Batteries : empreinte carbone selon les types

Bonsoir,

Est-ce que l'un d'entre vous s'est déjà penché sur l'empreinte carbone d'une batterie acide-plomb par rapport à AGM ou par rapport à Lithium ?

(moi non, et je n'ai aucune idée de la réponse... et je suis curieux de connaitre la réponse)

Qu'en est-il de l' empreinte carbone d'une batterie de 100Ah Acide-Plomb par rapport à une 100Ah AGM ou 100Ah LifePO4 ?

Ou plutôt, si on voulait une à-peu-près équivalence énergétique, qu'en est-il de l' empreinte carbone d'une batterie de 100Ah Acide-Plomb par rapport à une 40Ah AGM ou 20Ah LifePO4 ?

On pourrait peut-être même évaluer l'empreinte carbone sur une durée de 20 ans (je dis ça au pif) pour un nombre de X batteries 100Ah Acide-Plomb, ou Y batteries 40Ah AGM, ou Z batteries 20Ah LifePO4 .

==> Bref, qui s'est penché sur ce sujet ?

(question subsidiaire : est-ce que l'empreinte carbone est très différente selon le type de batterie Lithium :Lithium Cobalt Oxyde (LCO), Lithium Manganèse Oxyde (LMO) , Lithium Nickel Cobalt Aluminium (NCA), Lithium Fer Phosphate (LFP), Lithium Nickel Manganèse Cobalt (NMC), Lithium Titanate Oxyde (LTO) )

L'équipage
01 oct. 2018
01 oct. 2018
01 oct. 2018
0

Pacha, c'est pas ton constructeur qui a payé une amende record pour tricherie...

01 oct. 201801 oct. 2018
0

Complot américain pour brider la volonté de puissance des teutons. Empire maritime vs empire continental. Si l’allemagne se tourne vers la Russie et la Chine via la route de la soie, le sort de l’occident est scellé.

Mais VAG je m’en tamponne, tout comme l’ensemble du secteur automobile

Mais on est complètement hors sujet, désolé Steph. C’était juste pour ironiser sur l’empreinte carbone

Édit : la théorie du complot c’est pour rire aussi hein

01 oct. 2018
1

Pas de souci pour l'humour.

En fait je me demandais l'ordre de grandeur à la louche : A quantité de Ah équivalents, une batterie Lithium équivalent à combien de batteries Acide-Plomb ? (voilà l'ordre d'idée de mon interrogation ... mais bien évidemment on peut creuser le sujet plus finement)

01 oct. 2018
0

Au ressenti, je dirai que acide plomb c’est une techno maîtrisée, les lignes de montages sont là et les process établis et contrôlés. La techno lithium ce sont des terres rares et des colonies d’esclaves et de camps de travail en sud Chine et Corée du Nord. Peut être que le bilan humain est plus à considérer que le carbone ?? Plus la géopolitique

Perso, je vois que 440 en agm c’est trop peu et je pense passer en 300 lfpo. Mais peut être que je devrai ajouter une source de production genre hydrogen et limiter l’impact (garder les batteries)

01 oct. 2018
0

(hors sujet) Pour ma part 125Ah en AGM Super-Cycle ça me semble largement suffisant pour mon programme. (je précise que je mets en route le moteur uniquement pour les entrées & sorties de ports/mouillage)

Lorsque j'irai sur un programme plus lointain, je rajouterai deux panneaux solaires pour 2x50W

J'ai souvent la sensation que nous sommes (tous) trop énergivore.

02 oct. 2018
0

Un conservateur d'allure avec (si tu veut garder le "touché" d'un pilote électrique) un tout petit pilote de cockpit gréer sur la commande de l’aérien du conservateur = conso minimum

02 oct. 2018
0

@Pacha : pour rester sur ce hors-sujet, je te propose deux pistes :
1) Ne pas du tout utiliser le pilote lorsque le nombre d'équipage est supérieur à 1. C'est ce que nous faisons... c'est certes fatiguant. Le souhait était de tenir 48h de navigation sans avoir à recharger d'une manière ou d'une autre : le choix s'est porté pour 1 batterie Super Cycle 125Ah. Mais ceci n'a pas été bien malin. En effet, nous avons un trop gros panneau solaire amovible (127W) et trop lourd (C'est un Solbian mais donc nous avons fabriqué un support bien trop lourd à mon goût). Du coup, nous l'utilisons uniquement aux mouillages. Comme tout à chacun : on essaye, on s'auto-critique, et on essaye de faire mieux dans la limite des possibilités bancaires ;) . Un petit panneau 50W laissé en permanence sur support orientable type Plastimo (à ... 280€ !) aurait permis, pour notre usage zéro moteur, une batterie plus petite (à quel point?) j'en suis sûr.

2) Est-ce qu'une super-ultra-coûteuse installation NKE HR topissime n'aurait pas conduit ton pilote auto au poil près, et donc aurait consommé bien moins au global ?

02 oct. 2018
0

C’est le pilote qui bouffe tout. Sur des runs de plus de 20h, mes 440 (donc 220 utiles) sont trop justes. Si c’est pour glander au mouillage, pas de souci. D’où la réflexion capacité de stockage/moyen de production en prochain investissement. (2*160 watt de ps déjà installés mais nav au Nord donc soleil aléatoire). J’ai des agm super cycle aussi mais je tente de rester au dessus de 12.15 à froid ( je switche les batteries pour vérifier tension au repos) pour les faire durer.

Mais on est toujours hors sujet :)

02 oct. 2018
0

L’equipage est égal à un, et dernièrement j’ai barré le plus possible pour économiser du jus effectivement. Mon install de pilote est très perfectible... et j’ai un wind pilot :) que je vais revendre... pour payer une hydrogen..

02 oct. 2018
0

@Pacha
La techno lithium ce sont des terres rares et des colonies d’esclaves et de camps de travail en sud Chine et Corée du Nord. Peut être que le bilan humain est plus à considérer que le carbone ?? Plus la géopolitique.

j'espère qu' ils ont des fers, chaines et boulets aux pieds. :policier
Ce serait bête de perdre une main d’œuvre gratuite. :acheval: :acheval: :acheval:

02 oct. 2018
0

?? Clairement je suis mal informé vu le post de Kounnar plus bas qui donne le chiffre de 75% de production aux Andes... ou bien tu veux parler de mon cliché de mode d’exploitation manuelle alors que tout est certainement mécanisé ??

02 oct. 2018
1

quand doit on calculer l'empreinte carbone ?
un politicien dira qu'un panneau solaire c'est 0 émission, un ingénieur pensera aux couts carbone de la construction et de la déconstruction. A chacun ses valeurs!!

02 oct. 2018
1

@craintdegun : tout à fait ! .. Mes écrits laissent entendre que je pensais uniquement à la fabrication...... Mais la décontraction (en bonne et due forme) doit être incluse.

02 oct. 2018
1

"DÉCONSTRUCTION" , pas décontraction ! Fichu correcteur d'orthographe. (pas moyen de modifier mon commentaire précédent)

02 oct. 2018
0

Lu quelque par que pour "amortir' l’empreinte carbone des batteries de voitures "électriques" il faut rouler entre 60000 et 100000 km
Si tu fais 10000km/an il faudra changer de batterie avant :-)

D'un autre coté compte tenu du poids d'une coque de bateau peut être faudrait il en amont déjà se soucier de l'empreinte carbone du matériau de la coque et de son empreinte lors de son recyclage (si recyclage possible ...)

02 oct. 2018
0

Je te fais un copier coller :
Selon les auteurs du rapport, chaque kWh de batteries produit engendrerait en moyenne l’équivalent de 150 à 200 kilos de CO2 émis dans l’atmosphère. Des chiffres qui tiennent compte d’un mix énergétique mondial malheureusement toujours favorable aux énergies fossiles qui représentent en moyenne 50 à 70 % de l’électricité produite selon les territoires.

En se basant sur cette moyenne, une voiture électrique dotée d’une batterie de 30 kWh engendrerait entre 4.5 et 6 tonnes de CO2 tandis qu’une batterie 100 kWh comme celle qui équipe la Tesla Model S P100D occasionnerait plus de 17 tonnes de CO2. Des émissions que la voiture électrique devra compenser lors de sa phase de roulage avec une logique mathématique simple : plus la taille de la batterie est importante, plus il faudra rouler.

En se basant sur la moyenne d’émissions de CO2 en Europe de l’ordre de 130 g CO2/kg et avec un calcul on avoue un peu simpliste qui mériterait d’être affiné, il faudrait ainsi parcourir environ 45.000 km pour compenser l’impact carbone d’une batterie 30 kWh et 130.000 km pour celui d’une batterie 100 kWh.

02 oct. 201802 oct. 2018
0

ici aussi quelques infos :
nitifilter.com[...]uancer/

dont :
"Il se trouve, en plus, qu’un des matériaux essentiels à la conception d’une voiture électrique est le lithium, métal que l’on retrouve dans les batteries parce qu’il est très léger et qu’il convertit remarquablement bien l’énergie chimique en énergie électrique. Le lithium est pourtant une ressource périssable, très peu recyclée (95% des batteries usagées finissent dans des décharges) et dont l’extraction dans les pays qui la possède ne s’effectue pas dans les meilleures conditions possibles.

Le processus d’extraction du lithium utilise de l’eau, ressource déjà rare dans les régions andines (La Bolivie, Le Chili et l’Argentine représentants à eux trois environ 75% de la production mondiale), où l’on trouve le fameux métal, et pollue ce qu’il en reste au cours du pompage, laissant ainsi les populations voisines vivants d’agriculture et d’élevage dans des conditions précaires."

02 oct. 2018
0

Oui, pour être correct il faudrait parler en équivalent pétrole. 1l = 1kwh. Et sachant qu’il faut 2 litres pour en extraire 3... et de là faire le bilan co2

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (147)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021