Batteries AGM-Pas adaptées à mon programme.

Bonjour,

Après 3 ans mes 5 batteries VICTRON 90 Amp de type AGM , sont quasi mortes.
Je n'incrimine pas du tout la qualité de ce matériel mais après réflexion, je ne pense pas que ce genre de batteries étaient adaptées à mon programme: 1500 à 2000 milles par année dont la moitié sur 1 mois de croisière le reste sortie à la journée, donc recyclage à chaque retour au ponton par chargeur de quai et je pense que c'est cela qui est à l'origine de la mort précoce de mes batteries qui sont données pour un nombre de cycle limité.

J'espère que mon expérience pourra servir à d'autres !

L'équipage
07 sept. 2017
07 sept. 2017
0

Les pros (les vrais) confirmerons ou infirmerons mais à mon sens un [b]cycle[/b] c'est lorsqu'elle est déchargé au moin à 50% et qu'on la recharge à 100%, sachant que lorsqu'elle sont branchées au quai il ne s'agit là que de charge d’entretien je regarderai quand même si le dit chargeur était bien réglé au niveau du type de batterie

07 sept. 2017
0

Le mot "recyclage" me perturbe...

07 sept. 2017
0

Vous avez raison, le terme de Cyclage serait peut-être plus adapté!
L'installation a été faite par des pros et le chargeur a bien été réglé pour ce type de batteries; preuve en est le parc de batterie destiné aux winchs électriques et qui fait appel à la même technologie est toujours au top après 7 ans de service.

07 sept. 2017
0

D'autre part le nombre de cycle est fonction du pourcentage de décharge .....

07 sept. 2017
0

C'est ce que je dis, et donc en etant branché au quai il y a 0 décharge et entretient régulié, sachant qu'en plus vous avez un autre parc identique utilisé à peu près de la même manière (chargé via le quai aussi ?) Peut être faut il incriminer les batteries...

07 sept. 2017
0

Un (bon) gestionnaire de batteries indiquerait la valeur de décharge à chaque cycle et donnerait même l'historique des cycles en nombre et en profondeur. Sans ces informations, difficile de conclure.

07 sept. 2017
0

Si les batteries sont rechargées complètement avant de laisser le bateau sur place, il y a clairement un problème avec les batteries... un tout petit panneau solaire est top pour les bateaux laissé longtemps à lui-même...

07 sept. 2017
0

Je dispose d'un gestionnaire de batterie MASTERVOLT qui m'autorise de confirmer que je n'ai jamais dépasser les 40% de décharge ! Je rappelle que je dispose d'un parc servitude de 5 x 90Amp AGM (450Amp )et en navigation d'une éolienne et d'un panneau solaire. (tout a été installé pas des pros)

07 sept. 2017
0

L'éolienne et le panneau enlevés au quai ? De ce que vous dites et si installation pro et sans fautes pour moi c'est les batteries qui sont responsables... peut être demander des "explications" à Victron, surtout quand on connait leurs prix

09 sept. 2017
0

Quel intérêt de stopper la recharge par panneau solaire à quai?
Au contraire, cela permet une recharge lente et régulière en votre absence.
Mes batteries (2 fois 210 A AGM) sont toujours reliées à leurs panneaux avec régulateur mppt (mais un classique irait bien aussi), toute l'année.
Mortes en 3 ans, en ne servant même pas pour les winchs électriques: quelque chose m'échappe...

10 sept. 2017
0

Plutôt circuit incorrect
Perso mon mppt bloque la charge une fois celle terminé

07 sept. 2017
0

Panneau solaire et Éolienne stoppée à quai.....

09 sept. 2017
0

La réponse est peut-être dans la question; surcharge ? Trop de panneau solaire, circuit électrique incorrect ?

07 sept. 2017
0

Super de savoir ça ! Donc en effet il doit y avoir un problème avec les batteries. Cela dit, j'ai fusillé un parc de batteries "installé par un pro" qui avait fait une erreur de branchement sur le gestionnaire de batteries, justement...

07 sept. 2017
0

Bonjour, personnellement, je suis passé au lithium et (pour l'instant), j'en suis très satisfait : gain de poids, du courant constant et une décharge à 100% sans flinguer les batteries (le constructeur donne ses batteries pour 2500 cycles en décharge complète).
Toi, quelle a été ta solution de remplacement ?

07 sept. 2017
0

Toujours à la recherche d'une solution ! Le passage au lithium entraîné T'il un changement de chargeur? Pourrais tu m'en dire plus : budget, encombrement, précautions??
Merci

07 sept. 2017
0

J'ai des AGM et je navigue un peu de la même manière (un peu moins toutefois) : 15 jours de croisière et sorties les week-ends. A chauqe fois le bateau et rebranché sur secteur MAIS, je débranche le secteur lorsque je quitte le bateau.
Les AGM tiennent ce régime sans problème depuis 7 saisons.

07 sept. 2017
0

J'ai trouvé mes batteries ici : www.cnbr13.com[...]um.html
Poids d'une batterie = 19 Kgs 500
Dimensions en mm (L x l x h) = 306 x 172 x 225

Mon système Victron a été réglé en recharge pour des batteries Gel/AGM.
Pour l'instant, rien à dire, je peux utiliser la Nespresso et mon lave linge sans baisse de tension et je ne mets plus mon groupe en route.
Je n'ai pas d'éolienne, juste 500W de panneaux solaire.
Pour l'hivernage, je descends mes batteries à 50% de charge et les déconnecte.
Elles ont une très faible auto-décharge (à peine 1% par mois).

J'en suis pour l'instant plutôt satisfaite.

07 sept. 2017
0

j'ai un peu le même problème mes AGM ont duré 5 ans et se sont subitement arrêtées elles sont tout le temps alimentées par des panneaux solaires j'ai des copains qui ont de veilles batteries au plomb
depuis plus de 10 ans ET C'EST PAS LE MEME PRIX !!!!

07 sept. 2017
1

Un cyclage a 40% est deja une decharge profonde.
Pour faire durer longtemps (10ans) une batterie au plomb, quelque soit sa technologie (liquide, gel, AGM), il ne faut pas depasser 25% de decharge.
D'ou l'interet des LIFEPO, on divise par deux ou trois l'amperage de la batterie et par quatre ou cinq son poids.
Cote chargeur le reglage GEL permet d'obtenir 95% de charge sans complication.

07 sept. 2017
0

Hello
10 ans pour une batterie au plomb, c'est un peu exceptionnel...
Ce qui tue les batteries c'est aussi la charge,si mal regulee aie aie...
Agm ou plomb l'auto décharge est faible, un petit panneau fera le job ou alors on débranche le cordon ombilical avec le quai !

07 sept. 201707 sept. 2017
0

enfin victron n'a jamais fabriqué une batterie. C'est juste estampillé et tu n'es pas le seul a trouver ces batterie plutôt limites.

Une deep cycle agm professional de chez varta est donnée pour 800 cycles a 50% de la capacité...

Le tarif est a l'avenant, bien évidemment.

07 sept. 2017
0

Pour les batteries pas cher, j'ai commandé les miennes sur ce site, j'ai par contre de classique plomb à bouchons vissé que l'on peu re-remplir.
www.power-manutention.fr[...]/
très sérieux, livraison express avec appel du livreurs, le tout bien emballé et pas abimé

07 sept. 2017
0

Arrêtez moi si je me trompe, mais si on doit limiter la décharge à 25% pour faire durer une batterie au plomb (12,5v?), autant acheter directement du lithium avec une capacité /4... non?

Ça restera un poil plus cher, mais on limite énormément les risques de flinguer sa batterie trop tôt.

Je suis en plein questionnement pour changer les miennes, avec utilisation intensive (je vis sur le bateau).

07 sept. 2017
0

@babath
A 800€ les 140Ah en lithium (équivalent 280Ah en pb), la question ne se pose même plus en fait... je crois que j'ai trouvé mes nouvelles batteries!

07 sept. 2017
0

Je vis dessus aussi et suis au lifepo4
Que du bonheur est pas de restriction d'électricité
:pouce:

07 sept. 2017
0
  • de 500€ les 480ah (2×240) au plomb liquide, pas de changement de chargeurs, câble, etc... je vie aussi à bord mais ai 600w de panneaux, jamais en dessous de 35% de décharge, feu de mouillage à incandescence, j'ai même fait mon eau chaude à un moment avec mais la on les flingues, bref mon calcul était vite fait mais dans l'autre sens ;-)
07 sept. 2017
1

160Ah pour moins de 800€ :
www.ev-power.eu[...]/
Sans pub.

07 sept. 2017
0

Merci ! Je n'ai pas trouvé la 160Ah, mais déjà les 90Ah sont pas chers. A noter qu'elles n'ont pas de contrôleur BMS comme celles cités ci-dessus, ce qui peut éventuellement jouer sur la durée de vie...

0

fargo, sur une AGM deep cycle de bonne facture on peut aller jusque 80% de décharge mais le nombre de cycles baisse :) . Comme je le disais au dessus une varta pro fait 800 cycles a 50% de décharge.

07 sept. 2017
0

Oui donc on reste plus plus cher à l'achat, mais sur une durée de vie complète, surtout en utilisation intensive, c'est pas con de penser Lithium quoi.

07 sept. 2017
0

Avec une AGM on dispose donc de plus d'énergie disponible qu'avec une batterie classique ?
Mais l'usure sera la même si on tire trop à 80% .
Pour les batteries lifpo il faut aussi changer le chargeur, je suppose que mon Cristec de 2005 n'est pas vraiment adapté ?
Qu'en est-il de la batterie de démarrage qui fonctionne très bien en plomb ?

J'avais un collègue qui utilisait des gros drones avec batteries lithium du même type que celles qui ont obligé Boeing à clouer au sol ses appareils pendant 6 mois.
Pour rien au monde il n'aurait mis en charge ses batteries sans surveillance, trop dangereux.
Ça a un rapport avec celles dont vous parlez ?

08 sept. 2017
0

Quand je vois le poids de la Varta en question en 260Ah (78 Kgs) et le prix (720€) pour 800 cycles à 50%, je suis content de mon choix...

07 sept. 201707 sept. 2017
3

Non, tu parles des batteries Li-Ion qui fument dès qu'on les regarde de travers.
Les LiFePo4 sont hyper stables et fiables, elles ne devraient d'ailleurs pas subir la mise au ban qu'on fait aux batteries dites Lithium, mais bon...
J'avais visionné des films de fabricant ou de "béta-testeur" de batterie LiFePo4 qui allaient jusqu'à tirer sur la batterie, la charger à 500C ou la décharger de la même façon, etc. pour démontrer qu'elles ne pouvaient prendre feu ou exploser comme les batteries Li-Ion, plomb ou autre, impressionnant !
J'ai retrouvé, en partie :



0

Je parlais bien de batteries "deep cycle" donc à decharge profonde.

Le soucis dans les batteries c'est de comparer des produits de gamme et technologie identique.

Celles dont je parle au dessus (décharge profonde a 80%) sont les plus haut de gamme de chez varta: les pro deep cycle AGM.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

07 sept. 2017
0

Je prévoie un parc batt de 350/400 ah au plomb ; en lifepo cela correspondrai à 150/200?
Ce que je trouve en tarif reste très très élevé ...

07 sept. 2017
0

Les LIFEPO sont aussi subjectes au cyclage.
Il est bon de ne pas les decharger systematiquement a 80% et de se limiter a 50%.
Donc une LIFEPO 200AH remplace 400AH en plomb avec une duree de vie tres longue (10ans+) si elles ne sont pas martyrisees.
Les miennes ont 8 ans, en mer l'hydrogenerateur est toujours en service, elles ne se dechargent donc pas en navigation, sauf par petit temps quand la vitesse sur l'eau est a moins de 6nds.
Gain de poids > 120kg, ce n'est pas negligeable.

08 sept. 2017
0

3 ans je trouve que c est pas mal....
Mon bateau à 9 mois et les batterie supplémentaire Benneteau sont morte.
En même temps j ai que 3 batterie de 80 ampères pour l auxiliaire.
En Corse au mouillage depuis 6 mois pour le boulot chaque nuit ça décharge 80 pourcent du parc donc normal quel sont morte....
Résultat j ai employer les grands moyens. J ai commander 8 nouvel batterie de 80 ampères. Je suis en train de les installer et la il y aura plus de souci.je déchargerai chaque nuit que 20 à 30 pourcent du parc.
Donc bien calculer ça consommation est dimmenssioner le parc en conséquence!

08 sept. 2017
0

Hello
Attention je crois que sur les beneteau ils ne mettent pas des batteries dédiées au guindeau, propulseur,winches électriques pod...
Résultat les charges sont énormes, en trois ans tout est mort...

08 sept. 2017
0

Sur le bateau d'un ami trois batteries de 105 ampères pour service, la même pour le moteur et c'est tout.
Il a trois winches électriques, pod et propulseur, plus deux frigos... Ouf ouf...

08 sept. 2017
1

Pas d accord là dessus Laurent, un diesel rincé peut être mais pour le 1 GM 10 neuf yanmar recommande 70 amp et y'a rien de trop ! En tant qu ancien motard je n ai eu que des gromonos à kick mais les Twins démarraient avec moins d effort !!

08 sept. 2017
0

je n'ai pas de batterie dédiée au guindeau, mais pas de propulseur, ni winche électrique.
Quand j'utilise le guindeau, je fais tourner le moteur (débrayé, of course) à 1500 tours, ça fournit une bonne partie de l'électricité nécessaire, ça aide bien les batteries.

08 sept. 2017
0

j'adore les batteries de démarrage énormes… bon, si 2 frigos je suppose que c'est pas un petit bateau, mais quand je vois des batterie de 80Ah voire plus pour démarrer un monocylindre, au dans le meilleur des cas un bi-cylindre de 450à 600 cc, je suis mort de rire… une 65Ah est largement suffisante pour démarrer plusieurs fois un 1900cc diesel…

08 sept. 2017
0

Salut,
Tu as quoi comme moyens de charge ?
Pourquoi 8 batteries, ça ne serait pas plus simple avec des batteries de plus forte capacité moins nombreuses ?

08 sept. 2017
1

J'ai des AGM 4x75 A/h, charge en navigation par éolienne ou alternateur.
Quand le bateau reste au port (pas de conso), un petit panneau solaire de 100 W suffit à maintenir la charge complète des batteries.
Prise de quai JAMAIS branchée en mon absence, c'est interdit et dangereux.

08 sept. 2017
1

j'ai eu le meme problème avec des batteries agm mastervolt chargeur mastervolt installé par un pro, elles ont duré 3 ans. maintenant j'ai des batteries normales qui coutent 3 fois moins cher et qui font le meme travail.

08 sept. 2017
5

Le problème avec les batteries plomb toutes générations confondues, c'est - entre autre - la charge de ces batteries, limitée au grand maximum à C/10. Il y a donc intérêt à avoir un plus gros parc possible afin de limiter et la décharge du parc afin de rester dans les fourchettes acceptables de "cyclage", du genre maxi 20-25% de décharge et la charge.
Le problème étant la charge à C/10 pour un petit parc vient du fait que même si on a un gros alternateur ou un système de charge optimisé, on ne pourra jamais dépasser C/10 pour des batteries plomb.
Un parc de 200Ah demandera 20A pour C/10, un autre de 500Ah demandera 50A. On comprend vite que même avec un alternateur sortant 75A il ne sera jamais utilisé au maximum pour éviter de faire bouillir les batteries. D'un autre côté on aura un alternateur ne chauffant jamais trop ou utilisé à la limite de ses ampères mais il faudra respecter le temps de charge à C/10 puis ensuite les diverses tensions par lesquelles la batterie va passer avant d'atteindre sa charge complète (Absorption, floating, bulk, etc.) avec la création du phénomène de sulfatation lors de décharge profonde, phénomène irréversible.
Quelque soit la marque de la batterie plomb, on aura toujours la création de phénomènes physiques, mécaniques, gazeux, thermiques et chimiques qui font qu'elle va mourir plus ou moins rapidement suivant l'utilisation faite tout en sachant que souvent, derrière l'étiquette du "fabricant", les commentaires élogieux et pompeux du vendeur il n'y aura souvent pas beaucoup de fabricants et que l'utilisation type ne sera que rarement respectée en nautisme.
.
Les technologie à base de lithium sont le prochain tournant de l'accumulation d'énergie - en attendant les batteries graphènes, déjà en production et les batteries à base de nano-particules - et quelques chantiers nautiques commencent timidement à les proposer.
Mais le coût de départ lors de l'achat ou le remplacement du parc est un frein à l'évolution de mentalité des clients sans compter sur l'ensemble des périphériques de charge ou contrôle à remplacer et une façon de penser qui, depuis le début de l'invention de la pile, n'a pas changé ni évoluée.
Par contre, quand on creuse un peu du côté du poids, de l'énergie massique, de la sécurité, de l'insensibilité à les installer dans n'importe quelle position et des énormes tolérances proposées par cette technologie, il y a matière à réflexion.
Certaines caractéristiques sont à l'encontre de notre "culture plomb". On admet qu'une batterie plomb doit être chargée à bloc avant entreposage ou hivernage, une batterie LifePo4 c'est l'inverse et elle se complaît à être stockée à moins de 70% de charge avec un idéal à 40% de SOC.
La charge? Alors qu'une batterie plomb ne peut être chargée qu'à C/10, certaines technologies Lithium acceptent sans broncher entre 1C et 3C voire plus et ont des capacité de décharge hors norme par rapport à la batterie Pb classique ou de puissance.
Pas de dégazage d'hydrogène (sympa avec un parc de 1000Ah en pleine charge et au chaud !), pas de sulfatation, seule l'oxydation lente arrive à les réduire en capacité, une durée de vie largement supérieure à 80% de SOC qu'une Pb, un poids (masse) divisé par deux en moyenne et une capacité quadruple. Et pour ce qui est de la température d'utilisation, en moyenne on peut travailler entre -40° et +80°C...
.
Les BMS ? Oui, il en faut mais ce n'est pas avéré car là aussi l'usage est totalement différent.
Ceux qui ont sur leur bord des batteries cylindriques de 2V au Pb assemblés en modules de 12 ou 24 volts sont obligés d'avoir l’équivalent du BMS et d'équilibrer et surveiller l'état de chaque élément.
Pareil lorsqu'on utilise des cellules LiFePo4 qui sont par principes toutes différentes même si elles proviennent de la même chaîne de fabrication et de la même capacité.
Alors, pour des raisons de simplicité, de culture plomb, on propose des BMS qui font le travail à notre place. On joue aussi largement sur les effets d'annonce et la peur de l'inconnu (surtout d'une technologie inconnue du grand public) lorsqu'un "précieux" explose ou prend feu, chose très largement relayée via les médias et Internet et entretenant une crainte vis à vis de cette technologie apparemment très instable et pointue. Et donc on vend du BMS et toute la chaîne d'appareils de contrôle spécifique.

Sans polémiquer ni faire peur, chaque téléphone, chaque ordinateur, chaque outil portatif à batterie Li-Ion a un BMS par cellule, c'est obligatoire car ils utilisent des batteries Li-Ion extrêmement instables et chatouilleuses lorsqu'on les surcharge ou si le chargeur est un tant soit peu mal surveillé en tension. Même la Tesla utilise des cellules Li-Ion (du moins sur les premières générations) car c'était cette technologie qui offrait le meilleur rapport masse/énergie. Ça fonctionne parfaitement (avec une vie assez courte tout de même mais beaucoup plus longue au vu des performances demandées) tant que les BMS ne tombent pas en panne car comme on demande à une batterie de voiture ou de smartphone récent d'être chargée en moins de trois heures, ça fait des tonnes d'ampères à loger très vite dans un petit espace...

Pour revenir au besoin ou pas du BMS dans un parc, si on prend soin de charger chaque cellule à sa tension nominale puis d'assembler le parc et ensuite de s'en servir "dans les clous" c'est à dire sans trop décharger ou déséquilibrer en tension les cellules, celles-ci restent dans des valeurs très acceptables pendant longtemps et ne souffrent que peu d'un déséquilibre de quelque millivolts.
A charge pour le plaisancier de surveiller son parc tous les six mois ou un ans pour rééquilibrer éventuellement le parc, mais souvent celui-ci aura "appris" cette technologie et saura ce qu'il fait.
On a ce genre de montage avec ou sans BMS incorporé sur les batteries proposées en technologie LifePo4 avec une tension nominale de 12 volts parce que là, lors de la conception, les cellules sont équilibrées au départ en usine, évitant au client l'achat ou la bidouille d'un chargeur spécifique à 3,7 volts (valeur moyenne). Et on peut voir que souvent, ces batteries 12V en technologie Lithium ont une capacité équivalente à une batterie courante de voiture, ce qui implique un doublement de capacité apparent mais un usage raisonnable du parc. Si on demande beaucoup plus comme confort ou équipement, si l'intensité demandée par rapport à la capacité du parc est important, il peut être judicieux d'avoir des BMS.

Il y a peu on parlait de Voyager, une sonde partie il y a plus de 40 ans. Quelle est la source de son énergie électrique? Une micro centrale atomique au plutonium (RTG) ou générateur à isotope, dommage pour nous, ce sera dans une autre vie !

0

Philippe, une AGM varta (celles dont j'ai une doc correcte) sont données pour une charge standard a C/4 ... On est loin de C/10.

1

j'ai bien parlé de charge standard a c/4 :-) ... ce qui est ben loin de C/10 dans le sens plus rapide.

08 sept. 2017
0

non ce n'est pas un minimum, le but de limiter le courant c'est de limiter l'échauffement de la batterie et donc son usure

08 sept. 201708 sept. 2017
0

C/4 c'est ce que prend une batterie standard. Une bonne AGM absorbera facilement C/2.
C/10 ce n'est pas un maximum mais un minimum, du moins... c'est ce que préconise les grandes marques.

08 sept. 2017
0

Jusqu'à 5C dans le manuel Lifeline (page 20)....bon c'est pas le tout, y faut aussi le chargeur.

lifelinebatteries.com[...]ual.pdf

10 sept. 201710 sept. 2017
0

Svpl élabore:

Ex: Les voitures avec des alternateurs de 50-60Amps et une batterie de 60Ah.

Comment limite-t-on le courant...! :-)

08 sept. 2017
1

Je stockerais donc la LiFePo de l'annexe sans la recharger au préalable.
Merci (une fois encore) PhilippeG

08 sept. 2017
0

C est tres interressant mais par rapport aux batteries plomb que faut il prevoir comme changement pour transformer l installation, les connections sur la batterie sont ils les memes,le gestionnaire fonctionne t il aussi avec, il faut un repartiteur specifique entre la batterie moteur au plomb et les batteries lithium

08 sept. 2017
0

Pour mon installation, j'ai gardé mon chargeur convertisseur Victron 12V/3000 Va qui est paramétré pour des batteries gel ainsi que le MPPT pour les panneaux solaires.
J'avais un BMV700 comme contrôleur que j'ai dû paramétré au niveau de l'indice Peukert à 1.05 pour avoir une information adaptée au lithium.
J'ai dû rajouter un Cyrix LiCt entre le parc lithium et ma batterie de démarrage que j'ai gardé et qui est au gel.
Mes batteries lithium sont équipées d'écrans de contrôle digitaux déportés (1 par batterie) qui me donnent les infos de chaque batterie (tension totale, tension par cellule, capacité restante de chaque batterie, informations de rééquilibrage des cellules). Au début, je contrôlais toutes les heures mais maintenant, une seule fois le soir pour dormir tranquille. C'est vrai que au début, c'est déroutant car la tension est la même du matin au soir !

09 sept. 2017
0

Il s'agit d'écrans SmartGuard2 !

09 sept. 2017
0

Personnellement, je ne fais rien.
Il y a un système électronique dans la batterie qui s'occupe d'équilibrer les cellules, le 'BMS'.
J'ai trouvé ces batteries vers Marseille via ce site : www.cnbr13.com[...]um.html

08 sept. 2017
0

les connexions sont du M8

09 sept. 2017
0

Merci pour ces renseignements, vous parlez d'ecrans digitaux deportés de quel modele s agit il ?

09 sept. 2017
0

Si avec le testeur on constate un desequilibre entre les elements que fait on comment reequilibrer?
Ou avez vous acheté vos batteries

Merci pour toutes ces infos
Je pense que je vais aussi remplacer mes batteries au plomb et j essaie d'evaluer les besoins

08 sept. 2017
0

... les pinailleurs ! j'essaie de généraliser et en aucun cas je n'ai parlé d'une marque ou d'une autre bien spécifique, parce que même en technologie Lithium il y a de grosse différences dans les caractéristiques suivant qu'elle a un pouillème de fer, d'itrium ou de nano-phosphate ...
En tout cas, même si sur la notice le fabricant me dit que je peux aller à C/4 voire 5C pour une Lifeline, je n'irai jamais, désolé pour ma réponse prudente et pour ma "généralisation".

08 sept. 2017
0

Hello à tous

Merci en tout cas pour ces explications.

08 sept. 201708 sept. 2017
2

Mouais, ... ces discours sont très jolis et très docte mais je pense que ce qui a tué les batteries de JASON c'est d'avoir un chargeur aux fesses en permanence, et que franchement 1 mois de croisière par an plus des petites sorties à plus ou moins la journée ne nécessite pas des AGM. De "vulgaires" Pb Ca suffisent. Mes dernières T105 Trojan ont durées 10 ans et je ne suis jamais à quai ! Les panneaux suffisent largement et lorsque je laisse le bateau au mouillage plus de 3 jours ils sont coupés.
Sur un autre fil ont parlait de Tilikum et bien pour lui, PS et Chargeur mal (sur) employés sont les premières sources de démolition des batteries, quelque soit leur technologie. Les batteries même au plomb sont capable en étant bien chargées au départ, de rester très longtemps sans charge.

09 sept. 2017
0

Entièrement d'accord sur le propos, mais l'exemple est un peu particulier : les Trojan ne sont pas de "vulgaires" PB Ca" ...
C'est parmi ce qui se fait de mieux en Pb Ca classique avec entretien. Et effectivement si on n'oublie pas tous les 3 mois d'utilisation de refaire le niveau d’électrolyte, on en a pour un moment avant d'avoir une baisse sensible de la capacité.

09 sept. 2017
0

Tout à fait d'accord avec toi, ma réponse plus haut ne me permettait pas d'émettre un commentaire sur la façon de garder les batteries chargées ou de faire un entretien somme toute élémentaire et simplissime.
Et sur mes bateaux, je n'ai eu que des batteries de fourgon ou provenant d'ateliers PL.
Maintenant, je commence à en installer en Lithium, c'est différent et les besoins demandés sont aussi différents.

09 sept. 2017
5

On resume:
toutes les batteries plomb sont sensibles au cyclage, le seul moyen pour les faire durer est de ne pas les decharger a plus de 25% et de les charger avec un "bon" chargeur avec un reglage (tension, courbe) adapte a la technologie de la batterie.
Toute economie sur le chargeur se paye par une reduction de la vie des batteries.
La technologie AGM ou GEL offre l'avantage d'une electrolyte solidifiee et d'un cyclage un peu meilleur que celui d'une plomb liquide mais aucun gain en poids.
Sur nos voiliers une dimension standard du parc batterie plomb est 400AH, jamais decharge a plus de 100AH, alimente par un alternateur de 75 et 110A qui ne debitera jamais plus de 40A en charge et un bon chargeur de quai de 50A qui sera lui aussi le plus souvent autour de 40A.
Les autres chargeurs type hydrogen ou panneaux solaires seront suivi eux aussi par un "bon" regulateur et debranches au port.
Tout ce materiel existe sur le marche chez les grands vendeurs.
La meme installation en LIFEPO se contentera de 180 a 200AH pour les batteries en ne les dechargeant jamais a plus de 50%. Tous les chargeurs du bord seront regles sur GEL ou mieux AGM si un reglage LIFEPO n'existe pas.
Les batteries ne seront charges qu' a 95-96% au lieu de 100% mais c'est meme mieux car les LIFEPO n'aiment pas etre chargees a bloc.
Sur le Symphony, les batteries duraient environ 10ans, elles n'etaient chargees qu'avec l'alternateur = 2x 1h00 par jour.
Sur Altair les LIFEPO ont 8 ans. Grace a l'hydrogen elles sont toujours chargees en navigation. Comme je suis sur bouee, je n'utilise quasiment jamais mon chargeur de quai et je n'ai pas de panneaux solaires ou eolienne.
Cette installation n'est valable que pour un usage navigation du voilier et sejours en marina, il n'est pas adapte a un usage prolonge des mouillages isolees.
Une batterie plomb bien geree peut durer tres longtemps = 1000 a 2000 cycles soit 10ans pour un plaisancier de base deja tres actif.

09 sept. 2017
0

"Toute economie sur le chargeur se paye par une reduction de la vie des batteries.".
.
CQFD

09 sept. 2017
0

Je rajouterais (pour pas trop cher) un chargeur d'alternateur type stirling:
www.svb-marine.fr[...]ng.html
www.seatronic.fr[...]80.html
ce qui, pour un alternateur de 70A ( ce que j'ai) vous donnera une charge de 35 à 40A maxi mais réels, en 3 phases comme un chargeur de quai moderne.
Ne comptez surtout pas obtenir 35A, même avec un alternateur de 90 ou 110A, pendant plus de quelques minutes, et encore moins charger en plusieurs phases...
Enfin, je ne vois toujours aucun intérêt à débrancher les panneaux solaires au quai, surtout si ils sont branchés avec un bon régulateur moderne.
L'éolienne, c'est différent, l'arrêter permet sans doute moins d'usure ou de problème en cas de vent violent. Donc je comprends qu'on la bloque à l'arrêt.
Sinon, ça me semble bien résumé.

09 sept. 2017
0

La connexion permanente de grands panneaux solaires en cas d'absence prolongee est inutile car il n'y a pas de consommation et l'autodecharge est vraiment minimum de nos jours.
Cela evite aussi les degats qu'engendrerait une panne du regulateur "moderne" sur les batteries voir sur le voilier entier en cas de feu batterie.

09 sept. 2017
1

"Enfin, je ne vois toujours aucun intérêt à débrancher les panneaux solaires au quai, surtout si ils sont branchés avec un bon régulateur moderne."
Il y a presque 2 ans maintenant il y a eu un bel orage avec de beaux éclairs dans la baie au Marin et il y a eu de nombreux dégâts lors de cet après-midi là. J'ai eu de la chance dans mon "malheur" j'étais à bord et je me suis rendu compte presque tout de suite que mon super mppt moderne venait "d'exploser" et de se mettre en court-circuit. 18/19 v sur mes batteries cela donne quoi ?
Sans aller jusque là (qui est exceptionnel mais vécu) j'ai environ 300W de PS et il y a bcp de soleil aux Antilles je ne vois aucun intérêt de ne pas couper cette charge inutile.

09 sept. 2017
0

Je remercie tous les participants à ce post qui m'aide &énormément dans l'élaboration de mon nouveau parc de batterie en remplacement du parc 5x90 Amp AGM et qui n'a tenu que 3 ans.
Je suis très tenté par les LIFEPO mais également parc le retour à de simples batteries ... Je ne changerai mon parc qu'en début de saison prochaine et donc j'ai du temps pour essayer de tout comprendre....

N'hésitez pas à faire part de vos expériences et suggestions j'apprécie énormément....

09 sept. 201709 sept. 2017
0

Ce "résumé" commence mal ...

J'ai noté et re-noté au dessus qu'une deep cylce de bonne facture (ex varta pro, sonnenschein...) que l'on décharge toujours a 50% fait 85% de son nombre de cycles théoriques.

Alors oui, ces batteries sont sensibles au cyclage, mai faut pas pousser...

Mes sonneschein on tenu 16 ans.... (deux dernières années sur le déclin ) et oui ! Sans jamais être chargées l'hiver et décharges à 50% régulières....

Faut comparer des produits de qualité et technologies comparable/

09 sept. 2017
0

Je suppose que les 50% de decharge n'etaient si frequents car dans ce domaine il n'y a pas de miracle:
Une batterie s'use d'autant plus vite que l'on s'en sert.

10 sept. 2017
0

"Ne s'use que si l'on s'en sert". Ca me rappelle une vieille pub... :-D

10 sept. 201710 sept. 2017
0

Je pense en effet que 50% de décharge est un bon compromis et est suggéré par la plus part des grandes fabricants, c’est aussi beaucoup plus rentable au point de vue carburant si l’on charge avec l’alternateur, une batterie déchargée à 50% absorbe beaucoup plus de courant (bulk) qu’une batterie à 75-80% donc en absorption,
A noter que c’est en principe au alentour de 75-80% de charge des batteries que l’on arrêter la charge avec l’alternateur car c’est brûler beaucoup d’énergie pour en emmagasiner peu.
C’est ce qu’on remarque avec Altair2 et son parc déchargé à 75%, ses alternateurs de 75 et 110A ont un rendement très faible.

10 sept. 2017
1

Hello
Juste un petit détail, dont on a déjà parlé dans un autre post il me semble, la température ambiante ....
Regarder les courbes de vie en fonction est impressionnant, je n'ai plus les chiffres en tête...
Et ce n'est pas question seulement que de vivre sous lès tropiques ou en Bretagne, mais d'emplacement des batteries... Collées entre elles, dans un endroit peu ou pas assez ventilé, près d'un moteur dans une cale minuscule,contre une source de chaleur etc.. au choix séparé ou ensemble...
la montée fréquente en température ambiante tue les batteries....
Les mêmes dans un coffre ventilé toujours frais gagneront bien plus de durée
Désolé je n'ai pas la courbe en pdf sous les doigts mais sur le net on trouve
Il n'y a pas de bonnes et mauvaises technologies, en dehors de mauvaise série, chacune a ses avantages, et doit avoir un "entretien "
Un chargeur quel qu'il doit s'il donne trop d'énergie parceque la batterie fatiguée demande sans cesse à manger plus et plus pour ne pas descendre trop bas,elle est sollicitée souvent par des mini cycle et j'imagine doit monter en température....
J'ai 850 A en batterie service, 480 en Agm, 370 en gel,trois parcs (dont un non utilisé de secours avec même batterie que moteur/ guindeau)
Chacun des deux parcs tourne alternativement sur le service
Chaque parc est chargé par un bon régulateur et est connecté à la main
Deux parcs de panneaux solaires , un très gros et deux petits 400w en tout, deux régulateurs donc
Pour le moteur et guindeau aussi en gel deux fois 110 À
À mon humble niveau tout ça m'a coûté bien cher, 500 euros en tout je crois,je devais prendre à l'origine exactement le même parc,mais en batteries de camion démarrage et servitude, mais là les deux différents vendeurs avaient des produits anciens mais neufs moins cher que les plomb normales.certaines sont de 2012, je prends un risque c'est vrai.
Quand dans x années elles seront mortes je mettrai sans hésiter des batteries camion
Surcharger les parcs servitude en puissance de batterie permet d'être tranquille, de tirer peu dessus, avec deux différents on peut laisser reposer un autre totalement après l'avoir chargé doucement à fond
Un capteur de température est vraiment bien pour le régulateur aussi
Il y a une question de place aussi là on est bloqués ! Et de poids...
Amha les différentes technologies ont peu d'importance, seule la façon de gérer l'entretien particulier est importante
C'est tellement facile de tuer la meilleure batterie du monde,on a le choix des armes !
Sinon si c'est une mauvaise série ces modèles, merci beaucoup pour les infos !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (192)

L'eau de l'Aude là

mars 2021