batterie delphi

qui a deja réussi a ouvrir une delphi + refermer et comment , la notre après 2 ans est deja fichue (donc bien trop vite) et gg voudrait bien y jeter un coup d'oeil pour voir si le niveau d'electrolyte est correct
elle charge que sur 'noir'

L'équipage
14 mar. 2005
14 mar. 2005
0

sous l'étiquette du dessus
il y a des bouchons

amicalement

14 mar. 2005
0

Est- ce la batterie ou
Pour info, Le voyant d'indication de "charge" est un flotteur qui monte et qui descend comme dans un pèse-acide, et il arrive à celui-ci de se bloquer et de ne plus fournir la bonne indication. As-tu vérifié la tension sur la batterie après charge ou est ce uniquement la position du voyant qui détermine ton jugement?

14 mar. 2005
0

rep
La tension de la batterie apres charge est de 12.9 V
Le temoin ne passe plus au vert (de la batterie)
J' ai deja secoué la batterie le temoin change de couleur mais reste au rouge ou noir

14 mar. 2005
0

morte
peu importe l age si tu as descendu la batterie sous 11.8 vlt tu as des changes quel soit morte , au debut je mettais ce genre de batterie , au bout de deux ans morte , quant elle descend trop est que tu charge , elle chauffe est asseche le gel, mets des batteries de decharges au plomb que tu trouve chez un gros revendeur , ou mieux deux fois 6 volts a plaque epaisse ,c est ce que j ai maintemant , ou si tu reste en en batterie de 12 v , separe les deux batteries ne les montent pas en parallele, dans un an elles vont s autodechargés l une dans l autre

14 mar. 2005
0

Précisions
Deux ans, c'est à peu près la durée de vie programmée de ce type de batterie en utilisation servitude. Deux à quatre fois plus utilisée pour le moteur...

La chtite boulle qui change de couleur, c'est un "pèse acide" mais sur un seul élément. Il n'est pas rare qu'elle se coince.

S'il y a ce type d'indicateur, il s'agit d'une batterie à électrolyte liquide, jamais gélifiée.

Comme dit JP, on a généralement accès à des bouchons sous l'autocollant.

S'il manque de liquide, mettre uniquement de l'eau distillée ou déminéralisée, mais pas trop, car à la recharge le niveau va monter.

On peut tenter de "désulfater" la batterie : il faut un chargeur d'environ cinq ampères par 100 Ah de capacité, capable de monter à seize volts. Charger 24 heures sous cette tension, en surveillant la température qui ne doit pas dépasser 40°C, en gardant les bouchons fermés.

Vérifier chaque élément avec un densimètre (pèse-acide), compléter éventuellement les niveaux.

Parfois, ça marche. :tesur:

14 mar. 2005
0

si je comprend...
tu te fies aux ludions pour connaitre l'état de la batterie ?? elle ne fournit plus assez de courant ?? comment ça a été vérifié ??
Sur certaines batteries le couvercle est scellé et il est impossible de l'oter sans dégats.Par contre il est intéressant si l'on a réussi à faire sauter les collages de vérifier les niveaux, cas de batteries non étanches et à electrolyte liquide bien sûr.
la recharge correcte d'une batterie ,n'est pas simple elle dépend de beaucoup de critères qui en général ne sont malheureusement pas donnés par le constructeur.
je crois que la première chose à faire est de savoir quelle tension donne ton chargeur et quel courant absorbe la batterie ( mesurés avec un multimètre )s'il s'agit d'un chargeur electromagnétique. Autrement quelle indication donne le chargeur " charge en intensité", "charge en tension", "floating " Si cette intensité est forte ( max 1/10 capacité) et la tension de charge normale (vérifier avec les préconisations constructeur) la batterie est réellement à plat.
Si c'est qu'elle manque d'eau attention il y en a qui ont tendance à se déboiter avec projection de gaz et acide.Mais pour celà il aurait fallu qu'elle soit trop chargée auparavant.La tension de 12,9v n'est pas en soi une tension trop basse mais il faut qu'elle soit mesurée au bout de 2 h sans recharge et sans débit,le temps à la batterie de se stabiliser.Une dernière recommandation aprés recharge faire un essai de décharge au 1/10 de la capacité et voir la courbe de chute de la tension au bout d'1 h elle ne devrait quasiment pas avoir baissé et surtout dans les premières minutes aprés avoir chuté rapidement elle doit légèrement remonter.Si tu veux des renseignements plus précis sur mon mail.

14 mar. 2005
0

rep a spi 33
Apres l'avoir chargé avec un chargeur 'compte goute' et une nuit entiere sans debit ni decharge la tension reste a niveau , c'est à dire 12.9V
Si je comprends bien ton resonnement elle est encore en bon etat .

14 mar. 2005
0

je ne connais pas ..
les chargeurs "compte goutte" mais si c'est un chargeur bas de gamme qui sert pour l'automobile tu peux en changer. Ces chargeurs sont d'une part trés optimistes sur l'intensité de recharge et ne montent pas trés haut en tension de recharge. Imagine que tu ais une batterie de 100 Ah avec un tel chargeur qui débite max 5A affiché et 2A efficaces réels il te faudrait 50 h pour effectuer ta recharge + 20% de rendement soit 60h au total. De plus s'il n'est pas régulé il va certainement fournir 13v max comme tu l'as mesuré. Donc au bout de qq heures il va ne va plus débiter car ta batterie aura la même tension interne que le chargeur.( voir tension de charge batterie fournie par le constructeur)Un "vrai" chargeur va pouvoir te fournir du 14,6V mais limiter l'intensité au début et régler en tension sur la fin. De plus ce n'est pas parce que la batterie ne parait plus avoir besoin de charge qu'il faut arrêter les 10 derniers % de recharge sont les plus longs a prendre et peuvent demander 3 fois plus de temps que pour arriver à 90%.La seule chose qui te fait dire qu'il faut arrêter la charge c'est l'intensité de charge stable et trés faible depuis qq heures ou dégagement gazeux important (c'est l'electrolyse qui consomme l'intensité de recharge attention aux étincelles risque d'explosion) Là si la capacité n'est pas prise c'est un critère pour déclarer la batterie malade.Il y en a malheureusement d'autres.

14 mar. 2005
0

Il faudrait
être sûr de l'étalonnage du voltmètre…

14 mar. 2005
0

tension
du chargeur en service si il est lui même limite à 12,9 tu ne pourras jamais monter au dessus

14 mar. 2005
0

batterie
ce genre de batterie fait la fortune de mes copains artisan l été, rare sont les bateaux qui arrivent aux ports sans que les batteries soit morte , il faut arreter de dire d utiliser ce genre

14 mar. 2005
0

temoignage
je viens de changer mes bat !
Les 3 delphi étaient au plus bas
l'une chargait a 13,3, le voyant restait vert et le lendemain 12,9 et apres 48h 11,9 poubelle
l'autre restait noire, chargait a 13,3 le lendemain 13,1 voyant noir, quelques secousses, le voyant est incolore ? et depuis elle reste a 13,1.
la troisieme n' a jamais dépassé 12,9 en charge

j' ai donc investi avec mon associé dans des optima 75 A bleue, elles chargent a 15,1 et a 48h se stabilisent a 13,3
rendez vous dans 3, 5 ,7ans

14 mar. 2005
0

Aïe aïe aïe !

J'ai l'impression qu'il y a de grosses confusions entre tensions de charge, et tensions des batteries au repos...

Tout ce qu'écrit spi33 est exact, reste à indiquer les tensions de charge et de floating, différentes suivant les technologies.

Lorsque l'on parle de batterie au repos, pour être sûr de la mesure, c'est batterie débranchée.

Ce qui est très important, c'est l'exactitude des instruments de mesure, qui peuvent se dérégler du jour au lendemain. C'est pour cela que j'utilise toujours deux appareils lors des mesures, même s'il s'agit d'instruments professionnels de qualité.

Ceci dit, le fait que la tension d'une batterie est conforme au manuel, ne veut pas dire qu'elle est bonne.

Autrement dit, un voltmètre permet de dire qu'une batterie est HS, mais ne permet pas de dire qu'elle est bonne.

14 mar. 2005
0

Garantie
Salut,

Je crois que les delphi sont garanties 2 ans...

A+, Séb

14 mar. 2005
0

j'ai aussi des batteries étanches à liquide
deux de démarrage et trois en parallèle à cyclage profond. Les premières, indépendantes l'une de l'autre ont 14 ans. L'une d'elles démarre encore le 40CV, la seconde semble HS. Les 3 autres ont fait 12 ans. Fait curieux, celle du centre semble encore tenir la charge, je vous en dirai plus la semaine prochaine. Elles sont montées de telle sorte que le + soit pris sur la première et le - sur la troisième

J'ai un voltmètre Chauvin Arnoult 2000 points connecté en permanence qui m'a permis de constater que plus les batteries vieillissent donc se dégradent, plus elles montent vite en voltage à la recharge quel que soit le chargeur, sauf évidemment avec un chargeur limité.

Par contre quand j'ai changé l'an passé mon parc de servitude en parallèle, j'ai constaté que le voltage monte très lentement lors de la charge. Celle du milieu est donc restée un an sans entretien particulier mais son voyant est resté au vert. Je l'ai chargée jeudi dernier et la contrôlerai vendredi prochain.

Je n'ai naturellement jamais remis d'eau distillée dans ces batteries étanches par définition. Point important, je n'attends jamais que mes batteries descentent trop bas avant de les recharger (éolienne windbugger + alternateur d'arbre). Le remède semble leur convenir. Je ne cherche jamais non plus à les "gonfler" à bloc, utilisant les 30 Ah que peut donner une 105 Ah nominaux en régime courant.

14 mar. 2005
0

Voila une explication
Pourquoi ce montage ? tout simplement pour avoir davantage de capacité. Mais je crois que ma prochaine batterie sera une batterie de camion ordinaire Fulmen que j'ai vue à un prix très intéressant chez Morysse neyrat à Sotteville les Rouen.

15 mar. 2005
0

C'est quoi ta théorie ?
de se décharger moins que les 2 autres ? pourquoi ? comment ? (surtout les 2 autres) ? toujours désireux d'apprendre :-)

15 mar. 2005
0

donc
donc tres mauvais montage, si tu as une batterie qui decharge moins , les autres vont se decharger dedans, tu as raison de prendre des batteries aux plomb , pas cher , costaud , a toulon batterie une 18O amp a plaque semi epaisse, donc decharge pronfonde a 90 euros

14 mar. 2005
0

Normal
"plus elles montent vite en voltage à la recharge quel que soit le chargeur"

Cela démontre juste que la capacité a diminué, des 105 Ah d'origine, ne restent plus que 10 ou 20 Ah dispos...

Un peu comme nos poumons avec l'âge... :-(

14 mar. 2005
0

3 batteries en parallèle....
"Elles sont montées de telle sorte que le + soit pris sur la première et le - sur la troisième"

Y a une raison particulière à utiliser ce type de montage ? Car ce type de montage marche très bien avec 2 batteries, mais avec 3, celle du milieu ne fonctionnera pas de la même façon que les 2 autres (elle se déchargera moins). Donc il me parait normal qu'elle soit moins en meilleur état que les 2 autres..

14 mar. 2005
0

:-)
Ca j'avais compris :-)
C'etait pour l'histoire du plus et du moins pris directement sur la 1° et la 3° ...

15 mar. 200516 juin 2020
0

Théorie
La théorie du pourquoi/comment en version simplifiée : prise en compte de la résistance des câbles de liaisons de mise en parallèle des batteries (fig2) et ces résistances ne sont pas traversées par les même courants.
Le montage idéale c'est un montage avec le commun négatif relié aux 3 batteries par 3 câbles de même résistance, et le commun positif relié aux 3 batteries par 3 câbles de même résistance (fig1).

La différence entre les 2 montages n'est pas énorme etant donné la trés faible resistance des cables, mais avec de batteries en paralléle, il vaut mieux avoir un montage "idéale"....

15 mar. 2005
0

maraudeur
ça m'intéresse ton adresse à sotteville, tu peux m'en dire plus?
à la recherche d'une batterie, les prix d'une batterie "nautique" chez les ships sont pas données! quelle référence as-tu repérée?
merci!

15 mar. 2005
0

Catherine ...
amha il y a un bug dans ta constatation: soit elles sont encore bonne, soit ton système de charge est mauvais, soit tu leur a fait subir des outrages (décharge profonde).

Ma dernières Delphi (105 Ah, démarrage moteur uniquement), je viens de la changer (par une identique) après 8 ans et par précaution (elle était encore largement suffisante pour démarrer).

15 mar. 2005
0

bien
merci pour tous les conseils et explications,
on va encore la garder , puisque qui sait elle n'est peut etre pas 'encore' fichue, mais je crois qu'il vaut donc mieux ne pas l'ouvrir (batterie scellée) delphi ne donne qu'1 an de garantie,la batterie précédente (d'un autocenter) avait fait 5 ans,

15 mar. 2005
0

Pour Patrice
Quand on "couple" plusieurs batteries en parallèle, il y a deux montages possibles, le bon et le mauvais.

Imagines les trois batteries l'une contre l'autre, tous les + d'un côté et tous les - de l'autre.

On connecte tous les + entre eux et même chose pour les -.

Le bon branchement consiste à connecter le + du réseau sur la batterie 1 et le - sur la batterie 3 et non pas les deux à la même extrémité.

Ne me demande pas pourqoui, c'est un électricien distingué de l'UA qui me l'a appris il y a déjà du temps.

15 mar. 2005
0

Je confirme et tente une explication...
Voici lexplicat.que m'a donné un electricien-marine (JC.Garguilo à Marseille)...: Quand tu mets en parallèle plusieurs batteries (solution qu'il préconise tjrs.) il faut d'abord qu'elles soient toutes identiques: même marque, même type, et toutes neuves, au départ bien sur...(Si non la plus forte va se vider dans la plus faible avec de fortes pertes car ne pouvant jamais compenser la difrc. de Voltage...) Si tu branche le circuit sur la 1ère.batt., et dans un 1er temps, tu va tirer sur cette batt.là, ce n'est que dans un 2ème tps. et quant cette 1ère.batt.aura perdu un peu de sa capacité que la 2ème.Batt.va compenser en se vidant dans la 1ère....et ainsi de suite... cela va créer une usure irrégulière des Batt. et on se retrouve dans le premier cas... avec usure prématurée, et de + irrégulier du parc Batt.et pareil pour la recharge... Avec le branchmt. au 2 extrémités ele fonctionnent toutes en même temps........... J'avais jusqu'en 1992 un problème d'usure prématurée de mon parc Batt.perso... Aprés changement de mon branchement, je n'ai plus de PB. !!!!!... Mes Batt.Servitudes ( 3Battr.110A) durent environ 5 à 7 ans................

16 mar. 2005
0

Ben écoute Patrice
Ta théorie est peut-être bonne. A première vue, elle parait logique, mais mon système, avec comme dit ci-dessus 3 batteries achetées le même jour, venant de la même palette et montées ensemble.....a duré 12 ans. Alors je pense qu'il ne doit pas être mauvais et j'ai repris l'expérience.

16 mar. 2005
0

la tof passe pas...

...voir www.adverc.co.uk[...]oat.asp

15 mar. 2005
0

Re
Donc je te demanderais pas pourquoi, mais si tu revois ton électricien, demande lui pourquoi ? :-)

Il arrive des fois qu'une solution à un problème donné soit transposée à un autre problème similaire mais légèrement différent, et ces légères différences font que la solution initiale n'est plus tout à fait adaptée au nouveau problème..
C'est pour ça qu'il est toujours bon de savoir les raisons pour lesquelles on préconise une solution à un problème donné..C'est un peu la même histoire que "Apprendre à pêcher ou donner du poisson ?" ;-)

L'histoire des 3 batteries en parallèle avec le + sur la 1° et le - sur la 3°, avait éveillé ma curiosité, car en l'etat actuel de mes connaissances, c'est qu'une histoire de résistance des connections, et que cette solution est parfaitement adaptée pour 2 batteries en parallèle, mais pas 3 ou plus .... :-)

16 mar. 2005
0

delphi suite...
ma delphi 105 ah a 4 ans (utilisation servitude), après avoir été chargée elle est à 12,9 v (chargeur de bord starvolt)

elle à vécu une decharge profonde dans sa première année (oups) depuis elle fonctionne "normalement",
elle n'est pas trop sollicitée quand même (pas de frigo ou gros consommateur à bord)

comment savoir si elle peut encore vivre longtemps,y a t il un moyen de tester sa "vitesse" de decharge (simplement...)

16 mar. 2005
0

parallèle, série?
voir sur
Montage des batteries en parallèle

La mise en parallèle ne serait possible que si les deux batteries étaient strictement identiques en terme de fabrication et de vieillissement. Quand une faiblira, la plus chargée se videra en permanence dans la plus faible (effet de fuite électrique). Une batterie bien chargée mise en parallèle sur une batterie à plat donne deux batteries à plat, le transfert d'énergie se fait avec des courants élevés et un très mauvais rendement.

Si vous disposez de plusieurs batteries de servitude, ce qui est le cas de tous les gros bateaux, séparez les circuits en essayant d'équilibrer les consommations en autant de fois qu'il y a de batterie.
Quand l'un des matériels consomme beaucoup ou est critique, comme le pilote en solitaire, il est souhaitable de pouvoir changer de batterie pour exploiter au mieux l'énergie restante est de prévoir un commutateur. Cela permettra de vider les parcs à l'identique et ainsi d'optimiser la charge.

Le montage de batteries en parallèle ne sera jamais utilisé !

Montage des batteries en série

Ce montage est évidement indispensable pour obtenir une tension double des batteries d'origine. Il est souvent utilisé pour répartir les poids et faciliter la manutention, deux petites batteries sont plus faciles à installer qu'une grosse. Sur les bateaux en 24 V, on utilisera toujours des couples de batteries 12 V (strictement identiques). Pour les très grosses puissances, des blocs de 6 V seront privilégiés. Les gros bateaux tout électriques qui demandent plusieurs milliers d'ampères utilisent des éléments individuels 2 V (voir liens batteries).

Inconvénients du couplage série.

Deux batteries sont un peu plus lourdes qu'une de puissance équivalente, mais c'est négligeable devant la facilité de manutention. Elles sont un peu plus chères.
Elles doivent être dans le même état de vieillissement, sinon pendant la charge, la meilleure sera toujours surchargée (perte d'eau, échauffement, dégradation des plaques...) et vieillira très vite. Il faudra surveiller, dans toutes les phases de charge et de décharge, que la tension des deux blocs est très proche.

(Je tâche de joindre une photo de schéma de montage, mais pas sûr qu'elle passe, c'est un .gif)

16 mar. 2005
0

Attention au voltage requis : 15.5 V
J'arrive un peu tard mais ne pense pas avoir lu cette info trouvé sur un fil il y a longtemps :
- Ces batteries Delphi requièrent une tension de charge particulièrement élevée - 15.5 V - pour condescendre à se charger
- Il suffit d'un séparateur à diodes pour faire chuter la tension de 0.7 V, soit aux environs de 14 V avec une installation standard
- Pour ma part, j'ai vu l'année dernière après plus d'une dizaine d'années et une batterie de 105 AH quasiment toujours insuffisament chargée - mais renouvelée tous les 2/3 ans - que je devais :
- Modifier ma tension de charge en...
- Montant un régulateur externe qui palpe la tension aux bornes de la batterie et non à celle du séparateur...
- Ce que je fais avec l'adoption d'un "balmar maxcharge", engin sophistiqué (il y en a d'autres) qui permet en outre de choisir la tension et le cycle de charge en fonction du type de batteries

Accessoirement j'ai également vu le témoignage d'un skipper de bateau de voyage qui après avoir enduré les mêmes désagréments est passé à des batteries Elecsol "pour sa + grande satisfaction". Je n'ai pas de com chez Elecsol mais cela a l'air d'être une technologie assez nouvelle (plaques à la fibre de carbone)d'un bon rapport qualité prix et on peut se les procurer à www.solar-wind.co.uk[...]/

16 mar. 2005
0

Oui, mais est-ce à mettre au compte de l'affectif ou plutôt... de l'ignorance ?
Je pense que le sujet est surtout assez complexe : Bien qu'ayant un bon back ground théorique, j'ai (un peu) compris le jour ou j'ai eu le temps de me plonger dans les sites, forums etc, simplement parce qu'il est très facile de penser qu'avec U=RI, P=UI et W=RI²T, on a tout compris... ce qui est entièrement faux !

On a les bases théoriques pour comprendre mais la compétence technologique est une tout autre histoire... Il faut rentrer dans les caractéristiques propres à chaque type de batterie, à leurs préférences en matière de cycles, à leur sensibilité à la température, et là cela commence à s'éclairer... et je ne parle pas des subtilités des montages et des idées reçues.

C'est peut être aussi du fait de cette complexité que la presse nautique entretient cette ignorance en nous resassant toujours les mêmes poncifs :
- Changer d'alternateur pour un + puissant
- Avantages / inconvénients des différents moyens de charge en fonction de l'utilisation en atlantique, méditerrannées, tropiques (on connait !)
- bilan électrique...
sans prendre la peine de souligner la nécessité d'adresser le problème globalement et de procéder ensuite point par point

Il me semble y avoir là matière à une série d'articles tels que :
- Rappels théoriques fondamentaux
- Cycles de charge, décharge et tolérances des batteries
- L'alternateur et sa capacité
- La régulation et comment elle fonctionne
- La problématique des montages en // et en série
- Circuits de charge appropriés avec avantages / inconvénients
- Plus problématique éoliennes, solaire etc...

16 mar. 2005
0

Oui Vitamine...
Le problème du stockage d'électricité à usage domestique a été bien résolu dans d'autres secteurs que le nautisme, et il est excellent d'en profiter aussi sur nos bateaux.

Malheureusement il y a beaucoup de résistance à une telle adaptation ... les habitudes anciennes ont la vie dure ;-)

Pour le vacancier moyen, cela peu d'importance. Pour ceux qui vivent sur leur bateau, c'est autre chose.

16 mar. 2005
0

D'accord ...
à 100% avec toi, Vitamine ...

Mais justement, il en faut des "Vitamines" pour le faire ! Depuis plusieurs années j'ai le sentiment de rabacher les même choses simples, on finit par fatiguer :scie:

16 mar. 2005
0

vue eclatée
bonjour j'ais trouvé ceci
www.drbbatt.com[...]efr.pdf

16 mar. 2005
0

Mais c'est de la batterie de démarrage ça !
Delphi, c'est uniquement de la batterie de démarrage ? Je comprends rien ou quoi ?
Si on parle de mettre en // des batteries de démarrage pour en faire des servitudes, je crois qu'il faut peut être repositionner le problème.
Enfin ce que j'en dis.... ouais, vous avez raison, n'en tenez pas compte :-)

16 mar. 2005
0

non even
chez Delphi, il y a les deux : démarrage et je partage ta remarque et cyclage profond.

Mais avec le développement vertigineux des consommateurs je me pose une question depuis quelques temps déjà...

Dans les années 70, les bateaux étaient plus petits, les half toner (9m) figuraient parmi les gros canotes) et la batterie était l'accessoire que l'on chargeait au port pour....les feux de position. Le loch et la radio fonctionnaient sur piles. Les voyageurs adjoignantient un frigo qui comme l'a souvent décrit Robert était basé sur une plaque eutectique rechargée en faisant tourner le moteur principal une fois par jour.

Et puis sont venus progressivement tous ces goinfres d'Ah que l'on embarque maintenant. On a gardé le même principe d'une batterie qui a grossi au fur et à mesure et que l'on recharge périodiquement.

Et si la solution aujourd'hui était de créer un parc de producteurs en réseau (alternateur d'arbre, + éolienne, plus panneaux, + groupe quand il n'y a pas de vent avec une batterie juste suffisante pour assurer les à coups et réguler le courant autour de 12.5 volts.

Question ?

16 mar. 2005
0

D'accord avec toi, Even ...
Les batteries sont un sujet éminament affectif chez les plaisanciers de la voile ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (66)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021