bathymetrie de l'estran

Bonsoir,
Navigant Bretagne Nord l'estran est un terrain de jeu qui me passionne depuis 40 ans.Marnage dans mon coin ~ 10m en VE. Problème, très peu de sondes sur les cartes modernes , indigestes au possible.
Mon but est de relever avec sondeur les profondeurs, puis de traiter ces données pour en faire une carte bathymetrique. Usage perso et purement esthétique, rien à voir avec cette infamie que sont les SonarChart de Navionics.
Pour cela existe un petit sondeur sympa qu'on peut promener en annexe et même balancer à 100m avec une canne à pêche. Transmission des données par wifi à une tablette ou smartphone. Puis établissement dune carte bathymetrique assez sommaire avec le logiciel associé, en cours de développement. DeeperChirp
Donc récupération du fichier des données ( *.csv) pour le mouliner avec le seul logiciel que je connaisse, qui est accessible à nous autres amateurs : Reefmaster. Pas facile à apprivoiser mais résultat superbe et possibilité d'utiliser ces cartes en navigation. Encore une fois, juste pour le plaisir perso.
Problème : je ne suis pas fortiche dans le maniement des tableurs, ce que nécessite le traitement de ces données.
En est-il qui sont intéressés par le sujet pour mettre nos expériences ete travail en commun?

L'équipage
28 avr. 2020
28 avr. 202016 juin 2020
1

Bonjour @bruno22,
le suis partant.
Les sondes de l'estran n'est pas le sujet pour le SHOM qui abandonné il y a longtemps. Navionics a arrété de s'occuper de l'estran depuis 4 ans suite aux problèmes de réglage des sondeurs, de l'heure de capture de la non connaissance exacte de la hauteur de la sonde qui avait conduit à l'apparition des fameux chenaux Martiens sur l'estran; par exemple à Saint Vaast la Hougue sur les routes que prennent les chalutiers à mie marée.
J'avais fait les relevés moi même en annexe à 3 endroits assez difficiles pour mes mouillages forains, à Belle -ile.
J'ai toujours le sondeur à mettre à l'arrière de mon annexe ou de mon bateau, dont je connais exactement la position.
Ici en Bretagne sud, le marnage est petit. Par exemple aujourd'hui 28/4/2020 marée de 64 , haut à 8:27 avec 4,68 m basse mer 15:05 hauteur 1,77m, soit 2,91m de marnage...
On est plus nombreux que les pêcheurs ici en gros 50 fois plus, nos sondes étaient bonnes, souvent relevées à la marée haute. Sans un seul chenal de Martien au milieu de la vase, seule la Bretagne Nord avec les pêcheurs qui sortent dès que possible avaient ces trucs.

Je comprends que tu n'aime pas les sonarcharts, mais moi en dehors de l'estran je les utilise beaucoup pour me glisser dans des coins non cartographiés par le SHOM, ou pour découvrir des coins de pêche au lieu jaune...

Mon sondeur est à la cave, je vais mettre en charge la batterie pour faire un test dans une bassine.
Je regarde ce projet DeeperChirp.

Copie d'écran de mon premier point de mesure avec ce sondeur WiFi mon smartphone et Boating de Navionics pour afficher la mesure en bas, et la carte au dessus.
La 2ème copie d'écran, c'est les relevés mal étalonnés par les pêcheurs de ST Vaast. Si 20 bateaux passent en même temps dans une fourchette de 20 minutes et fournissent les mêmes données aux serveurs, hop c'est devenu parole d'évangile.
Normal c'est le même électronicien qui avait fait l'installation et les réglages.

LA 3ème copie d'écran c'est le parcours de relevé pour avoir un relevé correct. De plus il faut le faire à marée haute sur le plat de la courbe, et surtout pas à mie-marée dans la descente rapide de la sinusoïde.

LA 3ÈME c'est la sinusoïde de hauteur d'eau, il faut faire les mesures quand la variation de hauteur est la plus faible. a marée haute, car à marée basse on est à pied.

Ce qu'il faut retenir des sonarcharts c'est la valeur relative des sondes entre elles, pas le chiffre qui ne peut pas être juste dans des zones à grands marnage, tu verras les soucis qu'on va avoir. Surtout qu'il ne faut pas faire des relevés en ligne droite mais croisées avec l'aller et le retour.


28 avr. 202028 avr. 2020
0

Le sondeur est à 259€
deepersonar.com[...]rp-plus

Cela devra attendre cet automne...ce n'est pas dans mon budget de retraité.

Il y a un Deeper start à 99€ cela va t il suffire? Il n'a pas de GPS intégré, mais on a le GPS du smartphone.

deepersonar.com[...]r-start

Comparaison des sondeurs.
deepersonar.com[...]-deeper

Le moins cher c'est pour les familles et enfants...donc c'est on pour les vieux.


juliusse:@courtox, j'utilise un deeper pour la pêche en kayak, ainsi que pour le repérage des mouillages/echouages mal pavés.Le start est un modèle d'entrée de gamme qui ne permet pas de récupérer les données et faire ce que tu souhaites. En plus le start c'est juste pour eau douce, et ne donne pas autant d'infos(comme la nature du fond, etc...)Sans aller jusqu'au chirp+, il te faudra au minimum le deeper Pro.Personnellement, je possède le pro+, premier modèle avec GPS intégré, car quand j'ai acheté il y avait une promo. Beaucoup trouvent que ça fait gadget, mais c'est un vrai bon sondeur, le matériel est de qualité, précis, de plus en plus utilisé par les pêcheurs. Pour les mouillages/echouages dans des zones mal cartographiées (a peu près partout sorti de France/grande Bretagne), ça a changé ma vie, tu peux vraiment repérer des endroits que tu pensais inaccessibles.·le 28 avr. 2020 08:05
courtox56:OK donc celui ci.deepersonar.com[...]nar-pro on verra cela quand on pourra bouger.J'ai déjà cartographié la plage devant la maison, je ne vais pas la refaire .·le 28 avr. 2020 09:59
28 avr. 2020
0

bonne idée ..mais il serait bon de bien verifier les donner .
je dis celà parce que ici dans la rade de Lorient il y a environ 7/8 ans toute la rade a été mesuré par une entreprise en vue du devasage . Ensuite il a été installé avec precision 120 corps mort ...et bien a l'usage lorsque les CM ont été operationnel on c'est aperçu qu'entre les sondes indiquées et la realité il y avait parfois 50cm d'ecart ...et ça c'est genant lorsque le bateau s'echoue alors qu'il ne devrait pas dans la theorie ....et ce n'est pas une question de pression atmospherique ni d'un coup de vent ...

personnellement dans certain coin (le Bono) je mesure la profondeur au mouillage avec ma sonde a main et lorsque je compare avec mon sondeur il y a des écarts ..20/30cm


courtox56:C'est le soucis principal des sondeurs électroniques, ils traversent la vase mole et la vase dure pour te donner la mesure quand le faisceau a touché le rocher. Pour cela le dessin du profil sondé est intéressant, pour valider la mesure.Au Crouesty l'ensablement du bassin Est est permanent, on déjà perdu 30cm avec l'accumulation du sable dur dans le fond.·le 28 avr. 2020 10:30
Calypso2:on a aussi un autre probleme : le sondeur c'est un calculateur parametré avec une vitesse de propagation de l'onde or lorsque le bateau navigue le sondeur se situe dans un milieu non homogene un melange d'air et d'eau qui perturbe la vitesse de propagation et donc la precision ...·le 28 avr. 2020 10:44
courtox56:Pour diminuer ce soucis, je fais mes relevés de sondes avec l'annexe, à la rame, tranquillement avec surveillance sur mon smartphone de mon parcours. pas plus d'1h de prises de mesures autour de la pleine mer sur l'estran et à marée basse dans la zone ou l'eau est présente. Je ne sais pas si je referais cela, car tous mes coins secrets de mouillages sont fait. Enfin les coins de ma zone de navigation proche. A l'île d'Yeu je n'ai rien fait, donc peut être la bas.·le 28 avr. 2020 10:48
Calypso2:ça vaut de l'or ces relevés !! ·le 28 avr. 2020 10:55
courtox56:Au Logeo je m'étais amusé à faire des relevés avant que l'équipe du port ne pose de nouveaux blocs de bétons de 1,5 Tonnes. J'avais été etonné de ne pas voir les blocs voisins dépasser. 2 jours après la mise à l'eau, le plongeur va vérifier les blocs et les chaines, avant qu'on y mette les bateaux. Ces blocs étaient déja sous la vase molle. Au sondeur je pouvait les "voir" puis 6 mois après les blocs étaient inclus dans la vase dure et se mélangeaient aux échos du sondeur sur les rochers tout à l'entour. Seul le plat de sable à l'arrivée sur la cale de mise à l'eau est bien net sans jamais s'épaissir. Pas facile d'en déduire une ligne de sonde? Pour un cargo, il peu soulever la vase molle et racler la vase dure, par contre un voilier va freiner dans la vase molle et s'arrêter dans la dure, même à 1m du rocher qui est sous la vase dure.·le 28 avr. 2020 12:04
28 avr. 2020
0

Bonjour,

Avez vous regardé les données de Litto3D ?

Pour le finistère : diffusion.shom.fr[...]14.html


courtox56:Oui, cela date de 2014, pour le,Finistère seulement et ne semble pas devoir continuer. Réalisé avec des lasers à bord d'avion ou de satelittes, je ne sais plus.J'ai le Finistère sud sur mon disque depuis 2015, pas très exploitable. De plus on ne sais pas si c'est le niveau de la vase au celel du rocher. cel a va de la marrée la plus haute à la sonde des 10m. Dommage, encore un truc qui a couté cher et qui n'est pas utilisé. J'attends un campagne de sonde sur place avec des sondeurs embarqués sur de petits bateaux pour faire de 0 à 5m avec précision. Rêve qui ne réalisezra jamais par le SHOM, maisd par des utilisateurs en coopératif, comme les cartes des GR .·le 28 avr. 2020 12:29
28 avr. 202016 juin 2020
0

Je vous trouve bien négatif, le projet Litto3D est bien plus étendu que le Finistère seul :

Les données peuvent être visualisées, par exemple avec QGIS. Pour certaines régions les risques de submersion sont trés importantes, la création de nouvelles zone portuaires impliquent des relevés précis et de nombreux cabinets exploitent ces données.

En attaché un petit document qui résume la situation.

Je ne pense pas que le SHOM publie des infos plus précises, qui plus est quelques fois trés volatiles.



juliusse:Qgis est un excellent logiciel (que j'utilise pas mal) mais pas forcément très accessible à un utilisateur lambda·le 28 avr. 2020 15:10
Lithops:En ce moment, on a le temps de s'ouvrir à de tas de trucs, non ?·le 28 avr. 2020 15:15
juliusse:Si seulement ça pouvait être vrai... ·le 28 avr. 2020 15:19
courtox56:J'aime bien la phrase . "Il existe un « abyssal besoin de connaissances » dans le domaine maritime, y compris dans la bande littorale. Les données existantes ne sont pas adaptées à la satisfaction de tous les besoins " ·le 28 avr. 2020 16:25
courtox56:La carte marine est une interprétation normalisée pour la sécurité de la navigation (« points hauts »).·le 28 avr. 2020 16:26
28 avr. 202016 juin 2020
0

Oui, moi je n'ai trouvé que le Finistère. Voir la copie d'écran. Ensuite j'ai commandé à 0 € 48 petites zones, la commande s'est bien passée, j'ai reçu des messages d'information de suivi de la commande, mais je n'ai pas reçu de dossier.

Chaque année je commande quelque chose au SHOM, je suis assez déçu à chaque fois.


28 avr. 202016 juin 2020
1

J'essaie de récupérer les zones du Morbihan, mais en faite ce n'est que le Golfe du Morbihan, qui m'intéresse moyennement, seulement 60% est autorisé à la navigation.
Les îles du Pacifique ou de l'océan indien sont mieux traitées que la métropole. C'est comme si pour le plan de Paris, on avait la place de la Concorde uniquement.

Pour le PDF OK, mais ce sont les détails de la carte qui m'intéressent.
diffusion.shom.fr[...]519.pdf

Dans ton document PDF j'aime bien le slide avec la zone en rouge "Zone à combler" c'est exactement là qu'on navigue en côtier...
J'en fais une copie pour le plaisir

Ce n'est clair. J'ai la facture, la liste des produits téléchargeables, mais pas comment, ni où les télécharger. Puis ensuite comment les lire et afficher.. Pas clair du tout. Peux tu me faire une vidéo, pas à pas?

J'ai un topo sur tout le morbihan mais pas en 3D
diffusion.shom.fr[...]em.html

Une jungle le site du SHOM.

C'est marée basse, je vais amener le chien sur l'estran. Moi je resterai au niveau de la dune, car il est interdit d'aller seul sur le sable, c'est trop dangereux.

A tout à l'heure.


SeayouO411:En effet cela peut paraître étrange de voir que les îles sont mieux couvertes mais les conditions y sont beaucoup plus clémentes pour ce types de mesures. Que l’on parle de lidar ou de colorimetrie, une eau translucide donne de bien meilleurs résultats ! ·le 29 avr. 2020 08:25
28 avr. 202016 juin 2020
0

En suivant le lien que j'ai donné tu choisis le Partie Maritime Morbihan 2015, ensuite clic sur le champ à droite Gratuit.
Tu peux sélectionner la/les zones que tu veux. Par contre les messages font penser à une facture, mais c'est bien gratuit.
Il faut avoir un compte, le faire avant commande sinon tu repartiras à la case départ quand tu passera commande. Et tout se passe bien. Le SHOM est conscient que son site n'est pas terrible, ils sont en refonte je crois. Mais je ne suis pas du SHOM, je ne veux pas faire le boulot de Gildas ;-)


28 avr. 202016 juin 2020
0

Pas de soucis j'ai un compte depuis 2015 je pense, je fais des rapports d'anomalies des cartes Marine officielle du SHOM. Avec infonaut
data.shom.fr[...]ategory

Tu peux voir dans les copies d'écrans de mes précédents messages que j'ai bien fait les commandes, reçu les factures à 0€
le 3 mails pour me dire que cela progresse puis le mail final pour dire que la commande est terminée.
Mais je n'ai pas reçu de mail me disant ce que je dois faire. Comme en 2018, en 2019 et maintenant en 2020. Rien en Spam. Peut être dans 1h ou 2...

Je te fais la copie du dernier mail de ma commande bathymétrique du sud morbihan. Peut être que je ne sais pas lire, avec mes vieux yeux.

Je vais remplir la fiche contact comme à chaque fois, sans espoir d'avoir un retour.


28 avr. 202016 juin 2020
0

En passant, voici une anomalie de la carte du SHOM à Ouessant que j'ai signalée en 2017. C'est toujours en attente.
data.shom.fr[...]ategory

En fait depuis 2015 le SHOM ne s'occupe plus de ses cartes papier ni raster. Il se focalise comme tous les services Hydro du monde sur les cartes vectorielles et seulement dans les endroits où passent les gros bateaux.

Pour être positif j'indique dans la 2ème copie d'écran une modification de 2016 qui a été validée et effectuée en 2019

Landrezac qui était écrit Landrezec. Comme si on écrivais Paris en Parys

Dans nôtre coin il reste une erreur grave Logeo qui est écrit à la parisienne Logéo..Un accent du sud est de la France qui est tombé sur un mot Breton. IGN et SHOM refusent de faire le changement.

Logeo cela veut dire petite cabane
Logéo, cela ne veut rien dire.

A Brest on dit Ifremer, à Paris Ifrémer aussi.
IFREMER cela veut dire L'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer
Ifrémer Cela fait penser à IFR et MER peut être?

Je pinaille...


28 avr. 202016 juin 2020
0

Effectivement je suis nul, enfin je ne suis pas formaté web SHOM.

Il ne faut pas attendre qu'un des multiples mails du SHOM explique ce qu'il faut faire ..;

Il faut cliquer sur l'icône utilisateur en haut à droite / Choisir Mon compte, puis sur la gauche vont apparaitre des lignes et l'une d'elle est:

Mes produits au téléchargement

Et voilà, ensuite je télécharge les données . Je ne sais pas trop quoi en faire. Je vais chercher. SI quelqu'un a une idée du logiciel qui permet de les utiliser, je suis preneur.


28 avr. 2020
0

Tu télécharges les données que tu as commandées, tu auras autant de fichiers compressés avec 7z, tu les mets dans un bon répertoire, ensuite tu décompresses les fichiers. Par 7z tu as plusieurs fics qui explique de quoi il s'agit et plusieurs reps ou tu trouves les data mnt à 1m, à 5m ou semis de points. Le tout au format Lambert 93, car coproduit par l'IGN et on est en partie sur la terre.


28 avr. 202016 juin 2020
0

Merci,
j'avais déjà tout décompressé sur les disques de mon MAC. Mais ensuite je ne sais pas comment visualiser cela pour l'utiliser en navigation.
Tu peux voir dans ma copie d'écran que je n'ai pas le fichier de type reps
J'ai asc bag glz et grd.
Le fichier de type glz est le plus gros à chaque fois
D'après Google: Les fichiers dont l'extension est .GLZ sont des fichiers de type (de format) :
Crossword Power Tools Crossword Library

Voici le début du fichier que j'arrive à lire avec mon éditeur de texte:

-3.3332 47.2001 -68.62
-3.3330 47.2001 -68.91
-3.3328 47.2001 -69.20
-3.3326 47.2001 -69.49
-3.3324 47.2001 -69.78
-3.3322 47.2001 -70.07
-3.3320 47.2001 -70.35
-3.3318 47.2001 -70.63
-3.3316 47.2001 -70.90
-3.3314 47.2001 -71.16
-3.3312 47.2001 -71.42
-3.3310 47.2001 -71.66
-3.3308 47.2001 -71.90
-3.3306 47.2001 -72.12
-3.3304 47.2001 -72.34
-3.3302 47.2001 -72.55
-3.3300 47.2001 -72.74
-3.3298 47.2001 -72.93
-3.3296 47.2001 -73.10
-3.3294 47.2001 -73.26
-3.3292 47.2001 -73.41
-3.3290 47.2001 -73.54
-3.3288 47.2001 -73.66
-3.3286 47.2001 -73.76
-3.3284 47.2001 -73.85
-3.3282 47.2001 -73.92
-3.3280 47.2001 -73.97
-3.3278 47.2001 -74.01
-3.3276 47.2001 -74.0

J'ai reçu enfin un mail du SHOM qui m'explique où je dois cliquer pour recevoir ces fichiers.

Une étape à la fois, c'est moins rapide que Live SonarChart avec ma tablette et Boating de Navionics, où je vois se construire les lignes de sonde au fur et mesure de mon parcours de mesure.


Lithops:Pardon reps c'était pour repères.·le 28 avr. 2020 18:06
28 avr. 2020
0

Par dalle, tu as une collection de repères, par repère tu as trois types de repères : MNT1m, MNT5m et semispointsSol.
Par exemple dans le repère MNT 1m tu as un fichier choisis le format .asc, c'est un fichier raster (pixel)

ncols 1000
nrows 1000
xllcenter 254000.000000
yllcenter 6732001.000000
cellsize 1.000000
nodata_value -99999.000000
-99999.00 -99999.00 -4.97 -4.97 -4.97 .....

Un tableau 1000 colonnes, 1000 lignes, géolocalisé c'est du Lambert 93, la taille d'un pixel est de 1m au sol, si il n'y a pas de données par défaut on met -99999, le viewer est sensé ne rien faire ou interpoler

Ensuite viennent les valeurs en Z

Pour visualiser ça tu peux utiliser QGIS : www.qgis.org[...]r/site/

et tu charges les rasters, voici un petit tuto :

wiki.tuflow.com[...]dex.php

Il y en a des dizaines comme celui-ci.

Bonne soirée ;-)


28 avr. 202016 juin 2020
0

OK, merci je vais installer cela sur mon MAC pour voir,La version stable 3.10. Mais je ne navigue pas avec mon écran de 27 pouces.
J'espère que ce logiciel "ouvert" supporte l'affichage de ma position avec GPS et/ou GLONASS . Y a t il aussi des outils de calcul automatique de routes?

Voilà c'est installé 2giga de code Wahou!

Après j'essaie Reefmaster.

Je sens que je n'aurai pas le courage ni le temps à passer sur tous ces outils.
Quand je compare aux sondes obtenues en temps réel directement sur ma carte du Live Sonarchart, bine fiat.

On verra

Pour l'instant je ne peux pas voir, car le code du logiciel est considéré comme dangereux par mon système d'exploitation. Il demande des modifications au développeur.

J'ai fait sauter le verrou de la sécurité au sujet du développeur inconnu, mais le long scan des 2 giga, se termine avec la conclusion: logiciel malveillant

J'enlève tout et retourne a mes applications certifiées et simples.

Pourquoi ces sondes géolocalisées ne sont pas conformes aux base de données cartographiques vectorielles (format S-57), dans ce cas n'importe quelle application de cartographie et de navigation pourrait les utiliser comme toutes les ENC
Les cartes électroniques de navigation officielles = ENC


juliusse:Qgis malveillant ? La blague de l'année 🤣😂🤣😂·le 28 avr. 2020 21:00
Lithops:Désolé de t'avoir entraîner dans cette voie, QGis n'est pas un logiciel de navigation et c'est vraiment une référence dans le monde de la géomatique. Si tu as un peu de temps libre, regardes ce que fait QGis, la navigation s'appuie sur la cartographie.·le 28 avr. 2020 21:15
juliusse:Oui en effet, Qgis ne remplace pas un logiciel de navigation. Mais lorsque l'on s'intéresse à la carto, c'est en effet une référence.·le 28 avr. 2020 21:28
courtox56:Oui le 1er Avril est passé pourtant. Parmi les 2 Giga de ce code compilé, il doit y avoir un bout bizarre qui rappelle quelque chose à quelqu'un.Je pense de toute façon que je ne serais pas trop allé vers ce type de logiciel complexe qui serait resté coincé dans la machine sur mon bureau et pas dans mon bateau.·le 28 avr. 2020 23:00
jdmuys:Je pense que le problème vient du fait que le logiciel est en quarantaine et que le code n'est pas signé ni notarié. Dans ces conditions, MacOS ne peut pas le considérer comme exempt de malware. On peut cependant en général dire à MacOS "t'inquiète, je sais ce que je fais". Pour ce faire, opérer un clic droit (ou l'équivalent contrôle-clic) sur l'icône du logiciel et choisir "ouvrir" dans le menu contextuel. MacOS vous demandera confirmation. Confirmez. Le logiciel se lance. Une fois cette manip effectuée, la quarantaine est levée et on peut ensuite double-cliquer le logiciel pour le lancer comme d'habitude.·le 29 avr. 2020 07:12
courtox56:Oui j'ai compris, j'ai forcé l'installation, son acceptation, mais ensuite le logciiel au démarrage demande à accéder à des fonctions autorisations qui sont bloquée pour lui. Donc après le démarrage et l'affichage, il ne veut plus aller plus loin. C'est la copie d'écran numéro2 avec du rouge.Je m'y remettrais sur mon vieux Macbookpro de 2006 qui traine dans un placard.·le 29 avr. 2020 08:03
28 avr. 202016 juin 2020
0

Et cerise sur la carto QGis lit aussi les S57.


28 avr. 202016 juin 2020
1

Bonsoir,
Retour un peu tardif dans les débats (plutôt pointus pour mon niveau) mais avec ce petit rayon de soleil , entre les échalotes à planter et le binage des patates...
J’avais acheté ce sondeur Deeper d’occas sur bon coin il y 3 mois mais depuis pas beaucoup d’essai possible évidement. Trainé à moins de 3 nds écarté à 0,5m du bord au niveau du sondeur fixe. Pas de perturbation, de bulle ni remous .Tout aussi précis que les 2 autres utilisés en même temps (Vexilar comme celui de Cortox et un petit Humminbird basique) pour faire ce relevé dans mon coin.
1-SHOM base de travail
2-CM93 estran aucune sonde donc inutile
3-SonarCharts de Navionics Webapp
4-LiveChart de Navionics couplé avec le sondeur Vexilar par Wifi enregistre et crée en temps réel les isobathes. La zone rosée est la surface explorée et sondée.Les valeurs des lignes de sondes crées sont en caractères plus gras que la carte de base. Peu de différence mais je fais plus confiance aux premières car dans ces rivières vaseuses à fort courant, grosses variations en quelques années.
->avantages : la correction de marée est faite automatiquement par le logiciel et l’affinage corrige lors de passages successifs au même point.
→ inconvénient : le sondeur n’enregistre plus rien en arrivant dans la zone au dessus du zéro des cartes. Je n’ai jamais compris pourquoi ; un signe négatif ne me semble pas impossible à afficher...
5-Sortie du traitement des données de Deeper par le logiciel associé Lakebook. C’est précis mais difficile à lire surtout en navigation. Nous avons échangé plusieur fois avec l’équipe qui a mis ce coté bathymétrie dans la liste "amélioration". En attendant ils conseillent l’utilisation des données (fichier *.csv) par un autre logiciel. Et j’avoue coincé sur QGIS et attaqué le problème avec ReefMaster
6- Résultat final que j’aimerai bien refaire dans tous les coins perdus et infréquentables.
7- Google Earth pour comparer.
Mais il y a toujours un hic. Le fichier *.csv a une colonne horodatage inexploitable telle quelle.
Explication de l’équipe Deeper : " En effet, les données exportées apparaissent au format .CSV qui contiendront des valeurs telles que la latitude, la longitude, la profondeur et  l'horodatage. L'horodatage apparaîtra comme le nombre de millisecondes qui se sont écoulées depuis 00:00:00 heure universelle coordonnée (UTC), jeudi 1er janvier 1970. Pour le changer il faut converter les données. " Alors là on n’est pas sorti du sable !!!
Conclusion pour ce soir :
matériel simple et fiable, merci Juliusse de nous l’avoir confirmé. Le site Deeper et très didactique.
Reefmaster devrait nous combler tant en carto qu’en navigation et je ne vous ai pas parlé du rendu 3D …. Il y a une version démo complète (sauf exportation des cartes géoreferéncées crées) pendant 14 jours. Après comme dit Courtox "avé nos p’tites retraites"
Et merci de vos patients commentaires et explications.
Bruno


28 avr. 2020
0

oups, il y a inversion entre les images 3 et 4. Les habitués de Navionics auront corrigé, oeuf corse.
Bonne soirée.


28 avr. 202028 avr. 2020
1

Pas de soucis,
tu as bien bossé en tout cas, dans le Jaudy en plus. Tréguier ...La gaine

Mais quand même tous ces trucs sont loin de mes carnets de navigation avec mes points haut, bas, la baie de l'enfer, les alignements simples qui me suffisaient pour naviguer dans la passe de la gaine avec le soleil qui se couche dans dans le dos, ce 0,3m au pont de la gaine du côté Nord pourquoi ils n'ont jamais mis de perche dessus? , et cet alignement que je n'arrive pas à garder c'est comment déjà? Tourelle Men Noblance par Amer de Plougrescant? ...bref c'était quand j'étais jeune. Sans carte avec un vague dessin sur papier calque.


29 avr. 2020
2

Ah! Mon cher Courtox, je sens la nostalgie de notre lointaine jeunesse. Ton alignement est tout simplement la "passe de la gaine". Mais tout cela c'est pour naviguer où il y de l'eau. Cette année je doute que l'Ecosse que nous aimons soit accessible. Ce qui m’intéresse c'est de poser la quille du canote sur la grève, (pas la plage) d'où le sujet en cours.
Donc je cherchais un logiciel pouvant récupérer en temps réel les données pour créer en temps réel aussi la carte bathymétrique. Humminbird et Lowrance le font mais avec leurs sondeurs ou lecteurs propriétaires et puis le résultat n'est pas terrible.Y a-t-il des Héossiens qui les ont mis en pratique? Ça ressemble furieusement aux SonarChats avec ce défaut rédhibitoire d'interpolation et de diffusion incontrôlée entre les utilisateurs. Entre parenthèses , comme toi j' utilise souvent les LiveCharts et apprécie leur fluidité dans la correction de hauteur d'eau selon la marée. Mais défaut de toute information sur l'estran.
Reste Le Reefmaster qui rempli tout mon cahier des charges. Pas donné non plus; la différence entre l'enfant que je reste avec mon canote et l'adulte que mes cheveux blancs voudraient faire croire respectable c'est le prix des jouets. En fait Reef + Deeper reviennent moins chers qu'un des sondeurs évoqués ci-dessus. Avec des possibilités très supérieures et surtout l'indépendance du produit final. J'ai épuisé mes 14 jours d'essai mais la tentation est forte.
Cadeau pour le vieux temps et te remercier de tout ton travail sur Navionics.
drive.google.com[...]/open
Bruno


29 avr. 2020
0

Merci Bruno,
je vais mettre ces belles cartes perso dans Avalon Routing qui peut les lire.
Oui cette année, il n'y aura pas de croisières en mer Celtiques.


29 avr. 2020
0

Bonjour,
Ce fil m’intéresse beaucoup car en relation avec mon métier et ma passion!
Il n’y a pas si longtemps je surfais sur le net et j’ai trouvé que l’hydrographie participative et open source n’est pas très développée (). Les difficultés pour arriver à un résultat qui puisse être fiable quel que soit l’utilisateur sont multiples.
Je mouline sur le sujet depuis hier et je me suis dit, si c’est l’estran qui vous intéresse il est sans doute plus simple de faire les mesures au plein bas!
Il sera plus simple de prendre des points gps à pieds et de contrôler la qualité de son gps sur une borne ign plutôt que de monter tout un système hydro de qualité correcte (installation du sondeur verticale, réduire la marée etc).
Mais la solution la plus performante et la moins chère serait la photogrammétrie avec un drone. Contrairement à l’hydrographie il existe des logiciels open source notamment il me semble par l’ign, et la communauté est assez active.
Un drone de loisirs peu cher permettrait d’avoir de meilleurs résultat qu’un sondeur, une couverture totale et en prime des photos de son bateau! 🥳
En bref on mesure à marée basse et on vérifie à la haute que l’on ne s’est pas trompé...
Une bonne solution open source hydrographique serait néanmoins géniale pour cartographier certaines passes et se passer de la main à la main des données plus correctes que des traces gps et des captures d’écran.


29 avr. 202016 juin 2020
0

Bonjour, @Bruno
Voici ta carte au format mbtile avec la carte Navionics et l'officielle du SHOM ( du site data.shom.fr)

A l'endroit ou je serrais un peu les fesses le pont de la Gaine. La perche tribor est sur son gros cailloux, mais le 0,3 n'est pas identifié, donc il faut le deviner. Si on est au maxi du courant, 3nds, le beau tourbillon se dévoile

ALors laquelle est la plus utilisable, laquelle est la plus belle, et pour finir la moins bonne?

MAJ: J'ajoute Sonarchart, juste pour montrer le problème pour tout le monde. Les sondes des navigateurs, sont celles où les bateaux "normaux" naviguent, de plus Navionics enlève toute mesure qui pourrait déborder sur l'estran, l'estran est inconnu pour Navionics. Les couleurs, c'est pour mon usage perso (Lieu Jaune)
Pas grand monde passe par là avec un sondeur compatible Live Sonarchart


29 avr. 2020
0

A regarder dans l'ordre la 1,3,2
A exploiter la 3 seulement, la babord a changé de place / carte 1. Et je suis d'accord aussi pour dire que les amers sont difficiles à repérer, donc je suis mon traceur quand je prends ce passage


29 avr. 202016 juin 2020
0

Oui avec le bon outil, le traceur, on se centre pour passer. Mais si on veut aller sur le petit pâté de cailloux ...pour rejoindre la petite ile au NE qui dépasse de 9m, et bien on est dans le flou.

En passant la première fois avec comme carte marine, mon calque avec l'alignement et les cailloux principaux, je me suis mis à penser, zut alors j'irai bien la bas ...

Les années d'après je suis allé à l'île verte, plus facile, il n'y a pas autant de courant


yannbis:Je m'éloigne un peu du sujet, mais pour aller dans ces zones, je n'utilise plus ces cartes (hormis pour les sondes !) mais les vues satellites, c'est beaucoup plus rassurant. Et sur un traceur c'est assez confortable...avec prudence!www.google.fr[...]3m1!1e3 google.fr/maps/@48.8622733,-3.1894802,1027m/data=!3m1!1e3·le 30 avr. 2020 12:26
30 avr. 2020
0

Bonne journé que je vous souhaite,
La "vielle carte" fut relevée en 1837-38 par l'honorable Beautemps-Beaupré, éditée en 1913. Ca ne nous rajeunit pas ,s'pas? Mais c'était la carte officielle du SHOM n° 972, la seule carte papier du coin que je possède où je note tous mes alignements et sondes personnels. Avant sa disparition du catalogue vers 1992 j'en ai vite acheté une toute neuve et scanné dans une imprimerie et géoréférencée: celle que vous voyez, quand même plus chouette que les nouvelles, non? Quel pied de voir son canote tracer (Opencpn) son chemin au milieu des ces cailloux font rêver Courtox. C'est aussi rendre honneur à ces "petits, humbles et sans-grades" M. Collin et Hacq qui ont gravé cette œuvre. Je n'y ai jamais été pris en défaut.
Quant au 03 de la Gaine qui vous turlupine, je ne l'ai jamais vu. Pourtant passant parfois avec 50cm d’eau sous la quille, comptant les galets. C'est plutôt un petit seuil qui barre la porte. D'ailleurs sur la dernière carte du SHOM le R indique un fond rocheux et n'est pas pointé avec une icône * ou +.
@ Polac: bien d'accord quasi impossible de suivre cet alignement, surtout en rentrant le soir, soleil dans les yeux. En fait chacun a ses repères et au dessus de mi-marée pas de risque des Héaux à la Corne (TE 1,30m)
@ Seayou: ton idée et séduisante, déjà évoquée avec un filleul pilote avion privé. Mais quand tu dis "solution la moins chère" !!! Et puis Bretagne Nord ça souffle parfois d'où problème de pilotage et stabilité du drone. Reste ensuite la transcription en carte qui demande un certaine connaissance. Je suis plutôt utilisateur lambda comme souligne Juliusse.


polac:Et l'ancienne carte serait presque plus facile à utiliser pour aller échouer sur l'ile d'Er·le 30 avr. 2020 09:46
30 avr. 202030 avr. 2020
0

Bonjour,
il faut qu'on garde ces vieilles cartes.
Dans mon petit coin la carte 5418 (Port de Pénerf et Anse de Suscinio au 1/20.000) a été supprimée comme beaucoup de cartes de détails par le SHOM.
Ici ils ont fait pire encore. Ils ont demandé aux Phares et Balises de venir raser les balises de 2 passes d'entrée de la rivière de Pénerf sur les 3. Les soubassements en béton sont toujours là...donc dangereux.
Sur la grande carte, il est toujours indiqué "plateau des passes" , mais seule la passe de l'Est est balisée.
Malgré des demandes multiples, les détails et cartouches de cette cartes n'ont pas été ajoutés à la grande carte qui la remplace.
J'ai même demandé au SHOM d'indiquer "Plateau de la passe de l'Est" sur la carte...

carte levée en 1907 par le SHOM 2ème édition en 1969. Dernières corrections en 1985. Replacée par la 7135 De la Pointe de Saint-Jacques à Damgan, dernière mise à jour de la carte papier en 2002.

J'avais déjà parlé de ce soucis de "vieux marins" ici sur notre forum

www.hisse-et-oh.com[...]-a-jour


30 avr. 2020
0

Bonjour,

Je vous rappelle que le SHOM, met à disposition une grande quantité de vieilles cartes qui ont été numérisées :
diffusion.shom.fr[...]es.html


30 avr. 2020
0

Oui, et le shom dispose aussi d'ouvrages extrêmement a jour, comme par exemple les instructions nautiques pour la côte nord Espagnole, que j'ai commandé l'année dernière, et datant de 2013...😜😋😂🤣
Finalement, je préfère garder mon imray...


30 avr. 2020
0

Bonjour,
oui le SHOM met à disposition des cartes très anciennes, mais pas celles qui ont été supprimées. Qui étaient trop précises dans le tracé à la main, mais dangereuses pour utiliser avec le GPS. Il faudrait re-cartographier, je comprends que cela coute cher.


30 avr. 2020
0

Bonjour,

Ca me rappelle ce fil :
www.hisse-et-oh.com[...]matique

Quelqu'un connait le système OLEX?

Ce système de partage de données de sondeur me rappelle celui décrit par Artimon dans ses lettres de Balthazar artimon1.free.fr[...]3).html

Extrait de la visite du paquebot "SOLEAL" compagnie du Ponant sur la route vers le passage du NO :

"Ils nous expliquent comment ils pallient la faiblesse voire l’absence de cartographie dans certaines zones que nous contournons prudemment en utilisant sur un très grand écran le système OLEX. Cette société de services donne par abonnement les routes précises suivie par les bateaux clients qu’ils ont archivées, associées aux relevés des sondeurs de ces mêmes bateaux. Quand SOLEAL se trouve dans une zone mal cartographiée il choisit et suit une route parmi toutes celles qui s’affichent sur l’écran."

Du coup, je suis allé voir e ligne ce système OLEX, qui semble bien rustique dans son fonctionnement :

"Olex users are encouraged to share their sea floor data. This data sharing is free of charge and are organized by Olex AS. After sending their own sea floor data to their dealer or to Olex AS the users will get access to a database with collected depths from other Olex users all over the world.

The data sharing has become popular among the users, and more than five billion measured depths now forms the basis for a comprehensive sea floor map. This information is valuable for fishermen and other seafarers. The exchange of data is made by e-mail, diskette, USB-device or CD/DVD.
Step by step description on how to back up, and share own seabed data.

The complete database is available from 15 iso-files, each with a size of 3 to 4 gigabytes, which can be read into the Olex from USB-memory device or DVD. One can read in as many files as one like, depending on need and available disk space."


ce serait un bien beau projet collaboratif et un parfait projet d'étudiant, avec un datalogger (hardware) et du traitement bigdata (très à la mode). Il ya pas mal de boulot pour homogénéiser les données, pied de pilote etc....

J'avais fait un fil sur une partie du sujet ici :


30 avr. 202030 avr. 2020
0

Ah! Échouer à l'île d'Er. Le 10 prochain départ 22h UTC..... Non c'est un coin trop hostile pour nos fragiles coques de noix et les locaux sont à peine sortis de la préhistoire.
Un vieux marin,seul que j' ai connu ayant fait toute sa carrière à la voile sur les goelettes fameuses à Islande,Terre-Neuve, en finissant goëmonier à L'Armor-Pleubian, (Yves-Marie que c'était son nom, tu vois? ) m'avait appris :tu mouilles là où tu connais, attends la marée basse, puis regardes par où revient l'eau. Et de proche en proche tu traces ton chemin sur la grève. J'en ai un plein carnet de croquis - lui il avait tout dans la tête. Maintenant j'enregistre sur tablette. C'est toujours le même plaisir. M'avait appris aussi la passage juste au bout du Sillon de Talbert. Sous spi, big panard. Tout cela pour expliquer ma recherche bathymétrique.
Et bien sûr,Courtox, toutes ces cartes sont des trésors rangés dans la table à cartes complétant le pc, les 2 tablettes, les 4 sondeurs - euh! 5, y a aussi la sonde a main - et toutim. Et le must: y porter les routes de Robson (Malcom son prénom que c'était. Repose en paix dans sa chère Sark) Tu connais?


juliusse:Ah, les guides de Malcolm Robson... Ils ont la place d'honneur dans ma bibliothèque. C'est grâce à eux que j'ai réussi à passé une nuit aux Roches Douvres.·le 30 avr. 2020 11:18
polac:et en plus on se fait grave dépaler·le 30 avr. 2020 11:40
courtox56:Malcom, j'ai tous les bouquins en Anglais et en Français au Bateau. Je l'ai rencontré une fois ici dans ma petite rivière avec son énorme bateau ...Une fois à Bréhat anse de la corderie, j'ai utilisé les alignements pour aller y mouiller avec mon Flush poker à mie-marée descendante, petits coefficients. En arrivant en annexe à la cale, un vieux marin "Yves" me regarde et me dit, c'est ton grand père qui t'a expliqué où tu devait mettre ton canot entre les cailloux? Je n'ai pas osé le contredire, en lui parlant de l'Anglais Malcom! ·le 30 avr. 2020 11:52
30 avr. 202030 avr. 2020
0

Eh oui, ça nous classe dans la catégorie ''cartes oranges''. Mais les jeunots dans les cailloux, y a plus d'bohomme. Tu n'y va plus aux Roches Douvres? C'est pour ça que les lieus y sont hénaurmes?


30 avr. 202016 juin 2020
0

Bonjour,
Fil intéressant... pour un sujet complexe!
Ce serait un très bon projet d'écolé d'ingé : "développer un outil de catrographie sous marine collaborative"

@ SeayouO411 bonne idée que la photogrammétrie en drone pour l'estran.
Je dois dire que je n'ai pas réagi à ce fil mais que j'ai une partie de cette idée en tête depuis des années. En effet, j'utilise depuis près de 20 ans (1ers pocket PC GPS) les cartos images satellites pour les zones d'échouage (estran, donc) car c'est bien plus fiable précis qu'une carte SHOM et on voit la nature des fonds. Avec SAS Planet (ou GE2KAP), on peut choisir une bonne source satellite parmi plusieurs ( photos à BM et sans trop de vent pour mer transparente) on obtient très facilement des cartes géoréférencées à exploiter sur tablette en nav.
Du coup, en 2014, je m'étais mis en tête de faire une orthophoto des Minquiers car pas de vue satellite propre existante.
J'avais donc pris des photos en drone. Au final, pas assez haut, pas assez large autour de l'ile (je débutais!)
Il en reste ce post et cette vidéo.
www.hisse-et-oh.com[...]n-drone
vimeo.com/110278478

Plusieurs années plus tard, j'ai travaillé avec des drones et la photogrammétrie. Il me restait ce lot d'images (non géoréférencées) des Minquiers. Je les ai balancées dans le logiciel, qui m'a sorti une belle carto 3D de la Maitresse Ile.
Résultat pas trop mal (cf captures écran jointes) au vu des conditions de prise de vue, pas très pro.
J'avais donc obtenu un modèle 3D de la Maitresse Ile... mais pas grand chose autour et c'est là que c'est intéressant!
Je n'ai pas réessayé depuis.

Tout ça pour dire que en théorie, c'est une solution attrayante, mais en réalité ce n'est pas forcément simple. Il faut réunir pas mal de conditions :
- Météo d'abord (pas trop de vent et idéalement un peu couvert (pas d'ombres), mais pas trop (luminosité), le soleil va bien aussi à défaut!
- Assez fort coeff pour bien couvrir l'estran à BM
- Géoréferencer (optionnel si on a des points de recalage précis) et horodater les photos (pas compliqué avec GPS)
- Et... être sur place à ce moment là

  • la hauteur de vol étant limitée à 150m, la distance au pilote (vol à vue en vol loisirs soit 1km grand grand max), la zone de couverture d'un vol (on va dire 20-30min utile en multirotor, un peu plus en voilure fixe) est assez réduite (1-3 km2), mais on peut avoir une bonne résolution horizontale ( de l'ordre de la dizaine de cm, dépendant directement de la résolution optique du capteur photo)
  • le traitement logiciel pour arriver à un modèle 3D n'est pas forcément compliqué si l'on a bien pris les photos (techniques + meteo), mais pour utiliser ces modèles en tant que mesure, c'est un métier (ce n'est pas le mien ;-))
  • Enfin, la résolution verticale d'un GPS n'est pas fameuse, il faut impérativement un point fixe d'étalonnage dans la zone, pour passer d'une mesure verticale relative à une mesure absolue... pas toujours évident

En pratique ce n'est pas si simple, même si c'est séduisant!
Je ne désespère pas de réessayer un jour si l'équation temps disponible+meteo+bateau+drone se combine bien.


30 avr. 202016 juin 2020
0

Au chapitre des bricolages perso, voici une carte des Iles de St Quay, mixte satellite/SHOM.
Version plastifiée A4 traine dans le fond du dériveur de plage.



30 avr. 202016 juin 2020
0

Salut Yannbis. Joli boulot qui fait resurgir bien des souvenirs. L'échouage dans le prolongement de la Maitresse Ile, sympa ,s'pas?
Mais tu as bien résumé la difficulté de la photogrammétrie par drone pour l'amateur que je reste. Et se balader entre les zones pointillées 6-7m est le but des relevés bathymétriques souhaités.
Donc ,ci-joint le fichier *.csv et la carte qu'il a généré Avec ReefMaster.

Mais il y a toujours un hic. Le fichier *.csv a une colonne horodatage inexploitable telle quelle.
Explication de l’équipe Deeper : " En effet, les données exportées apparaissent au format .CSV qui contiendront des valeurs telles que la latitude, la longitude, la profondeur et l'horodatage. L'horodatage apparaîtra comme le nombre de millisecondes qui se sont écoulées depuis 00:00:00 heure universelle coordonnée (UTC), jeudi 1er janvier 1970. Pour le changer il faut convertir les données. " Il m'a fallut donc bricoler pour corriger, en fonction de la marée, la colonne profondeur. Ce que ferait automatiquement ReefMaster s'il pouvait lire le format de l'horodatage.

D'où la demande d'aide à Juliusse qui connait Deeper et à vous tous ,Ô grands gourous géomatiques.
Et d'avance merci -----> drive.google.com[...]/open
Au bon souvenir de Malcolm qui doit se marrer en nous voyant tripoter nos claviers, lui qui faisait tout à la plume sur son carnet, depuis le pont de Hephzibah.

Bonne soirée,
Bruno



30 avr. 202016 juin 2020
0

@buno22 as-tu fais tes relevés le 12/02/2020 vers 09h31?

Pour convertir une date heure unix en un format lisible , une petite recherche sur un moteur de recherche "www.qwant.com[...]/ " :
www.qwant.com[...]/
qwant.com/?q=convertir%20date%20unix%20excel&t=web

Le première réponse nous indique la formule (et l'explique mais on s'en fiche!)
= (D1/86400)+DATE(1970;1;1)
Mais attention c'est en secondes et les relevés sont en milisecondes
donc la formule devient
= ((D1/86400)/1000)+DATE(1970;1;1)
puis format de cellule
jj/mm/aaaa hh:mm:ss
Et ça donne un résultat, à toi de nous dire si c'est le bon!

J'ai fait un fichier avec seulement les points georéferencés (moins lourd et suffisant), yapluka tracer sur une carte

(message édité)



30 avr. 202030 avr. 2020
0

Yannbis
alors la chapeau, tu as dû astiquer la boule de cristal:
- départ 10h 31
- arrivé 12h 57 ou plutôt fin d'enregistrement

As-tu trouvé le moyen de convertir ou mieux de rentrer la formule dans un tableur?


30 avr. 2020
0

Ah il y a l'heure d'été/hiver
j'ajoute 1h ou je laisse en UTC?


30 avr. 2020
0

Squiouse mi, l'enthousiasme m'a fait taper trop vite en lisant le titre.
Merci de la recherche, je vais essayer sur d'autres fichiers.


30 avr. 2020
0

si quelqu'un à un outil pour tracer la bathymetrie?


buno22:Ça fait 3 mois que je patouille la-dessus; le seul que j'ai trouvé, à mon niveau de compétence, c'est ReefMaster.·le 30 avr. 2020 22:25
30 avr. 2020
0

Nos réponses se croisent. UTC c'est parfait
Je suis une bille avec excel.
Donc , après avoir sélectionné toute la colonne horodatage,je mets ta formule dans la ligne de saisie , puis format etc...


30 avr. 202030 avr. 2020
0

c'est un peu ca je te laisse voir les tutos excel sur le net si besoin
j'ai mis le fichier en PJ, on peu changer le format de la date/heure si besoin


buno22:Grand merci, je te raconterai la suite. La nuit va être longue.......;·le 30 avr. 2020 22:32
01 mai 2020
0

J'arrive un peu tard, mais je vois que yannbis à donné la solution.


01 mai 2020
0

Jamais top tard pour saluer cette belle journée qui s'annonce radieuse.
Une fois cette conversion réussie (même par novice comme moi) grace à la formule de Juliusse, reste à savoir si ce nouveau format est bien intégré par ReefMaster. J'ai épuisé mes 14 jours d'essai de la version gratuite. Est-ce que quelqu'un d'autre veut se lancer?
Sommeil difficile à trouver hier soir en rêvant kayak trainant sa petite boule Deeper dans cet Éden nautique. Après comment mettre en commun nos travaux? Sans prétendre arriver au niveau de Bob Bradfield avec ses Antares Charts d’Écosse que tout amoureux des cartes marines doit connaître , c'est lui qui m'a transmis ce virus (vous avez dit quoi?). Mais lui non plus ne relève pas l'estran.


juliusse:Correction, c'est pas moi mais Yannbis qui t'a donné la formule, rendons à César ce qui est à César. Moi je n'ai fait qu'arriver après la guerre et confirmer ses propos.·le 01 mai 2020 09:21
01 mai 2020
0

Oui excuse moi Yannbis. Comme prévu précédemment la nuit fut longue et je n'ai pas les yeux en face des trous ce matin. Que Neptune t'accorde mille et mille ans de félicité marine.


01 mai 2020
0

Vous n'avez pas honte de remuer le couteau dans la plaie d'un pôôvre confiné coincé à 280 km de son bateau pour une durée tout ce qu'il y a de plus incertaine!


01 mai 202001 mai 2020
0

j'ai juste demandé à un moteur de recherche!
il faudrait connaitre le format d'entrée demandé par ReefMaster, je ne connais pas du tout et je n'ai pas regardé.
En fait, l'heure n'est utile que pour la correction de marée.
Sans autre outil, avec les relevés de Buno22 à Tréguier ( je ne suis pas loin, en passant), les horaires de marée du jour dit (+ éventuellement le baro), la configuration du sondeur/niveau de l'eau, on peut en tirer une mesure référencée au zéro des cartes.
Il ne reste alors plus qu'à tracer!

Le logiciel proposé par SeayouO411, pfmabe.software[...]/ , est gratuit et open source.
C'est fait par une sorte d'équivalent du SHOM, aux US


04 mai 2020
0

Bonjour à tous,
@Yannbis en effet ce sujet serait intéressant pour un élève en option hydrographie à l’ENSTA Bretagne (C’est l’école dont je sors qui forme des hydrographes civils et quelques futurs officiers du shom).
Mais pour vraiment faire quelque chose d’interessant il faudrait pouvoir proposer un sytème assez low tech genre recuperation de vieux sondeurs et raspberry pi. Le tout bien compilé avec un bon tutoriel pour être accessible au plus grand nombre.
@bruno22, en effet je n’avais pas vu le prix de la version basique du sondeur. Par moins chère c’était surtout en comparaison avec le résultat obtenu notamment la couverture totale.
Les avantages de la photogrammétrie avec les algorithmes actuels c’est qu’il n’y a pas besoin de données de position ou de temps pour créer le modèle 3D. La première phase du traitement utilise les détails des photos pour les placer les unes par rapport aux autres. On peut une fois le modèle créé le dimensionner et le placer dans l’espace grâce à des cibles que l’on aura positionné avant sur la zone.
Voler assez bas avec un angle par rapport à la verticale (pas trop grand) permet d’avoir un meilleur rendu sur le relief vertical mais augmente le nombres de photos nécessaires. Il faut trouver le juste milieu.
Le gros inconvénient de la photogrammétrie c’est le temps de traitement... il faut avoir un gros ordinateur ou de la patience voir les deux si on veut beaucoup de détails !
Par contre j’avais été surpris d’arriver à recréer un modèle a partir de captures de vidéo de qualité très médiocre.

Pour la bathymétrie, côté rendu final je ne connais pas trop les logiciels grands publics permettant de produire une carte utilisable. Il me semble que qtVlm ou opencpn prennent en charge les tifs qui est un format classique pour des images geo référencées et aussi utilisable même sans logiciel dédié.
Pour la marée, je ne sais pas si il est possible de recevoir à posteriori les données des marégraphes locaux cela permettrait de gagner quelques centimètres de précision sur le résultat final.

Désolé pour les interventions très espacées avec le coronavirus pas de changement d’équipage du coup le confinement c’est 11 semaines en mer pour moi!


04 mai 2020
0

@SeayouO411
Si tu peux proposer un projet à ton école, ce serait sympa.
Low tech, oui, base RPi, mais pas forcément de sondeur lowcost mais un sondeur (existant) avec interface NMEA(183, plus simple que 2000), un baro, un GPS et surtout un système enregistre tous les paramètres notamment l'offset et la position du capteur sur la coque. Et un recalage régulier par sonde à main (pas si simple, je l'ai fait il y a peu sur un cata de 40', gros écarts aux 4 coins!), ou point de référence connu (mais je ne vois pas bien d'exemple, hormis une barre de seuil mais c'est trop étroit)
On pourrait je pense rédiger un cahier des charges ici!

Pour la photogrametrie, le georéférencement, pas obligatoire, aide quand même bien, car dans ce cas le soft prépositionne les photos et gagne beaucoup de temps.

Enfin, le format de sortie : tu parles de TIFF, mais c'est du raster qui n'a que peu d'intérêt à mon avis car on ne va pas faire une carte complète mais des tracés ponctuels.
Il vaut mieux un format vectoriel, beaucoup plus léger et surtout surperposable à un fond de carte existant. Je ne connais pas les formats mais ce doir être un genre de XML.


04 mai 2020
0

A mon avis ce que vous chercher à faire c'est un modèle numérique de terrain. A partir de photogramétrie le résultat sera par exemple du GeoTiff, c'est du raster géoréférencé, avec une valeur de pixel correspondant à la cote Z. Rien n'interdit ensuite de faire des contours en vectoriel, le format classique est du Shapefile.
Si vous partez de points, il faudra alors faire une triangulation, pour créer le MNT, ensuite on fait des tranches : les isobathes. Elles seront traduites en Shapefile.
Dans tous les cas il me semble que le géopositionnement est obligatoire, je ne vois pas bien l'intérêt d'une bathy non référencée.
Par contre je ne connais pas de logiciels de nav lisant soit le GeoTiff, soit le Shapefile, OpenCpn utilisant déjà la lib gdal et ogr, ce serait un bon projet étudiant d'y ajouter un plugin Shapefile.


juliusse:@lithops, pour opencpn ne lit pas le .geotiff, mais comme c'est un format georéferencé, c'est assez rapide à convertir en .kap, lisibles par opencpn (j'utilise imgkap pour ça)·le 07 mai 2020 10:33
06 mai 2020
0

@Lithops, concernant le georéférencement, nous disons que pour la photogrametrie, le GPS n'est pas indispensable pour créer un modèle 3D (même si ça aide).
En revanche, une fois le modèle créé, il faut le positionner, bien sûr.

Merci pour tes explications.
Je pense que les logiciels de photogrametrie sortent directement du vectoriel puisque le but c'est justement de créer un modèle 3D numerique (mais je connais pas bien). Du coup, sans passer par un Geotiff (raster) on doit pouvoir directement en tirer des isobathes vectoriels (ou vectorielles?)?


SeayouO411:En fait les logiciels de photogrammétrie sortent un nuage de points colorés d'après les photos. Après il est possible d'utiliser ce nuage (fichier xyz par exemple ) pour remplir un modèle de terrain. ·le 08 mai 2020 03:20
07 mai 2020
0

Discussion sur un sujet lié ici (merci Juliusse pour le signalement du mélange de posts!)
www.hisse-et-oh.com[...]e-point

notamment un lien sur
WWW risques-cotiers.fr/fr/boite-a-outils/comment-suivre-levolution-de-la-topographie-et-de-la-bathymetrie-de-la-zone-littorale

et les techniques de suivi / méthodes de mesure

www.risques-cotiers.fr[...]e-suivi
WWW risques-cotiers.fr/fr/boite-a-outils/comment-suivre-levolution-de-la-topographie-et-de-la-bathymetrie-de-la-zone-littorale/les-differentes-techniques-de-suivi


07 mai 2020
0

J'avais pas vu ce fil :)

C'est super sympa de voir des passionnés faire ce genre d'études !
@lithops: tu ne serais pas dans les SIG toi ? ;)

Un truc qui peut être utile à vos travaux, c'est que les sondes peuvent être réduites avec la VRAIE marée. la marée observée est dispo gratuitement sur le réseau RONIM que vous pouvez trouver sur data.shom.


07 mai 202007 mai 2020
0

Bonjour,
il existe des solutions simples et accessibles pour disposer de la précision centimétrique avec tablettes et smartphone.
En attendant que les puces centimétriques soient incluses dans nos appareils favoris, comme celle ci:

www.u-blox.com[...]-module (moins de 200€)

Il est possible de connecter en bluetooth des unités portables avec la précision centimétrique.

sig2019.esrifrance.fr[...]os.aspx

Utilisant le service mondial Atlas et RTK, Multi-Constellation GNSS

C'est une solution Française.
J'ai testé avec mon géomètre autour de chez moi la Arrow 200 GNSS . (6.000€)
Il l'a utilisée pour redéfinir les limites de mon petit jardin avec les terrains voisins, qui étaient plantés de Chênes, remplacés depuis par des maisons, résidences secondaires pour ...les méchants Pari....

Il utilise aussi la solution Leica complète pour les géomètres à 12.000€
www.topographie-laser.eu[...]ne.html

Faire des mesures sur l'estran avec ces trucs


07 mai 202016 juin 2020
0

J'ai utilisé le fichier .csv, pour en faire des fichiers vectoriels, ShapeFile et GeoJson avec QGis.
La représentation du GeoJson en attaché, dans le logiciel que l'on développe à Terre Virtuelle, la symbologie n'a pas été travaillée ;-) mais l'intérêt c'est que l'on peut avoir, en interactif les valeurs de sondes, bien géoréférencée. Nous n'avons pas de cartes raster ou S-57 suffisamment précises de cette région, mais la place des images ortho on peut y placer la carto..



08 mai 202016 juin 2020
0

Je pensais avoir mis aussi une image, la voilà.


08 mai 202008 mai 2020
0

je suis allé voir ton site, qui semble super intéressant!
J'avais déjà dans la tête de cahier des charges de la réalité augmentée des balises depuis des années, lors d'une sortie ou on ne retrouvait une bouée dans le paysage . Ca existe pour les montagnes depuis belle lurette.
Je crois que des marques de traceurs le font maintenant.
je suis toujours un peu optimiste, mais avec une base de données des amers et un smartphone avec GPS +compas, ça doit se faire "facilement", non?

En hackant (au sens noble du terme, je crois qu'il faudrait "forker" dans ce cas) un projet de ce genre, ça doit le faire, non?
github.com[...]MeHills

Bref yaka ;-)) (je ne sais pas faire!)


08 mai 2020
0

Je ne connaissais pas ce site, on peut dire que son auteur est honnête :

"The problem in making it sufficiently decent for the average user was that the compass in my Android phone was extremely unreliable. It held its position with reasonable stability, but would be offset up to 20 degrees. Without a reliable compass you can't overlay the mountain names with any precision. Hopefully other handsets perform better, or someone spots a mistake I've made in the orientation code."

On a pas mal travaillé sur le sujet avec des étudiants de l'ENSTA et de l'IMT entre autres et c'est vraiment la pierre d'achoppenment. Tant qu'on aura pas un système précis nous donnant la direction dans laquelle l'observateur regarde, ça ne marche pas. Pour le reste on est prêts.

Il faudra aussi trouver une autre solution que de regarder au travers un smartphone, pour quelqu'un qui a mis les pieds sur un bateau et doit manoeuvrer en même temps, ça fait un peu sourire ;-)


08 mai 2020
0

apparement le projet que j'ai cité, tout droit sortir d'une recherche trop rapide, est un projet étudiant, pas abouti.
Du coup, comme tu as creusé le sujet, qu'est ce qui fait que ça fonctionne pas (trop) mal pour les montagnes et que ça ne fonctionne pas en mer?
Est ce que en mer on ne peut pas en plus se caler sur un vecteur vitesse à la direction connue pour "compenser" le compas?
J'aurais bien envie d'avoir ça , même sur smartphone!
Dans quel cadre fais tu cela?


08 mai 2020
0

En montagne la vue peut être quasi statique.

Parmi les problèmes il y a celui de rendre la scène virtuelle compatible avec le regard de l'observateur, actuellement les capteurs de smartphones ne sont pas suffisamment précis. Si on met en oeuvre d'autres technos c'est possible, mais là le prix augmente de façon significative.

J'ai un bon copain qui y a consacré sa thèse en 2015, j'en ai parlé d'en un fil à l'époque : Christophe Morgère : www.theses.fr[...]ORIS365

Deux ans avant Kristine Haase avait aussi fait une thèse sur le sujet, avec un équipement plus important : macau.uni-kiel.de[...]0011787

Raymarine propose déjà un pack de RA, si on prend le navire comme vecteur c'est plus simple, il est plus stable.

Actuellement, ayant un peu de temps ;-) Je participe au développements d'applis orientées marines avec des copains, opensource et gratuits.


08 mai 2020
0

Ah ok, le pb c'est qu'on est e mouvement, je comprends (je testerai les applis de montagne en descendant la piste la prochaine fois ;-))
Dis nous quelles sont ces applis sur lesquelles tu bosses!


08 mai 2020
0

Pour nous, la suite c'est NaVisu4D, on passe aux technos web, donc facilement accessibles à beaucoup d'utilisateurs, qui peuvent coopérer. On embauche ;-)


08 mai 202016 juin 2020
0

Bonjour,
j'ai regardé le site web
navisu4d.terrevirtuelle.org[...]/

J'ai délimité la zone devant chez moi, je me promène sur l'estran à pied, je sais entrer dans la rivière par plusieurs passes, j'ai les cartes papiers anciennes avec mes anotations.

Je ne peux pas afficher les S-57, les rasters basés sur la carte 7076 du SHOM s'affichent mais c'est affreux.

Que penses tu faire la dessus?

Copies d'écran de navisu4D et data shom
data.shom.fr[...]ategory

Ma vieille carte papier est plus belle et plus précise, par contre les objets: cailloux , phares et balises ne sont pas géo-localisés précisément et il y a des erreurs assez ...graves.

Rapport du BEA assez ancien sur un drame à cet endroit. Je connais les familles des marins qui sont décédés.
www.bea-mer.developpement-durable.gouv.fr[...]ite.pdf

Vous pouvez regarder la différence de qualité entre l'ancienne carte et la nouvelle ENC ...moi cela me casse le moral. Comment mes petits enfants pourront ils naviguer là sur l'estran avec ces nouvelles cartes? L'estran n'y existe plus, c'est une surface plate .
En ce moment avec les grandes marées, c'est superbe à voir, mais on ne peut pas y marcher car on peut rencontrer le méchant loup, avec son képi. En plus sans carte à jour c'est dangereux. Des AOT ont été accordées aux éleveurs d'huitres, il y a des parcs partout maintenant, rien à voir avec ce qui est sur la carte.

J'ajoute pour le plaisir Navionics avec les sondes que j'ai transmises. Navionics a lui aussi a supprimé toute représentation de l'estran. J'ai gardé mes sondes personnelles qui n'ont pas été prises en compte.


09 mai 2020
0

Bonjour,

Nous ne sommes pas producteurs de données ! Notre objectif n'est pas de fournir un produit de navigation, mais de permettre l'affichage de toutes données géoréférencées. Sur le site on présente une preuve de concept, avec les données dont on dispose.
En raster, dans notre base de données, nous avons la carte 7076, qui couvre toute la Bretagne et même au delà, bien sûr que les détails des estrans n'apparaissent pas. Il suffit d'avoir une carte vectorielle ou en raster et nous l'afficherons.
De même si des données locales étaient produites comme celles de celles de yannbis, on peut les afficher. Actuellement je travaille sur l'affichage des données AIS, mais je vais essayer de fournir une image plus sexy que celle que j'ai donnée.
Concernant les anciennes cartes, elles sont je pense en ED-50, on doit pouvoir les reprojeter.


09 mai 202016 juin 2020
0

Bonjour,
désolé de t'avoir froissé, mais l'abandon des mises à jour dans les zones non pratiquées par les cargos, pétroliers et autres géants du régime SOLAS, me désespère. Ceci aussi bien par les entreprises privées comme Navionics que par les entreprises qui étaient d'état comme le SHOM et les autres.

Si je te fourni la carte Raster de "détail" ou la vecteur S57, tu verras que l'estran dans mon petit coin est non seulement à l'abandon, mais qu'en plus le SHOM, pour ne pas avoir à faire de mises à jour, a demandé aux phares et balises de détruire les balises pour supprimer les passes. Dans l'anse derrière la chapelle de Penvins il y a 50 mouillages avec AOT officielle. Les utilisateurs avaient mis des piquets rouges et verts et 2 bouées pour baliser la passe West disparue des cartes. Une injonction sous peine d'amende a été envoyée par les Afmar. D'où maintenant des cartes papier photocopiées qui circulent.

En temps que pratique de ce charment coin, j'ai mes alignements et je n'ai besoin que de mes notes sur mon carnet

Donc avec NaVisu4D, tu ne dispose pas de cartes, tu développes un produit pour afficher les cartes fournies par des méthodes coopératives, si j'ai bien compris. Je vais retourner lire plus sérieusement ton site Web.
Sous quelle forme faut il te fournir les données? Suppose que je prenne mon annexe à rame et que je quadrille à marée haute un espace de 1 nautique de côté, avec 1 point tous les 1/10 de nautique . Que je prenne une sonde précise avec ma sonde à main et mon sondeur à écho....un jour de mer plate.
Si je fourni un fichier de type CSV avec ces données, c'est bon?

Jour / Heure / Latitude/longitude / Sonde mesurée/ sonde corrigée par la marée/ Sonde corrigée par la pression

Je pourrais entrer cela dans le logiciel pour obtenir le tracé de ces sondes ?


12 mai 202016 juin 2020
0

Bonjour à tous,

Nous avons regardé la possibilité d'intégrer des sondes à partir d'un fichier csv, une première maquette est visible ici : www.terrevirtuelle.org[...]Estran/
On a ainsi la possiblité de mettre en commun nos données. Attendons vos retours.


12 mai 2020
0

Merci,
je n'ai pas trouvé la méthode pour utiliser cet outil
www.terrevirtuelle.org[...]Estran/
Pour l'instant je peux voir tes tracés de sondes.
Je vais me construire un fichier CSV tranquillement


12 mai 2020
0

Comme je l'ai écrit, il s'agit d'une première maquette, un exemple de ce que l'on peut faire à partir d'un fichier de sondes csv.

Il pourra être partageable, comme celui-ci, on regarde aussi comment un utilisateur pourrait l'intégrer à l'appli sans le uploader, ça me parait moins intéressant comme idée, on a vu dans ce fil, que d'autres logiciels le font.
Pour le moment il nous faut avoir les données, mais on peut assez facilement automatiser le processus, et rendre l'utilisateur capable de chargé la base de données en toute autonomie.
On peut donc afficher les données, en cliquant sur les points rouges on a la valeur de la sonde. Ce pourrait être un bateau dont la position est connue.
A partir de là on peut imaginer pas mal de choses, par exemple un sonar virtuel, qui va explorer les données devant le bateau pour voir si il y a de l'eau.


12 mai 202012 mai 2020
0

@Lithops, peut-être peux expliquer (sur un fil dédié?) le principe et les objectifs de ton site, dans quel contexte il est développé, etc...
J'avoue que ce n'est pas très clair pour moi alors que ça semble très prometteur !


12 mai 2020
0

Tu as raison @yannbis, notre projet en est à ses débuts, j'ai simplement voulu réagir à ce problème de sondes. Je vais ouvrir un fil particulier et expliquer mieux notre projet.


12 mai 2020
0

Bonjour à toutes et à tous,
Je vois que ce projet vraiment intéressant est bien parti...
Moi aussi je suis désolé de voir que le fleuron de la cartographie, je parle du SHOM, semble de plus en plus délaissé des pouvoirs publics, car si les maj ne se font pas ou peu ce doit être par manque de moyens, comme dans beaucoup de domaines...

Je n'y connais vraiment rien en cartographie et comme vous êtes à la pointe de ces technologies, pourriez-vous m'indiquer un ouvrage ou autres sources, car j'essaie de me soigner et j'aimerais bien comprendre toutes les nuances de cartes que vous évoquez dans vos échanges?

Je démarre à peine sur OpenCPN associé à des CM93 je crois...
Vous voyez, je pars de loin..

Petite aparté pour Buno22, je suis sur liste d'attente depuis un moment pour Tréguier, aussi les exemples que tu nous montres me parlent... ;-)
Amicalement, Bernard.


12 mai 202012 mai 2020
0

Bonjour,
le SHOM n'est plus un service public depuis le 11 Mai 2007. C'est un EPA Établissement public de l’État à caractère administratif sous tutelle du ministère de la Défense. En gros, cet EPA doit équilibrer ses comptes financiers et ne doit pas être un centre de coût.

Le contrat d'objectifs et de performances du SHOM envers l'état est lisible ici:
www.shom.fr[...]017.pdf

Il faut lire performances financières je pense.

Le mot SHOM est lisible 261 fois, le mot côte 1 fois, estran jamais

Il suffit de lire cet objectif
OS2 Conduire en priorité les missions de sou- tien opérationnel des forces armées et d’hydrographie nationale, et garantir la qualité, et la disponibilité de la fonction d’expertise au profit de la défense.

Pour comprendre que seul les endroits où le porte avion Français ira seront hydrographiés correctement. Je pousse le boiuchon loin, mais cela semble la direction.

Un autre sur le Fric:
OS5 Accroître de manière significative le montant des financements complémentaires à la subvention pour charges de service public contribuant positivement au résultat d’exploitation.
Les objectifs en matière de recettes ont été dépassés, grâce en premier lieu à la mise en œuvre d’une politique tarifaire de hausse des prix (sans baisse des volumes de ventes), ce qui a conduit à plus que doubler le montant des redevances perçues sur les produits de service public. Les ventes d’ENC ont cru de plus de 25 % par an, et les recettes correspondantes ont également bénéficié d’un taux de change €/$ favorable.


Gildas_Shom:Je ne peux pas répondre à ça..... :)·le 12 mai 2020 19:08
12 mai 2020
0

Merci courtox56, tu as tout dis et bien résumé.
J'ignorai tout cela, c'est édifiant et montre la dérive de notre société vers une sorte de privatisation ou de profits à tous les étages... un peu comme la gestion imposée aux hôpitaux, on voit ce que cela donne aujourd'hui, navrant.


12 mai 202012 mai 2020
1

Du coup ma collection de vielles cartes papier va devenir un objet rare et cher😜.
Tu verras que bientôt pour pouvoir naviguer sur l'estran avec des cartes numériques, le must sera les bons vieux rasters qui circulaient sur les pontons...
Triste monde

sudo rm -rf /* (pardonnez mon langage)


12 mai 202016 juin 2020
0

Pas de problème, il y a une méthode pour mettre les cartes à jours, ce sont les naufrages. L'exemple le plus célébre que je connaisse est pas loin de chez moi.

Le cuirassé France (de la classe Courbet) , a coulé le 26 août 1922 à 3 h 15, éventré par une roche non hydrographiée dans le passsage de la Teignouse. Maintenant le cailloux est bien cartographié et port le nom de France.
(47° 28′ 05″ N, 3° 02′ 12″ O).

L'enquête montre que le récif, profondément immergé, était connu des pêcheurs qui y déchiraient souvent leurs filets, mais pas de la Marine nationale.
Les petits bâtiments de faible tirant d'eau passaient par-dessus sans le heurter, ce qui ne fut pas le cas du cuirassé, avec ses 9 mètres

Comme pour toute perte de bâtiment militaire, le commandant Guy est traduit devant un conseil de guerre, le 11 décembre 1922 à Lorient.
Le procès, ouvert à la presse, est largement commenté. Ce fut plus un procès des hydrographes que du commandant.

N'empêche que sur les cartes Raster du SHOM, le nom est écrit 2 fois avec des chevauchements..


13 mai 202013 mai 2020
0

@Courtox ah ben tu vois tu te plains alors que le SHOM, avec son faible budget, a fait 2 fois le boulot pour assurer la sécurité des navigations, que l'on vienne de l'est ou de l'ouest!
;-)


15 mai 2020
0

Bonsoir,
Plaisir de renouer le fil avec vous.
Après 3 jours de bagarre dans Excel pour digérer la formule de Yannbis, the big master,
= ((D1/86400)/1000)+DATE(1970 ;1 ;1) – je n’ai jamais pu aller plus loin que E= MC² - et la faire accepter par ReefMaster, puis ce fut la Bérézina : PC hs – bien sûr sans rapport direct - et depuis je tente de récupérer des morceaux à droite et gauche. Avantage : nouvel ordinateur, donc nouvelle période d’essai de ce logiciel qui m’enchante de plus en plus. Je vais craquer (et non pas cracker, hein!!!) et d’ici 2 jours je vous ferai un petit compte rendu de tout ce que j’ai pu en tirer. Je suis étonné que personne n’en parle. Aucun résultat dans recherche du forum. Quelqu’un a-t-il fait tourner le truc en essai gratuit 14 jours ?
J’ai suivi tous vos échanges avec beaucoup de soin mais humblement avec du mal à suivre. Vous naviguez pour moi à un niveau Z300, jet stream, limite stratosphère.

@ Lithops : Grand merci pour ton lien vers Gallica. Des rêves pour plusieurs générations. A lire les recommandations des cartouches en bas de chaque carte on mesure la différence d’état d’esprit entre cette époque et la notre. La gravure et même le n° de la carte sont restés identiques de 1838 à 1992. Les sondes ont perdu le "pied de France" »

@ Gildas Shom : Bien utile les marégraphes de RONIM pour voir le peu d’écart entre prévisions du SHOM et relevés réels, mais après reste à faire la correction pour le port secondaire et ça redevient approximatif.

@ grosb : patience sera récompensée. Entre Bréhat et Ploumanach un royaume s’ouvre à toi, que certains amis, grands coureurs d’océans, considèrent le plus passionnant. Quelle longueur ton canote ?

Retour sur le travail du reef. Le but est vraiment à portée de main.


15 mai 2020
0

si besoin dis nous quel est le format de données attendu par ReefMaster, on pourra le sortir
NB : je suis nul en Excel, mais pas trop mauvais en recherche web ;-)


15 mai 2020
0

Plus que pas mauvais. Tu étais le chaînon manquant pour me décider.
le format *.csv est bien accepté, celui que tu avais sorti . A ouvrir dans track après avoir créer un espace de travail, puis un projet. après tout est possible: correction marée, pression atm, surimpression mbtiles (sorties de SAS p.ex.)
le logiciel est un peu toufu et tout en english. Il y a un manual english version 2.0 (celle disponible en trial) et un peu plus aisé, un manuel farncais version antérieure mais suffisant. Facile à trouver sur glouglou.
Je suis curieux d'avoir ton avis?


15 mai 2020
0

Bonsoir à toutes et à tous,

Quand je songe que Paimpol hébergeait une école d'hydrographie de la Royale au début du siècle dernier...
Je pense que ce n'était pas un hasard pour ceux qui connaissent ce "plan d'eau" et comme le souligne Buno, ben après il parait qu'on peut aborder un peu tous les coins mal pavés, enfin c'est ce qui se dit.
Pour te répondre Buno22, mon canote est un Oxygène 43 (dériveur intégral, acier en forme).
Amicalement, Bernard.


15 mai 202015 mai 2020
0

Wouah!!! architectes le regretté Michel Joubert et son pote de toujours Bernard Nivelt.
Ils ont dessiné et conçu pour nous, pov' constructeurs zamateurs, le KM 9.50 que j'ai construit au siècle dernier, tout neuf avec ses 41 ans.
L'Oxygène m'a toujours fait rêver du temps de Loisirs Nautiques qui en avait fait de beaux articles.
J'ai hâte de le voir en vrai, à bientôt donc.


16 mai 2020
0

Et moi donc, si tu savais comme j'aimerais pouvoir le rejoindre, mais je suis en RP en con..finé!
Amicalement, Bernard.


04 juil. 2020
0

Salut à vous coureurs de grèves,
Le sujet n'est pas tombé à l'eau, mais depuis le déconfinement le temps n'est top, s’ pas? Et puis avec le poids des ans il m'a fallu du temps pour apprivoiser la bête ReefMaster et vous présenter quelque chose de correct malgré encore des progrès nécessaires dans la précision des relevés
Donc après moult zig et zag dans le port sous le regard hagard des copains:

  • sondage à partir de Deeper ou directement dans ReefMaster ( création de carte en live - comme avec Navioncs)
  • correction des profondeurs selon la courbe de marée locale et pression atmosphérique: rapide et facile
  • 1 intégration dans OpenCPN avec le lien pour ceux qui veulent tester drive.google.com[...]GV/view
  • 2 vue dans Google Earth qui est l'affichage le plus proche de celui de ReefMaster en jouant sur les différentes couches des 2 fichiers *.kmz suivants 3 & 4.
  • pour les importer: ouvrir GE / fichiers (en haut à gauche)/importer/ouvrir dans les types de fichiers descendre tout en bas: all files. En affichant ou non certaines couches il est possible de contrôler la précision des relevés en comparant avec les vues satellite . Il y a encore du travail à faire en resserrant encore les zig et zag mais ça me semble bien parti pour remplir le contrat de départ: Bathymétrie de l'estran. Dans l'attente de partager avec vous toutes nos expériences dans ce domaine passionnant. Bon vent, belle mer à tous, Bruno


07 juil. 2020
0

je n'ai pas ouvert les liens mais je déduis que la couche colorée est celle de tes mesures, et en dessous des isobathes d'une carte officielle?
quelle précision as-tu estimé en vertical et horizontal?


10 juil. 2020
0

Bonsoir Yannbis,
tu as bien déduit, couleurs graduées de la carte construite par ReefMaster (RM) sur fond de SHOM.
OpenCPN est moins souple dans l'affichage des calques que RM dont ci-joint carte plus explicite. Difficultés supplémentaires: la rivière s'envase d'où dragage du chenal toujours aléatoire; la roche Karreg Fevrier a été déroctée estimée à + 2,7
Mon repère depuis des décennies est l'ancienne cale de carénage utilisée pendant ~ 30 ans qui affleurait toujours à mi-marée soit +5,5.
Ce qui fait en précision estimée:
- horizontale < 10m mesurée sur cette carte jointe; c'est aussi l'imprécision du GPS
- verticale ~ 20 - 30 cm
Comme dit ci dessus en resserrant le quadrillage on peut diminuer l'interpolation source aussi d'erreur.
Donc j'y retourne.
Bruno


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (111)

novembre 2021