Bateau qui ne se vend pas

Vous avez un bateau qui ne sort plus ou qui
monopolise une place de port dont vous avez
besoin.
Il vous coûte entre 2000 et 2500 € par an
pour un emplacement.
Certains bateaux sont en vente pour ce budget
depuis plusieurs mois et ne trouvent pas
acquéreur mais continuent de vous
coûter.
Etant à la recherche d'un bateau, je vous
propose de vous en débarasser pour 1 € vous
libérant ainsi de toutes les contraintes de
la recherche d'un acquéreur.

L'équipage
04 mai 2012
04 mai 2012
3

mort de rire :bravo: :bravo:

04 mai 2012
1

Offre généreuse...
Mais c'est vrai que j'ai vu des gens ne pas arriver à se débarrasser de leur bateau, qu'ils offraient au premier venu. Alors, pourquoi pas, pour 1 euro ?
Ah, si il y avait plus de ports, et de places... La demande est énorme.

04 mai 2012
0

Bonjour,
Si ça marche, je veux bien être de la parti.
Merci et bonne journée.

04 mai 2012
0

Qui veut un bateau gratis ?
:bravo:

04 mai 2012
0

Ben vous allez rigoler mais il me semble que c'est ce que propose mon voisin de panne. C'est un voilier de 9m environ qui est en train de pourrir depuis des années. Jamais vu le gars mais c'est ce que j'ai entendu à radio ponton. Par contre bien du plaisir à celui qui le reprendra...

04 mai 2012
0

Et puis il me semble que sur HEO il y a au moins deux ou trois participants qui ont reçu un bateau en don non ?

04 mai 2012
0

Le bateau gratis c'est bien ! Mais peut-être qu'un proprio souhaiterait également payer la place de port sur 10 ans + assurance + entretien courant...?!...(pour se débarasser...mdr).

04 mai 2012
0

MDR ???? non , consterné....

04 mai 2012
0

pr info annonce sur le bon coin de don de 4 quillards ds le sud
mdr pr certains, mais comment faites vs qd vs avez besoin de la place pr votre nouveau bateau qui arrive avec les beaux jours
d'autres annonces ont été publiées sur heo
alors bon entendeur

04 mai 2012
0

Pour, pitalugue, le problème de la lecture d'un post c'est souvent l'état d'esprit dans lequel on se trouve à ce moment là.Sur un autre post, une de mes phrase (certainement mal écrite) a été mal interprétée.
Il y a beaucoup d'humour dans ce post, il ne faut pas se faire du mal avec cela.
Certe pour X ou Y qui doit vendre son bateau pour n raisons, c'est dur à lire, mais un jeune déargenté à le droit d'éssayé.

04 mai 2012
1

Il y a beaucoup d'humour dans les réponses. Moins dans le sujet du post

04 mai 2012
2

Qu'y a-t-il de plus scandaleux aujourd'hui:
- les bateaux "parcs à moules" qui squattent et ne servent à personne;
- une démarche, certe peut-être formulée de manière un peu abrupte, mais qui pourrait permettre à l'une de ces épaves en puissance retrouver une vie.

Si en plus cette démarche libére une place pour qcqu'un alors franchement où est le mal?

Nicolas

04 mai 2012
1

Pourquoi pas donner, moi, on m'a donner un bateau de 6 ml avec remorque et travaux. J'en connais a vendre depuis 10 ans (a 50 000 euros) avec 500 euro de port par mois, faite le calcul. j'ai acheté un tri au prix de 11 ans de port (corps-mort), sans bouger. Le prix d'un bateau, c'est le prix vendu (accord vendeur/acheteur) réalisé après 3 mois d'annonce, si ça dépasse, c'est que le prix n'est pas réaliste. Combien d'hisséen connaissant des voiliers a vendre soit hors de prix soit depuis minimum 1 an. Faite la liste avec le prix demandé et le prix du marché.

04 mai 2012
0

merci pour vos réponses, si qlq un à d'autres infos, je suis preneur car la vocation d'un bateau est bien de naviguer et nons de stationner dans un port.
promis j'arrondirais les angles lors de prochains fils

04 mai 2012
1

Je ne trouve pas vraiment d'humour dans ce post. Simplement une description claire d'une réalité.
Il y a un peu plus d'un an un des participants de ce forum avait signalé un bateau à donner pas très loin d'Arzal. Le propriétaire contacté expliquait la situation: son bateau n'avait pas bougé depuis 6 ans , et lui coutait plus de 1500e par an. il avait donc dépensé 9000e en pure perte.
La démolition d'un bateau coute plus de 600e.

Reste que certain bateaux ne valent plus rien. Même en étant donnés , et même en faisant les travaux de remise en état soit même , ils reviendront plus cher que le même modèle vendu en état au prix actuel du marché.

04 mai 2012
0

On parle toujours des petits jeunes désargentés. Mais qu'en est-il des petits vieux sans argent ?
Je suis trop vieux pour travailler et trop jeune pour prétendre à une retraite dont la pension sera par ailleurs dérisoire sinon inexistante.
Mais j'aimerais tant chauffer mes vieux os au soleil des tropiques et bourlinguer encore l'océan.
Personne n'aurait un Wauquiez à me filer ? Genre Gladiateur ? Bon, je me contenterais d'un Centurion. Ou un Kirk. Super le Kirk ! A la rigueur un Folie Douce... Personne n'a un Karaté en trop ?

04 mai 2012
0

@ willi
ne désespère pas un Karaté cabine arrière a été donné il y a quelques semaines à la Seyne sur mer....

04 mai 2012
0

J'avais failli récupérer un beau voilier de 9m à côté de Mandelieu sur la Med. Coque en fibre, pont en bois récupérable, moteur inboard à refaire, vraiment une belle unité. Malheureusement c'est tombé pile poil au moment où je déménageais pour une autre région.
Le problème dans ce cas c'est qu'il faut pouvoir retirer souvent dans l'urgence le bateau de sa place. Il faut donc avoir idéalement une remorque à disposition ou les moyens pour payer une place d'escale plein pot le temps de trouver un emplacement moins cher.
Et un quillard de 9m ça prend de la place et ça ne se sort pas de l'eau gratos.
Je crois que le bateau est finalement parti à la casse.
J'avais vu l'offre sur recupe.net

04 mai 2012
0

salut
dans l'annonce, notre ami précise bien "Etant à la recherche d'un bateau" donc il cherche un bateau pour son usage personnel, pas pour en faire un commerce!!!!
ça doit se trouver, il y a eu des propositions de proprios faisant cadeau de leur bateau.

04 mai 2012
0

je confirme que ce n'est pas pr revendre, mais juste pour mon usage perso. et prkoi pas naviguer avec d'autres membres heo de la région de pornic

04 mai 201204 mai 2012
1

Comme le dit bernard1968, un bateau donné, revient-il moins chère qu'un voilier acheté pas chère, c'est pas dit...

Quand on voit certains voilier qui ne bougent plus depuis des années, il va falloir changer les voiles (parfois restées à post), faire une révision complète du moteur, racheter tout l'armement de sécurité, le caréner, + faire les travaux que le propriétaire n'a pas réalisé avant la vente (of course).

Donc, même si à cheval donné on ne regarde pas les dents, parfois il vaut mieux payer un peu, ce qui permet d'économiser de l'argent... et même si ça parait paradoxal :-p :acheval:

04 mai 2012
0

Que ce soit gratuit ou payant, il vaut mieux regarder avant et bien regarder, car il faut intégrer le prix fini. pour info on m'a donné un cata de 11, 5 x 6 ml avec voiles et gréement en BE, mais il y a 4/5 mois de travail et 30 000 euro a mettre... Est-ce que cela vaut le cout???

04 mai 2012
0

le cata était donné ou vendu (et si oui, à quel prix ?)

04 mai 2012
0

avec 40000 euros j'ai eu un boat de 12 metres en octobre 2011, en parfait état ,le proprio a tout laissé à bord , (vaisselle, matériel de navigation , moteur en parfait état ,survie, caisse à outils très complete, literie, voiles, annexe , etc...etc...) j'ai navigué tout l'hiver sans aucun probleme, en esperant que ça dure.
30000 euros à mettre en plus du prix de vente !!!ça fait un peu cher

05 mai 2012
1

on lui a donné!!!! donc à priori le prix de vente est 0€... ;-)

04 mai 2012
-2

le matelot n'a pas précisé s'il fallait rajouter 30OOO euros en plus du prix de vente (non indiqué non plus). D'où le sens de ma question.

04 mai 2012
1

Disons qu'il y a 2 contextes, très différents :

  • Se proposer de récupérer un bateau inutilisé parce qu'on a par un rond n'est pas crédible : Un bateau est un gouffre financier, et mal entretenu c'est pire que tout, bien souvent il vaut mieux s'orienter vers une occasion.

  • Se proposer de récupérer un bateau parce qu'on préfère mettre des sous dans le reconditionnement d'un bateau sale, vieillot, pas entretenu, mais avec son charme, c'est un vrai choix qui se respecte.

...AMHA !

04 mai 201216 juin 2020
2

C'est bien connu : "on n'a pas toujours ce que l'on désire"... "On a rien pour rien" ou encore le fameux :" on en a toujours pour son argent"... Donné ou acheté, être propriétaire d'un voilier ça coute des sous...!! Mais comme on dit aussi : "quand on aime ne compte pas"... Bien sur quand il s'agit d'argent, on a beau aimé, il faut raison garder et ne pas se saigner pour sacrifier à sa passion, fusse-t-elle aussi noble que la voile... Je pense que qui veut devenir proprio d'un bateau doit :
1/ savoir exactement ce dont il a besoin (pas envie)
2/ prendre le temps de chercher ce qui correspond à ses besoins, se renseigner, visiter, comparer...
3/ peser le côté raisonnable de l'achat et des frais engendré par cet achat.
Perso, je navigue en famille avec épouse et jeunes enfants ; j'ai chercher mon 2éme cabinier 6 mois, en cherchant un voilier pas spécialement performant, mais avec le bon nombre de couchettes, stable, sécurisant, ne dépassant pas 9 mètres pour les frais de port moindres. Il ne m'a couté "que" 6000€, aucun frais à faire, et la place au port avec tout confort, eau, électricité, douches, wasserette ne me coute "que" 1000 € par an.

05 mai 2012
0

Comment te débrouilles tu pour que ton jaguar 27 ne te coûte "que" 1000e par an?

05 mai 2012
0

moi je trouve la proposition a jdef très réaliste et encore pas sur que se soit une bonne affaire a 1 euro.

05 mai 2012
0

Pour les 30 000 euros de travaux, t'as un cata a l'achat, a 1 euro. Et moi j'aime bien travailler sur les bateaux. Dire qu'un bateau coute de l'argent , je suis pas d'accord (l'assurance est facultative, les ports, carénage idem) et l'entretien peu être avec de l'huile de coude. L'argument de dire, si t'as pas d'argent, ne prends pas un bateau est faux. Quand je vois les ports, c'est que du bateau rutilant et brillant de gel-coat neuf, mais des pannes vides. Plus de marin qui bricole et des airs de stockage avec de grosse unité qui attende, mais quoi ????

05 mai 2012
1

clairement, au vu du marché, du stock de bateaux et de l'age de certains ( plus de 20-30 ans)...raisonnablement, certains bateaux valent ils plus que 1 euros...
Le bateau est un produit et non un investissement ( au sens strict) et il subit son age comme une voiture, un camping car,...
Je pense que beaucoup de vieux voiliers partiront donnés ou détruits et meme certains encore affichés à 10000 euros.
Les nouveaux acquéreurs, notemment les jeunes, ont pris ce parametre en compte et ne veulent plus mettre des pris irrésonnables dans un bien qui ne vaut rien et pour lesquels ils sont sans doute les derniers propriétaires...
C'est toute une génération et une certaine histoire de la plaisance qui s'en va.

05 mai 2012
0

Mais tout comme pour les voitures, au bout d'une trentaine d'année, les bateaux bien entretenus prennent une certaine valeur. C'est d'autant plus vrai pour les bateaux que les années 70 sont des années d'abondance ou le sur-échantillonage des matériaux leur donne un caractère indestructible que n'ont pas les belle unités de maintenant faites pour durer 10 ans. L'Angleterre et la Hollande regorgent de belles unités parfaitement entretenues. Le marché y est très actif. Malheureusement ça ne semble pas le cas en France

05 mai 2012
0

raisonnement economique simple:

je possede un bateau que je souhaite vendre son prix est de 10000 roros.
au vu du marché actuel sont prix de vente sera sans doute proche de 2500 roros et encore ce sera dans trois ans.
la place d'entreposage a terre me coute 1500 roros par ans.
le mieux pour moi est de le donner maintenant (3 x 150 = 4500 - 2500 = 2000 roros de perte seche) cqfd.
et ce raisonnement et encore plus valable si le bateau est à flmot car la place coute plus cher et le bateau se degrade plus vite donc des frais supplementaires pour le maintenir en etat de vente.
jpierre

07 mai 2012
0

ce post m'a valu une demande pour le don de mon bateau en mp.
je precise donc ici que je ne souhaite absolument pas me separer de diaoulig et que si j'ai employé la premiere personne dans mon post ci dessus c'est uniquement dans un but d'illustration.
desolé pour ceux qui auront put rever sur lui.
cordialement
jpierre

08 mai 2012
0

Et quel est le type de votre bateau

10 mai 2012
0

Salut JPierre,

il est beau, ton cabernet, bordel !!

J'ai fait le tour du marché de l'occasion de nos chères (à nos coeurs)constructions Harlé/Aubin.

C'est navrant, ils ne valent plus rien : âge, construction CP et saturation du marché de l'occase ont eu raison de leur cote (la crise, j'y crois pas un instant pour des bateaux à 5000 euros).

Même le valeureux Armagnac coule doucement à des prix qui approchent des 3000 euros ...

Seuls y échappent un peu le muscadet (on sait pourquoi) et le Sauvignon (plus récent et DL à pont polyester)

les deux plus mal notés sont le Cognac et le cabernet : le Cognac, c'est vrai qu'il a mal vieilli avec son pont toujours complètement pourri et sa hauteur sous barreaux minimaliste pour près de 7,50 m.

Mais le Cabernet, je m'insurge : c'est un DL exceptionnel par ses qualités marines (super raide à la toile) et son volume intérieur.

Maintenant, on a de l'époxy et des bonnes peintures pour les soigner, ses coques, merde !

Vincent

09 mai 201209 mai 2012
0

K berné
(cabernet modifié) les photos sont dans mon album

10 mai 2012
0

J'avoue que le ré-aménagement intérieur du K-berné est bluffant; dans mes souvenirs, je n'aurai pas imaginé caser une table à carte et une telle cuisine!
Moi-même j'avais conservé la cuisine coulissante mais intégré l'évier dans la descente.

Par contre, sur le qualificatif "DL exceptionnel", je serai plus mesuré; au près, j'en ai connu des meilleurs; l'avantage, c'est que dérive haute (bloquée par le sable, la vase, etc...) on pouvait continuer à naviguer et si j'osais, au louvoyage on voyait pas trop la différence :+)

Côté construction, il souffre également d'un pb récurrent au niveau du pont, à l'endroit du passavant (superposition du contre-plaqué et infiltrations possibles).

il reste toutefois en bonne position dans la liste des bateaux que j'ai possédé. Depuis sa vente il y a + de 15 ans, il n'a pas bouger d'un cm et son proprio le laisse pourrir sur un chantier... Qué misère!

05 mai 2012
0

Alors que font et pensent ceux qui ont des bateaux sans s'en servir et ou en vente depuis 1 an.

05 mai 2012
0

pour Bernard1968, ma place au port me coute 960 € par an, tout compris. Un carénage tous les deux ans. Port en Hollande, super entretenu au petit oignons. Les bateaux qui y sont le sont aussi, et il est rare de voir des bateaux tampons qui ne bouge jamais ou très peu. Les politiques de ports ne sont pas les mêmes. Tu trouves un emplacement, tu y es met ton navire que tu entretiens, jusqu'au bout des amarres. Et comme dit Lady Jane, les bateau la-bas ne sont pas que des voiliers rutilant hors de prix, mais des unité ancienne, entretenues, choyées et qui sont tous en état de prendre la mer...

3

je trouve la proposition de jdef tres raisonnable et intelligente ,combien de fois j'ai entendu des proprios de petits bateaux vieux dirent :si j'avais su je l'aurai donné ça m'aurai couté moins cher !
il faut etre realiste les vieux bateaux en dessous de 8 m ne valent plus rien de nos jours a part dans le coeur de leur proprietaire ! :-)et les 9 m valent une poignée de figue :-D

05 mai 2012
0

les 10M une poignée de dates et une poignée de mains ETC... :reflechi:

05 mai 201205 mai 2012
0

quand on lis les plaintes aux sujets des bateaux neufs.qui eux aussi restent aux catways.

05 mai 2012
0

Les hollandais (idem les anglais) ont une tradition bien plus vieille que notre Tabarly (précurseur de la plaisance) ou je me trompe

05 mai 2012
0

la hollande et l'angleterre n'ont pas la meme vision des choses. Il n'y a pas de marché de la plaisance chez eux. rien a voir avec la France.
Donc situations non comparables meme si je déplore notre vision des choses mais soyons réaliste.

05 mai 2012
0

Cela sort de l'idée première de ce fil mais je me dois de contredire patern. Le marché de la plaisance en Hollande est très développé mais, il est vrai, très peu consulté par les français...

05 mai 2012
0

Pour preuve l'achat des hisséens sur des sites ....anglais

06 mai 2012
0

Ferai 25 000€ de remise à qui reprendra mon Attalia contre un chèque ...de 50k€!
Annonce consultable sur divers sites nautiques dont H&o.
lol!

06 mai 2012
0

ça, c'est une vraie promo ! :-D

06 mai 201206 mai 2012
0

JE SUIS PARESSEUX DE FAIRE UNE RECHERCHE sur HEO mais je souviens de m’entre fait incéndié il y a plusieurs années déjà en disant qu'un bateau de 25 ou 30 avait très vite une valeur égal à zéro ou négative. ça me faisait mal au coeur de voir des enthousiastes racheter des 25 ou 26 pieds en état franchement moche bosser 2 investir 5000 € ou plus.
sauf bateau à pedigree, en régate, vraiment exceptionnel 30 ans = pas grand chose ou la valeur de ce qui est neuf dessus par exemple et encore
. Il y a le truc de la place de port, droit d'usage non reconnu mébon ok.
dans ce cas le bateau est acheté seulement pour cela

06 mai 2012
1

si l'on compare avec les autos, un beneteau ou jeanneau de 1975 vaut respectivement ce que vaut une renault 16 ou une 504, cad combien ?

06 mai 201206 mai 2012
0

oui mais une R16 a une valeur de véhicule de collection maintennat !

06 mai 2012
-1

si on suit votre raisonnement, quid des maisons et demeures de plus de 30ans ?? la valeur d'un bien dépend de l'usage qu'il procure ... et de l'offre et de la demande !
Plus personne ne demande de rouler en R16 (d'ailleurs il n'y a plus d'offre de Renault 16).
En résumé un voilier donné gratos est forcément une épave à couler ou bien il faut tomber sur l'exception, la super affaire mais cela se saurait depuis longtemps : bon vent !

2

ne jamais confondre maison et bateau ,l'immobilier se bonifie (en valeur) en vieillissant

06 mai 2012
0

ne pas non plus confondre bateau et auto. Ce serait comparable si les propriétaires de bateau ne faisaient rien de plus que l'entretien courant entre la première mise à l'eau et la mise à la casse mais c'est loin d'être le cas.

Bref ce sont des marchés de l'occasion totalement différents et chercher à les comparer ne mène amha à rien...

06 mai 2012
0

surtout que pour habiter, il n'y a pas foto.

06 mai 2012
0

A la différence d'une voiture (pour la plupart des modèles) ou d'une habitation (pour les plus communes), un bateau est un objet de loisirs et non un bien d'utilité pratique dont on ne peut se passer. La notion de passion intervient donc. Cela confère à un nombre non négligeable d'ente nous la capacité d'apprécier un bateau somme toute "modeste" comme une véritable oeuvre d'art.
L'art a la valeur que les amateurs sont prêts à lui accorder...

06 mai 2012
0

oui mais un bateau de série des années 70 n'est pas une oeuvre d'art ni une pièce de collection

06 mai 2012
0

en effet et à voir le nombre de bateaux à vendre en vain depuis plusieurs années, les amateurs ne sont pas prêts à leur accorder une grande valeur , en tout cas une valeur très inférieure à celle que leur accorde le vendeur.

06 mai 2012
0

Une autre difference fondamentale c'est qu'une voiture, même bien entretenue, au bout d'un certain temps d'utilisation ne peut plus remplir sa fonction initiale. Elle est morte et c'est tout.

Un bateau bien entretenu auquel on a fait les nécessaires rénovation (moteur, voile etc...) remplira au bout de 30 an la même fonction qu'au départ et dans les mêmes conditions.

Définitivement ce n'est pas comparable...

07 mai 2012
0

pas franchement d'accord avec toi.
en effet il faut comparer ce qui est comparable:
si tu compare une voiture simplement entretenue et un bateau dont pleins d'elements auront ete changés ce n'est effectivement pas possible.
tu parle d'un bateau dont tu aurai changé les voile, le moteur ect, considere alors ce que vaudrait une voiture dont le moteur et les parties mecaniques sensibles auraient elles aussi ete changées et la peinture et la carrosserie reprise correctement... cela devient comparable et le preix de la voiture ainsi reconditionnee n'aurai rien a voir avec celui de celle juste entretenue au minimum.
le mode remplissage de leurs fonction reciproques serai dans ce cas identique.
jpierre

07 mai 2012
0

Oui ok sauf que ça n'existe pas sur le marché lambda de l'automobile. Sauf peut-être pour quelques voitures spéciales haut de gamme mais bon c'est anecdotique.
Je persiste donc à dire que le marché de l'occasion auto et bateau sont totalement différent.

Nicolas

06 mai 2012
0

Pour la voiture, il m'arrive d'en voir, bien vieille et bien roulante

pour le prix du marché, laissont les payer (squatter) des frais de port et les bateaux vieillir sur pieds.

Les héritiers auront une autre vision. Non compté les épaves.

06 mai 2012
0

L'exception n'est pas la régle...
J'en connais aussi quelques une bien roulante pour aller au bout du quartier en gardant le bidon d'huile à portée de main :bravo:

06 mai 2012
0

bonsoir, j'ai parcouru ce fil avec intérêt car il y a peu de temps j'étais presque dans le cas de donner mon bateau mais le seul problème ce n'est pas de donner le bateau mais de libérer la place. Ceux qui acceptent un bateau gratuitement devraient expliquer aux autres ou ils comptent le mettre. Un proprio qui attend son nouveau bateau veut surtout garder sa place.
Ce n'est pas le problème de vendre ou de ne pas vendre mais c'est toujours celui de la place et là je ne sais toujours pas de solution.
Gilles

07 mai 2012
0

Bonjour
Le problème est le même que tu donnes ou que tu vendes ton bateau. Celui qui va le récupérer devra le mettre quelque part, et ce même si tu ne souhaites pas récupérer la place pour un autre bateau , puisque dans la majorité des cas la place n'est pas transmissible.

A ce propos il me vient une réflexion d'un homme d'état, dans les années soixante à qui on reprochait d'avoir "mis la charrue avant les boeufs" et qui avait répondu qu'il était assez d'accord , mais que s'il n'avait pas procédé ainsi , les boeufs n'auraient pas suivi.

Pour la place au port c'est parfois un peu la même chose. Ou bien on attend d'avoir une place au ponton et on risque fort d'attendre , longtemps ,très longtemps. Où on accepte de vivre d'expédients pendant un certain temps , avec son bateau le long d'un quai à une certaine période , sur une bouée à une autre, en espérant que la place au port finira par venir , ou qu'on sera mort avant , mais en attendant , on aura eu le plaisir de naviguer un peu.

07 mai 2012
0

A quand une prime à la casse de l'état ?

07 mai 2012
2

quand tu accepteras de payer plus d'impôt pour la donner cette prime !

:-D

07 mai 201207 mai 2012
0

Je connais un voilier en bois moulé de 7m, à terminer, qui ne va pas tarder à être donné…

07 mai 2012
0

Je blaguais. L'état a mieux à faire... :heu: :jelaferme:

07 mai 2012
0

Pour revenir au fil. A ma connaisance, pas de bateau a donner, sinon je suis preneur. Mais je connais des épaves, soit disant avec quelques travaux, des bricoles (le pont a changer ???), a prix d'or... Voir a Vannes.

08 mai 2012
0

je vais moi aussi mettre mon grain de sel.
le milieu du nautisme ne se résume pas aux pages d'hisse et ho.
il faut aller sur place, rien de plus efficace que le dialogue sur les pontons, les zones techniques, les quais, ou là ou il y a des zones de mouillage.
beaucoup ont à proximité de leur bateau un bateau qui ne sort pratiquement jamais, voir plus du tout.
qui sait, une proposition même très en dessous du marché peut aboutir...
comme disait je sais plus qui ... (Riguidel je crois) il y a plus de bateaux que de marins

08 mai 2012
0

Le bouche a oreille ?? Ce n'est pas parcequ'un bateau ne sort pas, qu'il est a vendre, sinon 95 % du parc serait a vendre... MDR

08 mai 2012
0

Mercy a ts pour avoir participe a Ce fil
Pr info ma recherché initiale Porte sur un deriveur dc la place de port ne se pose pas, sauf pr l acces aux places visiteurs
Il est vrai qu'un vieux bateau peut couter en entretien, mais cela peut etre fait progressivement tout en garantissant la secu de l equipage
il existe bp de bateaux qui monopolisent les places de ports ou a terre sans meme payer les droits ou les locations Ce qui penalise l'acces pr les autres

08 mai 2012
0

"il existe bp de bateaux qui monopolisent les places de ports ou a terre sans meme payer les droits ou les locations Ce qui penalise l'acces pr les autres"

...Source d'information farfelue.

Un bateau qui ne paie pas sa redevance d'amarrage part à la fourrière. Je connais des bateaux en très mauvais état, qui ne sortent jamais, ponton payé, mais propriétaire trop âgé pour l'entretenir lui même et le faire naviguer. Il reste là, pas abandonné, vidé régulièrement de l'eau qu'il fait, mais pas entretenu plus que ça, un souvenir flottant.

Si vous avez la jeunesse relative et le temps disponible avéré, pourquoi ne pas proposer à cette catégorie de plaisanciers un coup de main pour l'entretien, une paire de bras d'équipier, quelques euros ou fournitures offertes en guise de bonne volonté, en échange de la jouissance partagée du bateau ? ...mais ce genre de client, on les trouve sur les pontons, pas ici...

09 mai 2012
0

"Un bateau qui ne paie pas sa redevance d'amarrage part à la fourrière"

pas toujours vrai , à calvi, un couple vit sur son bateau d'une quinzaine de metres sur l'aire de carrenage depuis 12 ans, sans payer le moindre centime, pour cause un litige entre les occupants et l'ancien proprio.
ils avaient 60 ans quand ils se sont installés, ils en ont 72 actuellement et personne n'ose les déloger.
sans rien payer, ni eau, ni électricité, ni loyer, ni charges, etc..etc la vie de reve sur le port de Calvi

08 mai 2012
0

pourquoi vouloir acheter un bateau 1 euro quand on trouve et c'est vrai les places chères,pour le pret sur un week end accepterais tu de laver coque et pont?

08 mai 2012
0

Le problème, n'est-ce pas aussi qu'il n'y a plus de jeune pour naviguer??

08 mai 2012
0

des jeunes il y en a, ils sont plus orienté régatte ou cata avec plus de sensation !!! mon fils de 16 ans adore la voile mais la voile quand les barre de fl^ches sont dans l eau et la sa mére n 'ai pas contente,alors je préfére choquer et avoir ma femme avec moi et pour mon fils et bien il sort son kite ,si les jeunes il ya en a mais plus dans la voile légère .

08 mai 2012
2

Bonsoir, c'est marrant ces posts ou certains affirment tellement sur d'eux qu'un bateau de plus de 25 ans ne veut plus rien!... Bien sur c'est vrai je suis vraiment un crétin! pourquoi n'ai je pas acheté un bateau neuf!
Pourquoi?!!!?
- parceque je n'ai pas un budget exponentiel, comment ça la voile est réservée au riche?? vous direz bien aux riches que je les enm..de!!
moi ce que j'aime c'est naviguer! pas exhiber mon bateau
- parceque je prends mon pied à passer des heures des jours et des semaines à refaire, à modifier, à corriger, à améliorer, à entretenir

Alors je ne sais pas si mon bateau de 1985 ne vaut plus rien (je l'ai acheter 30 K€ + 12 K€ de travaux avec un place en loc!!!)... mais ce que je sais c'est que je ne regrette pas mes sous!!!!!!!!!!!!

Bonne nav à tous et bonne bricole

01 sept. 2021
0

Et surtout parce que je n'ai pas peur de naviguer dans une mer bien formée sur mon bateau des années 80 ; je vois les Jeanneau/Beneteau du nouveau siécle se déformer à f5, voire interdits de sortie à f6 !!
Naviguer, ils disaient ?

0

c'est pas nous qui disons que les vieux bateaux ne valent plus rien ,c'est le marché(perso j'ai un voilier de 33 ans,et je l'aime)et puis c'est pas la peine d'etre grossier avec les riches :il faut de tout pour faire un monde :-)

08 mai 2012
0

il faut des riches, sinon comment les pauvres de rendraient compte qu'ils le sont ??? :acheval: :acheval: :acheval:

10 mai 2012
0

Faut pas méprisant avec les riches, ça pourrait bien t'arriver ! :pouce:

01 sept. 2021
0

Faut pas se moquer des riches, on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve

09 mai 201209 mai 2012
0

j'aime le c'est pas nous,cela me fais repenser a l'école primaire:c'est l'autre monsieur.

09 mai 2012
0

J'aime bien cette réflexion , je sens que je vais la re sortir lorsque ma femme me dira qu'il fait froid , que ça n'est pas elle qui le dit , mais le thermomètre qui indique 17°. Je suis pas sur que ça soit bien reçu.

0

c'est pas l'autre monsieur c'est le marché!je suis content que tu aimes :-)

09 mai 2012
0

Je parlais des jeunes en navigation a la croisière. Avant, les bateaux, comme les voitures, étaient bien plus simples et avaient bcp moins d'électronique et donc moins sophistiqué et donc moins cher, j'ai souvenir, il y a 30 ans, d'un rêve d'antille a 70 000 frs.

09 mai 2012
0

Salut à tous...

Des jeunes qui cherchent à embarquer il en reste...
Je tente de me trouver des plans nav' à la journée en WE pour passer un peu de temps sur l'eau en attendant le jour où mes finances pourront me permettre l'achat d'une antiquité (année 75-85) à choyer.

Donc si certains d'entre vous ont une place au départ d'un port proche Montpellier, vous pouvez le MP.

Bonne chance à l'auteur du fil en tout cas, j'ai vu sur LBC il y a peu un particulier qui donne 4 bateaux de 5-7m il me semble.
Pas certain de l'état mais stockés à sec donc si tu bricoles, voici [url=www.leboncoin.fr[...]761.htm LIEN[/url].

++

Poulpy./

09 mai 2012
0

c'est sur qu'un de ces bateaux est sans doute moins intéressant qu'un bateau à 2000e comme celui ci
www.leboncoin.fr[...]680.htm

10 mai 2012
0

Ben sur ces photos je crois voir un Challenger qui mérite que l'on s'en approche, non?

10 mai 2012
0

Tout à fait, c'est pas parce que c'est donné qu'il faut que ce soit de la merde. Qui sait, peut-être même que les chantiers, encombrés d'unités neuves qui ne se vendent pas, t'en donneraient un ?! Moi, j'essaierai !
:acheval:

09 mai 2012
0

j'ai vu, tres mauvais état et quillards de surcroit
merci pr l'info

09 mai 2012
0

non mais a partir du havre pas impossible si c'est vraiment pour aider.

10 mai 2012
0

pour ma part, j'ai trouvé plusieurs bateaux cadeau, mais trop de travaux, trop de transport, trop petit, trop gros, trop tard.....
j'ai fini par trouver un samourai (de 44 ans),bon état général, moins de 1000€
j'en suis au parcours du combattant pour un anneau en méditérannée si possible région montpellier

10 mai 2012
0

et bien bon courage, c'est pour cete raison que je cherche plutot un dériveur

10 mai 2012
0

Avis à tout ceux qui ne parviennent pas à vendre leurs dériveurs, pensez à moi et à vos finances (idéalement sur la cote atlantique)

10 mai 2012
0

tu dois connaitre l'histoire de la crêmière, alors je ne te la racontes pas mais tu es en plein dedans .

Les dériveurs en atlantique n'ont pas de problême de mouillage, s'ils sont anciens et de faible valeur ils trouvent toujours une place sur corps mort à l'échouage .

10 mai 2012
0

Penses aussi à demander une remorque, ça peut être utile... Ainsi que la voiture qui va avec...

11 mai 2012
0

tu as oublié les patates pr le soir

10 mai 2012
0

Avis à tout ceux qui ne parviennent pas à vendre leurs dériveurs, pensez à moi et à vos finances (idéalement sur la cote atlantique)

autant j'adhère à ta démarche dans le fond, autant je trouve qu'en insistant, tu te plantes gravement dans la forme
à te lire, c'est toi qui rend service, et à qui on doit dire merci...
faut quand meme pas pousser!!!
ca remet presque le fond en question

10 mai 2012
0

On peu tjs être difficile, chiant, éxigeant, après faut pas s'étonner qu'il ny ait pas de réponse ET CECI est aussi valable pour les vendeurs, qui souvent se la pètent.

10 mai 2012
0

tres interessant ce fil...on comprend pourquoi les bateaux ne se vendent pas. Gros décallage entre acheteurs et vendeurs.
pour les vieux bateaux :
des vendeurs qui surestiment la valeur de leur bateau, qui confondent travaux et entretien ( pour moi, changer un mat fait parti de l'entretien minimum et n'est pas une reparation qui se revend...), qui ont oubliés que pendant que leur bateau de 30 ans flotte, des milliers d'autres sont arrivés sur le marché, que les jeunes n'ont pas les moyens des générations précédantes et ne l'auront jamais.

des acheteurs qui ne connaissent plus l'histoire de bateaux, des architectes, de la plaisance et ne connaissent donc pas la valeur de certaines unités, des achetrurs de plus en plus gourmans ( ils ont raison actuellement au vu du marché...).
enfin voilà, c'est la crise............

11 mai 2012
0

Et puis les bateaux de quelques années qui cote autant que du neuf ???
Est-ce encore d'actualité, un cata d'okaze équipé, de quelques années (CN Soubise), qui se vends au prix d'un neuf non tt équipé!!!!!

Il y a quelques années, un acheteur était prêt a mettre 10 000 euros de plus, changé le moteur et partir une année sabbatique (cas vécu), je pense pas qu'a la vente se fut la même histoire.

11 mai 2012
0

Bonjour,
La "vraie" question serait peut être "quel est ce coût d'équipement" ? Quelle incidence sur "l'argus" ?
À voir certains constructeurs vendre sans voile ...
Le matériel évolue sans cesse ... Mais souvent le tarif est exponentiel alors que les performances en sont loin (d'être expOnentiellles ...)
...
Si je peux me permettre ...
Comparez le prix d'un bateau convoité "neuf" avec celui du même bateau tel que vous le pensez, l'esperez ... Et reparlez des bateaux équipe vs bateau sortie de chantier ...

Chacun voit midi à sa porte, mais à force de vouloir trop discuter les prix on finit toujours par faire une "mauvaise affaire"... Tout à un prix ...

Cordialement,

Shamane

11 mai 2012
0

Il est clair que lorsqu'on remplace un jeu de voile ou que l'on rénove un bateau même d'un age ancien, on cherche toujours à ammortir les frais. Est ce une remise envaleur du bateau ou juste de l'entretien.....

11 mai 2012
0

Non, pour le cata du CN de Soubise, les acheteurs étaient bien plus nombreux que le parc de cata a vendre, donc des prix hauts(boom du cata), alors que les constructeurs étaient rares. C'est une question d'offre et de la demande (comme tjs). Aujourd'hui, des voiliers des années 70 a 85 sont pléthores (et je parle des aciers, avec le volume intérieur démonté et sablé!!!). Il suffit d'aller sur leboncoin, il y a des épaves a 2000 euros invendables.

11 mai 2012
0

je confirme, un quillard de 20-25 pieds est annoncé entre 1000 et 2500, un peu plus pour un dériveur type flirt ou brio, mais hormis le prix que valent ils vraiment d'un point de vu technique et usure de structure

10 juil. 2012
0

Qui serait intéressé par une coque de 6.50 nue à petit prix ?

Contact en MP pour ne pas polluer le fil

19 août 2012
0

Je cherche un bateau à moteur, mais je suis fauché
www.hisse-et-oh.com[...]-fauche

19 août 2012
0

Même en proposant mes services de matelot, personne n'est prêt à prendre à son bord un type fauché .... l'idéal serait que le gugus paie les frais et le dîner pour remercier son hôte !
Du coup, les cimetières de bateaux débordent et les marins sans le sou restent à quai en regardant la marée qui monte, qui monte, qui monte ....... :)

19 août 2012
0

C'est sur que débarrasser les épaves/ventouses qui encombrent les ports et marinas ne serait pas une mauvaise chose.

Et c'est sur que cela ferait gagner de l'argent à ces propriétaires.

Il faudrait juste qu'ils mettent leur amour propre dans leur poche avec un mouchoir par dessus et réalisent leur erreur.

19 août 201219 août 2012
0

bjr
comme disait coluche il suffit de ne pas acheter pour que ça ne se vende pas .
evidemment sur les batos anciens la place de port coute plus cher que le bato , la personne qui peut mettre 5000€ de place par an n'achetra pas un boat a 5000€
et malheureusement c'est ce que coute en passager une place à l'année dans ces tailles de bato .
donc pour relancer le marché de la plaisance /
DETRUIRE LES EPAVES QUI ENCOMBRENT LES PORTS.
ce qui va liberer des places et baisser le prix de celles-ci
mais tant que les plaisanciers accepteront de se faire tondre
sans beler pourquoi les municipalitées se generaient pour renflouer leurs dettes sur leurs investissements hazardeux
et dispendieux (pas pour tout le monde)
alain

19 août 2012
0

A noter, que l'on voit de plus en plu, des dons de bateaux.

19 août 2012
0

Je regarde souvent le BonC... je suis surpris, des bateaux e entes qui semblent etre des affaires des supers prix,...( Kelt à 5000E, First 25 à 6000E,...pas vus mais a priori pas mal sur le papier) et ces bateaux sont toujours en vente depuis des mois.... . Il n'y a vraiment rien qui se passe?

19 août 2012
0

Personne n'évoque le cas de gens qui ont un bateau parce qu'en travaillant ils en ont les moyens et qui attendent la retraite pour avoir le temps de naviguer? Donc, par force un bateau ventouse. Les ports ne sont pas encombrés que par des épaves.

Pourquoi ne pas vendre au lieu d'encombrer, me direz-vous? Et bien pour la simple raison que le prix de vente serait ridicule (comme expliqué tout le long de ce fil) et que pour avoir de nouveau un modèle équivalent, il faudrait rajouter plus d'argent que ne permet le passage du salaire à la retraite. Et puis mieux vaut peut-être naviguer une à quatre semaines par an que pas du tout.

19 août 201216 juin 2020
0

Un vieux bateau, n est pas une epave forcement, la ligne a vieillie c est sur, mais il reste bien souvent comme maitresse fidele a son proprietaire, et il y prends surement pour certains proprio plaisir a l avoir et le visiter ..... l avis des autres pour justifier que des bateaux n ont pas leurs places est deplorable. ne trouvez vous pas qu il y a deja beaucoup trop de monde sur l eau pour pas rajouter des remplacant aux bateaux ventouses.... je n ai pas de place, j ai un bateau de 30 ans mais je n attends pas de places, c est un racket municipal... on peux bien en profiter avec les ports a sec

19 août 2012
0

bjr,
je suis désolé mais je n'ai rien compris ......
ALAIN

19 août 2012
0

Bonjour

Voici un voilier pour rien , si ce n'est pas trop tard mais il y du taf

david.elissalde.free.fr[...]ead.php

20 août 2012
0

a priori il a été donné ou détruit par le proprio car plus de nvlle

19 août 2012
0

Les bateaux qui naviguent rien à dire.

Ceux qui ont 20 cm d'algues et le pont couvert de poussière ont pas du voir le large depuis un bout de temps. Alors pourquoi ne pas en faire profiter d'autres personnes.

19 août 2012
0

Comment expulser un bateau ventouse si le proprio paye le port !!!!!!

19 août 2012
0

ou comment convaincre un proprio qui ne navigue pas de mettre son bateau au sec?

20 août 2012
0

c'est bien le pb, encore cette année et pour au moins 5 ans, il y a un cata qui pourri à noirmoutier parce que les héritiers se chipote la décision du devenir de ce bateau, mais ts les ans depuis 5 ans ils paient la loc soit à la louche 2000 € x 5 = le prix du bateau d'occas (en bont état)

19 août 2012
0

C'est toute la difficulté !

Mais le sujet c'était de donner son bateau quand c'est devenu une ventouse coûteuse.

20 août 2012
0

au final jdef a t'il réussi à acquerir un voilier ?

20 août 201220 août 2012
0

et bien non, tjs du plaisir sur mon petit cata de plage, une semaine en bretagne sur un 30 pieds et tout l'hiver pour continuer ma quête
merci à tous pr vos échanges

20 août 2012
0

Bonjour
Je trouve ton message initial, bien qu'un peu maladroit sur la forme, assez pertinent.
J'ai cru voir que tu recherchais un dériveur sur la côte atlantique.
J'ai vu ceci sur lebonc. :
www.leboncoin.fr[...]610.htm
Ce n'est apparemment pas gratuit mais bon qui sait ??
Good luck

21 août 2012
0

bonjour
merci pour l'info, à suivre

21 août 201221 août 2012
0

un ancien quarter des années 80 aparement

22 août 2012
0

une anecdote...

Je posssédais un cotre acier de 27pieds et depuis 4 Années que j'etais à ma place de port, je passait toujours devant un petit first 22. Il bougeait jms, il restait à l'eau l'hiver une année sur deux. Par le biais de la capitainerie, j'ai contacté la personne qui m'a répondu "Ok pour 12,000 euros, il est à vous" lol

C'est triste à dire, mais ce bateau finira à la casse, désormais les bateau ventouse agés sont stockés sur le terre-plein et sortis de l'eau. Ils sont de plus en plus, occupés de pourrir dans le fond des terre-pleins des clubs. Souvent en piteuse état !

J'en suis à mon troisième bateau pas cher rénovés . Mais tout cela coute beaucoup d'argent. Nouveau moteur, gréément, accastillage, peinture, osmose, rouille, pourrissement du bois, .. bref c'est du boulot !!! Mais en faisant cela à son rythme, c'est possible. J'ai mis 1 An et demi pour mon second bateau et prenant tous mes week-ends à cette fin.

Si c'etait à refaire !? Seulement si cela en vaut la peine et sur une petite unité 21 pieds max et encore ...
Actuellement, je rénove un mousquetaire club de 1978, car là, OUI, cela en vaut la peine et pcq il n'y a pas trop de boulot sur la coque et le pont. Par contre, un gréement et un jeu de voiles ne seront pas superflus ainsi qu'une remorque pour le rénover ... à domicile et au sec !

Ce sont des choix mais pas des coups de tetes ! Il faut bien penser, réfléchir dans quoi l'on s'engage !

PS: J'ai toujours acheté mes bateaux, jamais recus gratis ! Un bateau "gratis" ca sera vraiment une épave !!!! Et là .. c'est plus de la rénovation dans certains cas mais de la construction !

14 mai 2014
0

Bonjour,
J'ai un bateau...en Moselle.
A ce prix là il ne fait pas s'attendre à un miracle
voilier dériveur JEANNEAU, type sloop.
C'est un modèle ALIZE de 6.05m de longueur et de 2.05m de largeur.

AQuelques réfections sont à envisager au niveau de la coque, de type rafraîchissement (peinture). Il n'y a pas de problème au niveau de la coque (polyester).
Il manque les toits du cockpit

Prévoir remorque pour le déplacement du bateau.

Je possède le titre de navigation du bateau mais il n'est pas à mon nom.

Pour info: Caractéristiques:
Tirant d'eau: 0.40m/1.20m
Poids: 450kg
Lest: 120 kg
Cockpit: L2.50m, l1.20m, P0.40m
Possibilité de Moteur horsbord de 3à 10cv

14 mai 2014
0

Bonjour

Merci pour cette info, avez vous qlq photos ou éléments compléemntaires

14 mai 2014
2

Il n'y a rien de choquant à cette demande...La chance sourit aux audacieux...Seuls ceux qui ont payer le même bcp plus cher que le potentiellement acquis pour un euros seront emprunts de jalousie...

14 mai 2014
0

En fait, je pense qu'il faudrait faire une sorte de système d'enchères style Ebay ...
Cela permettrait d'acheter des bateaux moins chers, et les vendeurs pourrait s'en débarrasser, car effectivement un bateau non entretenu s'abime à vitesse grand V, n'est plus attirant pour les acquéreurs, en plus du cout de la place de port ...
Est-il vrai que les ports ne peuvent pas libérer une place lorsque le propriétaire d'un bateau ne paye pas sa place, même après plusieurs années ... A cause d'une loi ??

02 sept. 2014
0

Salut,
Je cherche à me débarrasser de mon canot, un pêche-promenade flottant, mais à réviser. Remorque à changer rapidement.

02 sept. 2014
0

bonjour

De quel type de bateau est ce
dans quel coin êtes vous

02 sept. 2014
0

Super Grazu flottant, mais qui nécessite quelques révisions. Remorque à revoir en profondeur. Lorient.

02 sept. 2014
0

Dommage ! je viens juste de remettre un chèque de 3000 pour des travaux sur un bateau et une remorque !

02 sept. 2014
0

En cherchant un peu, il y a actuellement pas mal de bateaux dont les propriétaires les donnent (ou les vendent pour 1€).
Le coût place de port + assurance + entretien devient insupportables pour eux alors que le bateau est inutilisé.

02 sept. 2014
0

En cherchant un peu, il y a actuellement pas mal de bateaux dont les propriétaires les donnent (ou les vendent pour 1€).
Le coût place de port + assurance + entretien devient insupportables pour eux alors que le bateau est inutilisé.

02 sept. 2014
0

@dgedg,

si tu peux donner des infos, MP stp.

02 sept. 2014
0

on m'a donné/cédé un Sancerre. C'était dans la famille donc pas de défaut cachés (ce qui ne veut pas dire "pas de défauts"). Avant remise à l'eau j'ai du faire réparer la dérive, investir dans une survie et des gilets autogonflants en nombre suffisant. Les vannes des WCs (des blake) sont grippées donc HS et il va falloir rapidement les changer si je veux me trouver des "équipières" etc.

Pour un jeune <30 ans et un premier bateau, c'est une super opportunité mais aussi de gros sacrifices car effectivement, big boat, big problem... un cadeau qui peut s'avérer empoisonné.

Le bateau était invendable en Grèce (25 ans, modèle réputé fiable et marin mais peu construit et quasi inconnu en méditerranée, travaux à prévoir etc.) et ce malgré des investissements réalisés ( portique, éoliennes, panneaux solaires, radar, gréement récent).

A défaut d'être expérimenté je connais l'historique du bateau depuis la construction de la coque jusqu'aujourd'hui et le sérieux de son ancien propriétaire quant à son entretien. Sans cela je ne me serai jamais lancé dans cette aventure.

03 sept. 2014
0

c'est un beau "cadeau de 35000 à 40000€!

j'ai failli en acheter un il y a 12 ans,

03 sept. 2014
0

Bonjour,
Je crois bien que les vannes Blakes, celles en bronze, sont toujours restaurables … C'est collector et indestructible !

03 sept. 2014
0

j'aurais vraiment aimé...

En forçant, avec usage du chalumeau et en frappant à l'aide d'un tube par l'extérieur, le chantier grec a réussi à en débloquer une...qui s'est retrouvée bloquée après 2 manipulation une fois remontée. De toute façon la partie mobile était un peu fendue. Vu le prix du neuf et la difficulté à en trouver, je préfère stratifier les 4 trous des goujons et mettre un bon passe coque et une bonne vanne réparable partout dans le monde.

Mais si c'est collector j'ai toujours la chance de les vendre à bon prix à un collectionneur :)

03 sept. 2014
0

Il y en a un à la vente pour 85000€

30 juil. 201916 juin 2020
0

j'ai un Club 86 en état avec moteur en état de marche , je suis okay pour que vous veniez le chercher, il est a st suliac 35430 a coté de st Malo
je vous laisse mon tel 06 09 69 24 34.
merci de me donner une réponse rapidement

01 août 2019
-1

bonjour
je vous remercie pour votre offre, mais je ne pourrai y répondre favorablement.
depuis la parution de l'offre, j'ai trouvé un mousquetaire à rénover et mon club s'est vu donner un edel 600, mais que la proposition fasse d'autres heureux et plaisir à des associations

31 juil. 2019
0

un sancerre construit par aubin sur plan harlé qui ne se vend pas
c'est pas possible ...
si les "clients "préfèrent un tuperwère sans poignée ,c'est qu'il n'y a plus de marins .
alain

01 août 2019
1

bonjour
hier avec la maree haute et l'aide de " yvmari " et un copain a lui nous avons desechoue et mis le bateau sur une bouee .
aujourdhui , c'est un d'administratif , et rapidement je le ramene chez moi .

un grand merci un " yvmari " pour ce don

salut

01 août 2019
0

Bravo à vous et donc bon courage pour la suite.

01 août 2019
2

L'origine de ce post ne me semble pas si sogrenue que ça. Lorsque vous avez un voilier, un bateau qui n'a plus de valeur vénale, mais qui hélas vous coûte 2000, 3000, 4000 € de place de port par an, plus un grutage et un transport pour le sortir de l'eau, la question peut se poser.

Une autre option qui peut faire des heureux: proposer votre bateau à un lycée professionnel avec une ou des sections nautisme, ou à un CFA.
Ils n'acceptent pas de vieilles rougnes, ce ne sont pas des poubelles à vieux bateaux, mais ils acceptent des bateaux en état de fonctionner sans pour autant qu'ils soient capables de reprendre la mer en l'état;

Pour les professeurs dans les sections ''nautisme'', ce genre de bateau (Don) est du pain bénit, car ils peuvent travailler et apprendre aux élèves sur du concret.

02 août 2019
1

bonjour
pour l'instant il y a retard indetermine en temps ,pas de changement de proprio dans l'immediat , je vous tiendrais au courant de la suite .

salut

23 sept. 2019
1

Le mieux à faire, repérer un bateau déjà peu cher fin octobre. Le voir en novembre.. négocier poliment, gagner du temps avec une analyse d'huile, voir doucement se profiler la nouvelle année portuaire.. Et prier pour que l'analyse d'huile ne soit pas parfaite.. Là, tu l'achètes pour une bouchée de pain ;)

31 oct. 2019
0

Vampire !
:lavache: :non: :-D

29 oct. 2019
0

Récupérer un bateau pour 1 euro et en faire bon usage,
J'ai un petit voilier de 4,99m et je construit un petit canot à moteur à clins. en fait je construit plus que je ne navigue et j'ai vu que des petits malins achètent des 9,10 m et les rénove,
une fois posé sur cale dans un terrain arboré, il loue des nuits insolites.
çà plait beaucoup.
moi qui aime bricolé et qui n'est plus l'âge de faire le tour du monde en solitaire, je mettrai bien un truc comme çà dans mon jardin pour accueillir la famille car je ne suis pas mercantile.
avantage: pas de déclaration à la mairie, pas d'impôt locaux en sup,
et pour le même prix voir moins cher qu'un chalet de jardin.
dernier point c'est du recyclage "puisque tout le monde en fait des tonnes avec ce concept en ce moment.
j'ai un petit terrain en corse à l'abri du vent, donc si quelqu'un trouve que son navire lui coûte trop cher et n'arrive pas à le vendre, j'ai un ami qui a une grue.
bon vent

29 oct. 2019
0

à l'abri du vent, en Corse, ça suffit pour être tranquille? :jelaferme:

29 oct. 201929 oct. 2019
1

@ margotte

sic : ''pas de déclaration à la mairie, pas d'impôt locaux en sup'''

:heu: :tesur:

stationnement maxi 3 mois !

www.legifrance.gouv.fr[...]Code.do

30 oct. 2019
0

merci à papy-zoom
en effet là ou je vis soit y a soit pas de vent soit y a trop de vent bah on fait avec "le vent est né en "Balagne" disent les autochtones.

quand à a-guy
merci pour cette lecture mais cela fait 4 ans que je met la "Marmotte" dans le jardin c'est moins cher que dans un parking à sec et en plus je l'ai sous la main pour l'entretenir.
par ailleurs nombres de jardins servent de parking à bateau ici.
Qui va remarquer une ventouse dans mon jardin?
d'ailleurs il n'est pas dit que je le face un jour !!!!! ou pas.

31 oct. 2019
1

@a_guy

:non: :non: moi, je n'ai rien dit, tu confonds avec celle qui dort :mdr:

01 nov. 2019
0

Ce n'est pas du tout une "caravane", c'est ça la ruse.

30 oct. 201930 oct. 2019
-1

Bizarre.. bizarre.. y a 50 ans on pleurnichait pas pour avoir tout gratis, on rentrait la tête dans le guidon et on commençait par bosser.. ah oui les temps ont changés.. Ben ces temps d'assités me font gerber.. je pense que pour avoir le plaisir ultime de posséder faut avoir sué...

31 oct. 2019
31 oct. 2019
2

si ça ce n'est pas un discours de vieux con qui a perdu la mémoire ou qui est absolument déconnecté!!!

ahahahah!!!!dis toi que les anciens ont dit pareil de ta génération (celle qui a tout bouffé et qui a le moins bossé de toute l'histoire)...

31 oct. 201931 oct. 2019
3

"Quand on veut donner des leçons, on balaye devant sa porte" je vois pas le rapport ?? , quand tu auras bossé 43 ans et cotisé autant on en reparlera ou pas... insulter à
tout va ne t'exonere pas d'argumenter, mais là bien sûr là on est aux abonnés absents quand à juger si les générations passés ont moins bossé, avec des semaines de 45 voir 47 heures la question ne se pose même pas.. quand au merdes flottantes qui envahissent certains ports, je trouve que les recycler de cette façon est une bien bonne choses...

01 nov. 2019
0

Décidément ton manque d'esprit ne te vient en aide... pauvre garçon...

01 nov. 2019
1

tu oublies qu'on bossais 55 h et depuis 14 ans et si tu prévois pour tes vieux jours , tu peux même t'offrir un 43 pieds et tes navs finis tu rachète un 25.7 comme moi.

31 oct. 2019
8

la sénilité rend de grands services j'ai l'impression, nottemment celle de se construire un monde idéal et fantasmatique qui n'a jamais existé.

pour rappel, pour ta génération, une très grande partie des départs se sont fait à 56ans avec tous les avantages de retraites anticipés... autant dire que ça fait peu de travail pour beaucoup d'oisiveté au final.
et pour ce qui est du monde du travail, il a bien changé, tout comme la productivité...
Et aujourd'hui, les fruits du travail servent surtout a faire vivre les retraités épargnants actionnaires sous multiples formes.

alors je pense que quand on veut donner des leçons, on balaye devant sa porte!!

mais bon, pour certain, le côté démocratique et accessible aux classes populaires semblent insupportable!
il est loin le temps du yachting (et des colonnies)... celui ou l'on se retrouvait entre grands bourgeois et nouveaux riches!

01 nov. 2019
1

Tu t'enfonces. ..
Encore un coup et c'est la tasse assurée.

01 nov. 2019
0

Une génération se juge à ce qu'elle laissera à ses descendants: 2.200.000.000.000 de dettes...

01 nov. 2019
3

Tu te trompes d'adversaires... Va voir plutôt du côté de la politique véreuse qui a généré autant de dettes et qui pour certains sont encore aux manettes... Au lieu d'en vouloir à ceux qui l'on subit..

01 nov. 2019
0

Non Hisseoamen, la dette est issue des décisions des hommes politiques d'alors et non pas du peuple qui ne pouvait "qu'appliquer" et obéir, comme maintenant ! La différence, c'est qu'à l'époque il y avait du travail sans doute, mais les générations d'alors ne rechignaient pas à la besogne et les 35 heures n'existaient pas ! Il n'est qu'à constater le nombre actuel de postes non pourvus, (entre 2 et 300 000) car jugés "inintéressants" ou pas assez payés par la génération active potentielle actuelle. Je comprends que vous soyez frustrés et aigris en considérant la situation actuelle mais pas d'inquiétude, la dette n'a pas fini de croître et vos enfants, petits enfants et arrière etc.... N'ont pas fini de maudir les générations précédentes alors que seuls, les politiques aux manettes, ont pouvoir de décision et de changer les choses...

31 oct. 2019
1

Je ne vois pas comment une personne d'argentée pourrait entretenir un bateau, même si on lui a donné, vu le prix des ports, et de l'entretien annuel. Même pour vivre dessus çà devient cher car les ports maintenant appliquent des taxes à ceux qui vivent à l'année sur leur bateau, il y a même des ports qui commencent à installer des compteurs d'eau et d'électricité. D'autre part remettre en état un bateau coûte beaucoup plus cher que d'acheter un bateau entretenu. Je ne suis pas sûr que donner un bateau soit vraiment faire un cadeau.

31 oct. 2019
0

Complètement d'accord, j'irais même plus loin en disant que celui qui donne aurait bien souvent été prêt à payer pour qu'on le débarrasse, de ce point de vue c'est donc l'acquéreur qui se fait avoir car il aurait du demander une soulte.

01 nov. 2019
0

Tu oublies les bateaux sur remorques.

31 oct. 2019
5

Je ne pensais pas qu'un tel sujet puisse générer de l'amertume sur fond de "c'était mieux avant".
Je ne suis plus tout jeune, mais je trouve que c'est beaucoup mieux maintenent.
Sinon, sur le fond du sujet, je trouve très intelligent de vouloir récupérer et faire revivre un bateau qui pourrit sur place.

je suis tellement triste de voir tant de bateaux abandonnés, même au ponton!

A Lorient sur la vasière il y a même des voiliers coulés, avec grand voile et GSE toujours à poste!

31 oct. 2019
1

Le don d'articles se fait de plus en plus.
Notre société a par exemple donné du mobilier.
voir le site donnons.org, il doit en exister d'autre.
... et une annonce de bateau : donnons.org[...]5504496

03 nov. 2019
0

si tu tapes bateau il y a beaucoup de lits :star2:

mais en tapant voilier, il y en a un à la ciotat et ce n'est pas un pêche promenade !!!

donnons.org[...]5506791

01 nov. 201901 nov. 2019
1

Euh... j'en suis à mon 7ème voilier... Je les ai tous achetés d'occasion. Et je peux dire que, à chaque fois, j'en ai eu pour plusieurs milliers d'euros pour les mettre en état et les préparer pour la navigation. Si elle est hauturière, c'est cher.
Ça, il faut bien le savoir. Et c'est vrai même pour un bateau dit "entretenu".
Il y aura de toute façon un carénage à se taper, et une révision moteur. Si il y a toutes les voiles en excellent état (voiles de rechange et de gros temps comprises). N'y aura t-il pas des cordages à changer ? Le gréement dormant ? Tout le matos sésu ? chaînes et ancres ?
Ou alors, il est prêt, et il coûte bien cher à l'achat... Mais même dans ce cas, il faut faire des frais pour installer les choses à son goût, comme on aime, comme il faut...
Sur un bateau dit "entretenu", il peut y avoir beaucoup de choses à faire (et c'est toujours le cas). Par exemple :
Mettre le radeau sur le tableau arrière plutôt que sur le roof (avec support inoxydable), nombre de panneaux solaires convenable, des batteries, un Bimini, une capote de descente, un système de récupération "homme à la mer", un bout dehors, un phare sur le balcon avant, 2ème mouillage complet, un outillage hyper complet ? vaisselle ? vêtements de mer, marches sur le mat, tous les feux à led ?...... la liste n'a pas de fin...
Alors, recevoir un bateau donné, ça fait tout de même le prix de l'achat en moins... et on équipe comme on aime.
Mais au final, le bateau ne sera pas "gratis".... Il faut le savoir avant de se lancer.

01 nov. 2019
0

Surtout que le bateau donné sera généralement bien usé...
Un bateau refité et nickel, mis au goût du jour ne se donne pas, il se revend, pas forcément très cher, mais toujours très vite!

01 nov. 2019
0

Qui a parlé de navigations hauturières ?

02 nov. 2019
0

La navigation hauturière concerne ceux qui vont à plus de 6 milles d'un abris... Serait-elle hors propos ?

02 nov. 2019
0

Il va falloir réviser: de 6 à 60 milles c'est de la "semi-hauturière" et les règles s'y appliquant ne sont pas du tout les mêmes.
Et notre ami n'en a pas parlé non plus.
Car, incroyable, on peut vouloir acheter un bateau sans forcément l'équiper pour une transat ou un tour du monde (pardon: tdm en langage héossien).

03 nov. 201903 nov. 2019
0

C'est pas parce que tout le monde ne veut pas faire de navigation Hauturière, qu'on ne peut pas aborder la question.
Personne n'a parlé de "forcément" ! Je ne vois pas ce qu'il y a d'incroyable...
Pareil si "notre ami" n'en a pas parlé...
Par ailleurs, en terme de frais à faire sur un bateau, ils sont quasiment les mêmes en semi hauturière qu'en hauturière...
Perso, je m'en tape un peu de la nuance "professorale" entre Hauturière et semi hauturière. Entre Corse et continent, on est à moins de 60 milles d'un abri, et les conditions de navigation sont à prendre très au sérieux. Le fetch peut lever des vagues de 8 ou 10 m... Alors, les considérations "à réviser", là on se les met ou je pense...
Et, pour terminer, je dirai que, bien équiper son bateau ne se limite pas à la stricte réglementation... qui, à elle seule ne suffit pas.

03 nov. 2019
0

Mais oui vous avez raison baboujoli.
ENFIN l'avis d'un expert en navigation.
Et vous avez raison aussi: vous vous mettez ce que vous voulez là où vous pensez.

03 nov. 2019
0

Intéressant ou pas intéressant, c'est très subjectif.

03 nov. 2019
0

Les interventions ne sont utiles que si elles apportent des éléments interessants... :heu:

04 nov. 2019
3

Ce qui est interessant, c'est de traiter le sujet, et d'apporter des éléments constructifs. Pas de s'en prendre aux intervenants eux même, ou de juger leurs propos. Ces chamailleries enfantines polluent le forum.
Le sujet, et rien d'autre !

03 nov. 2019
0

c'est une plaie ces bateaux , qui pourrissent dans les ports , c'est le cas a Morlaix , a coté du mien ,10 ans qu'il ne bouge plus ,le moteur doit être grippé , un bateau qui pourri lentement mais surement , sa fait plus de 10 ans que sa dure ,le propriétaire malgré les demandes de la capitainerie ne fait rien , dommage pour ce Bénéteau Antares 805 qui se meur , alors qu'il aurait pu faire le bonheur d'un nouveau propriétaire , maintenant il ne doit même plus être sauvable , je lui donne un petit coup de karcher de temps en temps , histoire qu'il ne face pas tache , mais vu que l'autre ne fait rien , je vais arrêter , sa me rends triste de voir ça , moi qui bichonne le mien .

28 nov. 2019
0

bonsoir
le 1er juillet j'ai ete a saint suliac , pour desechouer et recevoir le
" don " d'un club 86 .
il m'a ete demander d'attendre en decembre , et j'ai dit que je contacterai par telephone en novembre ( fait ce soir ) .
le " don " c'est transforme en une vente a quelqu'un d'autre .
j'avais un doute et cela ne va pas m'empecher de dormir , mais déçu que la parole donnee ne soit pas respectee .

salut

31 août 2021
1

Et bien, il y à quelque année, j'avais besoin de ma place de port pour un nouveau bateau, l'ancien était en piteux état, je l'avais mis en vente à 1000e, puis 500, puis 100 puis 0e et je ne trouvais personne. Finalement un passionné l'à récupéré et à tenu à me donner 1€, symbolique. Cela m'a bien aidé. Je trouve ce post très à propos et je vous souhaite réussite!

01 sept. 202101 sept. 2021
0

Un point rarement évoqué mais bien réel du fait de l'age sénior des plaisanciers c'est le devenir des bateaux suite au déces de propriétaire. J'ai constaté cet été à Bandol, qu'un voilier d'un plaisancier décédé depuis 4 ans, était toujours amarré à la même place, bien que le réglement exclu la transmission des places aux héritiers...
Je suppose que ce type de situation arrive régulièrement (nature oblige), mais comment est-ce géré par les administrations des ports ?

01 sept. 2021
0

2 choses:
- 1 - On a pas envie de mourir (en général ...) , alors on n'en parle pas, même si c'est inéluctable .
- 2 - pour le propriétaire décédé , je suppose que si sa compagne a voulu garder le bateau (et sa place) , peut-être un souvenir des jours heureux, en attendant de peut-être le vendre , la capitainerie est d'accord et considère que le bateau était au couple , et donc à la personne restante.

01 sept. 2021
0

Dans ces conditions, peu de places seront libérées, le viellissement général et le faible renouvellement des plaisanciers par des jeunes est souligné dans plusieurs études de marché, mais en fait cela ne va rien changer car les héritiers peuvent décider de garder le bateau en souvenirs des jours heureux. Bref il n'y aura pas de "détente" sur les légendaires listes d'attentes de 20 ans... Le seul coté "injuste" ou "inégalitaire" c'est pour les néo plaisanciers de 20-30 ans d'aujourd'hui qui ont peu de chance d'avoir une place dans des ports très prisés, alors que ceux qui on eux le même age en 1970 ont réussis à en avoir une.
On pourra répondre que c'est vrai aussi pour d'autres choses comme les achats immobiliers et le marché du travail....

01 sept. 2021
0

La plupart du temps, les plaisanciers qui se sentent trop âgés pour naviguer tournent la page et vendent leur bateau, même si c'est douloureux, même si c'est le deuil d'une partie de sa vie.
Etant dans le même port depuis dix ans, je connais très peu de bateaux qui soient restés à l'abandon faute de décision par leur propriétaire.
En revanche, je vois beaucoup de bateaux qui ne sortent pas du tout depuis plusieurs années, parce que c'est difficile de renoncer, par défaut d'entretien qu'on n'est pas en mesure d'assumer à l'instant "T", parce que vendre est parfois laborieux.

01 sept. 2021
0

Mais que vont devenir ces bateaux délaissés ? Ils vont se dégrader voir pourrir sur place...

01 sept. 2021
0

Il n'y a rien d'injuste.Les listes d'attente sont longues pour tout le monde de la meme façon.
Les jeunes doivent s'inscrire y compris s'ils n'ont pas de bateau.
Je connais plein de gens qui se sont mordus les doigts de n'avoir pas fait ce qu'il fallait assez tot.
Lorsqu'il y a 15 ans d'attente il faut anticiper.

01 sept. 2021
2

Non comparativement avec les conditions d'avant. Nous avons des facilités en plus et d'autres en moins par rapports aux anciennes générations. Mais s'inscrire pour avoir une place d'un bateau qu'on achètera peut-être dans 15 ou 20 ans, c’est un peu débile comme système. De plus je ne suis pas certain que les listes soient longues pour tout le monde de la même façon, surtout en med. La situation est bien stupide d'avoir une pénurie qui perdure depuis plusieurs décennies, d'autant plus que cela représente une activité touristique et de loisir que notre pays devrait exploiter au mieux et durablement.

02 sept. 2021
0

Tu peux considérer à raison qu'une liste d'attente de 15 ans c'est trop mais t'es sympa il n'y a rien de débile à s'inscrire y compris si l'on a pas de bateau.
Dans le morbihan,la gestion des listes est sérieuse et les passes droits d'avant n'existent plus;
en tous cas pour les particuliers.Pour les pros et boites de locs,je n'en sais rien mais j'espère que c'est idem.
Je ne sais pas ou tu es mais fais gaffe,quand tu voudras une place bien précise dans un port ,plein de ...débiles t'auront grillé car ils ont fait le necessaire en s'inscrivant.

02 sept. 2021
0

Ce n'est pas l'inscription qui est débile, c'est le système ou la situation si tu préfères.
Évidement que je suis inscrit depuis longtemps, mais je considère que c'est complètement stupide d'avoir une situation de pénurie permanente depuis 30-40 ans.
Arrêter de tout prendre que pour vous et votre propre personne, c'est un sujet global : la gestion des places de port avec les disparités que l'on connait, et ce n’est pas le cas de Mr X ou Y.

03 sept. 2021
0

Bizarre tes jugements.Débiles,stupide... pour juger la situation comme tu dis.
Les ports développent le port à sec,offrent réduction pour les résidents qui quittent leurs places X fois pendant la saison (pour liberer places visiteurs) + peut etre quelques autres solutions visant à inciter la mobilité.
Mais j'ai l'impression que tu voudrais aller plus loin en tapant davantage sur ceux ayant une place mais qui naviguent moins.Pas d'accord pour aller dans le punitif.
D'ailleurs je t'ai lu tu ne proposes rien de concret;par contre tu as la critique facile (comportement égoiste et autres...).

04 sept. 2021
0

Bizarre ton interprétation, ta lecture et ta réaction comme si tu te sentais visé.... Au lycée (il y a très longtemps), certains ne comprenaient pas que l'on réagisse (contre) l'injustice à partir du moment ou on n’en était pas sois-même une victime, je n'ai jamais bien compris le mécanisme mental des offusqués face à des critiques sociales issues de constats.
Il y a depuis toujours dans nos sociétés des absurdités, des injustices et aussi fort heureusement des vertus morales et de la solidarité, rien n'empêche de pointer ce qui est négatif voir carrément débile et de l'amener sur le débat public pour agir, sans partir dans un idéalisme contre-productif. Cela ne s'appelle pas avoir la critique facile, c'est simplement jouer son rôle de citoyen, de dresser un constat, de s'informer, d'analyser avec ses propres moyens puis de prendre position, en proposant, en soutenant ou en combattant (politiquement parlant). Relis les interventions suivantes du post, certains héossiens ont émis des analyses et idées pertinentes, ma (petite) contrib c'est sur la thématique des ports semi-annuels démontables auxquels je serai le 1er client volontaire. Pourquoi démontable ? C'est pour avoir à la fois le temporaire et le déplaçable et ainsi minimiser l'impact sur l'environnement, et toujours permettre à la nature de reprendre son développement naturel.

Je me base sur l'histoire de débarquement de Normandie ou les alliés ont utilisé des installations portuaires temporaires avec un résultat mitigé, je pense qu'avec les technologies disponibles maintenant et sur des emplacements adaptés il y aurait des possibilités pour améliorer grandement la fonctionnalité et décongestionner la forte demande.
Ce qui restera toujours difficile à intégrer, comme pour de nombreux sujets, c'est la réalité et l'ampleur du lobbying, car la situation actuelle peut satisfaire pleinement certaines parties, mais elles ne se découvrent pas forcément au grand jour.

04 sept. 2021
0

l'idée est plutôt bonne, mais le coût ne risque-t-il pas d'être prohibitif ? Et je crains qu'en particulier dans ce cas, le provisoire/saisonnier n'ait tendance à devenir du temporaire-permanent.

04 sept. 2021
0

C'est bien sur le point le plus compliqué, en industrie on lance des usines expérimentales et on corrige, je pense qu'il faudrait adopter la même approche.
Amha, 4000 € annuel pour un 10 m ça doit être le plafond max du marché, peut-on trouver un point de fonctionnement inférieur, sachant que c'est une presta plus rudimentaire, intuitivement j'aurai tendance à dire que oui en mettant en balance un CA annuel de 400 000 € (100 places) et un cout de 2 FTE (Full Time employee) de 50 k€ chacun. Il reste un 300 k€ pour faire fonctionner l'instal, payer ttes les charges et cotises et prêts d'investissement....

Le tarif peut aussi être dégressif avec l'ancienneté.
Mais cela a plus de sens si c'est une activité rajoutée sur une structure portuaire existante, comme une forme d'extension semi-annuelle.

03 sept. 2021
0

On ne peut pas s'inscrire sur liste d'attente si on ne possède pas de bateau. (La place que l'on convoite est fonction du bateau ) Du moins c'est comme ça par chez moi.

03 sept. 2021
0

Non il y a bcp d'endroits ou tu peux t'inscrire sans etre proprio du bateau.Par contre il faut renseigner une longueur de bateau pour la place que tu souhaites.
Heureusement d'ailleurs car ou est la logique sinon,on marche sur la tete.

01 sept. 2021
1

Dans les ports ou il y a une liste d'attente Les bateaux qui ne bougent plus depuis longtemps (?? 2 ans ??) devraient d'office être mis à sec sur bers, le payement de la place ne devrait pas être le seul facteur donnant droit. Trop de bateaux ventouses. Si on n'a plus la santé, le temps ou l'intérêt il faut AMHA accepter de donner sa place au + actifs.

01 sept. 2021
2

Eh ben non ...
Cela relève de la volonté de chacun.
Liberté, liberté chérie ...

01 sept. 202101 sept. 2021
0

La liberté chérie de celui qui a une place pour laisser son bateau sans naviguer ou celle de celui qui en demande une pour naviguer avec un bateau ?
Si on veut une place pour juste laisser un bateau à quai, la meilleure solution, c’est l'amodiation. Si c'est une place sentimentale pour le principe d'avoir un bateau qui reste à flot et à quai, ce n’est pas en phase avec la mission de service public des gestionnaires de port qui sont supposés participer à la dynamique du secteur nautique.

01 sept. 2021
3

Liberté de celui qui s'est inscrit à l'époque sur une liste d' attente, qui a ensuite obtenu sa place et qui navigue quand il veut ou quand il peut..
Comment voulez vous réguler ce type de problème ?: je n' ai pas navigué pendant 2 ans pour une raison x ou y (maladie ou autre) et on me sucre ma place ?
Ou est la liberté ?
Tu vas me prendre ma place parce que tu es plus jeune, ou plus alerte, ou en meilleure santé ?
On a connu des périodes noires de ce type par le passé !!!

01 sept. 2021
-3

Il ne faut pas tout mélanger, et oui il y a des solutions pour peu qu'on soit d'esprit un peu plus ouvert. Si suite à une maladie ou a des circonstances on ne peut pas naviguer, rien n'empêche de déplacer temporairement son bateau en port à sec ou terrain adapté et d'avoir une garantie de retrouver son accès au ponton quand on peut sortir à nouveau. Le cout sera bien entendu réduit en conséquence.
S'il s'agit d'une situation irréversible (vieillissement ou autre), laisser son bateau à flot pour conserver son plaisir personnel, c’est aussi faire preuve d'un peu d'égoïsme social, et je rappelle que la mer n'est pas achetée, c'est uniquement la place qui est louée à un organisme de gestion. Ceux qui ont une amodiation sont tranquilles, c'est la règle du produit, mais pour les autres cas, et quand de plus, la liste d'attente du port est saturée à 20 ans de demandeurs, il y a bien une question légitime sur le sens de laisser les choses ainsi.

Bien sûr, on peut se dire je m'en fous, ils feront ce qu'ils veulent après ma mort, c'est une façon de voir qui va bien à certains. Pour d'autres, je pense qu'ils pourraient accepter d'autres possibilités : copropriété de bateau, passer à un bateau plus petit que peut-être ils pourront sortir, transfert dans un autre port ou la liste d'attente est moins tendue, mise à flot partielle et non permanente selon planning d'activité du port ...
Bref, il y aurait à discuter et à inventer des solutions nouvelles, à conditions d'avoir des personnes moins centrées sur leurs petites personnes, et cela n'a rien à voir avec les périodes noires de l'histoire Française, d'autant plus que c'est justement à cause de sentiments d'égoïsmes et de jalousies ou carrément de haine que ces périodes furent autant noires.

01 sept. 2021
0

En plus, si vous nous mettez sur ber, on ne paye plus.
OK???

02 sept. 202102 sept. 2021
7

Il y a des "anciens" qui ont navigué bien plus que ne le feront jamais les "jeunots" qui reluquent leurs places. Je comprends qu'ils gardent le plus longtemps possible un lien avec leur bonheur passé, avec leurs amis plaisanciers souvent de longue date, avec cette ambiance qu'ils adorent. Ne comptez pas sur moi pour vous aidez à les pousser vers la tombe.

Comme moi, vous en connaissez qui ne sortent plus, mais viennent encore régulièrement faire tourner le moteur, nettoyer leur bateau ou simplement discuter avec leurs potes au club-house. Jusqu'au jour où même cela devient trop compliqué parce que la rampe est trop pentue, le catway pas assez stable ou la marche trop haute pour monter à bord.

Un port devrait être autre chose qu'un site où on vient consommer de la mer 3 semaines par an. Pour moi, ce doit être avant tout un lieu de vie, un lieu d'amitiés, de confraternité, ou une même passion permet à des publics divers de le côtoyer, jeunes et moins jeunes notamment. La vie à terre ou sur le ponton y a aussi son importance.

C'est mathématique que virer les vieux et leurs bateaux pour les stocker ailleurs en attendant la fin, ferait mécaniquement de la place pour les nouveaux consommateurs. On le fait déjà tellement dans notre société. Je préférerai que nos ports adaptent au mieux leurs équipements pour pouvoir les accueillir le plus longtemps possible.

Un jour ou l'autre, ce sera notre tour. Et si un jeune blanc bec vient me dire : "papy, il est temps de raccrocher, j'ai besoin de ta place", je crois bien que je lui collerai mon pied au cul. Enfin, si j'arrive encore à lever la jambe...

Bonne rentrée à tous.

03 sept. 2021
0

Et si un jeune blanc bec vient me dire : "papy, il est temps de raccrocher, j'ai besoin de ta place", je crois bien que je lui collerai mon pied au cul.

C'est le raisonnement de Michel Drucker et de nombreux politiciens professionnels ! (Boutade)

03 sept. 2021
0

Bien vu. Ou la réaction de mon beau père quand je lui ai dit qu'il devrait arrêter de conduire... Pas sur que je sois beaucoup plus sage, finalement.

02 sept. 202102 sept. 2021
1

"Un port devrait être autre chose qu'un site où on vient consommer de la mer 3 semaines par an. Pour moi, ce doit être avant tout un lieu de vie, un lieu d'amitiés, de confraternité, ou une même passion permet à des publics divers de le côtoyer, jeunes et moins jeunes notamment. La vie à terre ou sur le ponton y a aussi son importance."
Propos qui concordent pas du tout avec la realité actuelle, ou principalement les anciens plaisanciers conservent leurs places même quand ils ne naviguent plus, après leurs décès ce sont les héritiers qui récupère automatiquement la place. Donc ca va beaucoup naviguer entre séniors, et les jeunots ou nouveaux venus, ils n'auront rien avant 40 ans car ils n'avaient qu'à ne pas naitre ou ne pas aimer la voile car les ports sont complets.
C'est bien les gars continuez comme ça jusqu'au bout, ca enverra un beau message inter générations.
Je trouve qu'il y a quand même une sorte d'égoisme inconscient dans ces réactions, mais si vous êtes content c'est le principal.
Bonne rentrée à tous.

02 sept. 2021
3

AMHA, vous ne parlez pas de la même chose.
Oui, un port DEVRAIT être un endroit de partage et de convivialité.
On peut y venir pas que pour naviguer, mais aussi pour voir les copains, prendre l'apéro. D'autres activités permettent la même chose comme les boulodromes où les boulistes viennent barbecuter.
En revanche, quand il n'y a plus de présence, après le décès les héritiers ne viennent pas, les bateaux se dégradent et font ventouse. Là oui il faudrait que les places se libèrent pour que d'autres puissent venir et générer de l'activité, de la convivialité.
Vos points de vue sont à mon sens complémentaires.

02 sept. 2021
0

*"après leurs décès ce sont les héritiers qui récupère automatiquement la place"
*

Faux ! on ne peut pas laisser affirmer un mensonge. Je connais personnellement 3 cas précis en Méditerranée : Toulon, ce qu'on appelait le "Yacht Port", St Mandrier et Porquerolles : quand le proprio d'un bateau meurt, ses héritiers directs doivent laisser la place et prendre rang dans la liste d'attente s'ils veulent rester dans ce port-là.
Il faut arrêter d'asséner des contrevérités, pour être polie.

02 sept. 2021
0

Ben explique ça aux gestionnaires des ports (Bandol par ex) et à nos amis qui s'accrochent, j'ai simplement posé la question et la réponse supposée est :

"- 2 - pour le propriétaire décédé , je suppose que si sa compagne a voulu garder le bateau (et sa place) , peut-être un souvenir des jours heureux, en attendant de peut-être le vendre , la capitainerie est d'accord et considère que le bateau était au couple , et donc à la personne restante. "
Il faut arrêter de croire qu'on détient tout(e) seul(e) la vérité.

03 sept. 2021
0

Je confirme ce que dit Flora. Je suis à Toulon et marié sous le régime de la communauté. Ils s'en foutent !

03 sept. 2021
0

je voulais surtout dire qu'avant d'incriminer ceux qui ne viennent plus, il faut voir si on ne peut pas faire plus pour leur faciliter l'accès.

J'ai acheté mon bateau il y a 7 ans sans place de port. J'ai trouvé une place immédiatement. Evidemment, si tu vises uniquement le golfe de St Tropez, ca doit être plus compliqué...

03 sept. 2021
0

Je n'incrimine personne, ce sont vos réactions qui vous placent en position de défense comme si vous étiez dépossédés d'un droit absolu.
Non je ne suis pas limité à une zone, je me suis inscrit à Sete ou la période d'attente est de 3-4 ans. Pour Port Camargue je ne l'ai pas fait car 15 ans d'attente, j'ai discuté avec la Capit et la seule soluce c'est d'acheter un bateau et d'avoir un "transfert" de place avec leur accord en acceptant de payer plus cher sur 1 ou 2 années. Ce n'est pas officiel, c'est une pratique "arrangeante" pour justement les cas des anciens plaisanciers qui ne peuvent plus profiter de leurs bateaux..

Mais tu parlais d'une adpatation des installations portuaires pour faire naviguer les anciens et libérer des places et c'est justement cette abscence de recherche de solution(s) qui est navrante à mes yeux.
Pour donner au autre exemple plus parlant, c'est similaire au problème de la crise du logement ou il est débile que des salariés qui travaillent dans certaines localités ,ne puissent pas s'y loger et doivent au mieux habiter 30-50 km plus loin, ou alors pire carément dormir dans la rue. Ce problème ne se rencontre pas qu'en Françe et à Paris, il y a aussi des cas à l'etranger, mais il n'empeche que cela reste une absurdité.

02 sept. 2021
1

Souvent, c'est aussi au moment où on envisage l'achat d'un voilier qu'on découvre l'existence (et la longueur) des listes d'attente.
Et en général, c'est maintenant qu'on veut naviguer, pas dans 15 ans !

02 sept. 2021
-1

j'en parlais à mon député il y a quelques temps et pour lui il y a fort à faire ... mais période électorale à venir donc statut quo 2021/2022.
Le principe serait d'accorder le stationnement dans un port à flot, que ca soit pour des escales ou de la longue durée, à un état de navigabilité.
Ca passerait pas une visite technique obligatoire périodiquement, sur le principe d'une expertise "rapide" pour s'assurer que le bateau est safe.
-> Equipement de sécurité, inclus pompes par exemple
-> Intégrité de la structure de la coque (attentions aux bateaux bois!)
-> Fonctionnement des éléments de propulsion / Gouvernail
-> Etat du gréement
-> Etat de l'installation gaz et electrique 12 et 220v (répondre a un minimum de normes)

l'idée est d'assainir le parc, éviter les épaves dont plus personnes ne s'occupe, mais pas de retirer les bateaux à ceux qui ne sortent pas ... juste faire en sorte que le bateau soit safe

Une visite à 250€/2h tous les 5 ans pour un 10m serait un premier pas.

03 sept. 2021
2

Et allez, ils sont en train d’inventer le contrôle technique des bateaux ! Youpi un nouvel impôt ! C’est brillant comme initiative 😕

02 sept. 2021
1

Si je trouve dommage qu'il y ai des bateaux ventouses or d'état de naviguer et en vis-à-vis parfois de longues listes d'attente l'expérience de différents systèmes glanée lors de ma relativement longue vie privée et pro internationale m'a appris que pour ne pas raser les forces vives d'un pays il faut éviter d'accumuler les lois et règlements de tout poils, y compris concernant les loisirs.
La raison est qu'une loi ou un règlement ne peut jamais être calibrée exactement de manière à obtenir exactement le résultat espéré, donc soit elle tappe à côté, soit on la complète au fil du temps avec une tonne d'exceptions, d'exemptions, d'exonérations. A ce moment ils deviennent d'une complexité énorme avec des ressources énormes nécessaires pour les appliquer et des citoyens perdus au milieu, dépassés par des textes hypertrophiés, changeant sans arrêt.
Donc même si une règlementation simple et succinte amène de l'injustice, c'est préférable AMHA que d'essayer de donner une image de justice sur base de principes pour au final procréer un monstre législatif et règlementaire qui sclérose tout.

02 sept. 2021
0

Pour revenir au premier post de ce fil, je trouve la démarche de jdef très réaliste. Cruellement réaliste, mais sensée et mathématiquement juste.

02 sept. 2021
0

Je trouve la démarche aussi assez réaliste avec une pointe de fantaisie tout de même.
La fantaisie :
Naviguer n'a jamais été aussi facile aujourd'hui. Si on veut vraiment naviguer, devons nous réellement être propriétaire d'un bateau ? Non.
Entre les locations, les offres d'embarquement, les clubs de voiles et autres, l'offre est large. Communiquer via Internet accroie et facilite cette offre.

La réalité :
De nombreux bateaux-ventouses sur les espaces publics. Des listes d'attentes interminables sur ces mêmes espaces.
La règlementation doit simplement évoluer. Mais pas que.
Les infrastructures aussi.

Je n'ai aucune idée du parc réel de bateaux qui stagnent dans les ports ou sur les bouées appartenant à l'espace public depuis au moins un an sans naviguer mais même en mettant tout les bateaux concernés sur ber, je ne pense pas que les listes d'attentes soient ensuite vides.

02 sept. 2021
1

Je crains que ceux qui aujourd'hui voudraient qu'on vire les vieux bateaux et leurs vieux skippers ne se comportent de la même façon lorsqu'à leur tour ils seront de vieux skippers de vieux bateaux qui ne sortent plus.

02 sept. 202102 sept. 2021
0

Tu n'auras jamais la réponse de toute façon, car les jeunes actuels, même devenus vieux n'auront pas de bateau puisqu'ils n'auront jamais eux de place. CQFD.
Liberté, liberté chérie...

02 sept. 2021
0

J’ai une collègue qui m’expliquait que son grand père a un bateau à st Martin de re que ça fait bien longtemps qu’il ne sort plus mais il garde la place au cas où cela puisse un jour intéresser ses héritiers

02 sept. 2021
0

Et oui...

02 sept. 2021
0

Je trouve cela dommage de confronter toujours jeunes/vieux ou vétuste/en bon état.

Une personne âgée peut très bien avoir un bateau un peu sale mais sortir en mer régulièrement.
Au même titre que j'ai vu des bâteaux semblants entretenus (propre) mais avec 20 cm d'algues sous les fesses sans connaître l'âge du, de la capitaine.

La problématique, c'est simplement la place, place qui pourrait être optimisée en enlevant les bateaux-ventouses.

02 sept. 2021
0

Oui ok, c'est le souci principal. Cette problématique pourrait être aussi traité par des solutions innovantes. En commençant par établir une récap de toutes les solutions pratiquées dans d'autres pays, il y a très probablement des bonnes idées.

03 sept. 2021
0

hé hé on n'est pas le pays de la vache à lait pour rien.

03 sept. 2021
0

Ou alors un pays ou l'égoisme même minotitaire, s'exprime plus fort que la conscience collective et citoyenne ?
Pour l'idée d'adaptation des ports, je me suis souvent demandé pourqoui il n'y a pas d'extension semi annuelle des ports par des éléments démontables. Par exemple il y a souvent une ou plusieurs digues de protection devant les ports, techniquement serait-il possible de créer une 2ème digue moins longue et moins large, sans voie de circulation, et d'utiliser l'inter espace pour mettre des structures flottantes et disposer de places d'amarrages d'Avril à Septembre ? C'est une idée plus adaptée dans les zones naturellement protégées, et qui aura un cout mais puisqu'il y a des listes interminables de demandeurs, il y aura bien un marché et des clients... Les mois d'hiver ou la demande est faible et la météo moins conciliante, les bateaux pourraient être mis à terre sur des terrains sécurisés.

03 sept. 2021
2

Bonjour,
Le problème est surtout que les plaisanciers qui obtiennent une place deviennent de vraies ventouses pour la vie et cela entraine une sorte de mécanisme d’inflation : il faut créer encore et toujours de nouvelles places, les prix montent puisque cette clientèle captive avale les augmentations avec le sourire. Cela ne s’arrêtera jamais et on en voit les limites avec des tarifs de dingue un peu partout, des gens affamés de places-de-port qui envisagent de nouveaux impôts-ventouses pour assouvir leur rêve de mer, des procédures impossibles pour virer les héritiers et autres folies administratives.

Pourtant, à la base, un bateau est fait pour naviguer …

Pourquoi ne pas envisager des tarifs modulaires en fonction des tailles de bateau et surtout en fonction des utilisations ?
- un petit bateau doit nécessairement trouver une place fixe, c’est archi-normal … donc maintient du régime actuel (et il y a des solutions de terre-plein pour ces petits bateaux).
- les croiseurs et autres yachts qui veulent rester toujours au même endroit payent très cher parce que c’est un luxe de riche d’avoir son croiseur à côté de la maison.
- les croiseurs et autres yachts qui naviguent et qui donc changent régulièrement de ports (par exemple tous les 2 ans maximum) payent un tarif préférentiel et largement incitatif … parce que ce sont des passionnés qui naviguent et un bateau est fait pour naviguer.

Cela changerait complètement le regard de chacun sur la mer et sur l’usage d’un port. Il y aurait des quotas résidents, des quotas croiseurs, des places visiteurs … Les gens qui aiment naviguer, voyager, changer de ports, pourraient ainsi s’organiser et s’éclater de ports en ports … y’aurait de la vie !

Les personnes âgées qui ne peuvent plus naviguer auraient donc une incitation forte à gérer leurs affaires et ne pas laisser mourir un beau bateau « au cas où », les héritiers seraient contraints de trouver rapidement une solution (sauf s’ils sont riches mais bon, ça ne changera jamais).

Vous me direz mais comment vendre un bateau invendable ? Si justement les prix des ports deviennent plus accessibles aux navigateurs, et si l’offre de bateaux permet de faire de bonnes affaires, il y aura sûrement plein de jeunes qui se lanceront dans la merveilleuse aventure nautique.

A un moment, il va bien falloir que cette course ahurissante de bêtise au plus beau gros bateau, aux places de ports qui se réservent sur 15 ans (vous réalisez comme c’est con ?), aux tarifs portuaires hallucinants s’arrête.

J’ai un voilier de 11,6m. Il y a 15 ans, je pouvais encore mais difficilement accéder à de nombreux ports et mouillages et mon voilier circulait sans efforts. Aujourd’hui, c’est devenu LA MISSION DE L’ANNEE pour trouver un nouveau port, le plus souvent à sec alors que j’aimerais naviguer toute l’année mais c’est trop cher donc on bricole l’hiver … Nous sommes actuellement au sec à Faro : hors de prix mais cela reste le moins cher sur cette côte … L’an prochain je ne sais pas, je trouverais mais probablement plus jamais en France … Je gagne correctement ma vie mais j’ai l’impression d’être devenue une mendiante des mers à toujours chercher le port le moins cher, souvent le plus minable …

03 sept. 2021
0

ps : d'ailleurs j'y pense, c'est un peu ce que font les portugais d'Algarve avec des tarifs par saison très différenciés : pas cher du tout en basse saison, totalement hors de prix en haute-saison ... cela incite les gens à naviguer et cela libère des places en été.
Le seul ennui, c'est que c'est top pour les rentiers, les retraités, les aventuriers à temps plein, mais impossible pour les pov'congés-payés comme moi qui ne peuvent pas surveiller leur voilier au mouillage pendant la haute-saison.

03 sept. 2021
1

Ce serait un bonne solution que de pratiquer un dégrèvement sur le cout annuel d'un abonné en fonction de la mise à disposition de sa place. Cela contraindrait un peu les bateaux à sortir. Mais aucun responsable ne propose cette éventualité....

03 sept. 2021
0

De passage aux Sables D'olonne (côté quai Garnier), surpris que l'on me propose d'emblée le ponton d'accueil alors que je demandais une place a priori plus tranquille, le gars de la capitainerie m'a très gentiment expliqué que le port reversait la moitié du prix de la place au "propriétaire" donc ils remplissaient d'abord le ponton accueil. Cela rejoint ton dégrèvement...

Donc dire qu'aucun responsable, etc... Mouais...

En y repensant, je me demande si je n'ai pas eu la même explication il y a plusieurs années à Port-Joinville ? Une spécificité vendéenne ?

0

Non,idem à Port Camargue.

03 sept. 2021
0

Bravo Candice, tu as exprimé (mieux que moi) ce malaise de la plaisance. En gros une liste d'attente de 1 an maxi est compréhensible voir 2 ans dans des cas extrêmes.
L'idée du tarif selon mobilité est intéressante, probablement à expérimenter.
Quant à l'inégalité riche-pauvre, là le pragmatisme de l'histoire humaine nous amène à vivre avec car sinon autant quitter le monde. Mais je parie qu'on en reparlera en 2022, démagogie politiques oblige.

03 sept. 2021
3

Une petite comparaison, allez, un rien douteuse, avec un autre type de "parking"
Dans ma contrée du nord, les concessions de cimetière sont accordées sous réserve d'entretien et de renouvellement de la-dite concession.
A partir d'une constatation de non-entretien, de dégradation, de non-renouvellement de cette "location" dans un délai déterminé, une mise en demeure est envoyée à la personne référente, sous menace de libérer le terrain si la situation n'est pas rapidement réglée.
Il est à remarquer que malgré le caractère sacré de la chose, cette réforme des concessions est relativement bien acceptée, et que les cimetières ont vu énormément de place se libérer dans les années suivantes, ce qui a d'ailleurs résolu un gros problème pour les communes.
Il me semble donc, que sans écorcher le sacro-saint principe de la liberté individuelle, il serait aisément possible d'adapter cette technique aux parkings à bateaus ?

Mais les gestionnaires de port, qui ont des taux d'occupation proche de la saturation, ont-ils vraiment un intérêt à voir leurs ports se vider et leurs revenu se tarir en conséquence ?
Loi d'offre/demande, ce qui est rare est cher !
Et les caisses communales tellement exsangue...

03 sept. 2021
0

Effectivement,
Pour un gestionnaire de port, ce qui compte c'est d'avoir un maximum de places louées . Que ce soit par un bateau qui bouge ou non.
De plus, il me semble que les bateaux des "vieux" qui bougent peu sont en général plus gros que ceux des "jeunes" qui bougent. La rentabilité "étant meilleure avec des gros bateaux les ports n'ont pas tendance à intervenir.
D'ailleurs quand quelqu'un ne paye pas, c'est souvent vite réglé.

03 sept. 2021
0

Autre problème pour les ports: La difficulté de gestion de ces éventuelles libérations de places.

03 sept. 2021
1

Quand je vois l'état de certains bateaux et que j'essaie de comparer le prix à l'année de la place et la valeur possible de revente, je me dis que l'intérêt du propriétaire est aussi de libérer rapidement la place et d'arrêter de payer des charges élevées.

03 sept. 2021
1

A mon avis, ce pb des places de port va se régler dans les années à venir: il y a beaucoup de "babyboomers" qui arrivent vers 70/80 ans qui vont arrêter de faire du bateau. Certains vont garder leur bateau mais je pense que pas mal vont vendre (ou essayer de vendre ...). En effet, garder un bateau qui va coûter 3000/4000€/an si on n'en fait plus, cela ne fait plus sens.
Je suis à La Rochelle, et tous mes voisins de ponton ont environ 70/75 ans. Et il y a déjà des bateaux de "vieux" à vendre.
Cela posera probablement par ailleurs un autre pb, à savoir un afflux de bateaux sur le marché de l'occasion , occasions qui auront du mal à se vendre. Ca va bientôt être la fête pour les déconstructeurs.

03 sept. 2021
0

Oui s'ils acceptent de laisser tomber leur bateau ou d'accepter de changer leurs pratiques. Mais si les gars s'accrochent ou que les capit transferent l'usage aux heritiers ou à l'épouse, c'est repartis pour 40 ans.

03 sept. 2021
0

Je suis aussi à LR et tout à fait d'accord, vu l'état de certains c'est déconstruction...

03 sept. 2021
0

Après ca dépend aussi de l'endroit où on est.
Il paraît qu'il y a des places libres à "Dunstaffnage Marina" . C'est en Ecosse. Il fait beau au moins 3 jours par an. Température moyenne juillet/août: 14°c.

03 sept. 2021
0

Moi je suis tranquille j'ai un bateau de jeunes .....

03 sept. 2021
1

Contrairement à toi, Dgedg, je ne pense pas que le problème des places soit un problème générationnel mais tout simplement un problème de gestion et l'envie de le solutionner.

La plupart du temps, tu as des avantages à louer à l'année car cela demande moins de travail aux gestionnaires du port et cela permet de consolider un budget. Pourquoi s'embêter à rajouter du travail, du personnel, des soucis, faire baisser la rentabilité des amodiations ?

Si tu inverses le raisonnement et fais payer très cher une place à l'année en partant du principe que disposer de son bateau quand on veut, ne pas avoir les tracas de la sortie/mise à l'eau (disponibilité, rendez vous, éventuelle casse etc etc) est un privilège voir un luxe, alors je ne doute pas un instant que des places vont se libérer beaucoup plus facilement :-)
Il suffit aux municipalités de modifier les clauses des contrats de locations. C'est juste financier et cela n'a strictement rien à voir avec des notions de libertés lues à droite, à gauche.
Mais le veulent-elles ? Tu reviens au début de mon message. La boucle est bouclée.

Changer le mode de consommation de la plaisance, c'est faire des investissements. Qui paye ces investissements ? Les plaisanciers, les contribuables qui n'ont strictement rien à carrer de la plaisance ?

Pour ma part, l'Etat devrait se limiter à la gestion des ports de pêche et militaire.

Je me suis beaucoup éloigné du sujet. Désolé.

03 sept. 2021
0

C'est exactement ça !

04 sept. 2021
2

les bateaux apero ca se fait de plus en plus
la solution c est les port a sec il n y a aucune raison de laisser un bateau sur l eau si tu ne
navigue pas

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (111)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021