Bateau pourri ou bien?

Bonjour,
Je suis nouveau sur ce forum.
J'envisage de reprendre un bateau de 8m qui est vendu pour un euro symbolique et j'ai plein de question.

Je suis allé voir le bateau... il flotte, c'est déjà un bon point.
Dans la cabine, en soulevant le plancher, j'ai vue les traverse en bois qui sont dans 2cm d'eau.
Le bois est mou en surface, mais en 'creusant' de 5mm il est jaune et normal.
Je ne sais pas quoi penser de ce constat...

Pourriez-vous m'aider sur ce sujet??

Merci
Cyrille

L'équipage
16 juin 2014
0

Sur la photo on voit des boulons. Il doit s'agir des boulons de quille. Vu ton problème j'imagine que les boulons sont rentrés dans les varangues. D'où la question: La quille a-t'elle bougée ou non? Qu'en est il du joint de quille ?
As tu la possibilité de le mettre au sec pour voir?
Mais pour de meilleures réponses, annonce nous le type du bateau.

16 juin 2014
0

Il faudrait plus d'informations, descriptif, photos, plaque constructeur, historique, etc...Avec des loisirs et en aimant çà retaper un vieux bateau peut être très satisfaisant.

16 juin 2014
0

on dirait des varangues en acier ou recouvertes par un coffrage en acier ? ou est ce la peinture ?

sinon le style des coussins fait très "classique" et sympa d'ailleurs !

il faut que tu multiplies les photos que tu donnes le type du bateau etc

il y a des gens très compétents sur heo

16 juin 2014
0

Si c'est de l'eau de mer pas trop de Pb hormis le fait qu'il faudra localiser l'entrée d'eau par contre si c'est de l'eau douce c'est plus inquiétant.

16 juin 2014
0

j'ai vue les traverse en bois qui sont dans 2cm d'eau

Effectivement, comme "penjo luno" le remarque, douce ou salée cela changera toute la donne.
Ensuite, les "traverses en bois" comme tu les appelles (ce sont des varangues) ont l'air en métal, voir même en plomb (??), mais entres elles, sur la photo, on distingue une trame, du tissu (roving). Si c'est bien le cas (je peux me tromper) ce n'est pas un bateau bois, mais du bois-plastifié, et là aussi cela change grandement la donne.
De même, il y a bois bordé classique, bois moulé (petites lattes collées entres-elles en couches suivant des angles différents), ou même du Contre Plaqué... et tous ces "bois" peuvent avoir été plastifiés soit à l'intérieur, soit a l'extérieur, soit des deux cotés.
Il faut plus d'infos, plus de photos etc...

16 juin 201416 juin 2020
0

C'est de l'eau douce... il est sur un lac.
Il y a les meme 'poutres' à l'avant du bateau sous les couchages.
Je vais mettre plus de photos.
Le modele est 'super bagheera' de 'CNS' (?) mais je ne trouve aucun plan ni autre info...
La matiere sur les papiers est : polyester.

16 juin 2014
0

la question eau salée/eau douce était pour savoir si ça vient du bas ou du haut ... pas pareil

j'ai eu une fuite très difficile à diagnostiquer parce que j'étais sur un lac ...

16 juin 2014
0

C'était un bon bateau de régate/promenade côtière rapide. La fiche technique est là :
www.voilesetvoiliers.com[...]=26478/
On trouve des photos également sur Google. Il y a surement moyen d'en refaire quelque chose. A 1€ il n'y a pas de risque.

16 juin 2014
0

le chantier est CNSO (disparu) qui a construit aussi le Samourai, Jidzo, Dorade, Karaté, ...

coque plastique, pas de pb en principe de ce côté,
mais peut-être en epoxy en non polyester ?...
attendons les spécialistes !

16 juin 2014
0

Non, il semble que c'était le CN Herbignac (Trismus et Cie).

16 juin 2014
0

et si le bois est pourri et que la structure est fragilisée a cause de ca...
le mat pourrait s'arracher ?
A 1 euro, pas de risque... mais si problème je dois payer la déconstruction n'est ce pas?

16 juin 2014
0

Bjr, Tu es en Suisse ou en France?
Si tu es en France, les papiers du bateau sont des papiers Suisse, tu auras toutes les peines du monde à l’immatriculer en France si tu n'arrive pas a retrouver son ancien proprio français et à prouver que le voilier était immatriculé avant la Suisse en France. Si tu es en Suisse...ne lis pas ce post ;-)

Les bateaux CNSO sont costaud, construit en Epicote une résine époxy de l'époque, l’épaisseur des coques est assez importante et le tout très costaud.

C'est celui-la j'imagine: www.anibis.ch[...]62.aspx

Pour avoir récupérer un Samourai de chez CNSO au port de Vidy je ne peu ne dire que du bien!

Phil

16 juin 2014
0

Merci
Je suis sur Suisse, donc ce sera simple au niveau des papiers.
MAis que penser des poutres en bois tout mou qui baigne dans cette eau...?

16 juin 2014
0

Tu es sur que c'est du bois? Tu parle de quels poutres? les traverses grises qui vont de droite à gauche perpendiculaire au bateau? Ce sont des pieces en inox qui tiennent la quille au moyen de gros boulon et qui doivent en partie etre serti dans l'epoxy en remontant sur la coque si tu regarde sous les ameublements en bois du bateau. Si c'est les "Pieds" des ses équipements qui sont humide ou mou, c pas très grave, une fois l'eau éponger et les fond sécher tu laisse le bateau bien ouvert pendant qques jours ensoleillé et cela devrait faire l'affaire. Je te laisse mon tel en MP.

Philippe

16 juin 2014
0

sur les photos, les 'poutres' sont en bois.
Lorsque l'on souleve le plancher sur lequel on marche... on voit alors ces traverses qui traversent, justement, de droite à gauche.
Elle sonto bien en bois car mon doigt s'enfonce dedans et en gratant un peu on retrouve le bois 'normal' en dessous.

16 juin 2014
0

Attention aussi si GE 4986 est son immatriculation, ce bateau n'est pas francisé. Des difficultés administratives à prévoir ?

16 juin 2014
0

Pour moi, il s'agit d'un voilier construit par Archambault dans les années 60 - 70.
Regarde sur leur site s'il n'y a pas qque chose ou contacte les.
Pour les papiers, si tu es Suisse et que le bateau est suisse, aucun problème.

16 juin 2014
0

Un blog : voilierbagheera.canalblog.com[...]/
Si tu te lance dans la récupération de ce bateau, je pense que tu y passeras plus d'argent et de temps que tu ne le penses et tu risque surtout de te décourager avant la fin de l'opération....

16 juin 201416 juin 2020
0

Le Bagheera est bien une construction Archambault.

voici un blog de propriétaire avec des informations intéressantes
voilierbagheera.canalblog.com[...]/
Bon, je vois qu'on a posté en même temps !!

16 juin 2014
0

C'est un Super-Bagheera qui n'a rien à voir avec le Bagheera d'Archambault qui fait 6 m de long alors que l'autre en fait 7.80 m. Le chantier est soit CNSO (mais c'est bizarre chez CNSO les noms de bateaux etaient quasiment tous Japonisant) soit Chantier du Herbignac.

16 juin 2014
0

Voiles et Voiliers recense un "super bagheera" construit par le chantier naval d'Herbignac (CN d'Herbignac), qui fait 7,85 m.
mais année de lancement 1974 et sur les papiers du bateau, c'est 1973 et CNS...
www.voilesetvoiliers.com[...]=26478/

16 juin 201416 juin 2020
0

intrigant, car les photos montrent bien un bagheera.
On trouve pas mal de photos sur le net.
En voila un, sous le même angle... l'identité laisse peu de doute.
.
les papiers sont-ils ceux du bateau ?
Philbee, as-tu des photos du "super-bagheera CNSO" ?
Il est introuvable sur le net.

16 juin 201416 juin 2020
0

a quoi servent ces robinet sous les coffres à l'avant?

16 juin 2014
0

Une petite et une grosse vanne = ancienne installation du WC

16 juin 2014
0

vannes de toilettes...
A virer avant qu'elles ne cassent, bouffées par l'oxydation.

16 juin 201416 juin 2014
2

MAis que penser des poutres en bois tout mou qui baigne dans cette eau...?

Ces poutres sont les varangues du bateau. Elles s'apparentent à des cotes d'une cage thoracique (c'est une image) et maintiennent la forme générale de la coque. Elles sont également percées par des tiges dont les boulons sont vissés sur le dessus de ces varangues. A l'autre bout de ses tiges, de l'autre coté de la coque se trouve la quille d'un poids certain! ces varangues supportent également le poids de cette quille et le répartissent sur l'ensemble de la coque. Ce sont là ces deux fonctions "vitales". Accessoirement elles servent de support aux planchers, aux aménagements intérieurs et servent a dissiper l'énérgie en cas d'accident avec la quilles qui toucherait une roche.
C'est une structure vitale pour le bateau est il est a un tournant de sa vie: soit tu (ou un autre) les changent et c'est reparti pour longtemps si c'est bien fait (et si il n'y a pas d'autres vices caché), soit s'en est fini pour lui.
.-----
et si le bois est pourri et que la structure est fragilisée a cause de ca...

le mat pourrait s'arracher ?

Non, le mat est posé sur le pont. Sous le pont, sous le mat il doit y avoir un tube, ou une cloison, ou un ensemble d’aménagements qui reprends les efforts. Ces efforts sont en compression et appuie sur ces varangues. Au pire elles s'écrasent et les câbles de ton mat vont être tous mou et il te faudra alors tout arrêter car il pourrait tomber, mais pas s'arracher.

.

A 1 euro, pas de risque... mais si problème je dois payer la déconstruction n'est ce pas?

C'est là qu'il te faut mesurer l'acte de le sauver ou pas.
Commençons par la fin: si tu le prends et que tu abandonnes, oui il te faudra payer la déconstruction (dans les 300€ je crois, mais je n'en suis pas sûr)
Maintenant si tu le sauve:
Déjà qu'il soit en polyester est une bonne nouvelle car c'est plus accessible a un bon bricoleur vis-à-vis du "tout" bois (j'avais cru que c'etait son matériaux au départ). Il va falloir remplacer ces varangues et ce sera long (par du CP marine ou du bois et entièrement les stratifier à la coque. Pour cela il te faudra également déposer la quille et c'est pas simple ne serait-ce qu'en manutention (elle doit faire dans les 400/600kg à la louche). Pour cela il te faudra un endroit de stockage abrité (hangar/grange/chantier...) et du matériel.
Ensuite, il serait miraculeux qu'il n'y ait pas d'autres surprises (cadènes/pont/cockpit/ safran...) et des travaux supplémentaires, mais certainement pas aussi complexe que celle de lui refaire les varangues (quoi que?) .
Voilà pour l'aventure. Suivant le temps que tu peux lui accorder cela va de 1 mois à ... ?
Coté argent, sache tout d'abord que le prix du bateau fini à la revente, suivant son niveau d'équipement ne dépassera pas les 2000€. Pour que cela soit rentable il te faudra y mettre moins en matériaux.
Sache également par exemple que si tu dois lui refaire faire des voiles, y mettre un équipement se sécurité, + un petit moteur HB d'occas, les 2000€ sont déjà atteint!
Dernière chose qui est a prendre en compte: sa place. Va t-il rester sur le lac? paiera tu un emplacement même durant le temps de travaux? le "stockera tu dans ton jardin (prévoir 1000€) pour une remorque d'occas (mais est-il transportable sur route réglementairement parlant?)
.
Voilà. Désolé, comme tu le vois, je ne t'apporte pas de réponses, mais les bonnes questions que tu devrais te poser.
Une petite dernière: si, pour tout l'argent et l'énérgie que tu va y mettre, sans compter le temps que tu va y passer, tu trouvais un autre qui soit direct en état. Lequel choisirais tu?
Ce n'est pas une question piège, mais LA question. Peut-être a tu eu un coup de coeur pour cette coque, pour ces aménagements ou je ne sais quoi et pour cela tu est prêt a te lancer dans l'aventure.
Dernière chose qui va dans son sens (au bateau): vu la photo du pont avec les bouts, l'accastillage, le tangon etc... pour son 1€ symbolique il vaut le coup. Si ses voiles sont présentes et en bon état (avec spi?) c'est encore plus intérressant. Reste à (bien) évaluer la suite de l'aventure.

16 juin 2014
0

Merci pour ces infos.
Les varangues qui sont la structure du bateau, si j'ai bien compris, sont pourries en surface. Donc il faudrait les changer.
Mais je ne me sens pas de les changer, coté bricolage, c'est au dela de ma limite en terme de temps / connaissance.
Donc je laisserais les varangues. (donc il est important de savoir si ces 5mm de pourriture sur varangues sont 'acceptables' ou franchement 'critique'.

Cote stockage, j'ai la place sur terrain privé, mais pas de remorque ...

Déconstruction : tu as dit 300euros ou 3 000 euros?
si c'est vraiment 300, le risque est assez faible...

16 juin 201416 juin 2014
0

Je serais toi, en Suisse de surcroit, je tablerais plus sur 2000 que sur 300.

Là dedans, il faut compter, bien sûr, la sortie d'eau, le transport vers la "dernière demeure", la dépollution (rien que l'idée, en Suisse, me donne le fou rire) et la destruction des déchets.

En France, la seule incinération du polyester/boiseries de ton bateau en cimenterie coûterait déjà environ 300€ à supposer que les morceaux soient auparavant calibrés à 50mm maxi et, bien sûr, livrés sur les lieux de l'incinération. :litjournal:

16 juin 2014
0

ouai...
Donc il faut vraiment que je sache si ces varangues en bois, qui sont pourries sur 5mm d'épaisseur, doivent impérativement être changées ou si elle peuvent encore tenir.........

16 juin 201416 juin 2014
0

donc il est important de savoir si ces 5mm de pourriture sur varangues sont 'acceptables' ou franchement 'critique'.

Perso, je penche plus vers le "franchement critique" car cette pourriture, tu ne la vois que sur le coté et le dessus. Entre la coque et la varangue, cela doit être pire. Sans compter le pourtour des gougeons. Et il y a fort a parier que l'eau ne viens pas du dessus, mais du dessous (via le joint de quille et les gougeons - le nom de ce que je t'ai appellé "tiges filletées" qui fixe la quille). Et si le bateau est équipé d'une semelle bois entre la coque et la quille comme souvent sur les constructions de l'époque, cette pièce ne doit pas être très belle à voir non plus.
A l'utiliser tel quel, avec des efforts sous voiles, tu risques tout simplement de couler avec une voie d'eau que tu ne pourrais pas facilement obstruer. Au mieux.
Au pire de perdre la quille, donc de te retourner avant de couler aussi...
Cela peut arriver dès la première sortie comme à la vingtième.
Non, même en lac (on s'y noie tout autant qu'à l'etang ou qu'en mer), ce bateau doit impérativement passer par la case chantier avant de re-sortir.
.
La chose a faire serait de le sortir de l'eau pour voir dessous. Tu pourrais également détécter l'eau à l'intérieur qui ressortirait vers l'extérieur (quitte à en ajouter, voir à la colorer) et là tu serais un peu plus fixé sur l'ampleur du chantier...

0

Je suis de l'avis de Oliv44. Il te faut sortir le bateau de l'eau pour vois dessous.
Si le sabot de quille est dans un état correct, alors......
Pour les varangues, tu peux peut être laisser sécher puis appliquer généreusement du durcisseur de bois pourri. Et biensûr changer les boulons de quille si c'est possible parce qu'ils ne doivent pas être jolis jolis.

16 juin 201417 juin 2014
0

Pas dramatique et vraiment fastoche si pourriture sur un ou deux centimetres ou meme cinq... Tu devrais demander a un expert ou un chippy, ils te renseigneront mieux que le forum!!!... Tu dequilles sur dix centimetres et tu ramenes au bois sain (ciseaux ou rabot ou defonceuse si il y a la place)... et tu colles des lammelles de cinq millis d'epaisseur et de la largeur de ta varangue jusqu'a retrouver la forme d'origine. (Tu te sers des anguillets pour glisser deux plats aciers avec filetages femelles pour deux tiges filetees, ecrous sur traversiere au dessus et tu as une belle paire de serre-joints pour t'aider au collage...) On fait ca sur des membrures,des varangues, des barrots etc... c'est approuve par la Lloyds donc pas de probleme avec les assurances...
Profites en pour changer les boulons de quille et "Bob's your uncle"....

17 juin 201417 juin 2014
0

J'ai oublie de mentionner l'utilisation de "centreurs" en laiton ou bronze pour marquer chaque lamelle et percer au diam des boulons de quille avant collage. Je ne connais pas le nom en francais de ces petits cylindres a levres du diam du trou d'acceuil et comportant une "pyramide" conique centrale qui permet de marquer avec precision le centre du trou... En positioner un sur chaque trou, presenter la lamelle et au maillet la marquer d'un coup sec. Percer. Coller.
www.axminster.co.uk[...]-points

17 juin 201417 juin 2014
0

Salut Cyrille, comme je te l'ai dit au tel, je me lancerais plus certainement vers ce voilier la:

www.anibis.ch[...]37.aspx

Les 1200 Chf du prix de vente seront largement couvert et dépassés par les frais sur l'autre bateau, mm données les réparations ont un coût certains, financier et en temps aussi! et puis ce qui est cool avec un voilier c'est de naviguer, pas de rester à gratter la coque tout l'été!! la tu as des info sur le Jouet 22: www.minicroiseur.fr[...]-65.htm

Ici, c'est un DAMIO de CNSO à Genève, les Damio sont vraiment de chouette bateau, bien construit et celui-la est plutot en bon état:

www.anibis.ch[...]38.aspx

Phil

17 juin 2014
0

ok Merci à tous pour votre temps et votre aide, vraiment très sympa.

Je crois que je vais revoir ma copie, et m'orienter vers un voilier avec remorque dans les 6000Frs, ou sans remorque mais avec une bouee sur le leman...
et surtout avec des varangues qui ne sont pas en bois!!

17 juin 2014
0

bon exemple de bateau donné alors qu'il faudrait donner le bateau + une somme.

c'est le temps de la déconstruction pour des centaines de voiliers
c triste mais incontournable

:tesur:

17 juin 2014
0

:reflechi: Renseignes-toi bien sur le coût de la déconstruction de ce bateau... et propose à l'actuel propriétaire de l'en débarrasser pour ce montant, moins l'Euro (heu le franc Suisse) symbolique.
Tu auras peut-être de quoi le retaper :scie: pour quelque années d'usage.
:doc:

17 juin 2014
0

Jean, tu m'as grillé d'un clic...

30 nov. 2015
0

Hello-o
Bonjour, Ce super-bagheera est le premier bateau construit par mon père Dominique Bergelin, avant les Trismus.
J'ai 54 ans et à l'âge de 9 ans, j'étais à cheval dessus avec mes frères et soeurs pour enlever les agrafes des plis de bois moulé. Il a été construit en 1970 à la celle st cloud, (78) puis transporté aux chantiers navals d'herbignac. Il a été vendu à un suisse vers 1978. hyper solide à l'époque
parti du chantier tout blanc avec un tableau arrière tout vernis laissant voir le magnifique dernier pli de bois moulé.
Espérant avoir fait avancer les choses.
;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (26)

Les caprices du ciel

mars 2021