Bateau pour régate/croisière First 30 JK, Dufour 34...

Bonjour,

Je suis un nouveau matelot fraichement inscrit sur le site mais visiteur régulier depuis quelques temps déjà.

Je me suis décidé à m'inscrire pour faire appel à vos avis. En effet nous sommes face à un dilemme et recherchons l'avis du plus grand nombre pour se faire une idée (en plus de ses essais). En effet comme l'indique le titre du sujet nous souhaitons changer de bateau.

nous avons été propriétaire d'un first 21 équipé régate avec lequel nous nous sommes beaucoup amusé et avons connus quelques victoires.
Par la suite (et comme tout les voileux je pense), on a souhaité prendre plus grand et on s'est tourné vers un Océanis 31 (je sais rien à voir) pour en profiter pour faire des sorties familiales et sur plusieurs jours.

Autant au niveau du confort il n'y a rien à redire (si ce ne sont les rangements très limités pour quelques jours de navigation à plusieurs) autant au niveau des performances, mêmes si on s'y attendait un peu et malgré sa carène de Figaro, c'est loin d'être terrible et on se fatigue de finir bon dernier en régate.

Après en avoir parlé à plusieurs personnes il est aujourd'hui partagé entre trois solutions (dont une est plus ou moins abandonnée:

1/ (solution abandonnée je pense) équiper l'Océanis: avec de bonnes voiles, mise en place d'un pataras, échange de l'hélice 3 pales contre une bec de canard, réglage fin du mât, etc... (certains préconisent cette solution)
Mais: est-ce suffisant pour avoir les performances qui nous permettrons non pas forcement d'être premier mais tout au moins de rester dans le peloton?

2/ changer de bateau en prenant un First 30 JK
Mais: le réglage n'est-il pas trop fin pour les amateurs que nous sommes, et cela ne risque-t-il pas d'être un bateau trop sportif pour mon père (qui a un certain age) et pour les sorties familiales? De plus, les propriétaires des First 30 JK que nous avons essayés avaient fait un certain nombre de modifications pour en améliorer les performances, d'origine est-ce quand même un bon bateau? Il semble aussi qu'il faille être nombreux pour le mener ce qui n'est pas toujours notre cas.

3/ changer de bateau en prenant un Dufour 34
Bateau qui semble avoir une très bonne réputation tant en régate qu'en croisière. On en a essayé une version de 2005, cela semble en effet être un bon bateau mais les sensations ne sont pas là. Et on est resté un peu sur notre faim.

Voilà si vous pouvez nous apporter vos connaissances, expériences et avis nous sommes preneur et vous en remercions grandement.
De plus nous restons ouvert à toutes autres solutions auxquelles nous n'aurions pas pensé.

Bon navigation à tous.

L'équipage
26 nov. 2012
26 nov. 2012
0

peut être le 31.7 aurait il été un meilleur compromis ? et aujourd'hui ? ou bien est ce encore trop proche d'un oceanis 31

26 nov. 2012
1

regatant en figaro 1 toute l'année, je peut te dire qu'un dufour 34 marche super bien,

au dessus de 15 nds , le dufour va pratiquement aussi vite, par contre par petit temps il est un peu paraisseux

c'est un très bon course croisière mais niveau sensation, ça reste qu'en memes un bateau lourd

0

je n'ai lu que des compliments sur l'elan 310 de rob humphrey,dans ce style c'est un bon compromis !

26 nov. 2012
0

Et la version performance du dufour 34 ? Il paraît que c'est une bombe. En tous les cas, j'ai un faible pour ce bateau.

26 nov. 2012
0

Bonjour Flo

Bon griller à la ligne (Jean) first pour first va pour le 31.7,
en plus grande diffusion et donc aussi regate que de
de 31.7. Tu as aussi le 34.7.

Le Moko

26 nov. 2012
0

le dufour 34 est un très bon bateau en régate et assez raide à la toile, même en solo plusieurs font des classements plus qu'honorable face à des hargneux comme nous sur SF3200, JPK 960 et 10.10, A31, ......
Le first 30, attention très peu arrive à la faire marcher...

05 fév. 2015
0

Bonsoir à tous
le dufour 34 est performent en GTE , conserve t'il ces qualités en lest court ? merçi pour vos réponses Alain

26 nov. 2012
0

un Sun Fast !....

26 nov. 2012
0

Le Dufour 34P essayé au TdBI 2011 entre 3 et 30 noeuds est excellent dans le petit temps mais peine à décoller au portant dans la brise. Beau, pas très amusant mais assez confortable.

Oublie le F30JK, qui ne fait aucun résultat bien qu'entre des mains très expérimentées.

Pour enterrer l'Oceanis: on avait régaté à plusieurs en échangeant les montures sur un long côtier breton de 3 jours, et le 31.7 a régulièrement mis à l'amende un Oceanis 32 Perf fort bien doté et mené.

Pour un 30 pieds, si vous pouvez vivre avec moins de confort, des SF3200 ou JPK 9.60 devraient être dans la bonne fourchette de prix, très performants et amusants sur l'eau, faciles en équipage réduit. Pour vous éclater au portant et souffrir au prés, un 9.90 rose comme Deckers!

Sinon j'ai un gros faible pour le 31.7, un peu vieillissant certes mais l'archétype du course-croisière Français de 30 pieds, facile même en solo, rapide, marin et confortable. Tu peux aussi naviguer en flotte tellement il y en a en régate.

L'elan 310 est plus moderne et a un bon rating, pas vu beaucoup de réultats.

En 35', la référence c'est l'A35 ou le J109 plus typé croisière (pas le même budget), le 34.7 est pointu à faire marcher et le Dufour un peu pataud quoique polyvalent.

Mais tu l'as dit, le mieux reste encore d'essayer

26 nov. 2012
0

Par ailleurs, je ne crois pas que l'océanis 31 ait la carène du Figaro. De mémoire, seuls les F31,0, F31.7 et Oceanis 300 et 311 en sont équipé. Le 31 est postérieur de 10 ans à cette carène.

27 nov. 2012
0

Merci pour vos réponses (rapides et intéressantes !).

On a pensé au 31.7 (et il n'est pas forcement retiré de la liste). Son seul défaut c'est son design (je sais c'est pas ça qui fait avancer mais cela compte quand même de trouver son bateau jolie quand on arrive au port).

L'élan 310 se rapproche plus du First 30 JK, mais je n'ai pas trouvé beaucoup d'avis dessus et pas encore pu l'essayer, je vais chercher davantage mais ça peut être un bon compromis.

Pour les JPK et Sun Fast, ce n'est pas tant une question de confort en général qu'un besoin de pouvoir se tenir debout dedans (ce qui n'était pas le cas il me semble pour le Sun Fast 3200).

Dans les 35', que pensez-vous du X-35?

Merci Dr Fellgood pour l'info, comme quoi il ne faut pas toujours croire son concessionnaire ;-)

08 juin 2014
0

pour le sunfast3200 , je tiens debout dans le mien .

Bon je ne suis pas un géant non plus ( 1,71 m ) ......

J'en suis très content. Il demande une très bonne préparation mais par contre il est facile à mener pour obtenir 70 % de ses capacités ce qui te donne déjà des speedo à 2 chiffres autour de 20 kts .

En croisière , avec quelques aménagements on passe de très bons moment ,
Les 2 cabines arrières sont immenses .

J'ai très bien vendu mon 31.7 car c'est une valeur sûr et il y en a plus de 1500 dans le monde ce qui permet des classements en monotype

Stéphane

27 nov. 2012
0

bonjour,

régatier, je suis propriétaire d'un dufour 34 depuis 2004.

sous voile, c'est un bonheur.
facile à faire marcher, stable de route, une balle au près, un plan de pont permettant au barreur de faire marcher le bateau tout seul avec sous la main l'écoute de génois, de gv, la barre d'écoute et le pataras.

coté perf, il suffit de regarder le nombre de d 34 sur les lignes de départ et le faible nombre d'unité à la vente en occasion alors que le bateau a fait un carton commercial.

à l'intérieur, c'est vraiment très bien fait et rien ne bouge.
je précise que je vie à bord de mon bateau.

défaut, la qualité des inox, les bois à l'intérieur très très fragiles qui marquent au moindre choc, c'est tout.

donc pour un programme mixte course croisière, c'est difficile de faire mieux, peut etre le jpk 10.10, un x ou l'élan 35.

concernant le first 30, coté volume, c'est tout de meme beaucoup plus petit et le bateau est visiblement un flop en régate et commercialement.

je suis ok avec ce qui a été dit avant

le top en irc aujourd'hui, ce sont les archambaut, qu'ils soient de 31, 35 ou 40 pieds mais inside, c'est pas la meme musique.
voir également le sun fast 3200, zen inside mais bon pour tout, de l'irc à la quadra, ou le large

aujourd'hui, si je devais racheter un bateau, ce serait un pogo 10.50 ou mieux encore, le nouveau jpk 38, c'est le beurre et l'argent du beurre

amicalement,
jp

27 nov. 201216 juin 2020
0

Etant dans la même situation que toi il y a 6 mois je me suis posé les mêmes questions sur les même bateaux.

Sans l'avoir essayé, j'ai fait mon enquête auprès de proprios de X35.
Il en ressort que c'est certainement un bon bateau mais étant un monotype de régate.
1/ il a rating difficile a défendre en dehors du tout petit temps
2/ il a besoin de beaucoup de poids dans les filières et on m'a fortement déconseillé de sortir en équipage réduit dans la brise. Trop volage.

La vraie affaire en course-croisière IRC c'est le X-34 qui a un rating de voleur et des finitions de X-Yacht (bateau lourd, foc à 106%) mais la c'est un autre budget...

En fait le D34P pourrait convenir à ton programme et c'est un fort joli canote, plutôt facile pour un 35' y compris en solo.

Ce qui m'a peiné sur le Dufour, a part qu'il ne m'a pas charmé en navigation, c'est justement le nombre d'unités sur le marché. Pratique à l'achat, beaucoup moins à la revente.
Et en équipage complet, la position reculée des winches n'est pas très pratique, tout le monde se marche dessus en fond de cockpit alors que le reste est vide, pareil sur le 40.

J'ai oublié dans ma liste le nouveau First 35, très beau et confortable. Il y en a un en vente en Hollande qui a TRES bien marché au RORC en double. Le mec vient d'acheter un 1010 à donc un bateau en trop sur les bras....

Comme tu as l'air d'un mec sympa, je te mets en PJ mon comparatif des 12 bateaux en short-list (sur 30 au total). Depuis les prix ont bien baissé...


09 juin 2014
0

Sympa ta liste Dr , mais j'ai pas vu de pogo , c'est parce que c'est trop juste coté confort ?

09 juin 2014
0

Bah non, c'est plus comfortable qu'un A35, mais le Pogo a un rating quasiment indéfendable en IRC comme en HN.
Ah oui, y'avait aussi un gros décalage côté tarif..

08 juin 201408 juin 2014
1

Bonsoir,
J'ai régaté sur dériveur 470, puis sur Open570, avant de passer sur un habitable qui est un compromis entre le bateau de course pur type SF 3200 (inhabitable en famille) et la foultitude de bateaux caravane qui se trainent sous les 15 noeuds de vent.
Le First 30JK est un bateau qui se barre comme un dériveur, qui part au planning dès 8-10 noeuds de vent, qui se gère seul sans aucun problème, avec l'aide du pilote.
Nous partons dans 15 jours en famille du Lavandou vers les Baléares, comme nous l'avons fait l'année dernière: 55 heures pour rejoindre le Cap Formentor, à près de 6 noeuds de moyenne au près bon plein. Les dauphins, les tortues, le large, la lune, les étoiles. Un vrai bonheur.
Il faut savoir ce qu'on veut, définir son programme de navigation.
Et puis, la barre d'écoute, si on sait la remonter au vent quand ça forcit, compense bien les réglages du pataras. Jusqu'à 30-35 noeuds de vent, ce bateau reste un vrai bonheur: hyper-réactif, il s'assied sur son bouchain et ne bouge plus, avec une barre franche génal à tenir.
Les critiques sont aisées, mais qui le critique? Les coursiers purs et durs. En dehors de la course, c'est de la croisière rapide. Que demander de plus?
Je suis amoureux de ce bateau, car confortable en famille (au mouillage, il ne roule pas), il est nerveux en solitaire. Un bateau, on en fait ce qu'on veut en faire. Et le mien répond à mes attentes, et il satisfait mon épouse et nos deux petits.
Bref, moi, je suis enchanté, quoiqu'on puisse en dire!

08 juin 2014
2

Avis personnel (j'ai navigué 2 fois dessus, une fois en balade par 2B et une fois en régate):
Il est trop lourd pour réellement partir au planning par 10 nœuds...
La barre est extrêmement lourde! Entre le pilote et le système de parallélisme à bouger, tu peux lâcher la barre dans n'importe quelle solution, elle ne bougera pas. Alors d'accord, c'est sympa pour les longues navs', la barre ne tire pas du tout sur les bras (sauf quand il faut la bouger), mais question sensations on a l'impression d'être au moteur...
Euh, pataras? Il n'y en a pas d'origine, c'est une modif' de régatier et pas généralisée avec ça.
Donc, pour rejoindre ton point de vue, oui, en dehors de la régate c'est génial, mais c'est pas vraiment le must pour se tirer la bourre sur parcours olympique (il se défend déjà mieux en côtier).

10 juin 2014
0

Le 30 JK est un bateau de compromis. Il n est pas luxueux question confort et est difficile à rendre compétitif en régate. Je l ai déjà écrit, moi je tombe en arrêt devant un SF 3200, un JPK 1010, mais quand je fais visiter ce genre de bateau à madame et bien il suffit de voir sa tête pour comprendre qu elle va pas souvent venir à bord. Le 30 plait à tout le monde dans la famille et la mayonnaise commence à prendre. Ça devient un vrai partage, on a encore passé un weekend end sympa à bord même si la météo a contrarié nos projets. Sa rapidité permet de rejoindre rapidement un abri en cas de problème météo, et si tu es au milieu de nulle part sous un grain a 40 knts, 2 ris GV et autant dans le foc ça tient. Il n y a pas 3 ris sur la GV, il y en a deux mais ils sont grands.
En régate, il est difficile à relancer au près après les virements, lof pour lof si tu bordes à l identique tes voiles tu dérapes, tu casses ta vitesse et s est mort, si tu n abats pas en ouvrant un peu les voiles tu peux attendre 2 ou 3 minutes avant de reprendre de la vitesse qui ensuite te permettra de reprendre du cap. Nous sommes en train de corriger ces défauts, on s adapte au bateau.Pendant ce temps la les copains t ont pris quelques longueurs, Alors qu en vitesse pure sur un long bord au près on est loin d être ridicule. C est pour ça que sur des bananes c est la punition. On s en sort en banane quand on fait un seul virement, mais ça implique d aller chercher tout de suite la layline, ce qui est tactiquement dangereux en cas de rotation du côté opposé. Tu as beau cavaler ensuite au portant, ce que tu as perdu à la montée agrémenté du coefficient 24 en HN et 0,993 en IRC te met en fin de classement. En côtier c est déjà mieux, et en traversée il est tout à fait compétitif.
A ce problème j y vois plusieurs explications, un surpoids reconnu par rapport au cahier des charges, une quille qui a du mal à raccrocher, un gréement un peu mou malgré des barres de flèches très poussantes, et un rating trop élevé.
Le surpoids, difficile de faire maigrir même si on lui passe de la pommade nivea amincicante avant chaque régate. Changer les aménagements intérieurs pour du NiDA carbone coûte une fortune. J ai aussi pense à changer la quille, hors de prix aussi et nouvelle homologation à la clé. Un gréement un peu mou, on a la solution du mat carbone, c est aussi onéreux et mon assurance ne le prend pas en charge, celle des haubans en POB me séduit car 4 fois plus léger à résistance et élasticité égale que le monotoron, un double pataras me paraît être une solution au meilleur rapport coût/performance.
Le rating trop élevé, peut être. Je me suis étonné de voir à la dernière Cowes Deauville qu un swan de 42 pieds avait un TCC de 0,978 alors que moi j ai un TCC de 0,993. Et dans mon groupe j avais le TCC le plus élevé pour le bateau le plus petit. Peut être y a t il des choses à revoir. Si les jauges prennent en compte les potentiels de vitesses des bateaux, comme ce type de bateau marche au reaching et au portant, alors qu on arrête de nous faire des parcours ou il y a 60% de près et 40% de portant comme ça les calculs seront cohérents à la pratique. Ne pouvant révolutionner les jauges, j ai opté contrairement à d autres propriétaire de JK de profiter de ses qualités au reaching pour agrémenter sa garde robe d un code Zéro qui finalement ne me pénalise ni en IRC ni en HN. Encore un mystère des jauges mais qui la m est profitable. On verra ce que cela donne pour la fin de saison.
Donc le 30 JK est un bon bateau, qui donne satisfaction en croisière rapide familiale, en régate il demande beaucoup d attention et d optimisation.

10 juin 2014
0

Non c est vrai. Je t invite à lire le fil code zéro et HN que je n ai pas initié et ou je relate mon expérience. Mr Leroux notre jaugeur fédéral pour la basse Normandie a validé cela et j'ai mis les échanges mails que nous avons eus dans le fil. Ma voile est considérée comme un asymétrique
Pour l'IRC c est encore plus simple, toute voile qui a une largeur à mi hauteur inférieure à 75% est considérée comme une voile d avant et tu es pénalisé si tu as déclaré une voile d avant plus petite. Si sa largeur à mi hauteur par rapport à sa bordure est supérieure à 75% c est considéré comme une voile de portant, si en plus sa surface est inférieure au spi déclare tu n es pas pénalisé.donc je reste à 24 en HN osiris, je reste à 0,993 en IRC, et j ai une voile dont la coupe me permet de combler la perte d'efficacité du foc au travers tout en étant plus efficace que le symétrique a cette allure, je comble le trou 70 110 au réel, dans 15 knts je gagne 1,8 knts de bsp. Après tu peux considérer au vu des côtes que j énonce que mon code zéro n est pas tout à fait un code 0 (elvstrom, northsail, delta voile et la voilerie de Granville n ont pas tout à fait la même définition), ça c est une autre histoire.
Je n ai pas navigue sur un 42 mais sur un 36, je connais bien ce 36, c'est une bête de près. Alors j'imagine que le 42 est encore mieux quand on se rappelle que la vitesse de carène est proportionnelle à la racine carrée de la longueur à la flottaison. Beaucoup de bateaux, qualifies d ancien ont une allégeance de temps liés à leur âge vénérable ce qui les avantages bien que remis au goût du jour par rapport à des bateaux neufs.
Du reste cet argument est repris dans la revue 2014 de l UNCL ou certains commencent à trouver que cette allégeance liée à l âge pénalise la nouveauté, et qu il n est pas normal que profitant de cet aspect de la jauge certains coureurs se lancent dans une course a l'armement pour remettre au goût du jour des bateaux anciens qui ressemblent plus à des prototypes qu a des bateaux de série, et que les parcours font la part trop belle aux près ce qui pénalise les nouveautés un peu plus funs.
Tu te demandais pourquoi il y avait moins de régatiers en HN ou IRC, et bien entre autre, compte tenu de l accueil que font les jauges pour les bateaux neufs de série pas forcément dans les clous ou dans les moules, ça donne pas forcément envie sauf à être passionné et un peu maso comme moi sans doute, aux nouveaux de venir ferrailler. Personnellement je n ai pas les moyens d avoir le bateau de croisière qui plait à la famille pour les vacances et le bateau de course qui me plait les week-end...c est vrai que cela serait idéal. Ensuite tu peux aussi rétorquer qu une jauge est un compromis et que cela n est pas parfait, je serai d accord avec toi, il faut une règle et un cadre et je fais avec, et je continue a régater sans me décourager, et le jour ou j abandonnerai et bien c'est que je serai dans la survie.
Voilà, je suis donc maso, je vais encore voir le tableau arrière de ton SO 40 au TPM, que je trouve admirable par ailleurs et tu as bien raison de l'optimiser comme tu le fais, et je te saluerai avec plaisir sur les pontons comme l année dernière.

Cordialement Francois.

10 juin 2014
0

@Pangolin,
Ça dépend. Je savais qu il y avait un point de règlement qui explique cela mais je ne me souvenais plus de la formulation, j ai recherche dans le guide Osiris 2014, page 40, article 5 sur les bateaux de série habitable.
Cet article explique que si ton bateau de série est décrit en table avec un spi symétrique tu peux avoir un asymétrique sans être pénalisé aux conditions énoncées. Mais si ton bateau est décrit en table uniquement avec un spi asymétrique, c'est tout bonnement interdit d avoir un symétrique par ce que le tangon est interdit. Il n est pas dans la table. Tu vois, encore une bizarrerie de la jauge, ou tout moins ce que quelqu'un qui découvre les subtilités des jauges comme moi peut trouver bizarre. Après c est le guide 2014, je ne peux pas te dire ce qu'il en était en 2013 et ça concerne les bateaux de série non monotype etc....et quant à 2015...je suppose qu il faut attendre janvier.

10 juin 2014
0

Ftiti: Je n'avais pas lu ce fil intéressant sur le code zéro pour cause de Tresco. ;-) On se passe facilement d'internet quand l'on navigue.
Mais si je comprend bien, ton spi n'est pas tout à fait un code 0 tel que défini par la plupart des voileries... En effet, un F.Cl 10 de Granville a abandonné son code 0, considérant être trop pénalisé. Sinon, quand il l'envoyait, il nous prenait jusqu'à une minute par mille!

10 juin 2014
0

C est intéressant ce que tu écris à propos du first Spirit, c est vrai qu avec une quille de travers ça marche moins bien.
Je ne dis pas qu'il ne faut que du reaching mais simplement quelque chose de plus équilibre. Trop souvent tu as une bouée au vent tu y vas au près, tu descends tu remontes et tu redescends. Comme tu as en louvoyant 40% de distance à parcourir en plus que si tu y vas en ligne directe, ça te fait en distance 58% de près et 42% de portant, comme en plus tu descends plus vite que tu ne montes, tu passes au moins 60% du temps au près et moins de 40% au portant. Hors l handicap est une correction liée au temps. Donc tu as plus intérêt à avoir un bateau qui soit une bête de près qu un bateau qui soit une bête de portant. Et comme les jauges semblent calculer essentiellement l'handicap sur le potentiel de vitesse du bateau, qui est au portant pour les bateaux de portant, et bien tu te retrouves très pénalisé quand tu as ce genre de bateau. Je ne connais pas suffisamment l'histoire de la régate pour affirmer cela, mais j ai l'impression que le triangle olympique avec ces 3 remontées, son portant et ces deux largues était plus équilibre. J en parle au passe car je ne me souviens pas d en avoir fait un sur les deux dernières années ( je pratique la régate depuis 2013 seulement). Est ce la règle actuelle de n avoir que de la banane? Est ce que c est parce que c est tombé comme ça et que d autres courses auxquelles je n ai pas participé font des triangles olympiques? Le côtier est pour moi déjà beaucoup plus équilibre.
Sinon pour tenir compte des spécificités des uns et des autres on pourrait calculer un coefficient de près un coefficient de portant, les comités se réunissent et décident (en affectant une pondération par exemple 0,6 pour le coefficient de près, 0,4 pour le coefficient de portant) d un TCC plus représentatif à mon sens. Mais peut étre que c est déjà comme ça, je n en sais rien. Je te livre mon sentiment, merci d éclairer ma lanterne.
Je n exclu pas non plus être incapable de tirer le maximum du potentiel du bateau, si j en crois les tables osiris de l'observation des vitesses je suis très bien situé avec 5,37 knts. Après est ce que ces vitesses observées ne concernent que le JK standard comme le mien ou prend la moyenne de tous les JK , les R, les sans cornes, mats carbones etc, je n en sais rien. Je pense être un des rares à régater avec un JK standard, alors si mes performances sont calculées sur la moyenne des autres, j ai quand même du soucis à me faire non?!.
Merci d avance pour les réponses que tu pourras apporter à toutes mes interrogations.

10 juin 2014
0

Ça fait du bien Didi de voir qu'on n'est pas seul. Je sais que dans le sud vous êtes au moins trois, peut être nous sommes nous rencontres à la réunion Beneteau au Nautic. Sur la façade atlantique il y a Francois, que je salue au passage, qui coure régulièrement mais en 30Jk R carbone. Et dans les Mers du Sud....de l'Angleterre, je n ai croise que moi même.

10 juin 2014
0

Ftiti écrit : "un code Zéro qui finalement ne me pénalise ni en IRC ni en HN. " C'est nouveau mais c'est faux...
Au fait, je t'invite à naviguer sur un Swan et tu comprendras que son rating n'est pas si absurde.
D'ailleurs, ce Swan 42 gagne t-il fréquemment?

10 juin 2014
0

Donc, si je comprends bien:
Ton code0 est considéré comme un spi asymétrique et disposer d'un spi asymétrique plus petit que ton symétrique n'est pas pénalisé par la jauge.

Je pensais que quelque soit la taille disposer d'un symétrique et d'un asymétrique est forcement pénalisant!!

10 juin 2014
0
  • 1 groupe pour le gym sur tangon supplémentaire
10 juin 2014
0

Ftiti écrit : "un code Zéro qui finalement ne me pénalise ni en IRC ni en HN. " C'est nouveau mais c'est faux...
Au fait, je t'invite à naviguer sur un Swan et tu comprendras que son rating n'est pas si absurde.
D'ailleurs, ce Swan 42 gagne t-il fréquemment?

10 juin 2014
0

C est sur la définition que ça achoppe. Bon, j ai un bateau un peu spécial, j ai donc un code zéro un peu spécial aussi et qui a l air de remplir son cahier des charges au moins en essai. J ai peut être réussi à trouver un truc qui va me permettre de ne pas voir les autres bateaux de mon groupe de trop loin. Je n'imagine pas prendre une minute au mille mais au moins si ça pouvait me permettre d'arriver a l heure de l apéro car me donnerait l occasion de t inviter.
A plus.

10 juin 2014
1

"Si les jauges prennent en compte les potentiels de vitesses des bateaux, comme ce type de bateau marche au reaching et au portant, alors qu on arrête de nous faire des parcours ou il y a 60% de près et 40% de portant comme ça les calculs seront cohérents à la pratique."

ça va être intéressant les courses de reaching , à la queue leu leu, pas de tactique ni de stratégie !

j ai organisé les régates dans un club pendant une dizaine d année , et je peux te dire que quand on leur faisait des parcours sans prés , les coureurs râlaient , ils n aiment pas ce qu ils appelle les "courses de chevaux de bois" ou tu n a rien d autre a faire que de suivre celui qui te précède!

ça me rappelle l époque où madame ROUX patronne de Bénéteau râlait après le HN parce que le first spirit
n obtenait pas de résultats ,ce qu elle oubliait c est que certains marchaient , et d autres pas , le problème venait du fait que les quilles n était pas toute posées au même endroit

mais c était la faute de la jauge!!!!!!

10 juin 2014
0

@ftiti
"Je pense être un des rares à régater avec un JK standard"
non, tu n'est pas le seul :-)
il y en a un a mandelieu (06), il y a nous a St TROP, il y a aussi un anglais fait quelques course (giraglia et autres)
Pour nous :en dessous de 10 noeuds de vent on est dans le coup au pres et au portant. au fur et a mesure que le vent monte, on ce fait larguer au pres
et je retrouve les mêmes problêmes que tu decrit (relance etc....)
On cours principalement en HN, mais si un jour l'IRC comprend qu'un 30jk ne peut pas courir en temps reel avec un a31 ou un 34.7 mat carbone on verra, mais pour l'instant c'est comme ça.

08 juin 2014
0

Bonjour
Tout dépend du budget, avec un budget de 50/60 milles euros je choisirai un First 31.7 qui me semble être un bon compromis bien que ce soit un bateau assez fragile au niveau de la quille. Aux alentours des 80/90 milles euros on peut trouver en bon état un X332 qui est une valeur sûre en régate. Le Dufour 34 version E perf se situe dans la fourchette de prix 100/120 milles euros. Je connais bien ce bateau, on a fait souvent de très bonnes places voir les premières. Il a un handicap très favorable en HN (-5s au mille). Je reconnais le défaut des winchs un peu trop recule. Oublies le X35 a moins d'avoir une équipe de rugby comme équipage. Le 30jk n'a pas bonne presse, je l'ai vu régater cette année à la SNIM il n'a rien fait, idem pour les Sunfast 3200 qui sont des bateaux plutôt fait pour les courses de portant comme la Transquadra. Après si on a des sous il y a le JPK 10,80 mais la c'est beaucoup plus cher.

08 juin 2014
3

@maximus99 Euh... le sf3200, contrairement à tes dires ne marche pas qu au portant

10 juin 2014
0

Je confirme, on va aussi haut et un peu plus vite qu'un j92 au pret avec le sun fast 3200.

08 juin 2014
1

Une hélice bec de canard, de bonnes voiles et un bon réglage de mat, une bonne carène préparée, tu vires tout le superflu à bord et zou t'avance...

08 juin 2014
1

C'est pas faux Tomtomgo, on a trop souvent l'habitude de croire que c'est le bateau qui fait les résultats. La réalité c'est souvent la préparation et l'equipage.

08 juin 2014
0

Regarde le 36.7:
Ultra confortable en croisière et fantastique en régate
Le 3 cabine est bien pratique et la version barre à roue plus douce ( barre franche très dure)

09 juin 2014
1

Parmi les deux voiliers de ton premier choix, sans hésitation ,il faut privilégier le Dufour 34.
Cela dit tu ne nous as pas écrit avec quelle jauge tu allais régater. IRC ou HN ou HN Osiris n'entraînent pas les mêmes choix.
Parmi les voiliers cités, Sun Fast 32, Sun Fast 3200, X 332, Dufour 34, J 109, A 35 répondent à la plupart de tes critères.
Personnellement, j'ajouterais à cette liste le Dehler33, le Sprint 10.8 et le X 342.
Il te reste aussi la possibilité d'optimiser un voilier de croisière de sérié...
Tu n'auras pas les mêmes sensations à la barre mais le confort et le rating seront là... Un Sun Fizz ... par exemple.

02 sept. 2016
0

Est-ce quelqu'un sait à quoi sert le vérin hydro sur la photo de se X 332 ?
C'est posé directement dur le sol du carré...
www.yachtworld.com[...]Germany

02 sept. 2016
0

Bonjour
A priori pour mettre en tension le mât carbone.
gréement

Mât carbone avec NEW hydraulique intégré 03/2014
épandeurs de carbone - NEW 03/2014
Bôme carbone - NEW 03/2014

PBO gréement dormant - NEW 03/2014
tangon carbone
Allemand-Mainsheet-System
Gréement courant par Maffioli

02 sept. 2016
0

OK merci Willy, effectivement je crois que j'ai compris
www.seldenmast.com[...]3-F.pdf
page 15, en fait cela permet de régler la quête du mat, c'est à dire son inclinaison avant arrière, en complément du patara qui modifie le cintrage..
Je crois bien avoir lu qu'un cintrage léger sur l'avant est favorable, mais peu exploité pour des raisons d’esthétiques...

02 sept. 201602 sept. 2016
0

Tu pompes le mât et rajoutes les cales ad hoc dessous en fonction du vent et du clapot, ca évite de toucher au dormant.
Ca se fait en TP et en général vient avec un tensiometre electronique pour l'étai.

02 sept. 2016
1

Oui ok, et est-ce que ça influe sur le centre de voilure donc l’équilibre des forces ?

Qu'est que c'est TP ?

03 sept. 2016
0

TP, peut être TransPacific, les TP52...

02 sept. 2016
0

C'est un mastjack pour surélever le mat et y mettre des cales comme le précise Dr Feelgood, ça permet de mettre plus de tension dans le gréement rapidement et sans toucher à tout.
Ça influera sur la tenue du mat et je suppose un precintre supérieur avec un étai et haubanage plus raide

03 sept. 2016
0

Oui il y a ça aussi sur le A40...
J'imagine même pas les efforts et le vieillissement des structures :lavache: :jelaferme: Perso voilà l'exemple même de bateau que je n'achèterai jamais :non:, Xyachts ou autre!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (188)

mars 2021