Bateau pour navigation en solo

Bonsoir,
Je recherche des modèles de navires capables de traverser un océan en étant manoeuvrés par un seul homme. Merci de ne pas me répondre IMOCA 60 ou à l'inverse Hobbicat ;)
Restons mesurés.

L'équipage
19 avr. 2009
19 avr. 2009
0

c est pas
le bateau qui est capable de traverser un ocean tout seul , c est l homme qui est dessus !

regarde la minitransat a été courrue par des Muscadets !

drole de question !

19 avr. 2009
0

Merci pour cette réponse
Comme je m'y attendais, j'avais précisé dans mon message qu'on parlait bien des bateaux "faits pour" et pas du moindre truc qui flotte car je sais bien que l'homme est capable de tout (comme je le précisais dans mon post en parlant des hobby cat puisque plusieurs personnes ont traversé l'Atlantique sur ce modèle).

19 avr. 2009
0

Un ne vaut pas deux
Voilà déjà un début de réponse un peu plus clair, merci ;)
Mais j'imagine que tous les bateaux de 7.5 m ne sont pas identiques. Lesquels sont les plus adaptés à une navigation en solitaire, de par leur équipement par exemple ?

19 avr. 2009
0

ta question est bizzarement posée
tout les bateaux de croisiere de plus de 7.5 m sont capable de traverser l atlantique si correctement preparés !

donc je maintien ce que j ai ecrit peu importe le support , c est l homme qui fait traverser le bateau

maintenant si ma reponse ne convient pas , interroge toi sur la pertinence de ta question !

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

19 avr. 2009
0

Ben
l'équipement , vu que c'est le proprio qui le rajoute, il n'y a pas de réponse définitive...

Mais les qualités comme la stabilité de route sont plus importantes, et dépendent du tracé de carène ........ ;-)

19 avr. 200916 juin 2020
0

en voici
une autre :-)

19 avr. 2009
0

Pour rester dans l'esprit de ta question,
on pourrait dire que la plupart des bateaux actuels de 9m sont manœuvrables par un solitaire et capables de traverser un océan. À partir de cette taille, plus tu augmenteras la taille, plus tu augmenteras le confort et les difficultés de manœuvres, à toi de savoir ce dont tu es capable...

19 avr. 2009
0

je suis du meme avis que hotelgolf
si il faut plus de precision ,elle est simple
tout les bateaux classe A peuvent traverser un océan,quand a etre manoeuvrable par une personne,la plupart,mais on en reviendra toujour a ce qua dit hotelgolf,le bateau maneuvrable par x peu ne pas l'etre par y

19 avr. 2009
0

voici le coupable
tom

Accent - 14-04-2009 08:16 -


Bonjour,

Une modification de la base a ete faite. Certaine page peuvent presenter des caracteres accentues bizarre.

Si vous en rencontre, merci de me l'indiquer en message personnel
a moi il n'y a pas que les accents,il me met des fautes partout dans mes superbes textes
:-D

19 avr. 2009
0

le bato
c'est d'abord la motivation qui fait traverser .
ensuite le besoin de confort ,contrairement à ce qui est dit plus haut ,je pense que plus un voilier est gros plus c'est facile si l'accastillage suit , sur un 15m avec un bon pilote ou regulateur les manoeuvres se font sans probleme, il y a de la place ,le voilier bouge moins et on ne reduit qu'a partir de force 5
sur un petit voilier c'est totalement different
je ne parle pas du budjet mais uniquement de la facilité de manoeuvre et du confort
cordialement
alain

19 avr. 2009
0

Brasser de la toile sur un 35' et sur un 28'
lequel tu choisis à équipement standard ?

Idem pour prendre des ris, quand ça force et que ça coince, c'est pas la même chose .
Quand aux manoeuvres de mouillage, n'en parlons pas .

19 avr. 2009
0

La plupart - voir tout les bateaux de serie
ne sortent pas avec tout ce qu'il faut pour la croisiere longue.

Presque tout peut et doit etre fait apres-coup.

Les prises de ris automatiques etc, lazy bag etc sont souvent des options, mais peuvent etre rajoutees sur preque n'importe quel bateau.

Il faut de toute facon rajouter les sources d'energie, comme groupe electro, panneaux solaires etc, qui ne sont jamais de serie.

L'equipement de securite, dont le radeau etc est toujours en option.

Je pense que pour la croisiere en solo, c'est la simplicite et la fiabilite qui doivent primer.

19 avr. 2009
0

Equipement
Selon vous, en neuf, quels sont les navires les mieux équipés pour être manoeuvrés en solo (commandes ramenés à proximité de la barre, barre qui supporte bien le pilote auto, navire qui se manoeuvre sans fatiguer trop rapidement le barreur...) ?

24 avr. 2009
0

les manoeuvres sur un 15 metres ne se font pas plus facilement
c'est meme assez souvent le contraire, attention.

Voiles plus lourdes, plus grandes, plus d'efforts etc...

Ce que vous controlez a la main en direct ou a la volee sur un 9 m, vous ne le faites pas forcemment de meme sur un 15 metres...attention aux idees preconcues.

Chaque taille a ses avantages et ses inconvenients...on s'en rend compte en general seulement quand on a navigue sur les 2.

19 avr. 2009
0

penloch
je ne me vois pas mouiller au milieu d'un ocean ,
quand à prendre des ris ,je reviens à mon post
si l'accastillage est bien dimentionné et fonctionne normalement il n'y a pas plus de problemes sur un 35 que sur un 28 .
j'ai manoeuvré en solo pendant des années un hood 38 (12t pour 12m) avec 100m2 de voilure au près
sans problemes particulier meme pour mouiller
avec la commande au cokpit .j'ai fait 25000MN avec ,par contre quand j'avais un sylphe des que je lachais la barre il voulait retourner d'ou il venait et pour aller en pied de mat par mer formée c'etait le grand BI d'ailleurs je suis tombé une fois à l'eau .
cordialement
alain

19 avr. 2009
0

Entre 35 et 28 pieds...
Sans aucun doute, je choisi le 35 pieds. Et j'irais sans problème jusqu'à 40 s'il est adapté.

19 avr. 200916 juin 2020
0

SO 37 bien sûr
J'en suis à 4 traversées en solo depuis 2001. Un bateau vraiment très sain, qui fait ses 140 nautiques sur 24 heures. Je le prépare à nouveau pour un cap plein sud sur le Brésil et l'Af Sud.
je te mets mon site au passage pour quelques clics d'aventure...
erna3.blogspot.com[...]
A+

19 avr. 2009
0

soit 5.8 nds
140 milles en 24 h cela ne fait que 5.8 de moyenne, rien d'extraordinaire pour 37 pieds.

19 avr. 2009
0

Tout à fait ordinaire, c'est le but
Mais oui, y a rien d'extraordinaire. Faut "Just do it" et souvent, et longtemps... ;-)

20 avr. 2009
0

on a fait nettement plus en First 30
mon fils qui a convoyé un so 37 d'angleterre aux canaries a été tres decu par les perfs de ce bateau, de loc il faut le dire mais qui sortait de carenage pret pour la saison aux canaries

20 avr. 2009
0

on a fait nettement plus en First 30
mon fils qui a convoyé un so 37 d'angleterre aux canaries a été tres decu par les perfs de ce bateau, de loc il faut le dire mais qui sortait de carenage pret pour la saison aux canaries

24 avr. 2009
0

la plupart des bateaux en croisiere sur 24 heures
au dela de 140, on commence a entrer dans les conditions ideale meteo et des bateaux (pour de la croisiere je parle) plutot performants.

Encore faut-il avoir fait 2 ou 3 semaines de nav ininterompue d'affilee pour s'en rendre compte...

19 avr. 2009
0

maximilien
commence par t essayer au solo sur de la ballade cotiere , tu pourras ainsi determiner quelles sont tes priorités.

quand je lis tes questions , j ai l impression que tu n as jamais skippé un voilier tout seul?

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

19 avr. 2009
0

Achab,
pour le bateau solo "clés en main", tu peux peut-être t'orienter vers le pogo 8.50.
Pourquoi ? Parceque c'est un bon compromis entre les gros et les petits, avec l'habitabilité d'un moyen + .
D'autre part, on le trouve très souvent équipé d'un gyropilote le meilleur ami du solitaire.
Il est un epu destiné à ça au départ même si il convient bien entendu parfaitement à un équipage.
Pas trop de toile, stabilité de route, insubmersible. Rassurant quoi.
Léger, donc au près en revanche, c'est un peu sport...
Ceci dit c'est pour aller dans ton sens. Mon sens à moi c'est plutôt celui d'hotelgolf...
;-)

19 avr. 2009
0

jamais skippé un voilier tout seul?
Si c'est le cas, amha, tenter une traversée....

Tout comme Hotelgolf, faire quelques ronds dans l'eau en cotier pour détermier ses " capacités ".

De 30' a 60', tous peuvent être manoeuvrés en solo, encore faut-il avoir la condition phisique et morale pour le faire.

Bien sur, équiper le bateau en fonction...

Pilote costaud, prises de ris auto', etc... etc...

:-)

19 avr. 2009
0

2 remarques
- L'élément déterminant pour la navigation en solo est le pilote automatique.
- L'élément limitant est représenté par les manoeuvres en marina et accostage aux catways.

19 avr. 2009
0

Deux choses...
...solo et longue navigation, on peut dire que ces deux termes imposent les mêmes contraintes. Et la contrainte la plus pénible n'est pas la manoeuvre (prise de ris, mouillage) mais la barre.
Donc, la première chose à penser c'est de se libérer de la barre. En grand voyage, on se lasse très vite des allures de près et on recherche le portant, plus confortable. Par conséquent,il faut mieux un voilier qui ait une bonne stabilité de route au portant (dérives arrières dans la jupe, double safran). D'ailleurs les pilotes électriques et les régulateurs d'allures fonctionnent mieux et plus longtemps avec un voilier stable. Voir aussi à n'avoir pas une installation de barre automatique trop complexe ou fragile.
La deuxième contrainte, c'est celle du temps. Rester au sec, c'est pas mal. Donc, un bateau qui mouille peu, qui ne tape pas dans la vague et dont les orifices peuvent êtres obturés facilement. Cockpit bien protégé par ses hiloires et une bonne capote.
La troisième: pouvoir se reposer, s'alimenter comme il faut. Bateau confortable et bien aménagé.
Enfin, la manoeuvre.
Quand on a un pilote qui barre bien, on peut prendre des ris en toute sérénité en pieds de mat. Moi, je préfère le pied de mât, car d'avoir tout ramené au cockpit, je ne supporte pas les tas de nouilles qui encombrent. Mais, c'est une question de choix personnel. Génois à enrouleur et voile de brise sur étai largable. Et guindeau électrique pour le mouillage à partir de 35 pieds.
Sinon, sur la grandeur du bateau, ça dépend du porte monnaie. Mais avec un bon accastillage, on peut manoeuvrer seul de grands bateaux.
Mon voilier, le Trisbal 36 répond à ce cahier des charges. mais d'autres voiliers aussi.
Bon choix à toi,
Régis

19 avr. 2009
0

En croisière hauturière
on peut avoir des priorités différentes;

Pour ce qui me concerne, je place la stabilité de route en piédestal. Ce qui écarte de la liste pas mal de voiliers de série et favorise les voiliers conçus pour le voyage.

Pour ce qui me concerne, il se pourrait que j'achète bientôt un voilier dériveur à quille longue (façon Trismus, Tribal). C'est un choix.

mais il y en a tellement d'autres tout aussi pertinents.

Mais on ne pourra répondre à ta question qu'avec un supplément d'informations: longueur, matériau, budget…

21 avr. 2009
0

pour augmenter ses chances
Un bateau équilibré, aux réglages faciles, aux mouvements doux style armagnac et bien d'autres.
Un minimum de longueur d'une dizaine de mètre (bien que l'armagnac soit bien plus petit) semble être un bon compromis entre surface de toile quand on n'est pas rambo, passage confortable (repos) dans une mer agitée, charge utile ( pour bon mouillage, eau, 5 semaines en mer, ... ) sécurité et budget.

Les dessins trop modernes sont souvent trop ardents et sous accastillés. Sans expérience de régate à bon niveau, les bateaux typés "courses" sont à exclure.
Le matériau importe peu, mais il faut rester conscient que plus le bateau sera lourd, plus il sera toilé.
Un des points les plus importants pour un monocoque est un ratio lest/déplacement qui doit impérativement être supérieur à 30% (35% pour DI et DL). C'est un critère de sécurité et confort qui a été historiquement et statistiquement vérifié. C'est aussi un des critères accepté universellement par tous les architectes sérieux.

De très nombreux modèles répondent à ses critères.
Bien sur, comme demandé, ses quelques remarques concerne le transoceaneu moyen sur le bateu moyen.

21 avr. 2009
0

First 30 tres bien adapté au solo
voir asso
association-first30.org[...]/

bateau securisant, rapide à toutes les allures, avance tres bien sous toile ou sur toile, tres solide, raide à la toile, mouvements doux

21 avr. 2009
0

ben
selon les moyens!

un chassiron quille longue: comme sur des rails !
une fois les voiles réglées
une vitesse :heu:
qui optimise la péche à la traine!:mdr:

une hauteur sous barrot qui évite la claustro

un équipement correcte, avé un radar pour les veilles de nuit!

peut le faire tranquille!:tesur:

mais bon :langue2:

21 avr. 2009
0

Vous avez dit exigeant?
Il faudrait d'abord définir ce qu'est un voilier exigeant.

Certains considèrent qu'un First 30, bateau équilibré s'il en est est exigeant.

Pour ma part, j'appellerais exigeant un voilier 7/8 ième de déplacement léger. Et cela n'a pas de rapport avec sa taille.

A chacun ses valeurs.

21 avr. 2009
0

l'arpège
également bien adapté au solo

21 avr. 2009
0

oui
tu as raison!

21 avr. 2009
0

Sans critères plus précis
la liste de voiliers possibles est assez conséquente, et donc il est impossible de répondre à Achab.

Exemple, je pourrais cité le Trismus 37.
Qui n'a plus rien à voir avec l'Arpège

21 avr. 2009
0

cap, en solo
tu voyages leger, et le nombre de €€ n'est pas le meme sur un ARpege un First 30 ou tout autre bon 30 pieds des 70 s ou des 80 s et un 40 pied !

;-)

21 avr. 2009
0

Critères
Pour moi, la taille n'est pas le critère premier. On peut sans problème naviguer au long cours en solo sur des bateaux de 30 à 45 pieds.

Mes critères sont:
- un bateau qui fait de bonnes moyennes en vitesse, naviguer sur un veau à 4 noeuds n'est pas un gage de sécurité
- un bateau avec une bonne stabilité de route à toutes les allures. Pouvoir laisser la barre et avoir un bateau qui garde sa route est également un gage de sécurité. En plus, ça fatigue beaucoup moins le pilote et les batteries
- un bateau qui mouille peu et passe bien la mer
- un gréement solide
- un bateau accastillé et "customizé" pour permettre à un homme seul de se débrouiller en toutes circonstances

- avoir un peu de volume disponible à bord pour le stockage de fuel, d'eau, de voiles, de nourriture et d'outils

Ces critères mènent, qu'on le veuille ou non, à un bateau de 40 pieds +.

AMHA

RV

21 avr. 2009
0

mais j'ai peur
qu'il soit un peu exigeant pour un skipper peu aguerri.
Sinon, c'est effectivement un modèle de vrai bon bateau de solo

21 avr. 2009
0

J'adore ce bateau,
mais, un TdM en Arpège, il faut vraiment voyager léger.

RV

24 avr. 2009
0

des idees preconcues
je connais des bateaux types course qui tiennent leur cap tout seul au pres pendant des heures, barre bloquee sana quasiment devier d'un pouce...des plans finot types "largue" en plus...comme quoi

24 avr. 2009
0

suite et fin (c'est parti tout seul)
en fait, l'idée est que les bateaux typés "course" réclament plus de connaissance et d'énergie et que ce n'est pas ce qu'un solitaire pépère recherche vraiment.

Evidemment, ya pas d'mal a s'faire du mal si ça fait du bien ;-)

24 avr. 2009
0

de savoir lire ce qui est écrit :
je cite :
Sans expérience de régate à bon niveau, les bateaux typés "courses" sont à exclure.

je n'y lis aucun commentaire sur la tenue de cap.

Mais tu as raison, il est indispensable d'essayer de ne pas se laisser influencer par des idées de mémère.

21 avr. 2009
0

Allez, mon grain de sel...
... un Karaté

Quoi, quoi ??? Qui a dit que je suis partial ? :-D

Mais c'est vrai, le Karaté est très bien adapté à la nav solo.
Très stable sur sa route, rapide, solide, entretien minimaliste (époxy monolithique), bête de près, tolérant au surtoilage et, cornichon sur le pâté, prix modique.

Le principal défaut du Karaté, son habitabilité, devient un avantage en solo.
En solo, la cabine arrière séparée (Karaté MKI) devient un énorme et très pratique coffre.

Je pratique le solo à 80% du temps sur mon Karaté (Corse, Baléares), et pire, du "solitaire accompagné" , c'est à dire avec jeunes enfants ou débutants complets : je suis persuadé avoir le bon bateau pour cela.

21 avr. 2009
0

Fabrice
tu es Karaté-gaga! mais le monsieur qui pose la question il cherche un NAVIRE, pas une coque de noix avec un torchon!

22 avr. 2009
0

Alors ça...
... c'est petit, petit, petit...

Tu vas voir ce qu'il va te mettre dans la vue mon NAVIRE à la prochaine régate !! ;-)
Tu pourras observer mon tableau arrière à loisir (aux jumelles).

A+

Fabrice

21 avr. 2009
0

Mon expérience
m'a démontré que la traversée à 3 sur un Ovni 30 (9,28m)a été plus difficile que la traversée à 3 sur un Super Maramu (16m).
De même, ayant aujourd'hui un Amel Euros 39, je sors plus facilement seul qu'avec l'Ovni.
En effet un bateau plus gros et plus lourd pardonne plus facilement les erreurs. De plus sur un ketch, la réduction de voilure est plus simple. Seul je ne prends jamais de ris : soit, quand le vent monte, je garde GV et génois, soit, si c'est plus fort je garde l'artimon et roule le génois au fur et à mesure.

En résumé, je partirais aisément seul avec mon bateau de 11,75, alors que je l'aurais fait après mure réflexion avec l'Ovni.

Ceci étant, pour les manoeuvres de port je regrette ne pas avoir plus petit, mais il faut dire qu'au moteur, ma nullité a fait le tour des ports de Bretagne-Sud qui me voient arriver avec angoisse, les rares fois où je dois aller dans une marina.

21 avr. 2009
0

Pour Achab
Tu laisse entendre que tu manques d'expérience , un conseil: embarque sur toutes occasions de navigation, tu recevras des quantités d'infos différentes, expérimentées en temps réel, c'est moins virtuel qu'un forum. Rien ne vaux une bonne vague bien froide sur la tête pour mieux réussir à négocier la suivante. Tu te feras une meilleur idée de ce qu'il te faut, et si tu as encore envie de partir en solo, il te faudra de l'entraînement de toutes façons. Avec tous mes encouragement. Léo

25 avr. 2009
0

absolue
Va naviguer sur un amel de 50 pieds et sur un 50 pieds open, les differences d'efforts vont etres enormes...ca ne prouve rien, tout cela va dependre des bateaux.

25 avr. 2009
0

pourquoi partir seul ?
prend un Wharram et met une femme dans chaque coque
en plus elles te feront les manœuvres ;-)

pas sur la tête :-D

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (64)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021