Bateau en bois sauvable?

Bonjour
Je souhaite rénover cette coque en bois. Cependant comment savoir si cela vaut encore le coup et si elle est encore sauvable?

Vers qui je dois me tourner pour obtenir cette réponse? Dois je le faire expertiser pour savoir si cela vaut le coup de lancer mon projet avec cette coque?

Si oui , vers qui dois-je me tourner (type de profession?) et combien cela me coutera t il pour le faire "expertiser"?

Si quelques yeux expert passent par là et lise ce post, je joints quelques photos de détails de la coque et peut être pourriez vous me donner un premier avis .

Je vous remercie tous a l'avance du temps que vous accorderez a mon problème.

L'équipage
06 mai 2008
06 mai 2008
0

où se trouve
ce canot ?

06 mai 2008
0

structure ?
membrures sciées ou ployées, en quel bois, cassées ou pas ?
le bordé crache l'étoupe, normal après un long moment au sec, en quel bois ?

1er sondage : avec un couteau pointu, piquer les bordés, la charpente, ça donnera une idée des dégats éventuels

06 mai 200816 juin 2020
0

vue generale
je suis désolé de spammer le topic mais je n'ai pas réussi a mettre les photos sur le même post

06 mai 2008
0

as tu un budjet
prévisionnel ?

06 mai 2008
0

tout le temps qu il faudra
et j'ai tout le temps car ce type de travail et de démarche m'intéresse vraiment.

06 mai 2008
0

As tu un temps
de restauration prévisionnel ?

06 mai 2008
0

oui
J'ai actuellement un budget 13000 €.

06 mai 2008
0

Evaluer la dépense, pas facile...
C'est un bien joli voilier comme on en faisait autrefois, mais avant de te lancer dans de coûteux et peut-être interminables travaux, cherche un des derniers chantiers spécialisés bois, et essaie de savoir si le bordé est entièrement pourri, ou encore récupérable, dans quelles proportions, ou si le principal du travail se limite à un problème de calfatage.

Un chantier devrait te fournir un devis gratuit car, à moins que tu sois un spécialiste, certains travaux comme le calfatage doivent être faits de préférence par un pro.
Tout ceci dit en supposant que la structure est globalement saine, de même que le pont, et que les fixations du lest ne dont pas à refaire...
Pense aussi au mât, au gréement et à l'accastillage, de même qu'au moteur, en sachant que la coque ne représente grosso modo que le tiers du prix du bateau !

06 mai 2008
0

Les bordés
ont l'air archi cuits.

Et quand c'est à ce stade pour les bordés , cela peut l'être aussi pour le reste.

je te conseille vivement de faire venir un charpentier de marine (de préférence) où à défaut un pro du bois.

Il est un stade où il vaut mieux démarrer à zéro que de vouloir retaper un bateau qui a été délaissé trop longtemps, en l'occurrence ici dans un champs.

Celui donne l'impression d'être très (trop)abimé.

06 mai 2008
0

es
bien sur

06 mai 2008
0

Je ne vois pas
ce qu'il y aurait à retaper si tout est cuit sur ce canot.

Il ne resterait plus que la solution Pen Duick, à savoir se servir de cette coque pour faire un moule.

Mais j'espère que le scénario catastrophe que j'entrevoie ne correspond pas à la réalité.

06 mai 2008
0

J'ai utilisé le conditionnel
je me permet de simplement évoquer l'éventualité d'un voilier trop abimé.

Si l'on ne connait pas, ou peu, le matériau bois, on a vite fait de tirer des plans sur la comête, et ne pas se rendre compte du travail énorme et des connaissances qu'il faut acquérir.

C'est tout.

Autant éviter de grosses déceptions.

07 mai 2008
0

les assemblages
peuvent aussi être rivetés (rivets en cuivre): le 1er bateau de Bardiaux était construit comme ça: c'est un procédé très long, mais particulièrement robuste.J'ai vu un jour une petite goelette construite comme ça, mais,avec des bordés jointifs collés entre eux, une construction si lisse qu'on aurait cru du composite!

06 mai 2008
0

Je veux bien quelques contact
Merci à vous

Je veux bien des infos sur des professionnel afin d'avoir un avis. ( le but étant quand même de le faire soit même dans la mesure du possible ^^)

Région : Savoie / haute-savoie ( aix les bains / annecy)

06 mai 2008
0

Celui-ci donne l'impression…
faut il lire.

06 mai 2008
0

tu est dans
quel coin pour éventuellement te donner des nom de pros deu bois naval

06 mai 2008
0

va va voum
mon premier bateau était en pire état, ca se retape....
mais si c'était à refaire, j'ferais kom le grd Erik
plastification
franchement
va va voum

06 mai 2008
0

c'est pas dit qu'il soit pourri.
avant de me mettre au bouchain ;-) ,j'avais un chalutier en bois qui une fois retapé, naviguait fort bien malgré le mauvais état apparent dans lequel on l'avait acheté.
c'est difficile de voir en photos...il faut inspecter l'interieur, déterminer les bois utilisés, vérifier tous les ajustements , déterminer le type de bordé: chevillé,vissé ou cloué? piquer de partout avec un couteau pour chercher si il y a de la pourriture et renifler dans les coutures.
et bien entendu, chercher si il y a des trous de vers !
le prix de reviens risque d'être élevé mais inferieur au prix d'un bateau neuf.
pas mal de boulot en perspective, mais ça peut valoir le coup si sa structure est bonne.
ceci dit,bien refait, il serait superbe.

07 mai 2008
0

comme Calypso

alors , rivé cuivre bordé jointif mais sans colle...

:pouce:

josé

06 mai 2008
0

désolé
par là bas je ne connais pas

06 mai 2008
0

contactes
Les vieux safrans à Annecy .
Ce ne sont pas des rigolos en la matière .
Ils ont un site web .

L'aspect extérieur n'a aucune signification .

Le plus important c'est la structure : quille, étrave, étambot, varangues, membrures, barrots, ...

Les points les plus susceptibles d'être endommagés sont ceux où il a pu s'infiltrer et stagner de l'eau douce : pont, bauquière, fonds, etc, ...

Sur un bateau en construction classique tout se remplace; mais pas toujours facilement .

06 mai 2008
0

en bois

tout se retape pour vu que l'on soit bricoleur (pas mauvais quand m^me) et que l'on soit OUTILLE correctement.

amha ,

premierement faire expertiser sans avoir peur du verdict simplement dans le but d'avoir un avis.
Le bordé c'est pas grave ça ce change mais ce qui est primordiale c'est ce qui ne ce voie pas.La quille,les varangues dans le fond,l'etrave,la fixation du lest ça c'est compliqué et indispensable d'etre inspecté.Il y a de grande chance pour que la fixation du lest soit à refaire.
Les hauts ,pont,roof tout ce qui est subit l'eau douce là est aussi le point faible des bateaux en bois.

Et puis il y a tout le reste ,motorisation,greement,accastillage ,13000€ ..je multiplirai par 3 ou 4.

Si tu veux travailler dans la durée il faut un hangar.

un bouquin indispensable "Entretenir et reparer son bateau en bois" edition Chasse-Marée.Plein d'info et d'adresse.

Il te faut aussi , une machine à bois,une scie à ruban,un rabot electrique, de tres nombreux serre joints,une bonne ponçeuse etc....

adresse utile

bon courage

josé

06 mai 2008
0

100 % d'accord avec Calypso
J'ajouterais seulement que les conseils d'un bon charpentier de marine et la proximité d'un chantier bois sont un plus pour entreprendre une restauration (conseils, coups de main, disponibilité d'un stock de bois, de produits, de machines, ...). C'est fou le temps qu'on perd à se procurer personnellement tout ce qu'on a sous la main dans un chantier.

Maintenant, si l'objectif est de naviguer au meilleur coût, il vaut mieux louer ou acheter un tupperware. Un bateau bois, c'est une histoire d'amour. Il ne faut compter, ni sa peine ni son argent. Mais quel plaisir en fin de compte !...

A première vue, la coque de celui-ci n' pas l'air déformée. C'est déjà un bon point.

06 mai 2008
0

il est tres beau
je comprend que tu craques

la "rose" était dans un pire état...elle a ete entièrement moulée sur sa coque comme "penduick".
maintenant si tu tiens vraiment a remettre ce navire en état , ce n'est pas impossible..avec beaucoup de patience , tout est possible..
ce que tu ne sais pas faire aujourd'hui , tu serra le faire demain..
y a plus qu'a !!!!
mon conseils :trouve un objet pointu(pas un couteau),teste toutes les pièces en bois. si c'est mou c'est mauvais , si ça résiste c'est bon..pas besoin d'un expert , rien que du bon sens....

06 mai 2008
0

reflexions

vu ton adresse je suppose que tu n'auras pas ton bateau pret de chez toi mais à 200 ou 300Km.

Une fois le boulot fini (4 ou 5 ans) il te faudra une place au port .Il faut savoir que maintenant il faut patienter entre 10 et 30ans .donc commence par rentrer sur des listes d'attente à renouveler chaque année.

Autre probleme avec les bateaux en bois ,c'est tres tres beau ,je dirai m^me c'est magique (pour moi) mais il faut un temps fou pour les bichonner sinon ça se degrade vite et ça devient à contrario un repoussoir .Ou alors il faut un bon compte en banque.Compte donc un bon mois de boulot par an mini pour entretenir en bossant bien seulement pour entretenir pas pour améliorer.

Il faut etre lucide les propriétaires de bateaux en bois classique sont soit cinglé ou soit fortuné ou les deux souvent. :-D

Je ne dit pas tout celà pour te decourager mais seulement pour que tu mesures bien les choses.

Juste une apparté ,j'ai refait la peinture de toute la coque cet hiver , à temps plein 2 mois .

josé

06 mai 2008
0

tiens

sur Chasse-Marée Un Fantasque (1965)(comme Calypso) a vendre 36000€ visible à St Malo , pres à naviguer .

josé

08 mai 2008
0

Non Aica

c'est pas lui.

Il est dans la bsssin Dugay Trouin sur un corps mort à coté de la Chambre de commerce.

josé

08 mai 200816 juin 2020
0

tu parles
de celui là, super état, super entretenu,il est sur mon ponton.
(photo prise sur internet sur le site de vente du bateau.je connais les propriétaires il sont très sympa , mais je n'ai aucun intérêt dans la vente)

0

un ami avocat
a entrepri la même démarche.

Il a trouvé une coque pour laquelle il a flashé, un brin plus grande,
il s'est mis au travail,
il s'est outillé,
il a tout appris sur le tas et avec des professionnels,
depuis 5 ou 6 ans, il remplace virures, varangues, membrures, récemment le tableau arrière.
le tout en partant de bois brut scié en planches dans lequel il découpe lui même les pièces dont il a besoin.

Aujourd'hui, non seulement il a presque fini (le bois, après il faudra faire tout le reste), mais en plus, c'est devenu un expert en essences de bois, en taille, découpe, étuvage, flambage, relevé de cotes etc...

mais il n'est pas près de naviguer, et c'est dur et long

07 mai 2008
0

Joshua Slocum aussi !
Ce fut la démarche du grand Joshua, notre père spirituel à nous les tourdumondistes.
En 1892, son ami le captain Pierce lui offre un vieux coquiller de 11m, complètement pourri, abandonné dans un champ. Slocum le reconstruit entièrement, pièce par pièce à l'identique, en 13 mois de labeur acharné et pour environ 550 US dollars.

Dans "Sailing alone around the World" il écrit :
"Si je passe en revue ce qui m’a conduit à cet exploit modeste, je vois un outillage de charpentier assez réduit, une pendule en fer blanc et quelques semences de tapissier, en petite quantité, pour faciliter l’entreprise comme je l’ai déjà raconté. Mais il faut tenir compte avant tout des quelques années d’apprentissage où j’ai étudié avec diligence les lois de Neptune, lois auxquelles j’ai tenté d’obéir en traversant les océans, cela en valait largement la peine."

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

novembre 2021