bateau de voyage

Que pensez-vous d'un bateau de 14m avec 2m10 de tirant d'eau pour voyager, est ce trop gros?

L'équipage
06 nov. 2008
06 nov. 2008
0

??
certainement pas aussi gros que ta question.....

06 nov. 2008
0

c'est un peu vague… comme question…
il faudrait préciser par rapport à tes projets…
dans l'absolu 50m ça passe encore avec 5 membres d'équipage… 6,5m aussi mais seul !

06 nov. 2008
0

re
pour habiter a bord et naviguer entre seul et 3 personnes quels sont les desavantage d'un bateau de cette taille?

06 nov. 2008
0

avantage / desavantage
pour habiter ...c 'est pas une maison
pour naviguer...c' est presque une maison

06 nov. 2008
0

parles nous de ton programme et de tes précédentes expériences,
tu évitera de te faire charrier ;-)
14m avec ce tirant d'eau c'est bien pour voyager où tu as de l'eau… niveau longueur, le seul désavantage est au port… manœuvre un peu + délicates en solo (mais possible), et prix des places… sinon… grand bateau, grands soucis ! Mais question confort… c'est mieux que 6m !
enfin, je te déballe des généralités… vu que l'on en sait pas +…

06 nov. 2008
0

idéal
achète ! bon voyage

06 nov. 2008
0

Quelle est sa largeur ?
En-dessous de 2m50 aucun problème c'est le gabarit routier, il suffit d'avoir le véhicule tracteur qui va bien (pour 14m de long la Citroën C1 sera peut être un peut juste, peut être prévoir Citroën C3 ou Renault Mégane)

Au-dessus de 2m50 c'est trop gros, tu seras handicapé pour voyager tranquille.

06 nov. 2008
0

Faut aussi
le permis qui va avec pour tracter.

06 nov. 2008
0

Velcro
Certaines fermetures étanches sur les balsa/cellophane sont doublées par des velcro pour améliorer la solidité

06 nov. 2008
0

poysansrose avant d'intervenir....
...prend connaissance de la totalité du fil, tes remarques déplacées pourrissent son déroulement et n'apportent rien.

Si tu avais lu (mais bon, sais-tu lire ?) tu aurais remarqué qu'on ne connaît pas le type de construction. Si il s'agit d'un balsa/cellophane voire d'une construction nordique glaçon/rondelle c'est transparent.

Et donc, côté ombre...c'est pas gagné.

06 nov. 2008
0

Poysansrose
"...j'espère que tu ai fort...."

Version 1 :
"j'espère que tu HAIS fort...."
=&gt Non point, pas de haine en moi, tout juste une pointe narquoise, et encore...

Version 2 :
"j'espère que tu AS fort...."
... a faire, oui, ma foi. Mais bon.

Version 3 :
"j'espère que tu ES fort...."
Bof. Physiquement non, mais moralement : indestructible.

Version 4 :
"j'espère que tu EFFORT...."
Si cette version est la bonne, ton effort semble avoir été fatal.
Toc, toc, toc...tu vas bien ?

Que comprendre ?
:-)

06 nov. 2008
0

oui,
Il y a aussi le coton Hydrofugé sur ossature raphia recouvert par du film alimentaire thermo rétractable
( je passe les détails ) mais pour les 14 metres, + la largeur, qui pour ce type de bateau doit être de l'ordre de 3.80/4.50 metres, me semble bien qu'il faille un permis spécial, sans parler des pancartes avec gyrophare marquées :

Convoi d'anges heureux...

06 nov. 2008
0

avantage du coton
avec le coton, pas besoin de batteries.

[size=7]je rappelle à cet effet que la puissance d'un coton-tige est d'environ 2 ouates[/size]

:acheval:

06 nov. 2008
0

En fait
dans un soucis de rigidité, il faut appliquer le principe du tissage pour le raphia ----&gt

Le coton hydrofugé sert a renforcer la structure ( assemblée sur moule male ) et a colmater l'ensemble.

Le film thermo-moulable viens garantir la tenue de la coque, ainsi qu'une protection renforcée de celle ci en navigations polaires...
Comme chacun le sait, le plastique a des propriétés " glissantes " sur la glace.
Un exemple :

Prenez un tupperware, et jetez le d'un mêtre de haut sur une patinoire
Résultat, il rebondit et glisse.

Prenez une barre a mine en métal, faites la même chose, celle ci se plantera.

C'est une technique nouvelle en plaisance, mais utilisée depuis longtemps par les A Steacks...
Le film alimente air était a l'époque remplacé par une fine couche de boyaux de vache.

06 nov. 2008
0

Ca dépend Jorginho
si l'ensemble tracté, remorque et navire, pèse moins de 400 kg, ce n'est pas nécessaire.

Peut être s'agit-il d'une construction amateur en sandwich balsa/cellophane (note technique : le sandwich balsa/cellophane est constitué de feuilles de cellophane tendues entre des lisses en tube de balsa. Cette technique, peu employée, présente surtout l'inconvénient sur un habitable de constituer une coque transparente, ce qui est inconfortable, principalement au mouillage. En navigation, la tension de la coque est obtenue par une fermeture étanche de l'intérieur du bateau. L'effet est analogue à la tension de l'opercule d'un pot de confiture).

En revanche, si il s'agit d'une carène a fort déplacement : fonte/zinc (efficace en zone à rique d'iceberg) ou linoléum/goudron (déconseillé en zone tropicale) un permis E peut être nécessaire.

06 nov. 2008
0

Comique
Ca doit être comique quand tu changes l'eau de ton aquarium...

06 nov. 2008
0

Attention aux velcros !
Ils vieillissent très mal aux UV et, sur un bateau de voyage..., attention.

Personnellement je me contente de fermetures en "cellofrais" qui s'auto-colle sur lui-même.

En plus, ça éclaire le carré.

06 nov. 2008
0

je vous trouve peut charitable avec tom
vous n'avez rien a vendre ? :heu:
14 m /2,50 ça fait une belle surface d'ombre !!! a contre jour , non ?? :lavache:

06 nov. 2008
0

humm pym!!
sais-je lire ?? je trouve le "ton" très "dominant"..
j'espère que tu ai fort....

06 nov. 2008
0

Intéressant comme mode de construction.
Peux-tu détailler ?
Peut on réaliser des coques en forme ou doit on rester dans des dessins de coque conservant la forme des tortillons de coton ?

L'hydrofugacité est-elle durable (quoique si c'est du râble, c'est du lapin et le lapin, en bateau,...bof) ?

Ossature raphia, est-ce assez rigide ?

Merci de tes précisions.

06 nov. 2008
0

Merci Jorginho.
C'est une technique intéressante, en effet et certainement propice à la construction amateur.

Ne pourrait-on pas, selon ton expérience, revenir à l'usage du boyau, ce qui permettrait de n'utiliser qu'une seule vache, opérée périodiquement pour lui soustraire quelques centimètres de boyaux qui repousseront seuls rapidement, comme productrice de la matière première nécessaire.

Ce serait, je pense, une solution alternative et écolo responsable à l'utilisation des époxy et autres cochonneries pétrolières.

06 nov. 2008
0

Si
il a deux coques, c'est parfait

06 nov. 2008
0

Tuberculose ?
Non : il ne me semble pas qu'il se prénomme Basile.

De la rigueur, de la rigueur. Mais, que fait le Mot des rateurs?

06 nov. 2008
0

2 coques
Ca fait une bicoque, pas terrible pour habiter...

06 nov. 2008
0

oui
mais tu as plus de chances d'avoir des poules avec deux coqs

0

c'est le mien
donc forcément idéal
:acheval:

06 nov. 2008
0

bateau de voyage
tu dis bien voyage!
Seul ou en couple dix mètres suffisent, après tu mets un mètre de plus par personne embarquée jusqu'à 14 mètres pour le confort.
Avant je naviguais en solo sur un acier 12M,12t avec
2m de tirant d'eau.
Maintenant sur un DL alu de 5 tonnes: "c'est mieux"
Les années passent!

06 nov. 2008
0

tom
Dis, tu veux bien t'inscrire sur un autre pseudo ? C'est perturbant. Merci.

Pour ton bateau, tu pourrais donner quelques détails ? On ne sait même pas s'il est à voile...

C'est une pénichette ou un X-45 ? Nuance !

06 nov. 2008
0

C'est vrai ...
Que c'est parti en vrille, mais en même temps, un " invité ", qui pose une question plus que vague, qui en plus ne dit même pas bonsoir, logique que le fil est dérapé .

On a tous rigolé, sans pour autant être irrespectueux, donc Tom, si tu veux de vraies infos, essaye ( a défaut de t'inscrire ) d'être plus précis quand au type de " batô " que tu recherches, tes programmes, etc...

;-) ;-)

06 nov. 2008
0

faisait longtemps
que je n'avais pas ri autant, les cotons hydrophiles de 2 ouates ...
:-) :-)
mébon l'ami tom a du aller voir ailleurs; il est vrai que quand on pose aussi mal une question ...

06 nov. 2008
0

rectification
juste c'est tom et non pas Tom car ce dernier est inscrit et ne poserait certainement pas une question comme celle là

06 nov. 2008
0

Oups...
L'école ancienne...

Bien sur, je sais qu'il ne s'agit pas de notre Ouèbe master, mais on m'a appris a toujours mettre une majuscule a un nom propre.

;-) ;-)

06 nov. 2008
0

Alors là Pendruig
Si c'est un tom minuscule, ... 14m c'est beaucoup trop grand.
:acheval: :jelaferme: :jelaferme:

06 nov. 2008
0

Sans trop être catégorique

Nous nous étions posez la même question avant l’achat de notre bateau.
Nos critères :
• Budget à ne pas dépasser cela entrainera le budget annuel d’entretien
• Bateau orienté croisière hauturière, raide à la toile et très puissant
• Bateau et chantier réputé pour sa solidité de construction
• Bateau suffisamment grand en termes de rangements
• Taille maximum : 12m taille raisonnable pour une bonne habitabilité, et qui limite les efforts et surtout les frais de ports
• Bateau pouvant être manœuvré en équipage très réduit
• Bateau simple pas une usine à gaz
Bon il y a d’autres critères, certainement pour nous en tous cas ces éléments nous semblaient importants.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (11)

Piégeage des gouttes

mars 2021