bateau anciens

Bonjour,

Etant à la recherche d'un bateau "pas cher", je me tourne vers des embarcations de plus de 20 ans. Comment viellit une coque en polyésthère, est qu'il y a des risques de déstratification
vous remerciant de vos retours

L'équipage
21 déc. 2011
21 déc. 2011
0

bateau de plus de 20 ans veut dire antérieur à 1991 ... c'est tout jeune !!!! Un bateau de 20 ans en fibre de verre / résine polyester (modèle connu et largement diffusé) ne devrait pas te poser de problème de coque hors osmose. Les frais et difficultés seront ailleurs (gréement, liaison coque/pont, infiltrations, pont lui-même si en sandwich ou si teck sur vieux CP etc ...).
Certains bateaux des années 80 sont réputés pour être increvables ... et ils ont 30 ans maintenant !

21 déc. 2011
21 déc. 2011
0

Les premières coques en plastique datent du milieu des années 60, c'est tellement costaud que aujourd'hui on ne sait plus quoi en foutre... :mdr:
Regarde les sangrias sont d'une robustesse à toute épreuve meme apres 40 ans pour les premiers!

Et l'osmose, combien de bateau ont coulés à cause de ca? mon first de 1980 en etait gavé apres 10 ans et aujourd'hui ca fait 15 ans que je l'ai vendu, il flotte toujours! :pecheur:

21 déc. 2011
0

Moi mon SHE36 datant de 1976 est également gavé d osmose, je le traite en ce moment....je ne suis pas bien vieux, 40 ans et je pense allez jusqu au bout avec mon canot....

21 déc. 201116 juin 2020
0

Tout est là; hormis les pbs d'osmose qui touchent à peu près toutes les coques pour peu qu'elles séjournent dans l'eau, on peut considérer que le monolithique (et ss doute aussi les sandwiches) est indestructible. Toutefois on peut moduler suivant les chantiers et les modèles. Si certains bateaux comme le Sangria, déjà cité, ont très bonne réputation, il faut se méfier de certains autres.
Mon expérience perso, avec le Karaté du CNSO, fabrication cheap et mal fini, qui a nécessité pas mal d'entretien, et ps des plus simples (par ex., emplantures des chandeliers sujets à la délamination). Et des faits avérés comme les problèmes de pont des Arpèges.
Pas de souci pour naviguer avec un "vieux", à condition d'éviter les qq "mal-nés".
(PJ = Mon karaté de 1974)

21 déc. 2011
0

La finition CNSO était c'est vrai baclée. Par contre le gros oeuvre était costaud (par expérience, mais ce n'est que mon avis)

21 déc. 2011
0

Tu pourrais peut être mettre les photos dans ton album , ou faire un article sur la rénovation? :pouce:

21 déc. 2011
0

Bof... Le bordé à l'avant était un peu souple à mon goût. Mais pour avoir traité la coque, j'ai pu juger que le reste était à peu près OK.
(On sait tout sur le tissu utilisé vu que la fibre est apparente dans les couchettes cerceuils ;+)
Sinon, j'ai aussi refait le pont; il est clair que sur des bateaux de cet âge, l'anti-dérapant moulé est aux abonnés absents (Kit TBS du plus bel effet; ça à changer le look du bateau et le confort).
Dernier poste quasi impératif: Se débarasser de la moquette, généralement choisie dans des tons très "seventies" et refaire la sellerie!
Bien sûr j'ai des photos de tout cela s'il y a des fanas des vieilles coques "tupperware"

27 déc. 2011
0

J'imagine que je n'ai pas grand chose de + à ajouter aux nombreux posts sur le sujet... Rabotage et traitement epoxy (gelshield), réfection de la cabine avant et nouveau pont (bandes de TBS collées au syka). Assez classique...

21 déc. 2011
0

Superbe ce karaté !

Bravo !

21 déc. 2011
0

Merci.
J'avoue que j'ai écrasé une larme quand je m'en suis séparé. mais bon, tout est relatif puisque j'ai tjrs écrasé une larme à chacune des 7 séparations :+)
On ne se refait pas : mon bateau est le p+ joli de tous, le meilleur marcheur, la meilleure affaire, etc....

21 déc. 2011
0

Bonjour, les bateaux polyester anciens ne sont pas tous bourrés d'osmose; certaines constructions épaisses ne sont pas totalement étanches mais ces coques "roulées" à la main ont laissé évaporer un maximum de solvants. Mis au sec une coque plastique sèche; pesez-la à la mise au sec puis à la remise à l'eau 6 mois plus tard. Les safrans par contre demandent souvent un contrôle et un peu de stratification.
Les sandwiches par contre demandent un contrôle sérieux, que ce soit la coque ou le pont qui ne doit pas être en sandwich à partir des cadènes jusqu'au cale-pieds.
Mon premier polyester, un Bowman 36 de 1971, le 2° Bowman 46 de 1973 et rien à signaler à part les safrans qui ont de la mousse intérieur. Une bonne vieille coque qui navigue permet l'hiver de l'améliorer tout en naviguant à la belle saison. Kenavo, Claude

21 déc. 2011
0

SUITE, sur le lien suivant, le Spiral la photo coque bleue, lorsque je l'ai acheté en 1991.
après certains travaux ont été réalisés sous abri comme la finition du pont en teak et la peinture. kenavo

picasaweb.google.com[...]liipFm0

21 déc. 201121 déc. 2011
0

Joli canot (et joli pub)

21 déc. 2011
0

POKER 1974 a été traité contre l'osmose par l'ancien propriétaire
aucun soucie
Yves

21 déc. 201121 déc. 2011
0

Arpège à vendre (en Hollande) de 1974, jamais traité, jamais osmosé, pont délaminé comme les autres mais un bateau navigue sur sa coque pas sur son pont.

Où es-tu ?

Bonne recherche !

P.S. à l'équipage : je sais, les annonces, c'est dans "annonces", mais je suis quand même dans le sujet. Merci.

22 déc. 2011
0

Merci pr l'annonce, mais pour le momment, je n'ai pas les fonds nécessaires pour l'achat d'un bateau (sauf si tu le cède pour 1 €)

22 déc. 2011
0

Vous lancez un fil en disant : "Etant à la recherche d'un bateau "pas cher", ensuite vous dites que vous ne pouvez pas en acheter un.

pas trop compris..

21 déc. 2011
0

J'ai entendu parler d'un Amel de 40 ans en cours de traitement anti-osmose. Cas isolé ou non ?

2° envoi de ce post - 1° perdu ?

22 déc. 2011
0

Bonjour à tous,

merci pour toutes ces infos qui m'aideront certainement le moment venu de franchir le pas

22 déc. 2011
0

Echantillonnage /osmose.
Lors du perçage de la coque de mon ancien kelt 8 m (de 1977) pour y installer un sondeur,
donc bien dans l'axe, je m'étais fait des frayeurs, car çà à traversé avec la scie cloche en butéesur la coque à l'extérieur !
32 mm d'epaisseur de fibre dans les fonds.
A ce tarif là, il peut clairement y avoir plusieurs années d'osmose (voir siècles ?) avant que çà ne traverse et que le bateau ne coule !

22 déc. 2011
0

si vous voulez acheter un bateau en polyester achetez vous un humidimètre à picots (invasif) pour tester le bateau, vous en trouvez sur conrad entre 150 et 300 €, cela à un coût, mais vous le récupérez largement par la suite.
si le matériau à entre 6 et 10 % d'humidité, il faudra une protection préventive
au dessus de 10 %, il faudra faire une protection en urgence
au dessus de 25 %, le bateau est bon a jeter si vous voulez le conserver longtemps
supérieur à 50 % le matériau est totalement hydrolysé, il est a détruire
vous pouvez vous apercevoir si le bateau est totalement hydrolysé, sans matériel, simplement en regardant si il y a des déformation anormales de la carène au niveau des étais du ber
ce n'est parce qu'il n'a pas de cloque sur la carène que le bateau n'est pas osmosé (hydrolisé, loin de la).

22 déc. 2011
0

j'ai oublié, l'age du bateau n'a rien à voir, certains bateaux neuf sortant du chantier, sont déja hydrolisés, et le procécssus d'osmose à déja commencer, il accélérera quand le bateau sera à l'eau

22 déc. 2011
0

le voilier que je viens d'acheter est de 1985 ,j'ai eu un hood 38 de 82 ,un neptune 99 de 80 ,ils naviguent toujours et sont en très bon état à part le neptune qui a brulé il y a deux ans à cause du motor boat à coté qui lui à mis le feu .
mais autrement il serait toujours sur l'eau en exellent état .
alain

22 déc. 2011
0

JeanL !!! tu dis " au dessus de 25 %, le bateau est bon a jeter si vous voulez le conserver longtemps "

Et bien il va pas rester bcp de bateau a se régime.......Tu sais avant qu un bateau soit a jeter , faut vraiment , mais alors ! vraiment qu il soit atteint et encore.....

Bizarre ta remarque.....

22 déc. 2011
0

bonjour SHE 36
je dis ça si la personne qui l'achéte veut le garder longtemps et veut naviguer avec, si c'est pour rester au port comme beaucoup et servir de résidence secondaire il n'y a pas de soucis.
un bateau hydrolysé a 25% veut dire bateau très lourd chargé d'eau, structure du composite en délaminage, problème structurel de la coque etc. à moins que je trompe, faisons un petit calcul vite fait, si votre bordé fait d'origine 20 kg m², à 25% d'humidité il fera 25 kg environ.
quand un bateau est disons osmosé a 6% nous faisons une action préventive, ce qui veut dire pelage par rabotage, non rabotons environs 1.5 mm à 2 mm d'épaisseur gel coat compris ce qui nous donne pour un bateau de 10 m environ 16% de l'épaisseur du bordé.
Imaginez un bateau dont l'humidité de la coque est de 25%, quelle épaisseur faudra t il enlever pour retrouver un support correctet sain.
Désolé mais le plastique comme tout matériau, n'est pas éternel, pour qu'un bateau plastique dure beaucoup plus longtemps il faudrait le réaliser tout epoxy qui a une reprise d'eau d'environ 4 fois inférieur au vinylester et 7 fois au polyester.
Mais je rassure Jdef, on trouve de très bon bateau entre 20 et 35 ans en très bon état, mais il faut chercher, cherchez sur les ports à sec, souvent il y a des bateaux qui sont très peu allés à l'eau, voir jamais, quelques jours par an.

23 déc. 2011
0

bonjour

je n'ai jamais prétendu que mes calculs n'étaient pas simpliste, c'est simplement un exemple pour la simplicité de compréhension.
je veux seulement attirer l'attention sur le fait que le terme osmose ne veut rien dire, moi je suis en osmose avec mon épouse et mes enfants.

Il faut parler réalité, ce que vous appelez osmose et comme maladie du polyester c'est la réaction chimique d'un polyester hydrolisé que produit la résine + eau.

avoir des bulles d'acides acétiques sous le gel coat est effectivement un signe d'osmose, mais pas en soi la maladie, cela veut dire simplement que le gel coat n'est pas étanche.

si le bateau, n'est pas hydrolisé, c'est qu'il n'y a pas eu d'osmose entre la protection de surface et l'eau, en d'autre terme cela vaut dire que le gel coat à fait son rôle, très, très rare

Osmose : phénomène de diffusion à travers une membrane semi-perméable, sous l'action d'un gradient de concentration. Le phénomène d'osmose peut se traduire par un flux d'eau dirigé d'une solution diluée vers une solution concentrée à travers une membrane. En effet considérons deux solutions aqueuses de concentrations différentes et séparées par une membrane perméable. La membrane va laisser passer les molécules d'eau tout en retenant les substances dissoutes, l'eau va diffuser de la solution hypotonique, c'est-à-dire la moins concentrée, vers la solution hypertonique, c'est à dire la plus concentrée. Le phénomène s'arrête spontanément lorsque la pression de la solution hypotonique atteint sa valeur limite, dite pression osmotique. Le résultat final est une dilution du milieu le plus concentré.

bien sur il y aura toujours le cas exceptionnel, j'ai connu un archi qui a construit sa goélette de 16 m en poly, ce qu'il avait prévu en fin de construction en moule femelle avant la mise à l'eau, déglaçage du gel coat, puis plusieurs couche de peinture polyuréthane bi composant, c'était en 86, il connaissait déja très bien ce problème, il avait même poussé à gel coaté tout l'intérieur du bordé.

23 déc. 201123 déc. 2011
0

Affirmation péremptoire, calcul simpliste !

Les % indiqués correspondent à la couche superficielle la réalité est que les coques polyester sont extrêmement durables (une des raisons des pbs de l'industrie en france, merci l'export !!) et difficiles à recycler.
Aux etats unis ou la construction en série a commence vers 1955, un des plus anciens Rhodes 38 a gagné toutes classes dans la dernière course Newport Les bermudes, il y a une catégorie Plastic classics dans de nombreuses régates

Je ne nie pas qu'un traitement + esthétique que lié à la sécurité soit nécessaire mais à trop vouloir prouver ...

Il y a eu nombre de fils sur ce sujet sur HEO et il n'y a pas de panique

sinon d'accord sur le fait qu'un bateau poly peut avantageusement passer quelques mois à sec par an.

Il y a aussi des marques et des années plus ou moins touchées

23 déc. 201123 déc. 2011
0

Je ne suis pas un négationniste de l'osmose, certes non mais le phénomène n'est pas aussi généralisé que vous sembliez le dire.je suis aussi surpris que vous disiez qu'un bateau pourrait s'enfoncer sous le poids de l'eau imbibant la carène comme un buvard !! un archi il y a longtemps m'avait dit que même une osmose sérieuse ne représenterait quelques dizaines de litres d'eau sur un 30 pieds.

bien sur il y en a , le beau She 36 de notre ami est en traitement et repartira pour une deuxième vie. Il y a aussi la qualité de la résine utilisée.
sur les First 30, que je connais bien il y a peu d'osmose. nous en discutons entre nous sur le forum ce sont des infos bona fide,(300 bateaux inscrits sur 975 produits, plus de 100 membres payants).
Pour ma part le bateau a passé plus de temps à sec qu'à l'eau et ce n'est pas un souci.

23 déc. 2011
0

1,5mm/16% = 9mm. Quel chantier a construit un bateau de 10m avec un bordé de 9 mm d'épaisseur, gel-coat compris ?

23 déc. 2011
0

Un bon endroit pour trouver un bateau pas trop cher, c'est Port Maritima à Martigues.
Dans le port à sec, il y a un espace vente et pour une fois, les prix sont en rapport avec l'age des bateaux.
Par ex, des bateaux de 25/30 ans ou plus, qui sont souvent encore proposés autour de 45000 voir 55000 par des particuliers dans les annonces, vous pouvez voir les mêmes facilement 30% moins cher sur place.
Souvent, depuis longtemps au sec, avec le mistral qui contribut à secher l'ensemble.
L'été dernier par exemble, il y avait un Ginfizz je crois autour de 25000 €, qui présentait vraiment bien, alors que beaucoup espère encore les vendre 40000 €.

23 déc. 201123 déc. 2011
0

oui, il y a aussi navy service à Port saint Louis, il faut tourner sur le parc, reperer un bateau qui n'a pas trop bougé en général ça se voit au trace noir sur la coque, a l'anti végétative usée ou l'eau de pluie à fait des trait verticaux, adressez vous à la capitainerie, et demandez si ce bateau n'est pas a vendre, demandez à la capitainere de contacter le proprio, vous laissez votre n° tel, généralement la personne n'avait pas pensé à vendre son bateau, et vous lui faites penser.

23 déc. 2011
0

Il me semble qu’il y a beaucoup d’excès dans les différents avis ci-dessus.
Il y a ceux qui se mettent la tête dans le sable en niant l’aspect destructif que pourrait avoir l’osmose, et il a ceux qui, comme jeanL, prédisent les pires catastrophes à la moindre bulle ou à la moindre déviation de l’aiguille du testeur. Que jeanL me pardonne, je caricature un peu.
Je ne suis pas spécialiste, aussi je m’avance avec prudence et je n’affirme rien, mais il me semble qu’un bateau complètement hydrolysé (même sans bulles) pourra voir ses qualités structurelles altérées. Ce n’est pas pour autant qu’il coulera bien sûr (argument répété maintes fois « on n’a jamais vu un bateau couler à cause de l’osmose »), mais il n’en demeure pas moins qu’il perdra beaucoup de ses qualités de rigidité, et pourra devenir inapte à naviguer un tant soit peu sérieusement.
Cela dit la démonstration de jeanL ne m’a pas convaincu quand il évoque le pelage de 1.5 mm, ça doit correspondre à la couche de mat, qui lui, autant que je sache n’a pas de rôle structurel.
Par ailleurs, dire qu’il suffit de regarder s’il y a des déformations à l’endroit des patins des bers n’est pas forcément significatif. On voit en effet plein de bateaux avec des déformations à cet endroit sans que l’osmose y soit pour quelque chose, y compris sur des bateaux neufs, les raisons étant souvent des échantillonnages un peu léger, et/ou des erreurs de calage.
Voilà, moi aussi cette maladie pouvant altérée la santé de mon cher bateau m’inquiète, mais j’essaie de faire la part des choses.
Qu’attendent donc les chimistes pour nous pondre un produit qu’on pourrait appliquer sur une coque humide et qui pomperait toute l’humidité, et pfft…un bateau sec, sans longue immobilisation !
:doc:

23 déc. 2011
0

"Qu’attendent donc les chimistes pour nous pondre un produit qu’on pourrait appliquer sur une coque humide et qui pomperait toute l’humidité, et pfft…un bateau sec, sans longue immobilisation !

Surtout pas, ça tuerai le business de ceux qui vivent grassement de l'osmose et des peurs que la moindre bulle entraine.
:reflechi: :reflechi:

23 déc. 2011
0

Pour accélérer l'évaporation de l'humidité dans la coque on pourrait utiliser la mise sous atmosphère raréfiée (sous vide, quoi) ou le courant d'acétylène anhydre... mais un bon mistral sera plus écolo amha.

23 déc. 201116 juin 2020
0

J'ai un WESTERLY de 75, ça commence à dater, hein ?
Photo à l’appui, quelques cloques sans importance, que j'ai quand même traité...
Comme disait le Petit Prince, "on ne sait jamais" !

23 déc. 2011
0

avez vous des avis sur l'évasion 32 année 1981

23 déc. 2011
0

un copain avait un evasion 34, il l'a traité pour une osmose très superficielle à cout de €€€

puis il a percé les fonds pour installer un sonar, prés de 10 cms !!!!!!!!!!!!!

23 déc. 2011
0

Tout est lié à l'entretien que le bateau aura eu.

Les 3 principaux éléments sont la coque, le moteur et les voiles.
Normelement, une coque de 20 ans ne devrait pas poser problème mais si les voiles sont d'origine et faudrait prévoir un budget pour les remplacer éventuellement.

28 déc. 2011
0

et en quoi un bon entretien peut préserver la coque de l'osmose? ça m'intéresse.

23 déc. 201123 déc. 2011
0

Bonjour à tous !, comme Jdef ... et d'autres ...

Je dois acheter un bateau en janvier, si je sors le bateau de l'eau ( grutage), j'enlève le fouling, je plante l'appareil dont voici le lien ci dessous,

Si j'ai bien compris on se fout des bulles, ce qui compte c'est le taux d'humidité de la coque, donc,

A partir de quelle valeur % je ne dois pas acheter le bateau ?

L'appareil de mesure ( correct ?) :

www.conrad.fr[...]501_FAS

merci de vos explications :doc:

23 déc. 2011
0

attention aux mesures... ne pas les faire n'importe quand. Ca peut varier beaucoup en fonction de la journée (grand soleil, pluvieuse, matin, midi etc.)
Si je devais acheter, ce qui n'est pas le cas, je le ferai pas mal à l'observation plus qu'aux mesures. En ayant une attention pour les bateaux bien hivernés.

24 déc. 2011
0

Bonjour,
L'appareil "conrad" n'est pas l'idéal pour faire une mesure d'humidité sur la coque d'un bateau. Essaie d'obtenir un "skipper Plus".
A+

24 déc. 2011
0

bonjour Marselin

j'ai lu la fiche technique du skipper plus pas mal du tout, j'étais encore au classique, merci du renseignement

24 déc. 2011
0

Bonjour
tout d'abord comme le dit papat au dessus le temps doit être sec, pas de brouillard, attention aussi au sens du soleil si vous le faite par grosse chaleur, vous devrez réétalonner pour chaque coté du navire, le coté à l'ombre n'aura pas les mêmes indications que celui au soleil.
ensuite si vous avez un appareil, il faut l'étalonner avant de s'en servir, normalement la procédure d'étalonnage est jointe avec l'appareil, ou si le pouvez essayez d'avoir une petite plaque de polyester très séche elle vous servira de maitre étalon.
avant de vous servir de l'appareil, grattez l'anti fooling, passez un chiffon avec de l'acétone, l'acétone avec son pouvoir d'évapoartion séchera la coque, par contre essayez de ne pas sonder la ou il y des renforts, un petit coup sur la coque devrait vous renseigner
% jusque 4 sans soucis
6 traitement péventif
jusque 15 il y a urgence
au dessus laissez tomber
si vous vous décidez à acheter un bateau hydrolisé (osmosé) vous pouvez décompter sur le prix d'achat une valeur de 350€ par m² de surface mouillée + 10 %, (il ne faut pas s'arrêter à la ligne de flottaison il faut remonter un peut)
certains vont dire 350€ c'est trop cher, pour qu'un traitement soi correct il faut démonter tout ce qui est en métal, lest rapporté, passes coque, tube de jaumières etc, toute la carène doit absolument être traitée
voyez l'appareil d'on parle Marcelin, c'est vrai que cela n'a rien a voir avec ceux de conrad

humidimetre.checkline.fr[...]%20Plus

amicalement

23 déc. 2011
0

moi j'ai un Golif de 40ans .
c'est le premier bateau en polyester sorti en série.
la coque est nickel .aucune trace d'osmose.
faut dire qu'ils ont fait dans le costeau .
il est à sec 6 mois par an.
il est à vendre à tout petit prix .
si ça intéresse quelqu'un :
www.leboncoin.fr[...]502.htm

24 déc. 201116 juin 2020
0

transat 1964... Lacombe et son Golif

23 déc. 2011
0

Franchement 3000 euro pour un golif de quarante ans , et sans le moteur si je comprends bien l'annonce, ton bateau si tu arrives à le vendre , sur que ça sera l'affaire du siècle , mais pas pour l'acheteur.

24 déc. 2011
0

Cela rejoint mes commentaires plus haut sur la valeur des vieux bateaux, souvent surestimée par les propriètaires, mais si certains sont prêt à acheter, pourquoi se priver.

24 déc. 2011
0

C 'EST UN BATEAU QUI A UNE VALEUR D USAGE PLUS QU'UNE VALEUR VÉNALE ET C EST LE CAS SOUS ESTIME PAR LA PLUPART DES VENDEURS DE BATEAUX DE PLUS DE 30 ans
s'il correspond aux besoins de quelqu'un du coin il vaut ce qu il vaut

24 déc. 201124 déc. 2011
0

tb13
si vous refaite le calcul dans le bon sens 13 mm - 2 mm = 11 mm (10.92 mm)
il y a environ trente ans le Lloyd's Register préconisé pour les peaux des bordés de fond en polyester 1 mm par mètre de longeur + 30 % soit 13 mm
pour les bordés oeuvres mortes appelés muraille 1 mm par mètre avec un minimum de - 30% dans les hauts c'est à dire 7 mm minimum au liston
prenez un pieds à coulisse allez relever les épaisseurs sur un poly vous verrez que l'on est pas loin, si bien sur il n'y a pas surcharge de résine
il est évident que l'épaisseur du gel coat n'est pas prise en compte, ce dernier n'ayant pour ainsi dire aucune résistance mécanique

je me sers toujours de cette règle pour déterminer l'épaisseur théorique des bateaux que je dessine, afin de déterminer la base de charge pour calculer la stabilité et la flottabilité du navire

composition
composition, gel coat mat roving mat roving etc, jusque atteindre l'epaisseur voulue
petit détail j'espère que ce n'est pas vous qui calculez la route sur un navire
amicalement

24 déc. 2011
0

jamais le Lloyds n'a défini les épaisseurs de bordé en fonction d'une longueur de coque !

C'est un peu plus compliqué mais pas beaucoup .

Pas plus qu'on ne détermine l'humidité d'un stratifié avec un mesureur résistif !

Moi, je ne calcule pas la route, je la trace sans état d'âme !

26 déc. 2011
0

voyez l'édition de Soloplast Vooschimie parue entre 1970 et 1980, je n'y peux rien si VOOSCHIMIE site le Llyods, malheureusement je n'ai plus ce livre, je crois que le titre construire son bateau en polyester selon la méthode X.
Remarquez que je ne dis rien sur les grammages de tissu, n'y sur les types de renforts etc.
quand au contrôle de l'humidité, sur le matériel, je n'ai pas cité de type résistif ou invasif.(celui de conrad est de type invasif
bien sur vous pouvez conseiller au gens d'acheter un SOVEREIGN,(on est plus dans une gamme de matéreils entre 300 à 500€) dîtes leur aussi de réaliser un plan de sonde cardinal.

27 déc. 2011
0

Mon Amel Euros 39 va avoir 43 ans !! A l'intérieur les vernis sont comme au jour de la livraison par le chantier. La coque ne présente pas d'osmose, mais l'ancien proprio avait fait un traitement préventif. Lors de l'achat il y a 4 ans l'expert n'a rien décelé et m'a simplement conseillé de le sortir 2 ou 3 mois par an pour éviter tout problème. Le prix d'achat à l'époque : 35 k€ auquel il a fallu ajouter 13K€ pour un Volvo D2 55.
Cette année je vais en plus démâter le grand mat pour vérifier l'état de l'étai à enrouleur et changer les drisses mixtes en tout textile => changement de réas.
Je n'ai pas d'actions chez Amel, mais quand j'en vois de tous âges dans le monde entier, je me dis que j'ai fait un bon investissement. A titre indicatif, à la marina des Bas-Sablons à St-Servan/St-Malo, panne "E" il y a un Amel Kirk à vendre. En général ils se vendent dans les 30/35 k€.

27 déc. 2011
1

Le Kirk ou les réputations abusives

quelques chiffres simples :

kirk 11 x 3,02 poids lège 4600 - lest 2000 = poids coque 2600

chassiron GC 10,45 x 2,95 poids lège 5500-lest2000 = poids coque 3500

nicholson35 10,74 x 3,18 poidslège 7000-lest 3000 = poids coque 3700

nicholson32 10,10 x 2,82 poids lège 6200-lest3000 = poids coque 3200

trintella 10,74 x 3,20 poids lège 6500 - lest 2800 = pds coque 3700

elizabethan35 10,70 x 2,85 poids lège 6000-lest 3300 = pds coque 2700

she 36 10,80 x 3,15 poids lège 5100 - lest 2500 = poids coque 2600

Le Kirk est certainement très bien construit mais il n'est pas suréchantillonné, loin de là...

28 déc. 2011
0

mon moody 33 de 1976 jamais eut d'osmose avec cokpit central trés rassurant pour les passagers peu de gite.

28 déc. 2011
0

Bonjour à tous
pour moi je rénove depuis 3 ans un CNSO LOTUS qui avait passé 10 ans au sec. C'est vrai les finitions laissent à désirer mais quelle construction!!! Solide, simple, surdimentionné et peu sensible à l'osmose. Pour ma part, je l'ai décapé, poncé et mis 3 couches de primaire époxy suivi mouillé sur mouillé de 3 couches de polyuréthane bi-composant y compris le pont. J'en suis au remontage de la menuiserie intérieure entièrement reconstruite.
Conclusion: très bonne coque moyennant un peu de travail
Si des photos intéressent une personne : me contacter

28 déc. 2011
0

Il me semble qu'il y a 2 problèmes distincts :

1) la longévité du matériau : l'expérience a montré que le stratifié "vieillit" bien (hors osmose): il y a des tritons (voilier de 8.60 m) fabriqués en 1959 qui naviguent encore ...

2) l'échantillonnage utilisé : les méthodes de calcul ont beaucoup évoluées, mais je crois qu'il faut se méfier des méthodes trop simples (comme celle cité par JeanL de Soloplast, qui donne une épaisseur de bordé sans tenir compte de l'espacement des raidisseurs).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (40)

L'eau de l'Aude là

mars 2021