Bateau acier pour aller dans les glaces : fragile ?

Yop, j'ai voulu ce soir confirmer ou infirmer si le fait que l'acier était réellement fragile pour aller dans les glaces.

Comme beaucoup de choses, cela pourrait être simplement une légende urbaine, alors j'ai voulu me renseigner.

...
Et bien, c'est à la fois vrai, et faux.

Vrai, parce que cela a été constaté, par la pratique, à partir de 1940, avec quelques drames associés.
fr.wikipedia.org[...]ductile
fr.wikipedia.org[...]ty_ship
...
Alors, forcément, des drames pareils, ca laisse des traces, ca marque les esprits, ca reste !
Et vrai aussi parce que l'alu est irréprochable : pas de question à se poser sur l'alu, il se comporte très bien même aux températures les plus basses.

Et faux, parce que ce n'est vrai qu'avec de l'acier à ferrer les ânes.
En gros, les aciers haut de gamme actuels sont effectivement fragiles aux très basses températures .. Celles où l'hélium devient liquide .. Ils ne sont donc pas recommandés pour ces applications. Par contre, une fois que l'on est plus chaud que -100°c, normalement, les aciers corrects sont dans leur état normal.
mediamef.insa-rouen.fr[...]aux.pdf
Par contre, les aciers faiblement alliés restent fragiles (en fait, ca dépends aussi de la température à laquelle ils sont fait, ca devient trop technique pour moi, et les 2/3 des sources sont protégées/payantes)

Voilà, ma recherche documentaire s'arrête là, il est tard.
Si quelqu'un veut m'apprendre avec quel type d'acier sont fait les bateaux modernes (si ca se trouve, ce sont toujours des aciers bas de gamme), ca m'intéresse carrément, ca me donnera le fin mot de l'histoire.

Bon, en tout cas, pour l'inox, pas de soucis.
Et il semble que l'acier corten dont on fait les conteneur ne soit pas génial.

L'équipage
18 mai 2020
18 mai 2020
0

les navires modernes sont fait maintenant en acier E36 voir E42 le A24 est utlisé pour le tout venant (peche et autres) .
la Royale emploi du E36 voir E42 . les navires rapide egalement .
Le E36 permet de diminuer les épaisseurs donc le poids tout en conservant la solidité ..en plus il se soude mieux ...et est tres resilient donc supporte tres bien les bases temperature .. A tel fin que les cuves des thoniers congelateurs (-23°) doivent etre en E36 pour eviter les dechirures
josé

18 mai 2020
0

Le Titanic était fait avec un acier qui n'aimait pas le froid, et encore moins les icebergs.

Voir avec quel acier sont construits les brise-glaces.

Faire un bateau en corten? Il faut aimer l'aspect "roots".

18 mai 202018 mai 2020
3

Hello,
Mauvais exemple, le Titanic n’avait pas de problème d’acier au sens matériau. Son problème résidait au mode de construction en acier riveté qui fragilisait la structure sur toutes les jonctions tôle / tôle.
Les Liberty Ships ont été les premiers navires en acier soudé de construction industrielle. Construits trop vite il est clairs qu’ils avaient les défaut de la grande série mais ils ont fait gagner la guerre.

Il est vrai qu’avant l’invention de la soudure à l’arc, les voiliers polaires étaient en bois (cf Fram) car l’acier riveté avait la réputation d’être fragile à cause de son mode de construction, à juste titre.

De nos jours il n’y a pas de doute que l’acier est le meilleur matériau pour qui souhaite naviguer dans les glaces.
Il n’y a pas de brise glace construit dans d’autres matériau, la preuve par l’expérience...

18 mai 2020
0

pour aller dans les glaces ,c'est un peut plus de problematique que du choix de l'acier c'est aussi et avant tout un mode de raidissage structurel de la coque ..et il faut aussi ajouter le probleme de la stabilité des navires par l'accumulation de la glace dans les superstructures et on a atteints tres vite des dizaines de tonnes

  • Sinon il y a deux grandes catégorie : Glace I et Glace II defini par les zones de navigation -puis a part les brise glaces
18 mai 202016 juin 2020
0

Les rivets et le rivetage ont participé à la tragédie mais la qualité des aciers variés de la coque aussi:
Voir
www.midilibre.fr[...]368.php
et
www.soleildacier.ouvaton.org[...]15B.HTM
Et en p.jointe, un sujet d'examen issu de l'étude précédente


18 mai 202018 mai 2020
0

Hello!
Merci de ce papier très intéressant.
Il est noté que les tôles d’acier étaient de qualité inégale mais il est clairement dit que la méthode d’assemblage par rivet est la cause du naufrage... Quelque soit la qualité de l’acier une coque soudée aurait probablement résisté (au moins pour ne pas envahir suffisamment de compartiments)
Je cite, concernant le naufrage du Titanic : « Le scénario le plus
probable consiste en une rupture de rivets métallurgiquement défectueux, cette rupture provoquant un transfert de la contrainte (contrainte statique de navigation augmentée de la contrainte de collision) sur les rivets avoisinants. Le caractère instantané de ce transfert a empêché le métal des rivets d'accommoder la concentration de contrainte et la redondance entre rivets n'a donc pas pu jouer.»

Et plus loin :
« Le scénario "ouverture des rivets" est crédibilisé par l'observation des conséquences d'une collision survenue en 1911 dans le Solent entre un des deux sister-ships du Titanic, l'Olympic, et un croiseur de la Navy. Sur la photo, on peut voir que des dizaines de rivets (environ 50) ont été "poppés" hors de leur logement par suite de la rupture de leur jonction tige-tête interne.»

CQFD.

Bonne soirée

18 mai 2020
1

a mon humble avis la cause du naufrage est d'avoir heurté un iceberg quelque soit la qualité de la tole ou des soudures ou du compartimentage le bateau aurait tot ou tard coulé ...

18 mai 2020
0

Pour le Titanic, la qualité de l'acier n'a certainement pas arrangé la situation. La température de l'eau et une RTNDT (température de transition ductile/fragile) élevée a entraîné une déchirure de la coque (fragile) au lieu d'une déformation (ductile) probablement aggravée avec le mode de liaison des tôles (rivets).

18 mai 2020
-1

Il n’y a pas de brise glace en polyester, de toute façon dépassé une certaine taille, le polyester n’est plus solides.

L’acier n’est pas vraiment un problème quelque que soit ça qualité, le problème c’est le frottement de la glace sur l’acier qui donne des contraintes énorme!!

Teste tous con:
tu prend un foret de 15 de là meilleur qualité possible, tu perce un trous sans lubrifier, il perceras 2-3 trous

Tu prend le même foret mais de qualité médiocre tu le lubrifies correctement et tu verras que tu feras un 100-120 trous avec.

D’ailleurs sur les brise glace, il y a eu deux grande avancée:

Monter sur la glace pour la casser avec le poids du bateau au lieu de foncé dessus comme une brute!(l’épaisseur de la glace seras toujours inférieur à ça longueurs donc plus facile à brisé)

Mettre de l’aire pour lubrifier la coque quand glace frotte sur celui ci.

Principe même du jeux aire hockey, sans aire la palette frotte et n’avance pas et quand l’aire est activer la palette par dans tous les sens est rapidement.

Il y a un voilier brise glace sur leboncoin....

18 mai 2020
1

Ne pas oublier aussi le défaut de conception initiale.
A savoir les cloisons étanches qui ne montaient pas jusqu'au pont principal.
La loi de Murphy a voulu que la déchirure soit suffisamment longue pour permettre un envahissement des tranches avant à un point tel que l'eau passait au dessus des cloisons, ce qui a permis de noyer les uns après les autres tous les compartiments.

Quelques mètres de mois et effectivement le Titanic n'aurait pas coulé.
Un risque qui n'avait pas été pris en compte.
Dommage

18 mai 2020
0

pour que le compartimentage des navires évite le naufrage il faut aussi beaucoup de chance .Il faut que la dechirure corresponde en longueur ,profondeur et emplacement au compartimentage prévu ..donc là c'est le coup de pot ...si l'un des trois facteurs ne tombe pas dans les previsions c'est cuit ..le compartimentage n'est pas adapté ,le navire est envahi et il coule .

ET m^me aujourd'hui les normes dans ce domaine c'est un peu n'importe quoi . c'est mieux d'avoir un bateau compartimenté que pas mais ,c'est pas terrible terrible . Et je connais quelqu'un qui n'a jamais appliqué ces normes car c'est joué à la roulette russe .

18 mai 2020
0

L'Olympique a eu comme sister-ships le Titanic et le Britannic. Si le Britannic a sauté sur une mine dans le Détroit des Dardanelles l'Olympic a eu une carrière complète de plus de 30ans en se payant le luxe d'éperonner un U-boot. Aucun des trois bateaux n'était fait pour se frotter en mode ouvre boite de conserve un iceberg à près de 20knts. Alors que tout le long de la route le Titanic avait été averti de la présence très basse des icebergs, il est possible qu'une des raisons de la vitesse élevée était aussi liée à un incendie, déjà visible à l'escale de Cherbourg, à maitriser dans une soute à charbon faisant dernier compartiment, dont la paroi surchauffée a d'ailleurs cédé en dernier scellant définitivement le sort du navire. D'après les essais sur simulateur, dans tous les cas le Titanic aurait heurté un iceberg.
Tout le monde a d'ailleurs remarqué qu'il avait déjà eu beaucoup de chance d'arriver jusqu'en plan milieu du pack de glace. Le California qui était juste à côté du naufrage avait d'ailleurs stoppé ses machines
(il aurait pu sauver tout le monde mais le radio du Titanic ayant envoyé sur les roses le radio du California, pour passer les messages de passagers, le Cdt du California avait décider d'arrêter l'écoute radio). L'ordre du second Murdoc de faire battre arrière sur la grosse hélice centrale juste devant le gouvernail n'a pas arrangé sans doute le contrôle de la trajectoire.

18 mai 2020
0

On parle beaucoup du Titanic mais pas assez de la vrais victime!!! Pauvre iceberg, il avais rien demandé âgée de quelque million d’années. Paix à sont âme...

18 mai 2020
0

Vous aimez bien les histoires du titanic....
Jerome poncet n'a jamais reussit a percer sa coque avec de la glace .Et poutant il aura tout essaye sur son Damien !!
Il a change tout de fond terriblement bossele.
Voir quel acier etait utilise chez Meta .il construisait sur couples .

18 mai 2020
0

A propos de Damien, j'avais lu un récit d'un navigateur eperoné plein fer par le travers par un cargo ou tanker, qui avait survécu. Tout tordu, dematé, enfoncé à bâbord, mais à flot. De mémoire un Damien IV. En acier. Et rouge. Costaud quand même.

19 mai 2020
0

Je le connais : saturnin qui a bien voyage parmis les iles antartiques .voir son livre.
Apres son eperonnage par un cargo il a ete repare et enormement navigue.
Malheureusement je sais qu'il a eu un ennui et a sombre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (88)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021