Bastaques or not bastaques ?

Ia orana à tous,

Heureux possesseur d'un Farr 727, je viens chercher vos conseils avisés pour simplifier le gréement.

Mon bateau a un gréement 7/8, BdF poussantes (angle entre les BDF 120°), pataras + 1 paire de bastaques. La voilure comprend GV (16 m²), génois à 150% (15 m²), solent à 110% (11 m²) et foc de brise, Code D (28 m²) en cours d'acquisition.

Programme : balade uniquement (pas de régate sinon pour le plaisir de naviguer en flottille sans objectif de résultat). Vent max : force 5 (si plus annoncé, on reste au port et on prend le café puis l'apéro !), sauf si passage de grains (mais là on se débrouille comme on peut quitte à prendre la cape).

NB : le génois n'est jamais utilisé, solent uniquement car plus maniable et surtout permet d'être paré si le vent monte (ce qui arrive fréquemment sous grains). GV à 1 ris à partir de 12-13 nds de vent réel (équipage trop léger pour garder la GV haute, en plus elle est fatiguée donc difficile à bien aplatir).

A partir des données ci-dessous, pensez-vous que je puisse enlever les bastaques qui m'emm.... plus qu'autre chose : une manœuvre en plus, et surtout elles ont le mauvais goût de se coincer dans quelque chose au moment où il ne faut pas. Qu'est-ce que je risque ?

NB : un BE Voile sur FC8 m'a dit que sous 25 nœuds de vent réel, il ne les utilise pas, mais bon je préfère avoir plusieurs avis.

Merci à tous pour vos réponses éclairées.

Voileusement.

L'équipage
07 mai 2019
07 mai 2019
1

Bonjour! Avec des barres de flèches poussantes, nul besoin de bastaques et encore moins avec le programme annoncé. Par contre il n'y a pas besoin de les enlever complètement vous pourriez les ranger contre les bas haubans?

07 mai 201907 mai 2019
0

C'est vrai que normalement avec des barres de fleches poussantes il n'y a pas de bastaques mais celles qui équipent son bateau n'ont pas poussé toutes seules.
Donc à priori si elles sont présentes c'est qu'elles doivent servir au moins dans certaines conditions musclées.
Section du mat,etc...sont également importants.
Certains bateaux ont des barres de fleches poussantes et des bastaques.

07 mai 2019
0

En général, ni les chantiers ni les architectes ne mettent des trucs juste pour embêter les gens. Je dis ça, je dis rien hein.

07 mai 201907 mai 2019
0

Si ces infos sont correctes, il n’y a pas de bastaques en standard sur les Farr 727. Un ajout d’un proprio précédent peut-être? Probablement alors pour raidir l’étai dans la brise.
sailboatdata.com[...]arr-727

07 mai 2019
0

Quand il y a des bastaques on les met par anticipation ou à la demande en fonction de l'aspect du mât. Mais le choix est personnel et il suffit de regarder. quand on en n'a pas besoin on peut les escamoter pour ne pas être gêné. Curieusement vous déclarer ne naviguer que par temps modéré mais vous admettez tout de même que cela peut parfois souffler plus fort que souhaité. Près d'une côte il faut avoir de l'eau à courir pour se mette à la cape. Sinon il faut utiliser la voilure pour s'éloigner.

07 mai 2019
0

Oui cela peut paraître bizarre mais il arrive parfois ici qu'un grain très localisé se pointe avec brusque montée du vent, grain qui ne durera peut-être que 5 ou 10 minutes. La solution mentionnée n'est pas exclusive et dépend bien sûr d'autres paramètres (eau à courir, houle éventuelle, etc...), c'est d'ailleurs la seule que je n'ai pas essayé dans pareil cas. La dernière fois, la solution choisie a été GV à 2 ris, cap au large, et le grain nous a frôlé et est passé entre la côte et nous... et 10 minutes après, tempête de ciel bleu et on renvoyait tout dessus car le vent était tombé.
En tout cas je note la solution de trouver un moyen de les escamoter et surtout d'aller observer la forme du mât quand on ne les utilise pas.

07 mai 2019
0

sur ce bateau, les bastaques sont surtout destinées à raidir l'étai et éviter le pompage du mât ...

07 mai 2019
0

Oui c'est vrai c'est surprenant d'entendre dire que l'on ne naviguera quasi jamais par plus de force 5 et que l'on se met à la cape dans les rares cas ou cela arrivera.
Meme si c'est ton souhait Semper,il faut que ton gréement puisse faire face à de conditions difficiles donc garder les bastaques est impératif
(meme si les bastaques c'est galère je suis d'accord).
Apres tu fais ton choix....

07 mai 2019
0

"Bricoler" un 2éme point de fixation rapide, pour les ranger le long du mat, mais les conserver pour les fois des caprices d'Eole...

07 mai 201916 juin 2020
1

En fait ce qui te dérange ce sont les bastaques qui lorsqu'elles ne sont pas en tension se prennent un peu partout.
Plutôt que de les enlever, fixe un sandow entre la poulie haute et un chandelier comme sur la photo jointe. Ainsi sous tension, le sandow est tendu au max, et lorsque la bastaque est relâchée le sandow la ramène vers l'extérieur et celle-ci ne gêne plus.

PS : comme il y a des barres de flèches poussantes, il ne s'agit pas de bastaques mais d'un double pataras. C'est juste une question de sémantique, la gestion est la même.

07 mai 2019
0

Pour moi, il ne s'agit pas d'un double pataras : elles ne partent pas de la tête du mât mais du point de capelage de l'étai. En revanche, j'ai aussi un pataras qui part de la tête du mât (mais qui n'est pas en cause ici).

07 mai 2019
0

On parle bien de bastaques il me semble pour un gréement 7/8 le patara étant pris en tête de mat. A voir comment se comporte le mat sans au niveau du profil surtout dans la brise. L'élastique une bonne idée !!

07 mai 2019
0

Ok pour les bastaques je ne connais pas ce bateau :)

07 mai 201907 mai 2019
1

En effet sur le FC8 on peut ne pas utiliser les bastaques sous solent jusqu'à 20/25, idem sur l'Aphrodite pour lequel les basques servent d'avantage au profil du mât et à la tension de l'étai.
par contre sous code D, vu la pression, ça serait pas mal de les avoir à poste.
Il y avait une classe très active de 727 en GB, peut-être chercher ta réponse de ce côté-là?

08 mai 2019
0

Bien notée la remarque relative à l'emploi du code D.

08 mai 2019
0

Sur la plupart des photos de Farr 727 que j'ai pu trouver sur internet, pas de bastaques.

08 mai 2019
0

+1 pour l'élastique!

08 mai 2019
1

Je crois que dans un 1er temps, je vais effectivement prendre la solution de l'élastique et les laisser à poste mais prêtes à servir.

08 mai 2019
0

Solution provisoire mise en place aujourd'hui et qui sera testée demain sur l'eau : j'ai utilisé les barber hauler du spi pour ramener les bastaques vers les haubans. Retour d'expérience demain.

08 mai 201908 mai 2019
0

Il m'est arrivé de démonter les bastaques de Bianca; je me suis senti tout bête, les virements de bord étaient devenus insipides, hisser la GV trop simple, j'avais l'impression de ne rien faire, le bato semblait tout nu, je m'emmerdais.
J'ai remonté tout ça en vitesse...

09 mai 2019
0

@Bianca..... :reflechi:
Bon alors, retour d'expérience : bastaques inutilisées aujourd'hui car ramenées au max vers les haubans en utilisant les barber (avant de trouver une solution plus pérenne). Force 3 - mer presque plate (à part la longue houle).... nickel : pas vu de différence au niveau du mât.
C'est vrai que hisser la GV s'est révélé ultra simple, et les virements de bords aussi.... mais je n'ai pas réussi à trouver cela insipide, plutôt "plaisant" (sinon pourquoi appellerait-on nos bateaux "navires de plaisance" ?).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (169)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021