Barre d'écoute : sur le roof, après la descente, en plein milieu ou à l'arrière ?

Salut !!

Mais où doit se positionner la barre d'écoute : sur le roof, après la descente, en plein milieu ou à l'arrière ?

Je dirai à l'arrière pour la surface de voile, mais... Je n'y connais rien !

Et vous ?

L'équipage
22 avr. 2021
22 avr. 2021
1

Sur mon ancien 31, la barre d'écoute sur le roof... bof...bof... déplacée devant la descente, beaucoup mieux. Sur mon 37 actuel, en plein milieu du cockpit ! mais amovible au port ou au mouillage. Le meilleur des deux mondes. Réglages faciles en navigation, un peu casse tibias... mais cockpit complètement libéré aux escales.


22 avr. 2021
0

Bonjour,
C’est avant tout une question de programme…
Pour une caravane, le fixer sur le toit, pardon le Roof, convient. Ça gêne pas pour la table de cockpit, le bimini et la capote... côté performance ça tombe bien c’est pas des bateaux acheté pour la performance
Pouvoir choquer ou régler le chariot en cas de rafale n’est pas un problème non plus: au port 360j/ an et ça sort quand il y a 12nds de vent pour faire du moteur

Pour les bateaux de voyage, devant la descente est bien, on contrôle bien la GV et la gêne est relative.

Bateau de course croisière ou régate on recule en bout de bôme et selon sa longueur ça tombe ou ça tombe. Plus de bimini possible, et cela peut être gênant... mais perf top.


22 avr. 2021
0

Euh, on peut mettre une capote de roof avec une barre sur le roof, où passe les bouts de la bome, à travers le toit du roof ?

Et un chariot à l'arrière ne permet pas de bimini ?

Merci @Cédric 1983


faby9:J'ai un bateau de voyage avec sa barre d'écoute située sur l'arceau fixe (large, en alu) au dessus de la descente, arceau qui supporte donc la capote de roof d'un coté, et une sorte de bimini de l'autre (en fait une toile tendue entre l'arceau de descente et l'arceau arrière, et dont le centre est relevé par un sandow suspendu à la bôme). Pas de souci avec les bouts qui passent à travers la base du roof qui est en alu.·le 22 avr. 18:44
22 avr. 2021
2

Mécaniquement, le mieux c'est à l'aplomb de l'arrière de la bôme, mais il faut que le bateau soit assez large à cet endroit.


22 avr. 202122 avr. 2021
1

Si tu comptes l'utiliser beaucoup, car course et/ou le plaisir de tout régler en continu, bien à l'arrière, peut-être près du barreur; pour mon usage perso je ne prendrais même pas en considération un bateau comme ça car impossible de mettre un bimini (ou trop riquiqui), ni un avec la barre d'écoute devant l'entrée car je fais aller retour tellement de fois que penser devoir tourner tout le temps autour d'un palan planté dans le milieu, absolument pas.
Avec la barre d'écoute sur le roof + capote, les cordages de la bôme passent sur les cotés sans problèmes.


Mr Beautiful:Euh, donc elle est où sur ton bateau , au milieu ? Meric à toi·le 23 avr. 21:14
roberto:Devant la capote, rien de spécial juste le classique "années 80".Palan à trois voies avec trois points d'attache écartés sur la bôme. Le rail doit faire 1.5m de long, j'en utilise en gros les 70-100cm centraux; garder le hâle-bas de bôme fixe et agir sur l'écoute donne absolument le même résultat, même vrillage et angle d'incidence de la voile qui change uniformement sur son profil en hauteur, comme jouer de chariot avec un rail de 3m (exception faite de la compression sur le vît de mulet).Loin de moi la présenter comme solution miracle, mais avant de faire des choix avec des compromis sur d'autres aspects (et le placement de cette barre en génère pas mal), un peu de géométrie permet de se clarifier les idées :)·le 23 avr. 21:35
22 avr. 202122 avr. 2021
1

C'est un des avantage des bateaux des années 80, avec leurs gênois géants et leur petites grand'voiles, l'extrémité de la bôme arrive généralement au dessus du faux pont devant la descente, et de ce fait le rail est là à la meilleure place possible.
Avec des poulies de renvoi en bout de rail et des clamcleats sur les dossiers des bancs du cockpit, ça se gère tranquillou par le barreur, même sans pilote.


Mr Beautiful:Tu aurais un p'tit voilier de moins de 8 mètres dans ce cas ? Merci·le 23 avr. 21:16
22 avr. 2021
1

bonjour, la position se choisie selon plusieurs contraintes. la première c'est la force développée par la grand-voile, ensuite la résistance de la bôme selon le point d'attache de l'écoute. au milieu la force de flexion est très élevée. en extrémité de bôme il y a seulement une compression au vis de mulet. enfin il faut que la barre d'écoute soit solidement tenue et que l'on puisse manoeuvrer le chariot facilement avec les drosses. contrairement à ce que dit Cedric une position sur le rouf offre plus de possibilités de réglage qu'à l'arrière. pour la pose d'une capote de descente ou d'un bimini c'est en fonction des priorités, soit on privilégie la barre d'écoute soit le bimini ou la capote. cordialement.


22 avr. 2021
0

Aussi, si on aime jouer de chariot dans les surventes c'est une chose, sinon les mêmes réglages identiques peuvent être obtenus avec le hâle-bas, qui de toutes les façons sera la seule manoeuvre à pouvoir contrôler le vrillage de la voile une fois qu'on s'écarte un peu du près, ok sauf barres d'écoute de mètres et mètres de longueur, ou bateau spécifiques où le hâle bas pose d'autres problèmes.


mitch58:je pense pareil 👍🏼·le 23 avr. 16:00
Muss:oui surtout pour ouvrir la voile dans le petit temps au près, le halebas c'est super efficace... ·le 26 avr. 14:24
22 avr. 2021
2

Bonsoir,

autan d' un point de vue ergonomique d' accès aux réglages, la barre d' écoute sur le sur-baud de descente est géniale, autan pour se débarrasser de sa belle-mère ou estropier un équipier, c' est l' idéal!

Entrée de la ria d' El Ferrol en Galice, sur un marjolaine 35, vent moyen 25 nd avec rafales à 50 par effet venturi, j' étais à la barre (à roue), un équipier sort juste au moment où une méga-rafale arrive.
Je hurle ATTENTION, il fait gaffe à la bôme, la rafale prend la GV à contre provoquant un empannage.
Malgré le frein de bôme, l' empannage a été d' une violence inouïe, et l' équipier qui faisait attention à la bôme s' est retrouvé projeté par le passage du palan d' écoute, la face contre un taquet de drisse sur le rouf, la tête en sang!!!

Pas pris le temps de faire chauffer le moteur pour gagner le port au plus vite, direction l' hosto, avec au final 3 dents de devant explosées, çà aurait pu être pire.

Cette disposition de barre d' écoute devrait, à mon avis, être proscrite de TOUT bateau, que ce soit pour un équipage ou un solitaire.

Gorlann


Cédric 1983:Quel modèle de frein? Un walder pour moi, même avec 40nds, l’empannage n’est jamais violent à condition de le régler. Une tension raisonnable pour moi. En revanche les 8 d’escalade à pas cher donne un faux sentiment de sécurité ·le 23 avr. 09:39
gorlann29:C' était un Walder.·le 23 avr. 12:37
faby9:Le Walder est réglé pour une force de vent donnée. Si celle-ci double, ça freine encore, mais ça peut être violent quand même. La solution ne consiste surtout pas en réglage trop fort, mais en un réglage du Walder, pas si évident que ça.D'accord avec Gorlann sur la dangerosité de ces installations...·le 23 avr. 12:56
Cédric 1983:Le walder se règle et c’est assez progressif. De plus, selon la force du vent, l’effort reste assez similaire car on arrise sa voile quand celui ci monte. Mes empannages les plus violents avaient lieu GV haute... mais avec 20nds apparentAvec 35nds et 2 ris c’est pas plus violent (et plus safe car malgré tout on fait gaffe au matos)·le 23 avr. 16:19
LeMoko:Bonjour Gorlann Oui pour nos caravane c 'est une dispo suffisante et qui répond globalement à la demande.Une disposition que je trouve sympa pour les réglages et la sécurité c 'est la propos des Hunter avec un gros arceau et le rail posé dessus et nous sommes en dessous c'est en plus un point fort pour se rattraper. J'ai souvenir aussi d'avoir un beau rabotage du nez avec le palan de GV juste à la descente sur notre rush. ·le 23 avr. 17:09
22 avr. 2021
1

Hello,
Je suis à priori content qu'elle soit sur l'arrière, mais c'est un CC...placée devant la descente, avec mes genoux(déjà)pleins d'arthrose aurait été impensable.
Pas de souci pour le bimini non plus, à priori...à voir à l'usage, néanmoins.


LeMoko:Oui la c 'est le top.·le 23 avr. 17:10
23 avr. 2021
1

Bonjour à tous, sur le first 42 course-croisière la barre est dessus la descente, avec mon équipière unique tout se passe très bien.


23 avr. 2021
6

sinon, il y a les doubles palans, plutôt pratiques je trouve


23 avr. 2021
1

C'est pas un peu fonction de la longueur de bôme aussi ? Sur mon bateau des années 70 avec petite GV et génois à grand recouvrement, à part capot de roof ou à la rigueur surbau de descente je vois pas où placer la barre d'écoute.


23 avr. 2021
1

Sur P2, le chariot était à mi-cockpit avec la barre derrière et sur P3, idem, mais avec la barre devant. Je trouve la deuxième configuration très bien car elle permet 1. de sécuriser le cockpit avant en navigation nocturne et 2. de dégager une zone où on peut mettre les sacs de spi (ou un passager) sans qu'il ne risque de se prendre l'écoute en cas d'empannage. L'écoute revient au niveau de la descente via un flip flop et le réglage fin sur une console au pied du barreur... Une bonne configuration pour un usage en solo/equipage réduit.


23 avr. 2021
0

J'ai vu plusieurs voiliers avec barre d'écoute sur le roof qui avaient cassé leur bome car le tirage en plein milieu n'est pas idéal. La mienne est au milieu du cockpit, un peu casse tibia surtout au port.


roberto:Il suffit de poser deux ou trois points de tire écartés sur la bôme, qui reviennent à un même palan/point d'accroche sur la barre d'écoute.·le 23 avr. 20:41
23 avr. 2021
3

Bonsoir,

comme d' habitude sur un bateau, il n' y a pas de solution idéale, mais une question de compromis.
Selon le programme et la façon de naviguer, ce qui convient à certains peut être rejeté par d' autres.

D' origine sur mon canote (Brise de Mer 31), la barre d' écoute était sur le rouf, juste en avant du panneau coulissant de descente.
Côté sécurité, impeccable, et assez bonnes possibilités de réglage, avec les bouts de commande du chariot ramenés de chaque côté du rouf et écoute de GV au piano.

Cette solution est tout-à-fait satisfaisante en équipage, mais devient carrément problématique pour un solitaire, qui, de la barre n' a pas accès à l' écoute de GV et au réglages du chariot.
Je vous laisse imaginer le bordel quand un solitaire veut (ou doit) faire des manoeuvres de port ou de mouillage à la voile, avec beaucoup de changements d' allures.
Deuxième inconvénient: quand on veut ajouter une capote ou une casquette de descente, la barre d' écoute oblige à avoir la partie avant quasiment verticale, pas franchement aérodynamique et carrément laid!

La solution du double palans sur les côtés du rouf ou du cockpit:
permet sans problème de faire tous les réglages possibles de la GV, est économique, mais ne convient pas du tout pour tirer des bords dans un chenal étroit ou pour les manoeuvres de port/mouillage à la voile, car il faut systématiquement régler deux palans.

La solution intermédiaire que j' ai adopté sur mon bateau:
un palan simple en bout de bôme ramené en un point fixe au centre du cockpit, qui permet de faire toutes les manoeuvres sans aucun problème dans une grande simplicité (une seule écoute de GV tout-le-temps sous la main), et quand besoin de vriller la GV, je frappe un second palan sur mousquetons entre le bout de la bôme et un côté du cockpit, ce qui me permet de régler ma GV dans toutes les positions, comme avec une barre d' écoute ou un classique double palans.

N' ayant plus de barre d' écoute sur le rouf, j' ai pu ainsi réaliser une casquette de descente en alu/plexiglas, très fonctionnelle et très esthétique.

Gorlann


23 avr. 2021
1

Il est possible de faire une barre d'écoute en travers du cockpit mais amovible. Cest ce q'il y a d'origine sur les Aphrodite mais comme le bateau est étroit, elle est toute petite.

Où quelle soit positionnée, il faut un renfort sous le pont pour reprendre les efforts.


28 avr. 2021
0

Comme sur les séries 34, 40 et 44 de chez Dufour, je trouve que le positionnement devant la colonne de barre sur le plancher du cockpit est un très bon compromis ergonomie/performance.


Fransoi:Oui, n'encombre pas le cockpit, chariot et écoute à portée du barreur (avec en prime, au besoin, un renvoi de l'autre extrémité de l'écoute sur un winch du roof), réglage efficace en bout de bôme. Il faut quand même se méfier du passage de l'écoute. Autre petit inconvénient, au portant, il faut remonter le chariot un peu au vent pour que l'écoute ne frotte pas sur le banc de cockpit. Mais, à part ça, vraiment ergonomique en équipage réduit. ·le 28 avr. 23:09
roc:Même configuration mais avec la barre d'écoute au niveau des bancs de cockpit sur les Grand Soleil 37 et 40 des années 2005 (et peut-être d'autres, je ne sais pas). Ca n'est absolument pas gênant : au centre, c'est la colonne de barre qui est en plein milieu qui empâche le passage, sur les côtés... ben c'est posé sur les bancs (le dessus du rail est au niveau des bancs, ça ne fait pas saillie), ça ne gêne pas non plus. Et l'écoute ne se prend pas dans les bancs au portant, forcément.·le 28 avr. 23:23
duffy:par contre coté bimini ce n'est pas top !!! Prévoir la dose de Biafine en Méditerranée !·le 29 avr. 09:58
roberto:+1 duffy,voir des dégâts beaucoup plus sérieux l'âge avançant, surtout pour des peaux... normandes·le 29 avr. 10:06
roc:J'avoue, je n'ai pas encore réglé le problème du bimini... Mais j'y travaille !·le 29 avr. 19:27
Fransoi:Quand j'ai acheté le bateau (il était en Italie), il y avait un bimini, mais qui était installé en arrière de la bome et ne couvrait que l'arrière du cockpit. Je trouvais ces deux arceaux assez laids, j'ai tout démonté. En Bretagne ça ne me gêne pas vraiment de pouvoir profiter du soleil ;-)·le 29 avr. 22:01
roc:J'ai vu ça aussi, c'est ce qui est proposé pour les GS par certains fabribants de bimini et autres. C'est effectivement laid et peu utile... surtout dans mon cas : j'ai mis un portique avec des panneaux solaires qui avancent suffisemment pour faire de l'ombre au bareur ! Bon, le but initoal était qu'ils ne dépassent pas derrière, des fois que des agents zélés du port me fassent remarquer que du coup, je passais dans la tarification supérieure pour ma place de port... Mais du coup, j'ai fait d'une pierre deux coups !·le 29 avr. 23:54
28 avr. 2021
0

Chaque solution a ses avantages et inconvénients. IL faut que la barre soit assez longue en fonction de sa position pour permettre un réglage facile et efficace.
Sur mon EdM, elle était au milieu du cockpit sur toute la largeur. Cette disposition très pratique pour régler instantanément et efficacement par le barreur est moins confortable pour les tibias et nécessite donc un peut d'entrainement pour circuler.
J'ai pratiqué le Mélody pendant des années, avec la barre d'écoute disposée juste avant la descente. UN mouvement brusque pouvait surprendre un équipier sortant de la descente. Plus grave, un équipier pouvait se trouver coincé entre le palan d'écoute de GV et l'angle du rouf en cas d'empannage incontrôlé.
Egalement pendant pas mal d'années, le Sun Légende avec la barre sur le rouf, relativement peu efficace car trop courte.
Les Etap bénéficiaient d'une barre d'écoute traversant le cockpit, donc efficace et démontable, blocage par clavettes, pour l'escale.
Malheureusement, sur les bateaux actuels de moins de 10m, la barre d'écoute est remplacée par une cadène simple au milieu du cockpit!


29 avr. 202129 avr. 2021
3

Malheureusement, sur les bateaux actuels de moins de 10m, la barre d'écoute est remplacée par une cadène simple au milieu du cockpit!

Oui et c'est bien dommage parce que c'est sur ceux là qu'elle aurait du sens, c'est encore suffisamment facile de choquer/border du chariot à une main dans les surventes dans ces tailles.
Je ne me passerai pas de ma barre d'écoute au centre du cockpit et à portée de main en barrant, bien plus efficace que de choquer de l'écoute en premier recours dans les surventes et de prendre du pataras (gréement 7/8e), j'ai les 2 commandes côte à côte. Et tant pis pour les tibias 😁


29 avr. 2021
0

Bonjour
Pour les voilier équipés d'une barre d'écoute sur le rouf, vous prévoyez un palan sur mousquetons frappé en bout de bôme avec un cadène en fond de cockpit ou sur le support de la table cockpit si assez solide.
Très bien pour les allures de près et vous pouvez même déplacer le palan vers le rail de fargues pour le portant.
Et vous le déposé pour une navigation plus calme avec le bimini et au escales.


29 avr. 2021
2

L'écoute de GV c'est toujours mieux en bout de bôme, pour le contrôle de la chute.
Sur les IRC récents on rallonge même la bôme pour pouvoir passer le rail derrière la barre quand elle est franche et vider le cockpit du bordel.


lolapo:Voir la bome du 12.50 pogo avec son palan tenu sur la face supérieure de la bome. ·le 29 avr. 13:18
30 avr. 2021
0

je l'ai sur le roof après en avoir eu au milieu du cockpit sur un autre bateau, sur l'arrière du cockpit sur un autre, au dessus du tableau sur un autre et sur la marche de surbeau dans la descente sur un autre. Sur le rooff actuellement et en avant du panneau coulissant n'est pas gênant mais on perd de la force


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (98)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021