barre d'ecoute ??????.........gerard.....

on parle souvent de la barre d'ecoute...OK...

mais,ça sert à quoi ?

et comment ça se regle ?

et en accord avec quoi ?

L'équipage
09 avr. 2004
09 avr. 2004
0

Photo
Bon, ignorant comme je suis (ca ne fait que 1 an que je fait de la voile, mais 15 de bato à moteur)je crois bien qu'il me manque une barre d'écoute sur mon cornu et je pensais en ajouter une car ma grand voile par en live une fois sur 2.Je ne suis pas trop sur d'avoir bien compris les explications de GB et la photo n'est pas passée. Si c'est la photo d'une barre d'écoute pourrais tu la remetre GB STP ?

09 avr. 2004
0

barre facultative
Sur les 485,deriveurs "de plage" classiques,il n y a pas de barre d ecoute..et ca marche tres correctement..
Sur les dufour ,la barre d ecoute est souvent absente..il y a beaucoup de dufour de ce type sur le marche
Sur un sun rise,la barre d ecoute doit mesurer 30cm de long pour un boat de 10m ou plus
Vaut mieux pas de barre d ecoute qu une barre symbolique..et mal reglee...
l absence de barre d ecoute fait perdre de la puissance aux allures de finesse et oblige a une prise de ris plus precoce mais quand on prend un ris,tous les bateaux avancent de toutes facons.
En revanche avec des grains,rafales ou risees(selon l experience de l equipage)le fait de choquer l ecoute arrete le bateau alors que le fait d ouvrir le plan de voilure,sans mater la bome conserve de la puissance et evite aux vagues de vous taquiner.
Mais sur un deplacement lours qui a de l erre,est ce un souci et la barre d ecoute une utilite reelle?

09 avr. 2004
0

Oui
J'ai un bateau à déplacement lourd mais bon marcheur au près.
Malgré le fait que la GV soit 2,5 fois plus petite que le génois, le réglage de la barre d'écoute de GV est primordial pour gagner en cap et vitesse.

Au près par baston, choquer le chariot permet de conserver de la toile pour la puissance, tout en équilibrant le bateau et diminuant de la gîte.

Au près par petit temps, ramener le chariot dans l'axe (voir un peu au vent) permet de border la bôme dans l'axe tout en conservant du creux.

Au portant, déborder complètement le chariot permet d'aplatir la GV pour qu'elle porte moins dans les haubans.

09 avr. 2004
0

Trio...
Salut, pour compléter tout cela il est important de considerer le "Trio" servant au controle de la grand voile : écoute, chariot et hale bas.
En effet il est important d'avoir une tension correcte de hale bas, pour que la bome reste à peu pres horizotale quand tu choques ton écoute, cela permet à ta grand voile de ne pas "déverser" dans les hauts : vriller exagerement en perdant bcp de puissance. Ceci vaut pour les allures proches du vent, tu controles les risées en choquant un peu d'écoute.
Par bonne brise tu déplaces ton chariot sous le vent, tu controles encore une fois avec ton écoute.Au allures portantes, idem, chariot au milieu (position par défaut) écoute choquée, tension correcte du hale bas pour garder encore une fois la bome à l'horizontale, tu peux controler les risées soit en déplaçant ton chariot sous le vent,en choquant un peu d'écoute, soit quand vraiment c'est un peu "chaud" tu choques un peu de hale bas pour ouvrir le haut de la grand voile pour liberer "l'exedent de puissance"
A l'usage tu constateras par toi meme l'inter-action de ces trois "outils" de réglage...

Amicalement

09 avr. 2004
0

Au près serré..
Il me semble, mais je peux me tromper, qu'en bordant barre d'écoute et GV on accentue la gîte, certe, mais ne gagne t'on pas quelques degrés supplémentaires pour remonter au vent? Ce qui peut être intéressant lorsque qu'on a une pointe un rocher ou un obstacle à passer!

Quand aux penons, je ne savais pas qu'il pouvait y en avoir sur la chute de GV, je pensais qu'ils étaient imanquablement disposés dans les voiles d'avant, comme génois, foc etc.! De plus je les observe passablement quand je navigue, c'est une exellente source d'infos!

J'apprends donc quelque chose, je pensais que les penons n'étaient disposés que dans le génois, j'ai du mal a imaginer où ils se trouvent exactement dans la GV! Ils doivent être passablement haut pour pouvoir les voire lorsque tu as pris des ris?

Et y a t'il une différence de les avoir soit dans la GV soit dans le génois, ou alors est-il mieux d'en avoir et dans la GV et dans les voiles d'avant?

Je m'excuse de ma question de béotien, mais j'aimerais en savoir un peux plus car ça m'intéresse!

Merci

09 avr. 2004
0

penons mes chers penons
bertrand cheret regler et optomiser:la bible des integristes du penon horizontal...cet homme est aux reglages ce que scott joplin fut au rag,c est te dire!
un penon est horizontal quand la condition de kutta est respectee c est a dire que l ecoulement est laminaire et a la meme vitesse sur intrados et extrados,en ce qui concerne la chute de la grand voile que l on considere comme un bord de fuite d aile
Quand kutta est content ta voile a le maximum de rendement
si le courant d intrados est plus rapide que le courant d extrados,s il ya des tourbillons marginaux,la resultante du vent emporte les penons sous le vent en general en haut de ta grand voile.
cela signifie que ta chute est trop tendue en haut avec un creux trop prononce.
Il faut augmenter ton vrillage pour aplatir ta grand voile en haut
J explique pas bien,cheret ,il te le fait tellement bien lui que t as l impression d etre vachement intelligent et de tout comprendre quand tu le lis
le penon de genois lui est un penon de bord d attaque qui te signale que les filets d air sont colles a ta voile,laminaires et donc que ta voile porte un max,sinon les penons en tourbillonnant te signalent que ton regime est tourbillonnant donc que ta voile decroche comme une aile d avion
Personnellement , j ai des penons de chute de genois car c est un genois a 150% de recouvrement et le guindant de grand voile est dans l' ombre du mat mais si ton regime est laminaire au guindan,il est rare qu il ne le soit pas en chute en ce qui concerne le genois

la grand voile elle,est perturbee par le mat
A ce sujet,le guindan avec grands coulisseaux profiterait t il d un effet de fente par rapport au guindan de grand voile endraille?(cf arguties profurl??)

09 avr. 2004
0

les penons
de gv se mettent sur la chute, l ideal est d en mettre pas mal, sur toutes les lattes par ex.

Quand ta voile est trop vrillée, tes penons du haut partent devant la voile, pas assez vrillée, ils partent derriere la voile.

L ideal est d avoir tous les penons dans l axe de la voile ( pour la theorie, c est la condition de kutta )

Le chariot va aussi servir aux allures portantes, comme un catamaran ( qui ont des longs chariots )
Ca evite ainsi de trop brider le hale bas ( selon les conditions ), donc de vriller la bome, donc de remettre de la puissance dans le bas de la voile ( la distance entre le point d amure et le point d ecoute diminue ), donc evite d eclater une bome ou un vit de mulet.

On peut mettre aussi des penons sur le bord d attaque de la gv, on voit dans ce cas la mieux si la voile est trop bordée, ou pas assez .

Avec tout ca, sans avoir des reperes de tension ou des reglages de regate, on peut ainsi mieux comprendre sa gv, donc de mettre plus ou moins de tension sur l ecoute, hales bas, cunnigham, bordure et barre d ecoute

09 avr. 2004
0

Gérard!!!! ça se complique...
Pour simplifier un peu ce que dit jm :

Commencer par des réglages basiques : on borde à la limite du faseyement, génois et gv, cela donne une force propulsive correcte est pas trop mal orientée.

Pour optimiser un peu,toujours de façon basique, on verifie l'écoulement de l'air le long de la voile grace aux penons.

En effet une voile fonctionne comme une aile d'avion, la face au vent est l'intrados et la face sous le vent l'extrados.

Pour le génois, si les penons SOUS le vent tombent : c'est que la voile est trop bordée.
Si les penons AU vent montent: voile pas assez bordée.
Penons horizontaux : écoulement laminaire : bon réglage.

Pour la GV c'est idem, (avec qq subtilités mais ça risque de devenir chiant à lire...)
Les penons sont le long de la voile et en bout de latte.

Avec ce type de réglage tu feras un tres bon prés. Aprés on entre dans le "monde" des réglages fins" mais ce n'est pas le sujet.

Pour la gite : elle n'est pas néfaste, c'est l'exces de gite qui est mauvais,donc il faut porter la toile du temps.Si tu n'es pas sur-toilé et que tu appliques ces réglages tout ira trés bien.
Comme avec le hale bas de bome pour la GV tu peux faire déverser le haut du génois pour le rendre moins puissant en reculant le point de tire de l'ecoute.

Il faut utiliser TOUS les "outils" de réglage
GV: écoute,chariot,hale bas
Génois:ecoute,position de point de tire.

Tension de drisse :à limite des plis horizontaux, on reprend au fur et à mesure que le vent monte, c'est,là encore,un bon réglage de base.

Pour le Pastis : 1 volume pour 5 volumes d'eau,on ajoute la glace aprés avoir versé l'eau.

Amicalement.

09 avr. 2004
0

ok ! tout cela est trés bien,mais...
je repose ma question : comment utiliser une barre d'ecoute.....

mais,ça sert à quoi ?

et comment ça se regle ?

et en accord avec quoi ?

les penons ok. ......mais comment et quand intervenir sur la barre d'ecoute ????????

09 avr. 2004
0

America....
Mais c'est qu'il nous prépare l'America!!!

Encore une fois,de façon basique: la barre d'ecoute : elle te permet d'ouvrir ton plan de voilure tout en controlant sa puissance.

C'est à dire ,au prés dans la brise, si tu mets ton chariot de GV sous le vent tu diminues l'incidence de la voile donc: tu diminues légerement sa puissance mais surtout tu ORIENTES MIEUX cette puissance.
Si tu veux beaucoup diminuer la puissance de ta GV dans une risée,là tu choques de l'écoute.
Tu mets ton chariot sous le vent dans la brise.
Chariot au milieu par vent medium.
Légerement au vent dans le tout petit temps.

Au portant ne te casse pas la tete,laisse le au milieu.
Maintenant si tu veux envoyer un spi lourd par 45 noeuds reels, c'est plus 1 volume de pastis pour 5 volumes d'eau, mais l'inverse...

Amicalement

09 avr. 2004
0

c'est pas logique.......
si tu met ton point d'ecoute sous le vent au prés,tu vas etre obliger de border sec pour tenir ton cap,sinon tu va finir au debridé.....et ce faisant tu es obliger de regler aussi ton genois qui te renvois de l'air dans la grand voile et la perturbe prés du mat.....
tu ceuse ta voile en tirant sur la bordure et tu facilite la gite......

au debrider,bon plein il est interessant de se servir du chariot d'ecoute pour regler l'ouverture sans changer le reglage de la gv.et aisi gerer les riser et les vagues.....

par contre par vent frais,et etant trés souvent en solo,il m'est apparu que cette barre d'ecoute etait l'arme fatale contre la brise....

plus le vent monte,plus le chariot monte au vent .de telle sorte que pour etre au prés,tu as une ecoute choquée bien que ta bome soit a sa place resultat....le hale bas n'etant pas bordé trop fort,ta bome remonte et se devente du haut et la gestion en est trés simple,tout a l'ecoute.
le vent deverse si tu as bien repris ton cunningam ,tu as une veritable suedoise,et ça glisse tout seul.

par petit temps,je laisse souvent dans l'axe mais je reprend du hale bas et je detend les drisses...

un bateau ne fait pas l'autre,c'est sure.....mais ce dont je suis aussi sure,c'est que si tu creuse ta voile quand il y a du zef et que tu l'empeche de vriller,bonjour la gite.............

ne pas oublier la tention du patarasa au prés dans la brise.......

09 avr. 2004
0

Vla du simple et du concret
voila mon avis sur la barre d ecoute .
Pour moi

au pres pour garder un apuui sur l' arriere la place de la barre decoute est au milieu dans laxe
quelque soit la force du ven,t

dans la brise , pour reduire la gite : si je veux du cap je choque de l'ecoute de Gv

si je privilegie la vitesse je choque le chariot et je pers du cap

dans le petit temps barre au lilieu pur moi sauf si sa remue j'en laisse partir un peu

au portant chariot sous le vent plus ou moins deborde

avec un oeil sur les penons de chute de GV mais pas oublier de regarder les penond du haut de gv ceux la on y panse pas .Et pourtant cest la qui l'est le Kutta .

Une bonne voile bien vrillée cest bo

C'est simple en fin ent tous cas je le fais simple pour moi .
Salut

09 avr. 200416 juin 2020
0

question de tension mon gg,
Pas celle des infirmiéres, celle de l'écoute:
rappel de physique c'est la force qu'il faudrait
exercer pour maintenir le systéme en équilibre si on coupait l'écoute au ras de la bôme ;-)
Je me suis fendu d'un crobard: en position au vent tu as T1 trés ecarté du plan de voilure, donc la voile vrille, c'est la position petit temps.
Sous le vent T2 est presque // à la voile, donc on va aplatir la voile, c'est pour le vent fort.

Cela dit ya plein de bateaux qu'on pas de barre d'écoute(dont le mien sniff...) et qui marchent trés bien.

09 avr. 2004
0

moi,j'en ai une et je fais le contraire.
pourquoi faudrait il que la voile vrille par petit temps???alors que c'est le meilleur moyen de vider la voile de son vent.......

09 avr. 2004
0

c'est pas moi,c'est l'autre
Gérard, ce que tu dis marche peut-etre,mais certainement moins bien que ce qu'il convient de faire...

C'est pas moi qui le dit c'est l'autre!!!

L'autre : Les glénans, B.Cheret, Tabarly, la sagesse populaire...

Il existe de trés bons livres, rédigés par des gens trés competents tant sur la technique que pour la pédagogie...
Je te conseil vivement de les lire, cours de nav des glénans, manoeuvres du voiliers etc etc edition Seuil...

Tu regles ton bateau comme tu l'entends...mais ce que tu nous racontes peut etre dangereux...
On a tous débuté un jour, fait nos experiences etc etc mais il ne faut pas chercher à réinventer l'eau tiède, surtout quand on s'y prend mal...Tu apprendras plus vite et dans de meilleures conditions en lisant ce genre de bouquins et en essayant ce qu'ils racontent, quand inventant des trucs...

Amicalement

09 avr. 2004
0

rien a péter .........
moi ça marche comme cela et tu me dira pourquoi c'est deangereux.........

09 avr. 2004
0

pour la maitrise
Ce qui peut etre dangereux c'est la perte de controle de ton bateau, départ au lof ou à l'abatée...
Dans la brise au prés, chariot au vent écoute réglée comme tu le dis et il en faut pas beaucoup plus pour reunir toutes les conditions d'un joli départ au tas...Suivant le vent tu peux te retrouver le bateau à l'horizontal, les équipiers qui ont de la chance, accrochés ou ils le peuvent,les autres le cul dans l'eau nourrissant le secret espoir d'etre repechés...

Parir au tas,ça arrive meme au meilleurs, y'a pleins de super photos dans les mags...mais autant éviter...

09 avr. 2004
0

j'ai du louper un truc ......
je cherche la raison de ça,et je la trouve pas....

c'est sure qu'avec vos reglages à la c......

vous devez partir au tas...... ;-) ;-) ;-) ;-) :-D :-D :-D :-D ;-)

09 avr. 200416 juin 2020
0

Tu vas comprendre

Le vent est fort et tu veux que ta voile soit plate pour qu’il glisse dessus, au lieu de s’enfermer dans une voile creuse et faire gîter le bateau.

Donc tu borde à mort l’écoute, et ta bôme se retrouve quasiment en position 1
Or, tu ne veux pas que la bôme soit en 1 mais en 2.
Donc, tu choque un peu, mais la bôme part en 3 et la voile se creuse.
Donc, faut border l’écoute à la verticale du point 2 grâce à une barre d’écoute.

09 avr. 2004
0

tu vas comprendre aussi....
quand je parle d'une voile plate,je parle de l'ecoulement du vent,pas de creu de retenu.
pour commencer fixons les bases.
il s'agit d'un voilie standard,c'est a dire simple d'emploi.greement en tete pas de bastaques.

comme je ne peut pas cintrer mon mat sur l'arriere,ce qui me permettrait douvrir la chute de ma gv.je remonte mon chariot au vent,et par l'effet de remonter de bome,ma chute s'ouvre limité par la hale bas qui en limite le debatement l'air glisse facile sur ce cone qui,sans choquer me permet un prés incroyable sans etre trop solicité a la gite,avec un genois bordé plat,en reculant le point d'ecoute (ce qui revient au meme.)
il es evident que si ton chariot est sous le vent et par l'effet de pousser sur la bome,celle ci n'est plus du tout prés de l'axe,et le prés doit etre miteux.

09 avr. 2004
0

pourquoi faire vriller dans le petit temps
parce que l air en altitude est plus fort qu à la surface, ca veut dire aussi que le vent en haut est adonant, donc si ta chute est tendue, tu auras peut etre une voile bien reglée dans le bas, mais " surbordée" dans les hauts

09 avr. 2004
0

pour ne pas avoir les meme reproche que ceus qu'on te fait.
je ne donne plus ma reponse dans les questions que je pose.
on ne peu pas me le reprocher comme ça.

et si je reviens sur ce sujet,c'est que personne ni aucun bouquins n'a put m'expliquer pourquoi j'ai tort ........enfin disons que je ne l'ai jamais compris...........

10 avr. 2004
0

a mon tour...
plus une voile est creuse plus elle a de la puissance
plus elle plate plus elle a de la finesse (meilleurs pres pour ce qui nous concerne)
lorsque le chariot est choqué, et que l'on borde l'écoute "sérieusement" on cintre le mat ... c'est ce qui résorbe le creux de notre grand voile , voila pourquoi c'est le réglage adéquat lorsque le vent monte. Et donc inversement par petit temp: chariot remonté (pour un même angle donné a la bome) mat non cintré et donc creux de grand voile augementé....

voila voila
j'ai gagné?

ciao
laurent

10 avr. 2004
0

toi,tu es fou......
tu cintre le mat d'un gréement en tete en bordant ta gv.
continu a pedaler,c'est bon pour toi.......

10 avr. 2004
0

évasion 22 ??
ya une barre d'écoute sur ton moteur? :-D

10 avr. 2004
0

trollement pertinente cette question...
Quelqu'un a une réponse?

10 avr. 2004
0

plus drole que troll non?
loin de moi l'idée d'attaquer les fifties, qui, avec les progrès de l'architecture, des matériaux et du poids des moteurs, arrivent à être des bons bateaux remplissant très bien un cahier des charges "grande croisière"! :-)

mais gérard posant une question et contredisant toutes les bonnes réponses qui lui sont apporté, je trouve le procédé un peu cavalier. cela valait bien un petit coup de griffe, non?

10 avr. 2004
0

non mon pov' c'est fifty 23......
mais j'ai tendance à prendre reference à mon ancien ship de 9.50 un "siroco"
et aux nombreux autres que j'utilise depuis plus de 40 ans..........

10 avr. 2004
0

gerard...
je suis fou ...p'têt bien.... et j'continue d'pédaler pas d'soucis
Tu nous dit qu'il y a quelque chose qui t'échappe dans le réglage de la barre d'écoute et tout les intervenants y mettent du leur pour te donner l'explication.
Tout ce que tu trouve c'est j'ai ma recette j'ai ma recette bé oui très bien, je ne reproche rien a ta recette si elle te convient... mais bon si tu veux affiner les réglages vire donc les oeillères de ta recette .... c't'un peu "a quoi sert donc c'te saliére? tout l'monde t'explique, et tu nous répond j'ai pas b'soin d'sel j'ai pas b'soin d'sel"bha fort bien!

Très amicalement (même si j'me demande un peu pourquoi j'insiste)

10 avr. 2004
0

Pardon pour le calembour
mais que celui qui n'écoute pas se barre

10 avr. 2004
0

moutons de panurge........
si c'est tout ce que vous trouvez comme explication de me dire que:" c'est comme cela qu'ils ont dit qu'il fallait faire......" il est evident que ça va pas me satisfaire......

j'ai juste trouvé ces passages chez emmanuel :"quand vraiment c'est un peu "chaud" tu choques un peu de hale bas pour ouvrir le haut de la grand voile pour liberer "l'exedent de puissance"
"Comme avec le hale bas de bome pour la GV tu peux faire déverser le haut du génois pour le rendre moins puissant en reculant le point de tire de l'ecoute."
ce qui corespond exactement a ce que je fais en liberant le hale bas (qui ne me sert qu'au portant,)et en facilitant cette soupape de decharge qu'est le haut de la voile en remontant mon chariot.ce qui je le rapel est facilité par le fait que la bome n'est pas tirer vers le bas mais vers le centre ........

maintenant en ce qui concerne le creu de la voile,il semble bien y avoir confusion....
pour moi le creu d'une voile,se trouve prés du mat et de la bome,pas accolé bien sur,mais dans ces environs là,et c'est en cas de brise,la premiere chose que je fait disparaitre ,en reprenant du cuning' notement...
donc ma voile est applatie,trés bien,je gite moin,mais j'ai moins de puissance,mais vu l'eccés de vent je me passe trés bien de la puissance.
je suis donc au prés.meme seré si on veux.observons la voile d'avant.....
si je veux soulager le bateau,avant de reduire,je doit aussi lui retires du creu...et c'est trés facile d'ouvrir la soupape du haut en reculant lechariot d'ecoute,la chute s'ouvre,la voile deverse mieux et le ship se redresse......
il me reste un bleme.cette gv,elle garde encore beaucoup d'air par la tension exxessive de sa chute......il me faudrait soulager la bome ,sans la departir de son angle prés de l'axe du ship(car je reste au prés voir serer.....)
c'est trés simple,mon hale bas ne me sert a rien,je le relache toujour au prés,c'est là que je remonte mon chariot de gv,et que je relache de l'ecoute pour que la bome reste a sa place angulairement.
resultat: mes deux voiles sont moins puissantes puisque peu de creux,je suis toujours au prés et je gite trés peu.le ship est equilibré,et je peu meme lacher la barre sans souci.

maintenant si vous etes des adeptes des choses toutes finies et ordonnées ne changés pas sinon,a l'occasion essayez et vous m'en donnerez des nouvelles.....
j'ai connus les freres cheret,ils etait ouvert et peut etre que si on leur avait dit "croisiere", ils auraient changer leurs reglages de regate.....

:-D :-D :-p

10 avr. 2004
0

je rajoute ceci...
dans les dernieres pub que j'ai vue,on ventait le fait que sur les bateaux modernes,un hale bas rigide de qualité,renplaçait aventageusement la barre d'ecoute...........

10 avr. 2004
0

T'as raison Gérard...
donc tu sais faire...

Alors pourquoi tu poses la question, et surtout laisse les autres faire comme ils veulent.

Mais j'ai une autre question.
Pourquoi Gérard a-t-il le droit de dire à Laurent qu'il est fou, et autre gentillesse du même genre, que d'autres peuvent plaisanter sur des barre d'écoute de moteur, alors que ma question sur "comment hisser le spi au prés serré" (autre plaisanterie) est virée.

Merci pour cette censure ciblée...

10 avr. 2004
0

peut etre une question de nom....
et d'inscription.......va savoir.....
je n'avait meme pas vu la disparition.....
les tournures d'humour son tellement aleatoires...

10 avr. 2004
0

Toi aussi Gérard
tu as été censuré.

Un message ou tu disais naviguer depuis 40 ans...

Et où je répondais : "40 ans, ça fait des kilomètres de barre d'écoute..."

10 avr. 2004
0

mais moi,j' m'en tape'.......
la preuve je suis là,sinon,je me casse......

10 avr. 2004
0

Batelier ;-)
mon intervention ne t\'étais pas adressée, elle était en fait un contre-clin d\'oeil à celle d\'Alain pertinent.
Humour, quand tu nous tiens....

Joyeuses Pâques à tous!

10 avr. 2004
0

Mais il y a des clins d'oeil
qui ne sont pas appréciés...

Alors on les éjecte :-(

10 avr. 2004
0

pov' gb........
te v'la encore en pleinne crise ....et tu me donne le baton pour te taper.....
comme tu le dis ce reglage preconisé donne le max de rendement pour ta voile ,c'est ok.!!!

moi demuis le debut,j'insiste pour vous faire comprendre qu'en nav' croisiere,on cherche pas automatiquement la perf,mais la secu' et la tranquilité.
avec le systus' que je donne si tu sais lire,je gagne pas les regates (et encore,ça m'est arrivé..)je regule un flux de brise sans reduire et me prendre la tete....en restant secu et peinard,je passe un prés en solo, ou avec un reglage plus optimisé,tu es a l'agonie et obligé de reduire......
et justement,j'obtiens ce resultat en contrarient les "regles"
comme les pilotes de zinc,qui croisent les commandes à l'attero pour freinner le piege....
c'est pas dans le manuel,et pourtant,ça marche.

de meme que l'homosexualité n'est pas dans les regles de notre sacrés saite culture,elle existe depuis toujours et fait heureusement le bonnheur de beaucoup.........

j'attends bien sur a ce sujet les commentaires graveleus de tout les homos contrariés qui sont souvent les plus combatifs......

10 avr. 200416 juin 2020
0

Expliquons autrement, Gérard.

Je vais essayer d’utiliser des mots plus compréhensibles pour toi.
Je vais remplacer le mot « écoute de grand voile » par le mot « bretelle de soutien-gorge ».

Pour le dessin, je vais mettre la coque dans la position B au lieu de la position A

Est-ce que tu comprends mieux maintenant ?

10 avr. 2004
0

sur ta fiche...
on peut constater,
1 -ta prise de ris a l'aire bien molle

2-tu n'as pas de barre d'ecoute......

3 - souvent au moteur quand meme.......

10 avr. 2004
0

Laisse tomber Gébé...
... sinon à la prochaine réponse tu vas te faire traiter de ce que tu n'es pas.

D'ailleurs il aborde le sujet, et personne ne lui dit rien...???

Y'a pas de justice... :-p

Alain P.

10 avr. 2004
0

toi tu es nouveau ici je crois.
car tu devrais savoir que le sieur gb. sais trés bien se defendre tout seul et qu'il n'a nul besoin d'un anonime comme toi, pour le conseiler ou le defendre............

10 avr. 2004
0

ya pas de malaise.......
gerard 10-04-2004

pov' gb........

te v'la encore en pleinne crise ....et tu me donne le baton pour te taper.....
comme tu le dis ce reglage preconisé donne le max de rendement pour ta voile ,c'est ok.!!!

moi demuis le debut,j'insiste pour vous faire comprendre qu'en nav' croisiere,on cherche pas automatiquement la perf,mais la secu' et la tranquilité.
avec le systus' que je donne si tu sais lire,je gagne pas les regates (et encore,ça m'est arrivé..)je regule un flux de brise sans reduire et me prendre la tete....en restant secu et peinard,je passe un prés en solo, ou avec un reglage plus optimisé,tu es a l'agonie et obligé de reduire......
et justement,j'obtiens ce resultat en contrarient les "regles"
comme les pilotes de zinc,qui croisent les commandes à l'attero pour freinner le piege....
c'est pas dans le manuel,et pourtant,ça marche.

de meme que l'homosexualité n'est pas dans les regles de notre sacrés saite culture,elle existe depuis toujours et fait heureusement le bonnheur de beaucoup.........

j'attends bien sur a ce sujet les commentaires graveleus de tout les homos contrariés qui sont souvent les plus combatifs......

10 avr. 2004
0

C'est quoi être nouveau...???
ça veut dire que les "anciens" ont plus de droits...

C'est vrai, tu voulais faire des fiches encore plus précises, pour mieux cataloguer les gens, taille du bateau, zone de navigation, etc...

Moi j'ai pas apprécier qu'on éjecte deux de mes messages quand je vois toutes les choses qui sont dites sans que personne ne frémisse.

10 avr. 2004
0

pov' petit chat
pleure pas ........

10 avr. 2004
0

Y peut naviguer
il est toujours devant son écran...

miaouuuuu

10 avr. 2004
0

il est trés rare .....
que je laisse faseyer une voile avec moi ce ne peut etre qu'accidentel.je les respecte trop...

le plus simple est d'essayer le reglage que je te donne pour le comprendre....
je n'ai rien inventé ,et ce reglage de soupape,allege considerablement les efforts et permet de continuer sur un cap intenable si tu descents ton chariot.

10 avr. 2004
0

A chacun sa façon de faire
Le régatier s'en fout de niquer une voile, du moment qu'il termine la course en tête; et puis c'est le sponsor qui paie.
Le vagabond des mers (fauché comme moi) préfère perdre du temps et épargner le matériel(y'a pas de sponsor).
Vouloir comparer les deux manières, c'es comparer une compétition automobile avec le quotidien d'un voyageur de commerce.

11 avr. 2004
0

Pas vraiment
Salut,

Aldorande, je comprends bien ce que tu veux dire, mais les régatiers n'ont pas tous des sponsors et pour reprendre ton exemple de compétition auto et de voyageur de commerce, on peut dire en gros que Gérard, sans etre un pilote de course nous raconte qu'il conduit avec la main droite, qu'il passe les vitesses avec la main gauche,qu'il accelere du pied gauche et qui règle l'auto radio du pied droit....Sur ce, il nous demande comment, nous, nous faisons, on lui explique et il répond qu'il n'en a rien à peter...Y'a rien à ajouter je crois que tu as compris...

Le reglage d'une grand voile n'est pas sorcier, on comprend vite ce qu'il se passe quand on borde ou choque une écoute, quand on prend du chariot etc etc...
Si on comprend pas,et bien on apprend de ceux qui ont compris,sans chercher à réinventer la roue...A quoi ça sert que ducros se décarcasse, que les glénans pondent des manuels plus gros qu'une bible, que B.Cheret étudie les voiles en soufflerie pour nous en rendre compte....

Nous perdons trop de temps à expliquer une théorie dont Gérard n'a pas grand chose à secouer...

11 avr. 2004
0

change surtout pas tes habitudes.....
je te signale que la terre est ronde. contrairement a ce qui a ete longtemps dit ,et que lorsque tu est en derapage avec une voiture,il faut braquer a l'inverse du virage,et que ce n'est pas dans le manuel.
retourne couper ta viande crue avec ton silex et laisse la place a ceux qui ont une certaine ouverture d'esprit.
l'obscurantisme..................

12 avr. 2004
0

Mais pourquoi vous discutez avec lui !!!
C'est tout de même quelquechose ce mec qui pourrit le fil à chaque fois qu'il intervient.

Franchement, vous y croyez au mec qui ne sais pas ce que c'est qu'une barre d'écoute et qui intervient à tord et à travers sur les forums avec sa soi disant expérience de la voile ????

Restons positifs, il m'a appris une chose, ici, c'est comme dans un troquet, tu peux demandez conseil mais il faut surtout aller vérifier ailleurs. Parce qu'à mon humble avis, ici, il y a des marins qui n'ont jamais dépassé la digue.

Bon, c'était un coup de gueule comme ça, et aussi en soutient d'un autre fil il y a quelques jours où quelqu'un faisait remarquer qu'auncune discussion ne dépassait les 15 - 20 contributions sans dégénérer.

Si c'est un choix de rédaction c'est dommage.

12 avr. 2004
0

les fils qui dégénèrent
Ca arrive très fréquemment heureusement!!!!!!

car si tout le monde était d'accord avec tout le monde, et que tout le monde savait tout, ben des fils y en aurait pas!

En venant ici, j'essaye d'apprendre, de connaître, de me renseigner d'éveiller ma curiosité et de comprendre. Et souvent lorsque les intervenants ne sont pas d'accord entre eux c'est encore mieux car c'est une source d'infos qui augmente son débit.

Chacun y va de ses arguments techniques et de ses expériences somme toute à chaque fois enrichissante pour le lecteur spectateur, qui par la suite fera un tri de ce qui lui convient le plus!

Entre parenthèse, un forum, c'est un endroit où viennent s'exprimer plusieurs acteurs et c'est justement dédié à un partage d'opinion!

Alors si les fils dégénèrent, tant mieux, c'est pour mon plus grand plaisir, on en apprends plus!

Farolito (et j'ai pas dit que j'étais marin Jacques!!!)

P.S.

;-) Merci GB

12 avr. 2004
0

c'est moi qui l'ai lancer ce fil,patate.....
alors,la moindre des choses ........
montre nous tes idées .....encore un anonyme qui ramene sa science en se cachant.

j'aurais aimé,pour ma part que quelqu'un dise.....

TIENT,C'EST UNE IDEE,JE VAIS ASSAYER CE REGLAGE.....EN COMPARAISON AVEC MON ANCIEN,ET JE VAIS VOIR SI C'EST PLUS COFORTABLE ET SI JE FAIS UN MEILLEUR CAP.......

non!!!! c'est c'est pas comme cela dans le manuel .

pour des amoureux de la liberté je vous trouve trés conservateurs et frileux........

ne changés riens vous etes parfaits

12 avr. 2004
0

c'est pas idiot......
domage que je ne fume plus,que je ne picole pas je trouve que les joubis ça fait tafiole et je suis relativement fidele a ma ch'tite meuf.....

par contre je constate quels sont tes objectifs du bonheur...........

et comme je ne suis pas sectaire,je te laisse exploiter la combine à julo..........

en tout cas,j'ai hate de tester cette methode sur mon nouveau ship......

qui aurait dit,franchement,si cela n'avait pas ete decouvert par accident.....que de se mettre a la cape calmait le jeu dans des situations scabreuses.........imagine ce qui aurrait ete fait comme commentaires si un lascard arrivait sur le forum en disant ......

les mecs j'ai un truc,si vous etes dans la bouse et que vous avez besoin de calmer le jeu...il suffit de mettre la voile d'avant a contre (je resume )immaginez les refflexions ......mort de rire ...plus bas que mer il serait mis le gus....et pourtant a premiere vue,c'est bien illogique et ......indispensable.......
alors,je prefere rester sur mes anciennes idées d'ouverture d'esprit et oublier ces reaction retrogrades qui n'auront eu comme resultat que de reveiller un forum endormi........

je vous en cherche d'autres......

13 avr. 2004
0

Bravo...
Super ton dernier exemple, figure toi que des tas de gens ont essayé avant toi ce réglage, et la conclusion est : c'est pas bon, parmis-eux, certains ont pondu des bouquins : Tabarly, les glénans et dernierement B.Cheret avec des méthodes ultra-modernes et objectives, dans ces livres ils decrivent tous des réglages strictement opposés aux tiens,à t'écouter, il doit s'agir soit de débutants soit de cons qui ne comprennent rien...
Si seulement tu pouvais contacter ces gens la et les éclairer, afin qu'ils n'écrivent plus de connerie...

13 avr. 2004
0

ça me parrait difficile de contacter
Tabarly.......mais si je peux je lui dirais surtout de mettre un gilet et de ne plus deconseiller aux autres de le faire......

mais pour une fois essais les trucs toi meme.....

13 avr. 2004
0

Pas besoin d'essayer
en ce qui me concerne.

J'essplique :

Au près, par baston, si le chariot est centré, la GV est creuse, ledit creux fait "flap-flap" dans le retour de flux du génois et le bateau est vachement ardent et gîtard.

Si je déborde le chariot, et borde l'écoute, le creux se résorbe, le bateau redevient équilibré et la gîte diminue. Meilleure conditions pour le cap, l'équipage, le gréément et les voiles.

Voilà, c'est magique.

Maintenant, si ça marche autrement sur le bateau de gégé, faudrait comprendre pourquoi.

13 avr. 2004
0

le genre parler de quelqu'un en disant "il"
je repond "prout"

13 avr. 2004
0

alors,toi,c'est ..
nimporte quoit.......tu regle le creu avec ton ecoute.......au secour!!!!!!!

13 avr. 2004
0

????
Gégé a parlé.

Quand je navigue et règle mes voiles, c'est du "nimporte quoit"...

Amen

PS : t'as bouffé une paëlla pas fraîche, mon biquet, pour être aussi casse-bonbons en ce moment ? ;-)

13 avr. 2004
0

le biquet .......
il a peur de toi car tu es ...karaté "cas"...

13 avr. 2004
0

Oula
Oulalalala Gérard, c'est vrai si Tabarly avait utilisé un gilet....mais de là à lui dire d'essayer des trucs par lui meme...Il à contibué à faire de ce sport ce qu'il est aujourd'hui, et toi tu lui donnerais des conseils??!!!

Sans déconner, si tu commençais par appeler Bocuse pour lui apprendre à faire les oeufs au plat, Hubert Reeves pour lui montrer la grande ours, ou Francis Joyon pour lui apprendre le noeud de chaise...

Tu es plus utile à ces personnes, qu'à nous, nous ne te méritons pas, tu es trop technique, trop pointu pour le commun des mortels...

13 avr. 2004
0

et si nous étions sur un forum d'aviation...
... il y en aurait certainement un pour nous expliquer comment décoller en marche arrière...

:-D :-D :-D

13 avr. 2004
0

ouai,c'est possible......
et ça s'apel un cannard.........

c'est Fabre un français qui en a ete un precurseur,et c'est probablement la voie de l'avenir,j'en ai concus et piloté c'est ettonnant!!!!!!!!

13 avr. 2004
0

je ne te le fait pas dire.......
la difference,c'est que les personnages que tu sites ne sont ou n'etaient pas obtus et n'hesitent pas a essayer des choses allant a l'encontre des idées reçue par principe,comme certain.....avant d'etre categorique comme vous l'etes.......mes amis.....

13 avr. 2004
0

une histoire de voile
au début était la voile une vrai merveille digne de Leonardo da Vinci, dont le creux, bien galbé, idéalement placé, etait capable de prendre la force du vent dans un sens ……….pour renvoyer cette force dans un autre !
et si le vent change de direction ?
pas de problème on fait changer la direction de cette voile en gardant le même angle idéal !

alors cette voile, don’t le profil devait rester parfait, j’ai d’abord demandé à mon …………..menuisier préféré de me la faire avec une petite planche de 10 mètres sur 5 qui aurait pu en plus se retourner automatiquement quand je virerais de bord.
franchement cela aurait été parfais …j’attends toujours son devis.
mon tailleur, à qui j’en avais parlé au café, s’est interressé spontanément à mon projet de voile, il m’a affirmé qu’il savait faire des creux bien galbés pour sa clientèle ! et cela avec du tissu ! mais comment la faire tenir debout ?
simple, deux bouts de bois, un vertical et au autre horizontal ! articulée ensemble !
le plus étonnant est que cela a parfaitement fonctionné, j’avais juste rajouté une petite ficelle oups une écoute pour pouvoir maintenir l’angle entre ma voile et le vent, et alors cela a superbement marché … au jusqu’à force 1 voir 1,2 ….
mais au dela … dés que le vent force un tout petit peu, force 1,8 voir 2, ma belle voile part en .. vrille, la bome se lève, et le mileu de la voile ne sert plus à rien, cela fasseye pas tant que cela mais j’avance plus !!! et si je commence à tirer sur l’écoute, je n’ai plus l’angle idéal !

il va falloir que je tire, que je hale cette bome vers le bas, inventons un deuxième bout de ficelle oups un hale-bas que je vais mettre entre la bome et le mat et qui va maintenir ma bome vers le bas.
équipé comme cela, j’affronte un force 2 voir 2,2 sans problème, avec une vitesse proprement hallucinante, cela décoiffe dur !
deuxième problème vers force 2,5 voyez vous ce hale-bas, pas si pratique que cela à régler pendant la navigation, la force qui faut , j’suis pas Hércule !
(souvenir =&gt avant, les Pajot (sur leur 505) naviguaient avec une bome épaisse, rigide comme pas possible, un hale-bas 6 brins pour le réglage en hauteur et le réglage latéral par une écoute sur la tableau arrière, une seule poulie de renvoi et sans taquet coinceur “pour mieux suivre les risées” un truc comme ca cela vous fait des épaules de cammionneur et des mains de catcheurs en un week-end !)
alors l’idée géniale, je vais mettre un truc oups une barre d’écoute, comme cela mon écoute va tirer vers le bas (on aurais pu appeller cela une ecoute-bas maintenat) et la barre d’écoute va servir au réglage latéral, de gauche à droite, super !
(d’ailleurs, j’ai même envie de supprimer ce hale-bas qui sert plus à rien, tant que je suis plus ou moins près du vent qu’en pensez vous ?)
en plus, avec ce nouveau truc appellé barre d’écoute, je peux , si j’veux, mettre volontairement ma voile en vrille, et réduire ma vitesse, pour mieux flaner….

à ce qui parait, cela se pratique en normandie

Nota Bene : tout cela suppose quand même le tissu de mon taillieur et mes deux bouts de bois ne se déforment pas ou alors pas trop, parce qu’alors, c’est une autre histoire qui commence..

13 avr. 2004
0

Obtus
En ce qui me concerne, je ne suis pas obtus, je reconnais simplement et, aprés avoir essayé par moi meme, que ce qui est éxpliqué dans les "manuels actuels" fonctionnent tres bien et mieux que les "cuisines" perso...
Je cite ces noms, par ce que je pense qu'en l'état de la science, ils maitrisent "pas trop mal" le sujet et qu'il est difficile de soutenir le contraire....Difficile, mais comme tu nous le prouve, pas impossible.
Je ne juge pas, je répondais à ta question initiale, je me rends compte que tu posais une question à la quelle tu avais déja TA propre réponse.
Pourquoi demander nos avis ? Je n'en sais rien, et pour tout te dire je commence à m'en balancer...

Dernier conseil, avant de t'assoir dessus, tu devrais peut etre essayer de l'enduire de vaseline ta barre d'écoute...

13 avr. 200416 juin 2020
0

tes phantasmes de vaseline,
tu te les aplique et si ce sujet ne te plais pas tu en crés un autre ou tu l'oubli zora......
grand defenseur des idées reçues.....

13 avr. 2004
0

et bien ,tu t'enerve maintenant....
garde ton sang froid,en plus tu risque de te faire du mal mon gb.......
aller,je ne veux rien imposé je vous proposais un reglage "original" pour garder du cap sans reduire et grater les autres sans risques.....tu ne veux pas essayer,c'est pas grave,il n'y a et n'y a jamais eu aucune obligation.
tu gardes tes habitudes,et je garde les miennes,si quelqu'un a un jour la curiosité d'essayer,il m'en parlera peut etre .

sur ce, si on ne m' ataque pas,j'ecrase le coup...
bonne nav ' à tous ......

13 avr. 2004
0

toi tu as compris....enfin
et en plus tu sais le faire ressentir ....merci m'sieur farfa....

et tout cela est tellement vrai,que pour faire bonne mesure,sur les croiseurs modernes on suprime cette barre d'ecoute pour la remplacer (aventageusement,comme j'ai vu dans une pub.)par un hale bas rigide surdimentionné......

13 avr. 2004
0

encore un detail.......
pour les forcenés de l'ordre etablis......

il a toujours ete dis par vos references marines que la longueur etait le seul moyen d'aller vite avec un bateaux.
et depuis il y a un con qui a inventé la planche a voile............

13 avr. 2004
0

Pfff
Voila comment qqun qui ne comprend rien raconte tout et n'importe quoi....

Augmenter longueur est l'un de moyens pour aller plus vite pour les bateaux à déplacement.

Pour les carenes planantes, comme les planches à voiles, cela ne s'applique pas, tout le monde le sait sauf le mec qui régle ses voiles à l'envers...N'utilise pas des exemples à l'encontre du bon sens.

13 avr. 2004
0

sauf que .......
il n'y avait "que des coques a deplacement avant........

13 avr. 2004
0

Eau tiède
Tu crois vraiment avoir inventé l'eau tiede avec tes théories à deux balles??

On t'a déja piqué l'idée du fil à couper le beurre, du marteau à bomber les vitres, et de la pince à défriser le persil, arrete de dévoiler tes secrets sur ce forum...

L'humanité n'est pas prete à entendre tout cela, tu es trop en avance sur ton temps...

13 avr. 2004
0

et pour le genois(ou toutes voile d'avant,tu faisquoi?
pour ouvrir la soupape et decharger la voile de l'exes de vent????gros malin.......comme pour la gv tu la met a plat et tu choque...?
(methode chariot sous le vent)

ou tu recule ton point d'ecoute.....?
(methode chariot au vent et bome juste sous l'axe du bateaux.)

dans les deux cas,il s'agit de faire remonter le point d'ecoute pour vriller la voile et ainsi decharger la pression.....en gardant le cap........

13 avr. 2004
0

rigolons un peu......
swanee nous explique plus haut.......

Au près, par baston, si le chariot est centré, la GV est creuse, ledit creux fait "flap-flap" dans le retour de flux du génois et le bateau est vachement ardent et gîtard.

Si je déborde le chariot, et borde l'écoute, le creux se résorbe, le bateau redevient équilibré et la gîte diminue. Meilleure conditions pour le cap, l'équipage, le gréément et les voiles.

mais pourquoi,le fait de border de cette maniere la chute de la voile retirerait du creux.???pour moi ça en rajoute ...
et en plus en descendant la voile sous le vent cela ne va pas suspendre l'action du genois qui degueule dedans ........enfin.

13 avr. 2004
0

Mais non, mais si...
Mais non ça rajoute pas du creux, au contraire, ça en retire du fait que ça aplatie la voile (bôme tirée vers le bas)
.
En fait, on se retrouve avec une GV moins bordée, mais + plate, ce qui est bon pour les conditions de vent fort.

Enfin, c'est comme ça sur mon bateau (gréément en tête, mât et bôme pas vraiment cintrables)

13 avr. 200416 juin 2020
0

swanee.....
on a le meme gréement.et le seul cas ou on aplatis la voile en bordant l'ecoute,c'est en cas d'ecoute de cat boat'(centrale sur une bome cintrable) sinon,si tu tire sur la chute,sans tirer le creu,c'est a dire en bordant plat sur un chariot debordé,,,,tu referme la chute en la tendant,et,,,,tu creuse...desolé,reflechit,et essaye sur place,tu verras......
si tu remonte ton chariot au vent.et que tu laisse courir l'ecoute pour que ta bome soit a sa place de prés.celle ci etant moins tendu vers le bas.la bome peut se lever la cute se vriller sans fasseyer,et la soupape s'ouvrant en haut et a partir du milieu de la voile,le vent glisse sans etre retenu,mais sans faire battre cette voile et te permet un meilleur cap sans forcer.....

13 avr. 2004
0

Mais si le voiles sont comme...
...des sacs à patates ?

On règle comme une patate et on avance comme une patate...

Et tous les "grands sages" des réglages et autre cités ci dessus sont loin d'être des "patates" pour avoir quand même gagné quelques courses et records aussi renommés qu'eux...

Et pour les planches à voile il suffit de regarder si leur voile sont très creuses et prêtes à déverser du haut pour aller plus vite ?

Et en régate, quand ça souffle, avant de choquer l'écoute dans les surventes on regarde si cela ne suffit pas en descendant le chariot, pour le remonter ensuite, sans dépasser le centre...

Mais un fifty n'est-il pas une coque a déplacement encore plus lourd qu'un voilier et cela nécessiterait donc du creux pour avancer...?

13 avr. 2004
0

je ne peut pas te dire en direct ........
ce que je pense de toi et de ton pouvoir de reflexion.......
et comme tu ne nous trouve pas assez digne, sur ce site pour t'inscrire et montrer ta tronche je vais arreter de parler avec un mur............

13 avr. 2004
0

Mais si on est un minimum objectif...

... on se rends compte que ce sont les autres qui ont arrêté de parler à un mur :-D :-D

Il est donc temps d'arrêter de "creuser" le sujet ! :-D

13 avr. 200416 juin 2020
0

ma tronche
la voilà

13 avr. 2004
0

la suite ? et bien il y a 2 ! la première c’est ….
soit les deux bouts de bois on les a fait refaire par ….le forgeron, en ferraille monsieur, même si c’est plus lourd on veut du costaud qui bronche pas, et reste rigide, type le fameux poteau télégraphique indestructible, avec un flèche de quelques millimètres par …kilomètre.
et on y a cru que la voile bougerait pas avec c’te feraille et que son fameux creux galbé, il serait gravé comme une dédicace de jules cesar à asterix ! en lettres d’or dans du marbre !
tout faux, si la feraille bouge pas (comme 99 % des poteaux en aluminium qui équipent nos boats, rigides comme un … devant une ….)
y’a rien à faire, border choquer, ou se mettre la barre d’écoute en cerceau sur la tête, le mat ne ne se cintrera (quasiment) pas, et avec un point d’écoute en bout de bome, si celle-ci bouge….. c’est dans le mauvais sens……
Parfois, dans un feu d’artifice nautique, il flambera quelques dizièmes de secondes avant de plier ….. définitivement.
y reste le tissu ! notre tailleur (historie n° 1 faut suivre les retardataires) il nous a fait la voile dans dans un tissu … normal le saligaut, qui se déforme sous la tension horreur ! malheur !
et pov’ bout de tissu, il souffre dans les tout les sens, sur deux cotés au repos (guindant et bordure) et en plus sur la chute à l’effort.
et alors que se passe-t-il dans on tire un tissu dans un sens ? je vous demande ? que ce soit votre jeans, votre chemise ?
not belle voile va se déformer en FAISANT DES PLIS et en plus dans le sens de la tension !!
et voila el faemux creux qui se balade ou plutôt (attention faut suivre) le tissu excedentaire entre une forme plate et une forme creuse, la concavité de la voile se transforme en .. d’horribles ondulations nauséeuses de tissu.
veut-on étarquer comme une bète fauve quand on hisse (et hoh) la voile pour faire disparaitre ces plis ? pas vraiment
heureusement Mr Cunningham est arrivé !!!
et c’est lui nous permet d’étarquer à volonté, en mer et d’avoir d’abord des voiles sans plis, puis pour ceux qui ne veulent pas réduire la surface de voile, et bien de réduire apr la même occasion le volume de la voile.

PS si y’en a qui veulent la deuxième partie, avec des trucs qui plient, qu’ils le demandent !

13 avr. 2004
0

encore.....encore......
parle nous des creux baladeurs qui se deplace vers la chutte quand on lui tire deçu.......et qui rend le ship ardent........

13 avr. 2004
0

Reduire la puissance --&gt barre d'écoute au vent !!!!!!
Pour reprendre ce que dit gérard, avec je suis 100% d'accord:

"pourquoi faudrait il que la voile vrille par petit temps???alors que c'est le meilleur moyen de vider la voile de son vent......."

En ramenant la barre d'écoute au vent, on vrille la voile, voir on derverse les hauts. Rien de telle pour réduire la puissance d'une voile sans perdre de cap.

C'est pour la même raison qu'on recule le chariot de foc dans la brise, pour mollir la chute de foc et le vriller un max.

Contrairement a ce qui est écrit dans (trop) de bouquin (a force de se copier on repete les mêmes con***ries) :-)
Le mieux est d'essayer sur SON bateau pour en être convaincu (profiter en pour regarder la forme de la chute de votre grand-voile)

Par contre si vous descendez sous le vent votre barre d'écoute, et si vous voulez garder la même incidence de la bôme, il va falloir border de l'écoute ........ et donc fermé la chute. ... si une risée arrive c'est le coup de gîte assuré !

13 avr. 2004
0

Tension de chute --&gt Accentue le creux d'une voile
Contrairement a ce que j'ai vu dans ce fil,
lorsque vous reprenez de la tension de chute vous n'applatissez pas votre voile ... bien au contraire !!!

Essayez vous même sur VOTRE bateau par petit temps.

Déborder un peu votre grand-voile, regarder le creux de votre grand-voile .... puis accrocher tout votre poids sur la bôme (ce qui revien a tendre la chute) ou étarquer a donf le halebas.

Et re-regardez le creux de votre grand-voile.
Je doute que le creux se réduise :-)

Pareil pour le foc et le spi.

Contrairement a ce qui a été dit par je ne sais qui de ce fil ... "la bible" Bértand Cheret écrit bien que tendre la chûte ... CREUSE une voile ... et il est bien en accord avec la pratique ... du moins su mon bateau :-)

Vince

13 avr. 2004
0

ce qui compte, ce n est pas
le cap, mais le vmg, faites des tests avec le gps, c est surprenant.

tu tends la chute, tu as l impression de grimper au arbres mais tu derapes du cul donc t avances comme un crabe

faire vriller dans le petit temps sert faire tourner ta voile en laminaire dans les hauts, le seul moyen de le voir : les penons

13 avr. 2004
0

Chariot au vent ca ne fait pas faseyer les voiles !!!
Excusez mais vu la taille du fil, je réagis au fur et a mesure des interventions ....

... et là encore je suis 100% Ok avec gérard.

Si vous remontez votre chariot de GV au vent, la voile ne faseyera pas ... suffit d'essayer sur l'eau.

Avec un surprise je sortait régulierement par force 6-7Bt avec Grand-voile haute + solent.
Pour la grand-voile ... pataras bien souqué pour cintrer le mat (et donc aplatir le guindant et mollir la chute) et chariot au vent pour mollir la chute et faire déverser ....... et ca marche du tonnerre cap-vitesse sans partir au tas, sans voile qui faseye et sans avoir a prendre de ris...... et donc sur ce gréement en particulier (comme sur les firstclass8) sans fragiliser le mat (la grand-voile haute tient le mât).

Alors qu'avec un ris vous contrôlez très mal votre tension de bordre (donc le creux n'est pas réglé tip-top) le haut du mat n'est plus tenu, et si le haut de la grand-voile finit plus bas que le capelage de l'étai (2ème ris), votre mat risque de flamber a l'envers :-(

Barre au vent == sécurité, entretien du matériel,
et performance au près assez pointu.

A essayer SUR l'EAU ou relire le Bertrand Chéret qui dit la même chose (contrairement a d'autre bouquin ou magazine).

Vince

13 avr. 2004
0

confusion
Maintenant que ce débat reprends une tournure plus technique ;-) je viens mettre mon grain de sel.

Il y a confusion entre vrillage et creux.

  1. Quand on parle d'aplatir la GV en debordant le chariot, il ne s'agit pas de la diminuer le creux mais de réduire le vrillage.

2.Le vrillage est tres utile par petit temps pour cette (relativement) simple raison:
Le vent réel n'est pas le même en haut du mât qu'au niveau de la bôme (plus fort en haut) le vent vitesse est le même partout (sinon c'est que ton mât se casse la gueule! :-D) Donc l'INCIDENCE du vent apparent est différente en haut du mât qu'en bas, l'ouverture de la voile doit donc s'adapter (plus ouverte en haut qu'en bas). Ceci se fait grace au vrillage.

Le vrillage est d'autant moins nécessaire que le vent est fort (le vent vitesse devenant négligeable).

Donc quand le vent forci on descends progressivement le chariot sous le vent pour avoir une voile "plate" c'est a dire sans vrillage. Pour avoir une voile "plate" c'est a dire sans creux, il faut jouer sur drisse cuni, pataras amure etc.

Si on veut diminuer la gite ou rendre le bato moins ardent, on peut augmenter le vrillage (remonter le chariot, lacher le hale bas) pour perdre la puissance dans le haut de la voile (on peut aussi prendre un ris).

  1. Un hale bas pourrait remplacer une barre d'écoute a conditions qu'il soit surpuissant (au risque de plier la bôme!) car la tension d'une écoute est énorme.

  2. Je sais tout cela des livres bien sur mais aussi de mon expérience avec des penons dans la chute. Et je peux dire que pour avoir 4 penons qui volent, il faut sacrément vriller dans le petit temps et qu'on peut réduire ce vrillage sans problème quand ca forcit.

13 avr. 2004
0

J'ai pas répondu à Gégé
Exemple concret de l'utilisation de la barre d'écoute:

Tu navigue par force 4 au près. Tu borde ta Gvoile jusqu'à ce qu'elle ne fasseye plus et la tu te rends compte que tes penons ne volent plus. Tu choque l'écoute (ce qui a pour premier effet de laisser la bome remonter) et la les penons du haut volent mais pas ceux du bas. Tu choque encore pour avoir les penons du bas qui volent et là horreur! Ta voile fasseye contre le guindant! Comment régler ce problème?

Tu reprends l'écoute de GV (les penons tombentmais ca ne fasseye plus) et tu descends le charriot jusqu'à ce que les penons volent.

Autre exemple: par force 1,5 bon plein, tu borde pour chercher la limite du fasseyement. Tes penons du bas volent mais ceux du haut se cachent derrière la voile. Comme ceux du bas sont bien réglés, tu ne veux pas ouvrir plus ton plan de voilure. Solution: tu remonte ton charriot au vent et tu choque l'écoute. En choquant, tu permets a la bome de remonter (tu ouvres le haut de la voile et permets aux penons du haut de raccrocher) mais comme tu a monté le point de tire, ca n'ouvre pas le plan de voilure en bas.

En tout cas, c'est comme ca que je l'utilise.

13 avr. 2004
0

en l'occurence il etait question...
de gerer une survente sans perdre de cap au prés...
et le vrillage par bon vent le permet sans faire fasseyer la voile.......
vince l'explique trés bien,moi j'en ai ras le bol.......

14 avr. 2004
0

c'était a cette question que je voulais répondre...
on parle souvent de la barre d'ecoute...OK...

mais,ça sert à quoi ?

et comment ça se regle ?

et en accord avec quoi ?

;-)

14 avr. 2004
0

pour rester serieux
c’est bien comme benoit le dit que cela marche, sur nos bateaux avec des “poteaux”….
sauf que si on dépasse force 2 les horribles plis sont là et mr Cunni….. (zut l’ai oublié la fin du nom !) les fait disparaitre en étarquant guindant et bordure….
ce qui augmente la surface de la voile …
mais d’où va venir ce tissu suplémmentaire ?
y’a qu’une solution !
aussi vrai qu’un lifting vous transforme une ex-star du muet en jeune fille en fleur …
le creux se devoue et se réduit …..CQFD
si y’a une petite risée ?

(et si est déja assez gité et avec la bonne vitesse)
ben tout a été dit ! il faut ouvrir ! (la voile, la bouteille n’est ouverte qu’au port)
transformation du creux fermé en creux semi-ouvert an remontant la barre d’écoute (le plus souvent en la ramenant au milieu) et choquant l’écoute.

14 avr. 2004
0

et quelques messages plus bas.......
et ce fut le depart de ce delire...........

et pourtant,c'etait clair.........

"par contre par vent frais,et etant trés souvent en solo,il m'est apparu que cette barre d'ecoute etait l'arme fatale contre la brise....

plus le vent monte,plus le chariot monte au vent .de telle sorte que pour etre au prés,tu as une ecoute choquée bien que ta bome soit a sa place resultat....le hale bas n'etant pas bordé trop fort,ta bome remonte et se devente du haut et la gestion en est trés simple,tout a l'ecoute.
le vent deverse si tu as bien repris ton cunningam ,tu as une veritable suedoise,et ça glisse tout seul. "

14 avr. 2004
0

OK
Ta technique sert a perdre de la puissance et du rendement vélique (dans les haut surtout), diminuer la gite et adoucir la barre (a utiliser dans le brise).

Celle consistant a descendre le point de tire cherche a AUGMENTER la puissance et le rendement (a utiliser dans le medium).

Perso, je n'utilise pas ta technique sauf en régate car je préfère prendre un ris. (En régate ca permet d'avoir une grande toile pour le portant).
C'est personnel

Mais pourquoi poser une question si tu connais la réponse?

14 avr. 2004
0

ouvrir le debat.......
tu constateras quand meme que cette technique n'a pas que des adeptes et que beaucoup sont encore a penser que "c'est dangereux"...........
parceque ce n'est pas dans le manuel.......

alors à la question :"Mais pourquoi poser une question si tu connais la réponse?"

je te dirais que nous sommes sur un forum de discution et qu'il m'apparaissait qu'il y avait du mou dans la corde a noeux......j'ai lancer deux sujets et apparement ça a reveillé du monde.

en plus,cette reponse ne doit pas etre si connues,si l'on s'en tient aux divers levées de boucliers des adeptes de la voile bouquin.

ce que je trouve drole,dans ces discutions,c'est la selectivité des interventions pour ce qui est de la lecture.........je m'explique.
personne n'a repris le sujet du reglage des voile d'avant,ou je parlais de reculer le point d'ecoute pour ouvrir la chute.....ce que aurait eut comme resultante de reconnaitre que je n'avais pas tort en faisant pareil avec la gv.
de meme,personne ne reprend le truc quand je dis que ce reglage permet un meilleur prés....c'est normal,si tu met ta barre sous le vent,ta bome encore plus,tu peut plus etre au prés,et tu es obligé d'abatre un peu pour ne pas faseyer et de choquer la voile d'avant qui dans ce" cas revoie de l'air dans la gv......

je m'amuse toujours beaucoup de ce genre de situation,ou on me dit"c'est marqué comme cela dans les livres"
j'ai coutume de repondre que je suis assez grand pour me tromper tout seul......
et si les experimentations sont parfois inutiles parceque non payantes elles ont deux merites,la premiere,c'est qu'au moins on sait pourquoi on fait les choses,et la deuxieme,c'est qu'on a parfois de bonnes surprises que l'on ne doit pas aux autres.............

quand a ceux qui confondent une voile creuse et une voile avec la chute ouverte,excusez moi si je souri.............

23 avr. 2004
0

J'irai même plus loin...
Excusez-moi, je viens de parcourir ce passionant fil (c'est dit sans ironie aucune; c'est vrai que c'est un peu redondant, mais au moins si l'on ne connait pas les notions d'écoulement laminaire, d'ouverture du plan de voilure et de vrillage, au bout de 6 pages ça commence à rentrer) j'arrive donc un peu en retard dans le debat.

Je propose la variante suivante de la méthode à GG:
1) on laisse le chariot de GV au centre.
2) on prend pas mal de balancine.
3) on borde à mort l'écoute de GV.

Ainsi la bome reste au centre et ça deverse dans les hauts.

Pas mal non ? Je compte sur les gens "ouverts d'esprit" pour essayer...
(moi quand ça bastonne, le chariot est plutot sopus le vent)

bob

23 avr. 2004
0

ouai,ça marche,mais....
j'aime moins,parceque :

d'abord je n'aime pas avoir une ecoute border a tout peter,pourquoi?la reponse est dans la question....
ensuite avec cette methode on retire de la souplesse au truc,en effet,la bome ne salue plus la raffale en se soulevant pour se deverser.....
et enfin,la balancine n'est pas faite et dimentionnée pour cela(si cela doit durer)....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (131)

novembre 2021