Barrage de la rance: quid des instructions de l'éclusier ?

Bonjour a tous,

Voila mon petit coup de gueule après la sortie et le passage du barrage de dimanche (celui de 16h).

L'éclusier donne des instructions: "le voilier blanc, a gauche" (heu ... lequel).
"Non pas vous, l'autre !"
Et comment on devine ? des voiliers blancs, c'est fréquent !

Bref, un petit bordel, sans conséquences, mais c'est énervant de rater une manœuvre.

Le barrage, on a toujours le vent dans le cul, et la marche arrière, sur un voilier, c'est pas forcément facile.

Un 9 m, c'est pas loin de 4 tonnes, on ne le manœuvre pas comme une mobylette.
Quand on a 10 m devant soi, que l'on est en approche pour aller sur bâbord et que l'éclusier dit "vous, a tribord", ben c'est la merde.
C'est comme ça que l'on se met en travers, qu'on tape, qu'on rate.
Et ça sera comme ça tant que l'éclusier ne comprendra pas qu'un voilier de 9m, ça ne manœuvre pas comme une vedette de 6m.

Faudrait qu'il fasse un stage, ou quelques manœuvre en bas pour qu'il comprenne ce que c'est !

Donc désormais, je me mets là ou j'ai prévu d'aller.

J'ai en mémoire des sas ou l'éclusier ne disait rien (sauf un "avancez jusqu'au fond du sas"), ou le sas était plein, et ça se passait plutôt bien.

PS: j'avais amarres et pare-battage prévus sur les 2 bords.

L'équipage
03 août 2020
03 août 2020
0

S'il est possible que les instructions de l'éclusier soient mal comprises ou pas simple à exécuter quand on s'est engagé avec une approche différente, il faut quand même reconnaitre qu'ils font leur possible pour caser le plus de monde dans le sas quand il y a affluence.
Naviguer, c'est prévoir dit-on. Et il y a quelques principes dans l'organisation du sas que l'on peut anticiper...
Dans le sens mer-Rance, c'est parfois la foire d'empoigne tellement les gens veulent être sur de rentrer et dès l'attente chacun s'observe pour savoir dans quel ordre on est arrivé, ensuite quand les feux passent au vert on a tendance à se précipiter... ce qui n'est pas toujours la meilleur façon d'optimiser le remplissage. Deux gros pouvant empêcher un petit de se faufiler au milieu. La règle étant d'avancer au maximum vers les portes.
Dans le sens Rance-mer, les portes restent ouvertes plus longtemps... Arriver assez en avance est mieux mais il faut laisser un couloir pour que les petits à moteur puissent se glisser sous le pont.
Les annexes en remorque sont... à proscrire.
Et se rappeler que la courtoisie est toujours de mise, même si parfois on a du mal à l'appliquer, au bout du compte c'est l'attitude la plus payante.


Louarn:Ok pour la bonne volonté, mais demander a un bateau de 9 m se changer de bord sur moins de 15 m d'eau, c'est courir a la catastrophe assurément.Pour une vedette, c'est différent.·le 03 août 15:30
03 août 2020
0

Je ne connais pas cette écluse mais de manière générale, c'est vrai que c'est souvent la foire les gens d'affluence et que le bon sens fait parfois défaut.

Entre ceux qui foncent avec de petits bateaux au lieu d'attendre que quelques gros soient rentrés pour s'y mettre à couple, des vedettes et autres hors bord qui semblent avoir été acheté la veille ou les égoïstes qui refusent des bateaux à couple alors que l'écluse est bondée

Et les ""éclusiers"" (parfois des jobistes qui ne pilotent même pas l'écluse comme c'est le cas au Pays-Bas où les écluses sont pilotées depuis un centre je ne sais même pas trop où) ne servent à rien si ce n'est à causer la pagaille.

Il m'est arrivé d'avoir affaire à un énergumène beuglant des informations contradictoires : criant pour nous prévenir qu'il y a un bateau devant nous... J'ai fini un jour par lui crier d'aller prendre ses médocs et de nous laisser gérer le basard.


Gildas_Shom:Ca me rapelle Arzal il y a quelques années, ça :)·le 04 août 09:15
03 août 202003 août 2020
3

Perso, quand on me crie dessus, je n'entends pas ;-)
Si en plus on me traite de "petit bateau", encore moins !

C'est généralement la précipitation qui génère les acrobaties, les noms d'oiseau et les gel-coats rayés dans l'écluse de la Rance.

Moi je manœuvre tranquillement et comme j'avais prévu de le faire, surtout avec le vent dans le c... Si ça ne plaît pas au gars perché là-haut, il n'a qu'à descendre, pour voir :-)


Louarn:Je me souviens, a mon premier passage, il m'a demandé d’accélérer.Avec le vent dans le cul.Et une bipale inefficace en marche arrière ...·le 03 août 16:18
03 août 2020
3

Je vous trouve durs avec ces gens là ! Ils font en général ce qu'ils peuvent pour que tout le monde rentre. La seule fois où je les ai vu s'énerver c'était après un énergumène qui ne voulait en faire qu'à sa tête et qui refusait d'avancer comme on lui demandait, bloquant ainsi plusieurs possibilités de rentrer du monde. Personnellement je hais les gens qui se croient tout permis parce qu'ils ne supportent pas qu'on leur donne un ordre. Ce sont les eclusiers les patrons dans l'écluse , pas vous. Plusieurs fois, je les ai aussi vu aider les voiliers en difficulté, avec leur gaffe dans les haubans, et j'en fais partie! Pour ceux qui ne supportent pas leur attitude, il y a aussi des eclusages plus tard... Pas obligés de prendre la même que tout le monde
Voilà, c'était mon coup de gueule a moi!!


Estran:Les éclusiers essaient d'abord de faire accélérer les choses pour bloquer la circulation routière le moins longtemps possible. Cela dit, il ne s'agit pas de faire n'importe quoi ni de "se croire tout permis", mais de prendre le temps nécessaire pour éviter les bobos. Et tant pis si les voitures attendent 2 minutes de plus. Sauf impossibilité, je vais par exemple m'amarrer tribord, car c'est le plus sécurisant pour moi en solo et avec mon pas d'hélice prononcé. En avançant le plus possible, évidemment :-)·le 04 août 08:59
gwennili2:Moi, j'exécute les ordres. Sauf si c'est un ordre à la con. Le but, dans les 2 cas étant de permettre à tout le monde d'entrer paisiblement. ·le 04 août 09:00
04 août 2020
1

Pour le barrage de la Rance que j'ai frequenté durant plus de 15 ans ..un truc pour freiner le bateau avec vent arriére :avoir un seau toujours pret avec un bout attaché au bateau et en cas de probleme vous le balancer à l'eau ..c'est un frein terriblement efficace ...


Estran:Je confirme et j'essaye d'y penser ;-)·le 04 août 09:00
Louarn:Je vais l'adopter, cette méthode.D'ailleurs j'en ai connu qui n'avait pas de marche arrière sur leur voilier (ben oui, le moteur, c'est pour avancer, pas pour reculer), et qui prenait le sas du naye (Vauban) avec un seau.C'était y'a longtemps.·le 04 août 10:36
margotte:Ce n'est pas le propo, mais un seau immergé sur un côté, permet de tourner dans cette direction (fin du hors sujet)·le 04 août 14:56
23 déc. 2020
0

juste un mot pour dire qu'il vaut mieux que les gros bateaux s'amarrent en premier le long du quai et les plus petits se mettent à couple pour des raisons de pression sur les coques et la contrainte des amarrages provoqué par le fardage


matelot@17523:Oui enfin dans ce sas le vent est toujours dans l'axe voire le plus souvent nul vue sa profondeur, donc le fardage une fois enfermé...·le 24 déc. 09:50
Estran:Et puis en général, les gros mettent la gomme pour passer devant les petits pour entrer, au mépris de toute priorité (premier arrivé, premier entré), alors ça se règle tout seul... En petit bateau, ça oblige parfois à des slaloms et à des amarrages scabreux, par exemple au fond, travers à la marche (c'est du vécu ;-)Avec de la bonne volonté de la part de tous les bateaux, tout se passe bien.·le 24 déc. 09:57
ecumeur:@estran. Il est normal que les gros entrent les premiers dans une écluse pour s'amarrer directement sur les bollards du bajoyer. Les plus petits viennent ensuite se mettre à couple (après que les premiers ont assuré leur amarrage). Cela permet d'optimiser le remplissage du sas et la sécurité de tous. J'ai pratiqué pendant près de 40 ans le sas de OUistreham (bazar le dimanche à cause des petits pêche promenade qui se ruent dans le sas dès l'ouverture) avec de bateaux de 10 à 12m et mon EdM de 8m que j'arrivais toujours à caser. C'est plus difficile avec un grand bateau s'il entre après les petits et n'a plus qu'eux pour s'amarrer à couple.Pour l'anecdote, ces petits bateaux qui entrent dans le sas sans amarres ni défenses à poste et se cramponnent aux chandeliers...·le 24 déc. 13:45
Estran:@ ecumeur: d'accord avec toi s'il y a de la place pour tout le monde, mais pas d'accord quand il est évident que certains devront attendre une heure (voire plus) pour l'éclusage suivant.·le 24 déc. 14:30
Louarn:... Et qu'ils attendent depuis une demi heure, alors que l'autre vient d'arriver !Mes premiers souvenir de sas sur la Rance datent des années 80 ...·le 24 déc. 15:07
Polmar:L'intérêt de rentrer après est qu'on s'amarre sur les premiers, et qu'on n'a pas à s'occuper du réglage des amarres pour suivre la variation de hauteur d'eau.:-)·le 24 déc. 17:59
caracoles:en plus ils peuvent repartir en premier·le 25 déc. 13:49
23 déc. 2020
0

Oui, enfin c'est valable partout ou on se met a couple (le long d'un quai, d'un ponton, ...)


24 déc. 2020
-1

le probleme du barrage c'est que tout le monde arrive en m^me temps ...

il était un temps je passais à 6h du matin , pas de probleme il n'y avait pas grand monde .. mais il faut ce le😊ver tôt


24 déc. 2020
5

le problème du barrage est....que les motoreux se comportent comme dans leurs bagnoles sur la route....c'est à dire n'importe comment.
Rien a foutre de l'ordre de priorité, surtout celui "les voiliers en premier".
Un sur deux se comporte comme un gros connard: il ne connait rien à rien, ne se renseigne pas, ne reflechie pas, n'ecoute pas l'eclusier,....une seule chose compte: etre le premier a sortir. Comme s'il etait au feu rouge dans son gros suv....

j'adore la rance, un petit paradis, notamment pour y mettre un bateau à l'abri pas trop loin de la mer.

Mais, n'ayant pas de place aux bas sablons, et n'en pouvant plus de ces incivilités, j'ai pris un mouillage sur la cote.
J'avais trop peur que cela se termine mal un jour (que je grimpe dans son raffiot de merde, lui foute sur la gueule, et balance ses clés a la flotte)

je ne connais aucune autre ecluse que celle de la Rance, mais, dans celle ci, il devrait y avoir une police, avec amendes séveres a la clé.
Je me demande comment il n'y a pas plus de rixes ou d'accidents....

Je fais du bateau, notamment, pour ne plus fréquenter les cons sur la route. Manque de bol, on en retrouve quelques uns dans cette ecluse.
Du coup, je ne vais plus sur la Rance que tres tres rarement.


Louarn:C'est vrai, mais pas tout le temps vrai.Je me suis surpris a me dire "encore un c...ard sur ca vedette", et voir en fait une personne respectueuse et aimable.Oui, ca arrive, ca existe.Et l'inverse existe aussi: skipper exécrable sur un voilier, j'ai vu, j'ai donné.·le 24 déc. 15:09
24 déc. 2020
-1

N'exagérons pas... Je fréquente l'écluse de la Rance depuis une bonne quinzaine d'années et la plupart du temps, ça se passe bien. D'accord, il y a parfois quelques idiots en bateau à moteur qui déboulent trop vite, sans pare-battage ni amarres à poste... avec, de temps en temps, des coups de gueule et des "crac" à la clé, à grand renfort de coups d'accélérateur.

Je touche du bois jusqu'ici, mais je suis toujours prête à bondir avec un gros pare-bat' volant dès que je suis amarrée, ça m'a déjà bien servi ;-)

Comme dit Calypso, l'idéal est de passer aux heures "creuses".


24 déc. 202024 déc. 2020
2

ok, m'a emporté....vous savez ce que c'est, on retient toujours d'abord les mauvais souvenirs...

J'ai toujours réussi à passer sans encombre, deux ans seulement de fréquentation pour ma part, mouillage à st suliac puis à st jouan, puis dégouté par l'écluse.
Sauf une fois, ou un 35/40 pieds n'a pas eu d'autres choix que d'enfonçer totalement mon annexe dans mon tableau arriere ouvert.
Je ne lui en ai pas voulu, car sinon il retrouvait son mat en 3 morceaux comprimé par le pont.
C'était une ecluse rentrante, et, comme dab, tous les motoreux avaient pris la place des voiliers, le plus pres de la porte possible.
Les 6 ou 7 voiliers que nous étions, ont du se comprimer un max, pour ne pas gener la descente du pont, à cause des fous du volant.
l'annexe gonflable, dont j'avais mis l'avant sur mon tableau arriere (il restait moins d'un metre dans l'eau), a cassé ma barre alu quand elle a été poussée par mon pauvre voisin de derriere qui, vraiement, ne pouvait faire autrement.
C'est la seule fois où j'ai eu de la casse, mais, ce comportement des motoreux, je le trouvais à chaque fois.

Alors que..... pour avoir passé plusieures fois cette ecluse en semi rigide, quel plaisir de rester bien en arriere. Tellement de place qu'on est meme pas obligé de s'amarrer, et prendre des risques pour ses boudins ou sa coque. Il suffit des rester dans l'axe, loin des autres.
Ensuite, il est vrai qu'on perd 5/7mn à attendre que les voileux sortent. Et alors?... qu'est ce que 5 ou 7 mn dans une belle journée de mer?

Mais beaucoup de plaisanciers ne savent plus prendre le temps. ni reflechir.


25 déc. 2020
0

C'est quand même un peu gonflant de voir et de constater que les problèmes des voiliers sont toujours causés par des "motoreux". Une vedette hors bord n'est pas plus manœuvrable à faible allure qu'un voilier, c'est même pire. Je respecte les consignes de l’éclusier, j'avance quand on me le dit, mais quand j'arrive 30 minutes avant l'ouverture des portes, je ne vois pas pourquoi pas je devrai me faire griller par un voilier qui arrive à la bourre et passe devant tout le monde. A marée haute une vedette ne passe pas sous le pont en position basse, donc aucune raison de rester derrière au risque de ne pas passer ou de se faire écraser, non vraiment c'est trop facile cette façon de voir et de penser.


25 déc. 202025 déc. 2020
2

la regle dans cette ecluse est "voilier en premier"
pas compliqué à comprendre, et totalement logique.
Impossible de faire autrement, ou alors faut que tu m'explique....

Donc, quand toutes les petites vedettes, sr, coques open, qui passent sans soucis sous le pont en position basse, se mettent où ils veulent sans respecter les consignes, prennent toute la place apres le pont, prenant la place des voiliers qui parfois ne savent plus où se plaçer, c'est la faute à qui d'apres toi?


Duduche Braz:La règle est voiliers en premiers "dans le sens mer-Rance"... mais ce que dit Kroz Avel à propos des vedettes dont le tirant d'air ne permet pas de passer sous le pont baissé n'est pas dénué de bon sens. Les éclusiers peuvent parfois proposer un "inter-sas", sans levée de pont, mais c'est selon les niveaux respectifs mer-Rance. Une anecdote : je rentrait d'un week-end à Chausey, à la voile, et je tirait des bords sans forcer entre Aleth et l'écluse pour arriver à l'heure... à hauteur de la Jument, je vois d'autres bateaux arriver dont 3 voiliers au moteur à fond qui viennent s'entasser devant l'écluse. Je met mon moteur en marche, range mes voiles et m'approche au ralenti. L'écluse ouvre, des bateaux sortent, les feux passent au vert et je me présente parmi les entrants. Et là une dame sur un des trois furieux me gueule qu'il faut respecter l'ordre d'arrivé ! Je réponds "quel ordre ?"... Bon tout le monde est rentré, et là en discutant avec un gars sur un un autre des trois voiliers j'apprends qu'ils étaient ensembles à Chausey et qu'ils sont rentrés "au moteur" à fond... alors je (me) repose la question "à partir d'où déterminer l'ordre d'arrivé ?"·le 26 déc. 08:53
Nathis:c'est pour cela duduche que je précisais bien parler des bateaux à moteur dont le tirant d'air faible, leur permet de passer sous le tablier.j'ai expérimenté pas mal de fous, et, il etait tellement plus cool et plaisant de laisser passer les voiliers et les furieux, rester au calme derriere, loin du béton.Les quelques minutes perdues étaient largement compensées par ce moment agréable, à l'arret, dans le calme et le quasi silence.·le 26 déc. 16:28
Nathis:pardon pour kes fautes de frappe, impossible à corriger puisque pas de fonction "editer".·le 26 déc. 16:30
26 déc. 2020
2

Et j'ajouterais, et j'arrêterais ce fil à ce post en ce qui me concerne, que ce simpls désir bourrin de "je veux etre a la premiere place, je veux etre à la premiere place....", qui engendre ce non respect des regles de priorités, a comme autre conséquence ...bien faire chier les automobilistes au dessus.

Des qu'un voilier se retouve, à cause de ces comportements, sous le tablier, de longues, tres longues minutes se passent avant que l'eclusier, dont ce n'est pas le role, a reussi à faire passer tous les mats du bon coté.
Résultat, tout le monde perd du temps: les motoreux, les voiliers, et surtout les centaines d'automobilistes au dessus.

Si tous les plaisanciers dont l'embarcation peut passer sous le tablier en position basse, acceptait la regle, sans esclandre, moins de foire d'empoigne, moins de stress, moins de danger pour tous nos jouets flottants, et surtout du temps gagné pour tout le monde...meme les motoreux.
Mais cela, la plupard d'entre eux ne le comprendra jamais.

Si tout le monde se comporte intelligemment et respecte la regle, que les eclusages et donc blocage routier soient beaucoup plus courts, cela aurait peut etre permis d'éviter la diminution du nombre d'eclusages l'été (décision prise lors pour diminuer les bouchons sur le barage)

Tout le monde y gagne je vous dit.

Mais quelle utopie je raconte là....


26 déc. 2020
0

enfin ce qui serait bien c'est d'avoir de chaque coté de l'écluse un panneau indiquant le "rangement" des bateaux dans l'écluse ,moteurs puis voiliers celà faciliterait les choses et éviterait bien des palabres


caracoles:c'est ce qui se passe en hollande il y a des pontons d'attente avant les écluses ou les ponts, le premier arrivé au ponton d'attente passe en premier, mais les écluses sont mieux organisées et plus spacieuses, effectivement, au retour de la route du rhum, quand il y a 50 bateaux qui attendent pour des sas de 13 par heure en moyenne, ça peut durer et énerver·le 26 déc. 18:38
26 déc. 2020
-1

Le bourrin il ne veut pas spécialement être le premier, il veut surtout ne pas se faire griller par un pseudo prioritaire qui arrive à la bourre. La meilleure solution c'est d'arriver à l'heure et de prendre de l'avance, en fait c'est hyper simple à comprendre pour un individu qui ne se croit pas au dessus des autres.


Calypso2:oui mais en rentrant coté Rance vers la mer on peut aussi comprendre que les bateaux a moteurs avec peu de tirant d'air que leur place est d'etre sous le pont laissant ainsi de l'espace aux voiliers ...·le 26 déc. 17:55
KROZ AVEL:Oui les habitués le comprennent bien, aucun soucis pour cela·le 26 déc. 18:08
26 déc. 2020
0

Dans ma pratique ayant mon bateau à la Passagère pour un WE en mer je passais l'écluse le vendredi soir et allais au Bas Sablons et on partait le samedi matin , parfois on couchait à bord le vendredi ... au retour tout le monde debarquait au Bas sablons et je repassais seul tard ainsi pas de probleme ...

ou alors je passais seul tres tot le samedi et rdv au bas sablons pour la petite famille , j'adorais passer de tres bon matin ,c'est le meilleur moment de la journée ,tout est calme ,paisible , beau ,peu de monde, dans l'ecluse on était que quelques uns ,peinard , pas d'énervé


26 déc. 2020
1

Ouai, enfin le principal fautif à ce bordel c'est quand même l'abruti qui a décidé que le pont routier passerait au milieu du sas plutôt qu'à une extrémité comme au Naye!


Calypso2:l'abruti n'aurait jamais dû accepté la demande de faire une écluse qui n'était pas prevu dans le projet initiale ainsi il n'aurait pas eu de bordel ..et il ne devait pas avoir la faculté en 1960 de lire dans la boule de cristale qui lui aurait dit que la plaisance allait se développer 30 ou 40 ans apres ·le 26 déc. 19:14
matelot@17523:la libre circulation des navires était (et reste encore) une condition non négociable à l'existence du barrage.Il n'était pas compliqué de décaler la route et son pont ou le sas et de suivre le modèle de toutes les autres écluses. ·le 26 déc. 20:34
bigben:Si le pont est à un bout, ça veut dire pont levé le temps que TOUS les bateaux entrent et s'amarent (ou le temps qu'ils sortent dans l'autre sens). Pas sûr que cela soit plus rapide qu'avec le pont au milieu·le 27 déc. 15:30
matelot@17523:Avec le pont à un bout ça permet surtout de faire rentrer deux fois plus de voiliers, et de rentabiliser le sas, d'éviter la foire d'empoigne pour renter et le stress de rater sa manoeuvre. Prendre le sas du vauban, c'est un vrai plaisir comparé à celui du barrage, et je ne pense pas que le pont reste levé plus longtemps.·le 27 déc. 23:50
caracoles:étant donné que la route n'est pas déplaçable, il faudrait rallonger l'écluse côté bassin afin d'augmenter le sas, quitte à faire comme à arzal garder le sas existant en heure creuse et utiliser la rallonge + l'existant en pointe et un ponton d'attente côté mer·le 28 déc. 17:53
Louarn:Mettre le pont au milieu de l'écluse ...Quelle prouesse d'architecture !C'est pas comme si il y avait un modèle (l’écluse du naye) juste a coté !Ca revient a mettre un passage piéton au milieu de l'autoroute !·le 29 déc. 09:50
26 déc. 2020
3

Écluse ou pas, j'avais la Rance pour moi toute seule aujourd'hui... beau temps, force 3-4, royal ! 😎

Vous attendez la neige pour sortir ? 😉


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (66)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021