Barometre USB

Savez vous si il existe des barometres USB, au même titre que les capteurs GPS pour USB ?

L'équipage
11 nov. 2006
11 nov. 2006
0

voir google
"barometer" + "USB" ;-)

11 nov. 2006
0

weatherjack et froggy
Ce baromètre/thermomètre fonctionne sur un port série et coute environ 100€.
Voire également froggy, ou les stations meteo genre Oregon scientific avec logiciel et connection.
j'utilise le weatherjack.
Il est dommage que personne ne se soir encore attelé à la réalisation d'un véritable baromètre enregistreur sur PC.
les capteurs de pression et de température existent maintenant et sont bon marché. Ce qui manque c'est le logiciel, avec la bonne échelle pour les navigateurs, et pourquoi pas une liaison nmea qui permettrait de prévoir la force du vent par la mesure des distances entre isobares.
U tel objet pourrait certainement ^tre commercialisé bien moins cher que le baromètre enregistreur classique.
A noter un produit hors de prix chez Raymarine ou Furuno (1500€ environ) qui correspond à cette description, mais alourdi de tas d'autre fonctions et trop cher.
Un amateur en développement logiciel pourrait sans doute développer le logiciel ad-hoc. Le capteur et son électrinique existe déjà.
Voir le site . Mais ce ne sont pas des navigateurs

12 nov. 2006
0

PYM, ça c'est un petit boulot pour Michel
moi ça me depasse...

mais vu la "simplicité" pour un conaisseur de ce genre de montage, c'est etonnant qu'il n'y ai quasi rien sur le marché ?

Allez on crée un produit a mettre dans la boutique Heo ?

12 nov. 200616 juin 2020
0

dans le temps ...
vers 85-90, j'avais construit en petite série des altimètres avec capteur de pression semi-conducteur (donc en fait des baromètres) embarquables à bord de drônes avec transmission au sol de la mesure de pression en modulation de fréquence sur la bande 88-108 MHz.

Le tout tient dans un paquet de gauloise et pèse 100g avec sa pile 9V. Le capteur de pression est en bas à droite sur l'image.

Si y en a un qui veut se lancer pour en faire un baromètre .... y a pas grand chose à modifier, y a surtout à ajouter ;-)

12 nov. 2006
0

Refaire le logiciel du weatherjack?
Ce baro retransmet de simple fichiers texte. Améliorer l'interface utilisateur et y mettre quelques fonctions semble à la portée d'un semi pro????

12 nov. 2006
0

Robert, trop fort, help!
J'essaie de suivre!
les phrases, par exemple à travers hyperterminal??
Ensuite visual machin, c'est quoi?
Le nom me fait penser que ce logiciel permet de visualiser des chiffres. Peut-il aussi faire des courbes? Peut-on aussi faire des calculs?

12 nov. 2006
0

ok, j'envoie une mail
De quoi as tu besoin?

12 nov. 2006
0

Quelques idées
1°Tout d'abord, agrandir l'échelle des pressions. La sensibilité est bonne, à vue de nez 0,5millibar, mais l'échelle du graphe est de 5millibars.
2°Calculer la vitesse de variation netre deux moments.Covertircette vitesse en force probale du vent en noeuds.
3°Sauvegarde jour aprés jour pour l'historique.
4° Exporter les données vers un livre de bord
5° Des alertes en niveau et en vitesse de variation.

12 nov. 2006
0

Logiciel
une fonction a ajouter peut etre :

la moulinette de convertion de l'info pression en NMEA.

13 nov. 2006
0

variation horaire et force du vent
J'ai pas de commentaire particulier - pour nos régions - mais j'ai toujours à bord des bouquins qui en ont, et sur leur première page y a alors un renvoi du style "variation du baro, voir page 814" (Glénans, 5ème ed de 99).
Et là on lit :
"d'une manière générale, une baisse de 2 à 3 hPa en 3 heures doit conduire à envisager sérieusement la possibilité d'une agravation du temps; une baisse de 3 à 5 hPa annonce l'apparition d'une perturbation importante; et si la baisse est supérieure à 5 hPa, c'est qu'il se prépare quelque chose de pas ordinaire"

Sur mon Altitude, il y a l'alerte est programmable avec 3 niveaux de seuil de déclenchement :
- niveau 1 : l'alerte se déclenche si la pression atmosphérique à baissé de plus de 1 hPa PAR HEURE : la dépression se creuse ;
- niveau 2 : baisse de plus de 1,5 hPa par heure : coup de vent probable ;
- niveau 3 baisse de plus de 2 hPa par heure, tempête probable à très court terme

Remarquez que Glénans c'est sur 3 heures et Altitude c'est sur 1 heure.

Moi, je règle sur 2; ça déclenche pas trop souvent (1 fois en bretagne à 4h du mat à l'approche d'un orage, 10' à trouver d'où venait ce bip) mais à bon escient pour moi.

Bon, la doc est fausse, ça déclenche aussi quand la pression remonte de la même valeur (ça arrive en med !)

13 nov. 2006
0

pas besoin de films d'horreur
Zephir, les récits rapportés dans "navigation par gros temps" sont des situations extrêmes que je ne souhaite à personne (et surtout à moi) de rencontrer.
Déjà 5 hPa pour 3 heures ou 2 hPa pour 1 heure, c'est du vilain, et à ce stade on doit déjà être en alerte.
De nombreux ouvrages (et le bureau du port de LR) reproduise les relevés de barographe de la 2ème empête de fin décembre 1999, le gradient doit avoisiner les 10 hPa / 3 heures (ou par heure ?)

Yves.

PS : sans férocité particulière pour le fondement de certains insectes il convient de rappeller que l'unité légale en vigueur en ce moment est le hPa, quasi identique au malabar, ou le pouce de mercure de l'autre coté de la flaque.

13 nov. 2006
0

En passant
1 mb = 1 hpa

12 nov. 2006
0

Bahh pour moi, l'idée au depart
venait du constat que tant qu'a avoir le PC a bord autant qu'il serve .

Donc il tourne tous le temps, en veille ecran, DD, mais pas éteint.

ça consomme pas grand chose dans cet etat mais les processus restent actif, donc une alarme pourrait Biper.

11 nov. 2006
0

heu .....il est etrange
le lien

12 nov. 2006
0

Eléments de réponse
Zéphyr :
Les baromètres électroniques sont tous basé sur des capteurs de pression absolue.
Ces capteurs (ex Motorola MPX2200)délivrent une tension proportionelle à la P° atmosphérique.

Leur cout est très faible du fait de leur utilisation en automobile pour la gestion du fonctionnement des moteurs (la mesure de la P°atmos. et de la T° de l'air permet de déterminer la masse d'air admise).

La mise en oeuvre de ces capteurs est simple puisqu'elle consiste exclusivement dans une conversion analogique=&gtnumérique.

L'exactitude de la mesure fournie par le contrôleur est, effet, de l'ordre de 1 hPa (c'est bien. Que l'on soit à 965 ou 964 hPa ne change rien à l'urgence de rentrer le linge).La précision de la lecture dépend de l'échantillonnage de la conversion A/N. Un échantillonnage sur 1 octet entre 950 hPa et 1075 hPa donnera une précision d'environ 0,5 hPa soit au total environ 1,5 hPa.

La conversion A/N est assurée par un convertisseur (il n'y a rien à faire : on rentre une tension on sort une valeur soit parallèle soit série).

Cette valeur peut ensuite :
soit être stockée dans une mémoire intermédiaire (inclue au convertisseur) soit/et lue directement par le port imprimante ou par un port série du PC (RS232 ou USB. Dans ce dernier cas il faut une bricole intermédiaire pour gèrer le protocole USB).

Wilfrid :
L'affichage et le traitement de ce type de donnée ne pose en effet aucun problème, a partir du moment où le cahier des charges est clairement défini (kakonveut, quand, comment).

En ce qui concerne le protocole NMEA, c'est simple puisque le protocole NMEA ne consite qu'en une transmission de texte ASCII selon un protocole série. La transmission peut donc être effectuée directement depuis le convertisseur (avec quelques lignes de code quand même, mais bon).

Pour les ceux-ce que ça intéresse, je ne saurais trop conseiller la lecture de l'article de l'Electronique pratique N°306 de juin dernier consacré...à la réalisation d'un baromètre numérique compact autonome.

12 nov. 2006
0

Cahier des charges
produit

le capteur doit être autonome
sortie NMEA
Precision 0,5 hpa

Le soft

Un graph parametrable
des alarmes parametrables (valeurs et variations)
un archivages des données (export Excel ?)

ça suffirait ?

12 nov. 2006
0

Ce qui est fou
c'est qu'aujourd'hui le paquet de Gauloise, vaut surement plus cher que les composants :mdr:

:jelaferme:

12 nov. 2006
0

les bonnes phrases
wilfried, si tu connais les phrases sortant du baro, faire un logiciel est très facile avec un compilateur genre Visual-Machin. Si j'en avais un, c'est ce que je ferais.

12 nov. 2006
0

le détail
Les phrases tu les verra avec hyperterminal, en effet.

Visual-Machin, c'était pour ne pas citer de marque ;-)

Un des faciles et pas trop cher, c'est le Visual Basic de Microsoft (mais il y en a des dizaine d'autres). Par exemple, c'est celui-là que j'avais utilisé pour le petit logiciel vent-courants ( www.hisse-et-oh.com[...]cle.php )

Tous ces compilteurs te font tout ce que tu veux très facilement sous Windows. L'important est d'utiliser celui que l'on connait bien, ça évite de perdre du temps.

12 nov. 2006
0

visual basic
C'est le langage de programmation de ouindauze disponible soit en version "castrée" domestique avec equecelle ou ouorde soit en version "sauvage" en VB6 ou VBnet.

La version domestique marche très bien.

pour résumer ce que ça sait faire : tout.

12 nov. 2006
0

Ok.
Pour étude de faisabilité, développement et production, je suis ton homme.
Tu peux me contacter par le profil (ça, ça me fera toujours marrer...).

12 nov. 2006
0

quel souhait
as-tu, en ce qui concern ce que le logiciel devrait faire ?

12 nov. 2006
0

calculs
1° échelles: facile

2° vitesse de variation: facile

2bis° force de vent: pas possible en général, dépend des modèles météo locaux. Si le modèle météo local est fixé, c'est facile, mais pas forcément précis. Voir les commentaires de YvesD à venir ;-)

3° sauvegarde: facile

4° exporter: facile

5° alertes: facile

En fait si tu avais un fichier contenant les phrases sorties du bidule pendant quelques jours, ça permettrait de faire le logiciel. Tu peux créer ce fichier avec Hyperterminal.

Mais la question est: cela vaut-il le coup ? Autrement dit, le baromètre sera-t-il acheté par suffisamment d' Héolien(ne) ? Ou le vendeur serait-il prêt à acheter le logiciel ?

Disons que si j'avais un appareil de ce genre je ferais le logiciel certainement. Le faire sans en avoir le besoin soi-même est possible, mais faut que ça serve à pas mal de gens (voir le petit logiciel de vent et courant que j'ai fait pour les Bretons de H&O bien que naviguant moi-même en Méd ;-) )

13 nov. 2006
0

Dans ce sens
La bases que j'ai en tête tiré des lectures de Navigation par gros temps sont :

10 millibars / 3 heures signe de violent coup de vent.

Dans ce livre des barogrammes indiquent des chutes de pression de plus de 25 milibars / 3 heures ..

13 nov. 2006
0

Le voila
www.astrosurf.com[...]bac.jpg

en effet sur celle là même pas 10 hPa/3 h

Mais pour revenir au soft,

l'ideal serait que les alarmes soient parametrables selon trois variables.

variation, durée, action

action pouvant être un symbole, ou un son ...

13 nov. 2006
0

Désolé Yves
Nos Fils se sont croisés ...

12 nov. 2006
0

les alertes ...
ça ne sert pas trop, car les avoir en différé n'a pas d'intérêt, et pour les avoir en temps réel faudrait laisser le PC en service permanent !

11 nov. 2006
0

Robert c'est par là
que j'avais commencé

mais rien de vraiment satisfaisant .....

11 nov. 2006
0

parfait
Wilfried, ça a l'air parfait ton weatherjack, pour 100 roro ! Quoi tu lui reproches ?

12 nov. 2006
0

Le weather... la batterie
interne 9V evoqué sur le site, c'est quoi dans la pratique : un format 6F22 ?

12 nov. 2006
0

precisions sur les piles
reference des Piles 9 V

6F22 ref Alcaline
6LR61 ref Saline
PP3 ref US

les 3 étant interchangeables

11 nov. 200616 juin 2020
0

cahiers des charges
Le point central du cahier descharges d'un tel produit est qu'il doit comporter une pile ou une batteries-en tout cas une réserve d'énergie-
En effet tout ceci doit fonctionner quand le pc est éteint et enregistrer les données.
Pour info un échantillon d'écran de mon weatherjack qui comporte cette fonction.

11 nov. 2006
0

il est ok, mais basic
J'aimerai une interface plus 'marine, pouvoir positionner des points, faire des sauvegardes.

12 nov. 2006
0

pile poil
C'est la pile rectangulaire 9volt habituelle soit -aprés vérification- une 6LR61.
A noter que malgré la liaison série, le weatherjack n'est pas alimenté par celle-ci. En cas d'utilisation d'une batterie rechargeable, celle-ci ne se rechargera pas.
Ma pile a maintenant trois ans et ne montre aucun signe de faiblesse.

11 nov. 2006
0

Weatherjack
j'ai trouvé ici

www.navstore.com[...]il.aspx

ça a l'air pas mal ça ...

11 nov. 2006
0

autonomie ...
A mon avis, un instrument de ce genre doit être autonome pour être utile. C'est à dire qu'il doit avoir une mémoire propre qui lui permet d'enregistrer pendant un temps suffisant la pression (et d'autres paramètres), pour les restituer sur un PC quand on la besoin, mettons au moins 2 jours d'autonomie d'enregistrement.

En effet on ne peut guère imaginer avoir un PC en route permanente juste pour cet usage ;-)

En regardant le site de Navstore, la réponse à cette question ne m'est pas apparue ... ai-je lu trop vite ?

12 nov. 2006
0

you're right my friend
Le weatherjack est autonome.Un des produits de Froggy l'est également(199€)

12 nov. 2006
0

Si si autonome egalement
La grenouille + le boitier de connexion USB (necessite une alim 9 V)

12 nov. 2006
0

Si si autonome
CC du site Navstore

The WeatherJack collects data even while your computer is turned off. The internal 9V battery keeps the module working on a full time basis

12 nov. 2006
0

oups ...
le froggy autonome enregistreur vaut 350 roros. Celui à 199 roros n'a pas de mémoire interne ... si j'ai bien lu.

11 nov. 2006
0

Froggy c'est celui la je pense
froggyhome.com[...]/

Super Wilfrid

Merci

11 nov. 2006
0

froggy
je connais les gens de froggy, ce sont des voisins de haute savoie. Je leur avait demander de développer une version marine, mais apparement ils avaient d'autres chats à fouetter.

11 nov. 2006
0

Rita et le boitier USB
ça a l'air pas mal.
Une alim 9 V a créer ....

En Plus Rita le Grenouille :mdr: le capteur.

Dommage que la precision soit aussi "limite"

1,5 Hpa en relatif et absolu cela semble un peu trop ..

11 nov. 2006
0

Ca marche avec une alim 220V
Donc ça fait encore un convertisseur et de la consommation.

Au delà du gout certain de la "chose", une casio pathfinder coute 200 €, donne l'historique de pressionsur 48H (largement suffisant), les phases de lune, les phases de marée, chrono de regate, et d'autres trucs en marchant sur pile pendant des années sans la changer.

Mais bon bien faut que le commerce tourne

11 nov. 2006
0

Le mien
Bonsoir,

Le mien fonctionne avec un port série mais il est ancien et je pense que la version USB doit exister.

Avec ce sytème on peut enregistrer partiquement en continu si on le souhaite et en cas de liaison coupée (arrêt du PC) il y a quelques centaienes de mesures qui sont stokées en attendant la reconnexion.

La marque : La cross technology (orthographe non garantie)

Cordialement.

JJB

11 nov. 200616 juin 2020
0

un autre
www.boutique-meteo.com[...]47.html

mais plus cher, à l'air parfait

11 nov. 2006
0

JJB c'est un capteur ou
une station avec sortie OC que tu as ?

Je n'ai trouvé que des stations de cette marque ..

11 nov. 2006
0

Ben , j ai aussi un barométre sur !!
Ma vhf !!! il y a méme un poisson qui rigole parfois pour les conditions de péche !!bon , je dis pas la marque , pour pas énervé certain !! ;-) :-D

11 nov. 2006
0

Oups
:-( énerver !! :-D

12 nov. 2006
0

BOf de toutes façons en belgique un demi barométre
;-)Qui irait jusqu a variable ,suffit largement !! ;-) :-D pas sur la téte

12 nov. 2006
0

Oui et non
normalement un baro se regle en focntion de l'altitude ou tu te trouves ....

En bateau, l'altitude est connu donc j'imagine que les baro marine sont deja calé correctement ?

12 nov. 2006
0

je savais que pour
le baro de la maison il fallais demander, c'est le pkoi je me posais la question pour celui du bateau,si l'on met un baro a bord, autant qu'il soit juste ;-)
merci

12 nov. 2006
0

En effet
et c'est dans la fiche technique de la grenouille barometre ce qui ne me plait pas trop.

Precision 1,5 hpa en relatif
et 1,5 hpa en absolu.

ça peut commencer a fausser beaucoup les varations ...

Pour la precision en pression absolu, cela peut servir eventuellement en la confrontant avec les cartes meteo afin de voir si le systeme a bien le deplacement attendu... mais bon.....

12 nov. 2006
0

le QNH
Deux méthodes pour régler le QNH (mon enregistreur mange sa pile si vite que je dois régler le QNH à chaque armement, d'où d'ailleurs le vieux analogique à aiguille qui n'a pas été débarqué);

1- Appeller un sémaphore majeur (un grand, armé 24h/24, les petits n'ont plus de baro) et lui demander un canal de dégagement pour ensuite s'enquérir de "la pression réduite au niveau de la mer qu'il observe". Très souvent il te la donne immédiatement, parfois il appelle un collègue doté, lui, d'un baro, et te renseigne.

2- Chercher, par Internet, le QNH observé d'un aéroport proche de ta zone. Ca se trouve dans le bulletin d'observations à destination des aéronefs, ça a un nom que j'ai noté dans une fiche avec l'url.

3- Retrouver, dans le bulletin météo qu'on vient de recevoir, la pression observée au sémaphore pas bien loin d'ici et comparer avec la pression enregistrée par l'enregistrerur du bord à la même heure

4- idem, mais avec la carte de temps observé ou de "analysis" des fax de Northwood

5- La capitainerie, lorsque je suis convaincu de la fiabilité de leur baro.

Bien utile d'avoir la pression absolue à bord, ça aide à se synchroniser avec les bulletins.

Yves.

13 nov. 2006
0

D'ou l'idée
dans le logiciel d'ajouter une fonction echelle hyper accentué, afin de faire un enregistreur de vagues :mdr:

12 nov. 2006
0

tiens, en parlant de baro.... metre
est il vrais que ceux a aiguilles, la premiere fois on doit le faire regler par apport a l'endroit ou on va positioner le bateau???
merci ;-)

12 nov. 2006
0

mdrr serge
dejà qu'il est assez souvent sur pluie :-(, mais bon serieux tu a la reponse??? :-|

12 nov. 2006
0

ben voilà
merci a toi &lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&lt&ltzephy ;-)

12 nov. 2006
0

calé correctement
Pas sur , par contre tu peux demander à la capitainerie quelle est la precion reduite au niveau de la mer (QNH si mes souvenirs sont bons) ; normalement ils se feront un plaisir de te la donner ;-)

12 nov. 2006
0

ben apres çà ,
il faut plutot regarder à quoi nous sert le baro :
la pression instantannée n'a pas grande valeur (si la depression est là , on s'en rend compte ;-) ) par contre , la tendance et la vitesse de la variation , çà me parle beaucoup plus et pour cela que le baro soit bien réglé n'a peut etre pas trop d'importance.
Une chose que je regarderais quand meme grace aux appels à la capitainerie , c'est l'etalonnage verifié sur plusieurs jours pour etre certain que le delta entre mon baro et celui de la capitainerie reste le meme quelque soit la pression .
Enfin ce n'est que mon avis

12 nov. 2006
0

réglage de l'altitude
Le réglage de l'altitude permet de transporter un baro du niveau de la mer vers un chalet de montagne tout en conservant une indication plausible

En fait le transport en hauteur d'une pression implique de connaitre la (ou les) masses d'air situées en le bas et le haut, histoire de connaitre le poid (c.a.d la différence de pression) de la tranche d'amosphère considérée.

La plupart du temps, dans le chalet de montagne, il suffit de demander à M-F local la pression locale réduite au niveau de la mer et de régler le baro directement avec cette valeur.

Plus simple que de régler 1850m et 863 hPa et hum/rel=70% et temp=295°K, plus simple de laisser faire ce calcul à l'1G local.

Yves.

13 nov. 2006
0

oui et non
"En bateau, l'altitude est connu"

oui et non, au bar du port (ou parfois dans les forum) il y en a qui prennent des vagues de 20m de haut, sur la crete ça doit faire un bon hPa de différence non ? ;-)

13 nov. 2006
0

ah ah ah
ah ah :-D

12 nov. 2006
0

hors sujet
J'ai à bord un baromètre enregistreur dont je suis presque enchanté.
C'est le Latitude à enregistreur sur papier d'imprimante de caisse enregistreuse (on en trouve partout).
Ce qu'il à de bien :
- inutile d'allumer le PC (même si à bord le PC est allumé en permanence, faut pas tenter le diable) pour consulter la pression des 5 derniers jours (au bout de 5 jours j'enroule le papier car ça fait un peu désordre et le vent peut l'arracher)
- la résolution est programmable (en pratique 50 à 100 mm de papier par 24h)
- il est doté d'une alarme intégrée (3 ou 5 hPa par heure, moi c'est 3 et ça fait tout drôle la première fois à 4h du mat ...)

Ce qu'il a de moins bien :
- il lui faut une pile de 9V (le truc ricain) pour sauvegarder je ne sais quoi mais il goinfre la pile en 1 mois, du coup elle est toujours HS. Savent pas utiliser de la flash ces zèbres ...
- il a une prise série mais il faut lui envoyer un '+' pour qu'il renvoie la valeur de la pression , ce qui dénote une méconnaissance de l'électronique dispo à bord. Il aurrai fallu qu'il envoie de manière non sollicitée la phrase NMEA ad-hoc toutes les qq minutes, on aurai pu alors le raccorder tel quel au PC tournant un de ces logiciels de nav qui consigne dans un fichier LdB toutes les variations d'un paramètre spécifiable
-Il résiste très bien l'ambiance marine même si tous les 5 ans faut nettoyer la tête d'impression vec un sopalin (euh, je blague ;-) )

La mauvaise nouvelle : inutile de tenter de convaincre les gens de Latitude (très coop au demeurant) des améliorations à apporter, ils ont racheté Vion et en ont profité pour jeter à la poubelle ce modèle qui fait ma joie et ne garder que des trucs simplement glossy. Comme quoi la recherche pilotée par le marketing ....

Bon, hors sujet bien sur, désolé :-)

12 nov. 2006
0

Logiciel
Si il suffit d'envoyer un + pour qu'il délivre l'info, le PC sait le faire...
C'est une connexion série ou parallèle?

12 nov. 2006
0

Encore un qui semble pas mal
www.meteoclima.de[...]dex.htm
puis faire opus 10 TPR
par contre impossible de trouver ou l'acheter

12 nov. 2006
0

Logiciel, sait tout faire
PYM, sur qu'un logiciel sait tout faire mais le mieux est encore d'utiliser un logiciel qui fait déjà tout.
Les soft de nav sont capable de collecter les infos NMEA qu'on leur présente, sans avoir à réécrire ces logiciels, et moi je suis paresseux.
Dans le cas du latitude c'est du série avec les niveaux pipeaux (0 et 12V au lieu de -12 et +12 comme en RS232/V.24)

Yves.

12 nov. 2006
0

Baro
Un site a voir : .
Dites ce que vous en pensez,
I

13 nov. 2006
0

ajout au cahier de charges
en plus de la tendence (variation depuis 1-2-3 heures) il faudrait aussi la variation par rapport à h-24, c-à-d la différence de pression par rapport à la meme heure le jour avant

cela utile surtout pour les zones tropicales, où la marée barometrique a une bonne amplitude (et regularité) et donc savoir s'il y a des écarts c'est très intéréssant

cela surtout dans l'optique de privilegier l'apport d'un signe d'appreciation à notre illustre grand illustrissime Tilikum et tous les "tropicaux" qui nous lisent avec toutes ces heures de décalage :-D

20 nov. 2006
0

On ajoute, on ajoute
mais le fil fuit

Concretement qui fait quoi ? :reflechi:

20 nov. 2006
0

Concrètement
Le contact est établi en direct avec Wilfrid. Nous en étions à la "pèche" au contenu du méssage envoyé par son baro mais....le baro a décidé de griller.
Donc pour ce baro là : stand by il s'en procure un nouveau.

Sinon, il semble que le circuit intégér qui va bien pour mesurer la pression absolue soit le motorola. Il existe en deux versions :
non amplifiée avec une tension d'info de l'ordre du mV ou amplifié avec une tension de l'ordre de 3 ou 4V.

Trois voies :
1°) Baro Wilfrid
En cours...

2°) baro "maison" non amplifié
- Lecture PC par port série
délicat car tension faible qui impose une amplification donc bricome en plus donc....bof

  • Lecture par carte son Niveaux de tension ok mais il faut que je trouve le moyen de tester la sensibilité et la répétabilité de l'échantillonnage de la carte son

3°) baro "maison" amplifié
Y'a qu'à. Chez Conrad c'est 35 € de fournitures 30 € pour le circuit int. baro et 5 pour le PIC avec convertisseur A/N. Je cherche mieux côté pésetas.

Pour aider il faudrait un interlocuteur unique pour centraliser le cahier des charges et pour proposer ensuite des IHM (interface homme machine).

Pour le IHM il ya tout un tas de possibilités depuis le machin "soviétique" jusqu'au bidule animé avec des zizis pour jeunes. Le boulot de médiateur à IHM ne sera pas une synécure.

Qui s'y colle?

20 nov. 2006
0

Electronique et soft
Je m'en occupe.

Zéphir :
Pour l'électronique c'est simplissime puisque nous sommes dans le monde des circuits intégrés (ici deux circuits un baro et un PIC) qui plus est aliménté par le PC (le connectteur série délivre un courant suffisant). Le circuit est donc réduit à sa plus simple expression.

Pour le soft, je ne suis pas totalement manchot et c'est un projet sympa.

Ok pour la communication "off line"

Je propose, si vous en êtes d'accord Wilfrid et toi, que nous posions les bases de ce projet puis, quand ce sera fait, que nous lancions un article sur sa réalisation et son avancement.

20 nov. 2006
0

Pub!
C'est ce qu'on appelle confier la barre aux maitres. :-p

04 nov. 2018
0

Vraiment intéressant. Je suivrai ce projet et serai très probablement client du résultat. Prêt à participer au financement si nécessaire.

jm

20 nov. 2006
0

Hummm
Centraliser ok pour moi,

mais après l'electronique ...
et le soft .....

On se fait un echange en mail privé pour ne pas alourdir le forum inutilement.

20 nov. 2006
0

Bonne idee
et pour ceux que ça interresse message direct ou mail,

on fait une mailinglist et ça tourne

:pouce:

20 nov. 2006
0

super
en plus d'un nouveau weatherjack, j'ai commandé le opus TPR10 de Fisher gmbh et contacté le fabricant de froggy pour lui demandé ou il en était.
par mail c'est bien, mais un forum réservé serait encore mieux. est-ce possible?

20 nov. 2006
0

batterie
Il est assez indispensable (et ça c'est du vécu) que le baro enregistre PC éteint ou débranché si par exemple, le port com est indisponible. Une alim par pile est donc nécéssaire.

04 nov. 2018
0

C’était en 2006... ;-)

04 nov. 2018
0

Il y a un modèle de baro enregistreur basé sur un arduino, et un écran couleur en shield. le programme est assez simple à mettre en oeuvre et à modifier si on a quelques connaissances en programmation .
Je l'ai fabriqué, et je m'en sers depuis 2 ans. Il fonctionne sur une alim 5v, ,est complètement indépendant, les données étant stockée sur une micro SD, et facilement récupérables. La courbe est modulable sur le nombre d"heure affichables, et l'amplitude de variation de pression. Il affiche aussi la variation de pression sur la dernière heure, la température et la pression actuelle.
Il a été conçu il y a plusieurs années, à l'origine sur un arduino UNO,je ne me rappelle plus par qui. On peut le brancher en NMEA sur un PC pour récupérer les infos de pression et de température en temps réel, les stocker, ou les afficher. Il faut alors concevoir le soft pour les exploiter.

04 nov. 2018
0

C'est de ce baro Arduino que tu parles papybato ?
www.ecogium.fr[...]rbutus/

04 nov. 2018
0

Effectivement, j'ai mis à jour les données techniques avec un arduino mega (beaucoup plus de mémoire), un écran couleurs plus grand, correspondant à ce qui se vends actuellement. En modifiant la partie programmation pour ce matériel, on obtient le résultat sur un écran couleurs de 69mmx51mm, bien lisible (aucun rapport avec le matériel d'ubuntu). Les capteurs actuels ne demandent aucun calcul, il suffit de prendre les infos telquel à la sortie. le tout pour une mise de fond de 60 euros, en commandant le matériel sur des sites ,et non pas sur les revendeurs francais, friants des marges à 400%.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (99)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021