Barber hauler de drisse (passage tête de mât en fractionné, et vice-versa)

Bonjour.

J'ai cherché sur le forum, mais je n'ai pas trouvé, donc je me lance ici :

J'ai une seule drisse pour mon Spi asy et Code 0. Elle sort de tout en haut du mât, puis descend le long du mât (à la verticale sur environ 1m50), puis passe dans un anneau solidaire au mât (on pourrait dire un guide-drisse) qui est situé env 1.50m plus bas que la tête de mât, et c'est en dessous de celui-ci qu'arrive mon point de drisse (donc PAS en tête de mât mais env 1.50m plus bas).

En tête de mât, j'ai deux réas. Je pourrais mettre deux drisses de voile avant. Mais ceci est un autre sujet.

Sur le catalogue SELDEN, page n°29, ils montrent un système Barber Hauler pour drisse : support.seldenmast.com[...]8-F.pdf
Ca m'intéresserai de faire pareil.

L'idée serait alors que ma drisse de spi/Code 0 sorte de la tête de mât et passe dans un anneau. De cet anneau mobile partirait un bout qui passerait dans l'anneau solidaire au mât (qui se situe à env 1.50m plus bas que la tête de mât).

Ainsi, le scénario serait le suivant :
- si je veux gréer le spi asymétrique, je choque je le barber hauler, je hisse le spi, et le point de drisse du spi se retrouve en tête de mât ;
- si je veux gréer le code 0, je borde/bloque le barber hauler, je hisse le Code 0, et le point de drisse du Code 0 se retrouve env 1.50m plus bas que la tête de mât (donc comme actuellement).

J'ai DEUX questions :
1) Quelle tension sur le Barber hauler (car il va bien falloir le bloquer) ? Est-ce basiquement une sorte de cosinus/sinus entre l'angle "tête de mât - point de drisse du code 0 - point d'amure" ? Dans ce cas, pour un Code 0 de 47m2, ça devrait être grosso modo un bloqueur de barber hauler qui tienne à la louche ... 500Kg ?

2) Mes V2D3 (haubans) ne vont pas en tête de mât (ça me parait évident à écrire mais mieux vaut préciser). Du coup est-ce problématique que le point de drisse de spi asymétrique arrive jusqu'en tête de mât ? (en cas d'effort latéral ça ne sera donc que la solidité du mât qui encaisse) .... ou faut-il privilégier cet usage (point de drisse de spi asy en tête de mât plutôt qu'1.50m plus bas) uniquement pour le petit temps (avec un spi asy léger genre 0.50oz voire 0.40oz) ? ou est-ce que même un médium c'est jouable mais uniquement au grand largue (puisque là c'est surtout le pataras qui tient) ? Je précise qu'il s'agit d'un mât carbone type "poteau" qui n'est pas fait pour être cintré à l'instar des "mât canne à pêche"

Merci pour vos lumières

L'équipage
09 juin 2021
09 juin 2021
0

Si on prend l'angle de déviation D de la drisse au niveau de l'anneau, la traction sur le barber est orientée selon la bissectrice.
La traction sur le barber = 2 x tension drisse x cos(D/2).
Avec un angle de déviation de 155° (étai à 25° de la verticale), la tension sur le barber = 43% de la tension de drisse. Je mettrais un anneau de friction plutôt qu'un anneau inox.
Pour la hauteur au dessus des haubans, il faut calculer en fonction des caractéristiques du mât et du moment de redressement du bateau. Le fait que le mât cintre peu ne permet pas de préjuger de sa résistance, mais dans l'absolu ça ne parait pas une bonne idée.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

Le beau temps !

mars 2021