Baptème du feu ou le convoyage d'un catmaran de 10m du bassin d'Arcachon à Marseille

Bonjour à tous, amis marins
Je suis en train de préparer ce qui s'annonce comme une véritable odyssée. Convoyer du bassin d'Arcachon à la rade de Marseille un catamaran habitable de 33 pieds fraichement acheté avec femme et tout jeune enfant (2 ans presque 2 mois au jour du départ).
Départ prévu le 1er août, arrivée impérative avant le 6 septembre (5 semaines de congés, pas davantage...)
J'ai parcouru pléthore de compte rendus de convoyages Atlantique - méditerranée (le sens inverse également car toute information est bonne à prendre) et je m’attelle chaque jour à définir des étapes sur G****n Homeport afin d'estimer les temps de trajet, répertorier les abris possibles (théoriquement nous devrions faire escale nocturne une nuit sur trois), bref, définir un plan de route à tiroirs, c'est plus commode.
Je ne suis pas un marin chevronné, je n'ai jamais navigué de nuit (jamais navigué en atlantique non plus d'ailleurs mais il faut bien commencer un jour...) et mon équipage m'impose un rythme "tranquille" tandis que l'emploi du temps laisse peu de place à l'oisiveté.
Première étape : Bassin d'Arcachon - Hendaye (+/- 90 nm 9 heures de nav si le vent est avec moi, 15 heures et plus une goutte de GO si pétole)
Ensuite je n'ai pas encore de "road book" défini avec précision. J'ai seulement identifié les abris suivants :
Bilbao
Santander
San Vincente de la Barquera
Gijon
Ribadeo
Viveiro
Ria de la Cedeira - Darsena de Curuxeiras - Coruña (rayer le mouillage inutile)
Corme
Camariñas
Portosin
San Vincente do Mar
Combaro
Baiona
Viana do Castelo (Arrivée au Portugal)
Leixões
Figueira da Foz
Peniche
Oeiras (Lisbonne) J'en suis là à cette heure

Beaucoup d'étapes possibles, beaucoup plus que de jours disponibles donc il va falloir faire des choix d'autant qu'arrivé à Lisbonne je suis encore loin de la méditerrannée (j'aimerais avoir franchi Gibraltar au cours de la troisième semaine pour disposer d'environ 15 jours pour rallier Marseille à marée haute (hi hi hi).

Vous l'aurez compris, toute contribution est bienvenue.
Je posterai mes futures étapes possibles à mesure que je les aurais définies. D'ici là, je compte un peu sur vous.
Amitiés,
Christophe

J'oubliais, si un(e) équipier(e) souhaite embarquer dans l'aventure et nous prêter main forte, le bateau a trois cabines et je suis plutôt sympathique (quand je fais pas la gueule), Femme et enfant sont un vrai bonheur (quand je fais pas la gueule).
À vous maintenant

L'équipage
01 juil. 2015
01 juil. 2015
0

normalement en cette saison ,c'est du travers ou du portant
Gibraltar rester au nord en rasant la côte
jusqu'au cap creus c'est bon après c'est le lion avec de la tram
attention mer à la con
ou passer par les Baléares
alain

01 juil. 2015
0

Merci fritz the cat,
Du travers ou du portant c'est plus confortable que du prés.
En terme de planning, est ce que ça te semble jouable ?
Amitiés,
Christophe

01 juil. 2015
0

Cela me parait très être un pari fou sur un 33 pieds surtout si tu n'a pas l'habitude de naviguer de nuit, avec en plus un enfant en bas âge. Déjà au départ d'Arcachon, il faut une très bonne couverture météo, les passes sont un endroit extrêmement dangereux, on peut vite fait perdre son bateau et la vie. Le bateau devrait d'abord être rodé, imagine une panne moteur sans vent ou une voie d'eau dans les passes avec le courant; remorquage SNSM au plus vite sinon c'est hélitreuillage.

Il y a près de 2000 milles, La mer au large du Portugal n'est pas facile, il a des pêcheurs dans tous les sens. Le passage du détroit peu prendre une dizaine de jours si la météo est défavorable.
Il faudrait compter au moins une vingtaine de jours de navigation, intenable en 35 jours en équipage aussi réduit la fatigue qui va très vite s'accumuler et le voyage va s'arrêter sans compter les risques de nuit, la veille permanente ne pourra pas se faire c'est quasi suicidaire, en plus la faible autonomie au moteur d'un 33 pieds.

Autres solutions prévoir de descendre et de laisser le bateau pour le reprendre plus tard, ou le faire convoyer jusqu'à Lisbonne et même plus bas. Cadix ? pour pouvoir profiter de la remontée vers Marseille. Le faire convoyer par route jusqu’à Marseille et aller en Corse et Sardaigne.

01 juil. 2015
1

j'ai fait cette nav plusieurs fois. Je pense préférable de rajouter un équipier compte tenu de ton inexpérience relative et de la présence d'un enfant de 2 ans qui demandera beaucoup d'attention de la part de la maman.
Après baiona tu as peu d'abris tous temps même si plus qu'avant. dans les alizés portugais tu vas serrer les fesses, ça monte comme une brise, prends tes ris avant de partir car c'est 20 25 noueds facilement 25 30 et une belle houle avec déferlantes. ça tombe la nuit. si tu vas y aller mollo ce sera du moteur.

01 juil. 2015
0

Depuis un bon moment on a souvent du vent à prédominance Nord sur le bassin , donc cela devrait aider pour descendre par contre si les conditions sont bonnes j'en profiterai pour essayer de " dégolfer " le plus vite , voir à la première étape , quitte à embarquer des équipiers et que le reste de la famille n'embarque qu'une fois cette étape faite .
Partir d'Hendaye si le vent tourne Ouest risque être fatigant .
C'est quoi comme cata , tu l'as en main ?

01 juil. 2015
0

entierement d'accord pour "degolfer" si le temps le permet, comme ça c fait. C'est quand meme une grosse balade pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude de naviguer. Je trouve ta solution hungry bird plus prudente que d'amener un equipier confirmé...

01 juil. 2015
0

Aurais tu changé de bateau ?

Si oui c'est quoi ?

01 juil. 2015
0

Salut Tangnard,
C'est encore un peu confidentiel mais il s'agit d'un cousin de ton bateau, une création Erik Lerouge, je suis certain que tu vas trouver en 30 secondes...
Amicalement,
Christophe

01 juil. 2015
0

Sans être aussi alarmiste que Domde, un renfort d'équipage (couple ?) ne serait pas superflu, surtout jusqu’à la Corogne et comme le dit Alain, pour le Lion...
Au moins, c'est à la bonne saison !

01 juil. 201501 juil. 2015
0

Comme dit plus haut, si tu trouves un ou deux équipiers, surtout pour les parties compliquées, gascogne et portugal (meme si je connais pas, j'ai entendu suffisament d'histoires pour me dire que c'est quelque chose)
Pour la méditerranée, que je connais plus, tu n'as pas trop de difficultés jusqu'à Creus qui par Tram te refusera le passage avec possibilité de devoir attendre plusieurs jours

01 juil. 2015
3

en med c'est différent et il y a beaucoup d'escales. le golfe en suivant la cote espagnole n'est pas difficile mais bcp de pétole et vent dans le nez

même en y réfléchissant en 5 semaines en solo aggravé ce projet ne me parait pas du tout raisonnable

01 juil. 2015
0

avec un cata de 10m 100mn par jour c'est un minimum
surtout pour descendre ,généralement gib c'est de l'ouest jusqu'au cabo de gata ,après ????? soit Baléares soit côtier
quid de la météo
remonter jusqu'au delta de l'erbre c'est pas les abris
qui manquent
deux points noirs :
jusqu'au cap finistère
et après le cap creux
alain

01 juil. 201501 juil. 2015
0

Il y a cata de 10métres et cata de 10 mètres (on va pas refaire le sktech des inconnus avec les chasseurs...).
Avec un cata qui tient la mer (ce qui semble être le cas) ce n'est pas un parcours très compliqué si on a le temps.
5 semaines pour moi c'est jouable.
Les points noirs sont
- ton niveau (en tant que voileux) pour l'instant que je qualifierais de débutant volontaire et en progrès pour ce genre de navigation en famille des derniers conversations que l'on a eut ensemble.
- Avec un copain ou skipper pour aider en cas de coup dur, ca change la donne. Peut être trouver quelqu'un pour t'aider à passer les points compliqués (le Golfe de Cascogne, Gibraltar, Cap creus). Pour le reste de la navigation je te fais confiance.
- Un enfant en bas age (c'est une bonne nouvelle) qui occupera la maman à temps plein.
- Un bateau que tu ne connais pas (état et réaction).

Est ce que l'ancien propriétaire peut t'aider pour aller jusqu'au Portugal ?

Selon la largeur de l'engin, le canal du midi peut être une solution intéressante.

01 juil. 2015
1

c'est ce que j'ai qualifié de solo aggravé par la présence d'un enfant. pas jouable raisonnablement sans aide non prévue dans le projet

01 juil. 2015
0

Alexandre, tu as parfaitement raison, on parle ici d'un catamaran de très bon niveau et d'un plaisancier volontaire mais avec une grande marge de progression et seulement 5 semaines devant lui.
Je vais donc m'efforcer de trouver un équipier qui n'a pas encore trouvé d'embarcation pour le mois d'août parce que le canal du midi n'est pas une option avec 5,50 m de large et les vacances sont posées de notre coté.
Amitiés,
Christophe

01 juil. 2015
4

Bateau pas pris en main + skipper débutant + "solo aggravé" (merci Jean pour l'expression, je garde !! :-) :reflechi: ) + programme long et chargé = emmerdements à la clef....

Je serais toi, je prévoirais de diviser le parcours par 2 et essayer de m'arrêter sur la côte Portugaise, quitte à continuer si vraiment tout roule correctement.

Et ton équipage, il a déjà navigué et aime le bateau ? :famille:

01 juil. 2015
0

Effectivement, "solo aggravé" résume assez bien la situation.
L'équipage ne connait pas le bateau et si mon équipière de 22 mois 3 semaines 1/2 adore boire son biberon à l'ombre du cockpit, c'est à quai que cela se déroule.
Je viens de passer une annonce pour trouver un(e) équipier(e) en espérant qu'il ne soit pas trop tard.
Sinon, ce sera un convoyage routier, coûteux et bien moins iodé...
Merci à tous pour votre contribution !
Amitiés,
Christophe

01 juil. 2015
0

Si cela est autorisé, le canal du midi serait effectivement une alternative au transport routier !
Question à Voies Navigables de France ?

01 juil. 2015
4

Je confirme trop large pour le canal du midi.
Il reste une solution le skipper pro qui t'avance ton bateau jusqu'à Gibraltar avant tes vacances. Ca raccourcis la distance restante, il teste le bateau pour toi et s'il est compétent il te fait un listing des points à reprendre sur le bateau.
Ca me semble être une solution avec rapport prix/risque idéal.
Tu fais le reste en famille tranquillement.

01 juil. 2015
0

L'idée du skipper est intéressante par contre je n'ai pas idée de combien ça coûte ni d'où je vais le trouver.
Tu saurais ça toi alex ?
Après effectivement la descente sur Marseille avec beaucoup de temps pour nous ça (re)devient des vacances si les éléments sont de la partie.

01 juil. 2015
3

Juste un mot sur le programme, christophe.

Je navique depuis 27 ans sur Erendil, un cata assez rapide de 35' dont tu peux voir les photos dans mon album.

Je n'imagine pas tenir 10 nds de moyenne sur 90 milles.

Grosso modo, une vitesse moyenne de 7,5 nds, c'est déja assez satisfaisant et sinon, 5 nds, c'est toujours réaliste.

Evidement, si tu tournes avec un vent de 20 nds à 90°, tu pourras aller plus vite, mais en 27 ans, je constate quand même que les conditions idéales sont rarement là, et rarement longtemps.

En bref, quand je vais en Corse, soit entre 110 milles de traversées, je sais maintenant que je mettrais autour de 20 h.

Bien sur, en 27 ans, j'ai fais quelque fois cette traversée en 10 ou 12 h. Disons 3 fois sur une bonne cinquantaine...

Et tenir physiquement 10 heures à plus de 10 nds de moyenne sur un cata de 35', ce n'est pas rien. Généralement, tu en sors bien sonné.

Le problème, enfin, de la pétole (je n'ai pas l'impression que c'est trés fréquent en Atlantique en été, mais en Med, c'est une réalité) fait tomber encore ta moyenne. Au moteur, sur cette taille, tu tournes généralement à 5 nds...

Bref, si tu as 5 semaines pour 2000 milles, laisse à mon avis tomber l'idée de le faire en famille, mais opte plutot pour un équipage commando capable de naviguer 4 ou 5 jours sans arrêt. Tu gagneras énormément. En 4 ou 5 jours, à raison de 120 milles par 24 heures, tu envoies direct 500 ou 600 milles. Tu te pose, l'équipage se repose un jours ou deux, et tu repars. Tu vois, je ferais comme cela une première étape vers Santander, une deuxième vers le cap Faro au sud du Portugal, une troisième vers Malagua et tu termines par les Baléares et là tu pourras finir en famille.

Jacques

01 juil. 2015
1

Merci Jacques,
Tu es en plein dans le sujet puisque sur les conseils avisés qui précèdent et avec l'assistance éclairée de tangnard en MP, je me suis mis en quête d'un skipper pour faire la partie Arcachon - Gibraltar voire Arcachon - Baléares avec ensuite récupération de mes femmes pour une arrivée triomphale à la maison.
Christophe

01 juil. 201501 juil. 2015
0

si jacques, pas mal de pétole l'été cote basque. j'ai navigué 3 ans autours de bilbao.
pétole + houle en plus souvent
comme ça arrive du coté d'ajaccio, la houle des BMS du languedoc et de provence mais pas le vent

01 juil. 2015
0

En faisant ainsi, il y a plus de chance que cela soit du plaisir, et pas une grosse galère...
(Je l'ai fait en un mois, galères comprises, à trois dans l'autre sens, avec un First 32).

01 juil. 2015
3

C'est à mon sens un gros voyage avec un bébé à bord de surcroît

Ne serait-il pas plus prudent de s'amariner cette année avec des amis compétents et faire des petits trajets de jour et de nuit ainsi que du mouillage.

Certes, certains sont partis sans ne rien connaître à la voile et on fait le tour du monde, mais vous avez quand même un bateau un peu "technique"

Le bons sens voudrez que vous appreniez les bases ou alors que vous ne sortiez que par très beau temps.

M'enfin ! avec un bébé, que le mouillage de rêve ne se transforme pas en cauchemar.

Et puis il serait bon que votre épouse puisse vous seconder un minimum

Vous pouvez le faire, d'autres l'ont fait, c'est un peu l'anappurna en tongues, il y a toujours des fanas des qui reviennent les doigts de pied en croquettes Findus et d'autres tout sourire en ayant bien rigolé.

le tout c'est de tirer le bon numéro

01 juil. 2015
0

J'ai voté au lieu de répondre.
Christophe a quand même quelques bases, contrairement à ce qu'il dit : Pratique du bateau à moteur et en catamaran. Sa famille sait ce que c'est que d'être en mer.
Les points noirs principaux sont le bébé et la longueur de la navigation. Pour le bébé je ne peux répondre pour lui (ca dépend aussi de la maman et de son taux de stress avec un nouveau né) Pour la distance si elle est raccourcie, c'est jouable à mon avis, le bateau est assez marin et confortable.

01 juil. 2015
1

C'est antemasophe qui le dit "Convoyer du bassin d'Arcachon à la rade de Marseille un catamaran habitable de 33 pieds fraichement acheté avec femme et tout jeune enfant (2 ans presque 2 mois au jour du départ)."
Donc le bateau etait vendu avec une femme et un chtiot....
Mais moi je tombe jamais la dessu !!!!
Bon le chtiot je le laisserais pas besoin, deja équipé.
Par contre une suedoise,blonde, a forte poi........ je suis preneur !
mais bon j'ai juste eu un bateau
:langue2:

01 juil. 2015
7

Je ne peux pas répondre ce que j'aimerais parce que mon épouse risque fort de le lire...
C'est vrai qu'une simple omission de virgule peut changer bien des choses mais je suis quand même très content d'avoir trouvé ce bateau et pas peu fier de la chtiote quant à sa mère, tant qu'elle me supporte ...

Aïe ! t'es là ? j't'avais pas entendue rentrer, ouch !!!

Communication interrompue

01 juil. 2015
0

sans problème mais...
comment je fais pour poster une photo ?

01 juil. 2015
0

une photo .... du bateau !

01 juil. 2015
0

la photo demandée...

01 juil. 201516 juin 2020
0

et avec la photo ça donne :

01 juil. 2015
0

C'est plus trop confidentiel

01 juil. 2015
0

Je connais bien ce port !

01 juil. 2015
0

En tous cas je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre bateau, et une agréable navigation pour se chouette voyage.
Ne t'inquiéte pas pour la nav de nuit, c'est agréable tu verra tu sera rapidement rassuré.
Les étapes tu les réduira de toi même on est bien au large, loin des cotes, loin des autres bateaux
Prépare bien ton trajet, verifie et respect la météo puis le plus important "profitez bien"

01 juil. 2015
0

mon avis:
- dire quel jour on va partir, c'est un peu présomptueux!
- dire quel jour on doit arriver, c'est complètement...
- partir dans ces conditions...
- 5,50 mètres dans le canal du midi, çà passe! et c'est beaucoup plus sûr au point de vue délai: 10 à 11 jours sans perdre de temps en route. e n'est pas un plaisir mais çà permettrait de décompresser agréablement en Méditerranée.

01 juil. 2015
3

Malheureusement, renseignements pris auprès des VNF, le canal fait 5,35 m dans sa partie la plus étroite (une des écluses) et 5,50 m ne passeront pas.
Je suis totalement d'accord que ç’aurait été nettement plus cool.
De toutes façons, suite aux nombreuses contributions, nous avons revu notre copie et nous orientons vers un convoyage maritime par skipper dont je serai l'un des dévoués équipiers d'Arcachon aux Baléares (ou Valence) puis récupération de la petite famille et fin de navigation "tranquille" si la tramontane et/ou le mistral ne jouent pas les empêcheurs de naviguer peinard.
Merci de ta contribution.
Christophe

02 juil. 2015
0

Salut Rack,
Manifestement ça t'énerve en effet. Le fait est que je me suis rapproché des VNF et que dès lors qu'ils sont les gestionnaires du canal j'ai tendance à penser qu'ils savent ce dont ils parlent et leur réponse est sans équivoque : une des écluses fait 5,35 m.
Mon bateau fait 5,50 m il manque donc 15 cm.
En outre, l'écluse ferait 5,50 m je ne m'aventurerais pas à essayer d'y passer au chausse pied.
Pour tout dire, l'option Canal du Midi serait de loin la plus tranquille et la moins onéreuse alors, bien évidemment je la privilégierais si elle était possible.
Cordialement,
Christophe

02 juil. 2015
0

Imagine ma tête si à mi parcours, avec mon mat le long du bateau et la petite famille qui s'est très bien habituée à vivre au fil de l'eau, sans vague, sans dauphin (je crois pas qu'il y en ait dans le Canal) on me dit que je peux pas passer.
Je vais essayer d'approfondir la question mais je suis perplexe.
En tous cas, merci de ton aide !

01 juil. 2015
0

je suis désolé messieurs mais personnellement, je l'ai fait une fois dans un sens et une fois dans l'autre sens avec un catamaran de 13 mètres (18 mètres hors tout) par 5,50 mètres!!!!!! alors ne venez pas me dire que ce n'est pas possible!!!! çà m'énerve un peu les gens qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas.... :non: :non: :non: :non: :non: :non: :non: :non:

02 juil. 2015
0

J imagine un cata moteur si 13 m et que 5.50 de largeur

02 juil. 2015
0

ben oui c'est un peu énervant mais enfin çà te regarde... quant aux VNF, ils racontent un peu n'importe quoi, j'ai pu le constater aussi...

01 juil. 2015
0

La nav de nuit, avec enfants, près des côtes, sur la durée, c'est un enfer...
Eux, ils ne font pas les rythmes de quart et ne peuvent respecter le sommeil de ceux qui sont hors quart dans la journée.
A deux, c'est épuisant.
Si, en plus, tu es le seul à savoir manoeuvrer le bateau, tu seras réveillé tout le temps.
Prévoir ces étapes de 3 jours suivies de repos de 2 jours, et cela pendant 3 semaines, c'est pétage de plomb assuré !!

01 juil. 2015
0

c'est un plan lerouge ?

01 juil. 2015
01 juil. 2015
0

C est complétement faisable si expérimenté , avec un équipiers qui connait , la journée le long des cotes du Portugal l alizée souffle rapidement a 20 nds , pétol la nuit , risque de brouillard . Au cas ou , regarde ou laisser ton cata dans le sud libérique

01 juil. 2015
2

Bonjour, personne n'a abordé le sujet de l'état du bateau et du temps nécessaire à sa prise en mains.

Il me parait impératif avant le grand départ d'avoir au moins navigué une semaine sur le bateau, de jour comme de nuit. On ne part pas scratch comme ça pour une aussi longue traversée sans avoir testé le bateau.

Bonnes nav

CapatinRV

01 juil. 2015
0

surtout qu'à arcachon tu ne peux pas facilement t'entrainer en me

01 juil. 2015
0

antemasophe :pouce: , bonne décision , bravo

01 juil. 2015
0

Ouf !

Bonne décision !

01 juil. 2015
0

ah ! le mythe des alizés portugais et du vent d'ouest pour passer gib ...
et puis, tout à coup, les alizés sont dans l'autre sens et c'est de l'est que tu prends à gib ... (avec la mer en conséquence du côté de Trafalgar et barbate ...) !
quoiqu'il en soit 2200 M en 5 semaines c'est faisable, mais ce ne sont plus des vacances

01 juil. 2015
0

Les alizés portugais pas un mythe, c velu et sympa ds le bon sens. Gib passé 3 fois dont 2 sans moteur aucun problème. J'ai pas i

02 juil. 2015
1

tu peux attendre plus d'une semaine pour passer gib, en été le régime sur gib c'est plutôt levante.
j'ai passé une fois quinze jour à tarifa en été pour faire de la planche : 15 jours de levante sans interruption de f5 à f9

02 juil. 2015
0

j'ai du avoir de la chance, avec notre requin modifié excalibur. on est même retourné au maroc. C'est moins dur que de naviguer dans les anglos !

02 juil. 2015
0

je te crois, on a eu la chance des débutants, on avait les In mais on était à la voile pure de lisonne à Tanger. puis tanger gib puis re tanger gib

nous n'avons rien remarqué même si on avait entendu parlé des courants

02 juil. 2015
0

Les courants de fond c'est plus pour les sous marins que pour nous, à moins d'avoir nue dérive très profonde. :heu:

02 juil. 2015
0

@ jeanlittlewing : en fait il y plusieurs origines aux différents courants :
- la marée,
- la différence de salinité entre l'atlantique et la med,
- l'influence du vent,
- et peut être d'autres car je cite ça de mémoire,
- plus le fait que c'est étroit donc les frottements sont importants,
- plus le fait que la profondeur varie fortement (3000 m/1000 m/500m/1000 m/2000m),
- plus le fait que ce détroit est, en plus, étroit dans les 2 sens,
- etc etc ...
c'est très bien expliqué dans le guide Imray du coin, y a un paragraphe spécial pour le passage de gib et c'est très bien expliqué et sécurisant;
donc, en fait ça coule dans les deux sens mais pas forcément en même temps et ça ne concerne pas forcément les mêmes volumes d'eau et aux mêmes heures ...

02 juil. 201502 juil. 2015
0

10 passages de Gib , 10 fois rien compris au courant

02 juil. 201502 juil. 2015
0

@ jeanlittlewing : "ds le bon sens", on est bien d'accord; mais ça arrive aussi qu'ils soient S/N et là, le planning n'est plus le même; de la même manière, si tu attends une semaine à cadix parce que les vents sont est pour passer gib, le planning n'est plus le même ... etc etc ...
et je te rappelle que notre ami veut faire le tout en 5 semaines

02 juil. 2015
0

@ jeanlittlewing : et bien tu as eu de la chance car le passage de Gib est traître;
entre les courants de surface, les courants de fonds, les courants de côté, les courants de milieu, c'est un bordel sans nom; auquel tu rajoutes le vent et l'état de la mer et tu obtiens un lieu de navigation beaucoup plus complexe que les anglos;
par vent d'est, quand tu as 10nds à cadix, tu as 40nds dans le détroit ... et il faut absolument prendre la météo locale (les grib ne voient strictement rien); plus des rafales démentes d'1/4 d'heure suivi d'une pétole de chez pétole d'1/4 d'heure que tu es obligé d'allumer le moteur face à la houle etc etc ... c'est vraiment un endroit très bizarre;
ça peut passer comme une lettre à la poste ou alors, t'es coincé 15jours

02 juil. 2015
0

il y a aussi un courant de surface, l'ocean coule dans la med ou lycée de versailles ?

02 juil. 2015
0

merci c'est clair
:lavache: :oups: :doc:

01 juil. 2015
0

Il me fait plutôt penser au Kiwi, et j'en connais un sur arcachon. Mais il faisait 5,35 et avait passé le canal du midi.

01 juil. 2015
0

Length OA 9.99 m
Beam max 5.50 m
Draft 0,85 m
Displacement 3.5 t

C'est inscrit sur la fiche technique constructeur, j'avoue n'avoir pas contrôlé.
Amitiés,
Christophe

01 juil. 2015
0

Déjà une offre de convoyage avec un skipper et deux équipiers (plus moi) pour un coût qui parait intéressant.
J'espère en avoir d'autres.
Je vous tiens au courant de la suite des évènements et vous remercie tous pour votre collaboration extrêmement productive !
Amitiés,
Christophe (bon père de famille, si si !)

01 juil. 2015
0

Je vais en Espagne pratiquement tout les ans depuis de nombreuses années au départ d'Arcachon avec mon petit cata. Je te déconseille fortement d"aller t'enfermer à Hendaye, tu vas perdre un temps fou (c'est un cabotage merveilleux, mais ce n'est pas ton programme). Essaie de dégolfer au maximum, tu gagneras en temps et en peine. Avec mon Iroquois qui fait un excellent près, le mieux que je puisse assurer sans trop m'embêter est Arcachon/San Vicente de la Barquera, soit 2 jours et une nuit de nav à peu près. En plus tu arrives dans un endroit magnifique, avec mouillage gratuit dans une ria très abritée ! Ça a l'avantage de dégager assez vite de la côte et d'éviter ainsi tous les péchoux plus ou moins bien signalés et nombreux en suivant le littoral vers Hendaye. La nuit à passer est plutôt tranquille, avec un peu d'attention toutefois quand tu croises les rails de Bilbao et Santander (mais rien à voir, et de loin, avec la Manche si ça peut te rassurer, 4 ou 5 cargos ou ferrys au max dans la nuit...). Je navigue en solitaire, et c'est la solution que je choisis à chaque fois, car c'est la moins fatigante en fin de compte.
Bon vent...

02 juil. 2015
0

Je ne peux pas t aider sur tout le parcours je ne connais pas entre capbreton et Gibraltar.

En revanche je peux te parler de mon expérience en "points noirs" nous sommes comme toi partis en débutants de Vendée avec notre cata fraichement acheté en ayant jamais navigué à la voile encore moins avec nos 3 enfants en bas âge.

Nous avons descendu l'Atlantique tranquillement jusqu'à Bordeaux avec un petit 8 noeuds avec notre pépère de 12 tonnes et entre 3 et 4m de creux en Novembre toujours avec prudence et nous avons opter pour la sécurité avec la canal du midi.

Nous avions nous en revanche le temps du coup nous avons choisi de faire des petites nav de 50 à 60 miles. Et en tant que débutants le mot d'ordre a été LA sécurité. Pas de sortie par mauvais temps et on a sorti les voiles petit a petit au fil des navs pas toutes d'un coup.

Par contre le cata en Med... Nous on en est revenu ! C'est personnel mais quelle horeur ! Se faire fracasser tous les quatre matins, la météo qui te surprend régulièrement car changeante ! On voulait se faire la main et bien on l'a fait mais pas comme on pensait. Je crois qu'une fois que tu as navigué en med tu peux naviguer par tout ah ah !

Certain cap on detance a être toujours agités à moins d'avoir petole le cabo gata, au niveau de javea (me souviens pas du nom), le cabo creus plus haut qui échoue régulièrement des bateaux..

A priori ton programme est faisable mais moi c'est le temps qui me semble court en tant que débutant à moins d'avoir en effet peut être un équipier ou deux pour avancer.. La question est.. Es tu prêts a mettre la vie de ton enfant dans les mains de quelqu'un d'autre parce qu'on sait tous que les pro et habitués prennent souvent plus de risques quitte à ce que parfois ça ne passe pas.

Tu n'as pas envisagé sinon d'avancer pendant 5 semaines et si tu n'es pas arrivé de revenir à tes prochaines vacances ? Peut être moins stressant pour ton avancement ?

02 juil. 2015
3

Merci de tes conseils,
La navigation en méditerranée est certes un peu chaotique mais j'habite au bord de la méditerranée, je n'ai donc pas trop le choix...
Je vais donc vraisemblablement faire le convoyage avec un skipper et un ou deux équipiers sans mon épouse ni ma fille et les récupérer en Espagne (Baléares ou Valence) pour une fin de parcours en mode détente.
Impossible de laisser le bateau un an et revenir le chercher.
Merci de ta contribution

02 juil. 2015
0

il n'y a pas une med mais plusieurs med ne serait ce que la cote francaise
Languedoc roussillon, le pire, BMS sur BMS (on prend la houle en corse ...), ensuite Marseille, beaucoup de vent vers toulon puis les iles ça commence à mollir un peu, ensuite à partir de st tropez vers la frontiere italienne, peu de mistral, surtout des brises
la corse c'est un monde en soi

02 juil. 2015
0

Si tu as trouvé un skipper et que ça te rassure c'est super !

Attention juste aux skippers qui ne sont pas assurés il y en a quelqu'un vérifié au pire que ton assurance s'autorise à prêter ton bateau.

J'ai encore rencontrer un skipper cet hiver qui justement prend les bateaux à Arcachon qui expliquait qu'il prend la mer quel que soit la météo annoncée parce qu'il doit tracer et que s'il y a casse c'est pas grave c'est le proprio qui paye... Ouf...

02 juil. 2015
0

La vnf ne se mouillera pas, ils donnent 5m35 pour l'écluse la moins large. Nous y sommes nous aussi passés avec notre cata 14m x 4.5m et ben c'est pas forcément une partie de plaisir !

Même si elle ne fait pas exactement ses 5m35, tu as plutôt intérêt à bien viser si tu n'as pas de marge et à bien attendre que les déversoirs aient finis de faire des remous et du courant à gogo !

Je ne te parle pas non plus des ponts arrondis où là aussi il faut bien viser, surtout si ton cata a un taud bien carré comme bon nombre de cata !

Avec la joie du mât sur le côté, et si ton cata est bien droit attention les écluses elles pour la majorité sont arrondis !

Attention à ce qui est annoncé, la vnf nous a annoncé 3m30 de tirant d'air, arrivé à Carcassonne avec un niveau d'eau à -10 et un tirant d'air de 2.90m surprise il restait moins de 20cm de marge !

Et puis il y a le fait que c'est en été, on oublie le nombre de touriste qui loue des bateaux et qui se foutent bien de te rentrer dedans.

Bref le canal du midi c'est sympa mais quand on est sur et certain que son bateau y passe !

C'est pas l'écluse la moins large mais voila une idée dans les écluses
www.auxtoursdunmonde.com[...]i-3.jpg

02 juil. 2015
0

@Nous1704,
je n'ai jamais dit que c'était une partie de plaisir, bien au contraire, c'est infernal à cause des locataires de bateaux qui sont complètement inconscients et de l'impossibilité de s'arrêter dans ce qu'ils appellent des ports. J'ai dit que c'est faisable. Oui il faut absolument mettre le mât sur le passavant côté gauche, et il faut toujours se ranger côté droit dans les écluses. Les premières sont un peu impressionnantes, mais après, une fois qu'on a intégré la manoeuvre çà se passe assez bien.

02 juil. 2015
0

Je suis le sujet depuis le début car je le trouve intéressant même si je n'avais pas vocation à y intervenir. Par contre, je viens de voir que Virtual Regatta a programmé le tour de France à la voile de Dunkerque à Nice. Ça pourrait te faire un bon entrainement virtuel, pour voir... ;-) Départ demain...

02 juil. 2015
1

En 2005, j'avais fait Lorient -> Marseille sur l'universal 44 tout juste sorti du chantier.

départ le 3 juillet, arrivée le 31 juillet en prenant le temps de découvrir les Baléares.

Stop réalisés: La Corogne, Baionna, Lisbonne, Lagos, Peniche, Lagos, Estepona, Malaga puis croisière tranquille aux Baléares et retour Marseille.

Ce que j'en retiens c'est que tu perds beaucoup de temps quand tu t'arrêtes dans les ports...c'est dur de s'y remettre et de reprendre le rythme.

le mieux pour un convoyage c'est de faire des grands étapes (pas en dessous de 48h) histoire d'avoir vraiment le sentiment d'avancer.

Pour le reste, on a eu toutes les conditions avec des changements importants ( de 15 à 45 nœuds en 15 minutes) et rapides aux points particuliers (cap finistère, Gibraltar). Beaucoup de brume et peu de vent tout le long du Portugal.

Même si le trajet semble simple et longe la cote, c'est important d'avoir de l'expérience tant les conditions varient.

A+

02 juil. 2015
1

Salut ,arrivés juillet 2014 des açores,cap st vincent du vent autour de 20 nœud frais brumeux,escale a barbate sympa mais ville eloigne du port pas hesiter a prendre un taxi pas cher du tour supermarche en ville.tentative de passer Gib le matin on a pris cher, vent dans le nez on a explosé un poulie de genois retour Barbate au mouillage.le lendemain petole retentative moteur jusqu'a tarifa puis sud ouest dans le detroit toute la toile au portant 30 nœuds a la sortie ,on s est eclates le cata marchait 12 14 nœuds on a reduit a la sortie.bcp de cargos mais tu longes la cote eux ils sont dans leurs rails.Mer d alboran du vent bcp de manœuvres mais au portant on a vise les baleares super nav tjrs du vent arriere l ideal.Cap de la gata direction les baleares Minorque forneel on a pris une bouee pour la nuit car coup de mistral dans le nez le lendemain petole et moteur jusqu a frejus fin du voyage.Si je me trompe pas on a du mettre 3 jours 3 nuits de gib a Minorque.Voila attention le long des cotes bcp de filets eclaires ou pas reste au large et devant tarifa il y a un haut fond signale sur les cartes qui leve des remous bizarres surtout si vent fort.Bonne nav .

02 juil. 2015
0

tu as envie de divorcer ?

02 juil. 201502 juil. 2015
0

Tu penses que c'est un programme qui mène au divorce ?

C'est intéressant car c'est mon épouse qui, à l'origine, a lancé le sujet...

J'aurais pas dû lui offrir cette centrale vapeur et cet aspirateur pour la fête des mères ;-D
et j'oubliais, un livre de cuisine ...

02 juil. 2015
1

Comme je sens que ta femme meurt d'envie de faire cette nav, pourquoi ne pas confier la pitchoune à... une grand-mère, par exemple ?
Autant c'est facile avec un vrai bébé qui ne marche pas encore et reste là où on le pose, bien calé, et qui n'a pas le mal de mer. Autant avec un enfant de 2 ans qui a envie de courir partout, ça peut être galère si vous faites peu d'escales...

(je parle d'expérience...)

:cheri:

02 juil. 2015
0

Effectivement, le paramètre enfant très actif est dans l'équation. La maman n'est encore jamais parvenue à laisser la pitchoune à quiconque plus d'une journée (horaires de travail) et lorsque parfois nous sollicitons la baby sitter pour venir garder la puce tandis qu'on file au restau, je sens très vite que le service a intérêt d'être rapide, alors 5 semaines ... on aura pas quitté le port qu'elle aura déjà sauté à l'eau pour rentrer par n'importe quel moyen.
C'est pourquoi je me prépare psychologiquement à deux semaines de navigation sportive avec un skipper qui a hâte de rentrer chez lui, ensuite je dors 24-48 heures et je termine le parcours en mode paisible avec ma petite famille qui, je l'espère, sera contente de me retrouver.

02 juil. 2015
1

OK, l'important c'est que vous soyez d'accord... mais ne vous donnez pas RV de façon trop rigide, c'est la meilleure façon de se prendre un mauvais coup en mer parce qu'on est en retard. Il vaudra mieux que tu l'attendes là où elle pourra te rejoindre que le contraire...
:star2:

02 juil. 2015
0

Quelques images au large du Cap St Vincent au lendemain de la finale de la coupe de monde de foot:


Salut a mon collegue Alain et au skipper olivier.............
Pas super meteo.............

02 juil. 2015
0

Super souvenir,vous allez vous regaler,je vous envie.
Bonne nav.

02 juil. 2015
0

la côte freysinnet c'est 5.10m maxi ,
d'ailleurs beaucoup de petits cata anglais font 5m de large en prévision des écluses
alain

02 juil. 2015
0

oui fritz, çà c'est ce qu'on t'a dit, mais moi je l'ai fait dans les deux sens avec 5,50 mètres de large et une longueur hors tout de 18 mètres.... alors??????

03 juil. 2015
0

Le canal de midi?
On l'a fait avec un Djicat 33 (5 metre large).

03 juil. 2015
1

Avec un Djicat 33 ça passe mais précisément, je passe d'un Djicat 33 à plus gros, pas plus long, plus large seulement, pour que ma petite famille soit plus à l'aise...
Je viens de passer 15 minutes au téléphone avec trois directions régionales des VNF et la seule écluse du parcours qui frotte c'est celle de Saint-Martin (5,45 m)
Mon problème c'est que si ça passe pas sur une écluse, ça passe pas tout court.
N'en déplaise à Michel qui m'assure être passé avec un Solaris 42 de 5,50 de large, je ne vais pas tenter de raboter mon bateau presque tout neuf d'autant qu'une écluse c'est d'avant en arrière puis de haut en bas et enfin d'arrière en avant, presque de la joaillerie...

03 juil. 2015
0

@Rack quand es tu passé ?
J'avais souvenir que les Maldives 32 passaient mais sans par battages sur cette écluse. Le Maldives faisant 15cm de moins en largeur, ca peut poser problème.
Cette écluse à bouger ces dernières années (affaissée).

04 juil. 2015
0

en 2011 dans le sens ouest-est... et deux personnes à bord. Pas marrant du tout mais on l'a fait! bien sûr, certains vont dire que ce n'est pas vrai, çà me laisse froid...

03 juil. 2015
0

Bravo ! Fais tes 15 jours avec un skipper, qui de plus te fera decouvrir ton bateau et ensuite emmène cool ta petite marmaille. C'est le bonheur garanti !

04 juil. 2015
0

Et n’oublie pas l’appareil photo, apres le detroit c la plus grosse concentration de dauphins jamais rencontree de jour et de nuit.
On m’avait aussi parle d’une zone d’exercices de sous marins. M’a bien fait marrer, mais elle etait sur la carte.
Or a 2h du mat sans lune un gros feu rouge sans autre devant l’etrave. (Tous les gros bateaux a moteur sont illumines comme en plein jour en +des feux blancs reglementaires).
Gros coup de barre au large et je me dis que g du foirer la nav et etre pres des cotes. Mais la table a cartes confirme ce que je croyais, loin au large. Et quand je remonte je defile le long d’un gros machin noir immobile ou presque, sans autre feu...
En theorie les SM doivent arborer un feu orange clignotant. Mais la theorie pour les bateaux de l’ombre, la demander au Bughaled Breiz :jelaferme:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (179)

Bol d'Or 2016

mars 2021