Ballast à eau douce sur un First Class 12 (ou un autre bateau)

Bonsoir à tous,

Après quelques années à bord d'un First Class 8, revu et corrigé (saumon en bout de quille, gréement simplifié etc..), je m'attaque à plus gros avec un bon vieux Class 12.. de la "bonne" époque des 1 tonner. J'ai pas mal lu sur les nouvelles vies données avec plus ou moins de succès à ces vieux racers et les critiques concernant leur stabilité... Je vois que le rapport de lest du "12" est de plus de 45%, ce qui est déjà bien mieux que mon "8" où il n'était que de 35%... L'avantage du 12 c'est que jauge oblige, il est large (3,80) et pratiquement vide. Ce qui me laisse un belle espace pour y intégrer deux ballasts de grosse capacité (je dois avoir 2m x 0,3 x 0,50 de chaque côté, ce qui devrait permettre de mettre environ 250l-300l de ballast, à pomper d'un bord à l'autre (pompe réversible Jabsco) et à utiliser comme réservoir d'eau douce de secours ou au port...

Pour une raison de facilité et d'évolutivité, je souhaiterais rester sur des ballasts souples (2 de chaque côté et interconnectés)mais les solutions que je trouve dans le commerce ne sont pas satisfaisantes (réservoir prévus pour l'eau douce avec une entrée en gros dimetre et une sortie en fin...)

La question est quelqu'un a-t-il une bonne adresse ?

Merci !

L'équipage
01 déc. 2011
01 déc. 201101 déc. 2011
0

ça ne répond pas à la question mais en principe pour les ballastes lors d'un virement on ne pompe pas, on transfert avant le virement.

Même chose pour l'eau de mer, pas de pompe de remplissage ni de vidange, encore que certain en ajoute une pour la vidange en cas d'oublie de purge quand le vent descend et que l'on ne peu pas vider par gravité.

j'ai déjà vu une fois un système ou on utilisait le groupe d'eau avec un système de vanne derrière plutôt compliqué pour transférer et distribuer la flotte dans les différent réservoirs (on avait 4 x 250 litres d'eaux douce) on ne l'utilisait que sur les grand bords, mais c'était un bateau de croisière.

01 déc. 2011
0

Le First Class 12 ayant un bon rapport de lest, y intégrer des ballasts est beaucoup de travail et de soucis en perspective pour un gain de vitesse très relatif.

300 kg doit de permettre de gagner 0.3 à 0,5 nds de vitesse au près. Il vaut mieux consacre ce budget à des voiles performantes, une carène parfaite, une bonne hélice repliable et veiller à la répartition des poids. Le gain de vitesse sera plus important et le volume intérieur restera bon.

A noter, que j'aurais des propos différents s'il s'agissait d'un First Class Europe...

24 jan. 2012
1

Hello,

Ça serai cool de pouvoir utiliser les réservoir d'eau douce comme ballast, avec deux réservoirs sous les banquettes du carré. Pour les sorties de quelques jours un seul réservoir n'est remplie servant de ballast.

Le matossage de l'annexe, les voiles et le bazard en plus de l'eau douce permet de bien optimiser le bateau.

Sur les réservoirs souple le diamètre de la sortie est effectivement faible, je serai curieux de connaitre le temps que cela mettrai de transvaser le ballast par gravitation

Est il possible d'utiliser un groupe eau classique de manière réversible?

19 mar. 201719 mar. 2017
0

Etoile par erreur. :oups:
Pour avoir des sorties aussi grandes que les entrées, il faut chercher sur des vieux réservoirs souples et faire l'échange mais la difficulté, c'est de les trouver.

26 jan. 2012
0

je rejoins la position de viking 35 RIEN A GAGNER EN PERF
N OUBLIES PAS LA REGLE DE BASE EN BATEAU
FAIS simple!!!!

26 jan. 2012
0

Hello,

Bah je suis pas sûr qu'il n'y ai rien a gagner. Je suis d'accord qu'il y a d'autres axes d'améliorations plus prioritaire comme la carène impeccable, une hélice repliable, de bonnes voiles, le matossage a bord et une bonne répartition du poids des équipements.

Mais 200kilos qui change de bord équivalent a presque 3équipiers aux rappels.

Par contre je suis bien d'accord avec l'argument : plus c'est simple, plus ca marche. Et ajouter une pompe a entretenir c'est pas le top.

J'en ai deux de rechange je me demandais si je pouvais en utiliser une pour vider ou remplir un réservoir. Si c'est un simple moteur monphasé ça doit être possible.

26 jan. 2012
0

Bonjour Thomas,

Les pompes que nous avons sont de types centrifuge, le fait de les faire tourner dans l'autre sens n'inverse pas le flux d'eau.
Bonne réflection

Jean-Charles

19 mar. 2017
0

À la réflexion, je vois l'intérêt du ballast comme permettant avant tout de gagner du poids au portant pour faciliter le planning, il faut donc pouvoir le vider, donc c'est eau de mer... Matosser son eau douce, c'est sûrement pas négligeable mais on essaie de concilier des besoins et usages qui n'ont rien à voir : si tu pars longtemps tu remplis tout et tu es lourd sans pouvoir matosser, si tu n'as plus d'eau tu ne peux pas remplir donc tu manque de raideur au près, donc concrètement rien à gagner sur le poids du lest, du volume à perdre dans les fonds, et de la plomberie compliquée pour faire fonctionner tout ça.
Et dans le cas d'un FC12, rajouter du ballast sur un canot qui a 45% de rapport de lest, ça serait effectivement pas ma priorité pour la performance !

19 mar. 201719 mar. 2017
0

First Class 12 a un FC12 déjà très affuté ; des ballasts apporteraient un très léger plus, mais Benoit étant perfectionniste, je comprends sa démarche.
Benoit : Concernant mi-juillet, ce sera de looooongs bords. peut-être le faire avec des bidons d'eau douce au départ, que tu re-remplis au fur et à mesure qu'ils se vident ? Cela permettra de valider l'option, également.
Je te sais très occupé, peut-être peux-tu tester avant ?

19 mar. 2017
0

Le plus simple ne serait-il pas de prévoir une étagère de chaque bord et 10 jerrican de 20litres à déplacer à la main. Ca devrait prendre 2 minutes et l’avantage de pouvoir également jouer sur l'équilibre longitudinal si besoin.

19 mar. 2017
0

maux de dos en vue !
Je préfère largement pomper
Voire laisser s'écouler l'eau avant le virement

Je me demande si sur des bateaux moins raide comme le FCEurope ou le sélection, adapter des ballasts d'eau de mer donnerait de bons résultats ?
Disons 400L de chaque coté, le plus décentré possible, avec possibilité de transférer par gravité avant le virement, remplir et vider par pompe ou même avec un système bien fait qui permet de remplir et vider tout seul avec la vitesse, genre entrée d'eau à l'avant, vidange à l'arrière un peu comme sur les petits canot autovideurs.
Donc on conserve les performances au portant, pas de modif de la quille...
Suffirait de stratifier des réservoirs à la coque en CP époxy et de mettre la tuyauterie et les vannes ? Je rêve ?
Yatil des voiliers utilisables en croisière qui ont des ballasts qui marchent bien ?

19 mar. 2017
0

Les ballasts, c'est installation fixe pour éviter les problèmes

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (170)

mars 2021