balise PLB individuelle

bonjour
voyageant souvent par divers moyens.
je suis intéressé par cette balise avec GPS
par contre , suffit elle en cas de navigation hauturière vut la nouvelle législation?
merci d avance

www.discount-marine.com[...]escueme

L'équipage
19 jan. 2015
19 jan. 201519 jan. 2015
0

Et la nouvelle législation, elle dit quoi sur le sujet ?

Il faut noter que c'est cette plb qui avait été retenue lors de l'achat groupé l'année dernière. Donc reprendre le fil pour voir un peu ce qui s'en est dit.

19 jan. 2015
0

non non, pilote , ce n est pas celle ci !
l autre est un modèle plus lourd , de plus d autonomie et avec No MMSI enregistré !
et la nouvelle réglementationn était pas encore écrite!

19 jan. 2015
0

Si, si, la PLB choisie était celle-là, l'EPIRB était.....une EPIRB, comme tu dis, autonomie et MMSI.

Je l'ai achetée, la PLB :heu:

et donc, la nouvelle réglementation, elle dit quoi sur elle sujet ?

19 jan. 2015
0

Cette balise est une P.L.B, la nouvelle division 240 demande une balise R.L.S ( E.P.I.R.B en anglais ).
Une balise EPIRB doit pouvoir émettre pendant plus de 48 heures et doit être flottante sans adjonction d'un accessoire.
La balise présentée a une autonomie de 24 h et doit être équipée d'une housse pour flotter.
Pour moi elle n'est pas conforme à ce qui est demandé dans la division 240.

19 jan. 2015
0

merci de ta réponse Philou!
c est bien ce qui me semblait!mais faire des recherches sur internet au fin fond de la Birmanie !
j ai chopé plus facilement une infection alimentaire , qu une bonne connexion durable sur la toile ! :oups:
donc pas de commande ! :tesur:

19 jan. 2015
0

Je me suis aussi posé la question, je crois que je vais préférer prendre un risque limité avec la réglementation et acheter une balise GPS MC MURDO FASTFIND MAX G, elle émet 48 heures (à -20°), agréée Sarsat Corpsat, flottante, étanche 10m, N° MMSI (j'en ai déjà un il suffit de la déclarer à l'ANFR qui la répertorie comme balise attachée au bateau).

Elle est parfois comme une PLB/Epirb dans certaines documentations commerciales des revendeurs bien qu'il s'agisse d'une PLB elle a quasiment toutes les caractéristiques d'une EPIRB sauf le déclenchement automatique..

La raison : je navigue parfois en solo pour des traversées de deux/trois jours en med et la question est : qui va me lancer la balise si je tombe à l'eau, je préfère sur moi une PLB lorsque dès que les conditions sont musclées ou systématiquement la nuit.

A mon avis le risque d'ennui avec les autorités est quasi nul, il faudrait avoir un contrôle au delà des 60 M et encore la conformité avec la réglementation de cette balise doit pouvoir se discuter en dernier recours devant un tribunal.

19 jan. 2015
0

Je viens de lire des données concernant la déclaaration PLB/EPIRB de cette balise
C'est assez compliqué en fonction du pays, de la nationalité du skipper...français/belge
Et possible d'être hors la loi en belgique!

"...Ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas déclarer la balise ! Il ne faut pas non plus partir de ce principe pour programmer cette balise Fastfind Max G en EPIRB si on bat pavillon Belge (alors que l'IBPT refuse les PLB programmées en EPIRB). Dans ce dernier cas, vous aurez certainement le secours mais aussi certainement des ennuis qui peuvent peut-être aller loin si la balise se déclenche."...

Ca devient compliqué d'être en règle moi j'vou'ldit

19 jan. 2015
0

Je pense compléter ma balise PLB (effectivement un peu juste en durée d'émission) par une balise AIS perso pour être repéré par les cargos à proximité. En terme de sécurité, ca doit tenir la route même en solo. A 2, c'est parfait, le répétiteur AIS gueule à bord donc réveille l’équipier et lui donne le cap. Quant à la réglementation au large....j'en dis comme Domde

20 jan. 2015
1

La balise ais pour moi c'est de la foutaise puisque on essail de s' écarter des gros et maintenant on voudrait qu'ils soient à moins de 2Nm pour recevoir le signal ais. Il faut savoir ce qu'on veut.

19 jan. 2015
3

Une PLB (Personnal Location Beacon) n'a pas de MMSI qu'elle soit a gps ou ais, puisque c'est une balise personnelle seul un bateau à un numéro MMSI. Elle ne rentre donc vraisemblablement pas dans le cadre de la nouvelle législation.

20 jan. 2015
2

Bien sur que si pour certain modele de PLB appelle l'anfr pour verifier.

20 jan. 2015
0

Ben mon vieux il faut lire avant d'affirmer n'importe quoi.
relis ce fil ou les catalogues et fait ton méa culpa.
JJ

20 jan. 2015
1

"Une PLB n'a pas de MMSI" va falloir expliquer ça à la FNR. (Peut être est ce différent pour d'autres pavillons que la France mais il aurait fallut le préciser).

Plutôt que de me conseiller de lire les catalogues tu ferais mieux de te renseigner correctement auprès des autorités compétentes.

Voici la réponse de la FNR à la question:
"La balise doit être de type bi-fréquence (121,5 et 406,028 MHz) avec un marquage CE ou encore mieux un marquage MED (symbole barre de gouvernail). Les balises maritimes contrairement aux balises terrestres doivent pouvoir être codées avec un MMSI.

Dans le domaine maritime, il existe deux types de balise, les balises personnelles (PLBs : Personal Locator Beacons) de petites dimensions dont certaines peuvent être codées avec un MMSI et les Radiobalises de Localisation des Sinistres (RLS), appelées EPIRB en anglais. Les PLBs qui peuvent être codées avec un MMSI doivent pouvoir flotter sans adjonction d’accessoires, être équipées du GPS et répondre aux normes applicables. Pour s’assurer que la balise peut être codée avec un MMSI, vous pouvez nous contacter au 03 29 42 20 68.

Je les ai contacté et c'est ok pour le modèle que je vais acheter
Sans rancune

20 jan. 201516 juin 2020
0

C'était pour Paquito , le décalage de la réponse n'est pas sur ton intervention.
j'ai une PLB mmsi
JJ

20 jan. 2015
0

désolé, pas compris!

20 jan. 2015
1

D'abord la plb se déclare au Cnes puisqu'elle sert aussi bien à terre qu'en mer. Elle est déclarée à votre nom après avoir ouvert un compte qui vous permet de signaler vos différents voyages pour faciliter les recherches. Par exemple vous faites une traversée sur votre boat ou de location ou d'un copain il suffit sur votre page de noter en navigation sur tel bateau et en cas de pépin quel qu'il soit vous activez votre balise. Dès réception de l'appel le Cnes consulte la page et sait vous êtes en nav donc previent immédiatement le cross ou équivalent à l'étranger. Maintenant on a le droit de la déclarer à l'anfr si on la considère comme rattachée au bateau, mais dans ces conditions vous ne devez pas l'utiliser par exemple en montagne.
Or le but d'une plb c'est justement d'être utilisable partout surtout quand vous êtes seul pour pouvoir être secouru au plus vite.
J'entends déjà les habitants de la fosse dire ouais encore un truc pour être fliqué.
Sachez quand même que normalement quand vous arrivez dans un pays étranger vous êtes sensés vous signaler à votre ambassade. Combien le font?
De toutes façons on est fliqués toute notre vie. Sachez que si vous avez ne serait ce qu'une amende pour excès de vitesse impayée on vous interdit l'accès aux centrales nucléaires si vous n'avez pas encore votre badge.

20 jan. 201516 juin 2020
0

L'anf se contredit alors. Le document que j'ai est pourtant clair ! Quant à faire mon mea culpa, je ne pratique ce genre de chose qu'avec des gens éduqués. Pas avec les redresseurs de tords qui s'expriment comme tu l'as fait gribou

20 jan. 2015
0

Autant pour moi,
Aucune balise ne possède de Numéro MMSI c'est le bateau.
Mais effectivement ce sont les matériels qui peuvent être programmés avec ce numéro même certaines PLB.
Et rien n'empêche de les déclarer à l'ANFR.
JJ

20 jan. 2015
0

cette balise autour de 200 euros
www.ebay.com.au[...]3947677

semble satisfaire à la norme ( bi-frequence, RLS)
Serait elle ok pour la France ?

20 jan. 2015
0

pas vu de cachet CE ?...

20 jan. 2015
0

Effectivement mais les specs sont là

21 jan. 2015
0

L'ANFR n'accepte pas n'importe quel VHF fixe ASN et/ou AIS, pas n'importe quelle VHF portative, pas n'importe quelle balise.

L'ANFR dira bien mieux les choses en s'adressant à elle.

Ce sera plus efficace.

21 jan. 2015
1

le numéro MMSI de la balise me laisse bien rêveur et je n'en vois pas l'utilité
.
il faut bien garder en tête l'activation de la chaîne COPAS SARSAT
quand un satellite reçoit et transmet à la station au sol (en France je pense qu'elle est à Toulouse) une alerte en provenance d'une balise sur 406.028 Mhz les gestionnaires cherchent à avoir de l'info sur la balise et la (ou les) personne(s) qui est (sont) avec
.
les PLB ont un numéro de série enregistré en france auprès du CNES
les EPIRB un numéro MMSI enregistré auprès de l'ANFR me semble t'il
.
les veilleurs du système COPAS SARSAT vont donc contacter les gens qui ont l'info sur la manière de vérifier l'alerte avant de transmettre aux services de secours
.
dans le cas d'une alerte avec un point GPS d'émission en mer ce sera en france un CROSS, que la balise soit PLB, EPIRB (ou même une SPOT qui est veillée par une société privée au USA mais qui une fois la réalité de l'alerte confirmée transmet au service de secours adapté du pays concerné)...
.
ll'effecteur (l'hélicoptère SAR) se dirigera sur la position GPS de l'alerte et ensuite fait du Homing sur la fréquence 121.5 Mhz qui ne transmet pas d'information.
.
ma PLB Mc Murdo est déclarée, enregistrée avec mon nom, mes contacts, la description du bateau ....
si je tombe à l'eau en solo entre la corse et antibes je désire que dans la mesure du possible que l'on s'occupe d'abord de moi et ensuite du bateau ;-)
.

21 jan. 2015
0

Bonjour,

J'ai aussi une Mc Murdo GPS. Elle est enregistrée en angleterre ( Car achat UK ) mais la procédure doit être la même en France.
Lors de l'enregistrement, on peut préciser le MMSI et le nom du bateau pour activer la chaine de secours maritime. Par contre, si l'on veut l'utiliser en PLB, il suffit de ne pas renseigner le MMSI et de mettre " PLB" en lieu et place du nom du bateau. A noter que l'on peut modifier par mail les infos et ainsi passer d'un mode d'enregistrement à l'autre très facilement.

Pascal89

21 jan. 2015
0

j'ai donc posé la question à l'anfr en indiquant les références de la balise KTI Epirb Safety Alert SA1G

23 jan. 201516 juin 2020
0

Pas encore de retour de l'anfr si tant est qu'ils me répondent.
Cette epirb australienne non CE mais plus performante reviendrait à 250 euros, transport compris !!!
sans vouloir polémiquer, puisqu'obligatoire au delà des 60 milles ( donc hors des eaux territoriales probablement dans la majeure partie), pourquoi faudrait il qu'elle soit validée CE

23 jan. 2015
1

Retour ANFR : "Cette société n'a pas demandé le marquage CE ou MED de sa balise en France"
Ce dispositif d'alerte reste efficace même s'il n'est pas CE ou référencé auprès de l'ANFR et si d'aventure cette balise devait servir, qu'importe qu'elle fut déclarée ou pas puisque ayant le même MMSI que la VHF.
Les affaires maritimes ne vont pas delà des 60 milles pour le vérifier.
C'est vrai çà fait pas très citoyen, mais c'est 2 fois moins cher...
Idem le radeau côtier au delà des 60 milles...
Bon je crois que...
:acheval:

24 jan. 2015
0

Les balises Sarsat Copas approuvées:
www.cospas-sarsat.int[...]tacs-fr

27 jan. 2015
0

Retour de Kti, il ne prévoit pas d'aller sur le marché européen, donc pas de CE prévu pour cette balise.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (154)

mars 2021