balise houlomotrice

Bonjour,
dans le cadre d'une étude scolaire, nous travaillons en groupe sur un projet de bouée récupérent l'énergie de la houle pour charger une batterie lorsque le bateau est au port. Notre avant projet necessite de conaitre la hauteur moyenne entre le niveau de la mer et le bastingage pour un voilier de 12 m.
Votre aide nous serait précieuse sur ce sujet.
Merci.

L'équipage
03 mar. 2008
03 mar. 2008
0

Intéressant et bizarre
Excellente idée que d'utiliser une bouée.

Maintenant, au port, a priori, il n'y a pas de houle, ni même généralement au mouillage où on recherche des endroits abrités.

Maintenant, pourquoi cette question sur la hauteur du franc-bord? A vue de nez, ça varie de 1m à 2m selon le type de bateau.

RV

03 mar. 2008
0

intéressant en effet
mais il faudrait nous en dire un peu plus pour nous permettre de vous aider.
Dans le cadre d'un projet scolaire, serait-il excessif de vous recommander de faire attention à l'orthographe?

03 mar. 2008
0

C'est une faute de frappe, non?
Diantre, un peu d'indulgence..

RV

03 mar. 2008
0

Pas bête !
Vous avez déjà une idée de la puissance possible de l'engin ?

Petite précision, nous appelons "houle" le mouvement de l'océan, de grande amplitude et de faible fréquence. Ensuite, il y a les vagues, puis le clapot.

Au mouillage, c'est parfois du clapotis... :-)

03 mar. 200816 juin 2020
0

plus d'information
Voici un schéma de principe. La tige étant fixée rigidement au bateau, le corps est animé d’un mouvement de rotation oscillant du fait de la houle (de très faible amplitude, environs 4 cm). Ce mouvement est du à la différence d’inertie très importante entre le bateau et la balise (le bateau est beaucoup moins sensible à la houle que la bouée). Ce mouvement est ensuite amplifié puis converti en énergie électrique exploitable pour charger une batterie 12V.
La tige doit donc pouvoir être réglée pour être environ de la longueur correspondant au franc bord du bateau.

03 mar. 2008
0

pas mal

comme projet d'étude ,que de question , celà doit entrainer.

Pour repondre à ta question :Calypso fait 10.5m et la hauteur de franc bord fait environ 0.85cm en son milieu.

josé

03 mar. 2008
0

merci de vos réponses
Cela correspond il à des dimensions «standards» ? Y’a-t-il de grandes différences entre les bateaux ?

03 mar. 2008
0

comme capt ain H
la remarque principale tient au fait que l'énergie à tirer des vagues sera la plus faible dans les ports (l'usage de la prise de quai qui délivre du bon 220V est inclus dans le prix de la place généralement)et mouillages alors qu'elle sera maximum en mer en faisant route. votre système ne peut-il se concevoir pour un bateau faisant route, ce serait plus intéressant me semble-t-il?
Dans tous les cas, la hauteur de franc bord variant d'un bateau à l'autre et n'étant pas constante de l'avant à l'arrière d'un même bateau le système devrait inclure une possibilité de réglage de cette hauteur.

03 mar. 2008
0

hauteur
comme expliquée, 1m est une mesure assez stable, jusque 1.20 ou 1.50m au dessus le bateau est suffisamment grand pour ne pas dépendre de ce système pour son énergie,

par contre, même si ce n'est pas l'objet de la question, peut être prévoir que la "base" soit pivotante à 360° car un bateau peut aussi rouler au mouillage ou dans les ports,

le mouvements tout relatif peut se faire dans tous les sens, bon TP

03 mar. 2008
0

en effet
Il s'agit avant tout d'un projet a but pédagogique, le sujet étant imposé et ne débouchant pas à priori sur le développement d'un produit réel. Néanmoins, notre système pourrait éventuellement être adapté pour pouvoir être utilisé en mer.
Mes questions sur la hauteur de franc bord visent justement à concevoir ce système de réglage (connaitre l'amplitude et la hauteur nécessaire notamment).

03 mar. 2008
0

pour un bateau faisant route
ce n'est pas le but de l'"invention" amha...

D'abord, le franc bord varie tout le temps, ensuite si on veut utiliser l'énergie d'avancement, il y a l'alternateur d'arbre qui doit être amha de loin plus puissant que ce petit truc, bien sympa au demeurant.

03 mar. 2008
0

que 7m mais
je vous souhaite une bonne continuation, et toute la reussite possible au projet.

03 mar. 2008
0

ça ne me regarde pas

mais on peut aussi imaginer la tige fixée au bateau et avoir le flotteur qui se deplace verticalement creant ainsi un nouvement rectiligne et non circulaire.

josé

03 mar. 2008
0

Je suis intéressé pour savoir
quel système vous comptez utiliser pour transformer ce mouvement de la bouée en énergie et quelle puissance on peut en espérer.

Par curiosité.

RV

03 mar. 2008
0

Pour info
Dans les conditions les plus défavorables, le système devrait produire 4W (c'est très peu je sais...).
Un système mécanique (roue libre + train épicycloïdal + volant d'inertie) permet de faire tourner une dynamo à une vitesse suffisante pour alimenter la batterie après traitement électronique du courant.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (38)

Les caprices du ciel

mars 2021