Balise DIAL de la SNSM

Bonjour à tous,
Avez vous des retours d’expérience sur l’emploi de la balise bracelet GPS DIAL proposée par la SNSM ? S’il vous plait sur cette balise précisément et non un comparatif de tous les systèmes de balises de sécurité.
Merci à vous et bonne nav !

L'équipage
18 juin 2020
18 juin 202018 juin 2020
1

Je commence par un petit hors sujet : cette balise est très différente en techno des autres (AIS ou SARSAT) car elle utilise le réseau GSM (3G/4G), et donc elles ne sont pas comparables.
C'est un choix technologique qui a l'avantage de la simplicité et du cout, l'inconvénient des zones blanches de couverture.
Pour résumer très succinctement, elle sera utile uniquement proche des cotes et des zones un peu "urbanisées" pour avoir du réseau, elle fonctionnera là ou le téléphone capte (au moins un opérateur), mais pas plus.


Victoire:Merci Yannbis c’est bien évident et c’est pour cela que je recherche des témoignages sur son utilisation dans sa zone de couverture du réseau GSM·le 18 juin 15:03
20 juin 2020
0

Je ne l'ai pas encore mais je pense l'acheter car le système vient de changer. J'ai compris en lisant le V&V de juillet qu'il appelle désormais trois numéros au lieu d'un, ce qui améliore beaucoup la probabilité d'être efficace. Non ?


Sniff:Si ça ne passe pas, ça ne passe pas 😒·le 05 sept. 13:56
04 sept. 2020
0

Bonjour
Je remonte ce sujet, et ajoute ce lien : www.snsm.org[...]on-dial
Qui l’utilise et qu’en pensez vous ?


05 sept. 202005 sept. 2020
3

Je vais etre encore un peu hors-sujet , en reponse a @lemassonb...
J'ai compris il y a peu que cette montre n'etait pas du tout un dispositif de detresse.... je m'explique: la montre permet de contacter 3 personnes par sms en envoyant une alerte avec coordonnées GPS. Ce sont ces contacts qui doivent relayer au cross..... s'ils ne sont pas au cinema, en reunion, sous la douche, hors reseau....
On ne peut pas ajouter le 196, ni le 112 ou 18 comme contact car ils ne recoivent pas les sms (il existe cependant le 114, voir fil sur le sujet)
Donc c'est une fausse sécurité a mon sens, avec un marketing peu clair sur ce sujet, ce qui est regrettable.

D'ailleurs,a la lecture du dernier magazine de la SNSM, il faut croire que tous les naufragés auraient ete sauvés bien plus vite si ils avaient eu Dial, c'est rappelé dans chaque article et c'est pénible. ce marketing insistant et déplacé (il y a d'autres moyens de communication de détresse, mais pas vendus par la snsm)

Je précise, s'il en était besoin, que je soutiens les stations snsm de ma région, mais dans ce cas j'ai l'impression que le marketing/comm du siege fait fausse route

Une balise ais plb est a mon sens plus adaptée et plus efficace pour les besoins que pourraient couvrir dial (en cotier, avec un equipement léger), pour a peine plus cher (jai acheté la mienne 90€, sur un joli hasard, mais ca vaut un peu plus)

Pour résumer, en cas de souci je compte plus sur un bateau a proximité ou le Cross dispo 24/24-7/7 que sur un hypothétique relais de Tata Josiane...


Papy-Zoom:Je suis tout à fait d'accord, et à mon avis, ce système sous sa forme actuelle ne présente aucun intérêt. Sous mon gilet, j'ai une balise PLB et un téléphone en poche étanche avec une carte SIM Free à 2€; démarrage du tél sans code, et appel direct sur l'appli SNSM qui appelle le 196 en envoyant la position. Donc, au cas où il n'y a pas de réseau, reste la PLB, sachant que le délai d'intervention est plus long.·le 05 sept. 10:59
05 sept. 2020
0

appel direct sur l'appli SNSM qui appelle le 196 en envoyant la position

Peux preciser ? Quelle appli? Je ne vois comment envoyer une position au 196 ?

reste la PLB, sachant que le délai d'intervention est plus long.

Tu parles de PLB satellite ou AIS?


Papy-Zoom:Sur le Play store, tu charges "SNSM Mer en sécurité". Il suffit de lancer l'appli, et d'appuyer sur "coordonnées", et ensuite appuyer sur le symbole "téléphone" pour demander assistance. Il faut évidemment avoir un smartphone avec GPS.·le 05 sept. 17:12
05 sept. 2020
0

Je trouve le DIAL un peut trop volumineux!


05 sept. 202005 sept. 2020
0

SNSM "Mer en Sécurité" image


05 sept. 202005 sept. 2020
0

Bonsoir a tous
Je pense que l’on peut classer les « balises » MOB en trois categories ou usages:
- tres pres de la côte, pourquoi pas Dial ou tel GSM étanche ou / et vhf portable
- semi hauturier: balise AIS Sart dans le gilet avec déclenchement auto, ca permet d’alerter les bateaux aux alentour, ce qui est le plus rapide pour trouver de l’assistance je pense et permet d’être localise précisément
- hauturier et TM .. la balise PLB satellite est à mon sens incontournable, il peut ne pas y avoir de bateaux a portee radio d’un AIS (portee vhf)

Pour notre part nous avons dans tous les gilets une AIS Sart easy rescue.

L’ideal serait d’avoir une balise AIS Sart avec fonction PLB (donc satellite), mais j’avoue que je n’ai pas trouvé.

Quelqu’un sait si ca existe ?


06 sept. 2020
0

La balise AIS SART c'est valable en équipage, moins en solo (il faudrait que le signal soit capté et compris par un bateau proche).
Et il est regrettable que son usage soit détourné par certains plongeurs amateurs qui s'en servent pour se faire récupérer par leur bateau: j'ai déjà eu ce genre d'alerte du côté de Houat-Hoedic.


faby9:Il faut arrêter de penser que la mer n'appartient qu'aux voileux ...

du temps où j'étais responsable de plongée, j'aurais bien aimé avoir ce genre de choses ! Parce que certains plongeurs -les Belges, en particulier- qui aiment la plongée (des "amateurs"donc) se laissent volontiers dériver dans le courant, ce qui se comprend tant cela est agréable, comptant sur le responsable de plongée pour les récupérer à la sortie. Et ça frise parfois l'angoisse...·le 06 sept. 16:47


Papy-Zoom:L'angoisse, c'est quand tu appelles le CROSS pour avoir capté ce signal, et que le CROSS n'a rien reçu, et te demande de renforcer tes recherches. J'ai écrit "amateur" pour bien préciser qu'il ne s'agissait pas de professionnels occupés à des travaux sous-marins, et non pour dénigrer qui que ce soit. Et je suis bien d'accord, la mer est à tous, mais l'usage de systèmes de sécurité doit être réservé aux cas où la vie est en jeu, et ne pas être galvaudé. ·le 06 sept. 17:10
faby9:( Je ne vois pas où se trouve ton angoisse... )

C'est ton avis. Moi je considère que la mer est à tout le monde, même aux motoreux aux kayakistes et aux jet skieurs. Si un système privé permet d'ajouter à la sécurité des uns, et à la pratique sécurisée des autres, je considère que les deux peuvent l'utiliser. L'utilisation des balises n'est interdite à personne, elle n'est pas réservée aux seuls voileux, il faudra donc faire avec. je sais, c'est difficile, l'enfer c'est les autres (yaka lire les nombreux fils de gens qui se plaignent que d'autres viennent jouer dans leur "dernier espace de liberté" réservée...)·le 06 sept. 20:47


juliusse:Pour le coup je suis assez d'accord avec faby9. Si c'est un outil valable, à partir du moment où cela ne déclenche pas toute la chaîne de secours pour rien, je ne vois pas le problème. (Et d'accord aussi sur le fait que la mer est à tous.)·le 06 sept. 21:36
yannbis:J'ai l'impression qu'il y a incompréhension, Papy-Zoom semble évoquer implicitement un cas abusif (peut être sans détresse réelle, mais par "confort"), Faby9 évoque peut être un plongeur en réelle détresse loin de son support... C'est comme les appels en VHF il y a ceux de confort et ceux de détresse·le 06 sept. 21:58
faby9:Un type qui tombe de son bateau et qui déclenche sa balise alors qu'il est en vue, c'est du confort ou pas ?

Les plongeurs qui remontent très loin de leur bateau sont soit perdus (l'orientation au fond se fait en 3D, et il peut arriver qu'on ne retrouve pas l'ancre), soit ont suivi volontairement le courant (cas que je mentionnais), soit ont fait leurs paliers en pleine eau et ont été déportés par le courant. Généralement, s'il reste quelqu'un à bord, il suit des yeux les déplacements des différents groupes. Très généralement, tout le monde retrouve le bateau; sauf dans les lieux de fort courant où c'est le bateau qui les retrouve. Mais il peut arriver que la sortie se fasse très loin (cas aux Canaries : plongée avec paliers, fort courant). Dans ce cas, la balise est utile : c'est un outil de sécurité. Et, encore une fois, il n'est pas interdit à quiconque de l'utiliser, que cela plaise ou non à ceux qui ont la fâcheuse tendance de croire que le dernier espace de liberté leur appartient exclusivement...·le 07 sept. 01:16


06 sept. 202006 sept. 2020
1

@cyrion OK sur la distinction solo/équipage. En équipage la balise AIS me parait la plus adaptée adaptée même en hauturier (avec balise satellite à bord si besoin d'aide extérieure) car le bateau le plus à même à porter secours, c'est celui dont on est tombé. Et sans AIS il n'a pas la position du MOB.


20 oct. 2020
0

une question : la balise PLB AIS émet par définition un message de détresse qui sera reçu sur les récepteurs AIS alentours.
Est ce que le message est aussi reçu par les VHF ASN (si je ne me trompe pas sur le terme) Alerte du même type que celles qui font sonner la VHF sur un Mayday par exemple, avec affichage de la position?
A ce que j'ai compris, non, puisque on voit en vente des balises "ASN ready", donc elles ne sont pas ready.
Encore une aberration reglementaire?


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer