Balise de détresse individuelle

Il est vendu dans le commerce des balises de détresse individuel. Je les trouve fort interressantes lorsque l'on navigue sur des bateaux différents qui n'en sont pas toujours pourvus. Avoir sa propre balise est sécurisant.
Seulement, il faut enregistrer cette balise à l'ANFR qui demande le bateau sur laquelle elle est utilisée. Vous me direz si je suis en perdition sur un bateau qui n'est pas le mien et que j'appuie sur le bouton les secours viendront sans trop s'occuper de savoir si la balise est sur le bon bateau, mais le probléme se pose si je navigue sur un monocoque de 12 métres alors que la balise est déclarée pour un cata de 8 métres !!!

Qu'en pensez vous, avez vous une solution ?

L'équipage
30 jan. 2008
30 jan. 2008
0

pas important
lorsque le mrcc ( en france le cross) sera au courrant de la detresse il mettront tous en oeuvre pour le secours , la seul chose il veront pas le mmsi de ta balise l identifiant de la balise et tel chez toi avec d autre infos si quelqu un repond .mais , sur le mavire si tu es au large rien pour eux pour te retrouver avant qu un avion ou helicopter te survole et par vhf contact ton bateau

30 jan. 2008
0

Pas tout à fait d'accord
Avant d'envoyer des secours, ils vont par tous les moyens localiser le bateau où est inscrite ta balise et ça me parait logique.
S'il est bien au chaud dans un port, ils vont laisser tomber, AMHA.

Il faut trouver une autre solution, comme prévenir l'ANFR avant d'embarquer, un simple courrier suffit.

RV

31 jan. 2008
0

Je ne suis pas de ton avis
Il m'est arrivé de décoller (c'était mon métier) pour le déclenchement d'une balise localisée au large alors quelle appartenait à un bateau bien localisé au port. Même si cela ne doit pas se faire, il arrive qu'une balise soit prêtée. Dans le doute, en France, on décollera toujours.

Marc

30 jan. 2008
0

Dur dur la vie,
surtout lorsque les réponses données n'ont aucun rapport... parce qu'on ne mélange pas les pommes et les poires...

Le code MMSI est attribué à un navire mais il suffit de demander un code sérialisé avec abonnement payant annuel qui lui est affecté à un utilisateur.

pfffzzzz

:mdr: :mdr: :mdr:

30 jan. 2008
0

L'idée est d'avoir pour moi cette balise
et selon que je suis sur le cata de mon pére, le bateau d'un copain ou sur un bateau de loc, avoir cette balise avec moi, donc des fois le départ peut être decidé en deux heures, mais si je l'ai je ne veux pas me priver de cette aide en cas de gros pépin.

Merci Cobra, je me renseigner dans ce sens.

30 jan. 2008
0

Pas de problèmes mais,
il faut aussi savoir qu'une balise individuelle ne répond pas au même critère, notamment au niveau de l'étanchéité et du largueur hydrostatique...

Par contre, vous pouvez l'utiliser dans le désert, en brousse ou dans l'Himalaya et aussi en mer

Sur la lune, ça ne fonctionnera pas... :alavotre:

pfffzzzz

31 jan. 2008
0

les balises hydrostatique
sont obligatoire pour les bateaux " solas ". le mmsi l identifiant , quant la balise est declenché , le mrcc du pays de l identifiant appel en fonction de elements indiqué sur la fiche ANF , mais c est vrai une balise appartient a un bateau , mais bon il vont pas te laisser barboter si tu declenche ta balise

31 jan. 2008
0

Mr Cobra, merci de lire attentivement sans réaction impulsive
Hors de moi l'idée de vous répondre sur le même ton que celui que vous employez que je trouve fort discourtois.

Vous parlez d'utilisateur et non d'individu, OK. Merci de prendre le temps de nous informer et d'expliquer quelle est selon vous la différence entre un utilisateur et un individu?

Je vous avais également demandé comment il était possible d'obtenir cette fameuse license utilisateur payante et à qui s'adresser. Ma question reste ouverte.

Sur le 2ème point, je maintiens que je ne suis pas d'accord et sans agressivité aucune:
les balises de détresse prévues pour être à l'intérieur du bateau et déclenchables soit manuellement, soit au contact de l'eau, sont conformes à la division 224 et ne présentent pas de différence de fabrication avec les balises largables automatiquement.

De grâce, merci de faire un effort et de rester courtois.

Merci

Courtoisement vôtre

RV (et non pfuit...)

02 fév. 2009
0

Là OK
"c)gogol existe pour notre facilité et entrer du pognon dans la poche de son concepteur, je vous suggère de tapez « balise personnelle » en faisant un peu de ménage, vous devriez vous endormir moins... (ce que vous voulez) "

ce dont tu parles c'est la balise SPOT, qui n'est pas agrée COSPAS-SARSAT puisqu'elle n'emet pas sur 406MHz, c'est un GPS c tout
le revendeur marque "type plb", ce qui porte à confusion , car ce n'est pas une PLB
il faut lire tous les mots
Donc si on y regarde bien, la SPOT te coute 150€ par an (abonnement) mais en aucun cas elle n'est dans l'accord inter etats COSPAS SARSAT.

Le fait que le sauvetage soit payant me chagrine, car en france c'est du service public, gratuit
Et COSPAS-SARSAT te permet cette gratuité au niveau mondial

31 jan. 2008
0

Voilà ce qu'écrit l'ANFR
"MMSI signifie : Maritime Mobile Service Identity (Identité du service mobile maritime). C’est une série de neuf chiffres identifiant d’une manière unique les stations radioélectriques du service mobile maritime. Le MMSI permet de coder les équipements ASN (VHF, MF et HF), les balises de détresse COSPAS-SARSAT, et de former les numéros d’appel des stations d’INMARSAT B, C et M.
Ce code est attribué au navire : à une immatriculation correspond un MMSI. Il dépend aussi du matériel embarqué. Le MMSI est transmis aux organismes de sauvetage en mer. Le matériel utilisant ce code, par exemple une balise, ne peut être transféré d'un navire à un autre.".

1) j'apprends de Cobra qu'un numéro MMSI pourrait être attribué à un individu. J'en suis fort surpris et suis très intéressé pour en savoir plus...

2) Cobra fait allusion aux balises automatiques largables automatiquement et placées dans le cockpit par exemple.
Ceci n'est pas le seul système de balise, la plupart sont manuelles et placées à l'intérieur du bateau.
L'une comme l'autre sont affectées à un navire.

Mais je serais content d'apprendre qu'elles peuvent être individuelles. Merci de communiquer à tous ceux qui sont intéressés comme moi la source où s'adresser.

(moi, je ne mets pas de pfuit...!!!)

RV

31 jan. 2008
0

Y en a qui ont vraiment
des trous à la place des yeux ou qui sont ramolli du cervelas... (Au choix...) :litjournal:

Ou ai-je marqué qu'un mmsi pouvait être donné à un individu ??? :reflechi:
J'ai écrit:
« Le code MMSI est attribué à un navire » (C'est gratuit)
et ensuite,
« il suffit de demander un code sérialisé avec abonnement payant annuel qui lui est affecté à un utilisateur. »

Ce sont deux choses totalement différentes... Et j'ai précisé ensuite que le matériel n'avait pas les mêmes exigences de fabrication, car ils ne sont pas prévus pour faire la même chose...

Après ça, vous vous étonnez que je ne donne jamais de conseil... puisque les choses les plus simples semblent incompréhensibles... :alavotre:

pfffzzzz

31 jan. 2008
0

Voyons très cher,

a) le fait que vous me trouviez discourtois, est le moindre de mes soucis et rien ne vous oblige à me lire...

b) je n'ai pas pour vocation d'enseigner, je laisse cela aux pros qui font cela très bien...

c)gogol existe pour notre facilité et entrer du pognon dans la poche de son concepteur, je vous suggère de tapez « balise personnelle » en faisant un peu de ménage, vous devriez vous endormir moins... (ce que vous voulez) :alavotre:

Cordialement
pfffzzzz

31 jan. 2008
0

Toujours désagréable,
jamais sympa, méprisant, infatué, j'en passe...

Je ne comprendrai jamais comment l'equipage tolère qu'un tel individu puisse se connecter...

31 jan. 2008
0

Il n'empêche que
contrairement aux gentils du quartier, je n'ai pas pour habitude d'envoyer des informations fausses simplement par ignorance... (quoique...)

Donc pour ma part, et pour le sujet qui nous occupe, lorsqu'on ne connait pas la différence entre une balise PLB et une EPIRB, on se renseigne et on n'affirme pas... :alavotre:

pfffzzzz

31 jan. 2008
0

Ah bon ?
Comme ça Cobra, avoir la prétention de ne jamais te tromper te permettrai d'être désagréable (pour rester poli) !?

31 jan. 2008
0

le cobra
il faut lui jouer du pipo...........
pffffzzzzz

03 fév. 2009
0

pourtant
il est dans le vrai le cobra ! sans polémique

31 jan. 2008
0

PLB / EIPRB
La différence se situe (si j'ai bien compris) essentiellement sur la durée de fonctionnement en mode détresse: PLB: 24h à -20 C° EPIRB: 48h à -20 C° Ces données sont à -20 C°, donc on espère quelle tiendra un peu plus dans des températures plus clémentes où on navigue habituellement. Sinon, l'efficacité en terme de recherche semble identique.

Chaque PLB à un code (pas le MMSI contrairement aux EIPRB) qui contient l'identifiant du pays où est enregistré la balise. Une fois l'alerte déclenché par la balise, les secours consultent une base de donnée propre à chaque pays qui contient les informations du propriétaire de cette balise. En France cette base est gérée par le CNES . Les informations peuvent être: type de vehicule (voilier !) , coordonnée de la personne de contacte, etc ...

Aujourd'hui, il y a des PLBs spécialement conçus pour le milieu marin (ACR aquafix, Kannad XS3, ...)

Par contre, changer de navire implique certainement une demande de mise à jour du fichier à chaque fois.

Christian.

PS: Du moins, c'est ce que j'ai compris après diverses lectures ...

Lien intéressant: www.cospas-sarsat.org[...]ent.htm

31 jan. 2008
0

Mais voilà,
ce n’était pas difficile...

Juste un détail pourtant, étant donné que nous ne somme pas solas, une balise perso « peut » être programmée pour un navire.

Dans ce cas, elle restera à bord de cette barque. (c'est gratuit)

Dans le cas ou vous demandez une identification personnelle elle vous sera attribuée a vous seul et vous pouvez l'emmener n'importe ou... (cela requière un abonnement payant)

Simple non? :alavotre:

pfffzzzz

02 fév. 2009
0

On ne va pas
recommence hein... :-(

Lisez ce qui est écrit, et lisez aussi les reglements...

Epirb et balise perso n'ont rien à voir l'une avec l'autre, mais y a moyen de moyenner... (en Belgitude)

pfffzzzz

PS : de toute façon, on s'en fout faites comme vous voulez ! ;-)

02 fév. 2009
0

Salut mon brave
Bien, puisque vous avez décidé de ne pas me foutre la paix... :-(
Je vous fait un petit copié collé et vous rappele qu'en bon nationaliste que je suis... je ne parle que pour mon pavillon. ;-)

PLB ou EPIRB ?
Les PLB (Personal Locator Beacon) sont autorisés en Belgique depuis le 02/02/2005 (AR relatif aux stations terriennes de satellites du 02/02/2005, articles 1er, 3, 12 et 13) et sont disponibles dans le commerce.

Une autorisation peut être demandée auprès de
l'IBPT à cet effet (un certificat d'utilisateur n'est pas nécessaire).
Il arrive que l’EPIRB (Emergency Positioning Indication Radio Beacon) obligatoire soit remplacé par un PLB, ce n’est pas autorisé.

En effet, les PLB sont personnalisés et destinés en premier lieu à des applications mobiles terrestres.

Les EPIRB doivent légalement être fabriqués de telle sorte qu'ils émettent des signaux clairs
et puissants en situation d'urgence avec un niveau de fiabilité élevé.

A cet effet, ils doivent répondre à toutes les exigences du système Cospas-Sarsat.

Les PLB n'offrent pas cette garantie et donnent par conséquent un faux sentiment de sécurité sur l'eau.

Contrairement aux EPIRB, ils ne contiennent pas de numéro MMSI et ne sont donc pas liés à un navire déterminé.

Les frais de dossier uniques pour la demande d'un PLB s'élèvent à 119 euros et la redevance annuelle à 11,88 euros. :alavotre:

pfffzzzz

02 fév. 2009
0

Que voulez-vous,
la réglementation des républiques bannière ne me concerne en rien, et je me contente d'appliquer les lois qu'impose mon pavillon... :alavotre:

pfffzzzz

02 fév. 2009
0

au revoir
:goodbye: :alavotre:

pfffzzzz

31 jan. 2009
0

payant ??
que ce soit une epirb une elt ou une plb, il n'y a pas d'abonnement payant.
les secours à personne sont du service public donc gratuit

ou alors on ne parle pas de la même chose, t'aurais pas tendance à confondre avec la balise argos?

02 fév. 2009
0

salut cobra
j'ai la sensation qu'on a du mal à se comprendre

PLB= Personal radio beacon (terrestre)
EPIRB= Emmergency Position Indicating Radio Beaon (maritime)
ELT= Emmergency locator Transmitor (aeronautique)

bien sur qu'elles ont à voir, puisqu'elles fonctionnent sur 406MHz et 121.5MHZ (pour la majorité)
On peut verifier leur approbation cospas sarsat
elles servent à la même chose

Le principe de codage est le même
-un code pays
-une classe utilisateur
-un mmsi, ou indicatif OACI, ou numéro de série
suivant l'usage que l'on en fait

Plein d'utilisateurs de PLB pourront te confirmer, qu'il n'y a aucun abonnement à payer, pour que les données soient transmises aux services de secours
Cospas-Sarsat c'est du service public, et même le seul partenariat international pendant la guerre froide dont les 4 membres fondateurs sont
USA
Canada
France
URSS (à l'époque)

le but est de distribuer de façon non discriminatoire des données d'alerte (donc gratuit)

à contrario, la balise argos est une balise de suivi de mobile (véhicule, personne, animal, ...)
les données peuvent effectivement etre payantes.
La fréquence et le mode d'emission sont differents des balises cospas-sarsat, qui elles sont purement deidées à la detresse

02 fév. 2009
0

c'est juste
la réglementation belge, et rien d'autre
ce que l'etat belge decide de faire, ça le regarde.
votre etat a trouvé une source de revenus, c'est parfait, mais sacche qu'en france ça ne marche pas comme ça du tout

donc s'il te plait, n'applique pas au reste du monde une regle nationale.

pour infos il existe plusieurs PLB qui peuvent etre utilisées en maritime

02 fév. 2009
0

j'ai compris
je laisse tomber,
je vois que tu n'es rien d'autre qu'un provocateur.

citoyen bananier te salue

31 jan. 2008
31 jan. 2008
0

tu penses à qui, rachid?
pas à rv ,
Personnalités narcissiques : les individus qui possèdent ce désordre ont tendance à exagérer leur importance et sont fort préoccupés par le besoin d’avoir de l’attention. Ils possèdent un Moi grandiose et attente des traitements de faveur de la part des autres. Leur estime de soi est très fragile et se manifeste par ce besoin d’être sans cesse reconnus. Ils ne se préoccupent peu des droits et des émotions des autres à moins de servir leurs propres intérêts. Paradoxalement. ils n’acceptent pas que les autres puissent devenir dépendants d’eux. Incapable d’empathie. Ne se présentent pas en thérapie puisqu’ils entretiennent leur illusion de perfection.

non ,alors?

01 fév. 200816 juin 2020
0

Pense a rien moi......
....c'est jolie les narcisses en plus c'est bientot la saison.....
:heu:

08 mai 2008
0

EPIRB/GPIRB vs PLB
Plutôt que de changer de bib j’ai décidé de garder mon classe V et de m’équiper d’une balise. Mais voilà, vaut-il mieux choisir une EPIR/GPIRB ou une PLB ?

D’après ce que j’ai compris, les principales différences sont les suivantes :

EPIRB/GPIRB
· à fixer à l’intérieur du bateau, à larguer manuellement, puis activation manuelle ou au contact de l’eau,
· conforme aux spécifs COSPAS-SARSAT,
· révision : petite révision tous les 2 ans (test d’émission en cage de Faraday), grande révision tous les 4 ans (changement de la batterie), coût d’une grande révision : du tiers à la moitié du prix d’achat,
· test manuel possible par l’utilisateur,
· durée d’émission : 48 h garanti,
· attaché à un navire donné (MMSI),
· utilisable uniquement en mer.

PLB
· à porter sur soi, activation manuelle (peut donc être utilisée par un MOB),
· pas garanti conforme aux spécifs COSPAS/SARSAT, mais équivalent en pratique si l’entretien est correct,
· pas de révision obligatoire, pour certains modèles le changement de batterie peut être fait par l’utilisateur, tous les 5 ans (coût ?),
· ne semble pas doté de test manuel (à vérifier),
· durée d’émission : 24 h garanti,
· attaché à un navire (MMSI) ou à un individu (donc utilisable sur un bateau de loc, par exemple), au choix,
· utilisable en mer et sur terre (montagne, désert, ...).

Compte tenu de tout ça, la PLB me semble a priori mieux adaptée à l'utilisation en plaisance, du moins tant qu’on ne traverse pas un océan. Mais j’ai quand même un doute ...

Je suppose ne pas être le seul à me poser ce pb. Je souhaiterais pouvoir bénéficier des réflexion ou de l’expérience de ceux qui se sont déjà équipés. Merci d’avance de m’en faire part.

Question subsidiaire : les prix en UK semblent 30% moins élevés qu’en France. Où est le pb d’acheter en UK ? J’ai cru comprendre qu’il pouvait y avoir un pb de codage.

09 mai 2008
0

achat EPIRB en UK
pas de problème à priori :
j'ai acheté une mac murdo (349 € livrée maison) en Angleterre, le vendeur me l'a codée avec mon n° mmsi, et m'a fourni le certificat correspondant. :-)

09 mai 2008
0

j'ai acheté d'occase une mac murdo
a un convoyeur pro et qui par son boulot changeait a chaque fois de bateau , pour etre en regle , lui demandait un changement a l'an fr a chaque fois , c'etait de la longue distance , donc que ce soit pour ton cata ou pour de la loc en mono a mon avis ils connaissent le probleme, j'ai un copain qui part en septembre traverser en mini et qui fait pareil avec une balise d'emprunt , ses proches dormiront mieux il faut bien que le "progres" serve a ça

09 mai 2008
0

Merci des infos
Je crois que vais regarder de plus près l'achat en UK.

Concernant le choix entre EPIRB et PLB, est-ce que quelqu'un a des idées et/ou de l'expérience ?

En première analyse, il y a déjà l'aspect fric : comme pour un bib, il faudrait calculer le coût annuel :

(côut d'achat + coût des révisions) / durée de vie

J'ai malheureusement du mal à avoir des informations crédibles sur le coût des révisions.

09 mai 2008
0

choix
www.cactusnav.com[...]dex.php

voilà par exemple de quoi te faire une idée
a+

02 fév. 2009
0

Bonne nouvelle
Le ministère en charge de la mer, projette de faire identifier par COSPAS les PLB avec un MMSI. J'espère que cela devrait passer cette année, donc un peu de patience et cela devrait résoudre pas mal de problème.

06 déc. 2011
0

Un PLB Intéressant?
Bonjour,
Je suis admiratif devant les efforts de Jacques et de Sylvain pour que les débats concernant la sécurité débouchent sur des propositions concrètes d’équipement.
Comme je suis également intéressé par ces opérations, je regarde ce qui se fait comme matériel.

Les recherches de matériel de Sylvain ouvrant sur les flash lights, j’ai été voir ce qui se fait et me suis aperçu que des modèles « haut de gamme » atteignaient ou dépassaient les 100€. Ils sont peut-être très performants mais leur coûts m’a amener à chercher quel serait le surcoût pour pouvoir être repéré de jour comme de nuit.
Sur le V&V cité en référence pour les tests gilets, il est mentionné le principe de la balise ASN. Pas de détail mais la photo de la balise MOBILARM V 100. Le principe est intéressant :
www.dailymotion.com[...]00_tech
« Essais de balise de type "Homme à la mer" intégrée dans un gilet autogonflant.
Après son activation automatique ou manuelle, la balise transmet la position du naufragé en synthèse vocale sur un canal VHF marine. Il suffit alors de reporter la position transmise sur le GPS du bord et faire un "direct to" pour retrouver le naufragé... »
Le principe d’envoyer la position aux bateaux à portée de VHF ( ?) et donc à priori au sien est intéressante. Genre petit sauvetage entre amis quand on navigue en équipage.
Le problème de la portée se pose peut être de façon différente si je tombe à l’eau au cours d’une nav en solitaire hors saison. Pour une utilisation en méditerranée, à votre avis c’est suffisant ?
D’après la doc : www.mobilarm.com[...]0fr.pdf
Il se déclenche automatiquement par contact avec l’eau , ce qui me semble fondamental mais rare dans les PLB
L’appareil fonctionne avec un n° MMSI donc celui du « bateau mère ». Certainement une question à la con d’un ignare, mais je me demande comment réagit la VHF avec GPS intégré du dit bateau quand elle reçoit un message avec son code MMSI d’un autre poste avec un point GPS différent du sien.
L’appareil me paraît intéressant. Reste à savoir si il est financièrement accessible. Problème, je n’ai pas réussi à trouver de tarif et de revendeur.
Je suis intéressé par vos avis.

07 déc. 2011
0

La balise de dégréée Kannad R10 (ou son équivalent en Mac Murdo) transmet en AIS la position du MOB obtenue par le GPS integre a la balise, avec un code différent du MMSI du bateau, ce qui l'identifie sur les récepteurs AIS des bateaux a une distance de 4 milles au Max.

07 déc. 2011
0

Et en plus, bien montée sur un gilet adapté, elle se déclenche si le gilet se gonfle.

07 déc. 2011
0

Il faut lire "La balise de détresse Kannad R10..." C'est fou ce que l'iPad fait comme plaisanteries...

07 déc. 2011
0

effectivement, j'ai vu au salon des balises perso ais, et pas chères...
intérêt par rapport aux systèmes développés par nke ou raymarine: elles donnent la position du naufragé et non pas celle du lieu où il est tombé...ça peut servir!
encore faut il avoir un récepteur ais.
Cela n'a rien à voir avec les balises epirb conformes au système cospa sarsat, l'déal étant d'avoir les 2.

07 déc. 2011
0

Bon on va réconcilier tout le monde...

Le lien ci-dessous mène directement vers le Handbook of Beacon Regulation avec un détail par pays (pour les Belges, les Français et même le Liechtenstein...)

Bonne lecture et bon amusement

www.cospas-sarsat.org[...].11.pdf

07 déc. 2011
0

Pour les balises AIS... c'est dans la gamme 200-300 EUR... sauf si quelqu'un à trouvé mieux

07 déc. 2011
0

Balise kannad AIS vu à moins de 200 euros, il y a quelques jours, sur un site anglais que hélas je n'ai pas gardé. :alavotre:

07 déc. 2011
0

Balise kannad AIS moins de 200 roros :

www.mesltd.co.uk[...]46.html

07 déc. 201107 déc. 2011
0

c'est pas des roros, mais des livres sterling!

07 déc. 2011
0

A ce prix là, ça devient très intéressant. Mais ça doit plomber ce qui me paraît être le point fort de ce modèle, dixit le site Kannad, : « Si le SRS R10 a été installé sur le gilet de sauvetage par un professionnel, il devient semi-automatique, le gonflement du gilet déclenche alors automatiquement le SRS R10. » Est-ce que cela implique d’acheter le SRS 10 chez un revendeur agréé, avec un prix supérieur ? Probablement.
Faut voir le surcoût, après c’est une question de choix. Je vais contacter Kannad, pour savoir ce qu’ils préconisent comme marche à suivre.

07 déc. 2011
0

J'ai discuté avec Kannad sur le salon. Deux possibilités: soit le gilet est livré avec la balise (exemple: Plastimo, je crois) et alors là on est bien obligé de passer par le prix du "tout compris", soit on contacte le fabricant du gilet en lui confiant la balise, et il adapte la balise sur celui-ci. Possédant des gilets "Certec", je suis allé voir au salon le vendeur sur son stand, qui m'a confirmé le protocole: envoi du gilet ET de la balise pour l'adapter (moyennant monnaie... :-(

07 déc. 2011
0

Merci Salangane, pour ces précisions. Sur le site de Kannad france, il y a un formulaire de demande de renseignement. Je vaid demander un devis pour cette adaptation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (36)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021