avis sur trimarans de voyages Piver, Cross, Horstman?

Bonjour à tous,
Je recherche des avis, retours d'expériences, sur les trimarans de voyages des années 70 types Piver 42, Cross 40, tri-star 42 ou autres (si vous connaissez d'autres canots de ce style...)
Ce qui m'attire dans ces tris c'est le confort apparent ( espace de vie extérieur et intérieur ), le faible tirant d'eau et prix intéressant sur le marché de l'occas. J'aimerais connaitre les qualités marines de ces engins :est-ce que ça remonte convenablement au prés? Et dans le gros temps? Et est-ce que ça supporte la charge?
La vitesse n'est pas le plus important...
Et en ce qui concerne la construction...est-ce que ça vieilli bien? Entretien?
Mon programme de nav, c'est vivre sur le bateau en famille (couple + 2 enfants)en polynésie.

L'équipage
06 nov. 2011
06 nov. 201106 nov. 2011
0

Une bonne qualité marine, c'est la vitesse...
Beau projet cependant ! Bonne chance !

07 nov. 2011
0

certe la vitesse est importante mais si c'est au prix d'un manque de confort (pas de volume habitable et charge trop limitée)et d'une navigation trop "sportive"(navigation en famille avec jeunes enfants)et d'un prix trop élevé : ça fait beaucoup.
J'ai pas dit que je voulais un machin qui se traine, mais je vise pas le 20knts. Je veux pas d'une usine à gaz ingérable en équipage réduit.

06 nov. 2011
0

Grosse interrogation sur le vieillissement des colles (résorcine à l'époque ?).

06 nov. 2011
0

je suis l'heureux possesseur d'un Piver Victress 42 depuis 2008.
Je suis content du bateau compte tenu de sa vitesse (honorable pour un tri des70's) et de son habitabilité.
Pour info, 2 couchettes doubles latérales + 1 cabine avant double + 2 couchettes simples. Du coup, le carré est bien libéré.
Environ 60m² de pont pour les manœuvres et le farniente.
Du point de vue entretien, j'ai du effectuer de gros travaux dés le début bien que le tri ai été en partie restauré en 2006 :
- le pont a été refait à 100%
- le bordé extérieur du flotteur tribord refait
- diverses réparations sur les oeuvres vives des flotteurs.
Si tu fais les travaux toi-même, cà te coûte le prix du cp marine + l'epoxy + peinture. Et puis c'est assez intéressant à travailler le CP !
Le tri fait 90 cm max de tirant d'eau donc possibilité de mouiller tout près de la plage et échouage facile.
Au niveau de la charge, je peux pas trop me prononcer car en général je voyage léger et l'équipement intérieur est limité au minimum sur le miens (plaques gaz, glacière électrique, douches solaires et 120 litres d'eau douce)

Sur le victress, les flotteurs sont taillés en V. Du coup le près n'est pas mauvais dés que tu es bien en appui sur le flotteur sous le vent.
J'ai toutefois un puit de dérive et je pense m'en refaire une pour la saison prochaine afin de gagner quelques degrés.
Le virement de bord est son point faible car il te faut de la vitesse et il rechigne parfois à vouloir passer le lit du vent dans le clapot.
Je laisse le foc se gonfler à contre et ça passe au final.

Ceci dit, ça m'arrive de moins en moins souvent maintenant (je commence à connaître la bête) et je pense que la future dérive facilitera encore les choses.
A+

Yoann

07 nov. 2011
0

Ha! Là, c'est intéressant.
J'aime bien les Piver, d'ailleurs j'ai trouvé celui-la www.raiatea-yacht.com[...]dex.php (qu'en pensez-vous?)
En effet, l'habilité et la surface de pont ont l'air assez énormes.
Par rapport aux travaux, quels étaient les problèmes, le bois étais pourri? Comment as-tu évalué la qualité de construction? Que penses-tu de cette fameuse colle résorcine?
Ton bateau, il vient d'ou? Il est de quelle année? Est-ce que tu sais ou et par qui il a été construit?
Tu parles de refaire une dérive, c'est quoi comme système pivotant ou sabre? Question bête : tu naviguais sans dérive? Ou c'était juste les flotteurs qui faisaient office de plan anti-dérive?
Pour le virement de bord, les symptomes ressemblent au cata de sport type Hobie cat 16, il faut surement bien border la GV avant le virement et la choquer quand le foc se met à contre et la le bateau doit tourner.
Sinon derniere question, il est situé ou ton bateau? J'aimerais bien en voir en vrai, d'ailleurs, si quelqu'un sait ou il y a des bateaux dans ce genre...dites le moi!

07 nov. 2011
0

c'est à dire? Que se passe-t-il avec ces colles.Peut-on les reconnaitre?.Souvent ce genre de bateaux sont en bois-Epoxy, certains construit par des chantiers donc plutot bien construit.....(quoique?) et d'autres en construction amateur et la c'était peut-etre plus folklo à l'époque...
Je pense qu'il faut bien verifier qu'il n'y ai pas d'infiltration d'eau dans le bois...comment d'ailleurs?

06 nov. 2011
0

Sur mon tri de 9 m, je précise que le poids est un ennemi certain !
Mais Pegasus a une coque centrale assez étroite, qui s'enfonce vite si on la charge trop.

07 nov. 201107 nov. 2011
0

je connais un peu les tris, je me suis retapé un magnum 21 avec des flotteurs de Hobie cat 18 (que de la récup un bateau pour 1500€ et sur lequel on s'éclate). Je sais que si la coque centrale est fine elle supporte moins la charge, par exemple mon raffiot a une coque centrale plutot large et on peut le charger sans trop pénaliser la vitesse. D'aprés mon petit vecu voile(je m'occuppe d'un club de voile, et régate sur un peu tout depuis une vingtaine d'année ,aïe ça fait mal quand on compte les années), je pense qu'il faut surtout faire attention ou on met du poids, ne pas charger les extrémitées des coques.

07 nov. 201107 nov. 2011
0

Sans vouloir être rabat joie, quand on s'intéresse moyennement à la vitesse, pourquoi un trimaran ?

Sauf à vouloir absolument un bateau un peu désuet, atypique et surement très attachant, je ne trouve pas grand intérêt d'avoir un tri "lourd" qui marche moins fort qu'un bon monocoque de même taille et dont l'habitabilité et le confort à bord seront sans communes mesures avec celles d'un catamaran toujours de même taille (et qui marchera au moins aussi bien à la voile aussi)...

Bien sûr ça n'engage que moi mais un trimaran n'à d'intérêt que si il est rapide, donc plustôt léger, donc plustôt pas très habitable contenue de sa longueur.
Un trimaran de voyage ça n'à pas de sens (sauf voyage sportif).
A mon sens un catamaran correspondrait nettement mieux à votre programme.

07 nov. 2011
0

Bien d'accord avec toi, Sylvain.

07 nov. 2011
0

Non Moluva, tu n'est pas rabat joie, juste un peu sectaire....ne le prends pas mal je rigole!
Les tris "lourds" comme tu dis marches aussi bien voir mieux que les monocoques de même taille(après, c'est sur que si tu compares avec un mono de course peut-etre pas!).Mon Magnum 21 relooké avec flotteurs de HC18, que je pourrais comparer aux gros tris "lourds " de voyage laisse sur place les dériveurs classique 420 et autre quillards tout aussi classiques . Pour l'habitabilité et le confort à même taille, il n'y a pas une si grosse différence. Et je pense qu'il vaudrait mieux comparer à prix égal....Et la,à mon avis ça penche du coté des ""tri "lourds" de voyage qui n'ont pas de sens""....Je suis en train de lire un livre de Gérard Pesty :"La croisiere verte" ou il raconte ses navigations à bords d'Architeutis, un trimaran des années 70, il à parcouru plus de 70 000 milles, seul ou en famille, et dans de très bonne conditions (pas un voyage sportif dans un tri ou il y a même pas un vrai carré).

07 nov. 2011
0

Pourtant Moluva a me semble-t-il bien raison en comparant tris et catas dans ce type de formule

07 nov. 2011
0

je te repose un peu les mêmes questions mais comment savoir si le bois est pourri sous les couches d'epoxy. En gros,comment savoir si le bateaux est viable ou si tout est à refaire.
Autre question, comment ce comporte ton bateau par gros temps, si tu l'a deja vecu.

07 nov. 201107 nov. 2011
0

D'accord avec toi pour la comparaison perf mono/tri. A titre d'exemple, mon mien pèse 5.5 tonnes pour 12.6m x 6.70. Quand je navigue entre 8 et 12 noeuds, je vois pas beaucoup de monocoque de la même époque me dépasser ... (Mais c'est vrai qu'il me faut du vent, le tri ne s'anime pas en dessous de 10-15 noeuds de vent et j'ai pas de gennaker :()
Et quand je vois les mono rapides gîtés à mort navigant à la même vitesse, je ne les envie pas pour de la croisière hauturière. Pour la régate si !!!!
Après c'est une histoire de goût et d'envie. Si tu veux un tri des 70's, achète toi un tri !
On en reparle en mp ou par mail si tu veux.
Pour répondre à ta question le tri est basé en Loire-Atlantique.

07 nov. 2011
0

oui peut être pour la place à bord (surtout à l'intérieur en fait) mais au niveau chargement et sécurité je préfère le tri. Les tri de l'époque ne sont pas très large mais pour les catas c'est encore plus le cas.
Je compare bien sûr avec les catas des 70's. après je maintiens, cest une histoire de goût ...

07 nov. 2011
0

Je crois qu'il s'agit d'une histoire de gout, chaque formule a ses aventages.

07 nov. 2011
0

Je t'ai envoyé un mp. On continue cette discussion par mail si tu veux.

07 nov. 2011
0

Les Constant Camber (CC) sont assez rapides mais moins volumineux que les tris que vous citez.

Egalement les searunners de Jim Brown, très nombreux en occasion et marchant pas mal.
Mais l'aménagement est très spécial. Carré arrière avec petite cuisine. Cockpit central. Couchettes cercueil à l'avant... pas terrible.
a noter qu'on en trouve en polyester aux états unis.
J'aurais des doutes sur ceux construits en CP résorcine dans les années 70.

Vincent

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Grisaille sur les Pertuis …

Après la pluie...

  • 4.5 (68)

Grisaille sur les Pertuis …

mars 2021