avis sur selection 37

salut

J'ai un peu flashé sur ce bateau, avec sa grande cabine arriere, et ses performances.
Mon voilier est en passe d'être vendu (un dufour 30) et je regrade maintenant pour l'acquisition d'un nouveau bateau, plus grand, plus rapide.

Alors les selections, les problèmes? Il ont souvent ete malmenés..Problème d'osmose pour certain.

Je regarde un peu les annonces sur le net, et j'en denombre au moins une dizaine. Est ce un bateau tres difficile a revendre ?

Vos avis, vos humeurs, tout sur le selection 37 ?

J

L'équipage
17 avr. 2009
17 avr. 2009
0

une recherche
avec le mot cle " selection" est deja une bonne base. Pas mal de posts sur ce bateau deja.
Bonne lecture ! ;-)

17 avr. 2009
0

un bel "avion de chasse"
pour avoir testé entre 2 bouées et en équipage...
mais difficile à régler pour en tirer la quintessence... un vrai régatier en somme!

peut etre un peu dur en croisière du fait des bastaques à gérer en plus ??... à voir :reflechi:

18 avr. 2009
0

Excellent choix
Pour 30000 euros, un Sélection va plus vite (dans toutes conditions) qu'un POGO 8.5 m qui vaut 3 fois plus. On bénéficie d'un volume nettement supérieur, et d'une superbe cabine arrière.

Bien sur, le Sélection est conçu pour aller plus vite, il est préférable d'avoir 8 équipiers au rappel. Mais en croisière en double, c'est tout à fait possible.

Il suffit d'adapter un lazy bag et de naviguer majoritairement sous solent. De toute façon, même sous cette configuration, il ira plus vite qu'un croiseur de même taille!

J'ai connu un Sélection qui avait 400kg de gueuses.

Les bastaques sont un faux problème quand on a appris à s'en servir.

Et pour empanner par 40 nds dans un grain, il est toujours possible de virer de bord.

On peut aussi raccourcir le mat...

12 nov. 2020
0

On peut aussi prendre un ris

12 nov. 2020
0

Les bastaques dans la baston ne sont pas un problème quand le ris pris permet d'avoir le point de drisse sous les bastaques. Elles sont réglées souquées et il n'est plus nécessaire de les toucher.
C'était le cas sur l'Aphrodite que j'avais la joie de skipper.

13 nov. 2020
0

Pour 30000€... ca ne vaut plus autant un selection.

19 avr. 2009
0

selection kevlar
si ce selection kevlar est rouge, avec une belle bome en carbone, c'est le selection qui est a l'estaque. Le gars navigue parfois le we ave sa famille,et fait beaucoup de regate avec.
Ce selection est magnifique, trop beaux equipement, tout repeinds, tout traité..
Mais il ne le vends pas. :) normal

18 avr. 2009
0

Sélection
Bonjour,
C'est un bateau qui fait rêver. Pas cher pour la longueur et les prestations (vitesse), ça reste quand même un bateau de régate.
Entre un Dufour 30 et un Sélection, ça va te faire drôle !
Évidemment, les bastaques sont à gérer, ce qui demande un équipage ou beaucoup d'organisation, mais surtout, la raideur à la toile demande un équipage pour être honnête.
Bon, personnellement, je n'ai pas navigué dessus, mais mes potes si, et c'est ce qui en ressort.
Il est vrai que j'ai aussi croisé et discuté avec un couple et deux jeunes enfants en croisière dans les calanques de Marseille, qui naviguait en Sélection Kévlar magnifique. Ils étaient ravi.
Cordialement,

Philippe.

18 avr. 2009
0

oui, un bateau qui va vite et remonte au près
de ce que je m'en rappelle (premier passage du raz de Sein en fin d'automne dans un grain, il y a 25 ans...ça reste en mémoire ce genre de truc!) un voilier dessiné et taillé pour la course, manoeuvrable assez facilement à Deux (quand tout est bien règlé, pas de problème avec les bastagues mais il est préférable de ne pas les oublier). Des sensations superbes à la barre. La double entrée laisse une coursive étroite pour la nav: c'est un choix. Il me semble que pont et coque jaunissaient assez facilement sous les UV. Avec des pointes à faire rougir un cata de croisière, on oublie un peu le reste ;-) à essayer probablement avant achat;-) cordialement jacques

18 avr. 200916 juin 2020
0

juste une photo retrouvée!
il me semble que le skipper avec qui j'étais parlait de pointes à plus de 15-16 noeuds sous spi pour ce "monotype de course"? mais je me trompe peut-être?

18 avr. 2009
1

Plutôt 18/20 nds
Au moins trois fois, il m'est arrivé de faire des pointes à 18 et 20 nds et cela par mer plate!

Dans la houle, des copains ont effectués des surfs à 24 nds.

18 avr. 2009
0

magnifique! merci
;-)

18 avr. 2009
0

Un bateau physique
..et pas si facile que ça à exploiter en équipage réduit.
Mais bon, c'est un bateau "qui marche".
Faire très attention cependant: c'est de la construction relativement légère (régate oblige) et il est vraiment amusant de leur "tirer dessus". Résultat: certains d'entre eux sont bien fatigués.

19 avr. 2009
0

et bien merci
Et bien merci, cela me conforte encore dans mon idée.
Je sais qu'il n est pas facile a manoeuvrer, en equipage reduit. Je navigue toujours en solo, avec pas mal de regates en equipage a mon actif.
Marseille, j'ai discute la bas avec un propriétaire de selection 37, un bon navigateur solo, qui me disait que les bastaque sont un faux probleme. Au lieux d'empaner sous 30kts, on vire, c est tout.

Beaucoup des ces bateaux ont souffert, et osmose pour beaucoup, mais cela reste a expertiser et tester.

Pour les pointes, si je passais a plus de 10kts avec en solo, je serais deja bien heureux.
Je me suis tapé un groix-lorient en pogo à 13kts sans tout régler, juste en envoyant les voiles. Le retour du pti beudef est pas mal dans ce cas :)
L'avantage du pogo, c est le poids, et en solo, d'avoir un bateau leger peut avoir son avantage.

A voir,
Bon, je vais continuer mes visites de sélections 37, et j'espere en trouver un qui n'as pas trop de repa a faire, pour moins de 30 000€

19 avr. 2009
0

il y a
un site sur les selections 37 ou on peut voir des transformations interessantes !

www.selection37.com[...]fr.html

regarde dans la rubrique technique !

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

12 nov. 2020
0

Pour avoir possédé un Two tonner Joubert Nivelt et navigué en navigation hauturière avec ma fille (bébé de quelques mois) , je vous donne mon point de vue.
Avec un voilier de régate digne de ce nom, on n'est pas obligé de toute envoyer pour avancer, contrairement à un voilier de croisière qui est la plupart du temps beaucoup plus lourd, sans parler de la performance il ne faut donc pas sans cesse renvoyer de la toile pour avancer correctement.
Donc, plûtot que de mettre des équipiers que l'on a pas au rappel, on réduit : avec mon two ton sous grand voile seule, bien des swans on vu mon tableau arrière s'éloigner quand je navigais aux Antilles.....
Les bastaques un faux problème effectivement, avec un peu d'habitude, si ça bastonne il vaut mieux virer en effet plutôt que de risquer de casser
Par contre en régatte si tu veux gagner, il faut des bras et c'est vachement physique.

12 nov. 2020
0

je plussoie. Un bateau pour se faire plaisir en Europe. Facile à naviguer, plane au portant, près d'enfer, confortable, pas cher. De quoi t'amuser en régate et emmener toute la famille en croisière.

12 nov. 2020
0

Il y a quand même quelques trucs à vérifier sur le Selection 37 que je ne connais pas: sa raideur à la toile et sa stabilité de route au portant dans la houle ? (il faut que le pilote étale bien sûr). Merci de partager votre expérience

12 nov. 2020
0

L'un de mes meilleurs souvenirs, c'est un retour solo par mistral au sortir du TdF (bon accord, j'avais deux mois de pratique intensive, et de nombreuses années en moins !)
Et les 15 jours de croisière tranquille qui ont suivi (et sans "équipiers" de poids !)
Go go go

12 nov. 2020
0

Si j'en achète un il devra m'emmener aux Antilles en solo et j'ai l'intention de dormir un peu la nuit.....

12 nov. 2020
0

A ne pas faire en croisière : www.hisse-et-oh.com[...]e-mer-5
T'en fait pas, la stabilité de route au portant, c'est nickel. Un petit pilote le barre et t'es pas obligé de marcher à 10 kn non plus.

12 nov. 2020
0

Oui le truc c'est ça savoir anticiper et ne pas envoyer comme un malade sutout quand on est seul.

Quand à la stabilité de route bonne nouvelle, j'imagine que le safran est profond et trés efficace !
Pour la raideur à la toile le lest est sûrement calculé et limité pour des equipiers au rappel, ce qui me fait penser que l'option(que j'ai lue) d'en rajouter un peu dans les fonds avec des gueuse, n'est pas si si bête.

12 nov. 2020
0

J'aime beaucoup les dessins de Joubert Nivelt, avec mon Two ton "Forlane" sistership d'"Acanito et "Dugenou 1er" (d' Yves Pajot) j'avais cassé un bas hauban au milieu de l'Atlantique, sans Grand voile j'avais quand même fini en Martinique à 8 noeuds de moyenne sur l'ensemble de la traversée.

12 nov. 202012 nov. 2020
3

Salut
Je possède un selection 37 depuis 2015. Je navigue environ 2 à 3000 milles nautique par an en hauturier. Le bateau est basé aux îles canaries. Achetez un selection 37 d'occasion pour aller en solitaire aux Antilles est un bon choix ! Le selection 37 en croisière est parfait au allure portante. Dans l'alizé la moyenne de 8 a 10 nœuds gv 2 ris avec genois enrouler tangoner. Le bateau va droit le pilote travaille peut...maintenant un selection 37 d'occasion est un bateau qui a toujours beaucoup naviguer et qui peut avoir manqué d'entretien ? Une remise à niveau pour une transat est dans se cas nécessaire...

12 nov. 2020
0

Nous sommes d'accord merci pour la réponse.

13 nov. 202013 nov. 2020
0

Il y en avait un à vendre l’année dernière. Ils avaient modifié le pont. Supprimé une descente et les bastaques. Une voile à corne sur un mât 1 m plus court.
Sur photo ça rendait le bateau très intéressant pour une navigation plus plaisance que régate.
Dommage il était un peu chère car il y avait encore quelques travaux à faire côté cabines intérieures.
Il faut faire attention à son équipement car parfois ça reste un Intérieur spartiate.

13 nov. 2020
1

On voit beaucoup de selection 37 dans les petites annonces qui ont été modifiés en profondeur à l'intérieur avec plus ou moins de bonheur? J'ai le souvenir d'un selection 37 en vente à la Réunion. Le vendeur avait transformer l'aménagement intérieur en augmentant considérablement l'ouverture de la cloison avant. De même pour la cloison de coursive...cela ouvrait l'espace façon loft ! Mais je pense que la structure de la coque apprécie moyennement...

14 nov. 2020
0

effectivement si transformation des ouvertures, je pense que ça fragilise grandement la structure. celui dont je parle avait fait l'opération inverse, donc normalement si bien fait, pas de soucis (à mon sens).
meilleur espace à vivre pour deux cabines arrières et navigation en solo plus aisée.
je reluque aussi ces bateaux mais ils sont vieux, souvent ils ont besoin d'un refit complet. l'intérieur est souvent désuet, voir s'il y a un minimum d'isolation car le clapot peut vite devenir un enfer au mouillage etc … frigo, pilote auto et habitabilité ….
mais bateau supra rapide, surement très fun de naviguer dessus en mode plaisance/rapide.
point négatif…. fini la pêche à la traine … lollll

31 jan. 2021
2

C'est vrai la pêche à la traîne au dessus de 8 noeuds,c'est moins évident, mais bon on peut pas tout avoir.
Mais quel bonheur de ne pas avoir à renvoyer de la toile, dés que le vent tombe un peu et ensuite de toujours avancer dans la calmasse. .
Quand tu as connu les voiliers lourds en acier, où il faut sans cesse être dessus pour que ça avance,
sans parler du passage dans la vague quand ça passe au dessus parce que c'est léger et
que tu ne t'en prend pas plein la gueule parce que c'est lourd avec les plantés d'étraves qui vont avec... Vraiment, rien ne me ferait revenir vers des bateaux lourds, même pour le Horn !

Quelle sécurité que de naviguer sur un bateau évolutif, qui répond, qui passe en douceur, qui fait du cap et qui est stable au portant.
Après tout ça les bastaques c'est un faux problème, elles tiennent parfaitement bien ton mât, bien au milieu et vers l'arrière, dans la partie la plus démunie, ça te permettent d'envoyer un étais largable et de porter un trinquette dans la brise.... comme ça ton mat est blindé ans le baston. Les Bastaques,c'est du pipi de chat à contrôler surtout aujourdhui avec le dynema beaucoup moins de raguage, beaucoup plus léger! (dynema 1 tonne par millimètre)
Arrêtons donc, de naviguer avec des caravannes ou alors restons à terre avec.... des caravannes!

31 jan. 2021
0

« Je plussoie »

31 jan. 2021
2

Idem ! Je l’aime mon Selection. Rapide, fin, immense cockpit, immenses coffres, il avance dans le petit temps. Quand ca piaule, la cabine arrière fait sas et devant ça reste sec.

31 jan. 2021
0

Merci Yves (BTZ)
je pense que je vais acheter un Selection, dés que ce p... de Corona vas se calmer
Restons en conctact, merci si tu as des photos de ton canote à m'envoyer... mon email:
capt.dubois@gmail.com. Je passerai forcément au Canaries dans quelle marina est ton bateau ?

31 jan. 202131 jan. 2021
0

Salut mon selection 37 est basé à las palmas gran canarias ! Au plaisir de se voir bientôt sur l'eau ! Tu peux voir les différentes photos de mon bateau et les navigation qui vont avec sur mon Facebook yves rousseau

31 jan. 2021
0

Super merci

31 jan. 2021
0

Mon ami Jean Yves de Cherbourg
un immense régatier, me dit qu'il n'est pas raide à la toile, il est effectivement prévu pour pas mal d'equipiers au vent ce qui fait gagner du poids en lest, et effectivement avec seulement 1 tonne de lest, son rapport lest/déplacement (24) est franchement moyen.
Je rétorque que si on reduit il doit tout de même avancer correctement.

Il me dit: "j'ai fait un convoyage de Sélection 37 pénible a équipage reduit car j'ai été obligé de sous toiler, et alors je n'avais plus assez de puissance pour passer correctement dans le clapot"
je ne peux absolument pas mettre sa parole en doute.... Qu'en pensez vous?

31 jan. 202131 jan. 2021
0

Ton ami a bien raison...le selection 37 n'est pas du tout raide à la toile. Le mien a 250 kl de plomb rajouter sur le bulbe de quille. Le selection 37 n'aime pas le près serré passer 15/20 nœuds de vent avec la mer qui va avec...je fais de la croisière en privilégiant au maximum les allures portantes...

01 fév. 2021
0

Capt Dom: Notre ami Fufu a raison. Mais il se rappelle suûrement avoir été battu dans Cowes /Dinard par un Sélection alors qu'il naviguait sur son 45 F5 .

COWES – DINARD 1990 Sélection KARIBARIO III
PREMIER TOUTES CLASSES !

karibario.blogspot.com[...]24.html

31 jan. 2021
0

Le mien a 200 kg de plomb dans la quille également.

31 jan. 2021
0

Et ça pour naviguer en couple jolie transformation,amélioration.
www.yachtall.com[...]-362143

Pas mal non ?

01 fév. 2021
-1

Le jod 35 c'est un avion à recation c'est vrai, le problème c'est les réactions... C'est vraiment pas fait pour la croisière.

01 fév. 2021
2

Pas d'accord avec toi, c'est pas un avion de chasse pour les réactions aucun problème gros avantage tu peux passer avec mât et donc voiles de Figaro 2, des amis ont fait la Transquadra puis resté en croisière dans les Antilles avant de le remonter en Bretagne sans escale aux Acores. Mais je m'égare c'est un fil sur le Sélection désolé

01 fév. 2021
0

Merci à Blacknav et Yves BTZ pour vos précieux renseignements. Je me doutai un peu que la solution c'etait de rajouter du lest (en bas si possible), cependant la structure du Selection le supporte t elle ? Ne serait il pas judicieux de renforcer les varangues de quille ? Je suis curieux de savoir comment a été rapporté le saumon de quille de 200/250kg sur vos bateaux, avez vous trouvé une amélioration importante ?

01 fév. 2021
0

J’ai fait un reportage photo de ma façon de procéder dans un fil « rénovation sélection 37 ».
En deux mots j’ai fondu des demi-cylindres en plomb, collés à la quille et stratifié l’ensemble.
Pour les varangues, j’en ai ajouté 5 en plus de celles existantes.
Et enfin pour le comportement, difficile à dire. J’ai le sentiment que c’est mieux dans la brise au près.

01 fév. 202101 fév. 2021
1

J'ai acheté mon selection avec l'augmentation du bulbe avec 250kl de plomb déjà fait...le chantier a été fait par des régatiers espagnol. Le nombre de varangue est identique à l'origine mais les fonds ont été renforcer par des tissus de verre...le comportement du bateau n'est pas transformé. J'ai pas mal naviguer sur un selection "standard". Je peux comparer. Mon selection fait 4.100 kl sur la balance en croisière. Pour 37 pieds cela reste un déplacement très léger ! C'est très bien au portant moins bien pour serrer le vent... mais a partir de 5 nds de vent réel par mer plate tu peux faire 5 nds de vitesse surface ! Tout les croiseurs sont au moteur et toi tu fais route à la voile !

01 fév. 202101 fév. 2021
0

Oui, mais ça, c'est tout le monde. En Europe, en dessous de 5 kn, tu vois tout le monde au moteur et quand tu marches à 2,5 kn par brise évanescente, t'es doublé dans tous les sens par des bateaux dits légers et rapides à fond de moteur. J'ai même failli me faire emboutir par l'arrière sous spi par un Bavaria 44 lancé à 8 kn de Perkins dans la brume.

01 fév. 202101 fév. 2021
0

Quelques photos de ma navigation de Portimao au Portugal à las palmas gran canarias en octobre 2019... j'ai négocier un passage de front au près par 25/30 nds et plus dans les grains... GV de figaro 2 semi fullbaten 2 ris, Solent sur étai larguable 4 lattes avec 2 lattes forcés. Le selection a toujours fait route entre 7 et 15 nds... j'ai enregistré un bout de route de 30 heures distance 222 milles nautique vitesse moyenne 7.4 nds...

01 fév. 2021
0

Qu’est-ce que tu as comme pilote auto ?
Tu es satisfait de ta gv de figaro 2 ?

01 fév. 202101 fév. 2021
0

Pilote raymarine st4000 + avec le vérin GP. Ça fonctionne très bien et ça consomme peu AH a partir du moment ou le bateau est bien équilibré sous voile...je navigue aussi avec un gros élastique qui fait des tours sur la barre franche. Au printemps 2020 j'ai monté un vérin LS32 inboard avec un calculateur raymarine spx10. Je l'ai peu testé malheureusement...l'année 2020 a été compliqué !
La GV de figaro 2 est en dacron yarn semi fullbaten année 2004 marque incidence. Elle m'a coûté 500 euros avec les travaux de voilerie pour l'adapter sur mon système à coulisseaux inox tides marine. Pour l'instant apres 2000 milles elle me donne toutes satisfactions.

01 fév. 2021
1

Le selection n'est pas très raide à la toile. Je trouve que c'est un beau bateau et j'aimais particulièrement le principe des deux descentes (même si cela doit être plus humide). Une tendance est de mettre un mat en 9/10 ou 19/20 pour se passer des bastaques. Pour l'avoir fait sur mon Class 12 et l'avoir vu sur des Selections qui ont reçu le même traitement, ce n'était pas un franc succès, le bateau était encore moins raide. La solution pour moi à été de remplacer ce mat par un mat en carbone et cela a été le jour et la nuit.. la nuit également pour mon budget.. ;+)

01 fév. 2021
0

Merci à tous pour vos commentaires passionnés et passionants.

Bon pour résumer: le Selection est un bateau gitard et c'est pas une bête de prés.

On peut y rajouter du lest 200 300 kg max mais c'est mieux de renforcer les varangues de quille ou au moins les fonds. La gite au prés est elle sensiblement diminuée ? pas trop semble-t-il ou me tromperais-je ?
Si le Selection n'aime pas le prés serré il n'en demeure pas moins que le prés fait partie des aléas incontournables
donc faut que ça marche un minimum sans personne dans les filières, donc sous toilé....le chat se mord la queue!

Hum! c'est difficile de se faire une idée, je suis bien habitué à un Joubert-Nivelt de course et de taille équivalente mais ce dernier était lesté à quasi 50% avec 2.20m de tirant d'eau pour 6 tonnes, c'est pas du tout les mêmes paramètres, mais au près c'était toujours un avion pas vraiment inconfortable....

01 fév. 202101 fév. 2021
0

"le Selection n'aime pas le prés serré " C'est absolument faux. Par contre, pour en tirer la quintessence, nous naviguion à 7 au rappel plus le barreur.

Cella dit, sans personne au rappel, sous solent, et trois ris , il encaisse jusqu'à 35 noeuds en gitant fortement mais en capant et en allant plus vite qu'un croiseur lambda de même taille.

01 fév. 2021
3

je pense que ces anciens bateaux typés course sont de bons bateaux de croisière en équipage réduit (Jod, selection (même les class8)). Avec tout ce qu'on a pu leur en faire voir en course en terme de surtoilage, d'équipages au rappel, de porter le spi jusqu'à plus soif.
Ils supportent, à 2 à bord d'être sous voilés tout en marchant encore bien, sont stables et rapides au portant, remontent bien...
Par contre il faut accepter les contreparties en terme de confort, de mouvements assez brutaux, d'isolation minimale,d'impossibilité à le charger réellement, de peu d'eau dans les réservoirs...
Pour un couple en année sabbatique ou pour des croisières d'été, ce sont des bateaux plaisants et en plus bon marchés.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (161)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021