Avis sur lieu propice à la vente d’un voilier de voyage

Bonjour,

Ayant un nouveau projet, nous allons mettre en vente notre joli HOOD 38. Il est actuellement aux Açores, retour sur le continent prévu pour l’été prochain. Voilier de voyage à prix raisonnable, il se destine plutôt à de jeunes aventuriers sur le départ, ou des baroudeurs. Je me demande quel est le meilleur endroit pour une vente :

  • côte atlantique ou mer med ? Sachant que nous vivons à Bordeaux donc des ports paumés (style port Medoc ou Mortagne), je penche vers la med. Qu’en pensez-vous ?

  • je suis tentée par une halte en Espagne sud, par exemple Almérimar qui a une forte concentration de bateaux. Loin de la France mais du monde qui passe ... Qu’en pensez-vous ?

  • sinon en France, les ports sont pleins donc ce serait les ports à sec type Martigues etc. Est-ce une bonne idée ?

Je serais intéressée par vos avis et retours.
Bien cordialement,
Candice

L'équipage
20 déc. 2020
20 déc. 2020
3

Ce n'est qu'un avis, mais je pense que vendre un bateau sans place de port en méditerranée est délicat.
L'avantage de l'Atlantique est justement que ça ne se fait pas (encore) d'associer la place de port à la vente. L'autre point est le cout des ports relativement moins élevés en atlantique qu'en Med. Au cas ou le bateau ne se vende pas tout de suite. Les ports à sec pour un Hood 38 peuvent se trouver entre 100 et 200€/mois selon le coin.

20 déc. 2020
2

"associer la place de port à la vente" est quasiment impossible en Atlantique et Manche.

20 déc. 2020
1

Quel est l'intérêt d'une place de port pour un bateau de voyage ? Des places visiteurs même pour 6 mois il y en a partout. Voici 5 ans que j'ai mon bateau et je n'ai jamais eu de place attitrée.

20 déc. 2020
0

Quelqu’un qui cherche un bateau de voyage le voudra idéalement dans un port à sec avec tout ce qu’il faut autour pour le préparer correctement au départ. Med ou Atlantique après ça dépendra de l’acheteur... dans le contexte actuel je dirais France en tout cas (vente plus simple et les gens se déplacent moins)
en med je trouve qu’il y’a beaucoup plus de bateaux à vendre (peut être me trompe-je) donc je privilégierais la façade Atlantique, entre Lorient et les Sables (plus simple pour départ en voyage vers le sud, ce que fait la plupart), dans un gros port de plaisance avec place au sec pas trop chére genre Arzal, sinon les Sables (qui a l’avantage d’être pas trop loin de bdx)
Profitez bien de ces derniers mois en tout cas! Bon vent!

20 déc. 2020
0

Merci pour vos avis :-) Je n’ai jamais eu de ports attitré, le but d’un voilier étant de naviguer et de voir du pays. Et je n’ai jamais eu trop de difficulté à trouver une place pour l’hivernage. J’espère que le/les futurs acquéreurs seront dans le même état d’esprit pour que le voilier continue à vivre sa belle vie nautique.

Pour l’instant, nous avons envie de couper la poire en deux : aller à Almérimar (pas cher et du monde) pour continuer à bien s’amuser (chouette voyage, chouette région), mettre en vente et laisser un an, si ça ne part pas, remonter en Atlantique serait une bonne idée (chouette voyage aussi pis j’adore me faire secouer entre le cap St Vincent et Lisbonne 😅).

20 déc. 2020
3

Si vous êtes vraiment décidés à vendre... il faut mettre l'annonce d'ores et déjà.
ça peut très bien intéresser quelqu'un qu'il soit déjà aux Açores ou éventuellement de faire la taversée vers l'Europe avec vous ?

20 déc. 2020
0

Holà
Flora parle d'or...
Mettre une annonce peut franchement accélérer les choses...
Si jamais vous tombez sur quelqu'un vous pouvez faire un essai en mer sans passer par la case mise au sec ou dans un port

21 déc. 2020
4

Merci pour vos avis qui viennent de me secouer ... mettre en vente dès maintenant, c’est prendre le risque de le vendre 😅 On s’attache vite à ces petites bêtes. Je croyais avoir pris ma décision mais d’un coup, là maintenant tout de suite, le mettre en vente ... j’ai du mal.

Je vais laisser passer Noël. Joyeuses fêtes à vous.

21 déc. 2020
2

Moi, je n'ai pas vendu de bateau de voyage, mais j'en ai acheté un.
Je ne me suis jamais déplacé pour visiter un (1) voilier. Trop loin, trop peu sur quant à la correspondance annonce=état du bateau. J'ai fait les salons de l'occasion plusieurs années de suite. Pas étonnant que ça ne se vende pas : les bateaux sont généralement sales (ouvrir la cale moteur suffit en générale pour dire merci au revoir), donc certainement mal entretenus.
Je me suis fait remballé par un broker de l'Atlantique parce que j'osais demander des renseignements et photos avant mon déplacement; un autre m'a convaincu au téléphone que le bateau que je visais ne me correspondait pas mais m'en proposait un autre.
J'étais prêt à aller sur les gros sites à sec ayant un broker : Port Napoléon, parce que le broker envoie un dossier avec photos en qsp. Prêt à me déplacer pour visiter 3 ou 4 dans la foulée.
Et puis j'ai trouvé le mien sur internet (STW). Un descriptif de plusieurs pages, des dizaines de photos, une anamnèse complète, 2 visites (en avion), le voilier était prêt à continuer un long voyage interrompu pour raison de santé.

Si je le revendais, je jouerais la même carte : descriptif et photos, endroit pas loin d'un aéroport, le port payé pour les 3 mois qui suivent la vente.

21 déc. 2020
2

Un avis qui vaut ce qu'il vaut :
- en voyage et sous pavillon français, j'ai rencontré bien plus de bretons que de méditerranéens. Surtout chez les jeunes, et/ou à tout le moins ceux qui ne font pas du voyage en mode retraite dorée. Peut-être que proposer le bateau sur le lieu où il y a le plus d'acheteurs potentiels est intéressant.
- vu les extrêmement courtes listes d'attente des quelques ports de mon coin (Bretagne Nord), en vous inscrivant aujourd'hui, le temps de revenir des Açores vous aurez une place. Et, que ce soit au ponton, en rivière, ou à sec, elle sera beaucoup moins chère qu'en Med (je suis à 600€/an pour mon 36 pieds).
- enfin, si le voilier devait commencer sa nouvelle vie en mode cabotage, le Hood me parait bien plus adapté à un programme breton qu'à un programme méditerranéen (dans le sens où ce n'est pas le roi du bain de soleil et de la baignade, mais qu'il est au top pour se jouer des marées, par exemple).

Bonne vente. Te presse pas trop. Faut pas se faire mal comme ça.
(tu penses le vendre combien ton Hood ? En Mk1 ou 2?)

23 déc. 2020
0

600 € par an ? Tu es où, tu m'intéresses, je suis à 3000 à Brest !

21 déc. 2020
0

Votre post me rappelle la réaction d'un copain qui m'avait confié la vente de son bateau (je travaillais alors chez un broker) lors d'un salon de l'occasion.
Vente conclue.
Tout content, j'appelle le copain pour lui faire part de la bonne nouvelle.
Sa réaction : "me dis pas çà..!" d'un ton désolé.

En fait il pensait à le vendre sans vraiment le vouloir, et en espérant qu'il n'y aurait pas d'acheteur.!

Désolé pour vous, mais la première des questions à se poser en ces cas là est "pourquoi vouloir vendre mon bateau"
Il peut y avoir plusieurs réponses. Certaines évidentes, d'autres beaucoup moins.

Où je vous rejoins totalement, c'est l'attachement que nous portons à notre compagnon. C'est un sentiment que ne connaîtront jamais les locataires de bateaux.
Lors de l'éventualité de mise en vente, cet aspect est loin d'être négligeable. Il peut même être essentiel. Et il convient de bien y réfléchir avant de prendre une décision définitive.

21 déc. 2020
0

L’intérêt d'un port à sec c'est que c'est très pratique pour les travaux préparatifs, et souvent possible de céder la place à l'acquéreur, ce que j'ai fais lors d'une vente à Maritima.
Mais il y a maintenant une liste d'attente.
Un conseil pour Maritima, éviter le courtier qui est + motivé pour stationner le bateau dans sa zone que pour le faire visiter !
Comme déjà dit, un bon dossier sur un site d'annonce est indispensable.

21 déc. 2020
0

Voilà... c'est pour ça que j'ai commencé par :
"si vous êtes décidés à vendre"...

J'ai vendu mon dernier bateau, le Baroudeur, en 5 min sur la table du carré... l'acheteur avait dû avoir l'intuition que j'étais pas tout à fait prête à le vendre et il le voulait ! Financièrement, je regrette pas, mais...

21 déc. 2020
0

Bonjour,
En effet pas facile de se séparer d’un Hood. C'est un bateau attachant!
Cependant si l’idée fait son chemin…
Si Port Médoc est en effet au bout du monde, Mortagne n’est qu’à une centaine de km de La Rochelle et encore moins de Rochefort. Alors pour un acheteur, est-ce si perdu que ça ?
Pour vous, le bateau est accessible en 1h de route environ pour répondre facilement à toutes les demandes de visites. Cette disponibilité est importante.
Pour un acheteur qui viendrait en train visiter un bateau à LR et serait intéressé par le vôtre vous pouvez pousser l’amabilité jusqu’à venir l’y chercher et le reconduire à la gare de BX. Autant de temps d’ailleurs pour resserrer le lien vendeur – acheteur…
A l’eau ou à terre ? Mise à part le budget surtout si malheureusement le bateau reste en vente un peu longtemps, l’avantage d’un voilier à l’eau est que dès la première visite, l’acheteur peut entre-autre mettre le moteur en route, manœuvrer le safran immergé, vérifier l’étanchéité de tout ce qui peut suinter sous la flottaison.
Et puis quoi qu’on en dise, beaucoup, beaucoup d’acheteurs ne sont pas des animaux à sang froid. Y- en a-t-il d’ailleurs? Alors s’avancer sur un ponton et voir se découvrir la ligne élégante du Hood … Puis franchir le Rubicon qui sépare le ponton du bateau convoité, sentir les mouvements du bateau sous ses pieds, s’installer à la barre l’eau à l’horizon, c’est déjà partir ! Et acheter un peu…
De plus, bien que la profondeur à Mortagne ne permette peut-être pas de descendre complètement la dérive, il y est au moins possible de la manœuvrer pour montrer qu’elle descend et remonte.
Si besoin il y a un chantier pour mettre le bateau au sec. Et dans le passé celui-ci accueillait volontiers des voiliers en préparation.
Quant à la localisation du bateau / lieu de résidence de l’acheteur et donc facilité pour lui de laisser le bateau là où il l’aura acheté, est-ce un paramètre à prendre en compte tant les situations possibles sont nombreuses ?
N’y -a-t-il pas d’ailleurs toujours un grand plaisir à cette première navigation qu’est le convoyage de son nouveau voilier vers son port d’attache ?
D’autre part Mortagne est sans doute l’un des ports Atlantique le plus proche de la Méditerranée, autre bassin d’acheteurs potentiels. Alors si un convoyage camion est envisagé, ce n’est peut-être pas négligeable.
Ne pas négliger qu’il n’y a pas que des habitants du littoral breton ou méditerranéen qui naviguent et/ou souhaitent partir en voyage.
Ceci dit, comme le souligne faby9, un dossier bien monté, descriptif précis, mention des opérations d’entretien importantes et photos et si possible historique du bateau sont des atouts.
Il est intéressant de présenter ce dossier via un blog dont on veillera à ce que grâce au titre, il sorte rapidement si l’on tape par exemple “Hood 38 à vendre“. On peut d’ailleurs modifier le titre du blog pour qu’il sorte pour d’autre recherche comme par exemple “vends bateau de voyage“ et aussi “vends voilier de grande croisière“ le Hood n’étant pas particulièrement typé bateau de voyage. Les contours de la cible sont flous. Cf les docs initiales Wauquiez.
C’est ainsi que j’ai pu vendre mon Santorin à un métropolitain alors que j’étais à La Martinique.
Bonnes réflexions
Philippe

0

@bleuoizeau
Le Hood 38 est d'autant plus adapté à une navigation en Bretagne qu'il peut béquiller.

21 déc. 202021 déc. 2020
0

Bonjour,
si tu veux t'entrainer à rédiger ton annonce, commence par la mettre ici sur H&O.
Faire un dossier photos, un inventaire précis et attirant cela te prendra du temps.
Pendant ce temps là tu pourras étudier ta décision de vendre.

21 déc. 202021 déc. 2020
0

A mon humble avis, le Sud de l'Espagne n'est pas l'endroit rêvé pour vendre, surtout un bateau de grand voyage.
Le mien est resté en vente un sacré moment là-bas: aucune touche ! C'était pourtant un modèle plus simple à vendre, avec broker et annonces locales+internet , etc...
( J'ai fini par le vendre à un Breton et rapatrié au pays... ).
Bonne chance, en attendant...

21 déc. 2020
2

@Candice
Ceci est ma dernière intervention autorisée... ce fil a été créé en mode débat et chacun n'a droit qu'à 3 posts, sans pouvoir répondre à un post précis.

Si vous voulez pouvoir continuer votre fil, il faut demander à la modération de le mettre en mode "discussion", sinon il va mourir de sa belle mort.

23 déc. 2020
0

Merci pour le transfert en "discussion" !

21 déc. 2020
0

moi aussi il faudrait que je mette une annonce , mais je n'arrive pas à me décider à me séparer de mon bateau.
je vais attendre le printemps , on verra.....

21 déc. 2020
0

Merci pour vos messages ! Vous êtes super !

Ah ok Flora, je ne savais pas. Je vais demander à la modération.

Ouf, je vois que je ne suis pas la seule à souffrir à l'idée de voir s'éloigner un bateau :-) Solidarité ! :-D

Dans mon cas, la décision n'est pas encore tout à fait prise. Il faut d'abord que le nouveau projet fonctionne, ce qui n'est pas encore sûr.

J'avais vendu mon premier bateau en faisant un dossier complet et sérieux sur internet. Je ferais pareil et puis maintenant, il y a plein de moyens pour montrer des photos/des films/youtube ... Merci beaucoup pour vos avis sur la med ou l'atlantique. C'est sûr, les vrais marins sont en Atlantique :-D (aîe tapez pas trop fort !) Trouver un petit port en Bretagne est tentant. Sinon Mortagne, c'est vraiment adorable.

Hier, nous avons trié les photos et tout ça ... plein de belles images sous le soleil et sans le covid ! J'en ai mal dormi tellement je me sens enfermée ces derniers mois. Vive l'Aventure !

23 déc. 2020
0

Port Medoc est a peine à 20 mn de bac de Royan, on peut attirer les acheteurs capables de faire les Sables, les Minimes, Royan, Medoc Mortagne dans la même journée...
Mk1 ou 2 ?
Déjà une idée du prix ?

23 déc. 2020
0

OK pour les doutes, c'est normal.
Mettez néanmoins votre annonce au plus tôt, mais ne prenez pas de visites tout de suite.
Au téléphone, donnez les renseignements, mais dites que la vente n'est pas dans l'immédiat...
Profitez en pour choisir votre acheteur : quelqu'un dont le projet vous plaît... Bref, prenez le temps d'écrire une belle histoire.
Ca se fera si ca doit se faire.

Pour un bateau de voyage, le dossier importe bien plus que la place de port.
Il faut qu'il soit très bien documenté.

23 déc. 2020
0

c'est vrai on s'attache, je me sépare, je ne me sépare pas... ?
j'expose ses défauts et ses qualités sur Tinder.com et avec un peu de chance j'en trouve un mieux et je le largue sans regrets !

23 déc. 2020
0

Un bateau avec lequel on a navigué longtemps, sans avoir fait un TDM, mais auquel se rattachent beaucoup de souvenirs, est une part de soi-même dont on se sépare.
On dit qu'une page se tourne. Mais elle peut aussi s'arracher si l'on est obligé de s'en séparer, pour raisons familiale ou financière.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

Souvenir d'été

  • 4.5 (107)

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

novembre 2021