avis sur le KL28

je suis tres instable et comme je doute de plus en plus de pouvoir mener a bien mon projet de nav australe ( c'est pas encore pour tout de suite a cause des sous), j'envisgae des portes de sortie.. dans cet esprit je pensais que si j'etais contraint de rester dans des eaux "civilisées" un bateau genre bopmbe extreme serait en accord avec ma recherche d'emotions fortes
j'ai regardé les formule 40, les 50 et 60 open d'occas, les newick d'occas, tout ca est toujours trop cher pour moi, alors je me dit quid qu'un cata modeste mais hyper rapide comme le KL28, c'est peu etre bien pour les vieux excités, histoire de faire marseille minorque en 15h!!! a donf.
est ce que on peut emmener ce genre d'embarcation en pleine mer, et quid du pres dans la brise...que fait on si on chavire etc....

L'équipage
08 avr. 2015
08 avr. 2015
0

tres bon bateau mais c est sur pas adapte a la pleine mer
enfin c est sur que retourne tu ne serras pas trop alaise !!!
mais que veus tu ???pas long pas lourd et bien toile
tu as beaucoup plus de risque de te retourne sur un kl 28 que sur un formule 40 !!!!
c est pas a toi que l on vat expliquer ca !!!

08 avr. 2015
0

j en ai vu un a retaper a 5000 euro sur le bon coin

08 avr. 2015
0

je ne suis pas du tout specialiste du multicoque mon experience se limite a du hobbie cat et un peu de tronado il y a deja pas mal de temps.
je regardais ces bateaux car on trouve des kl 28 pas tres cher. Il sont presque aussi toilés que mon panzer de 11t ca doit pousser
il doit bien y avoir un moyen de les remettre a l'endroit???

08 avr. 2015
0

pas simple non
moi avec un tri du meme gabarit
il a fallut a chaque fois la grue pour se remettre a l endroit
et quand ca y vat on y vat vite a l envers
rien qu a faire un enpanage dans de la mer tu as peur !!!
c est grisant mais a oublier si tu veus un bateau securite

08 avr. 201508 avr. 2015
0

securité m'en fout mais pas non plus l'impasse.. Un peu comme en escalade , on grimpe on grimpe on tombe on recommence mais seulement si on est sur de ne pas mourir sinon on change de technique ou on fait demi tour

08 avr. 2015
0

Il y a plusieurs KL28 :
Le standard petit gréement
L'espace avec un mini roof central
Le trophée grand gréement.

Tous ne sont pas égaux en terme de performance et de risque de chavirage.

Ce sont de bons bateaux. Pour sortir en haute mer, il faut je pense un bon niveau. Le prés dans la brise, j'ai essayé sur eau plate, ca marche bien, mais j'ai pas essayé dans une mer forte.

Il y a actuellement un F40 ex biscuit cantreau 3 à vendre pas cher sur Multisailing (peut être déjà vendu si mes infos sont bonnes)
www.multisailing.com[...]tif.php
Il est en bon état et doit être plus marin qu'un KL28.

Il y a aussi un F28 qui semble avoir un peu plus de volume que le KL28 donc plus de 'confort' et de sécurité
www.multisailing.com[...]tif.php

En plus cher et plus atypique, il y a aussi ca
www.multihull.nl[...]0+.html

En plan Newick il y a un Val à moins de 25000€
www.multihull.nl[...]snw.htm

Bonne recherche.

08 avr. 201508 avr. 2015
8

J'ai navigué là-dessus. Passage de la Teignouse par beau temps, à rattraper la houle. Entrée dans le golfe un peu avant la renverse, slalom au milieu des croiseurs qu'on croirait immobiles.

Tu pilotes (le terme barrer n'est plus adapté). La barre reste douce malgré la vitesse. Tu places le bateau au millimètre. Il réagit immédiatement au moindre coup de barre. Mieux vaut se tenir pour ne pas être éjecté pendant les empannages et les virements. Une risée sous spi. Tu vois la voile se tendre. Ton corps se soulève lentement pendant qu'à l'autre extrémité, l'étrave sous le vent disparaît peu à peu sous l'eau. Le bateau n'arrête pas d'accélérer. La vague d'étrave monte à la verticale et retombe au niveau du winch de génois. Il fait beau et pourtant, tout le monde est rincé.

Choquer, lofer, ou tenir encore un peu ? A toi de convaincre les autres, qui te regardent avec un drôle d'air, mi envieux, mi inquiets, que tout va bien, que tu maitrises la situation. il y a la petite voix qui susurre à ton oreille que si tu cabanes, ca va chier très fort. Mais, un cata de 28 pieds qui pousse, c'est une drogue dure. Alors, la petite voix, tu m'emmerdes. Impossible de s'arrêter. Tu dis "pas de problème les gars, c'est le pied !" tout en serrant encore un peu plus les fesses. Ils te croient. Il n'y a plus que le bateau. Ou plutôt des éléments du bateau : le guindant du spi, l'étrave sous le vent, ton cap. Tu ressens physiquement le bateau par la barre et par tes appuis, assis au niveau de la poupe de la coque au vent. Tu navigues sur le fil d'un rasoir, et tout est sous contrôle, car tu as entre tes mains l'outil le plus aiguisé du monde.

Un pied d'enfer.

17 avr. 2016
0

Mieux dit que moi, je confirme en tout point, bien décrit, surtout l'inquiétude des passagers. Drogue dure : et oui !
La sensation du bon réglage au bon moment au bon angle qui te donne la sensation d'un emballement assez furieux et parfois vertigineux. Gueuler pour dire a tout le monde de se mettre a l'arrière, de faire attention à l'écoute, jouer finement avec le stick pour aiguiser cette puissance, profiter d'une vague, etc ... L'impression de voler au dessus de l'eau accroché à un vent puissant.

08 avr. 2015
0

ben si tu te retournes ça te fait un "sous-marin à voile" :mdr:
Motu, tu m'étonnes de jour en jour... :alavotre: :topla:
Il y a aussi des catas moins susceptibles de se retourner. Je te verrai bien sur un Wharram...

08 avr. 2015
0

Tu peut racourcir le mat de moitier.
Sinon essaye de mousser l'interieur du mat.

08 avr. 2015
0

on ne parles plus de petit bateau
ca devient lourd 800 kg mini
a la main c est pas simple

08 avr. 201508 avr. 2015
0

a vrai dire si j'avais les sous ( car c'est au cas ou je vends vraiment correlation) j'aurais deux bateaux un pour la vraie mer et celui la pour le fun..
le F40 a 39000€ le F28 a 25000 le newick 31 tout ca c'est des betes , hier je les ai tous vu ( en image)...

08 avr. 2015
0

Ca dépend aussi où tu navigues, notamment envisage tu l'échouage ? Parce que la plupart des Kat 28 ont des dérives, mais les safrans ne sont pas relevables. Pour ceux qui ont des plans fixes, je ne sais pas si ca pose problème. J'ai navigué deux fois avec et courut contre, ca déboule bien.
J'ai eu 2 catas open, dont un Corneel 26 que l'on trouve d'occasion. Un peu moins olé que le Kat 28. Assez marin, celui que j'avais était venu de mada à mayotte. Pas de problème d'échouage, un peu plus de place que sur le 28.

08 avr. 2015
0

l avantage du kl 28 c est que c est facile a transporter et que c est vraiment pas cher
donc c est sur c est le bateau ideal pour un deuxieme bateaux de fun
et dans ce cas la prends un un kl 28 trophe et tu as un bon avion amusant
c est a mon avis le super compromis mais de la a faire de la haute mer !!!
je reste perplexe et pourtant j ai pas froid aux yeux !!!!!!!!!

08 avr. 201508 avr. 2015
0

Yvan Bourgnon l'as fait....
Bien gerer le poid des coques...

08 avr. 2015
0

C'est pas à toi que j'ai écrit hier ou avant-hier sur un autre fil que le bateau de Bourgnon n'a rien à voir avec un KL?

08 avr. 2015
0

d abord un kl 28 etait tres loin du bateau yvan bourgnon et de plus on est pas tous comme yvan bourgnon
tu peus essayer et on en reparle !!!

08 avr. 2015
1

Je n'avais pas vu Marseille / Minorque. C'est bien. il faut savoir rester jeune ! Ta copine est Kiné ?

08 avr. 201508 avr. 2015
0

ma copine gueulerait en supposant que je pretende maitriser la chose ce qui n'est aujourd'hui qu'un fil du forum...mais si ca arrivait faudra bien qu'elle comprenne ou est pour son bien...grand mere 3 fois bientot 60 ans y'a pas de temps a perdre pour apprendre a barrer.
sur mon char tout terrain hyper confort elle peut pas apprendre. je la pose dessus a quai je demarre doucement et quand elle comprend que ca tient on accelere...chez nous y'a le golfe de fos avec une progression bien pratique pour l'exposition au elements: un premier bassin tres abrité , puis le golfe lui meme portégé de la mer ( sauf SE ( S ca existe pas ici) et apres 2-3 mille c'est la mer ouverte, on peut beacher pendant plusieur milles sur la plage qui deborde le rhone ( mis a part l'histoire des safrans)

08 avr. 2015
0

pour redresser le truc y'a rien dans votre culture genre mat flottant + systeme de paln sur ancre flottante ( ou pas)

08 avr. 2015
0

il est toujours envisageabe des systeme mais que ce soit facile a faire avec de la mer
moi j en doute !!!!car dans l eau tout se complique et meme rien qu une gv de 35 m sous l eau tout est complique dans le cas ou rien est casse et pour ca je pense qu il faut un mat carbone car un mat de 14,7 dans l eau en alu
je doute qu il soit entier
pur faire ce type de trajet plus secu je pense tri mais moins grand et plus cher

08 avr. 2015
0

il existe ca :


C'est beau en théorie sur eau plate. Si ca marchait vraiment on en verrait surement plus, surtout que le soucoupe en tête de mat favorise le tangage et le chavirage.

08 avr. 2015
0

Je connais peu le KL, je connais mieux le Corneel. Ce dernier a eu mes faveurs car bien que plus court, les flotteurs sont aussi volumineux et plus haut de franc bord; à ce titre je pense que le bateau gagne en confort. Et peut être en sécurité.

Je rappelle, car ça n'est pas mentionné ici, que la GV peut être arisée, et le génois réduit... ça semble évident mais sauf si Motu choisit la "conduite sportive", on peut très bien naviguer en sécurité pour peu d'adapter la toile. Je réduisais qd le vent atteignait 25 nds.
Je pense qu'il vaut mieux considérer cette alternative plutôt que la mise au point un système de relevage

Par ailleurs, en cas de fort clapot, il ne vaut pas chercher à piper; en ouvrant l'angle entre la route et la direction des vagues, on gagne en vitesse et en confort; le bateau est mieux appuyé.

Ensuite, contrairement à ce que dit Christophe, le transport est possible, ok, mais le montage/démontage plutôt ardu.

08 avr. 2015
0

je suis de ton avis qu il faut une apres midi pour monter le bateau
mais c est possible et le poids du bateau n est pas insurmontable en traction
donc pour un bateau de cette taille ca permet de changer de bassib de nav ce qui est deja super
au dessus c est plus possible ou encore plus complique

08 avr. 201508 avr. 2015
0

ben et ces bateaux ( kl ou corneel) c'est quoi la categorie de nav, parce que si on fait 10-15nds on doit vite s'en eloigner de l'abri...maman j'ai peur de la police :policier:
pris pour exces de vitesse en plus

08 avr. 2015
0

Le Corneel est en 4ième catagorie; par ailleurs avec un certificat d'insubmersibilité.
On s'éloigne vite des côtés, en effet, alors faudra plutôt songer à les longer. De toute façon, vu l'habitabilité, t'as pas prévu de passer des semaines en mer avec ce type de canot?

08 avr. 2015
0

tu l imatircule en belgique et tu oublies la categorie !!!

08 avr. 2015
1

Le souci du KL28 comme la plus part des bateaux extrêmes n'est pas de savoir si le bateau peut faire une traversé Continent Corse, mais est ce que l'équipage peut le faire ?
.
Je ne parle pas que de la technique, car en prenant un ou deux ris on peut ralentir, la météo est plus fiable donc peu de risque de se prendre un gros coup de vent.
Je veux parler du physique car se faire détremper pendant des heures sans pouvoir se reposer correctement, c'est pas toujours facile. Ces bestioles peuvent aller très vite, mais il faut rester concentré et attentif. Pour une navigation en pleine assez longue, le KL28 me semble vraiment sportif car assez bas sur l'eau. La version espace avec ce roof est déjà beaucoup plus reposant.
On peu aussi rajouter le côté psychologique, car il faut être capable d'encaisser les coups de stress réguliers que peut occasionner ce genre d'engin à grande vitesse.
.
Je dirais pour s'amuser en côtier, le KL28 trophée super pour qui sait gérer. Pour une navigation en haute mer, je prendrais un multicoque plus facile. Pas sur qu'il arrive moins vite de l'autre coté de la mare, car il sera peut être mieux mené, surtout en fin de parcours.

17 avr. 2016
1

Ile Rousse, Nice, c'est 95 miles torchés entre 8 a 10 heures si le vent offre des conditions de départ entre 10 à 12 kn. L'equipage qui accepte l'ID de ce cata, c'est pour profiter des sensations superbes de nav qu'il offre (si le vent le permet, on est plus qu'heureux). 2 à 3 (meme si y a un neophite) ne pose aucun probleme de STRESS à partir du moment ou est parfaitement compris que toute la sécurite repose sur une ecoute de grand voile TOUJOURS en main prete a etre choquée LI-BRE-MENT. Cela demande une vigilance parfaite qui est largement payée par les sensations si on se met en condition sportive ce qui n est pas obligé non plus. Pour l'equipement, il faut avoir une combi de plongée car, à 17 ou 18 kn, prendre des paquets d'eau a 19 degres en pleine tete, a force cela épuise si on ne l'a pas ni le masque de ski ou autre gadget. En nav normale, le bateau ne mouille pas. En nav, le roof permet d'abriter des gens qui n'ont peut etre rien a faire là ? mais ne repose en rien la nav.
Parler de bateau extreme à cause du retournement possible, oui, mais pour une equipage garder à tour de role la vigilance sur une écoute, c'est pas non plus extrème. Je ne vois pas ce que serait un cata "plus facile", un cata se retourne si on ne fait pas attention, point barre ! Oui ca va vite, la seule chose qu il y a à "savoir gerer", c 'est vite choquer. Que celui qui est certain d'avoir une bande de pote de toute confiance pour aller jouer avec, n'hésite pas à jouer le KL28.

08 avr. 2015
0

d accord em general mais en plus la med est tres difficile a gerer car un coup de vent inopine peut facile te retourner !!!!
donc mefiance extreme plus qu en atlantique

09 avr. 2015
0

merci de partager mon fantasme ..pour ce qui est de la resistance psychiologique ou physique , je ne me pose pas ce genre de question, d'une part parce que je ne sait pas trop bien ce que c'est mais surtout parce que pour l'instant je ne fait que m'imaginer....
le probleme ce n'est pas moi c'est ma "femme"..là c'est tres sur que ca coince a moins de la coucher dans un coque et de jouer tout seul.
mais d'ailleur on peut camper dans une coque, donc on peut theoriquement se mettre a la cape ainsi ??
.
je crois que la difficulté a manoeuvrer cet engin sans s'epuiser ressemble assez a un truc que j'ai deja fait: en patagonie chilienne on n'avait pas de moteur, avec mon panzer ma femme et mon fil tout a la voile y compris les mouillages scabreux..au debut on se demande vraiment comment negocier çà, et puis a la fin c'est la routine

09 avr. 2015
0

remarque ; vous me dites 4eme categorie , ca existe de plus ca , c'est A B C ou quelques chose comme ca je ne suis meme pas au courant de la legislation actuelle

19 avr. 2016
0

si tu es toujours dans le doute, ce ne sont pas des annonces mais au moins, tu ouvres tes perspectives, ds tous les cas, bonne chance
www.petitsvoiliers.com[...]coques/

09 avr. 2015
0

La 4ième n'existe plus en effet, mais KL et Corneel ont été construits du temps de cette réglementation

09 avr. 2015
0

la cat c est une chose pas bien impotante compare au reste !!!!!!!!

10 avr. 2015
2

Bonsoir à tous.
Propriétaire d'un KL 28 Trophée (à vendre...), je suis ravi de voir combien ce bateau fait toujours le buzz!
Vos commentaires sont exhaustifs par rapport à tout ce qu'on peut penser de, faire avec et ressentir sur cette "machine de guerre" épurée.
On n'achète pas un tel bateau en faisant une colonne pour et une contre, mais parce-qu'on en a envie, qu'on est préparé à la navigation sportive et qu'on accepte une courbe d'apprentissage.
Le Trophée a été initialement conçu pour la course diurne dans la bande côtière; il est marin, simple, marche à 15-20 noeuds en routine, fait un près top, est sûr compte tenu de sa vitesse pour gagner rapidement un abris, et autorise le camping rudimentaire au port ou forain par beau temps, dans les coques et avec une tente sur le trampoline.
Il permet de longues distances, 100 miles et plus, avec l'équipage ad hoc, du vent, une bonne météo et le repérage de points de chutes possibles.
Les points de vigilance sont l'assiette latérale du bateau, facile à maîtriser (pas besoin de lever haut une coque, 60cm suffisent pour la délester et maximaliser la vitesse) avec écoute + chariot de GV, l'assiette longitudinale en fonction de la hauteur des vagues et de l'allure quand le vent forcit, et le cintre du mat à partir de 2 ris dans la GV (pour une navigation hauturière, le gréement devrait être modifié). Important également: aller vite va de pair avec anticiper la réaction des autres et préparer les manoeuvres.
Je navigue dans les Pertuis en équipage réduit, par exemple mon épouse et mon jeune fils, et chaque navigation est un régal (effectivement les autres, voiliers et même moteurs, ont l'air arrêtés), et le jour où on veut "tirer dessus", un équipier supplémentaire ou deux.
Au début je pensais avoir besoin d'un gennaker en plus du spi asy, mais GV + solent suffisent; et pour l'électronique, un GPS et une VHF portable.
Le reste est superflu!

10 avr. 2015
1

Est il navigable aisément en solo?

02 juil. 2015
0

Bonjour,
je suis propriétaire d'un KL 28 et je vais le déménager dans un container. Ne l'ayant jamais démonté, je suis preneur de conseils. Merci d'avance

17 avr. 201617 avr. 2016
0

Hello,

Je confirme en totalité les infos ci-dessous. Bateau tres rapide ( si y a du vent) et tres confortable avec bcp de place partout pour s'allonger. Homologué insubmersible 6 personnes jusqu'a 20 miles donc pas besoin de radeau. Vitesse de 20 kn et plus, 11 à 16 kn GPS sont la règle, plus rapide que le vent selon situtaion. La question du retournement est la meme que celle du coup de bome : vigilance de tous les instants selon conditions. Le confort total : beach dans 40 cm d'eau, aucun pb pour beacher direct sur le sable. Confort total car trampoline à l'avant a l arrière, pas besoin de matelas pour faire sa sieste ou son dodo, quasi 30 m carrés de platefome dispo dont 20 de trampo. Coques permettant de ranger tout ce qui est necessaire pour naviguer 10 jours a 5 : bouffe vetements, sacs de couchage, etc ... Tente Quechua 3 places tient à l'aise sur trampo avant gauche ou avant droit au mouillage. Naviguer seul dessus n'est pas simple sauf à avoir un pilote automatique pour changer les voiles, rentre très bien dans la vague. Dans les bonnes conditiosn de vent, les sensations sont les memes que sur un cata de sport : accélérations impressionantes, levée de coque (sans tout lever).
Stock de photos ici goo.gl[...]HzxgS4A
Mouille dans conditions très sportives. Possibilité de dormir à 4 dans les coques : c'est un barteau pour s'amuser quand y a du vent et quand on est bien fataigué, on est contant de dormir sans aucun pb dans les coques. Le reste de la vie a bord est du camping en plain air et en pleine mer. Les prix du marché dépassent les 20000 selon l'état et c'est bien souvent justifié. Par rapport a un HC16, le KL 28 permet d'y vivre ses vacances pour pas beaucoup plus cher, pour beaucoup plus loin et plus de souvenirs.

11 avr. 2015
0

je regarde activement le KL28 et le corneel dans l'esprit decrit ci dessus, en attendant d'avoir des sous...et effectivement je compte le cas echeant pouvoir le a seul..je ne vois pas pourquoi non...j'ai envoyé seul des spis de 180m2 j'arriverai j'espere a dompter cette bebette.
mais les pratiquants de ce genre de machines pourront me le confirmer

11 avr. 2015
1

Dans sa configuration initiale, le solo ne me parait pas raisonnable. Cela nécessiterait de repenser certaines opérations notamment l'envoi et l'affalage de l'immense GV, 2 moments où le bateau est peu manoeuvrant. Par contre le duo est facile.

11 avr. 201511 avr. 2015
0

une autre question que je me pose, est ce que cet engin est solide: dans mon coin (PSL marseille calanque est..) il est un peu illusoire de pretendre toujours naviguer par beau temps le vent monte facilement et rapidement a 25-30nds et la mer devient assez dure ...l'engin resiste t il sans se disloquer ( ceci mis a part la technicité du skipper).
pour le solo de quelle modif parles tu: a vrai dire ma compagne n'est pas un equipier competent et depuis des dizaine d'années j'ai toujours manoeuvré seul cela est peut etre un ennui majeur??

11 avr. 2015
0

JE me vois mal naviguer avec ce type d'engin en solo ou sans équipier compétent en Méditerranée où justement le vent peut varier fortement

11 avr. 2015
1

Dans le clapot court et dur, la plateforme du corneel travaille bcp. Le mat rotatif et le gréément gigote un peu si on est trop serré. Il ne faut pas hésiter à abattre de qq degrés pour appuyer davantage le bateau.
Sur le corneel sport (GV un peu plus modeste que sur le kl), manœuvrer seul la GV ne pose pas de problème pour peu que l on est un peu d eau à courrir. Pour ma part, je mettais le bouzin en route au point mort pendant la manoeuvre.

18 avr. 2016
0

J'ai un KL 28 espace depuis 5 ans en méditerranée, pour des ballades pépères à la journée avec la petite famille, et c'est le pied (trampo pour la sieste, stabilité, place, pas de mal de mer...)
Par contre, gros souci de corrosion : mat cassé au niveau barres de flèches l'été dernier, mise au sec et attente du verdict de l'expert sur l'état de structure (liaison poutres/flotteurs, corrosion poutres...).
Si c'est réparable, nous remettrons au pot et repartirons en mer, car c'est un vrai bateau coup de coeur !

03 mar. 2017
0

J'ai un kl 28 espace, je suis en contact avec un autre.
Le plexiglass est-il faillencé autour des rivet ?
Si oui as-tu fais un devis pour changer les plexiglass de la bulle ?
Cordialement
Guy

19 avr. 2016
0

Pour concilier tes désirs de navigations australes et de KL28, il y en a un a vendre à Tahiti...

30 juil. 2017
0

Bonjour, combine de cm est la larguer d'une seule coque d'un KL 28?

30 juil. 2017
0

Le Kl 28 ou un engin similaire c'est le top jusqu'à 20 nœuds de vent. Après tu rentres dans le mode survie!! J' ai aimé mais maintenant que j'ai eu ma dose d'adrénaline, je commence a rêver a naviguer plus "pépère"!
Avec ce genre de bestiole tu pousses TOUJOURS le bouchon un peu plus loin parce que tu as l'impression de le connaitre.
Installer un système de largage automatique d' écoute de grand voile au niveau du point d'amure est une réelle sécurité.
Mieux vaut avoir pratiqué sur du formule 18 avant.C'est un plus.
Ce n'est qu' un avis...

30 juil. 2017
0

75 à 80 cm sur la base des côtes interieures

31 juil. 2017
0

Merci Guitou, et sur la haute? Combie sont les deux coques sur une remorque?

31 juil. 2017
0

j'ai des saumons sur la version Espace: 1.7 à 1.9 m

pour les versions à dérives (genre kl trophee), 1.2 à 1.4 m

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (135)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021