Avis sur inventaire

Bonjour,
Je souhaite un avis sur l'inventaire d'un bateau que je vais prochainement visiter. Je ne connais pas grand chose en instrument d'aide à la navigation. Si vous pouviez me donner votre sentiment cela m'aiderait beaucoup.
Amicalement.

L'équipage
15 juil. 2013
15 juil. 2013
0

J'ai lu le document et mon impression c'est que c'est les marchés de provence.
Il y a de tout et de rien, de l'utile (souvent superficiel) et du futile.

C'est très vague comme descriptif bien qu'il essaie d'en mettre plein la vue.

Ce que je ferai si j'étais acheteur, je visite et si ça me convient je demande une expertise ou au minimum une visite sur ber et un essai en mer.

15 juil. 2013
0

modèle du bateau ?

15 juil. 2013
0

Même avis que Al66 des descriptif très détaillé sur des choses ne coutant pas très chers ou n’apportant rien à l’inventaire ex VHF fréquence du canal 16 fréquence 156,8 Mhz quelle est l’intérêt de l’info ? Porté 30 à 50 miles ?

Par contre batterie âge ? Révision, moteur dernière date ? , moteur nombre heures ?, survie date dernière révision ?ré épreuve bouteille 2003 ? Il me semble ré épreuve tous les dix ans, donc a prévoir, Consommation de 4 L à l’heure ? (quelle taille fait le bateau ?), ….

la visite avec un copain ou une personne connaissant bien ce type de bateau devra lever ce type de question.

Bon courage et bon achat

Cordialement

15 juil. 201315 juil. 2013
0

pour l'electronique, ca a l'air pas si mal, les instruements ne sont pas toujours recents mais ce n'est pas un inconvenient si ca marche.
pour le reste: vu l'equipement c'est un bateau d'environ 10m, je pense, dans ce cas, 100A de batterie service c'est tres juste mais on peut sans doute en rajouter.
c'est sur que ce type d'inventaire ne donne pas de renseignement sur l'etat de tout ca , mais ce n'est qu'un inventaire...il faut voir et toucher..
et c'est rai que ce serait mieux si on savait ce que c'est ( type de bateau)

15 juil. 2013
1

En balayant vite fait, vous pouvez déjà oublier la survie, elles ne sont plus maintenues.
L'électronique, c'est idem, valeur proche du zéro absolu : de toutes façons, même en achetant neuf aujourd'hui, vous achèterez des trucs technologiquement obsolètes de 6 mois à deux ans.
Le moteur d'annexe, s'il est deux temps, on peut l'oublier aussi, il est vraisemblable qu'ils seront interdits dans beaucoup d'endroits dans une avenir proche (déjà le cas dans certaines eaux intérieures).
Une bonne approche de la valorisation de cet inventaire, sera de l'ordre de 10% de la valeur neuve, selon catalogue d'un ship.
Pour le reste on valorisera le potentiel qui reste (après déduction de vétusté), exemple :
- Voiles sur 20 ans = 1/20ème d'abattement par année sur valeur voiles neuves
- Bateau sur 40 ans = 1/40 ème d'abattement par année sur la valeur catalogue barre en main (voir revue Bateaux Spécial Salon de l'année de mise en service) si maintenu en état. On pourra aussi appliquer cette approche par rapport au prix d'un bateau neuf de même catégorie.
Après résultat d'un calcul économique brut, on pourra donner 20 ou 30% de plus, selon coup de cœur, ou pas.

Ne pas négliger qu'une remise en état ou une modernisation sur un bateau ancien, chiffre très vite en terme de budget.

15 juil. 201315 juil. 2013
0

pour la vetusté faut pas trop charger; l'appareil peut tre obsolete mais si ca marche ca evite d'en racheter un.
Ok par contre pour le HB, et mefiance sur les annexes.
Grande mefiance sur les moteurs IB: le mieux effectivement là est de ce dire qu'il est a changer ou a refaire
.
pour le bateau liui meme selon ton bareme , le bateau vaut 0 au bout de 40 ans!!!!!
avec ce raisonnement le mec qui a un bateau de 40 fonctionnel et bien entretenu n'a qu'a le jeter..
ma theorie serait un peu differentdes avis des revues (uship et bateaux ne sont pas des references de marins)
Depenses a rajouter sur un bateau "barre en main" = -/+ 10-20% pour pouvoir naviguer vraiment, car la l'inventaire sera plus qu'incomplet.
.
Pour la modernisation d'un bateau ancien sain, il faut compter 30 a 100 % du prix sauf si cette modernisation a deja ete faite par le vendeur pour lui meme recemment (moins de 5 ans). danc ce n'est pas chiffrable sons voir la chose

15 juil. 2013
0

Le bateau en question est un Océanis 351, j'ai omis de l'indiquer.
Merci pour ces premières réponses

15 juil. 201315 juil. 2013
0

Un Océanis 351, mis en service 1994, donc salon Paris 1993, était vendu 613 500 francs barre en main, soit 93 527 €uros (notez, que très souvent, dans ces prix là, l'armement 1re catégorie était offert à l'époque, pour cause de défiscalisation LOA, souvent aussi l'électronique basique = loch sondeur, parfois plus à titre de remise commerciale).
L'électronique était encore très chère, à l'époque, de l'ordre du double du prix actuel pour plus de prestations aujourd'hui, ne pas perdre de vue, que même en état de marche, une électronique de 1994 n'a même pas une valeur de musée ou de collectionneur, ce sont des "DEE" (Déchets Électroniques et Électriques) rien de plus.
Au risque de déplaire ici, mais compte tenu du potentiel restant, sous réserve qu'il soit en état de navigabilité, une bonne base de négociation serait autour de 40 K€ à la louche +/- 20% à 30%.
Par ailleurs, on ne perdra pas de vue, que toute modernisation, n'apportera aucune valeur vénale ajoutée, pas même un effacement de vétusté, juste peut-être un peu plus de liquidité à la revente par rapport à une unité non modernisée.
D'ailleurs, c'est autour de ces prix là, pour les occases de cette catégorie sur un site de biens d'occasion notoire, qui n'est pas spécialisé Bateaux.
Mais franchir le pas d'un achat est plus affectif, qu'économique, surtout quand il s'agit d'un instrument de loisir, qui par essence même constitue une perte sèche, puisque le montant immobilisé n'apporte aucun rendement mais génère au contraire un coût de conservation élevé.

15 juil. 2013
1

je ne comprends pas trop la notion de "modernisation" (et encore moins d'obsolescence).

Soit un appareil ou équipement marche, auquel cas on le garde, soit il est HS, et on doit le changer.

A partir du moment ou gréement, voilure et coque sont en bon état, évidemment.

ce n'est que mon avis et expérience perso, bien sûr..

15 juil. 201315 juil. 2013
0

effectivement :
modernisation ca peut etre "confortisation": eau chaude musique, LED etc...s'il n'ya pas, ou encore nouvelle voiles et moteur neuf.. c'est assez facilement chiffrable
Je suis d'accord pour ce qui est de l'electro ca marche ou c'est naze , peut importe que le truc ai 20-30 ans ou 2..
Avec cependant une reserve pour les pilotes eectriques qui sont soumis a de grosses contraintes electriques et mecaniques

15 juil. 2013
0

Donc d'après certains théoriciens d'ici, un sextant Plastimo, a le même intérêt qu'un Traceur GPS 3D, où on voit même les poissons nager dedans.
Un GPS Motorola TRAXAR affichage 8 digit (matrice 7x7) sur une ligne, s'il fonctionne encore, a la même valeur qu'un traceur neuf, voire plus, puisque ça coûtait entre 5000 et 8000 francs dans les 80.
Un radar analogique avec une baie électronique partiellement à tubes de 80 Kgs, et un aérien de 35 kilos, vaut largement un radar numérique d'aujourd'hui puisque ça fonctionne toujours et rend quasiment les mêmes services.
Pourquoi pas un récepteur Gonio Shark pendant qu'on y est, ça remplace avantageusement un récepteur AIS, faut juste un peu anticiper et prendre du tour à temps.
Et on ne parle même pas des superbes sondeurs Shark (en kaki military look) inusables, avec la merveilleuse et distrayante rotation du disque qui allume périodiquement trois LED, il y a même le coupleur de piles livré avec, ce qui est un plus.
Etc...
:mdr:
La seule conclusion qu'on peut en tirer, c'est que la valeur d'un bateau est individuelle et affective, rien de plus.
Mais vendre un bateau ou l'acheter, ce n'est pas un peu vendre ou acheter du rêve aussi ? :langue2:

15 juil. 2013
0

"Quand on a pas ce qu'on aime, on aime ce qu'on a..." Un bon moyen de garder des euros dans la poche pour l'achat de choses réellement utiles, voire indispensables (coque, gréement, voilure..)

Et l'on peut parfaitement se contenter d'instruments "obsolètes" mais fonctionnant bien, dont se servaient avec satisfaction tous ceux qui naviguaient avec auparavant, pour l'excellente raison qu'il n'existait rien d'autre ! Et qu'ils n'en sont pas morts.. :-)

15 juil. 201315 juil. 2013
0

C'est vrai, que ça peut aider pour gagner une course au large, un sextant et des équipements obsolètes.

Lors de la Route du Rhum 1978 (rappel, il n'y avait pas de GPS), Mike Birch gagne de 98 secondes sur Michel Malinovsky, l'un en multicoque par la route des Alizés, l'autre, en monocoque, par la route orthodromique. :whaou:.

Ca c'était de la course au large !!!

Il a expliqué, lors d'une interview à V&V, qu'il s'était trompé sur son point sextant de 600 nautiques plus à l'W qu'il n'était réellement.
C'est un cargo, à qui il avait demandé confirmation de sa position, qui l'a démystifié :lavache:.
Sous le coup de l'émotion, il a cravaché tout du long, presque 24/24 à la barre, pour remonter son retard, et ça a terminé à 98 secondes. :mdr:
On peut donc se contenter pour naviguer d'une aide à la navigation inusable, qui ne consomme pas d'énergie, et n'est jamais en panne :
le "bâton de Jacob", a guidé les navigateurs pendant plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires, et beaucoup sont revenus. :reflechi:
Mais même si cet instrument est présent à l'inventaire du bateau, ce ne serait pas sérieux de le valoriser dans un prix d'achat. :heu:

15 juil. 2013
0

Bon, moi qui voulait un avis un peu détaillé sur l'inventaire du bateau que je vais visiter, j'en suis pour mes frais. Merci néanmoins aux copains d'hisse heo, toujours aussi passionnés.
Amicalement

15 juil. 2013
0

je viens juste d'acheter un bateau. Il comportait bien sur un inventaire, avec des choses utiles, d'autres non (pour moi) .

Mais c'est ce type de bateau que je recherchais.

Il est évident que ce n'est pas la liste de l'inventaire qui allait me décider ou pas à l'acheter ! :heu:

ceci dit, chacun y attache l'importance qu'il veut bien.. :goodbye:

15 juil. 2013
0

Il y a un truc assez bizarre quand même :
un moteur de 2007 et un inverseur de 2008 :-(
Ca sent le souffre ce genre de deal. :reflechi:
C'est quand même surprenant, voire économiquement impensable, de dissocier les deux lors d'une opération de renouvellement de la machine, sauf pour un loueur peut-être.
Et si l'inverseur d'origine (2007) a été cassé en 2008 (remplacement), ça laisse quand même supposer que le moteur a été bien maltraité.
Vérifier quand même s'il ne s'agit pas d'un échange d'inverseur sous garantie constructeur. :heu:

16 juil. 2013
0

Non il semmble que l'inverseur soit d'origine 1994 et ait cassé après le changement du moteur.
Bikeel vous laisser penser que le moteur neuf aurait pu en souffrir, pouvez vous me l'expliquer.
Merci bien cordialement

16 juil. 2013
0

Pour casser un inverseur il faut quand même y aller franco sur MAv/MAr, et l'embiellage, sur des chocs de ce genre là, en prend un sacré coup et ça prolonge pas vraiment la longévité du moteur.
D'ailleurs, ce genre de "mégotterie" (changer un vieux moteur, enfin c'est pas vieux 13 ans sur un bateau, sans changer l'inverseur en même temps), ça laisse quand même pas présager de moyens suffisants pour un entretien au top, voire ça laisse présager de beaucoup de négligences.
Z'êtes sûr que c'est pas un bateau qui était en loc ? :mdr:
Parce qu'un bateau de loc, au bout de 7 à 10 ans d'exploitation, c'est généralement mort, on achète juste une coque (sous réserve qu'elle n'ait pas talonné) et un gréement, et beaucoup d'ennuis, pas grand chose de plus.
Mais il y a peut-être d'autres avis ici. :langue2:

16 juil. 2013
0

bon, c'est un inventaire complet, un bateau semble prêt à naviguer ...
Il faut des éléments essentiels :
- les factures de l'entretien moteur ou le suivi de son entretien (100h, 200h, 800h, par année, en 2013 puisque ca fait 5 ans...). La raison du changement du premier (absence d'entretien surement, il ne faudrait pas que ca se soit reproduit). On se fout de l'analyse d'huile (un vendeur moyen fera une vidange avant...), il faut analyser la compression !
- le type d'usage, la raison de la vente, etc...
- la raison pour laquelle le dernier antifouling date de 4 ans. Plus que de tartiner la coque, c'est plus une histoire d'entretien que de sortir, nettoyer, faire un peu sécher son rafiot. C'est le genre de détail qui ne m'inspire pas personnellement, mais il y a peut etre une raison valable.
.

Point très posititif, le gréement dormant changé en 2007. demande la preuve (facture).
.
je me suis fait couillonné aussi pour les voiles : bande UV neuve, voiles passées chez le voilier, en sac, état très bien pour l'intermédiaire. En réalité le génois a une forme "aléatoire", la GV est cuite de chez cuite (déchirement en la pliant dans le lazzy après 3 sorties et avis de voiliers locaux). Prends le temps de vérifier cela, même si c'est chiant.

Pour l'électronique, pas de quoi se taper l'oignon par terre, mais si ca fonctionne, c'est déjà bien. Tu changeras plus tard si tu le souhaites, on fait moins gourmand en énergie aujourd'hui, plus sexy en affichage, mais c'est du détail (sinon achète un bateau neuf...)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (151)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021