Avis greement dormant

Bonjour à tous,

J'ai une terminaison au niveau d'un hauband, celle qui rentre dans le ridoir, qui ne semble pas en très bon état. N'ayant aucune connaissance concernant ce genre de terminaison, qu'en pensez-vous selon la photo?

hauband

Nicolas

L'équipage
20 mar. 2021
21 mar. 2021
0

j'en pense comme toi , c'est pas beau , perso je changerais


21 mar. 2021
2

un petit coup de sel d'oseille pour nettoyer on y voit plus clair après .
alain


21 mar. 2021
0

c'est ovale d'un coté et de l'autre?

la pièce traversante n'est peut être pas symétrique


21 mar. 2021
1

La fleur de rouille ne me traumatise pas.
Par contre je m'interrogerais sur les microfissures visibles et les 3 concentrations de rouille en périphérie, notamment sur celle de gauche.


21 mar. 202121 mar. 2021
0

Il y a 4 pièces comme ça, les 4 ont ce "rond" au milieu, mais ce sont effectivement les microfissures qui m'inquiètent aussi.
Il ne semble pas qu'elles soient sur les autres.
Ça ne vous semble pas normal non plus?

Le problème du Lagoon, c'est qu'il n'y a qu'un seul hauban par côté... Si ça lâche...!

Je pense que je vais faire faire une inspection du coup...

Nicolas


21 mar. 2021
0

Avant de tout demonter, peut etre qu'une verification par ultra sons serait possible ...?
Je l'ai fait pour mes boulons de quille datant de 1958, et dont je n'etais pas sur ....Ils sont OK et ça m'a bien soulagé ...(quille de 6 tonnes )....


21 mar. 2021
0

Ah ça serait une bonne idée.

Je vais aller voir FKG a Saint-Martin aux Antilles. Quelq'un a déjà eu affaire a eux?
Ils ont les appareils pour faire ça?

Nicolas


21 mar. 2021
0

Inox forgé ou moulé ??? Vu les micro criques, on dirait un inox de mediocre qualité (made on china😜) F K G sont des vrais pros, ( avec aussi des vrais prix de pros .... ) on pourrait aussi tenter un coup de soudure à la baguette 316 en 2.5 dessus, il y a assez de métal pour le faire en attendant un futur remplacement...


22 mar. 202122 mar. 2021
0

Aucune idée pour le type d'inox. Ce sont les hauban d'origine, ils ont 7 ans.

Je vais voir la réponse de FKG.

C'est possible de souder? C'est dans le cas où les fissures sont superficielles?

Je passe un peu de sel d'oseille dès que je retourne au bateau et je refais une photo!

Nicolas


blue kiss:Bien sur que l’on peut renforcer avec une bonne passe se soudure ( sans danger , à moins de surchauffer la pièce en « sur soudant »comme un malade , mais pas de risque avec un gars du métier. il y a 2 morceaux distincts sur ta photo, 1 le manchon de terminaison de ton hauban qui. est emmanché (a force ) au milieu de la pièce rectangulaire ,elle même prise entre les 2 joues pour faire cardan... classique ... ·le 22 mar. 09:24
22 mar. 202122 mar. 2021
0

He ben... S'il faut changer le dormant tous les 7 ans sur les Lagoon...

Enfin, je me demande comment vous arrivez à faire un diagnostique avec juste une photo comme celle là.


blue kiss:C’est pas un diagnostique juste un point de vue... ·le 22 mar. 09:25
22 mar. 2021
0

Tous les gréements un peu chargés sur des voiliers plutôt légers devraient être démontés tous les 5-6 ans pour inspection et changés systématiquement tous les 10-12 ans, ridoirs et platines d'accrochage inclus.
Pour un 40' cela correspond à environ 30.000 milles ou 1 Million de cycles en fatigue.
Les catamarans font partie de cette catégorie.
Bien sûr si le voilier navigue peu ces périodes peuvent être allongées. Dans ce cas la fin de vie vient plus de la corrosion que de la fatigue. Pour les gréements inox la rupture par corrosion ou par fatigue ne prévient pas. On peut juste l'estimer.
Un propriétaire (ou un nouveau propriétaire d'un bateau ancien) doit être conscient des limites de la matière et doit donc se préoccuper de son gréement régulièrement.
Pour fixer les idées: un gréement chargé à moins de 10% de sa charge de rupture ne connait pas la fatigue. Le même chargé à 50% de sa rupture peut casser en fatigue en quelques heures. Un gréement dit chargé va se situer entre 20% (coef. 5) et 25% (coef. 4) avec des pointes de charge très brèves vers 30%-40% dans des chocs ou surcharges temporaires (empannage, départ au lof, retombées dans les vagues).
En pro on enregistre les efforts sur les câbles avec des poulies instrumentées et on tient un historique cumulatif. Quand une zone du câble atteint sa limite de fatigue on change tout le câble. En une occasion cette limite a été dépassée lors d'une opération en mer compliquée. Le câble a cassé (110mm de diamètre avec 1000T au bout à 2000m de fond) exactement là ou la prédiction le prévoyait. Ce fût une expérience coûteuse.
En bref un skipper dort mieux avec un gréement bien entretenu, surtout quand le temps se gâte.


blue kiss:Absolument..Dans un monde parfait😜dans la réalité ,nuance, les qualités des matériaux ( dont l’inox)ayant dramatiquement baissées , on peut hésiter à remplacer un gréement ancien ( par exemple Du Sarma , dont chaque hauban était certifié ) par du neuf dont on ignore la provenance ... . Sans parler du manque de compétence (parfois) des « pros du nautisme «  sertissage aléatoire, etc.... je ne parle pas ici de FKG à St Martin , ( très compétents ) . Un ami qui voulait refaire son gréement sur un 50 pied ( beau bateau👍) y a finalement renoncé en grande partie , les devis « stratosphériques » dépassait de loin le prix de son canot ... ·le 22 mar. 10:23
Altair2:Si la question est : Faut-il garder un vieux gréement bien fait que de le changer pour un gréement neuf de qualité inconnue monté par un professionnel douteux? La réponse est évidente. Ceci dit le monde parfait n'est que celui du monde sérieux. Connaître l'origine du remplacement de son gréement fait partie du monde sérieux. Connaître la qualification du professionnel en charge des travaux aussi. Gérer un 50' sans avoir conscience de son budget d'entretien est un peu léger. C'est pour cela que je n'ai jamais dépassé 40' d'ailleurs.·le 22 mar. 12:12
blue kiss:Facile à dire, de connaître l’origine du matériel remplacé Gréement, inox, métaux .. le professionnel indique parfois le pays d’origine, quand à la norme de qualité «  mystère et boule gomme » Polmar donne la réponse en forme de question «  comment les fondeurs peuvent ils certifier ....ect... et ben, y peuvent pas ,remonter à un chantier de démolition du Bangladesh... Quand aux aciers certifiés de première fonte ´ ils sont réservés aux constructions exceptionnelles ( Charles de Gaulle par exemple ) et ne parviennent pas de ces démolitions »exotiques » de cargos ...·le 22 mar. 13:14
Altair2:Le business de l'acier est mature et il n'y pas d'ambiguïté à son sujet. Le plus gros recyclage des aciers en ferraille est la production de fer à béton. Pour les tôles avec des caractéristiques particulières du type résistance mécaniques (HR), température basse (cryogénique) ou performance en striction (Z) se sont des premières coulées. Les aciers intermédiaires (360MPa) pas trop compliqués (construction navale moderne) sont de plus en plus issus du recyclage, de même pour l'inox (316L).La signature d'un acier est très facile à réaliser et est d'ailleurs pratiquée quotidiennement partout dans le monde. Ce sont les fameux certificats matière qui sont établis pour chaque coulée. Les tricheurs sont possible. En cas de doute ou de projet sérieux il est facile de procéder à des contrôles par échantillons et tests en laboratoire. Les grands fournisseurs de fil inox pour nos gréements font cela très bien, il faut juste accepter de payer leur produit et la garantie qui va avec.·le 22 mar. 17:06
aikibu:Il y a egalement la façon dont les haubans sont gréés....Je m'explique il faut (faudrait) que chaque hauban puisse avoir deux axes de "vibration", axes à 90°, ce qui lui evite d'avoir à solliciter le cable au ras de l'embout serti....Cette remarque n'a rien à voir avec le probleme avoqué , c'est juste pour faire avancer le schmilblic et les gréements mal conçus....·le 22 mar. 17:10
Altair2:Bonne remarque. Ce type de montage est respecté par tous les gréeurs sérieux.·le 22 mar. 17:24
22 mar. 2021
1

Interrogation connexe:
Les anciens métaux sont recyclés.
Je ne vois pas comment les différentes nuances peuvent être séparées avant refonte.
Exemple: j'apporte de l'inox. Il est amagnétique le recycleur le rachète au prix de l'inox. Il est magnétique, au prix de la ferraille.

Comment les fondeurs peuvent-ils certifier la qualité des aciers recyclés sortant de chez eux, car issus de plein de nuances différentes, et inconnues?

Y a-t-il les aciers de première fonte, au prix fort et les aciers communs pour alimenter l'industrie à bas coût?


Altair2:Les fondeurs, ceux que j'ai visités aux quatre coins du monde, trient leurs déchets le mieux possible, puis utilise la spectrométrie de masse pour qualifier les molécules de leur mélange, rajoute des poudres de perlinpinpin pour minimiser les excès (surtout le cuivre) et font en sorte de rentrer dans des spécifications internationales avec des dizaines de % à respecter sur différentes molécules.Une fois ces ratios atteints, ils procèdent à des tests sur éprouvettes pour qualifier les caractéristiques mécaniques de leur métaux. Ce processus n'est pas très différent de celui des métaux obtenus en première coulée.Tout cela se fait selon des normes bien établies. En général les fondeurs utilisent des fours électriques de faible volume (50T à 100T) et la qualité obtenue est aussi valable que celle des premières fontes. ·le 22 mar. 12:03
Polmar:Merci!·le 22 mar. 12:06
22 mar. 2021
0

FKg m'a répondu, selon la photo, la terminaison leur semble "fatiguée", ils pensent a de la corrosion a l'intérieur.

Ils peuvent remplacer la pièce bateau a l'eau.

J'attends le devis, mais l'inspection du gréement coûte 200$ si jamais qqun se demande.

J'ai 4 terminaisons de ce type, je suppose que le plus sûr serait de changer les 4?

Et le ridoir avec? C'est un bateau qui a fait 7 ans de charters avant...

Nicolas


22 mar. 2021
1

Si yen a un comme ça (ta photo) ,les autres sont pareils, donc si tu décides de changer, c’est les 4 ... et si c’est possible de ne changer que ces pièces, perso je ne ferais pas les ridoirs... fait un devis pour les 2 cas ,ce serait intéressant de le passer sur le fil..... pour lire le devis, cale toi bien dans ton cockpit, un ty punch a portée 🙉


23 mar. 2021
0

Un bon signe d'usure des ridoirs est leur difficulté à les dévisser sans charge. S'ils tournent à la main sans trop d'effort c'est que tout va bien mécaniquement parlant. Je ne parle pas de la corrosion qui est toujours possible. S'il faut un outil pour les tourner à vide c'est qu'il faut les changer. Ils ont été en surcharge et ont commencé à se déformer. En général les premiers ridoirs qui trinquent sont ceux des V1. Ceux des D1 sont beaucoup moins sollicités mais ils sont aussi souvent plus légers. Donc il faut de toutes les façons tout vérifier.
Le prix d'un gréement dormant est toujours faible comparé à celui d'un mât perdu avec son gréement courant, ses voiles et enrouleurs, les dégâts à la coque, le coût du remorquage, la blessure éventuelle d'un équipier, etc...


26 mar. 2021
0

Bonjour,

Alors j'ai trouvé de quoi remplacer le ridoir a St-Barth.
Une question par contre. Je souhaites le changer sans demater,

Est-ce que la drisse de GV et la balancine tendues sur les taquets tiendront bien le mat le temps du remplacement ?

Il n'y a qu'un hauban par côté.

Nicolas


voilic:Affirmatif, si l'échange n'attend pas un coup de vent·le 30 mar. 20:34
30 mar. 2021
0

Sa casse au niveau des sertissage pas là!!!!


31 mar. 2021
0

Changement effectué! 2 drisses pour tenir, bien tendus, et remplacement du ridoir complet.
Merci pour vos conseils.

Si, ça peut casser au niveau de la cage, ou des terminaison. Mon père en a fait les frais!


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021