Avis général sur Les Gibsea

Salut à tou.te.s
Je suis actuellement en discussion pour remplacer mon etap 21i par un voilier plus grand et, avec mon ''cahier des charges'', je discute actuellement pour acquérir un gibsea 264 de 1996, que je vais essayer en mer d'ici 2 semaines.
La Boss du chantier ou j'hiverne m'a ''déconseillé '' cette marque de bateaux dont (dixit) ''plus personne ne veut, vous aurez beaucoup de mal à la revente''.
Je lance donc une discussion générale sur Gibsea, plutôt sur les bateaux produits sur les dernières années de production (après 1990), et plutôt sur les ''petits voiliers'' 25 - 28 pieds, puisque c'est dans cette échelle de tailles que j'ai décidé d'aller.
- Fiabilité dans le temps en général
- Avis sur la cote à la revente (et donc à l'achat)
- Intérèt de faire faire une expertise (gibsea 264 - 20 000 euros - 1996, très bon état extérieur - vendu par un chantier qui l'a rénové), notamment pour être sûr au niveau gréements, mécanisme de quille, osmose...)
Merci d'avance de votre contribution à tou.te.s
Pour info, je mets en vente mon etap 21i quille tandem (après 5 belles saisons), très bien équipé, 16.500 Euros - inventaire complet disponible, avec tous les documents (manuel propriétaire, docs des équipements....)

L'équipage
21 sept. 2021
21 sept. 2021
0

"Plus personne n'en veut". Et pourquoi ?
J'ai eu un Gibsea 28 à qui j'ai fait sillonner la méditerranée en long et en large. Je l'ai même amené en Algérie ou il a subi un choc important, jeté contre un quai à la faveur d'une décision un peu scabreuse des autorités portuaires d'Annaba ayant décidé de le déplacer en notre absence. Même pas mal. Le liston a sauté mais la liaison coque-pont n'a pas bougé et encore moins les varangues.
De Mostaganem à Alicante, nous avons affronté Force 8 au bon pré. Pas un poil de sec à l'arrivée mais le bateau a moins souffert que nous.


21 sept. 2021
0

Dans un fil récent un Héosien recherchai un 105 ou 106 et se plaignait qu'il n'en trouvait pas car les propriétaires qui en sont satisfaits les gardent longtemps.


21 sept. 2021
1

Plus personne n'en veut....ce n'est pas l'avis de Sulince, qui aimerait bien un GS 106, mais n'en trouve pas !
www.hisse-et-oh.com[...]sea-106


21 sept. 2021
0

Koala
ne serais tu pas propriétaire comblé d'un Gib ?


21 sept. 202121 sept. 2021
1

Bien sûr....comme Xalyne !
C'est pour ça que nous citons les autres !


1

Intéressant ce sujet.

Quand je suis passée de la voile légère à l'habitable, je n'ai quasiment navigué que sur des First (Bénéteau donc) et entouré de voileux qui méprisaient Gibsea/Dufour/Jeanneau. Je ne prêtais pas attention à leurs discours ; pour moi, à l'époque, peu importe le voilier, tant que je naviguais...

Depuis, j'ai eu l'occasion d'embarquer sur d'autres voiliers mais jamais Gibsea (Surprise, Dufour, RM). Et je vais bientôt sauter le pas en achetant mon propre voilier = un First, suis certainement un peu conditionnée...

Du coup, je serais curieuse de connaître l'origine de cette réputation... apparemment sans fondement (voir messages précédents)


21 sept. 2021
0

La question de karkade portait sur les gib'sea à partir de 1990.
Peut être fait il allusion au gib'sea 33 conçu pour la location.
En tout cas perso j'ai eu un gib'sea 24 de 1976, et au bout de 45 ans, aucun signe de fatigue de la coque.
Le bateau a encore de belles années devant lui.


21 sept. 2021
1

Bonjour,
C'etait avant 1990. Nous sommes partis deux ans autour de l'atlantique sur un gibsea 26. Le bateau n'a pas souffert mais je l'avais préparé pour ce programme. Je me souviens que l'échantillonnage de la coque était assez conséquent. A vérifier l'étanchéité au niveau de l'accastillage, cadenes etc.
Les Gibsea sont à mon avis de bons bateaux de croisière.
Stephane


bernard1968:Ton Gib sea 26 était un dériveur ou un quillard? En 28, il me semble qu'il y a eu des dériveurs , mais , en 26, je ne sais pas.Ton 26 avait un HB ou un in bord, le mien était avec un hb , un yanmar 1GM 10 avec saildrive a été monté par la suite.·le 22 sept. 16:49
chafogo:Bonjour Bernard,C'était un quilard avec un moteur HB à l'origine et que j'ai remplacé à l'époque par un petit moteur in board saildrive Volvo, léger et ... à essence! (il était en promo)Il démarrait avec un lanceur·le 23 sept. 18:15
21 sept. 202121 sept. 2021
0

C'est en 1995 que Dufour a repris Gibert Marine.
Le Gib Sea 33 (nouveau modèle) est donc un Dufour
www.lesechos.fr[...]-870379


21 sept. 2021
0

ce n'est plus une marque qui produit, que l'on voit dans les salons et les magasines nautiques, aussi il y a certainement plus d'attrait en occasion pour les marques en activités plus connues... mais il reste difficile de vendre, un bateau d'occasion. il y a de la marge d négociation...


21 sept. 202121 sept. 2021
1

Je ne sais pas si les Gib Sea ont la cote, mais le notre de 106 on l'adore, et pour avoir vu pas mal d'autres bateaux maintenant, on n'en changerait pas. Niveau vieillissement, la plupart sont dans leur jus, d'époque, et pourtant naviguent beaucoup. Je parle des Gib Sea 105 / 106, encore une fois. Pour les autres, je ne connais pas. On a vu récemment un Dufour 364 qui est en fait un Gib Sea 364 avant rachat par Dufour. Je trouve ce bateau épatant dans les volumes et l'habitabilité, et apparemment bon marcheur.


21 sept. 2021
1

J'ai un GibSea76 et comme dit, il est très dur de s'en séparer tellement il réponds au delà de son mandat. Ils sont rarement en vente...donc moins populaires et annoncés. Mais, j'achète la marque tout comne les Dufour, des compagnies qui ont péchés en offrant trop dans un marché du moins.


21 sept. 2021
1

J'ai un Gibsea 28 de 1983, bien plus ancien que la demande. J'en suis très content. J'ai changé pour plus grand mais bateau vraiment sûr.


21 sept. 2021
1

Bonjour Karkade, je viens de voir ton fil, et je suis assee étonnée du conseil de ton chantier car quand à l'époque la question s'était posée pour nous de trouver notre voilier, plusieurs nous avaient conseillé les Gibsea, mais d'avant 1990. On hésité entre plusieurs voiliers mais on a eu l'opportunité d'acquerir un gibsea 106 et je ne peux pas dire qu'on soit déçu du choix. Quelques faiblesses connues de ce modèle ont certes du etre corrigées, et les aménagements réadaptés à notre usage (tour de l'atlantique), mais 6 ans après l'acquisition nous sommes toujours aussi ravis. Il marche très bien, et on se sent vraiment en sécurité, et comme quelqu'un d'autre le suggerait, on ne s'en separerait pour rien au monde! Ravie d élaborer sur les qualités et les faiblesses si besoins.


22 sept. 2021
0

Pas plus tard que ce WE, un ami me parlait de son ancien 264 qu"il a remplacé comme son programme de navigation. Il vénère son ancien bateau, il a bourlaingué partout où ses qualités d'échouage le permettait, il s'est même permis de ralier la Normandie à la côte du Languedoc et retour par le canal du midi.
J'ai un 76 très bien conçu le mieux dans sa catégorie, faiblard dans le petit temps il est lourd, c'est du solide.
jj


Karkade:BonjourJe serai ravi d'avoir la possibilité de discuter avec votre ami, mon acquisition potentielle étant un 264 QR de 1996. Votre ami serait il disposé à en discuter ?? Merci d'avance·le 22 sept. 10:12
22 sept. 2021
2

Et bien il semblerait que la messe soit dite, au moins pour la qualité des anciens Gib Sea de Gibert Marine.
Personnellement je ne connais bien que le Gib Sea 28 quillard, celui de mon fils, qui en était très content, et surtout le mien Gib Sea 106 S acheté en 1986, que je ne changerai certainement pas.
Cela semble être d'ailleurs le cas des autres propriétaires de GS 106, plus haut.
Il y a plusieurs essais dans les revues nautiques de l'époque....dont le mien.


22 sept. 2021
0

J'ai un 352 de 92, construit comme un bateau des années 80 avec un intérieur des années 90. On en trouve quasiment pas en vente car les propriétaires les gardent, comme son grand frère le 372.


22 sept. 2021
2

Donc si je résume : les Gib Sea King de la mer ?

Ok, je sors....


22 sept. 2021
0

C'est vrai les GibSea c'est nul, faut pas les vendre trop cher.
D'ailleurs si quelqu'un a un 33 dont il ne veut plus je suis dispo en MP. :D


22 sept. 2021
0

Je ne connais pas du tout les Gib'Sea, j'ai été recement surpris de constaté qu'il y avait plus d'annonces d'occasion des 30 et 33 pieds que pour d'autres marques, en tous cas c'est vérifiable actuellement sur LBC. Mais franchement si les Gib'Sea étaient des bateaux foireux, depuis le temps ca serait bien connu dans le milieu de la plaisance.
Les faiblesses selon les modèles et marques des voiliers sont assez bien connues (je pense), ce qui est plus compliqué c'est de faire le tri dans toutes les mésaventures. C'est les cas de voilier qui ont eu un défaut flagrant d'entretien ou des conditions d'utilisations inadéquates. Ce serait interessant d'essayer de compiler les retours d'usagers sur les modèles, ce qui est fait somairement dans le guide des voiliers d'occasion, mais je pense qu'un hors série de collaboration entre plusieurs magazines du nautisme sur ce sujet permettrait de bien aider et éclaircir le marché de l'occasion.

Je rigole toujours de la remarque du représentant du X yachts au Grand pavois, qui ne cachait pas de préciser que lui-mêeme en loisir ils naviguait sur un Dufour et en était pleinement content.


22 sept. 2021
0

Oui il faut prendre du recul et ne pas generaliser.

Par exemple je cherche un 32 pieds.

Si je prends a la lettre tout ce que je lis sur heo.
Jeanneau est moqué par les afficionados de beneteau.
Mais il ne faut pas acheter de first 30e ou 305 car années osmose...
Les gibsea, personne n en veut...
Et les bateaux post 1990 sont des Tupperware ou des camping car sur l'eau...

Bref... ça limite mes choix! 😂


Tana13:Il reste la pirogue ! :') ·le 22 sept. 11:33
Moana34:Oui. Malheureusement je ne vis plus à Tahiti. ..·le 22 sept. 11:34
Chemistrebor:Ouaip et quand j'en trouve un, le Dehler 32 (2010), subitement des retours négatifs surgissent... ·le 22 sept. 11:38
23 sept. 2021
1

Merci à tou.te.s de votre contribution à ce fil.
Il est vrai que tout un chacun peut avoir des opinions divergentes sur les qualités/défauts de différents bateaux .
C'est tout aussi vrai qu'il faut faire la part des choses entre un programme de navigation (qui est très personnel, la notion de performance étant très relative) et les critiques de base (positives ou négatives) que l'on peut donner (qualité de l'accastillage, des équipements intérieurs et donc leur durabilité ergonomie, manoeuvrabilité au port.).
Pour ma part, navigant beaucoup dans le golfe du Morbihan, un tirant d'eau > 1m est compliqué pour naviguer dans certaines zones, mon mouillage et mon chantier d'hivernage me limitent à 1 mètre max de TE. Je veux pouvoir me tenir debout (donc 1.75m de h sous barrot) et pouvoir naviguer en solo (donc un foc qui passe facilement), navigation plutôt croisière famille/camping côtier, et de préférence un bateau pas trop vieux.
Forcément ça limite les choix et après de longues reflexions, j'ai sélectionné 3 bateaux : Etap 26i quille tandem, Sun odyssey 26 DL (avec gennaker) et Gibsea 264 QR. Je n'ai pas trouvé d'Etap (j'en ai 2 dans mon voisinage mais ils ne sont hélas pas à vendre) ni de Sun O 26 DL, et je tombe en moins d'un an sur 4 Gibsea 264 à la vente. Je n'ai pas selectionné le 260 spirit ni un autre 26 pieds Beneteau malgré leurs qualités marines reconnues, l'aménagement intérieur ne nous convient pas,
Si tout va bien, j'essaie le Gibsea la semaine prochaine, je donnerai mes commentaires après ça.
Je pense que si il me convient, je ferai faire une expertise de toute façon, comme mentionné au début de ce fil.
Kenavo


23 sept. 2021
1

Petite réflexion en réponse à la formule:"il ne faut pas acheter ça parce que personne n'en veut et que la revente est impossible".
Le marché, c'est l'offre et la demande. Quand on achète quelque chose que tout le monde veut, on le paie cher, pour une qualité parfois médiocre (l'homme est grégaire et calque souvent son goût sur celui du voisin).
Quand on achète quelque chose dont personne ne veut, on l'acquière à petit prix (et tant pis si on le revend également à petit prix).
Une affaire, c'est souvent ce qui correspond précisément à votre rêve et votre besoin, lorsque la majorité des gens en ont d'autres.
Si j'avais le projet de changer de bateau, je m'orienterais vers un Baltic de la fin des années 80 (ou début des années 90). Ces bateaux sont magnifiques, et pourtant personne n'en veut à en juger par les prix affichés par rapport aux prestations proposées. C'est vrai qu'il faut descendre 8 marches pour accéder au carré, c'est vrai que le cockpit n'a rien à voir avec celui d'un RM, mais ces bateaux sont beaux, rapides, bien construits. Si je devais "investir" dans un bateau plus grand (ce qui a peu de chances d'arriver vu le mal que j'ai déjà eu à faire accepter l'actuel par ma femme...), je ne me soucierais pas de ce que les autres recherchent mais de ce qui me fait vibrer, moi. Et quant à la valeur de revente, il est sage de penser qu'un bateau est un investissement à fonds perdus.


23 sept. 202123 sept. 2021
4

La Contrie : «  (..) je ne me soucierais pas de ce que les autres recherchent mais de ce qui me fait vibrer, moi. »
« Et quant à la valeur de revente, il est sage de penser qu'un bateau est un investissement à fonds perdus. »

Sympa de lire un peu de bon sens… c’est rafraîchissant !


23 sept. 2021
0

Tout à fait d'accord avec vous la contrie. Au mieux on peut dire que sur certaines affaires on "limite" plus les pertes que sur d'autres. :) aussi d'accord que le choix d'un voilier est personnel, et chaque modèle suppose des compromis qui sont eux aussi personnel. Sur les GS106, sur les 105 aussi d'ailleurs il me semble, les cabines sont un peu justes en dimension. On s'en ai accommodé, faut dire qu'on est pas grand, d'autres préféreraient peut etre des cabines plus spacieuses, contre moins de coffres à l'arrière..


24 sept. 2021
0

le problème principal c'est l'âge et la sensibilité très marque a l'osmose.


24 sept. 2021
0

intéressant nous avant on avais un voilier de 8m pas connu du tous
nous avons voulus changer pour plus grand bassin de nav ! la Méditerranée
on a regarder pas mal de voilier de 31pieds et notre coup de cœur ces arrêter sur un GIB SEA31 de 83
il avais triste mine car pas entretenu depuis deux ans mais avais vraiment beaucoup navigué ce qui a pousser justement notre choix dessus ! était sont historique ses aménagements et ses lignes
pour le moment que deux année de nav avec mais très satisfait cela n engage que nous bien sur
comme dit plus haut ! un bateau sera toujours enfin presque toujours a fond perdu mais un coup de cœur a pas de prix
en ce qui concerne les défauts ! l osmose ! oui surement comme beaucoup de bateau de ces années
gros cul! oui mais spacieux autre défauts baille de mouillage un peu sous dimensionnée et a priori les fixation des haubans un peut faible a mon goue
bon en deux ans peut être pas très objectif ! mais somme très contant de notre choix
après ! si des personnes parmi vous avais des recommandations sur d éventuelles point de faiblesse ou modification a faire nous somme preneur


24 sept. 2021
1

Mon Gibsea 28 quillard de 1983 avait son gelcoat complètement craquelé sous l'antifouling. J'ai donc fait un traitement curatif
contre l'osmose et en ai profité pour le faire repeindre par un pro en 2015. 7 ans après toujours en excellent état.
Il est à vendre d'ailleurs car j'ai acheté plus grand.


02 oct. 2021
0

Bonjour
Comme promis, voila mes impressions après essai de 2 jours sur le gibsea 264. Pour info, je ne suis pas (pas encore) un marin très expérimenté mais mon ''équipier'' navigue lui depuis plus de 40 ans.
- Essai au large de Concarneau / baie de Fouesnant / moutons / Glénans
- Créneau météo chanceux : beaucoup de soleil, pas de pluie, 4B rafales à 5B le 1er jour, 5B rafales à 6B le 2ème jour.
- Toutes voiles dehors le premier jour (sauf spi) , quille baissée. On tape les 6 Knts sans forcer (mon épouse, habituée et à l'aise sur notre 21 pieds actuel a besoin de se sentir à l'aise à la barre, donc on ne va pas trop au près serré). Il faut s'habituer au rail de GV lors des virements, la barre franche un peu longue a tendance à se prendre dans l'écoute, Le cockpit est confortable, l'écart entre les banquettes permet même à des personnes pas très grandes de caler ses pieds sur la banquette d'en face (par opposition par exemple aux first 260 avec ce cale pied central sur le plancher générateur d'entorses)
- dîner & Nuit à Concarneau, ce bateau est très confortable, l'espace dans le carré est bien dimensionné pour 4 personnes. Evidemment un peu de gymnastique pour dormir à deux dans la cabine arrière
- Départ de Concarneau le lendemain : sortie du port vent debout, grosses vagues, le moteur (9CV) a du mal mais on sort quand même.
- Compte tenu du vent (rafales à 6B) on décide de mettre 3 ris et d'enrouler un peu le génois. Moyennant quoi on tape 5 - 6 Knts sans forcer et avec très peu de gite. Nota : on teste aussi quille relevée pour vérifier la tenue compte tenu de notre zone de navigation la plus fréquente (Golfe du Morbihan). Pas de problème constaté en testant toutes les allures.
- Rentrée au port quille relevée, la manoeuvre s'avère plus facile que prévu, (1 tour pour rien quand même au ponton de carburant, du fait du vent de travers assez fort, du fardage du bateau & il faut s'habituer à l'inertie du bateau et la réactivité du moteur.
Conclusion : ce bateau remplit toutes les cases de notre cahier des charges, reste à confirmer l'état des oeuvres vives, expertise à venir.


02 oct. 2021
0

Proprietaire d'un Gibsea 302 depuis 6 ans, je suis toujours enchanté par ce bateau.
- Fabrication tres solide.
- Bonne performance sous voile ( j'ai régaté avec)
- Très grand volume intérieur pour un bateau de 9m, très confort.
- Aménagement moderne pour un bateau de 1993
- Permet d'envisager sereinement des navigation sympa, Angleterre , Espagne ....
- Un groupe Facebook de propriétaire (pas négligeable car c'est très pratique pour échanger)

6 ans après, c'est toujours un coup de coeur


02 oct. 2021
0

Voici l'intérieur du Gibsea 302.
On a la sensation de grand volume pour un 30 pieds.


equalizer:Très beau carré, bien entretenu 👍·le 02 oct. 09:57
Jatim:J'ai jamais compris pourquoi on mettais des carrés gigantesque pour des bateaux de 30pieds. Si tu rajoutes 2 petites chaises et tu pourrais avoir 12 personnes a table la.Ou alors c'est le fish eye de l'appareil photo qui déforme tout..·le 02 oct. 10:42
gastonlagrat:heu giganteste il ne faut pas exagérer. Apres le bateau est large (3m30) donc ca donne du volume. Et je trouve ca tellement plus agréable pour la croisière sachant que la cabane arrière est double et spacieuse.·le 02 oct. 11:32

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021