Avis d'inquiétude Vagabond [résolu]

Relayé depuis Facebook:
Recherché un bateau jaune de 10 M en acier du nom de VAGABOND sous pavillon suisse avec deux personne a bord .
Parti le 9 janvier 2018 de Puerto calero sur LANZAROTE VERS LA MARTINIQUE en direct en principe.
la famille commence a s' inquiéter ........
Merci de votre participation , le cross Antilles et le centre maritime de Bâle sont prévenues .

L'équipage
19 fév. 2018
19 fév. 201816 juin 2020
0

Celui-là ?
Bateau récent, solide bien équipé...
www.vagabond-voyages.net[...]agabond

19 fév. 201816 juin 2020
0

apparemment oui

19 fév. 2018
0

Dans le descriptif, il est mentionné "transmetteur 406 MHz", c'est une EPIRB, non?

19 fév. 2018
0

Ben oui, mais quand on lit leur blog et les récits des traversées jusqu'aux Canaries c'est un peu... comment dire sans être trop critique... brouillon ?

19 fév. 2018
0

Et puis question que je me suis posé sans relation directe avec le sujet: Une Epirb qui coule avec un bateau, transmet-elle depuis quelques centaines de mètre de fond ?

19 fév. 2018
0

Ben non, mais un bateau ne coule pas sans laisser le temps de lancer une balise à l'eau, celle-ci flotte et se met à émettre, si elle a été bien entretenue.

19 fév. 2018
0

en general quand on coule on declenche l'epirb ou alors c'est terriblement brutale( colision) un voilier peut aussi prendre beaucoup de retard

19 fév. 2018
0

Oui surtout eux (pour le retard) qui ont auparavant souvent fait le choix d'attendre dans la pétole

19 fév. 2018
1

d'ou les discussions sur pas mal de forum americains sur la balise contre le garmin inreach.

Imaginons qu'ils aient dématé ou perdu le safran, avec une balise c'est MAYDAY obligation d'abandonner le bateau si les secours arrivent
avec le garmin qui passe par iridium il est possible de signaler les vrais difficultés

donc ceinture et bretelles, avoir les 2 (j'avais l'equivalent en 2002)

sinon à choisir plutôt le garmin

19 fév. 2018
0

Voir carrément un iridium.

20 fév. 201820 fév. 2018
0

le garmin inreach revient beaucoup moins cher et envoie la position en meme temps
ça ressemble à une version moderne du Magellan gsc 100 que nous avions en 2001 sur l'atlantique nord, génial et sécurisant, chacun des 4 pouvait communiquer en silence avec sa famille et ses amis, 30 dollars par mois d'abonnement à l'époque
avec une touche on pouvait intégrer notre waypoint, mon épouse mettait nos positions sur un routier à la maison
sms illimités
www.devill.net[...]ide.pdf
www.fs.fed.us[...]672337/

20 fév. 2018
0

non parce que ça marche dans les 2 sens et que tu tapes des sms

20 fév. 2018
0

C'est l'équivalent d'une balise SPOT ?

20 fév. 2018
0

Doit-on déclarer le Garmin Inreach à l'ANFR ?

20 fév. 201820 fév. 2018
0

c'est vrai, ça a permis de garder le fil en haut, sinon le fil montre bien qu'il me parait, à mon sens , indispensable aujourd'hui de disposer d'un mode de communication 2 ways quand on traverse.
Leur bateau est magnifiquement préparé et agencé et solide, un couple très sympathique, j’espère qu'on aura des nouvelles positives rapidement

20 fév. 2018
0

je sais , il y a quelques années j'avais été constaté par une famille d'un marin solo qui traversait l'atlantique nord, famille inquiète parce que ça faisait 40 jours , en fait il était parti 10 jours plus tard qu'annoncé et eu quelques soucis avec le greement, c pas cool pour la famille et les autorités d' "être tranquille et de faire ça à son rythme".
Il y a 30 ans oui !

20 fév. 2018
2

On peut aussi avoir envie d'être tranquille et de faire ça à son rythme... c'est souvent la famille qui s'inquiète à tort.
Lanzarote - Martinique, avec un bateau pas rapide, pour peu qu'on s'arrête au Cap Vert...

20 fév. 2018
0

bjr , il y a 30 ans quant on voulais , on pouvais donner des nouvelles a la famille (blu, cabine telephonique avant le départ ect..), je trouve irresponsables et irrespectueux envers leur proches ceux qui gardent le silence, et ne préviennent pas d'un départ retardé ect ..
pendant l'une de mes transat retour en solo en 93 sur kirk , j'ai pris une vague qui a arrosé la table a carte et noyé toute l'électronique, il me restait que la vhf portable , avec laquelle j'ai quand meme pu( malgrés un anglais plus qu'approximatif ) , contacter les rares pécheurs ou cargo pour leur demander d'appeler cher moi , pour dire que ma radio était cassée mais que tout allais bien , certain l'on fait. si vagabond n'a plus de radio, il pourrai peu etre en faire autant , en esperant qu'il n'ai pas un problème plus grave .

ceci étant , vous parlez souvent d'un garmin inreach ,
excusez mon ignorance , mais qu est ce que c'est ?, c'est mieux que l'iridium? et l'iridium go ??

cdlt

20 fév. 2018
0

je ne suis pas du tout expert de l'Inreach, j'ai lu des discussions animées sur des forum anglo saxons, et pour la derniere Baja Ha Ha, un rallye annuel san diego/mexique, l'organisateur a donné l'option aux participants entre BLU et Inreach

ça me rappelle ce que j'ai utilisé il y a 15 ans, je n'ai aucun projet de traversée dans les cartons mais il me semble que pour ceux qui en ont ça vaut le coup de se renseigner etd 'évaluer ces nouveaux trucs !

20 fév. 2018
3

Bonjour à tous,
D'après leur blog, ils ont mis 9 jours pour faire 600 milles : Gibraltar, Canaries. Ce qui fait une vitesse moyenne de 2.75nds, si c'est la vitesse de croisière habituelle de leur voilier ils sont pas vraiment en retard pour la transat : 2.75 x 24 = 66 milles par jour soit 2500/66 = 37.8 jours pour la Martinique.

20 fév. 201820 fév. 2018
0

Tu as raison mais les conditions Gibraltar/Canaries sont en général moins favorables que Canaries/Antilles.
Meme s'ils sont lents,on peut penser qu'ils sont + rapides au portant.

20 fév. 2018
4

Avant chaque transocéanique, je précise systématiquement à mon entourage qu'on mettra, par exemple pour le pacifique, entre 3 et 8 semaines, que nous avons une balise et un iridium et que par conséquent, soit on est dans la mouise et on a le temps de s'en servir donc les secours seront prévenus, soit on n'a pas le temps de prévenir et donc pas de souci puisqu'ils arriveront trop tard...
Nous avons des amis qui ont failli appeler le CROSS parce que notre balise spot qui nous sert à garder une trace n'était plus visible, ce qui est normal dans cette zone du Pacifique. Je les ai remercié en leur expliquant toutefois qu'on aurait été plus embêté qu'autre chose ne nous retrouver au milieu de gens nous recherchant alors que tout allait parfaitement bien pour nous.
Donc si on prévient les gens que l'on désire garder un petit espace de liberté et qu'on ne se sent pas le besoin de prévenir à chaque départ, à chaque arrivée et à chaque fois qu'on fait pipi, il n'y a rien d'irrespectueux ou d'irresponsable.
Faut-il prévenir tout le monde à chaque fois qu'on décide de partir en weekend en voiture, alors que le danger est sûrement plus important?
En tous cas, je souhaite de tout cœur que Vagabond et son équipage profitent tranquillement de leur balade.

20 fév. 2018
0

tu ne pourras jamais empêcher les proches de s’inquiéter et d'alerter les autorités autant passer une information qui prend 30 secondes par jour.
la comparaison avec l'auto ?? avec la randonnée oui

20 fév. 201820 fév. 2018
0

j'y avais réfléchi et j’avais indiqué cela à mon épouse, si arrêt des sms, reste la balise 406.

Il n'y a pas de solutions parfaites, par ailleurs nous avons pratiquement été tout le temps en portée vhf avec les cargos, la joie de mon fils ado à l'époque pour prendre des météos et chatter un peu si c'était possible

20 fév. 2018
1

ils se sont habitués à être informé, pas informer...grrrr de correcteur.

20 fév. 2018
3

C'est justement là le gros problème. Si tu n'as pas les moyens de passer cette fameuse information (balise de suivi hors portée, iridium en panne ou autre inconvénient sans conséquence) qui prend 30 secondes par jour, tu inquiètes inutilement tout le monde car ils se sont habitués à être informer tous les jours. Il vaut mieux les prévenir qu'en voilier, les conditions font qu'on peux mettre de 1 à 3 fois le temps prévu.

20 fév. 201820 fév. 2018
0

Absolument d'accord !
:-)
Je répondais à ton post au dessus, évidemment !
:-p

20 fév. 2018
7

j'ai des annöes voyagé en afrique Asie etc... pas en bateau ok, mais au début je prévenas tout le monde, et tout le monde etait content, puis vient le jour ou je n'ai pas pu donner de mes News, résultat panique .... mon père qui appelle l'ambassade etc etc .....
apres ce voyage, j'ai décideé de ne plsu rien dire, je partais même sans avertir les gens, mon père par exemple me teléphonait sur mon portable " Salut fils tout va bien???" moi oui rien de neuf, sauf que j'etais au Yemen ou au Nigeria ou je ne sais ou ...... en rentrant il me disait " tu etais partis tu es tout bronzé"

plsu Personen ne s'ai inquiété pour moi, tout le monde était serein , moi aussi.....
le jour ou je porendrai la mer pour un Long voyage je ferai de meme

je sais je suis pas gentil.....

20 fév. 2018
0

je sais je suis pas gentil.....

C'est toi qui l'as dit! :langue2:

23 fév. 2018
0

Up ???

23 fév. 2018
0

Bonjour,
Toujours pas de nouvelles de ce voilier??

24 fév. 2018
0

Le CrossAg sur l’emetteur de Fort de France vient d’evoquer sur le 16 l’absence de nouvelles concernant Vagabond. Un MayDay relay de mémoire.

24 fév. 2018
0

Merci, mais un may day relay, ce n'est pas une absence de nouvelle...
:reflechi:

24 fév. 2018
13

ils viennent d'arriver au marin

25 fév. 201825 fév. 2018
0

Information selon quelles sources, svp ?
;-)

24 fév. 2018
0

super..

25 fév. 2018
2

Comme quoi il est parfois urgent d'attendre....

25 fév. 2018
0

Comment on peut mettre tout ce temps?

25 fév. 2018
3

En prenant son temps!

25 fév. 2018
14

Le besoin de communication permanente à notre époque est à l'origine de beaucoup d'inquiétudes infondées.

25 fév. 2018
4

Tu leur dis avant de partir de ne pas s'inquiéter car tu pourras éventuellement mettre deux fois plus de temps que prévu. C'est tout.

25 fév. 2018
5

Tu les éduques...

Je leur dis vers la fin mars "je mets en route, prochaines nouvelles vers octobre, ou novembre". Après si j'en envoie entretemps, c'est un plus.

Aussi ils ont l'interdiction formelle d'alerter quelque forme que ce soit de secours. Merde quoi, si aujourd'hui partir en mer est lié au fait d'avoir un fil à la patte, moi je me mets au vogelpik (en Beligique) ou aux darts (au UK) ou aux fléchettes (en France).

25 fév. 2018
1

Et que les familles et amis se rongent les ongles, cool

Pas de mise a jour du blog pour le moment

25 fév. 2018
0

Comment tu fais que pour les famillies ne s inquietent pas, et personne ne ralentit son bateau pour faire 2 noeuds ou moins, en plus l equipiere, novice faisait de gros efforts pour se convaincre du bien fondé, c est ds leur blog

25 fév. 2018
0

Il y a au moins 2 fils sur heo en ce moment sur des bateaux perdus corps et bien

25 fév. 201825 fév. 2018
1

L’absence de vent, navigation au près et virements de bord continuellement. Tu y rajoutes qu'ils sont un peu short coté électricité avec un panneau de 100W, il suffi d’un ciel couvert plusieurs jours et d'une avarie moteur pour ne plus avoir de courent et perdre ses instruments. Si t'es pas un vieux loup des mers, la navigation peut très vite devenir hasardeuse et s'étirer dans le temps.
S'il ont de l'eau douce et des vivres il n'y a aucune inquiétude à avoir, Les bateau en acier, ils coulent aussi facilement qu'une bouteille à la mer si le bouchon est bien mis, et tant qu'il n'y a pas d'obstacle pour y venir s'y fracasser.

26 fév. 2018
0

Ce ne serait pas le premier à voir la Barbade, alors qu'il s'agit de Bonaire...

26 fév. 2018
0

Bien sur que non, un beau nombre de plaisanciers n'a aucune exeprience en navigation, pire, ils en ont rien à foutre, et se fient totalement à leur GPS.
Il y a une quinzaine d’année un plaisancier avait débarqué à Port au Prince alors qu’il croyait être dans une ile bien plus au sud. En moins de deux heures le type c’est retrouvé en short et sandales et une coque totalement vidé de son contenu. Les haïtiens lui ont pillé tout ce qui pouvait l’être !

25 fév. 2018
0

Il n'y a pas besoin de beaucoup d'intruments pour traverser la marre, un bon compas suffit.
Sinon garder le soleil à bâbord est une autre solution.
Bien sûr sans pilote ou régulateur c'est plus fatigant, c'est peut-être pour ça qu'ils ont pris des journées de repos. :langue2:

26 fév. 2018
0

C'est une blague ?
:oups: :reflechi: :tesur:

26 fév. 2018
3

Ouais... mais si on a un GPS on peut pas atterrir à Bonaire en croyant être à la Barbade, 500 mn les séparent et il faut traverser l'arc antillais quelque part...
Tu serais pas un peu marseillais ?
:-p

25 fév. 2018
0

bonjour
c'est tres bien qu'ils soient arrives .
l'inquietude etait inutile , mais aurai peu etre utile , car quand ont ne sait pas , ont ne sait pas .

salut

25 fév. 2018
1

ptete qu'ils sont passés par le cap vert ?

25 fév. 2018
0

Le voilier serait arrivé au Marin selon le groupe facebook « passionnément voileux »
www.facebook.com[...]861412/

25 fév. 2018
0

Merci, excellente nouvelle !

Mais groupe fermé.
;-)

25 fév. 2018
2

En 78, pendant la dernière étape du triangle gauloise, nous avons mis 31 jours pour faire Fort de France - St Malo. Nous étions dans le groupe des cinq derniers bateaux. Les premiers sont arrivés huit jours avant nous, après avoir traversé deux fortes dépressions (nous étions fin mars - début avril en atlantique nord) et avec un blessé à bord du bateau italien Guia et de grosses avaries sur Elf Aquitaine. Aucun des bateau de queue de peloton n'avait de moyen de communication autre que des VHF. Nous n'en avions même pas, ni de moteur d'ailleurs et plus de sextant depuis quelques jours, naviguant à l'estime et à la hauteur estimée de l'étoile polaire.
Mes parents n'avaient aucune inquiétude et ceux des autres bateaux non plus. Quelle tranquillité d'esprit pour tout le monde!!
Cette année, lors de la transpac, j'avais prévenu mon père que nous serions un certain temps sans nouvelles et de se rappeler mes transats quand j'avais vingt ans. Il m'a dit tout simplement: je sais, pas d'inquiétude à avoir et pense à nous envoyer un petit mail quand tu arriveras.
Si je lui avait dit: on envoie un message tous les deux jours, il se serait inquiété quand notre iridium a eu un souci.

25 fév. 201816 juin 2020
0

Ils viennent de confirmer leur arrivée au Marin sur leur page Facebook...

25 fév. 2018
0

Bonjour a tous,

Quand on ne sait pas !!!!!!on ferme sa GUE.........

Bonne journée a tous

25 fév. 2018
1

Tu ne peux pas apres avoir demande aux gens leur concours (donc ouvrir leur "gueule" leur demander maintenant de la fermer

25 fév. 2018
0

re,

je parle pour une ou deux personne qui sont toujours la a polémiqué....
c pour cela que je ne l avait pas mis sur le site .
en général les sujets partent en live rapidement.

bon ils sont arrivés et tout va bien .

bon WE

25 fév. 2018
0

j avais pas vu ton nom .....

25 fév. 2018
2

Oui mais je te dis ca parce que sur ce site les gens passent leur temps a faire la morale , et c'est chiant
Sans rancune

25 fév. 2018
5

Très content de cette nouvelle. Mais trop d'information tue l'information. Nous sommes actuellement surprotégés ce qui crée un plus d'inquiétude dans des situations courantes.
Ce n'est pas la meilleure façon d'assurer la sécurité.
Souvent je pars 2,3,4 jours faire un petit tour dans nos îles. La règle de base entre ma douce et moi c'est:
- je suis seul et comme j'aurai le harnais je ne tomberai pas à l'eau (promis).
-si j'ai un contretemps je ferai tout pour t'informer; sinon tout va bien et je bulle dans mon beau bato. Si ça se prolonge c'est que tout va bien et que j'ai pas fini mes bouquins.
-si ça foire vraiment j'ai la balise.
On peut pas en dire autant de la plupart de nos activités terrestres.

26 fév. 2018
26 fév. 2018
3

:pouce:
lecture recommandée à tous les candidats à la transat des "Alizés...)
Le problème avec cette route, c'est qu'il n'y a pas de demi-tour possible (c'est pour ça que j'ai fait la traversée par le Nord...)

0

Mauvais exemple.
Le largue est précisément la seule allure qui permet de faire demi-tour sans changer d'allure, juste en changeant d'amure :mdr: :langue2:

02 mar. 2018
1

Oui , on lit dans ce forum parfois des âneries ...

02 mar. 2018
1

Si on considère que le travers ne fait pas vraiment partie des allures traditionnelles, car c'est un angle précis de 90° entre le vent et la route du bateau et pas une plage d'angle comme le sont toutes les autres allures
on peut avancer qu'on a :
près, près bon plein, petit largue
puis largue, grand largue, vent arrière
on peut avancer que quand on navigue sur un largue serré, ou un petit largue arrivé, en faisant demi tour, on sera à la même allure sur l'autre amure, non ?

après sur l'exemple donné ils naviguaient probablement plutôt entre grand largue et vent arrière :)

0

A Iff : tout dépend des sources.

Pour certains, le largue est ce qui est le grand largue pour d'autres. Pour certains, le travers est le largue (c'est ainsi que j'ai appris, interne à Carnac 1970) pour d'autres, le travers est entre le petit largue et le grand largue.

Je persiste et signe : pour moi et mes semblables, Largue + demi-tour= largue :mdr:

26 fév. 201826 fév. 2018
0

Je suis bien curieux de savoir pourquoi tu ne peux pas faire de demi tour ... c est comme si un bateau ne pouvait avancer qu à des allures de largue ? Des caravanes peut être ...

28 fév. 2018
0

Entre le petit et le grand , il fallait choisir le grand ;)

01 mar. 2018
0

Largue + demi tour = près.
;-)

02 mar. 2018
0

La notion de petit largue varie selon les auteurs...
Et la référence au vent, réel ou apparent.
:reflechi:

26 fév. 2018
0

la totale

26 fév. 201826 fév. 2018
1

je viens de lire, bien peinard devant mon ordi et je me garderai de tout commentaire, sauf un seul: je suis bien content que tout ce soit bien terminé

26 fév. 2018
1

Sans commentaire moi aussi, si ce n'est :
:bravo:
en particulier pour l'équipière novice, si j'ai bien compris !
Pour Papy-Boom, la transat en janvier-février a toujours été réputée rock&roll, plus ou moins ! Elle le souligne d'ailleurs !
C'était particulièrement vrai cette année, voir les autres fils...
C'est pas pour rien que tous les rallyes organisés font ça en décembre, départ fin novembre généralement.

26 fév. 2018
0

Bravo, en espérant qu'ils en profitent maintenant.

26 fév. 2018
0

il y aura toujours des équipages qui font des traversées agréables sans problèmes et d'autres qui feront la même traversée sur le même type de bateau dans des conditions horribles mais l'exagération dans l'horreur du récit de la traversée de vagabond atteint des sommets (exagération dans les conditions et problèmes rencontrés) et cela ne mérite pas vraiment d'être commenté dans la rubrique "fortune de mer" dans le but d'en retirer quelques enseignements.
sans critiquer vagabond et à leur décharge : ce n'est pas eux qui ont initié les recherches ni raconté leurs mésaventures sur ce fil

26 fév. 2018
0

Pourquoi tu dis ça ?
C'est elle, Anisia, qui a écrit le dernier billet de leur blog :
www.vagabond-voyages.net[...]

26 fév. 2018
4

@Flora : oui dans leur blog mais pas sur hisse-et-ho et l'avis de recherche n'est pas de leur fait, nous sommes juste entrain de commenter une "inquiétude de mer" lancée sur facebook relatant un retard de 15 jours résultant d'une avarie de rupture de fixation de régulateur et un peu d'eau dans les fonds et faisant route au portant avec tourmentin de 3m2 à vitesse 2,5 knts dans alizés normaux exagérés en "tempête" ... donc en dehors de toute la sympathie que je porte à ce jeune couple de navigateurs je pose la question de l'interet technique et pédagogique d'un tel sujet dans hisse-et-ho tant qu'il n'existe pas dans cet excellent forum une rubrique "je l'ai vu sur facebook"

26 fév. 2018
0

ok j'avais pas compris.

26 fév. 2018
0

La famille avait des raisons de s’inquiéter, mais comme dit le capitaine Haddock, tout est bien qui finit bien !

Une remarque, on parle souvent de ces bateaux acier, tellement sûrs et marins, mais celui là a les fonds qui se remplissent par une trappe dans le cockpit.
Il n’y aurait pas comme un pb de conception ?
Celui de Guirec et Momo a l’air plus sûr.

26 fév. 2018
9

Chacun ressent les événements selon sa sensibilité et son expérience, et le raconte avec ses mots. Je n'y vois pas de l'exagération. Et même peut-être plus de franchise que celui qui ne veut pas reconnaitre qu'il s'est fait dessus le jour où il s'est fait malmener.
Il y a des bateaux récents qui dématent, qui bouchent leurs chiottes ou qui ont des avaries. Ce n'est ni le défaut d'entretien ni la faute du capitaine mais parfois un défaut du matériel ou un coup de pas de chance. Pourquoi toujours critiquer ??? Ce serait plus constructif de leur demander si leur ressenti vient de leur manque d'expérience et si leurs avaries viennent d'un manque de préparation, ça servirait au moins à tout le monde.

26 fév. 2018
1

Moi aussi j ai lu le compte rendu intrigué par l histoire
Le manque d expérience est flagrant ce qui entraîne toutes ces mésaventures
Mais je pense que si il y a un prochain départ ça va bcp mieux se passer
En résumé l apprentissage ici se fait de façon douloureuse mais sera bcp plus bénéfique que bcp d autres expériences. ...en école de mer en flottille....
Gooday

26 fév. 2018
9

Le manque d’expérience !?!? Sérieux !!!!!
Vu le CV nautique du garçon, plusieurs transats, océan pacifique, tour du monde, navigue depuis l'age de 12 ans, etc .... Si lui manque d’expérience, il y en a beaucoup ici qui ferait mieux de rester à regarder Drucker à la télé.

26 fév. 2018
0

100% d'accord avec toi.

26 fév. 2018
1

@PtitLu : pas lu son CV mais quand sur ce type de bateau tu navigues pendant des jours à 2,5knts sous tourmentin seul (3 à 5 m2) au portant avec vent 25 noeuds maxi et houle dans le cul afin de ménager ton Aries qui aurait un problème de fixation tu peux te demander si le garçon en question n'a pas un CV de spécialiste de la raclette plutôt que de bourlingueur des oceans :langue2: et comme je le disais plus haut ce couple à l'air très sympa et ne mérite que notre sympathie mais ce fil n'apporte aucune infos techniques ou pratiques aux futurs "fortunés de mer" ou aux futurs transateux sinon de les faire flipper

26 fév. 201826 fév. 2018
2

Une expérience douloureuse qui se termine bien ne pourra que les faire évoluer dans le bon sens et leur permettra de régler au mieux les soucis mécaniques de leur bateau qui manque visiblement de mise au point. Ils ont bien géré puisqu'ils sont arrivés sains et saufs.
Et d'accord pour dire que le skipper avait personnellement beaucoup plus de milles derrière lui que bien d'autres...

26 fév. 201826 fév. 2018
2

Résumé :
- au bout de 2 jours, la fixation du pilote de barre franche a lâché.
- un des deux équipier a eu un mal de mer terrible qui a duré plus ou moins tout le long de la traversée
- ils se sont pris un fort coup de vent de force 8 à 9, 40 à 50 noeuds et mer croisée pendant 3 jours,
- leur régulateur d'allure a été endommagé et ne fonctionnait plus qu'en mode dégradé,
- une voie d'eau à bord, qui vient du cockpit (le fond est une trappe qui donne accès au moteur et n'est donc pas complètement étanche).
- pas de poisson pêché
- ils sont tombé en rupture de bonbons Haribo ! :-)
- veille par quart de 3 heures, continue, avec tour d'horizon toutes les 20 minutes. Aucune détection de bateau pendant 45 jours.
- 2ème tempête à mi-parcours, 3ème fois que l'eau envahit l'intérieur par le cockpit.
- ils ont navigué sous voilure très réduite car le régulateur d'allure ne tenait le cap que dans ces conditions. 2.5 noeuds de moyenne.
- le capitaine chante faux.
- 3ème coup de vent, avec des vents à 50 noeuds.
- départ d'incendie en faisant tourner le moteur.
- 3 aériens cassés (CP de 6mm) sur le régulateur d'allure
- le gréement courant casse, et un bas hauban également
- panne de gaz
- 4ème coup de vent juste avant l'arrivée

En consultant l'inventaire du bord : ils n'ont pas de radar, pas d'émetteur ni de récepteur AIS, pas de téléphone satellite. Ces équipements coûtent cher, certes, mais peut-être leur aurait-il permis de rassurer leur proche, de pouvoir mieux dormir et donc de mieux gérer la fatigue.
Le capitaine n'est pas un débutant: 30 ans d'expérience et plusieurs transats au compteur.

Le bateau semble visiblement bien entretenu sur les photos. Ils n'ont vraiment pas eu de chance.

26 fév. 2018
0

C'est ce que je me dis aussi, et pas seulement pendant la transat, c'est depuis le départ... comme c'est elle qui raconte et qu'elle ne connaît pas les termes techniques, c'est un peu difficile à suivre, mais il semble qu'ils ont eu une grosse entrée d'eau par le presse-étoupe ou le joint tournant, on sait pas ce que c'est, réglé à Carthagène.
Où ils ont découvert aussi une électrolyse galopante au niveau des anodes... ?!
Et rebelote à Algesiras, où ils arrivent en remorque :
"Après pas mal de galères, le verdict c’est que l’arbre de l’hélice n’était pas bien en ligne avec le moteur (cela se joue au millimètre). Au chantier à Cartagène, le mécanicien, au lieu de faire le réajustement quand il a changé le presse-étoupe, n’a rien trouvé de mieux que de mettre de la colle pour tenir l’arbre dans le mauvais axe. Après avoir dû couper l’arbre pour le sortir, on a dû le changer… Bref tout cela est bien technique et pour ceux qui n’y connaissent rien et j’espère que je n’ai pas été trop dans les détails et que vous êtes encore entrain de lire cet article…"
...
etc.
:-(

26 fév. 2018
2

En consultant le CV du cap'tain on comprend mieux le peu d'instrument : "« Keep it simple and stupid » c’est ma devise ! J’aime la simplicité et naviguer comme à l’époque avec le moins d’appareils électroniques possible."
Quand à rassurer les proches, en sachant qu'il y aune balise à bord, je vois pas pourquoi ils se sont inquiétés alors que la balise n'a pas été activée. Mais c'est certainement l'époque de sur-communication qui veut ça...

26 fév. 2018
0

Cela dit, quand tu lis sur leur blog le récit des expériences passées de 2004 à 2007, j'ai quand même l'impression qu'il aime bien en rajouter et romancer ses descriptions, pour tenir en haleine son lecteur.

26 fév. 2018
2

Je viens de lire avec grand plaisir le récit de leur aventure. C'est simplement bien écrit, sincère, plein de modestie et d'émotions.
On est dans l'ambiance, des jours de galère entrecoupés de quelques bons moments jouissifs.
Chapeau pour votre traversée un peu mouvementée ! :pouce:

26 fév. 2018
8

Bin voilà un couple qui s'est débrouillé seul, a assumé et est arrivé de l'autre coté par ses propres moyens. Malgré le départ tardif et de la malchance coté matériel. Bravo, à eux.

Je vais juste rajouter ceci, pour que cela crée la réflexion chez de futur candidat à la nav au long cours. Tout peut tomber en panne pour des causes électriques ou électroniques. Il faut donc être prêt à se passer de tout. Mais comme je n'aime pas barrer, moi il me faut une régulateur d'allure béton. Le Windpilot est cher, c'est sur, mais j'ai fait avec lui 60.000 milles sans casse, et il a travailler seul 99.9% du temps. Et par tous les temps. Pour moi c'est un incontournable.

Un jour, on m'a demandé de skipper un voilier pour une nav de +/- 25.000 milles. J'ai regardé le bateau et j'ai dit OK à condition que le proprio installe un regul Winpilot. Il y avait déjà à bord un pilote électrique. J'ai ajouté que ma requête était non négociable. Il a dit OK aussi!

C'est un poste sur lequel je n'économiserais pas.

Encore bravo à ce couple, qu'il se repose, récupère, et reparte pour de nouvelles aventures.

26 fév. 2018
0

seul le windpilot trouve grâce à tes yeux ?
(je viens d'acheter un Beaufort.... ;-)

26 fév. 2018
0

Aujourd'hui c'est le meilleur apparemment.
Mais on peut encore faire de la route avec un Beaufort, un Aries ou un Atoms bien entretenu ou révisé.

26 fév. 201826 fév. 2018
0

Disons qu'après mures réflexions j'ai choisi malgré son prix un Windpilot et j'en ai toujours été ravi.

J'ai fait une transat avec un Cap Horn, il a parfaitement fait son job, mais je l'ai trouvé chi*nt à régler, faut changer l'aérien à 6 Beaufort (petit écrou papillon de 6), réglage de tension avec un petit sandow...

Que du bonheur quand j'ai retrouvé mon bateau et son WP!

Maintenant je ne connais pas les autres. Je suis juste étonné de lire que cela casse...

Je te souhaite de belles navs avec ton Beaufort! :-)

26 fév. 2018
2

J'ai lu le blog. 45j pour 2500 miles avec 50 noeuds de vent quasiment en permanence. J'ai du mal à comprendre !!! 2.3 noeuds de moyenne !!!

Et 50 noeuds tout le temps en janvier (avec une dépression en plus) dans les alizés !

Je trouve ça bizarre !!!

26 fév. 2018
0

Si tu relis attentivement... elle dit aussi qu'il y a eu des moments cool. Pour vérifier, il faudrait retrouver le site d'observations météo tchèque que quelqu'un avait affiché ici, j'arrive pas à me souvenir de son nom ?
:coucou:

26 fév. 2018
0

On voit bien qu'il y a eu du vent fort avec des rafales et des vagues, tout du long mais c'est difficile à interpréter sans leur route précise !
J'aime bien la représentation de la houle et des vagues venant du Nord, on dirait un feu d'artifice...
:-p

26 fév. 2018
0

Ils ne parlent pas de 50 noeuds constant mais de coups de vents à répétition.
Ils sont arrivés en même temps que la trans-quadra. En lisant les récits, ce n'était pas vraiment juste une balade dans les alizés bien établis. Les équipages ont eu du sport avec des bateaux rapides, alors eux et leur sabot...

26 fév. 2018
0

Peut-être l'anémo mal étalonné ??

26 fév. 2018
2

apres une lecture en diagonale qui avait tendance à me donner le mal de mer ... j'ai l'impression que le couple ne chargeait pas assez de toile. Sans vitesse , un voilier est facilement valdingué d'ou inconfort constant . Les alizes peuvent etre fort.

26 fév. 2018
2

C'est étonnant de voir certains confondre prévisions et observations... :tesur:

26 fév. 2018
0

A mon avis, et ce n'est que mon avis, ils n'affichent pas les observations mais seulement les dernières prévisions.

26 fév. 201826 fév. 2018
0

en 2018 on peut espérer que des prévisions à 6h en dehors de zones à phénomènes locaux se rapprochent très sérieusement des observations ! donc comme l'a vérifié alouette123 et perso sur les dernières navs et certainement d'autres heossiens, l'historique de prévision de ventusky est assez logiquement proche de la réalité

26 fév. 2018
2

Comme j'ignore à qui tu t'adresses, petit mode d'emploi de Ventusky pour les ceux et celles qui auraient pas vu :
En bas à gauche, il y a une zone pour afficher la date voulue, on peut remonter jusqu'à deux ans en arrière...
Et après on peut faire défiler les heures, les jours, aller en avant, en arrière....
Pour le passé, jusqu'à la date d'aujourd'hui, ce sont des observations, non ? sinon ça n'aurait aucun sens de conserver ces indications en ligne... ?

26 fév. 2018
0

From my point of view : itou !
:-p

26 fév. 201826 fév. 2018
0

@Flora Des observations ? J'ai beaucoup de mal à y croire. Il faut récupérer les données des balises météo et mettre à jour... Mais si quelqu'un est réellement informé sur le sujet je suis prête à réviser ma pensée.

Garder des prévisions, ça reste malgré tout informatif. Même s'il a régulièrement un monde entre les toutes dernières prévisions et les observations.

26 fév. 2018
0

il est très utile de faire connaitre ce site et tout autre site compilant les prévisions (quasi observations) passées, cela permet de se faire ses pilot charts personnalisés, de mieux travailler sur un routage, de mieux comprendre les systèmes méteos et de pouvoir faire une analyse objective de ses dernières traversées ... et de démasquer les Marseillais :-p :acheval:

27 fév. 2018
1

Ne pas oublier que les prévisions météo sont basées sur des calculs en fonction du passé dans des circonstances analogues. En fait des statistiques.
Je doute que tout ces sites, windy et autres se basent sur leurs observations.
Il y a la météo fichier et la réalité. Dans mon modeste cas en Méditerranée je rajoute 10nds minimum sur les fichiers que je reçois en cas de coup de vent et je ne suis en général pas déçu.

27 fév. 2018
0

On va dire que c'est aussi "humain" de prétendre parfaitement connaitre les conditions météo rencontrées par ceux qui les vivent réellement en navigation que de dramatiser les pires conditions rencontrées réellement.

Bien sûr, pour ma part, je trouve bien excusable qu'en pleine galère on dramatise, surtout lorsque la personne qui grossi le trait s'avère être plutôt inexpérimentée.
Pour les vieux loups de mer, c'est plutôt par gloriole. Est-ce plus respectable ?

Quant à avancer que leur anémomètre (s'ils en avaient) pouvait être mal étalonné... On peut mettre en doute tout ce qui est écrit après tout, on y était pas. Ils n'ont peut-être pas vraiment traversé l'Atlantique ? :oups:

Ou alors on se laisse embarquer par leur récit et on en profite pour laisser naviguer l'imaginaire ! :litjournal:

26 fév. 2018
0

Mais c'est la vraie trajectoire en temps réel, of course !
Pas une prévision.
:jelaferme:

26 fév. 2018
0

Y aura bien quelqu'un dans la salle pour trancher ?
C'est plein de satellites météo au dessus de nos têtes, et on collationnerait pas toutes les infos live ?
:heu:

26 fév. 2018
1

trancher non mais juste donner un avis en attente d'autres : m'étonnerait que ventusky améliore certaines prévisions en les remplaçant par d'éventuelles observations; bien qu'ils pourraient techniquement le faire ils doivent se contenter de sauvegarder les prévisions NOAA mais comme les prévisions données sont toutes à court terme au moment donné (-3 à -6h) et que en 2018 ont a tout de même une bonne exactitude de prévisions à court terme on peut avancer que l'historique de prévisions ventusky se rapproche sérieusement des conditions réelles sur zone au moment donné

26 fév. 201826 fév. 2018
0

voici la position des bouees ODAS,
heu... les petites mers
www.ndbc.noaa.gov[...]d.shtml
elles donnent aussi le vent
www.ndbc.noaa.gov[...]age.php

27 fév. 201827 fév. 2018
0

@Matelot Phi ; tout à fait lair et logique, ventusky donne l'historique dles "previsions" les plus précises à H+0 ! on reste dans le domaine de la "prevision" satellite à H+0 (par ex. estimation vent et houle à H+0 point donné après traitement des données satellite) cela reste une prévision moins exacte qu''une observation sur site mais c'est deja pas mal !. ça peut paraitre un peu déroutant de parler de prévisions à H+0 mais ventusky donne bien des prévisions dans le passé avec une part d'inexactitude !!! si on ne peut plus lire avec précision dans le passé ou on va ??? :-(

27 fév. 201827 fév. 2018
0

pytheas avait indiqué un site allemand qui permet de remonter loin dans le temps je m'en suis servi pour retrouver des conditions de 2001

pas super convivial,

"Sinon, les cartes GFS
Europa / Archiv
www.wetterzentrale.de[...]ur.html
qui vont presque jusqu'à la côte américaine"

26 fév. 2018
1

Un grand bravo :pouce:
C'est très bien raconté...

27 fév. 2018
0

Tout ça pour dire, qu ils ont du bouchonner pendant 1 mois et demi !

01 mar. 2018
2

Le coup de l'anémo mal étalonné c'était de l'humour. Quoique... c'est un anémo à main, sensible à la position où il se trouve.

Ils ont traversé seuls et sans assistance, ils ont assumé leurs erreurs et géré leur traversé, c'est le principal et pour cela je ne peux être qu'admiratif.

Après je pense qu'il faut aussi lire leur récit en sachant qu'ils ont une manière de décrire leurs aventure qui tire plus du roman que du factuel.
Voir ci-après le lien sur une autre de ses aventures.

docs.wixstatic.com[...]628.pdf

01 mar. 2018
2

Son entourage devrait pourtant être habitué de ses retards. Je le cite:
"En fait, notre voyage a bien duré vingt jours de plus que prévu et nous venons de passer 67 jours en haute mer après avoir quitté Panama!".
C'était pendant sa traversée Panama - Marquises aux environs de 2005.

01 mar. 2018
1

une bonne leçon pour partir avec du matériel éprouvé et révisé la prochaine fois, ou avec d'avantage de bras et d'yeux pour tenir la barre et faire la veille :)
c'est dommage d'enrager et de pleurer parce qu'on vit des conditions difficiles alors qu'une transat pour tellement de bateaux c'est 3 semaines de bronzette et lecture tranquilles

01 mar. 2018
1

Dans les blogs récents de bateaux qui ont traversé il y en a quand même beaucoup qui n'ont pas passé trois semaines de bronzette et c'était loin d'être confortable. Houle croisée, grains, vents soutenus et sur de longues périodes. Est-ce que ce sont des périodes exceptionnelles ou une tendance qui va se confirmer, là est la question.

01 mar. 2018
0

Personellement, nous avons traversé en janvier 2012. Nous n'avons eu aucun pépin technique excepté une panne du pilote au milieu de la mare (réglé dans les heures suivantes avec le pilote de secours). Les vents étaient relativement ok exceptés quelques ondes, mais nous avons surtout subi (et longtemps) une houle croisée de m... qui nous a quand même bien empoisonné la traversée...

J'ai par ailleurs rencontré (d'autres années) quelques marins qui n'ont pas spécialement rigolé non plus, avec des vents soutenus et une houle de m... Maintenant, s'agit il d'une tendance, aucune idée là dessus...

01 mar. 2018
0

mais dans les années 8O-90 n avait déjà parfois des vents de 25-30 nds établis et de la houle croisée sur une transat... Rien d'exceptionnel. Ce n'est pas parce une certains ont eu l'occasion de traverser avec une météo clémente que c'est une certitude...

01 mar. 2018
4

houle croisée et ventre de 25-30nds sur un bateau où tout fonctionne bien, bien appuyé par la toile du temps et qui navigue entre 6 et 8 noeuds, c'est nettement plus sympa que sur une enclume qui prend l'eau sous toilée, ballottée sous tourmentin seul pour que le régulateur à moitié mort puisse barrer à 3 nds
mêmes conditions météos, expériences différentes..

01 mar. 201801 mar. 2018
1

ici une vidéo (que personnellement j'aime beaucoup) qui donne une bonne idée sur les conditions de traversée Canaries Antilles que l'on peut rencontrer

1

Un régal cette vidéo... Et quel beau coup de crayon, le Serge !
:pouce:

01 mar. 2018
0

En décembre 2017, vent assez soutenu avec une belle houle, les trois derniers jours (15 au 17 décembre) avec des grains à près de 40 nds et une alerte grosses vagues sur la Martinique. Bref, du standard en cette période et comme le dit Babouche, avec la toile qu'il faut, on a l'avantage de bien marcher sans trop se faire balader de droite à gauche.

01 mar. 2018
0

comme quoi , une traversée même dans l alizé se prépare et peut être pénible
En cata tu souffres moins

01 mar. 201801 mar. 2018
0

Je l'ai dit mille fois, je n'ai fait que quelques milliers de milles dont Marseille Alexandrie en hiver que parce que j'étais payé pour convoyer

je déteste les mouvements imprévisibles des catas , ces mouvements de cisaillement, ces bruits insupportables sous la nacelle

Alors que dans le baston , dans un mono, on descend dans le confort, largement isolé de la violence qui règne à l'exterieur

Plus cette trouille de le prendre sur le toit !

01 mar. 2018
0

Il faut que tu essais , le fait d etre a plat change la vie du bord même si ça secoue .

01 mar. 2018
0

Oui , top , j espère en reconstruire un , je suis en avant projet avec Erik Lerouge
sur un dessin et une idée de construction pour gagner du temps ...taille 40 pieds

09 mar. 201809 mar. 2018
0

www.vagabond-voyages.net[...]ersant-

Très joli message de l’équipière avec sa plume fluide !
Ahuri par la panique qui a régné sur les réseaux sociaux et la mobilisation des administrations, AVURNAV jusqu'au brésil etc, le sympathique skipper tendance SANGLIER, je pars pour couper avec la civilsation etc etc a admis qu'un moyen de communication avec la terre n'est pas un luxe inutile. ça peut aussi, d'ailleurs, permettre de rendre service aukazou avec d'autres bateaux vraiment en détresse.

le monde a changé, qu'on le veuille ou non, si un bateau est en retard, surtout sur une autoroute nautique, on ne peut pas rester isolé.

Le projet serait plutôt d'installer un BLU

09 mar. 2018
0

Je sais que tu es pas d'accord et que je n’arriverai pas à te convaincre, j'essaye même pas, pourtant le cas est typique, il admet avec réticence que le monde a changé d'autres pas

surtout sur cette route très fréquentée avec les potes qui te voient partir et qui attendent à l'arrivée

dans le pacifique tu peux surement partir sans moyens de com

enfin dans leur quasi détresse parler avec la terre aurait pu être cool. peut être quelqu'un les aurait convaincu qu'ils pourraient faire des quarts de barre 12 heures par jour, avec l'alizé musclé ils auraient pu faire 6 noeuds de moyenne ? faire déja au moins 70 milles plus 12 heures à bouchonner à 2 ou 3 noeuds, ça aurait fait des journées à 100 milles ...

09 mar. 2018
0

on est d'accord ils n'avaient pas bien briefé leur famille et - je me trompe surement _ ils auraient pu barrer 10 à 12 heures jour et raccourcir leur calvaire !

01 mar. 2018
0

Je suis pas persuadée qu'on dort mieux dans un cata, quand ça souffle un peu fort et qu'il y a de la mer...
Aucun expérience pour ma part, je l'ai déjà dit.

01 mar. 2018
0

J'ai essayé, une dizaine de traversée sud Angleterre vers Cherbourg, Marseille Barcelone

d'autres que j'ai oublié

et Marseille Alexandrie quand même

et quand les conditions sont bonnes, qu'est ce qu'on s'ennuie, on a pas ce bonheur du mono qui gite à la moindre risée et accélère

Non vraiment j'ai pas aimé mais comme disait mon grand père pour la soupe "panade" de ma grand mère, si vous n'aimez pas n'en dégoutez pas les autres

par ailleurs je suis très triste de ce que tu as vécu avec ton bateau qui devait etre au top et surement adapté à une vie à bord sous les tropiques

au mouillage il n'y a pas photo, la cata est devant

01 mar. 2018
1

Et en dériveur integral dérive relevée, tu ne souffres pas du tout :mdr:
Et tu as totalement raison, la préparation du bateau fait quasiment toute la différence.

09 mar. 2018
1

Pas d'accord. Tout dépend de la façon dont tu prépares ton entourage avant de partir.
Le monde a peut être changé pour ceux qui ne peuvent pas se passer de Facebook, mais il reste encore des gens qui arrivent à en sortir.
Par contre, eux, il va falloir qu'ils se renseignent un peu sur la météo. Dire qu'il est trop tard pour traverser le Pacifique est quand même assez surprenant de la part d'un navigateur expérimenté alors qu'on est en pleine saison cyclonique là bas et que la saison non cyclonique va commencer fin mai.

09 mar. 2018
1

Si, si, je suis d'accord avec toi, pour beaucoup de gens, il est impossible de faire autrement et en effet, dans leur cas un moyen de communication aurait certainement été une excellente chose.
Ce que je veux dire, c'est que si tu mets les choses au point dès le départ en expliquant que la marge d'erreur va de 1 à 3 et que justement, tu as les moyens de communication d'urgence mais que ceux de confort peuvent être en panne, tu évites bien des inquiétudes.

09 mar. 201809 mar. 2018
5

Nouveau job, skipper en ligne: vous partez et en cas de besoin, je vous explique...
:-D

09 mar. 2018
0

Ils ont aussi une bonne raison de ne pas continuer tout de suite :
"Alors, nous allons rester encore quelques semaines en Martinique puis descendre au sud des Antilles, visiter les Grenadines et les îles ABC. Puis, l’idée est de mettre le bateau en sécurité pendant la saison cyclonique (peut-être en Colombie ou au Panama) et rentrer en Suisse cet été pendant trois à quatre mois pour travailler. Parce que nous n’avons malheureusement pas gagné à la loterie ni hérité d’une fortune, alors il faut bien remplir de temps en temps la caisse de bord pour pouvoir continuer à vivre nos rêves…"
;-)

09 mar. 2018
0

Ils sont bien sympas mais un peu décalés. Ne pas se douter que leur « disparition » risque d’inquiéter leurs proches, c’est curieux.
Mais le rêve du skipper c’est de pouvoir acquérir un Joshua, il vit un peu dans le passé quand même. Mais chacun son trip.

09 mar. 2018
0

L'absence d'enrouleur de génois devait rendre difficile l'alternance de moments de barre avec plus de toile et de moments de "bouchonnage" sous tourmentin, je suppose.

09 mar. 2018
2

Solent

Les gens qui prennent plus de plaisir à traverser la France en Deudeuche plutôt qu'en nimportequellemarque/ABS/Ordidebord/connecté/etc je les comprends très bien même si je n'en suis pas...

Et pour avoir navigué sur de multiples bateaux dont des multi (y compris de course) je préfère Joshua à n'importe quel foil en carbone.
Je parle voyage, pas régate ni course

09 mar. 2018
0

C’est bien ce que je dis en moins de mots :
Chacun son trip.
Et je ne manque pas d’aller voir Joshua à La Rochelle quand j’y passe.

09 mar. 2018
1

c'est vrai que c'est étonnant qu'ils n'aient pas barré plus
même en se mettant en mode tourmentin et pilote au ralenti la nuit, ça semble possible d'envoyer une vraie voile d'avant le matin, barrer la journee en se relayant quand le vent permet de bien avancer, et de repasser sous tourmentin le soir venu ou si le vent monte pour éviter les manoeuvres périlleuses ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021