avis de recherche sur stw

Ceci est une demande du CROSS Gris-Nez pour aider à localiser le voilier ketch "GALATTEE" entre la Guyane et St Malo France.

Il a appareillé de Cayenne en Guyane le 5 Aout 2011 en précisant qu’il avait l’intention de faire route directement sans s’arrêter. Son intention de navigation est une route Nord longeant les Antilles, puis vers les Bahamas et piquer ensuite sur St Malo. Pas de prévision d’escale ni de contact prévu avec sa famille. Il a estimé une durée de traversée de 30 à 45 jours.

L’analyse des conditions météo sur cette route montrent qu’il n’a eu que peu de vent jusqu’aux Bermudes 7 à 10 nds ESE puis de nouveau E ou ESE entre Bermudes et France ce qui laisse supposer des conditions peu favorables de progression vers la France.
D’après les estimations de notre Partenaire Routeur, sa traversée devrait durer entre 50 et 60 jours et être relativement Nord.

Ce qui déclenche l’inquiétude, c’est qu’il doit reprendre le travail le 1er Octobre. Or on pense qu’il aurait dû s’en inquiéter et tenter de faire passer un message VHF à un cargo vers sa femme afin qu’elle prévienne son employeur. Or c’est ce silence qui inquiète.
Le bateau n’est équipé que d’une VHF.

Pas de nouvelles depuis son départ.

Ce voilier est un Amel EUROS 33 de 12m.
Ketch en polyester couleur blanche.
Portique arrière avec panneaux solaire
Régulateur d’allures
Cockpit central
Pavillon Français.

A bord en solo se trouve le skipper : LE CALVEZ Pierre peu expérimenté.

Moyens de communication :
- une VHF.

Pas de balise de détresse 406 à bord.

Autonomie de vivre : 70 jours
Eau 350l, pas de dessal.

Nous demandons à tous les bateaux équipés de BLU de passer le message pour prévenir les bateaux en Atlantique pour une veille attentive.

Si un contact se fait, demander par VHF à l’équipage si tout va bien à bord.
Informer de ce contact soit le MRCC Antilles, soit n’importe quel CROSS soit STW aux coordonnées ci-dessous.

Toute personne ayant des informations sur ce voilier est priée d’en informer :
CROSS Antilles au ++33. (0)5.96.70.92.92 ou fortdefrance.mrcc@developpement.durable.gouv.fr
CROSS Gris Nez au ++33. (0)3.21.87.21.87 ou grisnez.mrcc@developpement-durable.gouv.fr

ou Recherches STW ++33.(0)6.23.12.71.32 ou boatwatch@stw.fr

avec copie à ph.boyer@stw.fr pour mise à jour du dossier.

L'équipage
27 sept. 2011
27 sept. 2011
0

je l ai rencontré a degrad des cannes en guyane , personage trés sur de lui , bateau pas en état il y a un an pour ce genre de nav

27 sept. 2011
0

Bjr
Le message est passé sur le réseau du Capitaine 14118 et en BLU 6905 (Loic)

27 sept. 2011
0

j espére bien sur de bonne nouvelle pour ses proches

29 sept. 2011
0

pas de bonnes nouvelles

sur ybw on dit avoir retrouvé un bateau La Galatée à la dérive, près du 38-21N, 38-00W

2202UTC 28.09.11

30 sept. 2011
0

oui je viens de lire ça ......

je répete , il y a un an , bateau en mauvais état , pas du tout fait pour ce genre de nav , et personnage trés ( trop ) sur de lui

une tel nav se prépare sérieusement , on est pas a une petite balade autour de porquerolle

30 sept. 2011
0

Ca fait froid dans le dos...

30 sept. 201130 sept. 2011
0

Ce retrouver à la patouille c'est arrivé aussi à des gens 'tres bien'.
Avec des bateaux mal equipés par exemple :pas de filieres ,pas de phoscar sur la bouée ,pas de VHF fixe ,VHF portable non chargée , c'etait un certain Tabarly ... comme quoi cela peut arriver à tout le monde , même à monsieur tout le monde !
Quand au fait d'etre tres sur de soi il suffit de lire des fils ici même pour retrouver ce même symptôme , pour moi le meilleur anti dote contre mon ego surdimensioné et un mal de mer recurent qui remet regulierement les choses à leur place (enfin c'est une image !)
Il y a un an et demi nous avons vendu notre voilier (ketch acier deriveur integral 18 m)à un couple de jeunes , en ecoutant le mari je me suis dit : il est trop sur de lui, , puis il a decidé de ramener le bateau de Hong Kong (depart contre la mousson) via le Cap (en hiver)...et bien il l'a fait sans problemes hormis un gazole pollué et un assymetrique eclaté.Comme quoi ont peu finalement etre à la hauteur de ses pretentions (même surestimées au depart ).
Max Graveleau s'etait retrouvé pendu par son harnais en route vers le Horn,Antoine accroché à son genois leger, Van God nageant derrriere son Trismus, Moitessier nageant à coté de l'epave de son bateau,cette navigatrice (dont j'oubli toujours le nom ,Aloïs !) nageant à coté de son chassiron gc etc etc
Si il a pris un risque inconsidéré ,il l'a payé ,inutile d'enfoncer le clou . Si il se surestimait il a du avoir un long moment à le regretter ...
Et pour la famille je trouve limite indecent de faire des remarques critiques à 5 repises....

30 sept. 2011
0

Oui, je suis surpris de voir nombre de 'skippers' totalement inconscients qui entreprennent des voyages impressionnants dans une totale sérénité. C'est ainsi que j'avais rencontré un jeune couple, naviguant en Méditérannée sans carte, sans la moindre connaissance du monde marin ni même de la navigation. "C'est une mer fermée" m'avait dit la jeune femme, donc on est sûr d'arriver toujours quelque part (!!!).
Vécu par moi-même en tant qu'équipier : passage du Cap de Bonne Espérance au mois de juillet, remontée de l'Océan Indien jusqu'aux Seychelles avec un 'skipper' qui ne connaissait pas le 'vert sur vert, etc...', prenait le mille marin comme égal à la minute de longitude, ne savait pas prendre un ris (ni naviguer sans les moteurs d'ailleurs), ne savait pas la différence entre lofer et abattre ("il faut lofer à droite..."), etc, etc.
Pourtant il avait traversé plusieurs fois l'Atlantique, 2 fois l'Indien (dont 1 fois avec appel à l'aide après échouage quand même !... mais il ne l'avait pas dit), et avait même ramené son autre bateau des Antilles aux Seychelles !
Des fois je me pose des questions : 30 ans de navigations un peu dans toutes les circonstances ne m'auraient-ils amené qu'une expérience inutile ?
Heureux quand même pour Galathée et son skipper. :lavache:

20 oct. 2011
0

Apogée ?....Peut etre voulais tu ecrire apologie ?!
Mais il me semble que ce n'est pas la seule chose que tu n'as pas comprise, par ces exemples je voulais mettre en exergue le fait que les utilisateurs des forums sont prompts à critiquer un plaisancier lambda alors qu'ils sont curieusements muets lorsqu'il s'agit d'une "star" .
Curieux effet de meute, toujours pret à s'acharner sur un plus faible ou un homme à terre (ou à la mer)...et cela me herisse systematiquement que des donneurs de leçon (qu'ils soient derriere leur clavier ou accoudés à un bar !) se permettent de juger sans concession les actes d'un autre .
Mon intervention n'avait pour but que de remémorer à certains que des "dieux" de la voile qu'ils portent au pinacle avaient eux aussi fait des conn...
Et que celui qui n'a jamais fait de conneries jette la premiere manille ! (dans mon cockpit svp j'ai besoin de 10 ,12 en lyre merci)
D'autre part, malgré une certaine experience en navigation, je me garderais bien de décider qui mérite le droit d'etre capitaine et celui qui doit se contenter ad vidam eternam du poste d'équipier, je laisse le soin à d'autres (parait il cachés parmi les cieux) de separer le bon grain de l'ivraie.
Si on avait decidé qu'un Auboiroux ou un Gerbault n'avaient pas les capacités de se lancer sur la mer ils n'auraient jamais realisé leur rêve et jamais atteint l'Apogée de leur gloire et de leur parcours maritime :langue2:

20 oct. 201120 oct. 2011
0

une troisième école de pensée (ou bon un clavier différent)

æternam ?

:)

20 oct. 2011
0

J'ai eu...

20 oct. 2011
0

J'ai même pas mon certificat d'étude et n'ai jamais fait de latin , je plaide coupable mais je fais ce que je peux :tesur:

11 oct. 201111 oct. 2011
0

pour matelot@17675
On dirait que tu fais l’apogée de ceux qui ont des problèmes? Perso, Tabarly n'est pas une référence vue comme il a fini. Il disait, je cite "celui qui passe par-dessus bord n'avait pas sa place à bord"...
Quand ça fini bien , ce son des bon souvenir, quand ça fini mal...
Tant mieux pour l'issue heureuse de la Galatée, mais visiblement, ce skipper doit ce contenter d'être un équipier!

20 oct. 2011
0

Assez d'accord avec toi.
Permets-moi aussi de souligner que la bonne orthographe, c'est "ad vitam aeternam"... ;-) :jelaferme:

20 oct. 2011
0

:bravo:
j'ai eu la flemme de chercher sur mon clavier...

30 sept. 2011
0

une *

30 sept. 2011
0

les 3 derniers sont du a un beugue , donc 2 interventions sont pour signaler peut être un début d explication .

30 sept. 201130 sept. 2011
0

Tout se finit bien, viens de lire ça sur le blog stw :

Le CROSS nous informe que le skipper de GALATTEE a été récupéré sain et sauf il y a quelques heures.

A 300 miles dans l'Ouest des Açores, GALATTEE a lancé un MayDay par VHF vers un chalutier aperçu au loin.

Le PUNTA do XUNCOS, chalutier Espagnol de 28m, s'est détourné de sa pêche et a récupéré le skipper.
Puis le chalutier a mis en contact le skipper de GALATTEE avec le CROSS et a donné les infos suivantes:
- pas ou peu de vent depuis son départ, ou vents faibles contraires
- pilote automatique HS
- perdu régulateur d'allures
- plus de carburant à bord
- skipper à la barre 24/24h
Il était épuisé et a abandonné son bateau à la dérive.

Nous remercions tous ceux qui se sont impliquées dans cette recherche.

30 sept. 2011
0

OUF ! Content pour lui et pour sa famille ! :pouce:

30 sept. 2011
0

Il m´avais pris les amarres quand je suis arrivé à Dègrad des cannes. Content qu´il s´en soit sorti...
Salut Pierre,
Pas d`autres commentaires.

30 sept. 2011
0

"pris les amarres" ???

30 sept. 2011
0

= aidé à accoster

01 oct. 2011
0

Pfff. La honte.... Merci Pircarre.... :oups:

30 sept. 2011
0

Tout est bien qui finit bien !
Espérons qu'il puisse récupérer son bateau ... (D'ailleurs, le peut-il ???)

30 sept. 2011
0

Heureusement tout se termine bien !

30 sept. 2011
0

Tant mieux pour lui....

30 sept. 2011
0

... j'irai bien le chercher, le Amel.. :jelaferme:
:acheval:

30 sept. 2011
0

;-)

30 sept. 2011
0

Il abandonne son bateau intact (sauf pilote et régulateur) à 300 milles d'un port par beau temps et mer calme ?
Ne pouvait il acheter un peu de gas oil au chalutier espagnol ?

30 sept. 2011
0

Quand tu es crevé de chez crevé(je connais), tu n'as plus la réaction adéquate pour t'en sortir tout seul avec une petite aide.
Quelqu'un est là ? Bon. Tu dors et tu te fous du monde entier.

0

Je pense quand même que tu peux te mettre à la cape, à la limite tu hisses la boule de mouillage histoire de préciser aux autres que t'es pas spécialement manœuvrant et tu piques une bonne sieste

30 sept. 2011
0

Pour jouer les Dupont et Dupond :
je dirais même plus ,en aucun cas la regle 30 (ou alors vous avez une sacrée longueur de mouillage ... Mais plutôt la regle 27 .
A vous de voir si il s'agit de 27a 'n'est pas maitre de sa manoeuvre' 2 feux rouge supperposés 360° nuit et deux boules superposées
ou 27b ' à capacité de manoeuvre restrente' 3 feux rouges 360°superposés nuit et 3 marques superposés (boules aux extremités et bicone au milieu.
Ceci etant dit , qui a les feux requis et les marques à bord , Sachant que regle 27g :
les navires de longueur inf. à 12 m ne sont pas tenus de montrer les feux et marques prescrit par la presente regle...
Pour exemple un petrolier de 250000 t privé de sa marche arriere et 9 nds max en marche avant : choisit le cas 27 a et non pas 27b.
Tout ça pour dire ....rien d'interressant !! Juste brasser du vent en voulant ce faire mousser...
Le principal etant :
Content pour lui qu'il ai été recupéré et triste pour le bateau, sans parler du mental du skipper dans les semaines à venir ...

:reflechi:

30 sept. 201130 sept. 2011
0

C'est sûr ! Il nous manque aussi certainement des infos pour juger.
Comme ça le cul sur ma chaise et devant mon clavier je dirais qu'il pouvait se faire dépanner de quelques dizaines de litres d'eau et de gas oil, se taper un roupillon de 10 heures si nécessaire et tenter de rallier les Açores ou le continent puisque le temps était maniable.

300 milles c'est pas grand chose, même vieux l'Euros est un voilier sûr et confortable !

30 sept. 2011
0

Au mouillage, pas maître de sa manoeuvre...
:mdr:
Cela porte un nom dans le RIPAM (règle 30)

30 sept. 2011
0

c'est surement ce que tous le monde se dit.
je me demande aussi comment on peu lâcher sont bateau si prêt du but...

Mais on était pas a bord et on ne sais pas ce qui c'est passé, ni comment on aurait réagit non plus.

Depuis combien de temps il lute ?
Parti depuis le 5 aout tout de même, ça commence à faire un moment qu'il est tout seul sur son canot le garçon.

Il reste 300M en se mettant à la cap pour dormir/manger etc ça fait chuter la moyenne alors 5, 6 jours ?

La fatigue n'était peu être pas physique mais morale du coup il a saisie la première occasion qu'il a trouvé pour se sortir de cette souffrance et peu importe qu'il reste 4,5,6 ou 7 jours il voulait pe juste que ce soit fini là tout de suite.

Comme toujours il serais intéressant, d'avoir une idée de ce qui c'est passé, non pas par voyeurisme mais juste histoire de ne pas reproduire les mêmes erreurs.

30 sept. 2011
0

Il est vrai que ce que nous savons de cette histoire interpelle...

Voici quelques hypothèses (et ce n'est absolument PAS un jugement).
La réalité de ce voyage en solitaire a dû être très loin du rêve d'une magnifique chevauchée sur un beau bateau

  • Le vent faible, et obstinément contraire au fil des semaines, moyenne ridiculement faible, inconfort d'un bateau qui roule et des voiles qui claquent dans la pétole
  • la lente dégradation du matériel: panne du pilote, perte du régulateur, épuisement du gazole..., conduisant à une perte de confiance dans les qualités du bateau et/ou du matériel Sans doute l'impression d'avoir tiré un mauvais numéro, d'être en butte au mauvais sort, de vivre un cauchemar ...
  • une longue solitude, peut-être difficile à supporter quand on la vit pour la première fois
  • La fatigue (et l'ennui) d'avoir à barrer en permanence dans le petit temps...
  • L'angoisse de ne pas arriver à temps pour reprendre son boulot (licenciement ?)
  • Le doute s'installant quant à ses qualités de marin (choix de l'époque qui me paraît tardive avec la possibilité d'une tempête tropicale, et de la route..., l'assurance affichée masquant en réalité une profonde appréhension)
  • La douloureuse confrontation entre ses rêves et la réalité, pouvant conduire à douter de son envie de naviguer...

Il y a sûrement des enseignements à tirer pour chacun d'entre nous, par exemple
- faire une croisière d'essai pour tester le matériel
- ne pas commencer son expérience en solitaire par un aussi long parcours
- prévoir des escales
- avoir/louer un téléphone satellite pour garder le contact avec la famille, les amis...
- se préparer psychologiquement, notamment aux galères possibles

Mais rien ne peut remplacer des années de navigation...

30 sept. 2011
0

Il n'y a pas de bons marins, il n'y a que de vieux marins.

30 sept. 201130 sept. 2011
0

Parti le 5 aout, il y a de quoi déprimé, les pannes des pilotes, puis le manque de GO, l'eau, quand tu vois enfin quelqu'un, tu es trop content de t'en tirer vivant, le reste n'a que peux d'importance, un bateau ça va ça vient. Mais a froid, effectivement, l'achat de GO, flotte, a la cape (en route, pas de signe distiintif) pour bien dormir et repartir du bon pied..

30 sept. 2011
0

Pourtant je peut t'affirmer avoir fait : golfe de Guiné Fos sur mer à 9 nds avec ...les boules!

01 oct. 201101 oct. 2011
0

Ben comme ecrit plus haut : petrolier de 250000t reducteur endomage (entre les turbines et ligne d'arbre ) donc plus de marche arriere et pas plus de 9 nds en marche avant :donc les boules 27a.
Entre cette panne et l'équipe de plongeurs qu'il avait fallut convoyé à l'aller
de Dakar à un autre petrolier en panne au large (pour lui c'etait une pale d'helice cassée)
donc plongeurs,pilotine,des tubes et des bouteilles destinées a faire un "oxycoupeur" geant afin de couper une deuxieme pales cela avait ete un embarquement tres long...
Bon mais la je commence à faire "ancien" combatant il faut que je me surveille mdr !!
Sinon je n'ai jamais eu de bateau ( à voile) capable de realiser une telle moyenne et de toute facon sans ma moitiée je suis perdu !! :aurevoirdame:

30 sept. 2011
0

matelot@17675, peux-tu nous dire pourquoi ?

30 sept. 2011
0

9 nds de moyenne, a la voile, en solitaire ..!!!

30 sept. 2011
0

pas sur que ça le rend plus humble .. ravit que des pros l on retrouvé

01 oct. 2011
0

L'expérience est un fanal qui n'éclaire que le chemin parcouru

01 oct. 2011
0

En navigation, l'expérience te prépares aussi les voyages a venir, NON!!!

01 oct. 2011
0

bjr
dans le golfe de guinée c'est normal deux boules noires dans la mâture ...
alain

01 oct. 2011
0

Tu dois tlo lile Astelix ! Gaulois à babod !
Bon faut faire gaffe quand même car Tintin est poursuivi , bientôt Asterix !? :jelaferme:

10 oct. 2011
0

Bonjour à tous,
Mon frère devrait arriver à Vigo, Espagne, les 11 ou 12 octobre. Pour l'avoir eu au téléphone, il a eu une explosion à bord (bouteille de gaz) et a été blessé à la jambe, puis a eu une succession de casse!
Pierre a mis beaucoup d'argent pour remettre en état son bateau.
Depuis l'âge de 17 ans (il en a 47), il travaille dans le milieu maritime (a même été skipper sur un voilier en Polynésie). Pierre n'est pas un "voileu" comme certains se plaisent à dire, même dans sa famille, mais il est quand même officier de la marine marchande et à ce titre j'ose espérer qu'il a une certaine expérience de la navigation. Oui, mon frère est souvent "trop" sur de lui, oui il est borné mais je ne pense pas qu'il aurait pris le risque de partir sans être justement "sûr" à 100%. Je suis content qu'il soit sain et sauf et attends d'en savoir un peu plus avant de "l'incendier de bêtises"!!! Merci à vous tous pour vos messages de sympathie.

10 oct. 2011
0

la simple location d'un Iridium lui aurait surement permis de continuer et de ne pas inquiéter sa famille et ses amis, conseils, soutien moral et éventuellement ravitaillement en gazole.
si j'avais le choix entre un BIB et un iridium je prends l'iridium.
2 mois avec une simple VHF il faut déjà une force morale impressionnante !

10 oct. 2011
0

bonjour fredlc70
bien content pour vous et toute la famille .

10 oct. 2011
0

Bonjour,

Cette histoire m’intéresse. Non pas pour donner mon avis ou faire les choux gras, mais pour en tirer l’expérience.
Si ce navigateur pouvait, lorsqu'il se sera remis, nous faire un topo sous forme d'article, sans commentaires, de cette (mes')aventure, ce serait constructif.
La route est très fréquentée par les plaisanciers et se banalise, le bateau similaire a celui de beaucoup d'entre nous, et le bonhomme... ben il s'en est sortis, et donc beneficit d'une expérience que la plupart d'entre nous n'ont pas (fort heureusement).
Il est trop rare de retrouver des naufrages sain et sauf, pour ne pas s'en réjouir, et en prendre des leçons.

Bonne journée a tous.

10 oct. 2011
0

Bien content d'un retour sur le continent, un retour de vécu ne serait pas ininteressant.

10 oct. 2011
0

L'analyse de l'accident serait vraiment intéressante. En particulier savoir pour quelle raison cette bouteille de gaz a explosé.
Les professionnels de l'aviation , les gens qui travaillent sur des plate forme de forage en mer ont après chaque accident , voir chaque semaine des " safety meeting" pour analyser les causes des accidents ou des incidents ; le tout sans chercher à porter de jugement moral ou de valeur sur les protagonistes.

il serait sans doute profitable d'en faire autant dans la plaisance. Ce gars a sans doute beaucoup à nous apprendre.

10 oct. 2011
0

Je me ferais un plaisir de vous faire un topo sur sa traversée. La famille tient à remercier les marins-pêcheurs espagnols, car selon Pierre, ils ont été exemplaires! Il rentre avec le plein de rostres!!

14 oct. 2011
0

trés heureux de son secours , mais on quitte pas la guyanne un 5 aout c est en pleine période cyclonique sur l atlantique

14 oct. 2011
0

Oui et Non, vu qu'il est passé ??????

20 oct. 2011
0

Il n'en était qu'à son 3° May day, l'avant dernier à cause d'une panne de gasoil sur le Mahury à Dégrade des Cannes Cayenne.... Cet homme est parti naviguer en dépit des recommandations, et surtout avec un bateau non préparé et sans pilote automatique.
Ses compétences marines étaient nulles, et n'écoutait les recommandations de personne.
L'histoire se termine bien et tout le monde en est heureux.

20 oct. 2011
0

don on peut etre MARMAR et aussi nul ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (132)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021