AVEC VOTRE AIDE j'aimerai faire vivre un fil sur les voiles de jonques modernes

j'espere qu'il fera des centaines de posts ,je commence par cette image !

L'équipage
15 oct. 2009
15 oct. 2009
0

voile épaisse ?

:-)

15 oct. 200916 juin 2020
0

je crois que c'est
ca!

15 oct. 200916 juin 2020
0

Génial Pierre,
tu ne peux pas faire plus heureux.

Je démarre par une photo aussi.

15 oct. 200916 juin 2020
0

Parlons un peu du passé
Ca devait avoir de la gueule, il n'y a pas si longtemps que cela, ces ports d'asie, remplis d'ailes…

15 oct. 2009
0

un incontournable
dimitri le forestier
www.jonquedeplaisance.net[...]/

17 oct. 200916 juin 2020
0

Un peu quand même
c'était avant la génération des "long tails " très bruyants et malodorants, je dirais + de 30 ans mini . Peut être qu'au Myanmar en pays Karen, quelques vrais pêcheurs et non pirates empoient ils des voiles de jonques ?
dans la baie d'Halong, ce sont esentiellement des gros bateaux moteur avec des voiles pendouillantes et décoratives pour immortaliser la scène pour les touristes .

15 oct. 200916 juin 2020
0

un peu hors fil

mais elles sont tellement belles. 1/4

15 oct. 200916 juin 2020
0

.
2/4

15 oct. 200916 juin 2020
0

.
4/4 Vous pouvez aller les voir au musée maritime de Venise

15 oct. 2009
0

.
en me baladant sur le net je suis tombé sur ce site : voilesdejonques.free.fr[...]sso.php

par contre curieux, je m'interroge sur les manœuvres virement, empannage, réduction de voilure comment on peut bien faire :)

15 oct. 200916 juin 2020
0

.
3/4

0

c'est pas hors fil gilus
car avant de montrer les modernes il faut voir ce qui les a inspiré

16 oct. 2009
0

réduction
de voilure, on laisse descendre les lattes les unes contre les autres, comme un store

15 oct. 200916 juin 2020
0

J'ai vu ce bateau
a Las palmas
Yves

0

c'est tout
et tu as pas fait un reportage ? ;-)

17 oct. 2009
0

Marie Elisabeth...
... est toujours basée ici a Las Palmas.
Il rentre sous voiles, et il réduit sa vitesse en "arisant" d'un jonc à la fois.
Son propriétaire 'Anglais" est un vrais fana des voiles de jonques et la manipule avec dextérité.
Toujours agréable a voir rentrer au port.

Serge

15 oct. 2009
0

non
J'ai rien d'autre
Yves

16 oct. 200916 juin 2020
0

bonsoir, je continue donc
avec celle-ci de Dunkerke

16 oct. 2009
0

site très intéressant !
www.junkrigs.com[...]/

;-)

0

bon maintenant que l'on a fait l'historique
si on parlait de l'avenir :les voiles de jonques epaisses ,et c'est la que je compte sur vous car j'ai soif d'apprendre ;-)

16 oct. 2009
0

De la jonque moderne
ou comment conserver la grande simplicité de ce gréement tout en le modernisant, voilà la question que je continue de me poser et que je compte bien élucider du mieux possible.

16 oct. 200916 juin 2020
0

et à Ars en Ré
PA YENG

:-)

16 oct. 2009
0

et la voile latine
épaisse...ça donnerait quoi ? ;-)

0

tu deconnes la !
par contre il y a eu la voile marconni epaisse :la voile chapoutot

16 oct. 2009
0

non , je ne deconne pas
j'ai vu des voiles latine au cap vert
antenne souple et voile en sacs polypro...fabuleux
quand le vent passe de force 1 à force 6 en moins de temps qu'il en faut pour l'écrire, non seulement la flèche déverse mais en plus,le "tissu" de polypro s'étire et laisse passé le surplus de pression

pas besoin de prendre de ris

fabuleux

16 oct. 2009
0

maitre voilier .............
j'ai un ami qui se construit à la campagne une jonque sur plan perso .
Il m'a demandé si je connaissait un maitre voilier expérimenté sur ce type qui pourra lui couper ses voiles .
Lorenzo le voilier coque bleu , as tu des infos technique car il me parait joli . merci

16 oct. 2009
16 oct. 2009
0

J'aimerais comprendre ...
C'est quoi tout ce foin concernant les voiles de jonques? Pour celles qui ont du volume, comme sur le post d'introduction de pierre2, je peux effectivement imaginer une certaine différence avec nos voiles standard. Mais une voile de jonques normale, qu'a-t-elle de plus qu'une GV full-batten avec fort rond de chute????
:-| :-| :-|

16 oct. 2009
0

Ollie,
le voilier bleu que je présente est un Freedom 35.
C'est ce que je possède depuis peu et c'est pour cela aussi que j'ai choisi ce voilier, parfait pour cette transformation.


Le foin : je préfère appeler cela de la curiosité.
Pour la comparaison avec le full batten marconi :
la similitude commence et s'arrête avec les lattes sur toute la largeur de la voile.
Les différences : absence de bôme, d'ou réglage de la voile par l'extrémité de chaque latte. La voile n'est pas fixé directement sur le mât mais pas l'intermédiaire de bouts qui entourent celui-ci, avec une partie de la voile en avant du mat, d'où absence d'empannage intempestif.

Tout cela est un mélange de souplesse (mat non haubanné ou très peu, pas de bôme)) et de raideur (les lattes).

Je rappelle que la datation de l'apparition de ce gréement n'est pas des plus certaines, mais elle remonterait au troisième millénaire avant JC…

Une page très intéressant sur les jonques :
www.tao-yin.com[...]ses.htm

et un fil d'HEo traitant du sujet:
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

16 oct. 200916 juin 2020
0

Galway Blazer II et Jester
Voilà deux bateaux qui m'ont vraiment fait rêver
Je trouvais Galway Blazer II d'une conception vraiment géniale malheureusement la suite de son histoire n'a pas été des plus drole ! ! !
Amitiés
Joël

0

pour moi blondie hasler
est le plus grand exemple de marin !genial dans sa simplicité et tenace pour aller au bout de ses idée
la preuve la replique de son folkboat cours toujours! et on s'est servi de son nom pour (amha)recreer la seule course interessante a mes yeux :le jester challenge ;-)

16 oct. 200916 juin 2020
0

Pour continuer sur la comparaison…
Il s'avère que mon Freedom est équipé justement en marconi full-batten avec rond de chute assez marqué.
Ou du moins il l'était. Je ne veux plus de ce gréement à bord, j'ai donc viré les rails et les bômes seront à vendre sous peu.

Combien de fois j'ai pesté contre ce gréement qui amène une grande raideur alors que justement des mâts non haubanés sont fait pour travailler en souplesse.

Sur une jonque ancienne ou moderne, les efforts sont plus répartis sur le mât.
Sur le marconi, une grosse partit se concentre sur le vit de mulet et la bôme. C'est ce qui a causé l'avarie du mât de misaine sur mon Freedom pendant la traversée.
Le système d'origine, double voile entourant le mât et wishbone, est bien plus intéressant à mon avis.

16 oct. 2009
0

Je m'interroge.
D’abord et en préambule je trouve que le Freedom avec sa voilure de jonque à une gueule d’enfer.

Mais je me pose quelques questions sur l’efficacité de ce type de voilure par rapport à une voilure Marconi.

Si j’ai bien compris-il y a un bord pour lequel l’écoulement sera perturbé par le mat.
D’ailleurs j’ai souvent entendu dire que ce gréement était moins performant au près qu’un Marconi, ce qui dans une optique croisière n’est pas forcément rédhibitoire si tant est qu’on l’utilise sur une carène naturellement performante à cette allure.
Mais si on l’utilise sur une carène déjà moyenne au près, ne risque t’on pas de se retrouver avec un bateau qui remonte au vent comme la fumée ?

Enfin je me demande pourquoi on ne voit pas de bateaux de course équipés de la sorte.
Ca aurait une sacré allure un 60 pieds open ou un mini avec une voilure de jonque.
Ne me dites pas que c’est par conservatisme, parce justement il n’y rien de moins conservateur que le milieu de la course ou toutes les innovations peuvent être essayées pour peu que les performances soient au rendez-vous.

Voilà ce sont les questions d’un béotien en la matière.

16 oct. 2009
0

Boatlover
voilà des questionnements forts d'à propos.
Bon, bien que je sois tenté d'y répondre tout de suite, j'ai du travail qui m'attends.
Ma réponse ce soir, après celle des autres qui ne vont pas manquer, je pense, d'arriver…

0

boatlover
quand on s'interesse au greement que j'ai montré au debut du fil c'est pas pour la performance absolue ,mais pour la facilité performante ;-)c'est sur que le greement marconi moderne est le meilleur pour la course ,quoique:le bateau le plus rapide de tous les temps (voile)sur un triangle olympique reste les catas de la petite coupe de l'america avec une aile ,pour en revenir a nos moutons: des fois chercher a etre different ('par le greement)tout en etant pas passeiste ca peu plaire a certain !

16 oct. 2009
0

la confection
pour realiser une voile de jonque il n'y a rien de plus simple ,c'est une voile qui n'a pas de creux et ce sont des panneaux assembles avec des goussets de lattes sur toute la longeur sur lequels sont fixés les renforts pour les rabans
qui passent de l'autre coté du mat et en bout un morceau de sangle pour fixer l'ecoute .
on peut utiliser des embouts de lattes en plastique pour renforcer les extremitées des goussets ,evidemment ça fait pas mal de ficelles
mais pas de winches, presque pas d'accastillage
des essais ont étés fait avec des joncs plastique
et finalement c'est le bambou qui fonctionne le mieux .
si je n'avais pas acheté le summer twins avec l'aerorig j'aurais achete un freddom pour transformer le grement comme lorenzo
cordial
alain

16 oct. 2009
0

j'ai vu il y a une trentaine d'années
un plan Lerouge de 18m gréé en goélette jonque

le poids des lattes en [b]fibre de verre[/b] allié aux formes rondes habituelle de cet architecte en faisait un bateau pratiquement invivable tant il roulait!!! :-(

16 oct. 2009
0

C'est le problème number one :
Eviter le surpoids.
C'est pourquoi le bois détient le meilleur rapport raideur/prix dans ce concept.

En simplifiant au maximum le système, cela devrait pouvoir se réaliser.

17 oct. 200916 juin 2020
0

Le Marconi
est devenu très performant avec les mâts ailes et les voiles 3D qui permettent d'obtenir des formes presque parfaites.

La jonque et ses dérivés actuels sont bien moins performants et pour l'instant, on ne risque pas de les voir en compétition.
C'est le choix de la simplicité lié à un certain état d'esprit qui opère ici.
Avec le Swing Wing rig par exemple, tout devient facile. Surtout la réduction qui peut s'opérer à toutes les allures.

Ce que j'aimerais trouver, c'est un système le plus simple possible qui permettent d'étarquer chaque latte au niveau du mât afin de ne pas voir la voile trop se déformer après réduction.

17 oct. 200916 juin 2020
0

en Antartique !!!!
voici "china moon " wharham customisé qui est en Antartique . pour moi c'est un peu limite !!
Par ailleur adresse de voilier si possible en france ??
les voiles de freedom double pli ont été abandonnée car trop difficiles à descendre quand la voile est mouillée .

17 oct. 2009
0

Pourtant ce principe est toujours utilisé.
sur des voiliers récents.
Il a du évolué.
Je ne me souviens plus du nom de cet architecte français qui propose des voiliers avec ce genre de gréement.

Le rendement de ces voiles double-plis est parait t'il très bon.
Ce qui semble logique.

0

lorenzo
c'est gille montaubin ,un des precurseur de la voile a double plis a enroulement autour du mat ,encore mieux que le freedom pour le coté pratique !

17 oct. 200916 juin 2020
0

Ha Long
Je ne sais pas maintenant mais en 1991 (avant les touristes cités plus haut)les voiles étaient utilisés par toutes les embarcations de ceux qui n'avaient pas les moyen d'être motorisés.
Sur cette photo trois générations vivaient à bord nous venions de leur donner un ancien génois et des canis ayant servis à protéger nos mats pendant le transport .
15 jours plus tard ils sont venus tirer des bords à coté d'Oaristys avec leur nouvelles voiles et leur cabine renforcée.

17 oct. 200916 juin 2020
0

a culer
les jeunes enfant avaient vraiment le sens de la manœuvre ,comme s'ils étaient nés sur l'eau.
ils étaient nés sur l'eau

17 oct. 200916 juin 2020
0

un
tout petit ,de retour de pêche sur la rivière...
Excusez la qualité ,mais le joint de l'appareil n'a pas supportés 3 ans de chaleur humide!

17 oct. 200916 juin 2020
0

à un
très gros,avec pour tout moteur une ligne d'arbre qui pendait à l'arrière ,suspendue hors de l'eau par des palans...
Rencontrée en arrivant sur Haî Nan(grosse île au sud de la Chine) en Aout 1993.

17 oct. 200916 juin 2020
0

un autre aboutissement de la voile de jonque
le gallant rig

17 oct. 200916 juin 2020
0

ce que l'on voit toujours en mer de chine
et pas seulement pour servir d'annexe, ce sont les célèbres bateaux paniers, qui vont assez loin en mer .

17 oct. 200916 juin 2020
0

Tiki30 "PHA" gréé avec une voile de jonque améliorée par coque
Je viens de faire un blog résumant les navigations à bord de notre cata "PHA" portant un gréement libre de type Swing wing rig sur chaque coque :

wharrambuilders.ning.com[...]-n119-1

Bertrand

0

genial et merci
bertrand ,voila du vecu !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (160)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021