Avec quoi remplir ma quille?

Chers ami(e)s,

Ayant pour projet de vider ma quille, puis d'en tapisser le fond de plusieurs strates de béton cirés, je me demandais si quelqu'un avait déjà entendu parlé du procédé, ou éventuellement un retour d'expérience sur ce type de technique.

Il s'agit d'un voilier en acier, dont la quille contient a l'heure actuelle, quelques gueuses et toutes sortes de matériels dans son 1er tier, de gueuses noyé dans la résine, et d'un rangement dans son 2eme, puis du réservoir de GO, et 120 de chaine.

d’ailleurs la résine qui maintient les gueuses depuis 35 ans déjà, s'est ramollie entrainement un début de rouille dans cette zone.

Trouvant le couple de rappel un peu léger dans certaines conditions (faut dire que mes mats en laméllé-collé n'aident pas particulièrement), et comme je me suis laissé dire que le béton avait des propriétés anti-rouille... je me verrais bien dans un premier temps, augmenter le poids sous la flottaison en y collant du béton dans les fonds, après avoir bien entendu protéger la taule comme il se doit.

L'équipage
04 mai 2013
04 mai 2013
4

dans un premier temps il faut mesurer , peser les gueuses en place (pb? fonte? ) et calculer par rapport au bas de la quille le moment ( Px hauteur de cdg) ..

c'est pas tres simple ton truc ...

si le lest actuel est en plomb il va te valoir en gros 5 fois plus de volume pour le remplacer par du beton ..donc le cdg va etre plus haut donc le cdg general va aussi etre plus haut donc le couple de redressement sera lui plus petit .tu vas donc allé a l'encontre de ce que tu cherches .

" tu t'es laissé dire " et bien je te dis le contraire , le beton une fois coulé se retracte et tu auras de l'humidité entre la tole et le beton donc de la rouille

04 mai 201304 mai 2013
0

ah oui je m'étais pas rendu compte de la différence de masse volumique... peut etre qu'en chargeant le beton a l'aide de ferrailles en vracs récuperer? anciennes anodes en zinc et autres bout de toles inox jeter aux rebuts...

l'essentiel du lest étant situé au milieu de la quille sur une épaisseur d'environ 50cm, j'imagine pouvoir maintenir le centre de G assez bas.

vu le type d'engin, le calcul n'as pas besoin d'être trop précis... un peu trop étant tout a fait gérable vu la masse de l'ensemble. 13*4.2m estimation à 16-17T le tout en charge.

pour la rétractation, je pensais faire de relatives fines couches pour limiter l'effet... et permettre le "démontage" du tout si besoin est...

04 mai 2013
1

et bien tu voie ,personnellement j'enleverai le tout pour bien inspecter la quille

bien nettoyer , repeindre avec une peinture caoutchouté

plonger tes gueuses de plomb dans de la resine , en rajouter (300 kg à la louche) une fois en place tu noies le tout de resine mais bien recouvert ,pas comme sur ta photo ,noyer d'1 à 2 cm .Ainsi tu as une surface propre ,facile a nettoyer ,pas un nid à m...

Pour la ferraille dans le beton il ne faut pas trop se faire d'illusion , le beton a une densité de 1.8,1.9 avec du ribellon on arrive à faire du 2.3 ....donc on est loin du 10 que l'on obtiens avec le pb

04 mai 2013
0

on peut dire effectivement qu'il s'agit d'un "travail d'amateur" mdr

04 mai 2013
0

Je me souviens d'un constructeur amateur, dans les années 70, qui avait tenté, dans une quille du même type, de mettre toutes les chutes aciers de son chantier noyées dans du ciment. Ceci presque terminé, il s'est rendu compte qu'il n'avait pas la place de mettre les 3,5 tonnes prévues par l'architecte dans le volume imparti. Il a dû tout casser à la barre à mine. Une folie !

04 mai 2013
0

Autre suggestion que j'ai pratiquée, ayant le même problème

Compléter le lest par des éclisses de voies de chemin de fer : ça n'a pas la densité du plomb, mais la forme est bien adaptée ; pour en acheter, voir la SNCF, un bureau entretien des voies ; ils ont des lots de pièces ferraillées à bas prix

04 mai 2013
4

Densité plomb : 11,35
Le fer : 7,87
Le zinc 7,1

C'est pourquoi je préfère l'or, qui est à 19,3... L'avantage, c'est que ça revient moins cher que le plomb, vu qu'on en met deux fois moins !

:acheval:

08 mai 2013
0

de plus c'est inoxydable, et peut servir de monnaie d'échange sur tous les continents....!!!!!

01 fév. 2018
0

C'est pas faux ! Mais en guise de paiement tu risques tout de même de te faire un peu remarquer, surtout si tu arrives avec ton lingot pour faire de la monnaie.
.
En tout cas tu as intérêt à veiller encore plus à l'entretien de tes boulons de quilles

04 mai 2013
0

Ou du Platine 21.4 profite pour virée le schtroumpf qui est sur la dernière photo (il n'est pas assez lourd) !

du plomb pas chère = batterie

04 mai 2013
0

Il reste l'Uranium appauvri qui a la même densité que l'or et qui revient moins cher!
Ca doit aussi avoir un effet antifouling grace aux radiations!
Tabarly avait déjà essayé sur Pen Duick VI !

04 mai 2013
0

Vous oubliez le célèbre l'uranium appauvri employé par Tabarly, ce qui n'a immédiatement pas plu à de mauvais joueurs.
Une quille n'est tout de mème pas pas un dépotoire et pour la densité max il faut un maximum d'homogénéité.
Une densité élevée assure par principe les meilleurs résultats. Le béton ne peut ètre que de faible densité (contient 1/3 d'eau de d=1, + silice, calcium ,aluminium de densités faibles)

04 mai 2013
0

il y a des matieres tres pratiques que j'ai employé pour faire du lest surtout dans une quille .

  • les billes de plomb declassé vendu par les fournisseurs de plomb de chasse :densité 9
  • du minerai de fer bien broyé

le gros avantage de ces materiaux ,tout d'abord c'est assez facile à mettre en place ,ça rempli bien l'espace et également en cas de reparation de la quille ;un coup de chalumeau et tout coule par terre ...

josé

04 mai 2013
0

juste une chose peut etre hors sujet .
je n'ai jamais compris ce genre de fabrication de quille lestée ..c'est d'un compliqué ...

on fait d'abord une caisse ,étroite qui faut souder dedans ,par dehors avec des soudures boutonniere , bien ,mettre des raidisseur etc... veillé a ce qu'elle ne parte pas en vrille (c'est arrivé) .ensuite il faut lutter contre la corrosion , peinture etc ,bonjour le boulot pour peindre ....puis tout a coup on rempli le tout de lest ...qu'il faut acheter , fondre , mettre en place , et ça rouillera dans les fonds etc ....

Pour ma part je pratiquais comme suit : je faisais decouper des toles de 20cm d'épaisseur (voir plus) suivant le profil et on peut simplement les souder les une sur les autres jusqu'à faire le poids et dessus le reste de la quille en tole normale ,bien reprise au fond par des voiles ...

pas de rouille, et infimiment plus simple ,,, plus aucun soucis pour l'eternité ..

05 mai 2013
0

20 cm d'épaisseur ???
Bigre ! t'es sûr ?

05 mai 2013
0

oh oui , sans probleme

04 mai 2013
2

merci de vos contributions... oui, le béton semble une fausse bonne idée...

je vais déjà vider ma quille, et essayer de récupérer du métal pour augmenter le lest... et passer sur des mats alus un de ces 4...

déjà quelques pistes!

05 mai 2013
0

si tu cherches à ameliorer ton couple de redressement ,le faite de changer tes mats ne t'apportera strictement rien sur un bateau aussi lourd ..

05 mai 2013
0

alors une solution mettre des quille de roulis elles vont freiné le roulis et augmenter le couple de redressement donc la raideur à la toile

et c'est pas grand chose à faire

pour tes mats ça ne fera rien du tout ,une crotte de mouche

05 mai 2013
0

un calcul rapide ...tu remplaces tes mats 200kg par d'autre 80 kg tu descends le centre de gravité general du bateau de 2cm grand maxinum

05 mai 2013
0

en fait, je cherche a éliminer la trop grande inertie des mouvements de roulis et tangages, et augmenter un peu la raideur a la toile.

effectivement, vu le poids et la largeur du bateau, je devrais être très satisfait et avoir la sensation de naviguer sur un fer a repasser, ce qui n'est pas tout a fait le cas.

Mes mats sont en laméllé-collé, accompagné de haubans ad hoc surdimensionné. j'ai vraiment bcp de poids dans les hauts...

17 avr. 2017
0

importe peu le poids du bateau; les règles de la physique restent les mêmes.

04 mai 2013
0

Crozes Hermitage, Meursault, Domaine d'Ott, Fronton bien calées.

04 mai 2013
0

+1
la densité est faible, mais ça peut être un bonne monnaie d'échange pour du plus lourd!

05 mai 2013
0

comme ils vont fermer quelques centrales en allemagne et qu'ils ne savent pas quoi en faire
peu de place beaucoup de poids

l'uranium appauvri enveloppé dans du plomb
alain

05 mai 2013
0

attension le beton a un leger retrait. par experience des lingots de plomb ranges au mieux puis remplissage de resine.
densite obtenue; 10
bon courage
agba

05 mai 2013
0

on peut les bloquer mécaniquement et remplir avec de la parrafine ,
alain

05 mai 2013
0

bonsoir, pour ma part dans la quille j'ai coulé directement 2 T de plomb, et en suite 500 litre d'huiles de vidange pour éviter la rouille . André

05 mai 2013
0

ce qui est obsolument interdit depuis 1983

07 mai 2013
0

c'est évident, le jour ou ça perce, l'huile part à la mer.

31 jan. 2018
0

Le raccord de vidange est une bonne solution à ma remarque quelques posts ci-dessus

07 mai 2013
0

Pourquoi cela est-il interdit ?

08 mai 2013
0

et le bateau coule...

08 mai 2013
0

bonsoir lors d'un talonnage , vérification en plongée la tole légèrement ouverte n'a laissé l'huile partir, peut être la pression ? au carénage suivant à terre des goutes perlées effectivement il y a un risque. J'ai soudé un raccord pour un jour vidanger. André

30 jan. 2018
0

je voudrais recouvrir ma quille d-huile
g un reve d antilles et la quille est composee de lingots de plomb et fonte noyes dans le beton
il parait qu'il existe des huiles qui ne figent pas
en sais tu qqchose ?

31 jan. 2018
0

Une idée séduisante mais sauf erreur de ma part l'huile a une densité plus faible que l'eau, donc l'eau de ruissellement/condensation se retrouvera au fond à grignoter en silence le bout de ta quille.

31 jan. 2018
0

il ne devrait pas y avoir d'entrée d'eau liquide ni de vapeur dans une quille si elle est correctement soudée, tant qu'il n'y a pas de rouille perforante bien sûr, mais avec des toles de bonne épaisseur et une surveillance régulière c'est peut probable que ça arrive à ce stade

06 mai 201306 mai 2013
0

les traverses de chemins de fer coulées dans la résine semblent le plus évident et surement le moins cher...même si densité 7, c'est déjà pas si mal...

quille de roulis? jamais entendu parler! kesako?

pour le calcul, j'imaginais:
50 Kg a +10m du centre de gravité ~ 250 Kg a -2m

c'est sur que comparé a 16T...

mais bon je trouve le bateau un peu lège... du coup rajouté 200kg dans la quille, et perdre 100kg dans les hauts...

faudrait que je croise un voilier équivalent, pour tirer quelques bords pour m'oter tous ces doutes...

06 mai 2013
0

quille de roulis ...

pour eviter le roulis des bateaux et augmenter la courbe de redressement on met sur chaque coté du bateau un plat souder pendiculairement à la coque sur le 1/3 de la longueur ,dans le bouchain celà freine le bateau

06 mai 2013
0

attention : je n'ai pas parlé de traverses ; j'ai cité des éclisses de rails, c'est à dire les pièces qui, sur les formules anciennes de rails, sont utilisées pour jointoyer deux rails par boulonnage.

Sur les voies modernes, les rails sont raboutés par soudure ; ils n'ya plus d'éclisses

07 mai 2013
0

des éclisses! c'est noté!

07 mai 2013
1

Pas d'accord, des éclisses y'en a encore :
De lune et de soleil !!!

:acheval: :acheval: :acheval:

08 mai 2013
0

Et par du vide, histoire d'alleger ton boat, pour le CG, d'un autre coté, au port, tu t'en fous.

08 mai 2013
0

oui c'est sur... j'aurais pu acheter un appart avec vue sur la mer aussi..

17 avr. 2017
0

Bonjour, j'ai un réservoir d'eau dans une partie de la quille de mon bateau que je voudrais condamner et remplir afin de conserver le lest. Que me conseillez-vous, sachant que l’accès n'est pas plus gros qu'un petit bouchon de réservoir? merci

30 jan. 2018
0

mets de l'eau lourde ,ça pèse plus
alain :acheval:

17 avr. 2017
0

a 2.2 de densité pour le béton.... ça va pas être au top ton truc.

Comme le conseille calypso, tu pèses ce qui rempli ta quille aujourd'hui (masse qui permet d'être dans les lignes d'eau).

Tu remplaces ça par du plomb, à masse égale ton CG sera bien plus bas, ce sera tout bénéf.

17 avr. 2017
0

ok, mais c'est l'orifice de remplissage qui est vraiment petit, donc il faut que je soit capable de faire "couler" dedans le test. après quant au poids, il y avait 200l d'eau, donc 200kg ferait l'affaire...
Cdlt

17 avr. 2017
0

hello
200 kilos c'est un peu moins de 20 litres de plomb...
mais le plomb se solidifie très rapidement à la coulée,mieux vaut faire ça en une seule fois en agrandissant le trou pour verser à l'aise
attention faut surtout pas respirer les vapeurs !!
masque adapté et ventilation et protection maxi du corps et des yeux
regarde les fils de discussion

17 avr. 2017
0

et comme il y avait de l'eau ça va te sauter à la gu....

17 avr. 2017
1

1/ bien assécher le contenant
2/ agrandir l'ouverture
3/ charger 200 kg de n'importe quelle grenaille métaliique (le plomb est le meilleur mais c'est dix fois plus cher que l'acier ou la fonte) ; l'idéal c'est les bolards de cimenterie en fonte.
4/ couler dessus une résine epoxy pour tout immobiliser (il ne faut pas que cela bouge sur un coup de roulis)

J'ai eu la chance de récupérer des balles sur une butte de stand de tir, qu'on m'a données gratis, et ça a marché idéalement

01 fév. 2018
0

si on ned peut pas couler en une seule fois faire une petite coulée d'étain pour assurer la liaison après avoir bien meulé la surface qui doit être brillante
alain

17 avr. 2017
1

personnellement j'ai défoncé au marteau piqueur le béton(8 mois) et viré les gueuses de fonte et ogives de balles(arsenal de Toulon) et remplacé par des plaques de plomb(2t6) découpées a la circulaire bloquer a la résine de coulée puis installé des réservoirs 2 de GO, 2 d'eau, 1t de chaque

18 avr. 2017
0

ç'est une bonne solution,mais pour éviter tout contact entre le plomb et la quille (risque d'electrolyse ) on trempe les plaques tout d'abord dans la resine et une fois durci on les mets en place et on les cale avec la resine

18 avr. 201718 avr. 2017
0

Une mine de plomb, pas de crayon.

Aller voir un stand de tir sportif. Lui proposer de purger sa butte (qui est truffée de balles).
Acheter le tamis ad hoc.
Tamiser. Bras costauds et patience bienvenus.
Tu récupères des tonnes.

Comme de plus c'est un déchet pollué (le sable de la butte), l'évacuation en centre agréé coûte une blinde. Les responsable du stand devrait te savoir gré de leur nettoyer le déchet (sable broyé).

Les buttes de tir militaires sont souvent plus "chargées", mais le plomb est souillé par d'autres métaux (cuivre, etc.)

18 avr. 2017
0

je n'ai pas isolé le plomb avec de la résine, l'intérieur de la quille a reçu quelque couches d'époxy + 2 couches de polyuréthane, la résine de coulé passe partout

30 jan. 2018
1

le tir sportif c'est généralement des balles en alliage de plomb plates pour faire des trous plus nets sur les cibles .
alors que les militaires utilisent des balles blindées ..(convention de genève )donc pour du lest aller voir les civils
alain

31 jan. 2018
0

des plombs d'équilibrage des roues voitures, mais bon il faut demander à pas mal de garages. Ont peut les fondre au chalumeau et ça remplira bien la quille sans espaces vides

31 jan. 2018
0

Ce n'est plus du plomb qu'ils utilisent pour équilibrer les roues mais du zinc, densité 7,1 c'est moins que l'acier...
.
Par contre tu peux récupérer le plomb des vieilles batteries (en prenant bien soin de récupérer l'acide, bien entendu) et le fondre.
.
Recette que m'a donné "un ancien" pour faire de la grenaille : placer une grille perforée juste au dessus d'un grand récipient rempli d'eau froide, et faire couler gentiment le plomb en fusion au travers.

01 fév. 2018
0

Oui oui, le gars m'avait bien prévenu que ça pète fort au contact de l'eau et qu'il faut bien se protéger !
Sur la récupération du plomb j'ai encore jamais fait, mais c'est en projet : j'ai 5 vieilles batteries dans le garage dont une 140Ah ! Ça doit représenter autour de 80kg de plomb, de quoi rentabiliser l'après-midi de bricolage :-)

01 fév. 2018
0

Hello
Houla, du plomb en fusion dans de l'eau, ça va fumer. ?!! Déjà que c'est un peu mortel à respirer...
Dans le temps il y'avait des tours où le plomb tombait de tout en haut et faisait des billes
J'en ai vu des anciennes mais pas plus d'infos...
Récupérer le plomb des batteries, c'est un peu chaud, et à la fonte il doit rester un peu d'acide qui part aussi en fumée ?
Sur le bon coin, dans les casses, dans les bâtiments en destruction on peut récupérer du plomb à autour de 1/2 € du kilo... Le mieux que j'ai eu trouvé pour ma quille était à 0,80...Et un pote m'a donné 100 kilos de chez son père qui traînaient dans un coin
Au mieux on fait un moule si on a accès en direct à la quille et on y met les lingots à la forme adhoc

31 jan. 2018
0

je me demande dans quoi on peut couler du plomb à part dans un moule pour faire un lest en plomb moulé rapporté par boulonnage ?
dans l'acier et l'alu, non car il y aura un risque de corrosion galvanique
un composite ne résisterait pas à la chaleur
dans du bois il faut pouvoir sortir le lest
?? d'où l'utiliation de gueuses ou de grenaille je pense !

01 fév. 2018
0

Le moule se fait facile au plâtre réfractaire de cheminée en faisant l'empreinte intérieure au styrodur qui disparaît avec le versement de la fusion

01 fév. 2018
0

bjr,
le vieux marin caressait avec amour le fond de sa quille ......
alain :jelaferme: :acheval:

01 fév. 2018
0

gros dégueulasse!
:mdr:

01 fév. 2018
0

Dans une quille j'ai participé au coulage du lest lors de la construction du bateau, coque sablée intérieur, le plomb a été coulé directement dans le voile de quille fraîchement sablé, (il ne faut pas se tromper sur le devis de poids et la répartition) puis soudure étanche de plaques "de couvercle", ce bateau a maintenant + de 30ans et pour le moment il n'y a jamais eu de problèmes de corrosion.
Si le(s) caisson(s) contenant le lest est étanche je ne vois pas pourquoi il y aurait des corrosions galvaniques?
C'est relativement facile à faire sur une coque nue partiellement pontée par contre sur un refit...

01 fév. 2018
0

si le lest est constitué de lingots bien bloqués par des traverses métalliques ,on peut combler les vides à la paraffine .
qui ne se rétracte pas en refroidissant en plus c'est isolant
alain

01 fév. 2018
0

salut
actuellement j'essai de couler du plomb pour en faire une gueuse de 10kg avec des batteries uasagées,mais il y a un probleme le plomb se transforme en poussiere et ptit gravier,alors j eme pose la question le plomb n'a t'il pas perdu des ses caractéristiques avec le temps dans le mélange acide eau distilée

01 fév. 2018
0

le plomb se transforme en poussière quand tu le fonds ? tu procèdes comment ?
oui il y a peut-être des transformations chimiques, mais logiquement ça doit être réversible, il faudrait peut-être juste trouver le bon réactif. faudrait demander à un chimiste :>

01 fév. 2018
0

dans une gamelle avec un bruleur de couvreur dessous,premiere batterie pas de souci mais avec les 2 autres nada

02 fév. 2018
0

les batteries au plomb sont je pense recyclées, donc il doit bien y avoir un truc
il faudrait l'avie d'un spécialiste si une petit recherche internet ne donnait pas de piste

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

Encore la pluie...

mars 2021