Autonomie

Pour un grand voyage à 2 (des mois et des années sur un 10m)...

Quelles sont les quantités minimum garantissant une bonne autonomie en eau et GO?

J'y vais de ma petite proposition:
150l pour chaque :-)

L'équipage
28 déc. 2005
28 déc. 2005
0

salut Francis
comment vas - tu depuis que l'on c'est vu ?
ravi que tu est acheté ce voilier comme nous en avions parlé.
ce seront des frères jumeaux avec loungta.
Pour l'eau, je pense qu'un réservoir de 300 litres vous suffira largement en sachant que tu peux en récupérer souvent.
tu le ramène quand le boat ?
Daniel
voiles.blogspot.com[...]

0

c'est quoi ton boat tom ?
sur mon 10 m j'ai 400 l d'eau et 200 de go et des fois c'est juste!

28 déc. 2005
0

il avait pris combien d'eau
une bonne regle me parait de compter large, soit un gallon par jour par personne pour le nombre de jour prévus puis de doubler. Il avait une tout petit bateau et pas de place pour stocker car panama hiva oa cela fait une deja une belle nav

28 déc. 2005
0

pareil
d'accord avec Pierre, on ne récupère pas de l'eau tous les jours, et presque jamais en mer. pour le Gazoil, plus on en a, moins on a besoin d'eau, mais ce n'est pas vraiment proportionnel. Un pote sans moteur, 60 jours panama-hiva oa. Si on ne l'avais pas ravitaillé il serait mort. s'il avait eu son moteur, il aurait fait 48 h de bruit pour descendre au sud et trouver les alizés.Juste pour donner une idée de commet ça marche sur les longues distances.
Alex

28 déc. 2005
0

Pour une transat à deux,
qui nous a prit 18 jours, nous sommes partis avec les pleins, soit 500 litres d'eau, et 300 litres de GO.

Avec une douche par jour (au pulvérisateur) et la vaisselle à l'eau de mer, nous avons consommé 250 litres d'eau, et 5 litres de GO...

On peut faire mieux sans doute ! ;-)

_/)

28 déc. 200516 juin 2020
0

pour une transat de 12 jours
sur halifax horta on avait 400 litres d'eau environ, à 4 , on aurait pu tenir un mois sans probleme

toilette à l'eau de mer, vaisselle a l'eau de mer, riz et pates cuits moitie eau douce moitie eau de mer

28 déc. 2005
0

et pour le vin rouge ?
personne n'aborde le sujet, mais il faut bien 1 litre de vin pour un litre de gazole, non ? A raison d'un demi-litre par tartine, on risque de manquer assez rapidement de pain . Vous emmenez quoi, vous ? :-)

28 déc. 2005
0

mes pauv' zenfants !
c'était dans le cadre de la survie en mer ( je veux dire, sans pinard ?) Vous aviez pas de fromage non plus ? Eh ben, chuis pas prêt de naviguer avec vous ! Il faudrait que je me fasse livrer comme le capitaine Haddock ... :-)

30 déc. 2005
0

Rôle de plaisance Jacques Perret
Bonjour

CLK

je n'arrive pas à t'envoyer un email en direct pour te demander ta version numerique du livre

peux tu me l'envoyer

cordialement et bonne année 2006

gudule

28 déc. 2005
0

et le gazole
30 litres + un jerrycan de 4 litres , consommé 7 litres

28 déc. 2005
0

La cave était très bien garnie,
mais chez nous, pas d'alcool en navigation ! ;-)

Par contre, du pain frais chaque jour... :-)

_/)

29 déc. 2005
0

à l'époque
du sextant, je buvais l'apéro à l'heure de la méridienne
à l'époque du gps, l'apéro s'est décalé à l'heure du thé :-) :-) :-)

29 déc. 2005
0

il y a longtemps !!
J'ai assisté à un avitaillement sur Pen Duick III et bé y mettaient du charbon dans la chaudière les loustics et que du vrai rouquin!!!!!

29 déc. 2005
0

Avitaillement littéraire...
"Ainsi nous étions là, au pied du grand mât, baignés de lueurs et d'angélus cuivrés. Nous n'avions pas les mains croisées sur la poitrine, mais c'était la version nautique d'un petit tableau méconnu de l'école de Barbizon, et, baissant les yeux, nous considérions avec amour le filin rassemblé comme une moisson de chanvre et de sisal. C'est alors que le matelot releva la tête, intéressé par un bruit : le roulement d'une brouette pleine de bouteilles. Les secousses du pavé en tiraient un léger carillon qui n'offensait pas l'angélus, mais Collot en fut incontinent rapatrié dans le siècle.
- Voilà notre vin, dit-il en faisant signe à la brouette.
- Tiens! j'oubliais.
- Ça ne m'étonne pas. Vous attrapez une mémoire de capitaine puritain.
Le garçon épicier arrêta sa brouette au ras du quai, alluma une cigarette et se mit à nous considérer avec sympathie, en homme décidé à prendre du bon temps et profiter comme il faut d'une livraison peu banale. Son bonheur fut porté à l'extrême, quand il comprit notre intention de cueillir les bouteilles en voltige pour les embarquer comme des briques. En qualité de premier lanceur, ses responsabilités étaient limitées ; Collot transmettait, en deuxième position, sur un vieux yac à moteur qui nous séparait du quai, tandis que je réceptionnais les flacons planeurs pour les aligner dans le coquepit. Dès les premiers jets, nous eûmes un public. Pas seulement les habituels spectateurs des fenêtres mais une demi-douzaine d'oisifs aussitôt rassemblés, comme on voit d'un ciel désert surgir les corbeaux attirés par l'ombre d'une aubaine possible. Pourtant, nous sentions bien que l'exercice n'était pas considéré avec tellement de bienveillance. L'idée qu'une bouteille put se perdre à ce jeu idiot les incommodait visiblement. Une excentricité de yacmane. Le matelot fut-il affecté par cette réprobation tacite ou sollicité par une impulsion banale? Il me demanda si je n'avais pas envie de me rafraîchir ou de contrôler la marchandise. Avant même que j'acquiesçasse, la cadence fut interrompue et il se produisit dans l'assistance un léger flottement. Le débouchage eut lieu dans une atmosphère de suspense. Aussitôt entendu que la tournée serait générale et priés de faire circuler la bouteille, ils se montrèrent d'abord étonnés, l'invitation à boire les prenait de court, comme si boire un coup eût été la chose du monde à laquelle ils s'attendissent le moins. Ils se firent une raison, le litre alla de bouche en bouche, après quoi, d'un coeur unanime, ils s'évertuèrent au chargement qui fut terminé en quelques minutes, selon une méthode plus sérieuse, avec maints égards et mille conseils affectueux."

Rôle de plaisance Jacques Perret

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

29 déc. 2005
0

A boire ou je tue le chien !!
Bonsoir à tous,

Bien souvent, plus on en a,plus on consomme. Chaque équipage et chaque bateau a des contraintes et surtout chacun son choix.
Pour nous sur un voilier de 12 mètres, nous avons 600 litres d'eau et 330 de gazole. Mais nous comptons remonter quelques fleuves.
Nos amis viennent de traverser l'atlantique ce mois ci et ils ont consommé 250 litres de gazole pour la transat sur un gib sea 126. Une autonomie de 200 milles mini me parait raisonnable.
Pour l'eau, nous faisions 3 semaines à 4 avec 320 litres avec l'ancien voilier. Bien sur douche à l'eau de mer et gaffe au gaspi. C'était un peu short, mais on s'habitue et on reste toujours économe aujourd'hui malgré l'opulence.
Pour le rouge, quelques bonnes bouteilles pour les fiestas. En traversée on boit peu d'alcool afin de rester vigilant. Mais un ti punch après un coup de vent ça réchauffe.
L'équipage du voilier semeda
semeda.free.fr

30 déc. 2005
0

consommation transat
800 litres d'eau dans les soutes,300 litres de GO,150 d'eau en bouteilles. Plus 250 litres de vin et 10 bouteilles de pastis. A 6 sur un cata:28 jours. On a manqué:devinez de quoi? Amicalement.

30 déc. 2005
0

Deux solutions Yves
1- Boire le Pastis pur :-(
2- Utiliser les 800 litres des vaches :-)

Francis, ton bateau est équipé de 3 réservoires à eau de 50l, et un réservoire de GO de 180L.

T'aurais la place d'en mettre plus ?
Si ca a suffis aux précédents propriétaire, ca te suffira peut-être ?

30 déc. 2005
0

aaaah ! ça fait plaisir !
y'a pas que sur la banquise qu'on se réchauffe au gros quinquin ! Il ne pouvait y avoir que des dégénérés dans le secteur, on m'aurait prévenu ... ;-) ;-)

30 déc. 2005
0

pour faire plaisir à certains
;-)ben si c'était un cata, vous avez manqué de fuel :-D
:jelaferme:

30 déc. 2005
0

sobriété du chameau
Super sobre ce bord : moins d'1 bouteille d'eau par jour et par personne, et en plus, cirdconstance agravante, vous carburiez au pastis.
Ca aurait été du rhum, j'aurai compris. Ca consomme pas d'eau le rhum (1)
Doivent être tassés vos pastis, z'etes bretons ?

Yves.

1 : allez, un pti'calcul : normalement, 10 bouteilles de pastis, c'est 50 bouteilles d'eau (enfin, c'est ce que j'ai retenu de la pub). Reste 100 bouteilles pour le reste.
Z'aviez un déssal ?

30 déc. 2005
0

gourance
Nous devions avoir plus que 150l d'eau en bouteilles car effectivement il nous en restait un peu à l'arrivée, il nous retait du GO ainsi qu'un peu d'eau dans les soutes.Déduction nous avons manqué du reste. Je ne vous dit pas le bilan sanguin au retour.

31 déc. 2005
0

800 litres des vaches
Des vaches pour avoir du lait au petit dèje c'est pas bête ça!!!
Désolé Dagget j'ai pas pu m'en empêcher. :-D

31 déc. 2005
0

Tout dépend du trajet
Comme dit Jeanlittlewing ici haut, tout depend sur la longeur du trajet. On peut facilement partir pendant deux années qu'avec un litre d'Evian si on s'arrête à tout moment pour refaire le plein. Il faut contempler la durrée maximale du trajet prévu et faire les calcules.

Nous avons fait la traversée de l'atlantique avec des vaches à eau supplémentaires (et temporaires) sous les couchettes d'avant. Une fois arrivée, on n'en avait plus besoin, jusqu'au voyage retour. On pouvait utliser la place pour les affaires des invités. Simple, efficace, et pas cher.

31 déc. 2005
0

on arrive facilement à faire des traversées sans eau
un pastis ou deux avant de partir de Port Camargue avec l'Ami Pierre et un ou deux autres à l'arrivée à la Grande Motte avec l'ami Roger

pas de pb d'autonomie meme pour aller jusqu'à Carnon

après je ne sais pas, c'est "terra incognita" :-D

amicalement

01 jan. 2006
0

150l ça me parait un poil juste
du temps du rationnement, j'ai traversé à 2 avec 200 litres et douche au pulvérisateur, tout ce qui se faisait à l'eau de mer possible, pour 1800 milles...
Pour le GO, il semble que 48 heures soit un concensus. Avec un 30Ch ça donne environ 150litres.
Jamais eu à le tester, les plus grandes étapes au moteur étant faites en med où il est facile de se ravitailler.
En croisière côtière, il me semble qu'une semaine d'autonomie complète est un bon compromis pour l'avitaillement en frais.
On peut aussi compter avec ce principe TRES minimaliste :
1 semaine d'eau à 10l/j/pers = 140l mais je ne pense pas que tu tiennes longtemps comme ça.
Un dessal est un bon investissement (pas financier) dans ce sens, l'eau n'étant plus un soucis.
Avec le dessal, je maintiens tout de même 200litres mini.
De même, avec 200 litres de G.O je pense être capable de faire tourner les deux moteurs pendant 48heures soit 200 miles tranquilles.
Ca me parait très juste en transocéanique, mais comme je suis pratiquement autonome en electricité avec les panneaux et que je n'ai pas besoin de tourner les moteurs pour recharger... chasse au poids oblige... (j'aurais préféré 350 à 400 litres)

En conclusion : 200 litres pour G.O et H2O me semblent plus proche du minimum indispensable pour un couple motivé (sensible aux rationnement).

01 jan. 2006
0

juste une petite remarque
le dessal c'est très bien, mais il est bien possible de mourrir de soif à coté d'un dessal en panne

c'est pas fréquent mais pas non plus à risque nul et c'est prévisible

et dans ce cas, que représente le PRIX du dessal ou une différence entre un excellent appareil et un appareil moins bon?

il me semble quand meme que la bonne gestion de sa vie doit faire considérer cet appareil comme un complément de confort et non comme la seule poire pour la soif

ceci dit c'est votre gosier et vos cellules donc, comme d'hab, chacun fait comme il le sent...

amicalement

01 jan. 2006
0

Absolument d'accord
Le dessal ne doit être considerer que comme un moyen de remplissage :-D et à ce titre son utilsation doit permettre de compléter le niveau qui est mini dans le cas qui nous préoccupe.
Au pire, on peut traverser sans dessal :-D en se rationnant :-( du style 7l/j/pers ce qui donnerait à 2 :
pour 2000 milles environ 300 litres
pour 3000 milles environ 450 litres
Marrant comme ça sonne déjà vu :-).

Pour le GO c'est assez différent et il faut se poser la question différemment :
Si - mon dessal étant en panne - j'ai le malheur de zigouiller définitivement mon moteur le premier jour du départ, dois-je considérer que je pourrais m'alimenter des bactéries -causées par un remplissage d'eau dans les réservoirs de GO et lycée de versailles lors d'une opération malencontreusement baclée quelques minutes avant le départ- présentent dans les réservoirs après le 32ème jour de dérive (n'oublions pas qu'il n'y a absolument pas de vent et que les voiles ont été oubliées chez le voilier où elles devaient être contrôlées avant la traversée), ou devrais-je percuter la survie pour permettre aux micro-organismes de se développer à l'ombre du plancher, ce qui augurerait, si tout continue à aller pour le mieux, d'une pêche nourrissante et néanmoins récréative, dans les 10 jours à venir ? :scie:

01 jan. 2006
0

heu! combien de !!
Broll!! pour ne pas étre suivi??? bonne année cobra !! pas sur pour la façon d écrire brol!!!!! bonne année!! :-D :-D :-D :-D :-D

01 jan. 2006
0

contenu
2 fois 250 litres d'eau , et 300 litres d gas oil plus 200 litres en bidons si besoin

pour les boissons , 100 litres de vin , 100 litres de jus de fruits et divers
plus les divers alccol décapants comme il faut

au besoin , complement en bidons de 5 litres pour l'eau

01 jan. 2006
0

vous avez a votre bord!! un nouveau systéme
De propulsion? qui aprés fourniture de courant 12 230 400 volts pour votre confort, je pense spécialement a Dame Cobrette !! vous permet en plus de faire chauffer l antre et la chaudière du bateau!! bonnes navs dans vos glaçons!! bonne année!! :-D :-D :-D

01 jan. 2006
0

On suit...

Aussi étonnant que soit la chose, je suis tout à fait les derniers résonnements...

A bord, après dernière modif, 650 l de mazout, 350 l d'eau et dessal 100 l/h + emplacement prévu pour 20 bouteilles de 5 litres d'eau

Inutile de vous parler des boisons de tout type qui sont bien entendu en quantité suffisante pour une consommation abusive de toutes personnes normalement constituées... ;-)

pfffzzzz

01 jan. 2006
0

Je l'ignore

cher ami, je l'ignore...

Pour le fuel, c'est bien entendu du fuel domestique puisqu'il ne sert pas à la propulsion... enfin pas directement

pfffzzzz

PS: je vous retourne les bons voeux bien sur, ainsi qu'à tous ceux qui veulent bien les accepter... ;-)

01 jan. 2006
0

Il faudra encore

un peu de temps, quelques soucis, et pas mal d'activité pour que tout soit installé...

Mais petit à petit, le serpent fait son nid...

pfffzzzz

01 jan. 2006
0

Négatif en 2006
Je serai, et je commence par ce post ;-)

Exp perso: nav de vacances sur un 10M en Med et en couple avec 80L de GO et 210L de flotte.
Les deux sont insuffisants, je dirai au mini pour le prochain bateau(qui ne sera pas beaucoup plus gros): 150L GO et 300L H²O.

Le blême: les nouvelles reglementations qui vont transformer nos belles cotes françaises en lac suisse (rappel: Zero rejets tant eaux noires que eaux grises), et faites pas les innocents, les lois (code des ports français) sont votées depuis 2001, mais pas zencore zappliquées...

Donc les 300L d'eau, devraient devenir 300+300(eau propres+eaux grises) Est ce realiste???
AMHA, non: ce sera plutôt 150+150 :-(

Donc le dessal devrait devenir à moyen terme un équipement indispensable, enfin pour ceux qui naviguent en Europe (avec en plus une pompe de jardin pour vidanger discretement la cuve à eaux grises:)

01 jan. 2006
0

Le réservoir

d’eau sale fait 125 litres, mais comme les ports ne sont pas mes lieux de prédilection, il ne servira pas beaucoup…

Eventuellement en tampon si les voisins éventuels de mouillages sont sympa sinon directs à la flotte :-)

pffzzzz

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (89)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021