aurigny et les ecrehous

bonjour,
je prépare une croisière au départ de granville sur un voilier de 8,40m la semaine du 1er mai.
j'ai bien envie d'aller faire un tour à aurigny mais toute la littérature que je lis sur ce forum me refroidit un peu, en particulier le passage du raz (sans parler du swinge) !
la chance, c'est que les coef seront tout petit fin avril début mai. bon y'a aussi le meme genre de littérature sur le raz de sein que j'ai passé à plusieurs reprises sans pb, même si c'est parfois impressionnant.
est-ce que qqn a des conseils pour y aller en venant du sud (hé, tout le monde va ou vient de cherbourg. c'est fou, non ? je pensais pas que c'était si visité !)
je rêve aussi d'aller aux ecréhous. est-il possible d'y passer une nuit ? qqn l'a-t-il déjà fait ?
et y'a-t-il du monde à ce moment de l'année au mouillage ?
ensuite, j'irai soit à guernesey et sercq que je connais et je j'apprécie vraiment beaucoup soit faire une rapide virée dans le sud de l'angleterre...
merci

L'équipage
10 mar. 2008
10 mar. 2008
0

Pour aller à Aurigny......
en venant du Sud je te conseille de t'arrêter à St Peter ou à Sercq, c'est plus facile pour calculer l'heure d'arrivée dans le raz.
Pour la première fois je te conseille également de passer par le raz et de descendre ensuite sur port Braye plutôt que de passer par le Swinge.

10 mar. 2008
0

Ecrehou
Sans S, les ecrehou.
S'il fait beau, avec le pont il y aura entre 10et 20 bateaux la nuit et j'en ai compté jusqu'à 50 dans la journée.
Une cata

10 mar. 2008
0

le swinge, à éviter absolument, par défaut
De ce que j'ai lu et des scénarii que j'ai pu connaître j'ai retenu que "swinge, just say no"
C'est le genre de coin, pas trop fréquent heureusement, où on peut ne plus pouvoir revenir en arrière même si devant c'est l'horreur. Un peu comme maumusson, peut-être bien pire.

Bon, si un pratique du swinge, avec brevet à l'appui, m'y emmène, je dis pas mais moi tout seul, jamais.

Et venant de Cherbourg vers Aurigny avec le flot (c'est le flot quand l'eau de la manche E tente de passer le raz vers le sud, n'est-ce pas ?) faut viser juste pour ne pas se faire avaller par le raz (si trop au sud) ou par le swinge (si trop au nord mais ça, ça à l'air plus controlable).

La nav dans cette région m'a impressionné :-&lt

11 mar. 2008
0

En venant de Cherbourg vers Aurigny...
c'est le jusant. Elève Yves d, vous aurez un zéro pointé!!!
Farfa 2 a raison. je me souviens d'une montée de St Peter vers Aurigny par le Singe avec un Melody, vent (4B) et courant portant. j'avais fait capeler les harnais. Le copain qui barrait, expérimenté certes, mais pas en ces lieux fut tout à coup surpris de voir l'hélice du voilier anglais qui nous précédait avant de voir son pont. Quant à nous, nous avons enfourné jusqu'au mât!!
Il faut quitter St Peter à la renverse de BM (et non à l'heure de la BM!) et cela monte directement. Attention à parer largement la Pierre au Vraic au SW d'Aurigny, toute seule au milieu de nulle part!
Cela peut être très sportif avec un petit bateau : déferlantes croisées, marmites, tout pour plaire.
C'est une sorte de canyoning marin!
Jamais de nuit car aucun balisage et ceux qui conseillent de se caler au milieu et de faire au GPS m'inquiètent, encore que...
La dernière fois, départ d'Aurigny avec un Sun Fast 36 sous motorisé ou sous hélicé!!! Brume intense au lever. J'annonce que nous resterons probablement à port Braye, mais nous nous préparons quand même, just in case...
A l'heure de la renverse, la brume se lève... on y va. Sortie de Port Braye, direction le milieu et la brume tombe à nouveau en même temps que le GPS fixe se met en rideau. Le courant étant déjà établi, impossible de remonter pour rentrer. GPS de secours en marche de suite, l'autre repartira 5mn plus tard. Pas le choix, nous sommes descendus sur un cap GPS avec une veille intense de chaque côté. Je n'en menais pas large, d'autant plus que le courant porte sur la roche Nannel et sur la Pierre au Vraic à la sortie!
En montant de St Peter, il faut aller chercher l'alignement environ 3/4M au nord de l'extrémité de la jetée.
En venant de Cherbourg, on part du fort de l'Ouest à la PM comme d'habitude. Au niveau de la Platte, selon coeff, vent et caractéristiques du bateau, on fait route entre 285 et 300 voire plus si peu de vent et gros coeff et cela va tout seul, mais vite.
Efectivement il ne faut pas se laisser avaler par le Blanchard avant Aurigny. Lorsque l'on est sur l'alignement au 215 sur l'entrée (quand on est plus près, c'est l'église Ste Anne, tour quadrangulaire, par la petite biroute à l'extrémité de la jetée du vieux port, le courant descend directement dans Port Braye. La marge est de + ou - 2°! A bâbord les cailloux, à tribord l'extrémité de la jetée. si on la rate, c'est direct Guernesey!

11 mar. 2008
0

Non le flot ou marée montante...
c'est quand le Manche se rempli, donc d'Est en Ouest.

11 mar. 2008
0

zéro pinté ?
Euh, Ecumeur, ta remarque m'a plongé dans la perplexité.
Du coup j'ai regardé mes cartes de marée et courant pour la région, par exemple pour aujourd'hui autour de 17h.
J'y vois clairement qu'à 16h50 la mer est basse à Braye, La Hague et Diélette et qu'un fort courant de 7 Nd pousse au 205 (on y ajoute même 4h30 avant la PM de Saint Malo)

Si je me projette 2 heures plus tard vers 18h50 la mer n'a pas atteind mi-marée, ,le courant est encore à 4,7 Nd dans le 204° et c'est 3h15 avant la PM de St Malo

Vers 20h10 ça ressemble à une renverse; c'est pas une étale mais ça part dans tous les sens, y a 6m+ d'eau à Dielette et La Hague mais c'est pas encore PM

Ainsi de 16h50 la 20h10 la hauteur passe de 1m à 6m+ (c'est l'époque du flot) alors que les courants portent au 205° (l'eau passe le raz vers le sud)

donc ma phrase "Et venant de Cherbourg vers Aurigny avec le flot (c'est le flot quand l'eau de la manche E tente de passer le raz vers le sud, n'est-ce pas ?)" ne mérite pas un zéro pinté

Ou alors je me trompe-je, mais où-je ?

Que ceci n'empêche pas les excellentes contributions à la nav dans le coin, contrib qui vont finir aux archives des fois que.

11 mar. 2008
0

Globalement, l'onde de marée...
se déplace d'ouest en est au flot, on peut dire que la Manche se "remplit" et jusant d'est en ouest.
L'onde de marée et le courant ne se juxtaposent pas réellement.
Les heures de renverse, c'est autre chose, plus les phénomènes spécifiques à l'entonnoir que constitue le secteur des anglos.
Effectivement, le niveau peut continuer à monter alors que le courant s'est inversé.
On retrouve la même chose vers la mer du nord avec des renverses aux alentours de mi marée.

11 mar. 2008
0

le flot ?
Je ne suis pas sur que le flot soit défini de manière globale ("lorsque la Manche se rempli")
Je suis même certain (bon, j'irai pas jusqu'à couper des trucs) que la définition est très locale puisqu'elle sert à définir la position des bouées rouges et vertes dans les chenaux (rouge à Bd lorsqu'on est poussé par le flot).

Du coup je persiste à contester ce zéro pinté : lorsque la mer monte dans des échelles à marée autour du raz le courant dans le dit rat est globalement portant au sud.

Mais bien sur, si vous avez aussi un argument convaincant ;-)

10 mar. 2008
0

deux solutions pour résoudre ton blème ...
1- tu tapes "écumeur swinge" dans le moteur de recherche.
2- tu envoie un MP au même ecumeur.

:pouce:

PS: j'ai eu la chance de passer le swinge par très très belle MTO, mi-aout, vent faible, coeff mini, plus ou moins étale; je me suis suffisamment fait branlé pour être plonger dans le carré chercher le harnais
:-D :-D :-D

10 mar. 2008
0

Il est plus facile ......
de passer le swinge en partant de Port Bray (Aurigny) vers le Sud.
Tu peut, en étant au port, avoir une idée de ce qui t'attends avant de t'y engager, mais comme dit farfa II par beau temps et petit coef c'est faisable.
Dans l'autre sens c'est plus compliqué, il faut faire attention à la renverse dans le swinge, qui a lieu avant la renverse dans le raz Blanchard, ce qui provoque une vague en travers du swinge à ce moment et cela peut être méchant.

11 mar. 200816 juin 2020
0

Les ecrehous sont vraiments sympas
mais le soucis est qu'une fois qu'on y est on veut plus partir...

Si jamais tu vois des bateaux qui ne prennent pas la passe habituelle, ne les suit pas car la passe secrète est assez étroite et entourée de têtes acérées.

Pour la passe habituel pas trop de soucis mais il faut juste suivre parfaitement l'alignement (mat noir avec marque blanche) Il faut donc une bonne visibilité.

Photo : une nuit tranquille aux écrehous

11 mar. 2008
0

Re photo
Une journée moins tranquille aux écréhou (j'ai fait une faute de français dans l'autre poste car écréhou est invariable)

11 mar. 200816 juin 2020
0

erreur de manip
le poste est parti tout seul sans la photo

11 mar. 200816 juin 2020
0

les Ecrehou...
... c'est magnifique, sauvage, curieux. J'y suis allé en Novembre dernier. Deux nuits. Pas un chat.
Et le Singe (Swinge) entre Aurigny et Burhou, je l'ai déjà pris au départ d'Aurigny, la nuit avec vent et courant portant. Pas de problème particulier. Dans l'autre sens non plus tant qu'on respecte la règle vent et courant dans le même sens et pas au delà de force trois ou quatre maxi.

11 mar. 2008
0

Dormir
peut on y dormir au ecrehou ? et ou ? bien protegé ?
Merci

11 mar. 200816 juin 2020
0

Dormir,
Oui, on peut dormir ammaré à la bouée des états devant l'isthme entre L'Ilot Marmotière et l'Ile Blanche ou sur ancre (sable graveleux). Fire attention au tirant d'eau à BM
Sinon, devant l'Ilot Marmotière, il y a deux bouées, sans problème. Beaucoup de courant à cet endroit.
Les Ecrehou restent un mouillage de beau temps de toutes façons.

11 mar. 2008
0

MERCI
Les photos sont superbe!!!

a+

Pierr

11 mar. 2008
0

ça a l'air sympa..
mais combien reste - t il d'eau à marée basse?

11 mar. 200816 juin 2020
0

Voici....
.... la bouée des états (states of Jersey) et mon bateau ammarré dessus...

11 mar. 2008
0

Il ne faut pas exagérer
les difficultés dans le raz et les anglos si on respecte les données météo et les courants comme dit plus haut, meme la nuit.
Par contre,aux Ecrehou, pour la bouée des états ou les bouées en eau devant marmotier, en saison n'y comptez pas. Elles sont occupées!!!!!!
Pour passer la nuit, il est préférable de pouvoir échouer.

11 mar. 2008
0

les ecrehou
et il reste combien d'eau à bm aux ecrehou (sans s) ? c'est jouable avec 1,60 de tirant d'eau ?
bon sinon, les photos sont d'enfer

12 mar. 200816 juin 2020
0

Combien d'eau?
Avec 1,60 de tirant d'eau, c'est inutile d'aller à la bouée des états sauf à marée montante en surveillant le sondeur et à partir de mi-marée, je crois. Mais c'est bien difficile de répondre pour les Ecrehous en général puisque dans les chenaux principaux, il y a de la profondeur pour tous les tirants d'eau des voiliers les plus courants.
Mais dans les chenaux profonds, c'est là où ça tire le plus surtout aux alentour de la mi-marée. Donc je ne conseillerais pas de dormir sur ancre sans avoir subit une renverse de jour pour vérifier la tenue de l'ancre. Sinon, pour les bateaux qui échouent, on est bien mieux à l'intérieur des criques car les courants y sont moins forts.
De toutes façons, il ne faut s'aventurer dans l'archipel qu'à marée montante pour éviter l'échouement.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (97)

Bientôt fini ?

mars 2021