Augmenter le lest sur un Gladiateur

je possède un gladiateur et voudrait augmentée le poids de mon leste en mettant des barres de plomb dans le puisard très profond sur ce bateau quand pensez vous?????

L'équipage
11 déc. 2019
11 déc. 2019
0

bonjour
il va etre plus lourd et plus raide a la toile .
mais augmenter de combien en kilos , et pourcentage du lest actuel .
et pour quelle raison cette envie .

salut


11 déc. 2019
0

Ça dépend de combien profond est ce puisard. L'effet du lest est un couple de redressement dont le moment est le produit du poids et de la distance entre le centre de gravité du lest et le centre de carène du bateau. Rajouter du poids dans le haut du lest, j'ai bien peur que cela ne fasse que rajouter du poids.


11 déc. 2019
5

ola!

avec 1,95m de tirant d'eau et 40% de lest.... C'est pas mal raide à la toile un gladiateur :-) Pas assez à ton goût?


11 déc. 2019
0

je me pose également la question de l'interet d'une telle opération.


11 déc. 2019
0

Avant de mettre des lingots de plomb ou des gueuses de fonte, tu peux faire un essai en mettant la chaîne de mouillage dans le puisard.
Ça donnera déjà une petite idée de l'effet sur le comportement et sur l'équilibre longitudinal.


11 déc. 2019
1

Faire du bricolage sur un tel bateau me semble une faute intellectuelle. Le chantier Wauquiez est l'un des meilleurs au monde et je ne pense pas que vos connaissances en architecture navale soient supérieures à celles des ingénieurs de ce chantier. MM


Hubert, de Cherbourg:les ingénieurs de motobécane étaient des bons, cela n'empêchait pas les mômes de gonfler leurs bécanes !quant à mettre du plomb dans la cale ce serait préférable d'en ajouter moitié moins mais en bas du lest et il sera sans doute plus facile de boulonner du plomb en bas de lest que de le sceller dans le puisard·le 11 déc. 2019 11:16
cowboy bebop :Saroyan, si un wauquiez avait deux roues, ce serait plus volontiers une voxan qu'une motobécane :-)·le 11 déc. 2019 11:34
Hubert, de Cherbourg:c'est moi Hubert, de Cherbourg qui parle de mobylette, pas Saroyan·le 11 déc. 2019 12:05
11 déc. 2019
0

Le lest en plus c'est un volume d'eau à déplacer en plus, ce qui demande plus de puissance vélique
mais on gagne en inertie de route.
Augmenter le couple de redressement permet de porter plus de toile au près ou de réduire plus tard.
C'est plutôt un objectif de course. En cas de retournement on diminue heureusement la stabilité inverse mais avec un retour plus violent.
Mécaniquement parlant il est TRES important de savoir si la structure porteuse et ses attaches à la coque sont capables d'encaisser le poids propre surajouté et les forces en mouvement.
Le lest doit être verrouillé (envisager la situation en retournement).


11 déc. 2019
0

cowboy bebop :Saroyan, si un wauquiez avait deux roues, ce serait plus volontiers une voxan qu'une motobécane :-)·le 11 déc. 11:34

J'ai jamais dit ça... c'est pas moi... ! ! ! MM


11 déc. 2019
1

bonjour, le moment de redressement est le produit du déplacement par la distance entre le CG et le métacentre. augmenter le poids va effectivement augmenter le moment de redressement. mais la question est de savoir si la gite du bateau sera réduite et le VMG meilleur. en augmentant le déplacement on augmente la résistance de vague (estimée à 3,5% du déplacement) ce qui sera un frein important dans les vents faibles. la gite par vent fort ne sera pas impactée (sauf à ajouter 500 kilos très bas) car la carène est relativement ronde et le centre de carène ne se décalera pas plus sous le vent. il me semble préférable de vérifier si les voiles actuelles sont en bon état car une voile neuve bien coupée améliorera la gite et la vitesse ainsi que le cap. j'irai volontiers vers une réflexion dans ce sens.cordialement


11 déc. 2019
2

Idem si l’objectif est de limiter la gîte, le lest impactera peu

Dans les petits angles de gîte, c’est la carène qui est déterminante, et seulement au delà de 20/25° le lest devient déterminant.
Donc à moins de rajouter 300 kilos en rapportant un bulbe en bas de la quille (possible), ce que tu feras ne changera rien. A la limite, tu peux mettre un réservoir d’eau à cet endroit, sur mesure en inox... beaucoup de travail pour pas grand chose, ou stocker du matériel, type chaîne comme dit plus haut.

Pour gagner un peu de raideur, de bonnes voiles sont déterminantes, un minimum de poids dans les hauts, cela commences par abaisser toutes les masses dans Le bateaux (et limiter le chargement aux extrémités, c’est bien aussi) ensuite, limiter le bordel sur le pont type survie, enfin, gaffe au gréement: étais textile, bastaques textile, limiter les conneries genre radar, portique, moteur HB de 40 kg sur le balcon...


11 déc. 2019
0

En fait, il suffit de se rendre compte que si on rajoute du métal en haut de la quille, on relève le centre de gravité de la quille, donc on diminue le couple de redressement, ce qui était l'inverse du but recherché.


moana29s:Non Chtit Luma, le centre de gravité de nos croiseurs modernes est toujours situé légèrement au-dessus de la flottaison, je ne parle pas des monos imoca, donc rajouter du poids en haut de la quille sera toujours bénéfique en matière de couple de redressement car ce poids supplémentaire sera situé sous le centre de gravité, même si dans l'absolu évidemment du poids dans un bulbe au bout de la quille serait plus efficace ! ·le 11 déc. 2019 22:48
12 déc. 2019
0

le puisard fait 0.50mt de profondeur au moins sur 1.50mt de long ,mon objectif ,installer une trinquette sur enrouleur voilà le pourquoi ?
jl


outremer:Perso sur mon DI Acier 11m, je n'ai pas rajouté de lest quand j'ai monté ma trinquette sur enrouleur.Mais pourquoi pas. On peut calculer facilement la différence de couple à compenser. On peut aussi en profiter aussi pour réfléchir aux divers aménagements et chargements à modifier. Il est certain qu'en grande navigation on peut ranger le plus bas possible des éléments mobilisables non utilisés au grand large. ·le 12 déc. 2019 16:02
awa (ex PiR2Lune):s'il y a déja un génois sur enrouleur, et que l'enrouler le déforme, la trinquette sur enrouleur est une solution avec un second jeu d'écoutes et de filoirs sur le rail d'écoute.je ne pense pas que rajouter du lest soit nécessaire.J'ai n'avigué 15ans sur un sun-fizz dériveur avec génois et trinquette sur enrouleur. (pour ne pas déformer le génois quand le vent dépassait les 20noeuds. le second étai se situait à 40cm en arrière de celui du génois et ne nécessitait pas de bastaque ni reprise du gréement puis que très proche en tête de mat de la fixation de l'étai . La trinquette équivalait à une réduction du génois changeant peut l'équilibre de la voilure.
Les deux principaux inconvénients:1-plus de roulis au mouillage2- dans les virements de bord sous génois nécessité de rouler le génois et faire passer l'écoute au vent par devant l'étai de la trinquette avant de border sur le nouveau bordles avantages:1- toujours un génois non déformé et performant jusqu'à 20noeuds2-rapidité de la manoeuvre de réduction ou de renvoi de voile d'avant à partir du cokpit3- un bateau maintenu avec le degré de gite optimum pour la bonne marche·le 12 déc. 2019 16:15
12 déc. 2019
0

Faire des essais comparatifs avec et sans un poids mobile.
Dire que Wauquiez c'est le top!! L'épontille qui flambe et des épaisseurs de coque aléatoire, en autre, aux dires d'un proprio de Gladiateur(un petit coucou à Alain le plongeur).


cowboy bebop :Epontille qui flambe? ... Pour l'épaisseur de coque, c'est normal. Les échantillonnages ne sont pas les mêmes partout. ·le 12 déc. 2019 10:23
CERIGO:Bonjour Tramex, je suis le premier (et peut être le seul) à avoir plié l'epontille de mon Gladiateur. C'est le numéro 12 et il avait une epontille d'Amphora. Je l'avais depuis 5 mois et par mistral 9, rafales 10, sous suédoise et foc 3, il remontait au vent de façon fantastique malgré quelques blocages par des trop abruptes fréquentes en Med. Mon équipier et moi étions ébahis par ce qu'on voyait. On revenait d'un régate à 20milles du départ et aucun bateau n'avait osé repartir. Wauquiez a remplacé cette epontille par celle de l'Amphitrite et a équipé les bateaux suivants de cette epontille. Ce qui montre le sérieux de ce constructeur. Tu généralises trop tes affirmations. Cordialement. ·le 16 déc. 2019 02:23
12 déc. 2019
0

le gladiateur a un génois à fort recouvrement pour se déhaler dans le petit temps. Cette voile avec un enrouleur fait très vite une poche et son centre de poussée est très haut et en avant. L'idée d'une trinquette sur enrouleur pose le problème d'un second étai, ce qui impose calculer les points de drisse et le capelage sur le mât ainsi que la reprise sur le pont. C'est plus compliqué qu'il n'y parait. une autre solution à étudier serait un foc de route qui vient remplacer le génois actuel (30m2 contre 43)avec un point d'écoute placé plus haut que celui du génois actuel. Pour les petits airs un code 0 sur emmagasineur envoyé sur un petit bout dehors (pour éviter une sous barbe)avec la drisse de spi. la solution est plus couteuse (deux voiles neuves et un emmagasineur)mais plus simple à mettre en œuvre et facile à gérer en solitaire. Bonne réflexion.


12 déc. 201912 déc. 2019
1

Je ne vois pas de rapport entre le fait de naviguer sous trinquette et GV (éventuellement arisée) et une augmentation du lest?
Merci à l'auteur du fil de discussion d'éclairer ma lanterne!


12 déc. 2019
0

sur le nouveau nonsuch 30 appelé 324 ils ont mis un mat et un wisbone carbone ,
gain de poids 150kgs pour compenser le lest est passé de 2300kgs à 2000kgs .
et pour ne pas changer les lignes d'eau ils ont modifié les aménagements qui sont plus lourds
d'environ 300kgs ce qui ne change pratiquement pas le poids du voiler en jouant sur le volume des réservoirs .
alain


13 déc. 2019
0

le fait de rajouter un enrouleur + trinquette va augmenter le poids dans les hauts avec du fardage supplémentaire ,pour l'étai supplémentaire il est déjà installé,(étai largable)juste en dessous de l'étai de l'enrouleur et juste derrière la baille à mouillage .Mais envoyer cette trinquette avec du vent fort c'est tj compliqué
notamment la nuit et de ce fait elle n'est souvent pas utilisé quant pensez vous ???


outremer:En fait il faut accepter de passer définitivement de Sloop à Cotre. Dans le montage à deux enrouleurs la trinquette est immédiatement utilisable, ce qui en fait la voile avant de base, le génois étant alors déployé en second et réduit en premier. Cela inverse la situation où le génois est utilisé au dela de ses possibilités et la trinquette est certes préparée mais souvent montée tardivement quand on veut garder la possibilité de changer de bord facilement. ·le 15 déc. 2019 19:17
awa (ex PiR2Lune):matelot@ il faut la mettre sur enrouleur- voir réponse donnée plus hauts'il y a déja un génois sur enrouleur, et que l'enrouler le déforme, la trinquette sur enrouleur est une solution avec un second jeu d'écoutes et de filoirs sur le rail d'écoute. je ne pense pas que rajouter du lest soit nécessaire. J'ai n'avigué 15ans sur un sun-fizz dériveur avec génois et trinquette sur enrouleur. (pour ne pas déformer le génois quand le vent dépassait les 20noeuds. le second étai se situait à 40cm en arrière de celui du génois et ne nécessitait pas de bastaque ni reprise du gréement puis que très proche en tête de mat de la fixation de l'étai . La trinquette équivalait à une réduction du génois changeant peut l'équilibre de la voilure.Les deux principaux inconvénients: 1-plus de roulis au mouillage 2- dans les virements de bord sous génois nécessité de rouler le génois et faire passer l'écoute au vent par devant l'étai de la trinquette avant de border sur le nouveau bord les avantages: 1- toujours un génois non déformé et performant jusqu'à 20noeuds 2-rapidité de la manoeuvre de réduction ou de renvoi de voile d'avant à partir du cokpit 3- un bateau maintenu avec le degré de gite optimum pour la bonne marche·le 12 déc. 16:15·le 16 déc. 2019 17:18
15 déc. 2019
0

Étudier la possibilité du "sloutre" du copain Diaoulig (voir en recherche).

L'idée est de réserver l'enrouleur à la voile de brise, et de mettre en arrière le génois pour le petit temps sur emmagasineur, à envoyer comme un gennaker.

Soit l'inverse de ce qui se fait normalement.


15 déc. 2019
0

Guy B, je ne trouve pas d'intérêt(mais je n'ai pas pratiqué et diaouling est un ptit gars sérieux).
Ne pas oublié que les anglais appellent la trinquette, the staysail. C'est une voile très pratique et utilisable
quand le vent rentre un peu. Sur notre cata, il y a GSE et trinquette sur enrouleur, configuration génial.


CERIGO:@ Matelot.Ta question m'a mis sur le cul !J'ai toujours considéré mon Gladiateur (entre mes mains depuis 42 ans et 70000 nm) comme étant raide à la gîte. S'il ne l'avait pas été, je l'aurais quitté.Si tu le trouves gitard c'est que tu es survoilé ou avec des voies défoncées.Comme pour tous les bateaux, quand ça gîte trop, tu réduis et tu noteras une baisse d'un demi nd pour un meilleur pre et un bien meilleur confort pour toi et le navire. Il m'a fallu, après 17 ans de régates, découvrir cette évidence et je me souviens exactement où et quand celà m'a sauté aux yeux.Ton projet me semble, je m' en excuse, farfelu. Cordialement. ·le 16 déc. 2019 02:04
matelot@19335:je n'est jamais dit qu'il était gitard,je me pose la question si je rajoute un solent sur enrouleur derrière mon génois ,donc rajouter du poids dans les haut serait il bien de rajouter du poids dans les bas c'est à dire dans le puisard ,pour compenser le fardage supplémentaire c'était ma question ?? ecttt·le 16 déc. 2019 17:16
16 déc. 2019
0

Cerigo, je te parle du bateau d'Alain, le plongeur retraité, en route pour les Canaries. Je n'afirme rien. Je rapporte son expérience.


16 déc. 2019
1

Pour rebondir sur ce que dit Cerigo, et qui est parfaitement vrai, il me semble que plus un bateau est raide à la toile naturellement, plus on a tendance à le surtoiler.
Ce qui est une erreur. En réduisant plus tôt pour la même force de vent, on constate les changements immediatement : le bateau gîte évidemment moins, ce qui amélioré le confort, et la barre s'adoucit. Ceci pour une diminution minime de la vitesse. 🙂


16 déc. 2019
1

Et parfois même on ne perd pas de vitesse du tout. De plus, la vmg s'en trouve souvent améliorée, donc au final, on va plus vite.
Gitard est un terme qui ne me plaît pas car ça ne veut rien dire. Certains bateaux vont avoir tendance à giter peu, mais être instables des que le vent monte, se vautrer a chaque rafale et dériver. D'autres, vont au contraire prendre directement de la gîte, mais s'y caler comme dans un rail et rester sur leur cap sans broncher. Ce n'est pas tant la gîte qui détermine la surface de toile à mettre, mais plus le compas et la sensation à la barre. Certains bateaux, les "petits culs" surtout, ont besoin de giter pour marcher correctement, notamment car ils augmentent ainsi leur longueur de flottaison. Pour gagner en raideur, ce sera plus efficace de s'occuper du haut (voiles, poids...) que de la quille.


Guy B.:Sans idée de polémique juliusse,J'ai eu un DL que je qualifierais de "gîtard". Pour moi le terme signifie un besoin de réduction pour une force de vent faible (toutes proportions gardées) pour conserver des conditions de confort acceptables. Le problème étant alors de manquer de puissance. ·le 16 déc. 2019 13:49
16 déc. 2019
0

Visiblement l'ajout de l'enrouleur n'est pas fait.

Il est donc possible d'améliorer cela.
-Passer les drisses en dyneema de 8 (toutes)
-Choisir un enrouleur le plus léger possible
-Virer tout ce qui peut être lourd au dessus de la flottaison
-Alléger le bateau

Ensuite tu essais.

Normalement, en faisant cela ton bateau restera plus performant qu'en l’alourdissant...

Il sera bien assez tôt pour aller mettre 3 ou 400 kg de lest dans ton puissard.

Je te préconise de ne pas le faire, car avec un bateau enfoncé de 5cm, il ne sera plus dans ses lignes, moins performant dans le petit temps...


16 déc. 2019
0

en changeant 4 drisses polyester de 12 par du 8 en dynéma j'ai gagné 15kgs ,évidement c'est réparti sur la hauteur ,
mais c'est toujours ça
alain


16 déc. 2019
1

Salut,
C'est vrai que c'est une drôle d'idée.
En rajoutant du poids;tu vas modifier,le centre de gravité de ta quille,ton centre de carène, et du coup ton équilibre sous voiles,etc...
La raideur que tu vas "gagner",tu risques de transmettre des efforts,et des contraintes dans de nombreux éléments de ton bateau,cadènes,mât,gréement...
Il serait peut-être plus judicieux de se tourner plus vers l'état de tes voiles,et sur tout ce que tu peux gagner en poids dans les hauts.
Si tu veux une trinquette, pourquoi un enrouleur?A poste dans un sac de pont,c'est encore jouable sur cette taille de canot.


awa (ex PiR2Lune):Damjan@ A poste dans un sac de pont,c'est encore jouable sur cette taille de canot.ça dépend de l'agileté de l'équipage et de l'age du capitaine en solo, je préconise un enrouleur de trinquette (en plus de celui du génois) que j'ai pratiqué en équipage réduit dans mistral, tramontane et meltem.... ·le 16 déc. 2019 17:22
Damjan:Je reconnais que si ç'avait été un coup de kornog,ou de mervent,ça se serait passé autrement!·le 17 déc. 2019 10:42
awa (ex PiR2Lune):vent de terre et vent de mer s'utilisent effectivement différemment en croisière selon les bassins de navigation·le 17 déc. 2019 11:30
17 déc. 2019
1

le choix de l'enrouleur est aussi une question de sécurité et d'agilité.

pour moi il est criminel d'inciter a une voile endrayé quand le choix est l'enrouleur pour la sécurité...
Il faut faire peser le pour et le contre, mais si la sécurité prime, alors enrouleur! a condition de faire les choses bien, c'est a dire de ne pas bouleverser l’équilibre du canot

Certains sont à l'aise avec 40nds et des creux de 3m pour aller sur le pont, d'autres préfèrent rester dans le cockpit... et même que certains qui étaient à l'aise sur le pont, avec l'age ne le sont plus ... et montent un enrouleur!!
Bref, c'est surprenant, mais c'est la réalité! chacun a des besoins différents.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (52)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021