Attaques d'orques, solution FISHTEK MARINE

Bonjour à tous. Je souhaite partir de Bretagne en direction de la Méditerranée via Gibraltar. Compte tenu des nombreuses attaques d'orques sur la côte espagnole et portugaise, je creuse le sujet. Des solutions toutes aussi farfelues les unes que les autres circulent sur le net. Je n'attends ici que des réponses précises à mes questions ou éventuellement des solutions sérieuses et vérifiées.

La société ISI FISH SAS , basée à Concarneau commercialise un pinger anti-déprédation importé d'Angleterre de la marque FISHTEK MARINE de fréquence 40Khz et 175 dB qui m'a t'on assuré sur place éloigne les orques et évite ainsi les interactions dangereuses pour nos gouvernails.

Je cherche à savoir :

  • Si des utilisateurs de ce produit ont pu tester son efficacité en le mettant en marche pendant une attaque d'orques.

  • Si des utilisateurs de ce produit ont subi des attaques malgré l'utilisation de ce pinger.

L'équipage
12 oct. 2021
13 oct. 2021
0

Pour suivre...

Il me semble avoir lu sur un autre post que la fréquence de 40khz était adaptée aux dauphins et qu'il n'était pas certain qu'elle soit efficace pour les orques... Ceci dit je n'ai aucune expérience personnelle et pas pressé malgré ma fréquentation des eaux galiciennes nord et ouest...

Fañch


13 oct. 2021
0

Bonjour
Chez nous, il n'y en a pas
Ca doit vouloir le coup d'essayer
J'avais pensé à un système un peu plus dissuasif, quid de la réaction de la bête quand elle se prendra la décharge. Avec un petit onduleur pour panneau solaire dédié de 600W à 110 euros.


13 oct. 2021
0

Erreur d'image, là c'est mieux le courant va passer


13 oct. 2021
0

3 tonnes au bas mot et 30 nœuds facile dans les phases d’attaque, je te laisse calculer l'énergie cinétique résultante.
Je ne fréquente pas ces eaux, je n'ai d'ailleurs même pas de bateau le permettant néanmoins devant l'absence de certitudes quant au comportement de ces animaux quand ils sont attaqués, je ne prendrais certainement pas le risque de les énnerver …


crescent76:J'ai demandé des infos en GB sur les pingers. Ils en font qui éloignent les baleines mais si c'est en imitant le cri des orques, ça pourrait les ameuter....·le 13 oct. 17:06
13 oct. 2021
4

AMHA c'est comme les ultra-sons supposés éloigner les moustiques. La promesse de l'efficacité n'engage que celui qui y croit.


13 oct. 2021
1

Pour les motards et automobilistes, il y a le même système pour éloigner les sangliers et autres grosses bébêtes qui vivent dans nos bois: efficacité jamais démontré mais ça fait vendre et ça fait rigoler les sangliers...


13 oct. 2021
0

La fréquence de 40KHZ semble trop basse :
www.cetaces.org[...]etaces/


matelot@19001:Cet article est très intéressant, mais je ne vois rien dedans qui permette d'aboutir à ta conclusion.·le 13 oct. 22:25
genavigue:C'est vrai que sans retour d'expérience il est difficile de se positionner. Je me dis qu'émettre un son sourd dans leur gamme de fréquences ne peut que les perturber.·le 13 oct. 22:31
genavigue:A l'époque ou je travaillais encore, durant nos missions à la mer, afin d'éloigner les baleines et autres cétacés, nous commencions par émettre à très faible puissance. C'était pour de la recherche aidé de source sismiques. La fréquence était très faible de l'ordre d'une dizaine d'hertzs. L'observation visuelle nous permettait de contrôler que les cétacés s'éloignaient. Dans ce cas nous commencions par augmenter progressivement la puissance d'émission jusqu'à la puissance maximum. Mais nous n'avions aucun émetteur pour éloigner les mammifères.Je suis intéressé par le retour d'expérience de ceux qui prétendent éloigner les cétacés avec l'émission d'une fréquence.·le 13 oct. 22:38
13 oct. 2021
0

Un fabricant de pingers, cité quelque part dans un de ces fils au sujet des orques, disait au contraire que 40 kHz était trop haut, et que 20 kHz serait mieux (de mémoire).


13 oct. 2021
0

matelot@19001 17m 0 : “Un fabricant de pingers, cité quelque part dans un de ces fils au sujet des orques, disait au contraire que 40 kHz était trop haut, et que 20 kHz serait mieux (de mémoire).”

Bonne mémoire, Matelot! Tu n’es pas tombé loin!
Voici ce qu’écrivait James Turner, de Future Oceans, le 1er September. (Pour les 10kHz pour les orques il se pourrait qu’il ne puisse pas descendre sous 500 euros.)

« We can supply a 3kHz Whale Pinger for under 100.00 euros (see attached technical data sheet) however we do not feel that the 3kHz frequency is optimal for Orcas. The best frequency according to the scientific research we have found seems to be on the 10kHz range. »


14 oct. 2021
0

le mieux c'est un balayage des fréquences non ?

Je dis ça ... je ne dis rien :-)

Mais cela crée une pollution sonore dans la mer, ca se propage loin, c'est pas top pour ces animaux.

De toutes façons, la mer c'est le domaine des poissons et certains mammifères, pas des hommes :-) on est juste des "invités".

A+


crescent76:Ces appareils sont à modulation de fréquence·le 14 oct. 08:46
14 oct. 2021
0

Vu tout ce qu'on lit, ce serait bien d'avoir un retour d'expérience.
Ce que j'ai trouvé sur le net :
fr.wikipedia.org[...]utique)



crescent76:Dans notre cas, il faudrait que le pinger soit alimenté par batterie et ne soit mis en fonctionnement que si nécessaire. Actuellement ils sont étanches et à piles.·le 14 oct. 09:50
0

Comme convenu voici la courbe d'audition des orques
Et la réponse du fabricant anglais
Nous pensons que la méthode de dissuasion utilisée par les pêcheurs se traduira bien et sera efficace pour dissuader Orca de s'éloigner des navires. L'Orca est le plus sensible aux bruits à 40 kHz (il peut entendre cette fréquence à seulement 50 dB). Notre appareil émet un bruit très fort de 175 dB exactement à cette fréquence (voir audiogramme d'Orca ci-dessous). Les pêcheurs à la palangre en Espagne et en Namibie utilisent avec succès les pingers pour empêcher l'orque de prendre du poisson pour ses hameçons.
Le prix par pièce est de 75 £ chacun (hors transport). Les commandes minimum sont de 5 pièces. Les frais de transport vers l'Europe continentale sont généralement d'environ 30 £. Peut-être en club ensemble ? Je porterais trois appareils (1 de rechange) et déploierais deux appareils sur le côté à environ 5 mètres de profondeur (par exemple sur une ligne lestée) mais uniquement lorsque Orca commencerait à s'approcher. Si les incidents se produisent la nuit, il est probablement plus sûr de les déployer tout le temps dans les zones à risque. Ils s'allument automatiquement lorsqu'ils sont dans l'eau de mer et ont une autonomie de 175 heures. Les piles se remplacent facilement à l'aide de piles C standard. Emportez quelques pièces de rechange pour le passage. Une fois livrés, ils sont prêts à partir.


1

Bonjour,
Cette réponse semblent bien renseignée et correspond à la solution de notre problème.
La boîte qui les commercialise à Concarneau ne dit pas qu’elle le vend par 5, mais à l’unité, il me semble.
Le prix est plus que raisonnable, surtout par rapport aux emmerdes possibles à solutionner par la suite.
Bonne soirée,
Patrice


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (174)

un éléphant ça trombe

mars 2021