[attalia] conservation par glacière, réfrigérateur ou autres

Bonjour, à la recherche d'une solution de conservation des aliments et autres ...je suis à la recherche de retour d'expériences. Qu'avez-vous sur vos bateau, utilisation de la glacière en place avec des glaçons, groupe froid, réfrigérateur installé, etc ...votre équipement c'est quoi ?

L'équipage
07 fév. 2013
07 fév. 2013
0

Sur mon Attalia, j'avais, comme beaucoup, simplement installé un petit groupe froid en kit. ça fonctionnait convenablement mais je navigue dans des coins où quand il fait plus de 22° , on parle de canicule !

07 fév. 2013
0

Le problème de la glacière avec laquelle beaucoup d'entre nous ont commencé, n'est plus possible car tu ne trouveras presque plus de ports ou il y a de la glace.
Peut être encore à Lorient ou tu es, mais a Concarneau la fabrique il me semble a fermée
Après, tout est un problème de place pour mettre un frigidaire +un problème d'énergie, mais c'est l'idéal, mais tu peux aussi commencer aver une glacière de camping qui se branché sur un allume cigare

07 fév. 2013
0

bonjour , s
ur mon cata j'avais un frigo portable de 35l qui fonctionne en 220v et 12/24 continu conso 2.5a quand il tourne
je le chargeais à la maison et commençais le réfrigération sur le secteur ,pendant le transport sur la prise allume cigare de la voiture et à bord j'avais fait un logement ou il s'encastrait avec la prise qui va bien ,avec 70W de panneau solaire et une éolienne ,je n'ai jamais eu de problèmes de froid .je l'ai acheté chez un distributeur de matériel pour 4X4
alain

07 fév. 2013
0

ben un groupe frigo c'est tres bien, ca consomme pas trop pour les petits modeles.. la frigo lui meme ne doit pas etre trop grand ( 80l pax ex), tres bien isole ( mousse poly 10-12cm) avec un ouverture par le haut pour qu'il y ai peu de perte.
Le groupe doit etre ventilé et on doit faire une prise d'air dans les fonds d'air frais pour un meuilleur rendement.
Meme les groupes pas cher ventilés et un frigo bien fait sont fonctionnels jusqu'à au moins 35° de temp ambiante ( je suis de marseille et l'ete vers la corse et la sardaigne il peut faire 40 a l'interieur)

07 fév. 201307 fév. 2013
0

N'ayant pas de groupe froid à bord mais une simple glacière (un coffre quelque peu isolé) et pour des balades de plusieurs jours, j'utilise une technique à la poupée russe... c'est à dire à plusieurs étages imbriqués les uns dans les autres.
Des bouteilles d'eau congelées (3 ou 4) dans un sac isotherme souple, avec éventuellement des aliments congelés. Ce sac isotherme est lui même mis dans une glacière souple avec les aliments à conserver au froid (viande, fromage, boissons, par exemple).
La glacière souple est mise dans la glacière du bateau, avec les aliments à garder au frais (fruits et légumes, boissons).
De temps en temps je "remonte" une bouteille d'eau glacée d'un étage et quand la glace est fondue, l'eau encore fraîche va dans le pastis, ou dans le café ou pour rincer la vaisselle.
Si on gère bien et qu'on referme bien les sacs il reste encore de la glace dans les bouteilles les plus profondes après 4 ou 5 jours. La bière est encore fraîche.

Précision sur ma zone de nav : Brrretagne norrrd !

07 fév. 2013
0

Mes parents avait au début des années 80 un frigo camping gaz sur bouteille et ça marchait très bien sous les tropiques (Nlle Calédonie) est-ce que ça éxiste encore ? ou est-ce encore autorisé ?

07 fév. 2013
0

bonjour,pour ma part,une glaciere avec groupe froid sous l'evier c'est energivore mais ça marche,thermostat sur 7 j'arrive a avoir des glaçons!je suis comme patxi je cherche un moyen de mieux l'isolée

07 fév. 2013
0

tu peux l'isoler par réflexion avec du trisodur ,par l'intérieur ,c'est ce qui te feras perdre le moins de volume ,épaisseur 1cm + le revétement genre formica à mettre par dessus.
trisodur de chez actis
alain

07 fév. 2013
0

c'est ça le truc en fait, l'isolation!
Un petit danfoss bd35f dans un 40L bien isolé ne va pas consommer beaucoup.
L'article de fred (tilikum) sur plaisance pratique t'explique tout ça très bien.

07 fév. 2013
0

les seuls frigo portables étaient des engels avec compresseur oscillant ,consommation 8A ,isolation approximative ,depuis il y a eu des progrès ,
celui que j'avais consommait en instantané 2.5A pouvait descendre a -18°
en plein été fonctionnait à peu près 50% du temps avec un comprèsseur style ""danfoss ""
et très silencieux je n'entendais que le ventilateur ..
alain

07 fév. 2013
0

En effet, instructif le site "plaisance pratique". Je sais que quelqu'un avait installé un groupe froid. Il était sur le site attaliamis, est-ce-que quelqu'un aurait l'article ?

07 fév. 201316 juin 2020
0

Hola Philhenri !! ... navigant souvent au soleil, j'ai tenté de résoudre ce même problème.
Pour celà, j'ai utilisé l'espace situé sous la cuisinière pour y installer un groupe de froid
Les batteries n'étant pas loin, j'ai tiré un cable d'alim de 6m2
(au début j'avais plus fin, et source de problèmes).
J'ai pris un évaporateur classique en forme de 0, j'ai fait (délicatement) sauté les rivets et je l'ai ouvert pour en faire un évaporateur en L .
Pour passer les tubes sortant du groupe, c'est simple, car le groupe se trouve à quelques centimètres de la glacière.
J'ai positionné le thermostat sur la façade du coin cuisine, à droite de la cuisinière, et j'ai passé le capillaire en perçant la cloison, la glacière étant juste derrière.
Et enfin, j'ai du percer un petit trou d'évacuation de l'eau de condensation, à la jonction plancher-cloison glacière pour que cette eau puisse s'évacuer vers les fonds.
Lorsque je suis au ponton je mets le thermostat à 5/6
Lorsque je suis à la voile je coupe le groupe froid (je préfère boire "chaud" plutôt que de pousser le canote pour le démarrer).
Lorsque je suis au moteur je remets le frigo en route.
Mais le problème N°1, que j'avais soumis à la sagacité des Héossiens, est sans aucun doute, l'isolation de nos glacières.
A suivre ... bientôt ...

(une photo valant plus qu'un discours, voilà mon installation, il manque juste une petite grille qui sera placée devant pour masquer le groupe)

07 fév. 2013
0

Sur mon attalia, un groupe froid situé sous l'évier (avec une grille d'aération placée sur la face avant de la cuisine côté carré (pour établir un courant d'air sous l'évier. Le capillaire et le câble du thermostat passe dans un trou ménagé dans la glacière (et garni de mousse expansée). Evaporateur en L sur lequel je place des sachets de glaçons. En croisière en Méd, l'été (souvent plus de 30° dehors), il reste branché; marche 1/3 du temps le jour, 1/4 du temps la nuit. Il est branché sur mon parc servitude (2 x 105 Ah).
Au mouillage, ça tient 3 jours! Ensuite il coupe et me laisse suffisamment de batterie pour les leds du feu de mouillage ou la musique. Il est bien rare que dans l'intervalle, je ne mette pas le moteur (au moins pour relever le guindeau, établir les voiles, puis affaler et mouiller, ce qui fait au total 1 heure de charge). Je dois dire que mon A to B fait réellement des merveilles pour recharger les batteries malgré mon petit alternateur 35 A.
En nav, sur la durée, il y a toujours une période de moteur. Là, aucun problème.
Ah, j'oubliais, le jour l'eau est très fraiche, les glaçons, il les fait la nuit (le matin, je les place dans un thermos et j'ai des glaçons dans mon pastis le soir). Je n'imagine même pas le confort si j'avais un frigo avec un système de refroidissement à eau.

07 fév. 2013
0

je croyais que l'attalia avait un frigo en série !sur le mien le groupe est sous l'evier à gauche. quelques jours avant de partir je le fais marcher à bloc et après j'ouvre le moins possible. çà tient plusieurs jours sans problème. de toute façon je bois la bierre et le jaune meme chauds......

07 fév. 2013
0

Je ne sais pas si le frigo est d'origine (1984), en tout cas, l'installation sous l'évier me semble bien faite.

07 fév. 2013
0

Méthode a la terre neuva , une couche de glace gros sel, bac plastic congèle ,et recouche de glace ,sel et ainsi de suite .Valable minimum 5 /6 jours avec 2 a 3 heures de décongélation à l'air libre . Pas de conso , pas de surprise!
Avec ça on peut déjà prétendre à des belles traversées !
Vieille marine

08 fév. 2013
0

sur un first 25.7 une glacière d'origine
en méditerrannée en france on trouve toujours de la glace l'été, un peu plus dur en Italie
avec le plein de glace on a 48 heures devant soi en plein été

02 mar. 2015
0

un bon article sur le sujet que j'ai trouvé et que vous mets a disposition :

Conseils pour l'achat d'un réfrigérateurs pour bateaux et nautisme en général.
En matière de nautisme, le réfrigérateur de bord doit répondre à plusieurs impératifs (énergie, volume, bruit, etc...) qui sont donnés par le type de bateau et le mode de vie à bord. Chaque procédé thermo-électrique, absorption ou compression présentera des avantages ou des inconvénients, voire des incompatibilités avec un usage nautique. Il vous appartient donc de bien réfléchir afin de faire le bon choix.

Effet Peltier ou Thermo-électrique
Avec ce procédé, n'espérez pas de grands résultats sur un bateau. Nombre d'entre vous nous téléphonent en nous disant :"J'ai acheté une glacière 12V sur allume cigare avec un petit moteur (ventilateur permanent généralement situé dans le couvercle) dans une grande surface, ce n'était pas cher, mais c'est une catastrophe, cela ne fait pas de froid". C'est normal. On en a hélas toujours pour son argent ...
Il faut savoir qu'avec ce procédé, on ne peut garantir une température intérieure fixe. De plus, ces appareils fonctionnent sans arrêt ou presque. Attention donc aux batteries à l'arrêt du véhicule et au bruit permanent du ventilateur la nuit par exemple. Ces petits frigos font donc ce qu'il peuvent ... et en matière de température, un vendeur honnête vous parlera d'un delta (différence) de température de 20° ou 25° avec l'extérieur.
Cela ne veut pas dire que ces frigos sont à banir. Ils ont eux aussi leur utilité à condition d'acheter de la qualité et de connaître leurs limites. Nous avons sélectionné pour vous les glacières Tropicool de Waeco. Voici 4 appareils qui sortent du lot en annonçant un delta de 30°C. Ce sont des modèles un peu plus haut de gamme pour des thermo-électriques comparé à ce que l'on trouve en grande distribution en promo au printemps.

Procédé à absorption (ammoniac)
Ces appareils sont conçus uniquement pour le marché des caravanes et des camping-car et en aucune manière pour le nautisme. Dans l'absolu, c'est donc une grosse erreur que de vouloir installer un réfrigérateur à absorption (tri-mixte) sur un bateau car tous les appareils de ce type doivent rester bien à plat pour fonctionner correctement. En effet, le circuit d'ammoniac suit certaines pentes et si vous inclinez trop votre frigo (gîte sur les voiliers, sauf catamaran), les pentes deviennent des montés et le circuit ne se fait plus. Seules des embarcations fluviales (lacs, canaux, rivières) comme les péniches et pénichettes peuvent envisager l'installation d'un appareil de ce type.
De plus, il faut savoir que l'usage du gaz à bord reste dangereux à plusieurs titres. Tout d'abord de par la nature même du produit et ensuite surtout à cause des émanations de gaz brûlés (provoquées par la flamme du brûleur) dans un espace restreint (n'oubliez pas que vous dormez avec le frigo...). En fonctionnement gaz, ces appareils ont besoin d'une évacuation spéciale extérieure du CO2 et il est plus facile de faire des trous dans une paroie de caravane que dans la coque d'un navire !... Voilà pourquoi aucun réfrigérateur à absorption n'est homologué marine.
Il en est de même pour leur fonctionnement en 12V. Ces appareils sont catastrophiques. Ils vous vident une batterie en 3 ou 4 heures car le 12V est considéré ici comme un palliatif entre le 220V et le gaz pendant que le campeur se déplace (on utilise l'alternateur du véhicule) et de ce fait, le 12V n'est pas régulé par un thermostat. Il est branché en direct d'où cette énorme consommation incompatible avec l'énergie dont on dispose généralement en mer. Reste l'usage en 220V où l'on retrouve un frigo normal lorsque l'on est à quai ... ce qui est un peu restrictif quand même. Le seul avantage de l'absorption dans le cas présent est le silence total car il n'y a pas de moteur dans ce genre d'appareil.
Tout ceci reste la théorie car de nombreux voiliers installent quand même des appareils à absorption (en connaissance de cause et en prenant leurs risques) car ils préfèrent avoir un frigo à gaz qui fonctionne mal dans certaines situations (en l'arrêtant pendant leurs déplacements et/ou par forte gîte) et de préserver l'énergie de leurs batteries, denrée rare à bord.

Procédé à compression (frigos à moteur comme à la maison)
La compression, vous l'avez compris, c'est normalement le must en matière de nautisme. Vous voici avec un frigo comme à la maison. Un froid vif, rapide et puissant, une consommation ridicule sur les batteries, une sécurité batterie qui stoppe le frigo dès 10,4V (en 12V), plus de problème de ventilation des gaz (prévoir quand même une bonne aération du groupe). Petit inconvéniant à noter, nous avons un moteur ventilé donc un peu de bruit par intermittence ... C'est comme à la maison, je vous dis !...
Deux marques italiennes Indel avec sa série Cruise et Vitrifrigo avec sa série Océan se partagent ce marché. Tous équipés du compresseur Danfoss BD35F, ils offrent une prestation quasi identique. La différence se fera sur les dimensions et les délais d'approvisionnement.

05 mar. 2015
0

Merci Farfadet pour cet éclaircissement. Pour moi BD 35 Danfoss. Y'a plus qu'à ...... se mettre au travail.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (3)

mars 2021