Attachez vous, c'est vital...

Un mort et un rescapé dans le naufrage

Le voilier Domino s'est échoué sans équipage sur la plage de Deauville dans la nuit de mardi à mercredi.Ouest-France Un plaisancier a dérivé près de quatre heures dans l'eau avant d'atteindre Le Havre. Le corps de son coéquipier a été repêché, hier, près de Honfleur.
TROUVILLE. - « Mais qu'est-ce qu'il fait là ? » Portable sous la casquette, un estivant en balade sur les planches de Deauville n'en revient pas. Le regard accroché, bientôt inquiet, par un bateau échoué sur la plage. Il est environ 9 h 30. Le ballet des joggeurs matinaux se poursuit. Autour du voilier Domino, immatriculé au Havre, des policiers et des sauveteurs : eux sont là aussi, mais depuis plusieurs heures.

Le bateau de sept mètres, du type First 265, semble intact. « Il s'est échoué mardi, sans doute aux alentours de minuit. Nous avons été alertés, peu après, par des promeneurs qui l'avaient découvert à moitié couché, voiles déployées et sans équipage », indique Guillaume Carabin, commissaire de police à Deauville.

Quatre heures dans l'eau

Des papiers d'identité retrouvés dans la cabine révèlent que deux hommes étaient à bord. Les recherches sont aussitôt lancées, en pleine nuit, par le Centre régional opérationnel de surveillance et de secours (Cross) de Jobourg, qui déploie un gros dispositif : avion, hélicoptères et vedettes SNSM notamment, dans une mer agitée, avec des creux pouvant atteindre 2,50 mètres et un vent d'Ouest soufflant à 35 km/h.

Mais vers 4 h 15, stupeur sur les quais du Havre. L'un des deux plaisanciers vient de surgir, « épuisé et choqué. Il a passé quatre heures dans l'eau ». Benoît Lecoquierre, 46 ans, demeurant à Sainte-Adresse, près du Havre, a vraisemblablement dérivé, porté par le courant de marée. Enfin, il a réussi à atteindre le Terminal de France, à Port 2000. En arrivant à terre, il a marché un bon moment avant de rejoindre les personnels du terminal. Il a été hospitalisé aussitôt.

L'autre homme, dont l'identité n'a pas été communiquée, reste alors introuvable. C'est finalement en début d'après-midi qu'un corps sans vie est repêché, à l'ouest de Honfleur, près de la plage de Vasouy. Son identification devait avoir lieu hier soir.

Selon les premiers éléments de l'enquête, « tous deux étaient des marins aguerris, sans doute partis du Havre, pour un parcours côtier, peut-être jusqu'à Dives-sur-Mer. Ils devaient être sur le retour quand l'incident s'est produit ». Après l'examen du bateau par la police et un expert maritime, la piste accidentelle était privilégiée. Scénario possible évoqué : les deux hommes étaient assis à l'arrière, sans harnais ni gilet de sauvetage, quand une lame a couché le bateau et les a éjectés du bord. Les enquêteurs attendent de pouvoir entendre le rescapé qui était toujours hospitalisé, hier soir.

L'équipage
03 août 2006
03 août 2006
0

très instructif
cet exemple de marins aguerris qui - comme un certain Eric il y a quelques temps déjà - ont fait fi de la plus élémentaire prudence malheureusement avec les conséquences que l'on sait.

Je suis néophyte en la matière - mais j'ai mon propre gilet de sauvetage ( au moins, je sais comment m'équiper en peu de temps s'il le fallait ) quand j'embarque sur un bateau d'amis.

La sécurité, on en parle beaucoup... mais on oublie à cause ... du soleil, du farniente, des vacances tant attendues...

Sais-tu réellement ce qu'il s'est passé cette nuit-là ?

03 août 2006
0

Tout de même étrange,
que deux personnes puissent tomber en même temps dans l'eau, en condition estivale.

Je serais curieux d'entendre la suite des explications...

04 août 2006
0

Beaucoup maintenant,
porte le gilet même par temps clément.

04 août 2006
0

Gilet...
Y en a un qui portait son gilet donc à priori ça devait peut être un peu craindre ?

04 août 2006
0

Quand faut-il porter son gilet ?
Sur mon bateau, dès que je l'estime nécessaire , je demande aux équipiers de porter leur gilet autogonflant et de s'attacher pour quitter le cockpit.
L'appréciation du moment où cette demande doit être faite est évidemment parfaitement arbitraire, mais je le fais en tous cas quand le vent monte au delà de force 4 et/ou quand les creux deviennent plus importants.
Quelques fois, les personnes ressentent cette demande comme s'il y avait un danger immimnent et parfois, la frousse les prends...
Je me demande s'il ne serait pas plus simple et finalement plus rassurant de demander le port du gilet dès le départ, comme on boucle sa ceinture de sécurité en montant en voiture.

04 août 2006
0

conditions estivales?
pour le peu que j'en sais l'été n'empêche pas les parfois "très" mauvaises conditions ...ici, c'est manche est et en ce moment pour ceux qui ne sont pas du coin et ne regardent pas la météo, ça souffle! vent contre courant en baie de seine, qui plus est près des côtes ça peut lever une mer pas facile...la brassière semble avoir rempli sa fonction de permettre une flottaison prolongée permettant de regagner la côte, c'est sûrement la leçon a tirer de ce fait divers (d'été) je ne connaissais pas l'équipage mais leur adresse une pensée réellement compatissante et me souhaite à moi d'abord d'être encore plus vigilant quand à l'appréciation des conditions réelles dans lequel j'entraîne mon bateau et des mesures que cela impose, à vous tous aussi, les bronzés!

04 août 2006
0

Ah, oui, j'oubliais
à peu près en même temps: un chalutier est porté disparu au large de Barfleur, on déplore deux morts parmi les membres de l'équipage ...

04 août 2006
0

Il est vrai,
que ces temps-çi, Dame Nature est beaucoup moins clémente, je le reconnais.
Mais quand même, deux hommes à la mer, en même temps ou presque, cela serait une sacrée malchance...

04 août 2006
0

peut-être saura-t-on
plus tard le déroulement précis des évènements, en attendant nous sommes livrés...aux spéculations! il peut aussi s'agir d'un geste reflexe de vouloir sauver son copain en se jetant à l'eau pour le rattraper...ou de tout autre chose...

04 août 2006
0

on a eu malheureusement en mer du nord pareil drame!
un papa 74ans a voulus sauver sa fille tombée a l'eau c'est ossi noyé :-( le voilier a ete retrouvé sur la plage et les personnes repérées mais trop tard par des jets skis,cet été :-(

04 août 2006
0

gilet de sauvetage
a mettre avant de ne plus pouvoir le mettre !
Je me rappelle une tentative de passage du raz de sein avec force 7 par l'arrière et un courant de début de montante coef 92 dans le nez avec un Evasion 25. Le skipper n'avait pas trop de ses 2 mains pour tenir la barre et moi pour m'accrocher tellement ça gitait. Plus question d'aller chercher les gilets dans un coffre de la cabine, trop de risque de se casser quelque chose en etant projeté d'un bord sur l'autre.
Pour finir on s'est réfugié à Morgat. Le coup de vent n'était pas annoncé au moment de notre départ la veille et à cause du clapot depuis Camaret on est arrivé 2 heures trop tard dans le passage délicat.
En conclusion si tout n'est pas pret avant, ce n'est pas quand on en a besoin dans l'urgence qu'il faut improviser.

04 août 2006
0

excuse moi

Mais là sur ce coup du passage du Raz de Sein ,je deviens impoli...... :-(

Ce n'est pas la brassiere qu'il fallait mais la camissole
josé :-D

04 août 2006
0

je confirme...
Le raz de sein, vent contre-courant faut meme pas y penser. :non:

04 août 2006
0

les dernières infos
...deux marins très expérimentés
la piste accidentelle est privilégiée, lame de fond ou déferlante, il y avait des creux de 2,50m...le voilier a été récupéré en bon état...

04 août 2006
0

La meilleure info,
cela sera le compte-rendu du marin rescapé. En espérant qu'elle soit relatée; une histoire devenant vite obsolète par les temps qui courent, si vite...

05 août 2006
0

avant hier
pointe de 12 bf: a marée haute un voilier rentre au port : "fallait bien ramener le bateau 'loué' !!"
traversée d'ipswich : ils ont pris des risques..

le jour d'avant gg est sorti avec un gros 8 et ceci non annoncé..cette derniere semaine les vents ont été plus forts que prévus par la météo locale et a surpris beaucoups de touristes qui essayent en vain de retourner chez eux...apres ce merveilleux mois de juillet
et a force d'avoir eu un si beau mois on en a peu oublié les gilets et harnais..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (9)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021