Atlantis 420 pacific

Bonjour, est ce que quelqu'un connait ce bateau ? pensez vous qu'il est performant car il fait quand même 14 tonnes... J'aimerais avoir vos opinions .
Merci
FDH

L'équipage
11 nov. 2011
11 nov. 2011
0

bonjour
avant de demander des renseignements donnez un peu de vous svp...
qui vous etes, ou vous etes, un atlantis 420 pourquoi faire.. comment.. ou ca.. quand...
un bateau acier de 14 tonnes c'est surement pas un 8metres JI c'est sur..
mais en securite a 6 ou meme 6,5 noeuds la difference est elle importante ???
eric

11 nov. 2011
0

performant? Certainement pas. D'ailleurs ce n'est pas du tout le but

11 nov. 2011
0

On habite en Bretagne nord, a coté de St Brieux, on recherche un bateau de 11 /12 mètre pour partir vivre dessus avec mon mari plutôt (sous les tropique) , on ne recherche pas un bateau de course, mais pas non plus un sabot, juste un bateau qui avance correctement même au près.... On est tombé sur se bateau qui a première vue est "correct", mais des travaux seront a prévoir, pas de douche et on suppose pas d'eau chaude, pas de frigo, juste un congèle qui marche au port... donc des travaux mais on ne sait pas si c'est des gros travaux et si c'est ca combien ca peux chiffrer ....

11 nov. 2011
0

Pourquoi acheter en acier?

11 nov. 2011
0

On n est pas fixer sur l'acier, l'aluminium, le polyester, on n'est même pas fixer sur un dériveur, on est tombé sur ce bateau de voyage et c'est pour cela qu'on c'est permis de poser la question pour savoir ce que d'autre personne pense de se bateau, on ne veut pas perdre notre temps et faire perdre le temps au vendeur a aller visiter ce bateau si il ne convient pas .... La recherche de notre futur bateau passe aussi par regarder les annonce et les trier pour trouver celui qui nous emmènera, mais tout est une histoire de budget (65 000 euro ) celui la est a 75 000 mais il y a des travaux a faire aussi donc on se demande si c'est intéressant, apparemment l'acier a été traiter mais on ne sait pas ce que cela vaut ..................

12 nov. 2011
0

Chaque matériau a ses contraintes. Aucune coque n'est sans entretien.
L'acier est hypersolide mais demande une maintenance beaucoup plus importante qu'un polyester. Le DI a des avantages particuliers mais aussi des contraintes (j'ai un DI acier plan Caroff) et demandent, pour la sécurité par gros temps, qu'on en comprenne complètement les principes d'utilisation. Ces bateaux ne sont pas achetés au hasard sur un coup de tète mais par des acquéreurs qui savent exactement ce qu'ils veulent, souvent d'expérience, et très documentés. Si ce n'est pas votre cas, renoncer à ce choix car vous aurez éventuellement de grosses desillusions.
Dans le cadre des grandes navigations, le problème de douche est vraiment anecdotique, à la limite antinomiqe. Les bateaux métaliques exigent impérativement qu'il n'y ait pas d'eau dans les fonds.

12 nov. 2011
0

Sur son site Caroff explique très bien le problème.
Le DI (popularisé par André Mauric avec Méridien) reste toujours très critiqué, et les moins convaincus s'en tiennent au DL (ex célèbre Trismus), ou reviennent à des dérives plus ou moins lestées.

La confusion règne entre quille et dérive, DI et DL, DI à dérive très lestée et quillards à quille relevable.
La dérive d'un vrai DI a une fonction antidérive exclusive, et ne participe pas du tout à la stabilité de lest. Pour le DI, le faible tirant d'eau (1m ou moins), qui justifie la formule, se paye d'un surlest interne important de +1T pour une mème coque pour un 10m et d'une largeur augmentée, d'un frein par l'ouverture du puit, ce qui a des conséquences certaines sur les performances.
Tout possesseur d'un vrai DI s'interroge au moins une fois sur la stabilité de cette formule, consultant avec anxiété la courbe de stabilité (alors que prospèrent les catas fondamentalement stables sur le dos). Instinctivement on limite volontairement la gite (alors que l'on a pas d'étât d'âme avec un quillard) ce qui est bien.
En conditions très limites on remonte impérativement la dérive pour limiter l'appui sur le profil et déraper ce qui n'est absolument pas instinctivement naturel si on est un ancien quillard (mais évident si on a pratiqué les vrais DI type 420 ou 505). En route normale on adapte heureusement le profil à l'allure choisie. Le mécanisme de dérive crée une complication certaine de conception et l'entretien du mécanisme et du puit de dérive est une réalité incontournable.
Tout ceci explique qu'un DI ne s'achète que pour des raisons particulières et réfléchies.

12 nov. 2011
0

Bonsoir, peux tu détailler " Le DI a des avantages particuliers mais aussi des contraintes (j'ai un DI acier plan Caroff) et demandent, pour la sécurité par gros temps, qu'on en comprenne complètement les principes d'utilisation." Je suis très intéresser par ton expérience.

11 nov. 2011
0

Il faut peut être définir précisément où on positionne le curseur entre plaisir de navigation, plaisir d'escale, entre performance et plaisir à la voile, et confort, Le type de tirant d'eau.....

11 nov. 2011
0

Pour avoir une idée de ce qu'on peut faire avec ce type de bateau consulter . L'architecte est Gilber Caroff: consulter son site très intéressant, qui vient d'ètre relooké. Le constructeur est le très sérieux chantier Dujardin-ico France. Les deux sont ouverts au dialogue constructif sérieux et produisent de très costaux vrais bateaux de voyage (aucun rapport avec des constructions fantaisistes). En neuf ce type de bateau est très au dessus du budget indiqué.

12 nov. 2011
0

Merci pour ce lien très intéressant, mais est ce compliqué d'installer une circuit d'eau chaude et une douche dans ce style de bateau, en plus les toilettes sont a l'avant, et est ce onéreux ???

12 nov. 2011
0

Tout dépend où tu veux naviguer, si c'est sous les tropiques, pourquoi vouloir de l'eau chaude? On a un Atlantis 370 en alu de chez Dujardin, on est descendu jusqu'au Brésil, on est maintenant aux Etats Unis et on n'a jamais vraiment eu besoin d'eau chaude bien qu'on en ait dans le bateau. D'ailleurs dans pratiquement tous les ports du parcours il n'y a pas d'eau chaude dans les douches, et dans les mouillages le bateau ne fournit pas d'eau chaude alors il faut une bonne bouilloire et une douchette dans la jupe voire un pulvérisateur car l'eau est précieuse en circumnavigation. A moins que tu veuilles aller te frotter aux glaces, les plans Caroff sont nombreux à l'avoir fait!
retourdegalbord.blogspot.com[...]/

12 nov. 2011
0

Oui, sous les tropiques on a peut être pas besoin d'eau chaude, mais le départ est prévu que dans 3/4 ans et avant on compte bien naviguer et aller voir l'Irlande / l'écosse et un petit tour vers la suède et le Danemark .. Et même sous les tropiques, on préfère avoir une douche a l'intérieur ...

12 nov. 2011
0

en ben achetes une salle de bain et mets y une voile !!!!
dans 3 ou 4 ans la petite planete bleue aura tournee..
eric
:goodbye: :goodbye: :mdr: :-D :goodbye: :goodbye:

12 nov. 2011
0

Je ne comprends pas votre réaction, ma question est si déplacé que ca !!!!! Est ce si bizarre que ca que de vouloir avoir une salle d'eau avec douche dans un bateau ????? Oui tout le monde ne décide pas de partir dans le quart d'heure après avoir acheté leur bateau, on a encore 3 ans a travailler avant de partir en retraite et on veut mètre a profit ses trois ans pour préparer notre bateau et apprendre a le connaitre, je ne vois pas ou ca choque .........................
:oups: :-( :jelaferme: :reflechi:

12 nov. 2011
0

Beaucoup ont fait de belles navigations avec des bateaux en acier.
Ce qui est important c'est de partir...après avoir bien préparé son voyage.

Il est vrai qu'un peu de confort est nécessaire car on passe plus de temps à quai ou sur ancre qu'en navigation.

Tout ou presque est possible sur un bateau : installer l'eau chaude, un frigo, des toilettes, un pilote auto, etc..

La seule bonne solution de mon point de vue est de faire expertiser le bateau. Cela permet de lister et valoriser les travaux de maintenance et de chiffrer des évolutions techniques souhaitées. Après on fait des choix. Car au final c'est beaucoup une affaire de coûts. Quand au coût de l'expertise il est vite rentabilisé.

Surtout éviter les préconisations de "Tonton ponton" qui peuvent révéler de grosses surprises...

12 nov. 2011
0

outremer a bien repondu sur l acier , j ai eue aussi un vulvain 5 , on a été en guyane et antilles , mais le bateau par lui même demande beaucoup de travail , si tu peux prend en polyester , plus light d entratien
tropicat.over-blog.com

flash45f.free.fr

13 nov. 2011
0

Bonjour,
Ce qui me parait le plus important, c'est votre futur programme.
Pour l'acier, j'en ai eu un et construit actuellement un Chatam 37.
Ce sont des bateaux de grand voyage, de vagabondage, des bateaux "résidence principale" pourquoi? Parce qu'il n'aime pas les longs séjours dans les marinas sans aération. C'est comme ça qu'ils finissent par rouiller à l'intérieur. Ils doivent respirer et vivre!
Pour la polémique sur la douche, ça ne se discute pas, et ça ne pose aucun problème. Je trouvais ça inutile sous les tropiques, jusqu'au jour où j'ai navigué sur un voilier équipé d'une douche, et je n'ai pas trouvé que c'était un luxe, mais un réel confort n'en déplaise à ZTRI.
Amicalement

13 nov. 2011
0

Pour bricoler la douche et la tester en Irlande, vu que le bateau est au antipode, tu fais comment ???

13 nov. 2011
0

Bonjour, j'ai regardé aussi se bateau, il est de retour d'un grand voyage et je crois qu'il est visible dans le 56, je rejoins aussi Fleur d'heol une douche peut être pratique même sous les tropiques...
Henri

13 nov. 2011
0

La douche, tu as le cokpit, la douche du port, la douche solaire, mais si tu y tiens, c'est pas trop dur a faire.

13 nov. 2011
0

Sur un Yanmar54V on peux y adjoindre un ballon d'eau chaud ?

13 nov. 2011
0

Oui, pas de soucis: eau chauffée par le circuit de refroidissement et/ou par du 220V.

13 nov. 2011
0

Nous avons voyagé 8 ans en famille sur un 400 acier-pont inox. Un pur bonheur! L'important n'est pas tant le bateau que ce qu'on en fait... Évitez bien sûr les bateaux malsains ou trop "usines à gaz" (à moins d'adorer la bricole). Nous avons aimé notre voilier qui correspondait parfaitement à notre programme. D'autres l'auraient certainement détesté, à chacun ses attentes...

04 sept. 201204 sept. 2012
0

Bonjour,

Les DI au pres :-(
Les aménagements cela peu ce changer (coût) . Mais il me semble qu'avant d'acheter un bateau d'occasion il faut et c'est le minimun 1) faire des essais en mer sous voile et au moteur2) faire une expertise par un pro 3)sortir le bateau pour vérifier les oeuvres mortes.
Attention pour l'acier des DI au puit de dérive au lest ROUILLE.

04 sept. 2012
0

Oeuvres VIVES :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (125)

Litiri

novembre 2021