assurer l'étanchéité d'une barque à fond plat

Bonjour,

Je souhaite réaliser une barque à fond plat, en sapin, en vue d'une utilisation pour la pêche. Je suis totalement novice dans la fabrication d'embarcations.

Je me demande si il était suffisant d'accoler les planches du fond l'une contre l'autre pour assurer l'étanchéité de la barque. Je compte en effet sur un léger gonflement du bois lors de la mise à l'eau pour remplir cette fonction.

Ou bien cela nécessite une technique particulière?

En vous remerciant des éclairements que vous pourrez apporter à mon problème.

L'équipage
29 jan. 2009
29 jan. 2009
0

tu la retourne
fait y couler du goudron chaud sur le fond et hop ;-)

29 jan. 2009
0

Ca dépend de la technique utilisée
Ta plate ne sera pas faite d'une seule planche je suppose ?
Dans ce cas, la simple jonction des planches ne suffira pas à assurer l'étanchéité, même en gonflant à la mise à l'eau.
Tu as la solution goudron effectivement, ou encore résine epoxy.

Regardes dans les articles sur HEO, tu en avais consacré à la réalisation du clown 450 par une classe de primaire. La technique utilisée est le "cousu-collé", et l'étanchéité est faite par résine.
Dans cet article figure le lien vers le site du constructeur initial, c'est très intéressant pour la construction amateur simple.

Bon courage et... bonne pêche à venir !

29 jan. 2009
0

Skiff
Les skiffs traditionnels américains ont leur fond constitué de planches transversales et sont étanches du fait du seul gonflement des planches à l'eau quand ils sont neufs
Quand ils viellissent, les planches sont calfatées avec une tresse de coton là ou ça fuit (penser à tailler les planches avec un léger biseau pour faciliter le calfatage).

29 jan. 2009
0

Sans plus ?
Les planches du Skiff sont simplement jointes, sans plus ?
Le souci, malgré le côté chouette de la technique, c'est que ça ne prévient pas beaucoup avant de fuir... Mais quelle simplicité géniale !

29 jan. 2009
0

en effet

En effet je pensais au depart simplement joindre les planches côte-à-côte.

Donc d'après ce que je comprends il faut que j'assemble mes planches côte-à-côte et ensuite que j'applique un traitement au goudron ou à la résine.

Est-ce simple à réaliser en amateur?

Merci pour vos différentes contributions.

29 jan. 2009
0

c'est possible
le gonflement du bois suffit, il faut juste que les planches soient tres bien ajustées.

30 jan. 2009
0

une inquiétude
c'est pour la pêche en mer ou en eau calme ?
je ne connais pas les règlements pour les lacs et rivières, mais il faut pour la pêche en mer des autorisations pour l'embarcation.(sauf engin de plage)

30 jan. 2009
0

moi j'ai une autre inquiétude
Bonjour,

Je me pose une autre question. Le sapin est il le bon bois pour faire une barque ?

30 jan. 2009
0

le Sapin
devrait être bon , dans le marais chez nous , les plates sont faites en peuplier , avec couple en chêne , un bon goudron et c'est bon .

30 jan. 2009
0

utilisation
C'est pour une utilisation en eau calme, de type petite rivière, lacs...

30 jan. 2009
0

du bois neuf
toutes les plates de chez nous sont construites en planches bord à bord, souvent en sapin.Le gonflement sera en fonction de la qualité du bois que tu utiliseras (plus ou moins sec, fibres plus ou moins serrées).
Je possède une plate très ancienne que je suis en train de restaurer, le fond est d'origine, étanchéité sans calfatage.
Assez souvent,il y a des planches longitudinales genre fausses quilles qui peuvent recouvrir un joint entre les planches du fond, et qui protègent celui-ci à l'échouage.Elles peuvent participer à l'étanchéité du joint, elles sont clouées sur les membrures.Ou es tu basé?
Il y a un chasse marée qui traite de la construction d'une plate assez en détail, j'essayerai de le retrouver si tu n'es pas trop pressé.
Le mieux est de regarder ce qui se fait traditionnellement au niveau local, l'échouage ou non pouvant conditionner la réalisation du fond.Également, opportunité de faire un faux plancher sur tout ou partie du fond.
Bon courage

30 jan. 2009
0

échouage

Merci pour les encouragements,

Je suis situé en Saône-et-Loire.
En principe il ne doit pas y avoir d'échouage...

30 jan. 2009
0

barques, bachots, ...
chaque région avait ses traditions et ses habitudes . Mais en général les principes de construction sont assez proches .
En eau douce, les bordés en "sapin" avaient une espérance de vie de 20-30ans maxi contre 50 à 70 ans pour du chêne .
Le plus souvent les fonds étaient réalisés en planches longitudinales clouées ou boulonnées sur des membrures .
Les planches étaient posées à franc bord en laissant entre elles un jour de quelques millimètres en fonction de l'état du bois (+- sec) et de la largeur des planches .
Les jours étaient remplis de brai ou de goudron de norvège .
Souvent les joints entre les planches étaient recouverts d'une semelle extérieure clouée .
Le tout était abondamment goudronné ou carbonylisé .
A la mise à l'eau, dans la première demi-journée, les coutures se referment et il n'y a pas de problème d'étanchéité tant que le bateau reste à l'eau .

Ca me ramène loin en arrière !

31 jan. 2009
0

technique du cousu-collé
je ne sais pas si cela répond à ton besoin, mais il existe une technique simple pour construire des petites (peut être aussi des grandes) embarcations en CP epoxy: le cousu-collé appelé stitch'n'glue par nos amis de l'autre coté de l'atlantique.

va voir le reportage photo www.glen-l.com[...]01.html c'est très illustré et intéressant.

cela s'applique au CP, tu parles de massif en sapin ... mais c'est pour te donner peut être des idées.

hervé

31 jan. 2009
0

bonsoir krager
va faire un petit tour sur www.bateaubois.com[...]/ ou tu trouvera de super conseil et tu verra aussi des méthodes de construction. le cousu coller est pas mal comme technique avec un collage tous epoxy et joint congé plus bibiais . pour le dessous je te conseil tous simplement un apprêt qui remplace le minium 2 couche et terminer par 2 couches de peinture micro poreuse si ces pour l eau douce autrement 2 couches copercoat après l apprêt . je te conseil aussi de mettre des bandes d usure pour le ragage si il doit en avoir .noel

01 fév. 2009
0

panneau ?
si le fond est plat (ou développable et à courbure raisonnable) pour un barque pas trop grande, pourquoi pas un fond avec un panneau de CP ?
Il ne reste alors plus que l'étanchéité aux angles (et le CP lui-même, surtout si CTBX et non pas Marine)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (30)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021