Assurance tous risques ou RC ???

Bonjour à tous,

Je soliloque depuis quelques temps sur mon contrat d'assurance. Je suis actuellement en RC (pour 35 Euros annuelle) et m'interroge sur l'opportunité de passer en tout risque.
Mon canot: Challenger Horizon de 82, 6,75 m.
Valeur estimée (par un non professionnel absolu, en l'occurrence moi-même :-p): 8500 Euros. Électronique neuve, GV neuve.
J'ai différents devis en tout risque de 150 Euros annuel (mais expertise obligatoire) à 250 Euros (sans expertise). Jusqu'à la, pas trop de souci, ça me fait pencher pour du tout risque. Mais...les franchise varie entre 300 et 450 Euros...donc, sauf en cas de perte totale, je ne suis pas convaincu de l'intérêt. Exemple: dans un an, je démâte et perd ma GV dans l'incident. Vu la vétusté sur le mat et une décote sur la GV, je vais peut-être être indemnisé sur la base de 1500 Euros moins la franchise. Je suis gagnant et me félicite d'avoir pris une tout risque...mais la même chose dans 5 ans...j'lai dans l'os, car j'aurais payé en plus 1000 Euros de prime.
Donc, payer une assurance tout risque, ou économiser chaque année histoire de me créer mon propre fond d'indemnisation :-)???
Vu qu'il doit y avoir autant d'avis que de matelot, si vous daignez vous pencher sur ma misérable et humble requête, n'hésitez pas à argumenter ;-) ;-)
Merci d'avance

Cdt

Thierry (y'a urgence, a force de réfléchir, je frôle une luxation du neurone :doc:)

L'équipage
19 déc. 2006
19 déc. 2006
0

pas facile

petite histoire:

coup de vent l'année derniere un petit bateau se detache de son mouillage et s'encastre sous la passerelle des pontons.

Grue et tout le bazard: note 6000€ assurance RC donc le gars n'a rien eu de son assurance et le bateau est mort detruit....tiens il vend son moteur :-(

sans faire de pub ; Chez AXA la franchise diminue de 25 % chaque année sans sinistre au bout de 4 ans plus de franchise.

josé

19 déc. 2006
0

c'est quoi?
C'est quoi une assurance : c'est une cotisation que l'on paie pour remplacer un bien que l'on ne peut se payer cash.

Dans ton exemple, si tu peux te payer un mât et /ou une GV cash, je trouve que tu n'as aucun intérêt à payer une assurance, en fait tu t'assures toi-même, c'est moins cher.

Et bien sûr, il y a des cas où tu es "perdant" : perte totale du bateau la première année; et des cas où tu es gagnant : pas de gros dégâts après 10 ans.

Et ce raisonnement est tout aussi valable pour celui qui s'assure, il peut payer dix ans pour rien ou pousser un ouf de soulagement si son bateau a une avarie après une prime.

On en arrive à la notion de gestion du risque : préfères-tu ne rien gérer, payer au cas où, quitte à payer plus; ou estimes-tu gérer ton risque, sachant que tu peux perdre, mais en estimant que tu as beaucoup de chance d'être gagnant sur le coup.

Perso, à part cette RC, je n'ai aucune assurances, sachant que le risque ultime est de perdre mon bateau, risque que j'essaie de contrôler au mieux, que j'estime faible et que j'accepte. Du coup, au lieu de payer une assurance, j'ai de l'argent pour voyager. Et si un jour j'ai une avarie chère à réparer, je travaillerai, non pas à fonds perdus, mais pour faire une réparation.

C'est un choix très personnel.

19 déc. 2006
0

Banik ,
n'est pas assuré malgré la perte du 1er bateau. C'est le choix que Jean-Baptiste et Anik ont fait .
Quand j'ai acheté Mer Oceane, j'ai repris le contrat qu'avait le 1er proprietaire : tous risques (ou presque ) assez cher (1200 ou 1300 euros) pour une valeur agréée de 144 000 euros. Quand j'ai eu mon pepin , je n'ai pas regretté. L'assurance du remplacant est TRES CHERE mais je la prendrai tout de meme.

19 déc. 2006
0

Valeur agrée ?
J'imagine que tu parle de l'assureur Pantamachinchose...

19 déc. 2006
0

non
contrat chez A.delassée ici à LR

19 déc. 2006
0

quand on
a eu un pepin on fait le choix du tourisque malgre tout, mon bateau achete d'occase expertise par celui de l'assurance et le mien à qq chose pres somme identique je paie cher dans mon contrat c'est sans decote echange à valeur neuf une franchise un peu importante mais 4 mois apres les expertises dematage devis 180000fr en 2001le bateau remis en etat mat greement enrouleurs voiles etc neuf le cout pour moi 2500fr merci monsieur l'assureur. avec ma cotise annuelle j'etais arrive à l'epoque à payer le montant de la cotise pendant 33 ans

19 déc. 2006
0

même analyse qu'André et Daniel
tant qu'on a pas de pépin on est content d'économiser chaque année l'assurance !
Malheureusement personne n'est à l'abri du pépin...

Perso, je ne me voyais pas perdre 6 années de labeur et toutes nos économies (construction et équipement du bateau) par économie d'une assurance tout risques à 1100€ annuel.

Ceci est MHA

Chantal, dite "la tête près du bonnet"

19 déc. 2006
0

Bidouille, c'est un jeu de hasard, comment te conseiller ..
Une compagnie d'assurance n'est pas philantrope.
Les cotisations permetent de couvrir le risque, de payer les administratifs, les courtiers, etc... etc .... et degager un benéf.

Bien entendu en étant son propre assureur, tous ces frais n'existent plus, cela revient moins cher.

MAIS ...

une compagnie d'assurance dilue le risque, sur X milliers de bateaux et sur differents secteurs, Etc... etc ...

On n'a pas de sinistre pour le plaisir, c'est le hasard qui commande ....

Si tu fais ton calcul sur 1000 ans, afin de diluer le risque tu gagnes a être ton propre assureur a cout sur.

Le probleme c'est que tu ne vivras malheureusement pas 1000 ans, et qui si tu as un sinitres demain, il faudra être patient longtemps ....... avant de rentrer dans tes frais ..

Les conseilleurs n'etant pas les payeurs, tu faits comme tu veux, le resultat depend comme à la loterie uniquement du facteur chance ....
Une unique certitude, c'est comme au loto, 100 % des gagnants avaient joué (ce qui est egalement valable pour les perdants)

19 déc. 2006
0

Analyse.
On peut se passer de tout risque sans regret si:

  • la perte totale du bateau ne met pas fondamentalement en cause sa vie ultérieure (par exemple un divorcce parce-que trop de pb d'argent après la perte).

  • la perte du bateau n'empêche pas, soit d'en racheter un autre, soit de renoncer à naviguer sans trop de regrets.

Par contre si on espère "rentabiliser" son assurance grâce aux petites casses de ceci ou de cela, on est déçu à tous les coups. Les calculs de vétustés et le franchises sont dissuasifs de ce point de vue. Surtout si le bateau est ancien.

20 déc. 2006
0

Merci Robert
Voila un résumé clair, net et conçi !
Effectivement, comme tout est question de relativité, ce sont surtout les conséquences qui sont à prendre en cause.
Merci à tous de vos avis.
Cdt

Thierry

20 déc. 2006
0

Quand
on s'assure soi-même on n'économise pas la prime, on l'utilise pour soi!

Aussi pour citer des chiffres comme le montant d'une prime ou les stats sur 1000 ans, il faut aussi parler du programme de nav.

Dès que l'on sort du traditionnel Europe de l'ouest - madère - canaries - antilles les primes prennent des hauteurs à faire rêver ...

Des assurances pour aller de l'Arctique à l'Antarctique sont plutôt du genre très très chère, et souvent avec obligation de donner les dates et planning de nav. En 10 ans de primes (en fonction de la valeur de son bateau) il y a des cas où l'on s'est payer un bateau neuf.

Je reste convaincu que la ligne conductrice de ce choix est le fait : peut-on ou accepte-t-on de se payer un nouveau bateau cash ou en quelques années ? Et comme le dit Robert sans mettre en péril la famille ou soit-même.

Perso, mon bateau est ma maison et mon seul bien, du coup je le surveille tous les jours, le soigne tous les jours. Si je le perds, j'accepte le fait de repartir de zéro. Moitessier est reparti 3 ou 4 fois de zéro. Cela ne me fait pas peur et je préfère ce risque à payer une compagnie d'assurance. D'ailleurs si l'on se gère, on ne repart pas de zéro puisqu'on s'assure soit-même, donc on devrait avoir au moins une petite réserve.

20 déc. 2006
0

Oui le programme en effet
Plus le programme amène ou est assimilé a un risque élévé plus ton echelle de temps perso et celle de l'assureur sont proches ....

Rares sont les bateaux de course Open assurés.
On parle de prime sur une Route du Rhum de l'ordre du tiers de la valeur du bateau ....

20 déc. 2006
0

question d'age
bonjour à tous je pense que le fait d'assurer un bien est relatvement lié à l'age de ce bien. Mon bateau a 32 ans et je l'assure au tiers (obligatoire avec la place de port. Ce n'est pas que je tienne moins à lui mais compte tenu de la vétusté je ne risque pas de récupérer grand chose. Il ne faut pas oublier une expertise toutes les 2 ou 3 années, sinon l'assurance se régale.
Pour finir je crois au pépin qui arrive les premiers temps de navigation genre 2 ans, temps nécessaire pour essuyer les conneries, là cela mérite peut-être une tousrisque, mais ensuite on casse on répare et surtout on évite de casser.

20 déc. 2006
0

bien sûr, question d'âge
pas seulement du bateau mais aussi du capitaine. Si un retour à la case départ est facilement envisageable à 30 ans (si tu peux voir détruire l'oeuvre de ta vie et sans perdre un instant te remettre à bâtir, alors tu seras un homme mon fils)le temps risque de manquer à 60.

29 mar. 2007
0

Les tout-risques
Dans la mesure ou la Cie d'assurance applique une vétusté sur le matériel on peut considérer que l'on n'est pas assuré en dehors de la perte totale du navire.
Et encore, si l'on voyage à travers le monde, il faut réguliérement faire expertiser le bateau par un expert agréé, ce qui revient à dire que c'est impossible.
Mettons donc l'argent de l'assurance dans l'entretien, c'est un meilleur investissement.

29 mar. 2007
0

perso
bateau de 26 ans il y a 4 ans démâtage cout de réparation un peu plus de 27000€ mat voiles enrouleurs bôme et gse plus le remorquage tout (était en dessous) je paie cher 704€ cette année mon contrat est sans vetustée remise en état au prix du neuf. Je me pose parfois la question de prendre qu'une responsabilité civile, et chaque fois je me dis que dans ces conditions ce n'est pas si mal

29 mar. 2007
0

questions pour Daniel
1 - Ca assure quel bateau tes 704€ sans vétusté et remise à neuf ? t'aurais payé combien une RC seule ?
2- Après ton coup à 27 k€ tu ne t'es pas fait viré ?

Merci,
Yves.

01 août 2007
0

dématage
Bonjour, je m'appelle Philippe et j'ai eu aussi un dématage sur mon HOOD38 mais groupama chez qui je suis assuré tous risques ne veut pas prendre en garantie le sinistre pour cause de vétusté!!! pourrais-tu me donner des détails(nom de l'assurance etc....)pour que je puisses exiger d'eux une révision de leur position.
d'avance merci
mes coordonnées: philippebarboni@barcrom.fr
06/09/62/22/97

29 mar. 2007
0

perso aussi
Avec un petit bateau de 20 ans pourtant tout beau, de valeur relativement faible, et une expertise qu'il faudrait renouveller tous les ans pour espérer une indemnisation en cas de malheur, je préfère finalement une Rc.
Faute de sous déjà, si je casse quelque chose c'est forcément moi qui réparera, si c'est trop cassé je le remet sur la remorque et rentre à la maison et si je perds le bateau, je pleure!
Mais sachant tout cela je me sens plus responsable encore:
Sur l'eau et sur la route, j'ai toujours en tête que je ne dois pas casser!
C'est un peu comme ça que j'ai appris la sécu en mer aussi: tout faire pour toujours préserver le bateau, ce qui préserve l'équipage aussi...

29 mar. 2007
0

ouais
mais l'assurance dégâts matériels te couvre aussi même si ton bateau est démoli par autre chose.
Exemple, si les pontons partent à la dérive (ceux qui avaient un bateau en 1987 en Bretagne voient certainement ce dont il est question), tu es indemnisé sur base du contrat dans les délais fixés par celui-ci. Par contre, si tu dois attendre l'issue du procès uù le Tribunal dira qui est responsable de quoi, tu risques d'attendre longtemps avant de renaviguer.

Perso, mon bateau à 22 ans et il est assuré tout risque. Maintenant, c'est vrai que c'ets chet et que je m'enpasserais bien mais mon sommeil tranquile loin du bateau est à ce prix.

23 sept. 2007
0

Assurance ou pas
Tu ne prends en compte que les dégâts matériels occasionnés à ton bateau, le mini est comme en voiture d'avoir une assurance pour les dégâts que tu peux causer aux autres, (ça pourrait te coûter bcp + que la valeur de ton bateau) plus une assurance pour les personnes transportées, là tu pourrais avoir à payer une rente à vie.

Réfléchis bien.

Amicalement

RV

23 sept. 2007
0

Assurance obligatoire ...
Salut à tous,
Voilà un question complexe! pour ma part, annualisé au Port d'Anglet, l'assurance est obligatoire par le Port pour certaines bases comme:
A) les dommages quelque soit leur nature causés aux ouvrages du port par le bateau
B) Frais de retirement ou d'enlèvement de l'épave en cas de naufrage à l'intérieur du port ou du chenal
C) Les dommages corporels et matériels causés à l'intérieur du port y compris ceux découlant de l'incendie du navire ou de l'explosion du bateau et de sa réserve versement de carburant répandue sur le plan d'eau.

Une copie de l'assurance doit être fournie chaque année au renouvellement du bail: sinon exclusion de la place...

En dehors de ce cas, chacun fait ce qu'il veut !
Amicalement
Daniel

23 sept. 2007
0

certaine assurance

Dans un premier temps j'avais une assurance Tout risque me couvrant toute l'année.

Cette année j'ai fait remarquer à mon assureur que de Nov à Avril mon bateau ne navigue pas donc les risques sont moindre .Ainsi j'ai obtenu une remise de 180€ sur ma prime ,pas mal..

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (24)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021