assiette du voilier et comportement en mer

Samedi dernier, j'ai navigué avec mon voilier de 6.5m 1,1T en solitaire et avec 100 à 150kg de marchandises à ramener à la maison. Comme j'avais lu plusieurs fois qu'il fallait privilégier une assiette nullle ou légèrement positive, j'avais chargé un peu plus l'avant que d'habitude (mouillage avancé et chargement plutôt sous la couchette avant que dans le coqueron arrière) . Avant le départ, j'avais donc ma ligne de flottaison presque horizontale, légèrement plus haute à l'avant. Donc une assiette légèrement positive, accentuée ensuite par mon poids dans le cockpit.

Mauvaise surprise : en quelques heures de navigation au près, l'étrave ne se levait plus sur les vagues (1,5m à 2m) mais les brisait, le bateau ralentissait à chaque fois, j'étais trempé par les embruns et avec le tangage remplacé par ces "coups de frein" ça m'a donné le mal de mer, alors que d'habitude je ne suis jamais mouillé et je n'ai jamais le mal de mer (y compris en lisant un journal dans un bateau à moteur).

J'ai été surpris d'un tel comportement alors que mon voilier ne piquait pas du nez. Est-ce que ma ligne de flottaison est tracée de biais ?

L'équipage
27 juil. 2010
27 juil. 2010
0

bonsoir,
Pas bon du tout!!.
Il ne fallait pas toucher au mouillage, mais mettre le chargement au centre du bateau.
150kg, c'est déjà lourd pour le poids "normal" du bateau et les creux de 1.5 à 2m bien conséquents. La même chose sur un avion et il aurait eu bien du mal à décoller ou à tout le moins beaucoup de difficulté à garder le nez en l'air. Un maître mot: centre de gravité.

Au fait, c'est quoi comme bateau?.

27 juil. 2010
0

çà y est, je viens de voir le boat
sensible au poids dans les extrémités donc, chargement au centre impératif.

27 juil. 2010
0

c'est l'étrave
le plus important. dés lors qu'elle ne peut plus soulager(poids), elle enfourne et l'on va droit à la catastrophe. se souvenir des "requins" qui enfournaient jusqu'au mât. au mieux, arrêt brutal, au pire soleil!.
Mieux vaut un AR qui traîne qu'une étrave qui enfourne.

27 juil. 2010
0

au centre c'est limité
Je sais bien que plus le poids est au centre mieux c'est. Mais la place y est limitée, c'est pourquoi je mets souvent des choses dans le coffre arrière gigantesque, mais ça me dérangeait esthétiquement d'avoir une assiette très positive (même si le tableau arrière ne plongeait pas), voilà pourquoi j'ai essayé à l'avant, tout en gardant une légère assiette positive. Tant qu'on ne mouille pas le tableau on peut lever l'avant ?

27 juil. 2010
0

pas à ce point
Mon bateau brisait un peu les vagues avant de se lever (d'où beaucoup d'embruns voire des (petits) paquets de mer) mais il était très loin d'enfourner et ne s'arrêtait pas dans les vagues, il était juste un peu freiné. C'est au bout de 2 heures, avec ce léger mal de mer et tous ces embruns que j'ai compris que c'était le surpoids sur l'avant qui le faisait moins lever.

Précisément, j'ai avancé la ligne de mouillage (30kg) de 50cm sous la couchette avant et j'ai ajouté environ 65kg sous cette couchette. Au centre (avant des couchettes arrière) ou dans le coffre arrière, j'avais peut-être 30kg. Je barre au vent, assis à l'arrière du cockpit ou sur le coffre arrière.

27 juil. 2010
0

?????
pour ma part, j'ai toujours allégé l'avant surtout pour faire du près, en vent arriere la ok on peut alourdir un peut l'avent.
mais peut etre que d'autres vont donner un autre avis!
bon vent

27 juil. 2010
0

le contraire
on centre au près, on recule tout au portant, d'autant plus que le vent monte.
Je ne sais pas si la ligne de flotaison est une donnée significative...

27 juil. 2010
0

ca doit aussi
dependre des bateaux parceque vent arriere a partir de 6 noeuds si je ne met pas un equipier a l'avant le bateau "decolle"

27 juil. 2010
0

Inertie
il y a aussi un problème d'inertie: pour une même assiette l'inertie du bateau n'est pas la même avec des poids centrés ou au contraire écartés du centre. Cela peut jouer sur le tangage et expliquer le mal de mer.

27 juil. 2010
0

effets différents et mal de mer
le poids éloigné a en effet un moment de force plus important qui augmente l'inertie des extrémités et limitait le tangage alors que le poids global stabilise la vitesse.

Quant au mal de mer, prenant quotidiennement depuis 3 ans un bateau à moteur de 13m pour aller bosser, avec des creux variant entre 1m et 4m, je sais que je n'y suis pas du tout sensible avec du roulis ou du tangage, ce qui me permet de lire un journal quand les autres nourissent les poissons. Y compris quand le bateau saute à 15 noeuds des vagues de 4m un peu raides pour retomber dans le creux de derrière... Il faut juste libérer une main pour se tenir !

Mais là il y avait un mouvement différent : le tangage était remplacé par des variations de vitesse au franchissement des vagues (1,5m à 2,5m) ce qui est peu courant et m'a mis mal à l'aise.

27 juil. 2010
0

la regle parait simple
centrer centrer centrer et le plus bas possible

27 juil. 2010
0

le petit poids
que l'on mette du poids à l'avant ou à l'arriére
c'est ma meme chose ,il n'y a que le lest dit intelligent que l'on déplace suivant l'allure
surtout sur un petit voilier ,quand on a fait du dériveur on comprend très vite ça ..et c'est pareil sur les gros ...
alain

0

pas de règle fixe
Sur certains bateaux, que je qualifie d'Atlantiques (lourds avec grands élancements), il vaut mieux répartir les poids pour donner de l'inertie, ce qui va réduire le "marsouinage". Ces bateaux sont souvent désespérants dans les mers fermées et peu profondes ou le clapot se lève vite et la houle reste courte.

Tout cela est une question de tester, retester, et valider les résultats des tests. Toute configuration de chargement est bonne pour la mer dans laquelle elle a été testée et trouvée bonne. Changez la hauteur, la fréquence et la direction des vagues, ou la vitesse du bateau, et il faut parfois complètement revoir le plan de chargement.

Comme pour tout en mer, il n'y a pas de règle fixes. Il faut être adaptable.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (55)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021