assemblage par scarfs sur la structure

Depuis peu, je fais partie de ces "merveilleux fous construisant leur bateau...", construction traditionnelle en contreplaqué sur serres et lisses. Par manque de place, je ne pourrai pas assembler mes scarfs préalablement à leur pose, et je prévois de les placer directement sur la structure cloisons-ceintures de cloisons-serres(pas de joints congés)-lisses. Pour augmenter la surface de contact j'envisage de placer de l'acajou de part et d'autre de mes cloisons (4cm + 12mm de CP + 4cm) et de faire correspondre mes scarfs avec ceux-ci. Qu'en pensez-vous?

L'équipage
11 jan. 2007
11 jan. 2007
0

Scarfs et ceintures
Il n'est pas obligatoire de disposer des ceintures de chaque coté du CP ; je ne connais pas la taille du bateau, mais 2 fois 4 cm me semble surdimentionné.
Concernant les scarfs il me semble plus risqué de concentrer tous les collages aux mêmes endroits. De plus, tu augmente le risque de former un angle dans tes lisses au niveau des scarfs.
Il serait plus sûr (amha), d'éloigner les scarfs des cloisons, et de maintenir leurs collages avec des vis provisoires.
Est-ce que tu peux nous en dire plus sur cette construction ? (Type, taille...)
Est-ce que l'architecte ne pourrai pas te conseiller ?
Bon courage.

Daniel

11 jan. 2007
0

Villenave
JP Villenave, le bateau est le Corto de 9m, beau petit bateau et technique solide. J'ai trouvé un local, mais il est fort petit (10x5m pour un bateau de 9x3,3m...). L'architecte a prévu des ceintures de cloisons de 35mm équerrées, et des bordés de 12mm. Je pensais partir du tableau arrière, coller-clouer le premier panneau (scarf de 8x12mm:96mm, collé-cloué sur les lisses, les serres, et l'ensemble cloison-ceintures. Puis poser le panneau suivant etc...

11 jan. 2007
0

CP
C'est vrai que manipuler un panneau de CP de 9 m de long c'est pas facile, voir impossible seul.
Cette technique de coller tes scarfs au fur et à mesure fonctionne, mais il faut prévoir des plaques que tu boulonne entre elles de part et d'autre du scarf. (ne pas oublier de les isoler avec du polyanne pour pouvoir les enlever).
L'inconvénient, c'est qu'il y aura un "plat" sur la coque à cet endroit, et qu'il faudra le rattraper à l'enduit.
Par ailleurs, je pense que JP Villenave aura un avis intéressant, et qu'il ne dédaigne pas suivre un peu les constructeurs de ses plans.

11 jan. 2007
0

plat...
... justement, je ne comprends pas bien cet inconvénient, dans la mesure où toute la structure transversale et longitudinale étant déja placée, assemblée, collée, clouée et équarrie, le panneau repose sur un maillage de rectangles d'environ 65cm (transversal-cloisons) sur 40 (congitudinal, serres et lisses). Quelle peut être la déformation si le panneau est collé-cloué partout sur cette structure? Par contre, si la technique du joint-congé était utilisée, je comprendrais...

11 jan. 2007
0

Mon avis:
et il se voudrait formel,
si tu veux réaliser un voilier aux belles lignes, laisse tomber cette méthode, tu cours à la catastrophe. Tu ne pourras pas empécher la formation d'angles au moment du collages.

Et il y a certainement le moyen tout de même de faire comme il se doit, à savoir la jonction des panneaux avant la pose.

11 jan. 2007
0

un autre local

là tu rencontres dejà un pb de place , dans ton hangar tu ne pourra rien faire , traçage au sol, preparation des pieces , etc...probleme de hauteur...comment sort tu le bateau terminé...

cherche donc un hangar approprié c'est aussi un facteur de reussite m^me s'il te compte plus cher celà sera surement plus économique que de rater ou d'essayer de resoudre des pb insoluble.

josé

11 jan. 2007
0

merci
Non, le local est parfait, près de chez moi, bonne hauteur, et grande porte. Il y a un peu de place à côté pour réaliser les pièces, les cloisons, etc...
La conclusion semble être plus un problème de planéité que de résistance, si je comprends bien?
En tout cas, un grand merci pour vos réactions rapides et constructives!!!

11 jan. 2007
0

amha...
résistance aussi !

j'aurais plus confiance dans un bon scarf collé sous bonne pression à plat, que dans un truc collé sous cintrage et maintenu comme on peut...

mais c'est sans doute mon côté parano-quart de poil!

11 jan. 2007
0

Organisation...
Pourquoi ne pas préparer les panneaux de bordé avant le montage de la structure interne??? Les plans donnent les dimensions, non?
A répartir sur les côtés du local, voire au plafond!
Et une paire de mains supplémentaires pour les manipuler...

Cordialement
Thierry

11 jan. 2007
0

plusieurs remarques
1) oublier le clouage
dans les années 60-70 on connaissait rien d'autre et on clouait avec des pointes galva de plus ou moins bonne qualité
Maintenant on a des visseuses, des vis inox pas (trop) chères et les pointes galva sont de la pire qualité .
Quand on rénove un bateau en CTP de ces années là, on constate que les pointes sont devenues des gros paquets de rouille enrobés de pourriture .
Chaque coup de marteau martyrise le bois .
:-(
2) les scarfs
on peut tout imaginer et ça peut peut-être marcher .
L'intérêt du scarf c'est que le panneau scarfé à une rigidité constante et que les scarfs, bien réalisés ne posent aucun problème de solidité .
En scarfant des pièces en tension, la continuité des courbes sera hasardeuse . Les assemblages auront tendance à bailler car on ne peut pas les serrer comme il faut .
On a tout intérêt à travailler à plat dans les meilleures conditions possibles .
:-(
3) les échantillonnages
JP Villenave est réputé pour ne pas être un bricoleur . Pourquoi en rajouter ? Ses plans sont homogènes et bien conçus .
C'est à lui qu'il faut poser la question en premier lieu .
:-)
4) le local
C'est le problème de tous les constructeurs amateurs (et même professionnels) !
Faut quand même de la marge par rapport au bateau sinon ça tourne à l'acrobatie permanente .
Ce qui veut dire que bien souvent on va travailler dehors sur des tréteaux, entre les averses .
:-(
Tout ce qui peut être fait à plat sur un établi prendra deux fois moins de temps qu'à l'intérieur de la coque . Sans parler de la fatigue et du truc qu'il faut aller chercher toutes les cinq minutes : monter descendre, remonter, redescendre .
:-(
Si on travaille avec des résines epoxy, les conditions de température et d'humidité sont primordiales . On sera bien souvent obligé de faire un "break" pendant l'hiver (en contrepartie, c'est la saison idéale pour fondre du plomb) .
:-(
Ça va peut-être s'améliorer avec le réchauffement de la planète .
:-)

11 jan. 2007
0

En conclusion,
on pourrait te dire de ne surtout pas tenter d'assembler les plaques de cp in situ. Ces collages serait défectueux et disgracieux, c'est une certitude.

12 jan. 2007
0

Clous Galva
Alien,

Les clous galva cela dépend de leur qualité et de l'entretien du bateau. Le mien à 46ans et je les ai presque tous vérifiés (je rénove), je n'ai pas trouvé de rouille tant dans les oeuvres vives que les oeuvres mortes. Au pire dans certains cas le bois légèrement noirci autour de la tête mais quand je la retire pour mettre bouchonner sur une vis inox + résine, elle est nickel... euh je veux dire galva :-)

Cela ne remet pas en question ton propos, c'est juste que c'est peut-être une probabilité mais pas une certitude. Je suis d'accord avec tes précautions.

Par contre, le joint-congé amateur pour du structurel sans pointes (vis ou clous inox, galva, cuivre, titane ;-) peu importe), au delà de la catégorie C je ne m'y risquerais pas. C'est pas la methode ou le produit, c'est la technique d'application par un amateur qui peut amener des mauvaises surprises. Il y a eu un cas récemment sur un 10m, ils sont tombés de haut... Et quand t'as de la strate et du joint congé partout, bonjour la réparation. Si je retrouve le lien je le poste ici.

Patrick

12 jan. 2007
0

Trouvé
remi2.free.fr[...]d19.php

Dans leurs cas ils regrettent de ne pas avoir stratifié les joints congés. Au vus des photos, certains me semblent très fin et il y a aussi des diamètres de joint à respecter en fonction de l'épaisseur et de la charge utilisée.

Par contre, le site m'a bien fait rêver mais ça c'est personnel.

Patrick

11 jan. 2007
0

Idem
Bonsoir,

J'avais le même problème que vous : j'ai réalisé toutes les pièces avant de construire le marbre et de commencer le montage. J'ai stocké ces pièces le long des murs du hangar, sous le plafond et dans la salle à manger...

Je ne disposais pas de plus de place pour tourner autour du bateau et c'est un problème car il faut se contorsionner et on se fait mal aux reins. Et pour retourner le bateau c'est un peu limite. Ceci dit on y arrive.

Bon courage pour votre projet sympa.

Cordialement

JJB

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (75)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021