ASN et pyrothechnie

On me dit qu'une VHF avec ASN dispense maintenant des grosses fusées en + de 6 mn. Au moment où les miennes deviennent périmées il devient intéressant de me poser la question de l'Achat d'une VHF neuve avec ASN ou je me trompe quelque-part ?

L'équipage
22 juin 2011
22 juin 2011
0

L'article 240-3.09 § 3 répond très précisément à ta question:

Le matériel d'armement et de sécurité hauturier comprend...
" Trois fusées à parachute conformes aux dispositions de la division 311.
Toutefois, sous la responsabilité du chef de bord, ce matériel n'est pas requis
lorsque le navire embarque une installation de radiocommunication sur ondes
métriques (VHF), conforme aux exigences de l'article 240-3.18 ;
3.deux fumigènes flottants conformes aux dispositions de la division 311.
Toutefois, sous la responsabilité du chef de bord, ce matériel n'est pas requis
lorsque le navire embarque une installation de radiocommunication sur ondes
métriques (VHF), conforme aux exigences de l'article 240-3.18"

"Article 240-3.18
Caractéristiques des installations VHF / ASN
L'installation de radiocommunication prévue à l'article 240-3.09 est fixe ou portative.
Dans ce dernier cas, elle présente un indice de protection autorisant l'immersion. Cette installation doit pouvoir émettre et recevoir des messages de détresse numériques sur le canal 70. L'installation est configurée de manière à ce que chaque message contienne la position du navire relevée automatiquement par un récepteur de navigation satellitaire ou terrestre, ainsi que le numéro MMSI de la station identifiée par l'autorité compétente pour l'attribution des licences de stations mobiles maritimes.
De plus, le chef de bord s'assure qu'une telle installation présente des caractéristiques suffisantes pour assurer le trafic de détresse dans la zone de navigation de l'embarcation."

www.developpement-durable.gouv.fr[...]010.pdf

22 juin 2011
0

Donc en clair, une VHF ASN connectée obligatoirement à un GPS, étanche "ipx7" (résiste à l'immersion 30 mn dans 1m d'eau) et ...se pose la question de la zone : Est-ce que c'est valable uniquement pour la zone de couverture "A1" du SMDSM ? (20 miles des côtes Françaises)

un peu de lecture : smdsm.pagesperso-orange.fr[...]dsm.htm

22 juin 2011
0

Guss, le site dont tu donnes le lien concerne les navires marchands. Pour la plaisance, les renseignements complémentaires peuvent utilement être complétés sur le site de l'ANFR:
www.anfr.fr[...]es.html

22 juin 2011
0

"Les caractéristiques suffisantes" que tu évoques ne concernent - à mon sens - que les navires marchands, pour lesquels cet équipement est obligatoire.
En plaisance, le VHF n'étant (pas encore ?) obligatoire, aucune règlementation ne parle de zone de couverture qui est, de fait, limitée par la portée de l'émetteur.

22 juin 2011
0

Les zones du SMDSM sont les mêmes ;-) Ce que je veux dire, c'est que je comprends "caractéristiques suffisantes pour assurer le trafic de détresse dans la zone de navigation de l'embarcation." par est limité à la zone A1, car au delà, en A2, le moyen de radiotélécom ASN n'est plus la VHF mais la HF...

22 juin 2011
0

Tout est dans ce document reprenant la division 240, mais de manière plus claire :

www.developpement-durable.gouv.fr[...]web.pdf

22 juin 2011
0

Et question coût qu'en est-il entre un ou deux renouvellements de pyrotechnie et l'équipement qui en dispense ?

22 juin 2011
0

Fais le calcul toi-même.
Une VHF ASN ~150 €; 3 feux à main 20 €. Un coffret complet 145 €.
En 3 ans la VHF est largement remboursée.

22 juin 2011
0

Pour KOALA...
Les feux à mains restent règlementaires si le navire est équipé d'une VHF ASN...

22 juin 2011
0

Oui bien sûr je sais ! Donc 145 - 20= 125 € / 3 ans
Il faut aussi avoir un GPS compatible avec la VHF, mais c'est généralement le cas.

22 juin 2011
0

Oui mais les VHF ASN à 150€ n'ont pas de GPS intégré, si ?

22 juin 2011
0

Toutes les VHF fixes distribuées en France comportent l'ASN.
Premiers prix à moins de 170 € c/o les shipchandlers.

22 juin 2011
0

Et donc qui dit ASN dit GPS ? Excuse mon ignorance.

22 juin 2011
0

Bjr,
Il faut que la VHF ASN soit connectée au GPS.

22 juin 201122 juin 2011
0

A priori, non, en tout cas pas dans la gamme de prix indiquée (mais j'aimerai me tromper...).

22 juin 2011
0

Oui mais alors moi, qui n'ai que deux petits GPS de randonnée sur mon boat, je ne pourrai pas les connecter à la VHF ASN, si ?

22 juin 2011
0

Certains GPS portables peuvent être raccordés à une VHF ASN fixe.
Ne pas hésiter à consulter les archives: le nouveau système mis en place par Tom est un vrai plaisir à utiliser.

www.hisse-et-oh.com[...]gps-vhf

hisse-et-oh.com[...]-et-vhf

etc.

22 juin 2011
0

Moi aussi je me pose la question de la VHF DSC/ASN avec AIS en remplacement du coffret hauturier.

Il faudrait donc que je change ma VHF fixe (ou que j'en mette une deuxième) et prévoit un couplage avec le GPS (que j'ai, qui est étanche, qui est relié à la centrale via boitier NMEA).

Est-ce que tout ça, ça peut se causer sans souci ?

Et quid de l'antenne VHF actuelle ? Je la garde ? je peux relier mes 2 VHFs via un T ?

22 juin 2011
0

j'ai une asn mais j'ai acheté quand même le coffret complet de fusées,a vous de voir le prix de votre secu.

22 juin 2011
0

Le T, non, il y a un boitier à insérer.
Comme je l'ai dit, la VHF ASN est valable pour la zone A1, en France métropolitaine ça corresponds à 20 miles des côtes. Au delà, il me semble logique de disposer des fusées.

22 juin 2011
0

Où as-tu vu que c'est valable pour la zone A1 ?

Moi je lis le document officiel ci-dessous dans lequel il est écrit "à plus de 6 miles..." sans autre limitation.

www.developpement-durable.gouv.fr[...]web.pdf

22 juin 2011
0

Regarde la première réponse de Steredenn :

"Article 240-3.18
Caractéristiques des installations VHF / ASN[......]
De plus, le chef de bord s'assure qu'une telle installation présente des caractéristiques suffisantes pour assurer le trafic de détresse dans la zone de navigation de l'embarcation."

"Assurer le trafic de détresse dans la zone de nav de l'embarcation" : C'est bien s'assurer que le matériel est en mesure de lancer un appel ASN à tout moment. Avec un emetteur VHF ASN, la zone opérationnelle est limitée à la zone A1, 20 miles (techniquement à la portée d'une station côtière)

...de ce que j'en comprends, mais ça me semble clair. :alavotre:

23 juin 2011
0

Pas seulement la zone A1.
L'appel sera capté par n'importe quelle station à portée VHF, soit les navires sur zones même si on se trouve "en dehors" de la zone A1 qui est une définition relative aux stations côtières intégrées dans le système international de sécurité en mer.

23 juin 2011
0

Je ne ferais surtout pas ce genre de pari en cas de situation de détresse.
Il faut avoir les deux. Dans le cas d'une voie d'eau importante, les batteries peuvent être noyées avant que l'on ait pu lancer un appel de détresse ou bien avant que quelqu'un le capte!

23 juin 2011
0

la portée d une portable , meme en 5 w , n excede pas 4 à 5 mn !

23 juin 2011
0

Tout à fait d'accord.

Et même au delà de 20 miles des côtes on a beaucoup plus de chances d'être entendu à la VHF que vu en tirant une fusée !!!

23 juin 2011
0

La sécurité c'est aussi d'avoir une VHF portable en état de marche donc avec des piles ou batterie en réserve.

25 juin 2011
0

Sorry mais les fixe c'est 25 watts.
La portée pour tous c'est l'horizon soit 10 nautiques

22 juin 2011
0

à la portée d'une station cotière ?
je croyais que les stations (bateaux) faisaient relais de l'appel ?

22 juin 2011
0

Tout à fait. Les stations (excepté les ASN utilisés en nav de plaisance...) relaient automatiquement les signaux type MAYDAY

22 juin 2011
0

Je ne sais pas en Atlantique, mais en Méditerranée le Cross La Garde capte largement à 200 milles, vers les Baléares; et c'est encore plus simple côté Corse.

22 juin 2011
0

donc on peut, dans l'absolu, être à 20 nautiques d'un bateau lui même à 20 nautique d'une station cotière.

notre mayday arrivera au cross. Si le bateau relai n'est pas là, le signal se perd.

22 juin 201122 juin 2011
0

...pour ça qu'il faut rester dans la zone A1 si on a pas d'autre moyen que l'ASN (l'autre moyen étant les fusées).

L'ASN classe D est limité en fonctions, voir l'annexe A15, sinon, tout est expliqué vers les pages 34 et +

www.anfr.fr[...]crr.pdf

:litjournal:

...AMHA ;-)

22 juin 2011
0

deja evoqué sur un autre fil sur le meme sujet (vivement que la fonction rechrche refonctionne correctement , ça evitera les doublons)on fait quoi avec la super vhf asn si les batteries sont noyées et qu on a plus d energie ?????

là ça devient compliqué , et ne croyez pas que les grosses emmerdes n arrive qu aux autres :non: :non:

sur mon boat , c est ceinture et bretelles donc vhf asn haut de gamme icom 505 ET fusées

c est vrai que 145 euros , ils exagerent , mais les fusées sont bonnes pour trois ans , ça met le probleme a moins de 50 euros par ans !

apres chacun gere ses priorités comme il veut , mais si on en est a chipoter pour 50 euros par ans , il faut arreter le bateau et se mettre a la marche a pieds ça coute moins cher!

:pecheur: :pecheur: :pecheur: :pecheur: :pecheur:

22 juin 2011
0

Oui, la classe D correspond aux ASN embarqués sur les bateaux "de plaisance".

22 juin 2011
0

Ceci étant: fusée = bateau à proximité donc contactable par VHF...

22 juin 2011
0

SVP Arrêtez de vous prendre la tête avec vos interrogations du genre vhf asn ou fusées de détresse, lisez le message d' hotelgolf 3 messages plus haut et vous commencerez à devenir de bon marins , luttez contre la plaisance business qui vous deresponsabilise et ne faites pas confiance aveuglement aux textes de loi qui sont capables du pire comme par exemple récemment en autorisant l' embarquement d' une ancre flottante en remplacement du mouillage principal. Revenons au bon sens marin sans débauche d' équipements electronique qui même s' ils sont des plus indéniables pour la sécurité sont aussi la porte ouverte à la nouvelle plaisance, consommatrice de loisirs nautiques mais sans l' esprit de base du marin. Merci.

23 juin 2011
0

Un bon marin doit aussi vivre avec son temps et donc savoir que :

  • une VHF/ASN c'est beaucoup plus efficace que des fusées en terme de sécurité

  • les fusées posent un vrai problème pour l'environnement (destruction)

  • pour ceux qui naviguent au large une balise relègue les fusées au rang d'engins moyenâgeux et c'est moins cher (PLB à moins de 300 €, pile à changer tous les 5-6 ans)

Mais chacun est libre de ne pas profiter de ces moyens modernes, au risque de compliquer le travail des secours...

23 juin 2011
0

Je suis tout à fait d'accord avec Hotelgolf.
Comment fais-tu avec ta VHF, même ASN en cas de panne électrique pas si rare que celà?
Et si aucun bateau équipé de VHF ET en veille dans le coin?
Lorsque un bateau envoie une ou des fusées de détresse, les autre bateaux dans le coin peuvent immédiatement apprécier la zone de départ et se porter à l'aide de l'émetteur, même s'ils n'ont pas de VHF/ASN (le cas de la majorité) ou s'ils ne sont pas en veille.
Je n'ai personnellement pas encore d'ASN et un bateau pourrait envoyer un appel de détresse sur le canal 70, donc, à 5 milles de ma position sans que je puisse réagir!
Koala nous dit que le Cross La Garde capte dans un rayon de 200 milles. C'est comme Jersey Radio ou les Coast Guards anglais que l'on entend de l'autre côté car ils émettent à très forte puissance. Ce n'est pas le cas de nos VHF que l'on peut capter tout au plus à une vingtaine de milles.
La balise de détresse est parfaite au milieu de l'océan, j'en suis tout à fait d'accord, mais la majorité d'entre nous navigue plutôt relativement près des côtes.
Quant au problème de destruction des fusées périmées, si c'est un problème récurrent car peu organisé, il ne faut tout de même pas exagérer sa portée sur l'environnement.

23 juin 201123 juin 2011
0

...faire preuve de bon sens, c'est d'abord savoir ce qu'on utilise : connaitre les limites de la vhf asn, entre autres. "Consommation de loisir nautique" ne rime pas avec des équipements qui sont intégrés officiellement commes moyen de secours (smdsm).
Pour le reste, une fois que tu as les infos, tu décides de ce que tu veux.
Y'a pas de prise de tête, mais embarquer du matériel de détresse et ne pas le connaitre sur le bout des doigts, ce n'est pas du bon sens. (valable pour la vhf ET la pyrotechnie ET le reste...)

23 juin 2011
0

Il y a l'esprit et la lettre.
Pour faire du côtier avec exceptionnellement une traversée de 13 milles, donc à plus de 6 milles d'un abri (fusées obligatoires), la VHF ASN est quand même une bonne solution.

En revanche pour des traversées plus longues Angleterre, Corse, Baléares et plus fréquentes, un moyen complémentaire (fusées, balise de détresse) semble être raisonnable, même en cas de VHF ASN.

23 juin 2011
0

:bravo: Tout à fait d'accord.

Je crois que jclb a eu une réponse exhaustive... :heu:

23 juin 2011
0

En 1912 le Titanic avant de coulé avait envoyé des SOS mais la bateau juste à côté venait de couper son installation radio et il avait lancé des fusées mais le mème bateau les avait interprété comme des feux d'artifices tirés pour s'amuser (le capitaine a tout de mème été blamé).
Il n'est toujours pas facile de signaler sa détresse au milieu de nulle part.
La redondance des moyens augmente les chances d'ètre compris et les fusées ne marchent pas à l'électricité.

24 juin 2011
0

C'est à la suite du naufrage du Titanic que furent édictées les règles internationales d'émission radio de signaux de détresse (le SOS notamment) ainsi que l'obligation d'avoir des embarcations de sauvetage pour la totalité des passagers car jusqu'à cette date, seuls les passagers des classes supérieures avaient une chance de trouver de la place!

24 juin 201124 juin 2011
0

Je pense qu'en hauturier, si l'on pense pouvoir se passer de la pyrotechnie, plutôt qu'une VHF ASN qui n'émettra plus dès que les batteries seront à plat, noyées ou encore moins bateau sous l'eau, il est peut-être plus judicieux de garder sa vieille VHF qui marche encore super bien, de garder aussi ses feux périmés à percuter à bout de bras hors du canot, et d'investir dans une balise type ResQlinq 406 GPS d'ACR qui émet sur 406 et 121.5 MHz pendant 24 heures pour 309 € et qui, quels que soient les courant ou le vent, donnera toujours la position du canot en temps réel ( NAVICOM ). A mettre dans son bidon additionnel de survie ( avec les Mars, le pastis et les glaçons qui eux non plus ne font pas partie de l'armement de sécurité ). Du moins en Méditerranée où, quoi qu'il se passe, si le Dragon n'est pas en stationnaire au dessus du canot au bout de deux heures, on peut engueuler le pilote quand daigne enfin arriver.

24 juin 2011
0

Quand on navigue à plus de 6M,
On a une survie et une VHF ASN, si on respecte la loi...
Et dans une survie, il y a des fusées à parachutes, donc en cas
détresse réelle, la ceintures et les bretelles sont déjà à bord !

Perso, je souhaitais installer l'AIS à bord, j'avais une excellente VHF Shipmate
(sans ASN), donc il me fallait un recepteur AIS + un splitter d'antenne ou une VHF
ASN AIS - la grosse boite de pyro. J'ai pas hésité longtemps j'ai débarqué la Shipmate
et la boite de fusées (périmée:)

24 juin 2011
0

Comment fais-tu pour utiliser les fusées sans percuter la survie?
"La loi" est une chose, me bon sens marin en est une autre.
La présence d'une VHF-ASN à bord ne peut en fait dispenser de fusées, mais je ne vais pas développer pour la nième fois...

24 juin 2011
0

Exemple d'un démâtage (plus d'antenne VHF si on n'a pas d'antenne de secours), solitaire blessé, donc pas de nécessité d'évacuer le bord, il ne reste plus que les fusées.
Il faut tout de même rappeler que l'usage des feux à main, de portée limitée est essentiellement réservé à faciliter l'approche des moyens de secours, hélicoptère, canot de sauvetage ou autre.
Quant à affirmer "un nombre croissant d'utilisateurs a heureusement compris... etc...", c'est une affirmation gratuite et personnelle autant que peu responsable.

24 juin 2011
0

... VHF portable dont la portée est de quelques milles seulement et à condition qu'un bateau soit en veille dans ce rayon alors que les fusées sont vues par tous, même ceux qui n'ont pas de VHF, l'un n'empêchant pas l'autre.
Comme le soulignait justement Hotel Golf,le coffret de fusées ne représente qu'un coût annuel de 50€ alors c'est vraiment pinailler que d'en faire l'économie en comparaison avec le budget annuel de nos chers bateaux!

24 juin 201124 juin 2011
0

Simplement,

Si t'es vraiment en détresse: bateau à moitié plein d'eau ou incendie non maîtrisé, bin la meilleure chose à faire (amha), aprés avoir pressé le "panic button" de la VHF , c'est de percuter la survie car l'évacuation n'est pas loin...

Et (amha bis) c'est seulement dans ces circonstances qu'on doit tirer des fusées.

24 juin 2011
0

Si tu es en situation de détresse,
si ta vhf fixe ne marche plus,
si ta vhf portable ne marche plus,
si tu es trop isolé pour te servir de feux à main,
si tu n'as pas de balise
... alors tu vas vraiment hésiter à percuter ta survie ?

Personne ne t’empêche (pour l'instant?) d'acheter des fusées, mais un nombre croissant d'utilisateurs a heureusement compris tout l'intérêt qu'il y a à se passer de ce type d'engins.

24 juin 2011
0

Dans ce cas, mon (bon) sens marin me dit qu'il vaut mieux avoir investi les 150 € que coûte une boite de fusées, dans une VHF portable ;-)

24 juin 2011
0

Nous n'avons pas les mêmes valeurs !

Perso, en tant qu'ancien de l'armement, je connais bien les fusées et j'en dissèque encore... ce que je vois dans les coffrets "plaisance" actuels m’inquiète, mais c'est une autre question.

En tout cas moins il y a de pyro à bord, mieux je me porte.

24 juin 2011
0

allez! moi aussi j'apporte ma pierre à l'édifice.

Personnellement, j'ai fait une petite fiche réflexe d'emploi de l'asn pour mes équipiers (femme et enfants) pour qu'ils puissent envoyer un Distress parce qu'un jour le MOB ça peut aussi être moi. Je pense qu'ils arriveront plus facilement à appuyer 5" sur un bouton, plutôt que de déclencher une fusée parachute, surtout en situation de panique.
Quand on dit qu'on peut se passer de pyrotechnie, on parle de parachutes et fumigènes flottants, les feux à main sont toujours obligatoires.
D'ailleurs ça fait 30 ans que je navigue et je n'ai jamais aperçu de déclenchement de fusées parachutes ni de fumigènes flottants, sauf en démo.
C'est bien que tout le monde pense au bon sens marin sur son canapé devant son ordi...si ça pouvait être pareil sur l'eau ça serait chouette.

24 juin 2011
0

Excellent keke 29!

J' avais zappé : laisser une consigne claire sur l'emploi du "panic button" de l'ASN pour les néophytes.

Ça parait tellement évident, mais dans la plupart des accidents, c'est celui qui "sait" qui passe par dessus bord ou qui est blessé ou qui...

Correction ce WE , Merci !

24 juin 2011
0

a marseille
le reciclage et la destruction des fuse et autre fumigene se fait au velodrome lors des matches OM/Paris sainr germain.....

25 juin 2011
0

J'avoue que certaines affirmations émises ici m'intriguent un petit peu. Je lis Guss qui semble considérer que la portée optique d'une fusée est supérieure à la portée d'une vhf. Je me souviens d'avoir communiqué de manière tout à fait normale et satisfaisante par vhf avec Akwaba entre l'île d'Yeu et l'île de Ré... je ne suis pas sûr que j'aurais aperçu ses fusées de détresse s'il en avait tiré !
L'autre concept récurent est celui des batteries noyées... Je peux vous assurer, pour en avoir fait l'expérience, (et là je parle des anciennes avec bouchon à prise d'air, et pas des récentes étanches et sans entretien) qu'une batterie après 24 h. sous 1 m. d'eau de mer souffre juste d'un petit excédent d'électrolyte qui ne l'empêche pas de débiter ses 90 A. En revanche j'ai deux amis qui ont eu les mains déchiquetées en tirant des feux périmés le 14 juillet... À méditer....

25 juin 201125 juin 2011
0

Heu, t'as mal lu. Je ne considère rien de tel.

Je m'escrime juste à dire que

  • la législation autorise l'absence du lot de pyro si VHF ASN connectée à un GPS ET JE PENSE dans une zone où la VHF ASN est le moyen officiel pour appeler les secours, soit la zone A1 du SMDSM.

  • Je ne dis pas qu'il ne faut pas de fusées, chacun fait comme il veut, mais pour quelqu'un qui sort très occasionnellement de la zone des 6 miles, je ne trouve pas ça choquant, mais ce n'est que mon avis.

  • je ne dis pas que la VHF ne fonctionne plus hors de la zone A1... Mais le SMDSM défini les radio HF et BLU puis sat pour les autres zone et qu'il n'y a pas de recouvrement de zone, puisque le BUT est d'appeler à coup SUR une station COTIERE qui pourra lancer les secours (le CROSS, quoi).

Enfin, la portée "optique" est il me semble d'environ 13 miles au maximum. La portée d'une VHF fixe est de 20 à 30 miles...

Vu l'expérience décrite plus haute sur les pyro périmés, j'éviterai d'en percuter dans la foule... (il y a périmé et périmé... 6 mois ou 5 ans...), mais c'est pas le sujet du topic. :-p

25 juin 2011
0

Je doute qu'une batterie noyée dans l'eau de mer conductrice de l'électricité continue à alimenter les appareils du bord. Elle est tout simplement en court circuit.
Qu'elle fonctionne à nouveau ensuite est une hypothèse possible.

25 juin 2011
0

Je pense aussi. De ce que j'en crois l'asn est qd même le moyen d'automatiser l'appel en se focalisant sur le problème en cours, et forcément, le système n'est pas sans faille non plus.

Après, s'il faut envisager le pire, pour le prix d'une boite pyro, je préfère acheter une balise spot... :alavotre:

25 juin 2011
0

Cette année, je vais naviguer vers les Baléares avec ma boite de fusées officiellement périmées en juin 2011 et la VHF ASN + les 3 feux à main réglementaires

Et en cas de démâtage.... ? et bien j'utiliserais l'antenne de l'AIS, montée sur le portique dont la portée doit être nettement supérieure à celle de la VHF portable. C'est entre autres pour ça que je voulais une antenne dédiée lorsque j'ai installé l'AIS.

L'année prochaine nous ferons probablement uniquement du côtier vers l'est, et après je pense comme le dit Gusss investir plutôt dans une balise, plus efficace que les fusées.

Bonnes navigations à tous

25 juin 2011
0

Au lieu d'épiloguer sur "plutôt l'un que l'autre", mieux vaudrait certainement admettre que ce ont des moyens complémentaires, chacun ayant ses avantages et ses limites.
Et quand on considère la modicité du coût, cela ne devrait guère poser de problème.

25 juin 2011
0

Modicité du coût : un balise fastfind à 249€ (chez DM) + pile à changer au bout de 5-6 ans, reviendra au final beaucoup moins cher que des fusées & fumigènes (dont le prix continuera à augmenter, car le coût de destruction finira par être intégré dans le prix de vente).

Et c'est tellement plus efficace...pour le naufragé, comme pour les secours !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (73)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021