Article sur le First 30

Le First 30, un petit bateau pour un grand plaisir à petit budget"

Le First 30 est un voilier de moins de 9 m lancé par le constructeur français Bénéteau à la fin des années 70. Ce voilier emblématique a marqué des générations de plaisanciers et fondé le succès du constructeur français. Quoi de mieux pour nous en parler que le président de l'association des First 30, Jean-François Duclos ?
Chloé Torterat
Chloé Torterat
Publié le 16-09-2021
Suivre
Inspiré de l'Impensable

C'est en 1976 que Bénéteau lance le First 30, premier voilier de course-croisière hauturière du constructeur vendéen. Ce dernier reprend la carène de l'Impensable, un prototype en bois moulé dessiné en 1972 par l'architecte naval André Mauric pour Michel Briand. Ce même bateau qui remporta la Half Ton Cup en 1973, et dont une dizaine d'unités en polyester furent construites ensuite par le chantier Quéré-Paillard.

À cette époque, Bénéteau cherche à concevoir un bateau de série pour la croisière et se rapproche alors d'André Mauric. C'est ainsi que le First 30 sera conçu sur la base de l'Impensable. Le voilier de 8,95 m est présenté en 1976 au Nautic à Paris avant d'être élu bateau de l'année en 1978. Il sera ensuite utilisé comme support du Tour de France à la Voile de 1978 à 1980.

Il se caractérise par sa coque frégatée et son "petit cul", qui lui permet de naviguer sous la jauge IOR. À l'intérieur, on y trouve une cabine avant et une couchette-cercueil, mais pas de salle d'eau.

"Le First 30, c'est un bateau mythique pour ceux qui font de la voile. Il a été utilisé sur le Tour de France à la Voile. On les voyait passer par le canal du midi avec leur guitare à la main. C'était une autre époque. Il s'est aussi illustré de nombreuses fois sur la Course de l'Aurore" explique Jean-François Duclos.

Le First 30 a démocratisé la plaisance

Le First 30, c'est un rêve de gamin, devenu aujourd'hui réalité pour Jean-François. À tel point qu'il en a fondé une association de propriétaires en 2004.

"Quand j'avais 18 ans, je voulais un First 30. J'ai eu la chance de naviguer très jeune sur de très beaux bateaux en bois dans le Morbihan et quand on a vu arriver sur le marché l'Arpège dans les années 70, c'était extraordinaire. C'était un bateau moderne, grand, rapide et raide à la toile, bon marcheur au près. C'était tout ce qu'on souhaitait.

Puis ensuite, il y a eu le First 30, qui avait une carène de bateau de course et qui était construit en plastique. C'était le début de la construction polyester dans les années 80 et ça ouvrait de nouvelles perspectives aux populations qui ne pouvaient pas avoir accès à la plaisance, autrefois trop couteuse. Le First 30 a participé à la démocratisation de la voile. À son lancement, il coutait 300 000 francs, le prix d'un appartement, mais pourtant, ce n'était pas cher en comparaison des prix des bateaux habitables de l'époque."

Le marché actuel

Aujourd'hui, 969 First 30 ont été construits et on trouve de nombreux modèles sur le marché de l'occasion. Puisque c'était le début de l'industrialisation, chaque modèle — pourtant c'est une série monotype — est différent. "Si la longueur du pont est la même, on peut trouver des pieds arrière de balcons avant qui sont positionnés à 10 cm près à des endroits différents, ou encore des différences de matière entre le côté tribord et bâbord. Ce n'était pas du monotype comme on le connait aujourd'hui", raconte Jean-François.

Ainsi, les prix de vente sont très disparates – de 3 000 € pour un bateau peu entretenu à 15 000 € pour un bateau en état impeccable. Compter entre 8 000 et 12 000 € pour un budget raisonnable.

"C'est un bateau attachant, facile et idéal en équipage réduit ou en solitaire, justement grâce à ce cockpit très fin. Il pardonne les erreurs et marche très bien. Il n'a pas à rougir au près sur des bateaux modernes. C'est un petit bateau pour un grand plaisir avec un petit budget. Par contre il faut pouvoir faire beaucoup de choses soi-même pour l'entretien", conclut Jean-François. Et grâce à ses qualités marines et à ses 7 couchettes, le First 30 est aussi apprécié pour les longs voyages, ainsi chaque année, ce sont plusieurs propriétaires qui partent faire une boucle de l'Atlantique à bord de leur voilier emblématique.

www.bateaux.com[...]-budget

L'équipage
20 sept. 2021
20 sept. 2021
0

👍

20 sept. 2021
0

J'avais voulu acheté un first 30 il y a 2-3 ans mais on m'avait mis en garde contre sa fragilité vis-à-vis de l'osmose.

20 sept. 202120 sept. 2021
1

Ridicule, peu de problèmes d osmoses sur notre forum

Faut pas croire tout ce qu on dit

Il y a eu un scandale réglé par un procès gagné par beneteau contre Total, et bateaux rappelés et réparés, dans des années après la fin de la production du F 39
Le bateau peut sûrement avoir de l osmose si il est resté 45 ans dans l eau

Sinon bateau très bien construit avec matériaux de choix et zéro CP dans varangues et safran mais mousse cellules fermées

20 sept. 2021
0

Sinon aucune faiblesse connue pour varangues cadènes pont pied de mât etc
Rien sauf bateau négligé bien sur

20 sept. 2021
0

Pas trop tard pour changer d avis
🤓😎

20 sept. 2021
0

Pardon pour le ridicule, je n aurais pas du écrire cela même si cette critique m a vraiment choqué

Le bateau a les défauts de son style qui sont des qualités pour d autres, mais techniquement ras

20 sept. 2021
0

Pas de soucis je ne le prends pas mal !
L’info vient pourtant d’HEO, comme quoi !
Mais le fait de savoir que c’est un faux problème m’arrange bien. J’envisage de changer de canot l’an prochain et je connais un first 30 qui sèche depuis quelques années…

20 sept. 2021
1

De toutes manières cela me paraît du bon sens de garder un bateau en polyester à sec plusieurs mois par an !

20 sept. 2021
0

Pour les questions ils faut les poser sur la page Facebook de l asso des First 30 et où devenir membre de l asso pour quelques € et avoir accès aux milliers de discussions techniques

Et de participer à notre banquet annuel pour l AG au moment du salon nautique

20 sept. 2021
0

Merci pour l’info ! 👍

20 sept. 202120 sept. 2021
1

IL y a un très beau F30 à deux pontons du mien, coque et pont repeints, mat repeint noir façon carbone (mais c'est de la peinture pas du carbone) je n'ai pas vu l'intérieur mais l'extérieur est nickel donc y'a des chances que le reste soit à l'avenant. Comme quoi on peut garder ce genre de bateau très longtemps si on en prend soin.

Si le comportement en mer semble irréprochable (ce qui est très important on est ben d'accord) surtout au près , par contre le plan à pris un coup de vieux tout de même avec le petit cockpit et l'intérieur exigu il convient mieux à un équipage réduit. Je me souvient avoir visité un F30 quand j'avais encore mon kelt 6.20, j'avais trouvé la couchette avant presque moins bien que sur mon tout petit kelt.

@ Jean, peut être que j'aurais l'occasion de voir le tiens si j'arrive à me libérer pour les voiles de St Tropez (c'est loin d'être gagné, mais on ne sait jamais) Je suis certain que ton bateau est aussi un exemple d'entretient soigné.

20 sept. 202120 sept. 2021
0

Harry j’espère aussi qu’on se verra , j aime beaucoup les Gs et les Comet, il y a des gens qui ont des intérieurs de F 30 incroyables, techs cuir, finition ouf etc

Le mien est ok mais surtout l extérieur avec son gel coat d origine est chouette grâce au petits triangles rouges dessinés par mon épouse qui affinent un roof en sifflet deja tres réussi

20 sept. 2021
0

Et le trophée Snsm 2022 !

21 sept. 2021
0

Plus probable sur le trophée SNSM que sur les voiles de St Tropez.

20 sept. 2021
0

Bravo pour l'article Président

20 sept. 2021
2

La question qui tue : quel serait le voilier plus moderne qui pourrait le remplacer ? barre franche !

21 sept. 2021
0

X 302 si je pouvais faire cet investissement

21 sept. 2021
0

J'avais aussi pensé au Winner 900.

21 sept. 2021
0

Je vais peut être passer pour le relou de service, c'est certainement une déformation professionnelle pour avoir a gérer ce genre de problème quotidiennement.

mais voici un extrait des CGU de bateaux.com:

"Les Matériaux et Services de ce Site sont protégés par la loi du 11 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part, que les "copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective" même gratuite et, d'autre part, que "toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause, est illicite"

"l'Utilisateur s'engage notamment à ne pas reproduire, modifier, publier, émettre, poster, transmettre ou distribuer, par quelque moyen que ce soit, sans l'autorisation préalable écrite de la BATEAUX.INFO, les contenus, informations, données et éléments présents sur le Site, tels que logos, textes, sons, graphiques, photographies ou images."

Donc si partager le lien, ainsi que lancer une discussion a propos de l'article est bienvenue. Les CGU t'interdise de le copier as-is pour le partager ici, sauf autorisation préalable de la rédaction de "bateaux.com". Ce qui est logique, pour chaque lecteur ici, c'est un lecteur de moins, et donc de l'argent en moins chez bateaux.com.

21 sept. 2021
0

Non car j ai mis le lien avec les photos, par erreur le texte a été copié. Je suis le premier à être gendarme du copyright

21 sept. 2021
0

Et j ai seulement copié le lien je iOS désolé que le texte apparaisse

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (129)

Perdu à Paris

mars 2021