Arrivée au ponton

Comment peut-on freiner un voilier efficacement à moteur sur un ponton à tribord quand le pas de notre hélice tire à gauche et déplace notre poupe. Évidemment je parle ici d'arrivée de l'avant.

Merci à l'avance!

JM

L'équipage
20 juil. 2006
20 juil. 2006
0

sans freiner

L'on arrive dans la mesure du possible, soit vent debout ou bout au courant et simplement sur son aire sans mettre le moteur en marche arriere.

josé

0

facile
avec un voilier qui vire très bien sans coup d'hélice.
tu mets la barre à Bb à fond, et quand le mouvement de rotation est amorcé, tu donnes ton coup en arrière.
la résultante te donne une ligne droite, avec en prime un déplacement latéral vers TB qui te range pil poil au ponton

20 juil. 2006
0

jm
j'ai le même problème sur mon bateau, bon l'h"lice ne semble pas adaptée il faut que vérifi au prochain carénage mais c'est une autre histoire,
en attendant j'ai le même problème un couple en marche arrière qui faiy partir la poupe à babord de façon rapide.
le problème sep pose souvent parceque j'ai une écluse à passer pour sortir en mer et on aime pas trop pour manouvrer à coté des autres bateaux ou alors en manoeuvre pour la sortie de la place ou pour manoeuvrer.
l'option utilisée d'ailleurs trouvée sur ce forum est d'utiliser la marche arrière par une vive mise arrière plein pot et des que l'élice à atteinte le régime max je coupe les gaz, comme ça j'ai un effet frein sans trop de débordement, pas ce n'est pas toujours simple en fonction du courrant et du vent, donc sois j'arrive très lentement si pas de vent ou courrant ennuyeux , et un coup rapide de marche arrière légé, si beaucoup de condition défavorables arrivée plsu rapide et coup de gaz plus violent, quite a remettre un peux de gaz avant pour redresser l'avant.
c'est un coup de main à prendre, mais ma femme ne veux pas accoster à cause de ça, alors je suis un coup de pacha à la barre qui fait bosser la femme...
il m'est souvent arrivé de faire demi trour entre les pannes pour revenir me stationner contre le vent comme un bateau à moteur qui dérive beaucoup, technique aprise lors de permis bateau.
tout est dans le doigté
bonnes manoeuvres

20 juil. 2006
0

Kiwi a raison !
La technique du "contre-braquage anticipé" reste de loin la meilleure....
Cela devient même un "jeu" extremement plaisant (rapport à l'ego qui se gonfle à l'issue d'une manoeuvre propre et silencieuse !!!) lorsqu'il est bien maitrisé !

:-D

20 juil. 2006
0

aussi
comme l'effet évolutif de l'hélice est d'autant plur fort si on monte avec les tours avec le bateau encore immobile, une solutionm est d'avoir de l'erre en avant et commencer à mettre le moteur en marche arrière très lente quand on est encore un peu loin du ponton, de façon à conserver la manoeuvrabilité en marche avant par le safran et utiliser le moteur pour un ralentissement très graduel

20 juil. 2006
0

vous avez pense a la bi motorisation?
c'est souverain.......
Bon, treve de plaisanterie, le must des must, c'est d'arriver a 7/8 knds dans la panne et de bloquer le bateau en 10 cm. Ca demande un peu de cheveaux mais quelle joie...... surtout celle de voir la tete du voisin de ponton quand tu saute a terre et amare tout seul ton canot en moins de 30 secondes car tout et pret a bord. Le pied integral......

20 juil. 2006
0

C'est effectivement surement souverain...
mais une panne d'inverseur en 2005 , heureusement constatée au mouillage, m'a coupé toute envie de tenter l'expérience ....!!! ;-) ;-)

20 juil. 2006
0

oui !
histoire vécue le we dernier...
Pour écarter le bateau du ponton, babord avant et tribord arrière: le bateau est parti en arrière toute !

Explication: la gaine du cable d'inverseur Bd s'était décrochée, et l'inverseur était resté enclenché en AR...

Petit moment d'émotion... faire tourner le bateau sur un seul moteur... retourner au ponton pour réparer... Heureusement, on n'a touché aucun autre bateau et rien cassé !

20 juil. 2006
0

arrivée à fond les manettes, ou ...
J'aime pas trop cette idée d'arriver à fond les manettes, je trouve qu'on ne se donne aucune marge au cas ou des fois que (inverseur, bout dans l'hélice ou toute sortes de choses)

Personnellement, je fais toujours un point fixe (au moins une fraction de seconde) peut avant la phase finale (disons moins de 10m avant le quai) histoire de me remettre dans le bain et ensuite j'y vais en marche lente.
Bien sur ça rend les manoeuvres plus délicates de faire la phase finale après être arrêté plutot qu'à fond les manettes mais ça permet de reprendre conscience du vent, des courants, et de toutes ces choses que la vitesse et la puissance du moteur masque jusqu'au moment où

J'y trouve un élement de sécurité, et j'aime bien la tête sereine du voisin devant mon "kiss landing"

Yves.

20 juil. 2006
0

C'est arrivé un jour...........
à l'ex-président Kennedy alors qu'il servait pendant la seconde guerre mondiale sur une vedette lance-torpilles.

Arrivée à fond dans sa base au Pacifique, marche arrière toute pour accoster au wharf.....sauf que l'inverseur n'a rien voulou savoir. Il me semble que sa vedette avait rétréci de moitié.

20 juil. 2006
0

vitesse excessive ?

un peu HS, mais bon: ça me turlupine de voir très souvent effectuer les manoeuvres de port, ou meme les déplacement dans la zone de port à moteur à des vitesses de folie:

1.marcher à 5-6 noeuds en traversant de très près les rangées d'emplacements, s'il y a un autre bateau qui pointe son nez dehors c'est l'accident garanti

2.effectivement, arriver à 5 noeuds au ponton et mettre un grand coup de marche arrière avec plein de fumée et tout le monde qui s'affole à bord et à moitié tombe à l'eau pour le coup de frein

3.faire faire des virages serrés à 5-6 noeuds avec le bateau qui contregite de 10/15 degrés

ou tout simplement marcher à 6 noeuds quand la vitesse limite dans le port est de 2 ou 3 noeuds..

:-(

20 juil. 2006
0

HA!!!!
si on peut plus rigoler en faisant tanguer les bateaux deja amares...........
Faut bien que les gosses s'amusent un peu. Deja qu'il y a des s...... qui leur tirent dessus quand ils font des ronds au milieu des mouillages avec leurs jetski!!!!!
Remarques que pour rigoler, j'ai pas besoin de ca... Seulement a voir la tete du voisin avec son beau tupperware quand la place est un peu etroite et que j'arrive tout en douceur......

20 juil. 2006
0

Humour...
seulement un peu d'humour...car bien entendu qu'on ne va pas marcher à 6 Knts dans le port...12, c'est tellement mieux ;-)

20 juil. 2006
0

le top...
c'est tout de même d'arriver à donf droit sur la cale, et de monter directement sur la remorque !
Après yapuka mettre la sangle, et démarrer le V8 du 4x4...
:pecheur:

20 juil. 2006
0

Chercher une place trop petite...
C'est ça la solution : arriver vite (très important), entrer sans chausse-pied (place trop petite), frotter alègrement le franc-bord des voisins (absents ce jour- là,y pourront pas raler...) et hop, arrêt garanti (coincé au maitre-beau)!
sans moteur et donc sans effet de couple...fallait y penser... ;-)

20 juil. 2006
0

le voisin de ponton idéal...
c'est un gros zodiac.

Ca vaut tous les pare-batt !

Bon, faut pas avoir un truc pointu qui dépasse...

20 juil. 2006
0

Enfin quelqu'un
qui comprend!!!!!
Remarque 12knts c'est quand j'ai le vent de face.
Je pouvais pas quand meme dire 30. 30knts, vous vous rendez compte????

20 juil. 2006
0

Ca,
je faisais quand j'avais le day cruiser.
Mais c'est pas tout a fait ca.
Tu mets l'etrave contre le premier rouleau de la remorque et puis un grand coup d'accelerateur. Faut faire gaffe de pas finir dans la bagnole... faut doser....
Mais je precise que j'avais pas de 4x4. J'avais seulement un Lancia Thema turbo avec 205 cv

20 juil. 2006
0

ce qui est bien aussi
c'est quand le tupperware commence a craquer sous la pression de la coque en acier......

20 juil. 2006
0

Collé-serré...
Va donc voir du coté de fréjus comment on rentre dans son emplacement. Pas mème besoin de sortir les parre-bats.

La première fois que j'en ai vu un se presenter à son emplacement j'ai bien cru qu'il n'y arriverait jamais.
Et puis il a avancé et toute la rangée de bateau s'est poussé...Et hop, il était à son emplacement !!!

20 juil. 2006
0

tout ça c'est bien beau avec le voilier qui
est poussé par son beau YS8

Aloha, c'est 5 noeuds, perkins à 850 T /mn

comment faire pour marcher à 2 ou 3 noeuds? ;-)

amicalement

21 juil. 2006
0

En laissant
pousser les huitres, ça devrait ralentir ? :jelaferme:

_/)

20 juil. 2006
0

remarquez...
on rigole, on rigole... mais l'annee derniere, je me suis retrouve comme un c..
dans une manoeuvre de port avec un moteur qui cale et l'autre qui refuse de passer en marche arriere.
Heureusement a moins de 1knt j'ai pu bloquer la bete a la main mais c'etait juste et le tupper aurais surement pas aime..... un bisou par le travers d'un camion de 10 tonnes avec l'etrave effile comme un rasoir.....Moi je risquais pa grand chose mais lui......

20 juil. 2006
0

tu as raison!
le we dernier, j'étais pas très à l'aise dans la panne avec mon canote de la taille du tien peu manoeuvrant...
Et les types qui étaient à bord de leurs bateaux qui me regardaient d'un air très inquiet...
Un grand moment de solitude !

20 juil. 2006
0

Ho oui!!!!
Je gros semi rigide avec les gros moteurs........
Blanc ou gris de preference.......

20 juil. 2006
0

et aussi...
le gros bout' qui le ceinture, et le roll-bar...

Pratique à accrocher avec la gaffe inox !
Tu sais, celle qu'on peut affuter pour servir aussi à gaffer les gros poissons... :mdr:

20 juil. 2006
0

sans oublier....
dans le davier, une belle ancre inox bien affutée aussi...

Une nouvelle version de la spode à mettre à l'étude ? :pecheur:

20 juil. 2006
0

moi,
j'envisage de souder, juste sous la flotaison, des lames de 10 cm bien pointues et bien affutees, style rasoir.........
Et tu as raison, le roll bar avec le RADAR!!!!!

20 juil. 2006
0

Ouaip....!
Pour les vitesses excessives dans les endroits délicats.......
y'en a qui ont essayé.......mais ils ont eu des problèmes!
Il y a 2 semaines au barrage de la Rance, un voilier type Geab sea 7.6m (?) est arrivé à l'écluse un peu en retard et a mis un peu de gaz pour rentrer, vitesse 5 nds environ.
Branle bas sur tous les bateaux déjà amarrés, prêts à déborder ou plutôt repousser.....
Mais le fameux bateau choisit le centre bien dégagé et continue sur sa lancée.Personne ne comprend, on lui crie "ARRIERE", "LE PONT" etc...
On voit bien un nuage de fumée noire sortir de l'échappement latéral, mais le bateau réaccélère!
Ben c'est le pont du barrage puis le quai sur babord qui ont arrêté le bolide, après qu'il ait glissé le long du tablier du pont en prenant une gite de 45°, levé sont étrave de 50cm et écrasé son balcon AV sur le quai!
Fantastique: le mât est resté debout un peu cintré sur l'avant quand même.
Ce qui est arrivé? Tout simplement le cable de l'inverseur qui s'est déconnecté, donc plus de marche AR.....
Il serait rentré à vitesse lente comme normalement,nous aurions pu le déborder et l'amarrer à couple sans problème.
Moralité: être un bon skipper c'est tout prévoir même l'imprévisible et non pas essayer d'éblouir les autres (qui s'en foutent royalement).
:-D :-D :-D

20 juil. 2006
0

Barrage de la Rance
J'ai fait moultes manoeuvres sur le Renard quand il allait encore en Rance :
Des courants et contre-courants dus à l'usine marémotrice tellement forts vers la droite, puis vers la gauche, puis vers la droite, le tout entre les ducs d'albe, qu'il nous fallait rentrer dans le sas à fond et s'arrêter net, car on était à peine moins long que l'écluse...
Il aurait été impensable de rentrer à vitesse lente, et c'était une belle montée d'adrénaline à chaque fois !
J'ose pas imaginer la panne d'inverseur...

20 juil. 2006
0

bien sur
il faut toujours arriver très lentement sur le ponton, coffre, cale, etc...
Tout à l'heure, c'était pour déconner...

Par contre des fois dans des endroits comme l'odet (et la rance sans doute), dead slow en "route fond", c'est 4 noeuds en vitesse surface, à cause du courant !
C'est à dire pour la plupart de nos bateaux, la moitié de la vitesse maxi ! A méditer...
Il faut aussi prendre en compte le fardage de certains bateaux (sans doute le Renard de Félines, mais aussi les tupperware pcbn sans quille genre cap camarat qui est une vraie savonnette sur l'eau s'il n'y a rien qui pousse un peu).

A Bénodet il est déconseillé de prendre un ponton à mi-marée de vives-eaux...

20 juil. 2006
0

oui !
c'est même parfois pire !
Il faut en particulier se méfier de la cale...

si tu es dans le coin, je suis des fois au F15 à bénodet, jusque mi-aout.
et des fois au bar du club... :alavotre:

20 juil. 2006
0

regarde sa fiche....
PCBN

jolie vedette anglaise bleue et vernis .....

et si il a pas vidé le bar , tu auras peut etre le droit a un 2 points ! :-D :alavotre:

20 juil. 2006
0

Normal....
les sueurs froides si l'on arrive à fond dans l'écluse du barrage!
Pour ma part cela fait maintenant 28 ans que je passe et repasse le barrage, petites marées ou grandes marées, c'est vrai il y a du courant, mais il ne faut quand même pas exagérer, c'est pas pire que dans certains coins bien connus en Manche ou à la pointe Bretagne et puis, dès que l'on arrive à quelques encablures de l'entrée de l'écluse, il n'y a plus de courant.
Pour ma part avec un voilier de 9m et seul à bord, je n'ai jamais eu aucun problème pour arriver à vitesse lente dès l'entrée de l'écluse.
Par contre j'ai souvent assisté à des spectacles mémorables dûs à des équipages paniqués. C'est ce qui fait tout compte fait le bonheur des touristes qui viennent assister, ravis, aux éclusages.Un peu moins pour ceux qui se font casser du matériel par des incompétents ou des inconscients.

20 juil. 2006
0

la Rance à fond la caisse
Félines écrit "Il aurait été impensable de rentrer à vitesse lente, et c'était une belle montée d'adrénaline à chaque fois"

C'est sur qu'il y a des cas ou le faire "dead slow" parrait extrêmement scabreux et où la solution de facilité (ou de sécurité apparente) est de forcer un peu les gaz, et comme tout un chacun je sais forcer les gaz, mais je persiste à penser qu'on devrait toujours arriver à le faire tout en douceur, même si je ne trouve pas toujours la solution (ou les nerfs) pour y arriver.

D'ailleurs, il faisait comment le France (ou n'importe quel grand batiment) pour manoeuvrer, toujours "dead slow". Bon, y avait de l'expérience derrière les manettes. C'est sans doute ça la solution.

Yves.

20 juil. 2006
0

A Sainte Marine ...
...aussi !!! :-D

20 juil. 2006
0

Bien possible
Que j'y passe début Aout !
J'f'rais un tour au bar....en passant par F15 !
Quel type de bateau ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (85)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021