Armes à bord

Je souhaite emmener à bord une arme. Quelqu'un
connaît-il la législation à ce sujet et peut-il
me dire ce qu'il faut faire pour être en règle
tant en France qu'à l'étranger ?

Comment faire avec une arme qui était, jadis,
en vente libre et pour laquelle n'existe aucun
papier ?

Merci.

L'équipage
07 fév. 2002
15 mai 2003
0

rep.a YVES
Si tu possedes un fusil a pompe le mieux c'est de
bien le planquer en utilisant plutot des cartouches non letales.De toute façon tu risque de
te le voir confisquer par les autorités du coin
le temp du séjour.Pour la règlementation,le mieux serais de poser la question a un armurier.

15 mai 2003
0

Attention à la catégorie !
Le fusil à pompe,jadis arme de chasse en vente libre, est aujourd'hui une arme de 4° catégorie, pour laquelle il faut une autorisation préfectorale de détention ( c'est à dire simplement la détenir) et dont le transport est sévèrement et soigneusement réglementé et limité ( neutralisation de l'arme, séparation des munitions et de l'arme , emballage réglementé). La détention sans autorisation préfectorale d'une arme de 4° catégorie constitue un délit passible d'emprisonnement, et son transport aussi. Même si l'arme a été acquise antérieurement à sa classification en 4°, les délits de détention et transport illégaux sont constitués. Leur constatation peut entrainer la la saisie douanière du bateau, et à tout le moins, ( en plus des poursuites pénales) une méchante amende douanière. Détenir et transporter une arme de 4° ou de 1° catégorie sans autorisation constitue, même en restant sur le territoire national, une prise de risque "judiciaire" inconsidérée, par rapport au souci de sécurité que l'on cherche à gérer en détenant une arme.
Par contre il existe des armes d'épaule dont le régime juridique est plus libéral, et qui semblent de surcroit, mieux correspondre à la gestion du problème de la sécurité du bateau. Il s'agit des carabines de grande chasse à réarmement manuel. Ces armes extrémement puissantes et précises sont classées en cinquième catégorie. Leur acquisition et leur détention ne requiert pas une autorisation préfectorale préalable ( et trés difficile à obtenir) mais une simple déclaration assortie d'une preuve d'identité auprés de l'armurier vendeur. Plus intéressant encore : le transport de ces armes est "entièrement libre" et l'arme peut être conservée montée et approvisionnée à bord. Dans ce genre d'arme il existe ( par exemple ) la Winchester ranger 30x30, aussi puissante que précise avec magasin de 6 cartouches. Une telle arme peut servir à se protéger des ours dans le grand nord, et peut permettre de chasser dans les endroits ou cela est possible. Il reste néanmoins un réel et sérieux problème : La détention, le transport et l'usage d'une arme aussi puissante, ne peut pas raisonnablement s'envisager si l'on ne possède pas une bonne maitrise de armes à feu, de leur mode d'utilisation, de la procédure d'utilisation, et des règles draconniennes de sécurité. Il faut être roué à leur manipulation,il faut que l'équipage soit solennellement averti de ce qu'il peut ou ne peut pas faire, etc... faute de quoi, c'est l'accident assuré. La bonne connaissance des armes est presque un métier qu'il faut impérativement apprendre si l'on veut vivre ou cohabiter avec une arme.C'est élementaire.Pour ma part, je vis depuis trente ans avec une arme, et elle me pèse de plus en plus, et il me tarde de m'en séparer, car par exemple, la seule crainte que l'arme tombe entre des mains hostiles ou mal intentionnées ( cambriolage du bateau) augmente l'inquiétude. Vous vous imaginez rejoindre votre bateau, le retrouver capot de descente fracturé, entendre quelqu'un qui farfouille à bord, alors que vous savez que vous avez laissé une arme reoutable à l'intérieur, on fait quoi là ?

15 mai 2003
0

trop grave
Je m'estime si con et si idiot que je prefere ne pas prevoir d'armes a bord. je serais capable de m'en servir. Meme si un jour je dois le regretter. Vaut mieux des regrets que des remords.

15 mai 2003
0

Une arme factice...
Vous pouvez aussi envisager l'utilisation d'armes factice, elles sont de tres bonne qualité et tant qu'on ne doit que la montrer elle est tres efficace, et du coup on reduit les risque d'accidents et autres...

15 mai 2003
0

Arme factice: c'est encore plus dangereux
Désolé Nico, mais imagine qu'avec ton arme factice tu tombes sur un nerveux, qui n'a peut-être qu'un couteau, mais qui va baliser à la vue de ta réplique ultraparfaite, et pan, dans le bide!!! Une arme n'est utile que si elle est efficace, si vraiment une vie est en danger, uniquement si on a été entraîné à s'en servir, et seulement quand on est décidé à le faire, sans remords.
JL

15 mai 2003
0

Lance fusée de detresse
Je pense que l'idéal c'est une revolver lance fusée de detresse,outre le fait qu'il peut etre tres utile dans son utilisation normal,le canon assez gros est tres dissuasif* et il peut etre redoutablement efficace si vraiment il le faut.De plus aucun probleme du coté legislation.

*Imaginé que l'on vous tienne en respect avec se genre "d'arme",croyez moi,le canon beant de se revolver meme s'il ne tire pas de veritable balle est largement aussi dissuasif qu'un vrai revolver.

24 mai 2003
0

Armes à bord
Pour avoir navigué dans des zones douteuses (et même avec des armes à bord) Je me suis posé le problème de leur utilisation.
Les pirates modernes se présentent sous deux formes:
- le voleur ordinaire ou équipier insuffisamment identifié, qui attend le moment favorable et attaque par surprise . Etre armé ne sert pas à grand chose.
- l'attaque extérieure par une barque fortement motorisée ou une vedette rapide (Golfe de Guinée,
approches de la Mer Rouge, Malaisie, Indonésie, certains endroits des Philippines, toutes les zones où règne une forte instabilité avec des bandes anarchiques ou des chefs locaux qui pratiquent à l'occasion ou d'habitude le brigandage, etc..). Il y a du monde sur ces embarcations, et le rapport de puissance de feu nous est très défavorable: la seule arme qui donnât quelque chance serait une mitrailleuse pour faire du bruit et du "volume".
Encore faut-il savoir s'en servir, et faire de temps en temps quelques tirs d'exercice pour garder la main, ce qui complique le problème.
Avant la guerre de 1939-1945, les paquebots naviguant en mer de Chine étaien équipés de "grilles anti-pirates" et de mitrailleuses.
Actuellement, les navires de commerce ne sont pas armés.

Il faut se souvenir de l'aggression dont a été victime sur son voilier l'architecte naval et constructeur anglais Peter Tangvald, par une barque de pirates ( des pêcheurs armés ). Tangvald est sorti de la cabine avec une carabine pour repousser l'envahisseur; dans l'échange de coups de feu, sa jeune femme a été tuée.
Plus efficace est la prévention.Le ministère des affaires étrangères français publie une quantité d'informations ( également en ce qui concerne les épidémies en cours) pratiquement en temps réel sur le monde entier. Notamment sous forme de cartes très claires et lisibles.

24 mai 2003
0

Les armes à bord
Pour naviguer dans des zones plus ou moins à risques (encore que, certains se sont faits braquer dans des mouilages "paisibles") je préconise:
- un calibre 7,65 ou au dessus, automatique, avec au moins une centaine de cartouches en réserve (pour la puissance de feu) bien planqué dans la quille ou un équipet secret
- une arbalète anti-requins à gaz comprimé, et quelques flêches de rechange,
- et comme dit ici un ou deux pistolets à fusées type aviation, les dites fusées lorsqu'elles atterrissent sur ou près du réservoir des pirates font encore plus de mal que s'ils les prennent dans la tronche.
Mais... L'important... Vraiment... C'est:
1/ De savoir s'en servir,
2/ D'avoir des réflexes rapides,
3/ Et d'être assez couillu pour tenter sa chance à la légitime défense plutôt qu'à la négociation.
Pas toujours évident!

25 mai 2003
0

j'voulais partir a l'aventure, pas à la guerre !
j'ai fais le tour des sites ou l'on peux donner des infos pour une croisiere! je pense partir avec mes enfants, mais je commence a me poser des questions, j'vais peut-etre louer le Charles de Gaules pour les vacances, je suis aller sur un site: ça finirai par vous faire peur!

ça commence par

"Dans beaucoup d'endroits, en naviguant, le risque majeur n'est pas la météo mais la piraterie."

qu'elle est vraiment le danger?,combien de marins ont vraiment subis des attaques? a t-ont une chance de rentrer autrement qu'a la nage?

j'me demande si je ne vais pas continuer a faire douarnenez - seins ! là, j'ai pas vus de pavillon noir.(enfin si, mais gwenadu!) pourtant, on dit "qui voit sein voit sa fin!" puis finalement ici l'hiver, avant qu'une pirogue, vienne vous accoster ....!

de toute façon, je ne veux pas d'armes, pour partir en vacances,surtout avec des enfants a bord, je pense, qu'elle sont l'assurance d'y rester.
kalicadon

12 juin 2003
0

armes à bord
une situation concrète n'a rien à voir avec un film d'action: les morts ne vont pas se rhabiller en fin de séquence.
se trouver nez-à-nez , et s'en sortir, avec 6 ou 7 bonshommes munis de Kalachnikov, voire de M16, quelquefois même d'un fusil-mitrailleur ( pas facile à utiliser sur un petit bateau, mais quand même! )demande à être un tireur d'élite exceptionnel, voire même James Bond en personne. Je suis certain que ces gens n'attendront pas que l'on change de chargeurs, arme son arbalète, ou tire ses fusées sur le réservoir d'essence naturellement bien mis en évidence pour faciliter la chose. A moins d'équiper son bateau d'une sorte de tourelle blindée (attention aux angles morts, sinon ce sera eux qui mettront le feu...)

Soyons sérieux, et réalistes: le site du ministère des Affaires Etrangères où m'on trouve indiquées la plupart des zones à risques, y compris celles où ont cours " les sept maladies qu'on attrappe là-bas" est :

www.france.diplomatie.fr[...]lst.asp

si l'on ne prend pas cette précaution minimale, on peut toujours dire "je ne savais pas...."

14 juin 2003
0

arme à bord ?
pour ajouter ma modeste contribution au débat, je voudrais raconter cequi m'est arrivé il ya quelques années au large de gibraltar , j'ai été réveillé par le barreur vers 3 h du mat , " viens voir y a quelque chose qui cloche! ..je monte sur le pont semi reveillé pour deviner un zodiac qui nous arrive dessus , en quelques secondes trois hommes armés, cagoulés ont investis le bateau..nous sommes tous braqués pistolet sur la tempe,il faudra attendre plusieurs minutes de fouille du bateau ,sans un mot , pour comprendre qu'il s'agit d'un comando des forces espagnoles sur une piste dans notre zone de navigation
j'avais à bord une winchester 30*30 , que je garde toujours ,cachée ,non immédiatement disponible,ce qui a dans ce cas évité une belle "bavure"
pour conclure ,une arme à bord ;oui mais:- dans le repect de la législation(en pratique carabine de grande chasse, ou fusil de chasse)
-bien rangé non immédiatement disponible
- en sachant qu'elle ne serra ,peut etre utile,que comme instrument d'intimidation ,et que face à des amateurs faiblement armés, dans tous les autres cas il est préférable de la laisser cachée,

14 juin 2003
0

du monde et de la radio !
Il y a quelques années je remontais de Guyane vers Port of Spain. Quand, en plein jour,à 15 milles au large, 2 crevétiers sont venus nous encadrer, leurs mats de pêche à l'horizontal à 3 mètres calquant leur vitesse sur la notre ! Seul notre barreur était dehors. Pas de signe de vue sur les chalutiers. Appels à la VHF, rien. Puis BLU sur beaucoup de fréquences, histoire de les alerter que nous n'étions pas si isolé que ça (?!). Et finalement nous somme sortis tous dehors (nous êtions 5).
Dans les 10 secondes, un des crevétiers est reparti, et l'autre nous a fait de grands signes d'amitié (!). Et ça s'est fini en gréant un va-et-vient pour échanger crevettes contre rhum.
Conclusion : ?. Mais une bonne radio, du monde à bord, et du rhum, ça peut servir !
Un mois auparavant, un solitaire s'était fait arraisonner au mêm endroit en pleine nuit : il a profité de la nuit pour jeter son bib puis a pu sauté à l'eau sous les balles et retrouver son bib encore intact...

03 juil. 2003
0

arme a bort
je suis tombe par hasard sur votre forum je connais rien au bateau .un systeme d'arme! coktail incendiaire ou boutaille en verre rempli d'essence(allumage par lance fusee) des fumigenes des grenade lacrimogene(aerosol qui difuse non stop en vente en armurerie) arme a feu particulierement bien cache une bonne stategie

03 juil. 2003
0

oubli
un masque a gaz des grenade lacry et des fumigene imaginer l'avantage tactique

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (101)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021